Technique - Les 12 changements clés sur la McLaren MP4-31

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Technique - Les 12 changements clés sur la McLaren MP4-31

Message par Modena49 le Lun 22 Fév - 2:05:26

Technique - Les 12 changements clés sur la McLaren MP4-31

 

hier à 18:00

Nos experts techniques Giorgio Piola et Matt Somerfield donnent leur premier verdict au sujet de la nouvelle McLaren-Honda MP4-31, présentée ce dimanche.

En dépit d’une saison 2015 très décevante, McLaren et ses pilotes restent optimistes pour que les choses soient très différentes cette année. Les problèmes avec le package de l’an passé étaient fondamentaux, et le besoin d’effectuer des modifications extrêmement important. Il semble ainsi logique de suggérer qu’un gros pas en avant puisse être franchi pour cette saison.

Lire aussi:


  • Photos - La McLaren-Honda MP4-31 en détail

Lors de sa présentation en ligne, McLaren a évoqué une voiture faite de "toutes nouvelles innovations", même si peu de détails ont finalement été expliqués. Voici les points clés qui ont retenu notre attention.
1. Les bords de l’extrémité du nez ont une forme toujours très prononcée, mais toutefois atténuée par l’utilisation du système S-duct.
2. Comme sur les autres voitures présentées à ce jour, l’aileron avant est une reproduction de celui de la saison dernière et pourrait être revu avant Melbourne.
Flèche rouge : la MP4-31 pourrait ne pas être totalement nouvelle, mais il y a quelques détails importants. Un petit conduit a été placé devant les montants de l’aileron avant, permettant d’avoir une circulation de l’air depuis l’extérieur vers l’intérieur de la surface. C’est un élément important, compte tenu de la longueur de ces montants et du contrôle nécessaire de la circulation de l’air.
3. Le conduit de frein avec un design en V est conservé par McLaren, qui y voit clairement les bénéfices que cela apporte en matière de circulation de l’air autour du pneu. Cependant, comme Mercedes l’a déjà fait l’année dernière, l’équipe a ajouté un autre conduit sur celui-ci.
 

Détails de la McLaren MP4-31
Photo by: McLaren
4. La prise d’air pour le S-duct, sous le nez, a été élargie, ce qui devrait permettre d’avoir une meilleure circulation d’air pour passer à travers le S-duct et jusque la surface supérieure, via l’inclinaison présente sur le haut du museau.
5. Le bras de direction a été monté devant le triangle de suspension avant. Cela réduit l’obstruction et augmente la surface avec laquelle l’équipe peut agir pour améliorer le flux d’air.
6. L’équipe a conservé le "blown axle" (axe de roue soufflé) qui emprunte l’air depuis le conduit de frein et permet de contrôler la manière dont le pneu est alimenté en air.
7. Le bras supérieur arrière du triangle de suspension est placé bien plus haut que la section avant, laissant penser que l’équipe recherche un gain aérodynamique à cet endroit. C’est une nouvelle solution imaginée par McLaren, qui n’a vraisemblablement pas été vue ailleurs pour le moment.
 

Détails de la McLaren MP4-31
Photo by: McLaren
8. La forme du ponton, l’entrée d’air et les éléments aérodynamiques sont tous très similaires à ce qu’il y avait sur la précédente McLaren.
9. Les encoches introduites sur le fond plat lors du Grand Prix de Singapour l’année dernière sont présentes sur la version de la voiture présentée officiellement, mais c’est un domaine qui continue à intéresser les équipes et pourrait de nouveau évoluer.
10. La partie arrière des pontons et le capot moteur semblent relativement inchangés, confirmant que Honda est bel et bien resté fidèle à sa philosophie de "taille zéro" pour son unité de puissance.
11. McLaren est revenu à une géométrie de suspension standard à l’arrière pour 2016, après avoir utilisé un concept "butterfly" en 2014 puis un système de contrepoids en 2015. Le boîte de vitesses a également été re-dessinée, modifiant le placement des fixations de la suspension.
 

La suspension arrière "papillon" (butterfly) de la McLaren MP4-29 de 2014
Photo by: Giorgio Piola
12. Comme pour les monoplaces propulsées par un V6 Ferrari et Mercedes, l’unité de puissance Honda utilisera deux tuyaux d’échappements wastegate, ici de chaque côté de l’échappement principal. Cependant, ce qui attire l’attention reste l’inspiration d’un concept vu chez Toro Rosso, avec une intersection entre l’échappement principal et le montant central de l’aileron arrière. Cela apporte non seulement de la stabilité à la structure, mais agit également comme un stabilisateur pour la sortie de l’échappement.
 

Le montant de support de l'aileron arrière de la Toro Rosso STR10 rencontre l'échappement
Photo by: Giorgio Piola

http://fr.motorsport.com/f1/news/technique-les-12-changements-cles-sur-la-mclaren-mp4-31-674778/



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24957
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum