15 mai - Espagne (Barcelone)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

15 mai - Espagne (Barcelone)

Message par Guylaine le Sam 30 Jan - 4:48:56



Circuit de Catalogne RSS

Barcelone, Espagne

Circuit : Race
Longueur 4.655kms
Nombre de virages 16
Circulation horaire
Capacité 107,000
Achevé en 1991



**********************
BONJOUR Invité PLAISIR DE TE VOIR !!!
Apprendre ce qu'était hier pour savoir aujourd'hui et faire demain... : HISTORIQUE F1.


MICHAEL SCHUMACHER est le Roi de la F1, jusqu'à preuve du contraire...Il est le plus grand de tous .Il est maintenant = LÉGENDE VIVANTE ...mais dans quelle conditon... ♥♥♥ Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad
avatar
Guylaine
Administratrice fondatrice
Administratrice  fondatrice

Messages : 20507
Date d'inscription : 08/03/2008

http://histo.annuaire-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 15 mai - Espagne (Barcelone)

Message par Modena49 le Mer 11 Mai - 14:33:48

Le circuit de Barcelone à la loupe
Par Thomas Mignon


Le Circuit de Catalunya a longtemps été l’un des terrains privilégiés des essais de pré-saison depuis son inauguration en 1991. Les pilotes connaissent donc ce tracé comme leur poche tant ils y ont tourné, à l’image de Jenson Button qui y a effectué plus de 7500 boucles dans sa carrière. Un double meeting GP2 et GP3 Series s’y tient également chaque année en marge du Grand Prix; les petits nouveaux ne sont donc pas non plus dépaysés.
La piste de Montmélo n’est malheureusement pas réputée pour l’action qu’elle offre en piste. En 25 éditions, le vainqueur s’est élancé 18 fois de la pole position. Pourtant, les ingrédients de ce tracé espagnol semblent avoir tout pour plaire. Relief varié, virages lents et courbes rapides, longues lignes droites… L’ensemble est très varié et s’inscrit dans la moyenne des circuits du calendrier.
"Tout le circuit barcelonais est intéressant, comme il inclut tout type de virages et offre un bon mélange, indique Sébastian Vettel. Mais ma partie favorite reste le premier secteur (entre la ligne de départ et le virage T4, ndlr), parce que les courbes y sont rapides."
Départ en trombe
Ce premier secteur donne effectivement le ton dès le départ. Une fois les feux éteints, les monoplaces ont 730 mètres avant de s’engouffrer dans l’enchaînement T1-T2. Il s’agit de la plus longue distance séparant la grille de départ d’un premier virage, de tout le calendrier.
Lors d’un tour complet, cette ligne droite qui longe les stands est tout de même d’1,05 kilomètre et on y atteint les 310 km/h. La décélération est importante à l’approche des virages Elf (T1) et Abolafio (T2), puisque l’on passe à 140 km/h, avant d’accélérer à nouveau en sortie de second virage.
La troisième courbe, qui porte le nom de Renault (T3), est généralement appréciée des pilotes. Il s’agit d’un long droite rapide qu’il faut bien négocier, car les monoplaces ont tendance à y survirer, comme elle est en montée. À cet endroit, le temps de réponse du moteur est capital pour ne pas amplifier ce phénomène, car il peut s’avérer destructeur pour les pneus lorsque la voiture glisse latéralement.
L'usure des gommes est d'ailleurs particulière sur ces terres. Malgré le sens horaire du tracé, elles se dégradent de façon asymétrique : c'est le pneu avant gauche qui se détériore de façon plus importante.
Et le dernier secteur (entre T10 et la ligne d’arrivée), beaucoup plus lent, est une épreuve pour les pilotes trop gourmands avec leurs gommes. Cette troisième partie du circuit finirait tout bonnement de détruire leurs pneumatiques s'ils ont attaqué dès l'entame de la boucle. Il est au final pratiquement impossible de pousser sa monoplace au maximum dans tous les secteurs. Du moins si on veut rallier l'arrivée…



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24967
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: 15 mai - Espagne (Barcelone)

Message par Modena49 le Mer 11 Mai - 14:35:13

Vettel : "Chaque détail aura son importance"
Par Pierre Van Vliet
© XPB Images
Les caractéristiques du circuit de Barcelone, dont les moindres recoins sont archi-connus des écuries de F1, vont rendre le Grand Prix d'Espagne significatif pour la suite de la saison.
Sebastian Vettel estime que la piste, qui sert de terrain favori lors des essais privés hivernaux, n'a pas de secret pour les teams.
Dès lors, le moindre détail dans la préparation et une fine stratégie peuvent faire la différence en course.
"Barcelone va nous donner une bonne indication de la hiérarchie, dit le quadruple Champion du monde. On a une petite idée d'où nous nous situons, mais nous savons aussi que le plus petit détail sera incroyablement important pour signer de bonnes performances."
"Il y a une grande variété de virages, certains rapides et d'autres plus lents, avec des chicanes et des changements de direction, souligne-t-il. Il faudra soigner la motricité et surtout bien exploiter les pneumatiques afin de tirer le meilleur parti du package. La qualification sera essentielle, tout comme la stratégie, car les dépassements sont rares sur ce circuit."
http://www.f1i.com/infos/vettel-detail-aura-importance/



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24967
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Starting Grid / Grille de départ:

Message par Guylaine le Sam 14 Mai - 14:40:16

52th pole position for Lewis HAMILTON
58th pole position for Mercedes as constructor
141th pole position for Mercedes as engine builder

Average : 204.366 km/h

1. L.HAMILTON
Mercedes
1'22''000

2. N.ROSBERG
Mercedes
1'22''280
3. D.RICCIARDO
Red Bull TAG Heuer
1'22''680

4. M.VERSTAPPEN
Red Bull TAG Heuer
1'23''087
5. K.RAIKKONEN
Ferrari
1'23''113

6. S.VETTEL
Ferrari
1'23''334
7. V.BOTTAS
Williams Mercedes
1'23''522

8. C.SAINZ
Toro Rosso Ferrari
1'23''643
9. S.PEREZ
Force India Mercedes
1'23''782

10. F.ALONSO
McLaren Honda
1'23''981
11. N.HULKENBERG
Force India Mercedes
1'24''203

12. J.BUTTON
McLaren Honda
1'24''348
13. D.KVYAT
Toro Rosso Ferrari
1'24''445

14. R.GROSJEAN
Haas Ferrari
1'24''480
15. K.MAGNUSSEN
Renault
1'24''625

16. E.GUTIERREZ
Haas Ferrari
1'24''778
17. J.PALMER
Renault
1'24''903

18. F.MASSA
Williams Mercedes
1'24''941
19. M.ERICSSON
Sauber Ferrari
1'25''202

20. F.NASR
Sauber Ferrari
1'25''579
21. P.WEHRLEIN
Manor Mercedes
1'25''745

22. R.HARYANTO
Manor Mercedes
1'25''939

http://www.statsf1.com/en/2016/espagne/grille.aspx



**********************
BONJOUR Invité PLAISIR DE TE VOIR !!!
Apprendre ce qu'était hier pour savoir aujourd'hui et faire demain... : HISTORIQUE F1.


MICHAEL SCHUMACHER est le Roi de la F1, jusqu'à preuve du contraire...Il est le plus grand de tous .Il est maintenant = LÉGENDE VIVANTE ...mais dans quelle conditon... ♥♥♥ Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad
avatar
Guylaine
Administratrice fondatrice
Administratrice  fondatrice

Messages : 20507
Date d'inscription : 08/03/2008

http://histo.annuaire-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

Résultats de la course Espagne

Message par Guylaine le Dim 15 Mai - 17:01:32



Pos N° Driver Chassis Engine Lap Pts

1 33 Max VERSTAPPEN Red Bull TAG Heuer 66 1h 41m 40.017s ( 181.241 km/h ) 25
2 7 Kimi RAIKKONEN Ferrari Ferrari 66 1h 41m 40.633s ( +00.616s ) 18
3 5 Sebastian VETTEL Ferrari Ferrari 66 1h 41m 45.598s ( +05.581s ) 15
4 3 Daniel RICCIARDO Red Bull TAG Heuer 66 1h 42m 23.967s ( +43.950s ) 12
5 77 Valtteri BOTTAS Williams Mercedes 66 1h 42m 25.288s ( +45.271s ) 10
6 55 Carlos SAINZ Toro Rosso Ferrari 66 1h 44m 41.412s ( +3m 01.395s ) 8
7 11 Sergio PEREZ Force India Mercedes 66 1h 42m 59.555s ( +1m 19.538s ) 6
8 19 Felipe MASSA Williams Mercedes 66 1h 43m 00.724s ( +1m 20.707s ) 4
9 22 Jenson BUTTON McLaren Honda 65 2
10 26 Daniil KVYAT Toro Rosso Ferrari 65 1
11 21 Esteban GUTIERREZ Haas Ferrari 65
12 9 Marcus ERICSSON Sauber Ferrari 65
13 30 Jolyon PALMER Renault Renault 65
14 12 Felipe NASR Sauber Ferrari 65
15 20 Kevin MAGNUSSEN Renault Renault 65 10s penalty
16 94 Pascal WEHRLEIN Manor Mercedes 65
17 88 Rio HARYANTO Manor Mercedes 65
ab 8 Romain GROSJEAN Haas Ferrari 56 Brakes
ab 14 Fernando ALONSO McLaren Honda 45 Power loss
ab 27 Nico HULKENBERG Force India Mercedes 20 Fire
ab 6 Nico ROSBERG Mercedes Mercedes 0 Collision
ab 44 Lewis HAMILTON Mercedes Mercedes 0 Collision


http://www.statsf1.com/en/2016/espagne/classement.aspx



**********************
BONJOUR Invité PLAISIR DE TE VOIR !!!
Apprendre ce qu'était hier pour savoir aujourd'hui et faire demain... : HISTORIQUE F1.


MICHAEL SCHUMACHER est le Roi de la F1, jusqu'à preuve du contraire...Il est le plus grand de tous .Il est maintenant = LÉGENDE VIVANTE ...mais dans quelle conditon... ♥♥♥ Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad
avatar
Guylaine
Administratrice fondatrice
Administratrice  fondatrice

Messages : 20507
Date d'inscription : 08/03/2008

http://histo.annuaire-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

Au Championnat :

Message par Guylaine le Dim 15 Mai - 17:03:49

n Driver Points

1. Nico ROSBERG 100
2. Kimi RAIKKONEN 61
3. Lewis HAMILTON 57
4. Sebastian VETTEL 48
Daniel RICCIARDO 48
6. Max VERSTAPPEN 38
7. Felipe MASSA 36
8. Valtteri BOTTAS 29
9. Daniil KVYAT 22
Romain GROSJEAN 22
11. Carlos SAINZ 12
12. Fernando ALONSO 8
Sergio PEREZ 8
14. Kevin MAGNUSSEN 6
Nico HULKENBERG 6
16. Jenson BUTTON 3
17. Stoffel VANDOORNE 1


n Constructor Points

1. Mercedes 157
2. Ferrari 109
3. Red Bull TAG Heuer 94
4. Williams Mercedes 65
5. Toro Rosso Ferrari 26
6. Haas Ferrari 22
7. Force India Mercedes 14
8. McLaren Honda 12
9. Renault 6

http://www.statsf1.com/en/2016/espagne/championnat.aspx



**********************
BONJOUR Invité PLAISIR DE TE VOIR !!!
Apprendre ce qu'était hier pour savoir aujourd'hui et faire demain... : HISTORIQUE F1.


MICHAEL SCHUMACHER est le Roi de la F1, jusqu'à preuve du contraire...Il est le plus grand de tous .Il est maintenant = LÉGENDE VIVANTE ...mais dans quelle conditon... ♥♥♥ Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad
avatar
Guylaine
Administratrice fondatrice
Administratrice  fondatrice

Messages : 20507
Date d'inscription : 08/03/2008

http://histo.annuaire-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 15 mai - Espagne (Barcelone)

Message par Modena49 le Lun 16 Mai - 12:08:33

Synthèse du Grand Prix : Max et les ferrailleurs
Par Pierre Van Vliet

Quel timing ! Dès son premier Grand Prix avec Red Bull Racing, Max Verstappen a saisi sa chance de manière inespérée après que les deux Mercedes se soient éliminées mutuellement dans le premier tour. Encore fallait-il tenir une cadence élevée, résister à la pression et garder la tête froide. Mission accomplie.
On attendait Verstappen au tournant, même si on savait son talent étincelant. Il fut rapidement dans le rythme en poussant son équipier Daniel Ricciardo vers le haut, l'Australien ayant dû sortir le grand jeu en Q3 pour justifier son rang. En course, pourtant, il y a eu du Schumacher dans ce premier succès de Verstappen : il observa les pneus de son équipier et réalisa qu'ils étaient davantage usés que les siens. Red Bull bascula Ricciardo sur une stratégie à trois arrêts pour couvrir Vettel, mais en réalité la victoire venait de changer de camp.
Red Bull bascula Ricciardo sur une stratégie à trois arrêts pour couvrir Vettel, mais en réalité la victoire venait de changer de camp.
"Smiling Dan" souriait jaune à l'arrivée, tout comme chez Ferrari où l'on est conscient d'avoir loupé le coche car ce n'est pas tous les jours que les Mercedes se rentrent dedans. A qui la faute ? Sans doute à un concours de circonstances, à une mauvaise manœuvre de Rosberg sur son volant ou à une décision instinctive de Hamilton, mais en attendant nous n'avons toujours pas eu droit au duel tant attendu entre les deux candidats au titre. Les responsables de Mercedes avaient tendance à arrondir les angles après la course et il leur faudra gérer la suite en gardant l'église au milieu du village.
Derrière les Red Bull et les Ferrari, on a vécu une course relativement limpide, avec un excellent Carlos Sainz qui a réussi l'exploit de s'intercaler entre les Williams et une performance solide de Sergio Pérez pour Force India. Les derniers points sont revenus à Jenson Button, qui a devancé Fernando Alonso jusqu'à l'abandon de ce dernier, et au pauvre Daniil Kvyat dont la trajectoire est décidément opposée à celle du héros du jour. S'il parvient à rebondir après ça, tout espoir reste permis, mais...

Parcours en marche arrière dans la carrière de Daniil Kvyat : dur, dur
http://www.f1i.com/magazine/magazine-features/debriefing/synthese-grand-prix-max-ferrailleurs/



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24967
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: 15 mai - Espagne (Barcelone)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum