19 juin - Europe (Bakou) première année

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

19 juin - Europe (Bakou) première année

Message par Guylaine le Sam 30 Jan - 4:42:21



Lieu Bakou
Drapeau de l'Azerbaïdjan Azerbaïdjan1
Coordonnées 40° 23′ 43″ Nord 49° 52′ 56″ Est

Le Circuit urbain de Bakou (Baku Street Circuit) est un circuit automobile temporaire de course automobile situé près du Parc maritime de Bakou, à Bakou, en Azerbaïdjan. Il doit accueillir, pour la première fois, le Grand Prix automobile d'Europe de Formule 1 le 19 juin 2016.

Le circuit de six kilomètres, réalisé par Hermann Tilke, architecte habituel des circuits de Formule 1 modernes, doit être parcouru dans le sens anti-horaire. Le départ est donné à l'Azadliq Square ; le circuit fait le tour de la Government House, pique ensuite vers l'ouest en direction de la Tour de la Vierge pour ensuite contourner la Vieille ville avant de prendre, sur 2,2 km, Neftchilar Avenue jusqu'à la ligne de départ.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Circuit_urbain_de_Bakou



**********************
BONJOUR Invité PLAISIR DE TE VOIR !!!
Apprendre ce qu'était hier pour savoir aujourd'hui et faire demain... : HISTORIQUE F1.


MICHAEL SCHUMACHER est le Roi de la F1, jusqu'à preuve du contraire...Il est le plus grand de tous .Il est maintenant = LÉGENDE VIVANTE ...mais dans quelle conditon... ♥♥♥ Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad
avatar
Guylaine
Administratrice fondatrice
Administratrice  fondatrice

Messages : 20525
Date d'inscription : 08/03/2008

http://histo.annuaire-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 19 juin - Europe (Bakou) première année

Message par Modena49 le Dim 19 Juin - 0:30:00

Les trois enjeux du Grand Prix d’Europe
Par Nicolas Carpentiers
© XPB Images
COMPROMIS IMPOSSIBLE ?
Le circuit de Bakou est très contrasté : la plupart des virages se négocient lentement, mais les lignes droites sont extrêmement longues (la principale fait 2 kilomètres : les pilotes devraient y atteindre les 350 km/h et être à pleine charge pendant une vingtaine de secondes). Un mélange des genres qui exige des réglages et des appuis diamétralement opposés : il faut une monoplace dotée à la fois d’un bon grip mécanique (comme la Mercedes et la Red Bull, voire la Ferrari d’après ce qu’on a vu à Montréal) et d’un moteur puissant (comme Mercedes et Ferrari).

  • Photos : cette journée de jeudi à Bakou

Bref, le déficit de puissance qu’accuse encore Red Bull (qui perdrait une seconde dans la longue ligne droite, selon Helmut Marko…) devrait laisser au Cheval cabré le rôle de challenger de Mercedes. Le nouveau turbo du V6 transalpin donne satisfaction, tout comme la procédure mise en place pour chauffer plus rapidement les gommes en qualification. Il faudra voir comment Maranello et Brackley –­ et les autres teams ­– vont gérer le casse-tête de la mise au point évoqué plus haut sans disposer de données des années précédentes, sur une piste lisse comme un billard (un peu comme à Sochi en 2014 et le Mexique l’an passé). Du coup, le tour du circuit à pied, qui est plus, d'ordinaire, une occasion de renouer les liens entre le pilote et son équipe d'ingénieurs après quelques jours passés loin les uns des autres, reprend de l'importance.
Pirelli ayant été prudent dans ses choix (super-tendres, tendres et médiums), une stratégie à un arrêt est la plus raisonnable, d’autant qu’un pitstop devrait coûter 24 secondes. L’intervention de la voiture de sécurité est cependant hautement probable (vu les vitesses et le manque de grip), et pourrait jouer les trouble-fête.


© XPB Images
ENRAYER LA SPIRALE DU SUCCÈS
Lors des trois derniers Grands Prix, Nico Rosberg n’a marqué que seize points contre cinquante pour son équipier. S’il est toujours en tête du championnat, l’Allemand ne possède plus qu’une avance de neuf unités, ce qui ne pèse pas lourd après sept épreuves. Pour briser la spirale du succès qui porte Hamilton depuis deux courses, Rosberg doit monter sur la première marche en Azerbaïdjan. Ce ne sera pas chose aisée, car le Britannique, désormais épargné par la poisse, est toujours très à l’aise quand il s’agit de maîtriser un bolide sur une piste étroite et glissante, marquée par de gros freinages. Mais prendra-t-il un bon départ ? Depuis le début de la saison, Lewis a signé quatre pole positions sans jamais en tirer profit.
Personne n’ayant jamais couru à Bakou, il sera intéressant de voir quels sont les pilotes qui trouvent rapidement leurs marques sur une piste dont la largeur de la piste varie de 13 mètres à 7,6 mètres (entre les virages 7 et Cool. La confiance jouera un rôle majeur pour signer un bon chrono, devant son équipier, ce qui compliquera encore la tâche des pilotes actuellement sur la sellette (Palmer, Kvyat).


© XPB Images
SOUFFRANCES EN PERSPECTIVE
Alors qu’elle avait marqué des points à chaque course depuis le Grand Prix de Russie, l’écurie McLaren a manqué le top 10 à Montréal. Les progrès sont là (20 points de plus que l’an dernier après sept courses), mais le V6 Honda demeure largement en-deçà de ses homologues. Les progrès effectués par Renault sur la version “B” de son groupe propulseur mettent encore davantage en lumière les carences du moteur nippon, dont le futur concept pour 2017 n’a pas encore été défini à Sakura selon les récentes déclarations à F1i de Yusuke Hasegawa, responsable du programme F1. Le circuit de Bakou exige un moteur économe en carburant, ce qui n’est pas le cas du bloc RA616H.
http://www.f1i.com/magazine/magazine-features/trois-enjeux-grand-prix-deurope/3/



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24967
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: 19 juin - Europe (Bakou) première année

Message par Modena49 le Dim 19 Juin - 0:32:50

La grille de départ du Grand Prix d'Europe
Par Grégory Demoen

© XPB Images
Nico Rosberg a signé la vingt-cinquième pole position de sa carrière ce samedi après-midi à Bakou, en Azerbaïdjan, qui accueille le tout premier Grand Prix de Formule 1 de son histoire ce week-end.
Le leader du championnat aurait dû s'élancer aux côtés de la Force India de Sergio Pérez, crédité du deuxième temps en Q3. Le pilote mexicain a cependant écopé d'une pénalité de grille de cinq places.
Sa sortie de piste survenue durant la troisième séance d'essais libres a obligé son équipe à changer la boîte de vitesses de sa monoplace. Pérez partira du coup septième, ce qui permet à Daniel Ricciardo d'hériter de la deuxième place sur la grille de départ devant les deux pilotes Ferrari.
PosPilotePilotePos
01N. Rosberg
D. Ricciardo02
03S. Vettel
K. Räikkönen04
05F. Massa
D. Kvyat06
07S. Pérez
V. Bottas08
09M. Verstappen
L. Hamilton10
11R. Grosjean
N. Hülkenberg12
13C. Sainz
F. Alonso14
15E. Gutiérrez
F. Nasr16
17R. Haryanto
P. Wehrlein18
19J. Button
M. Ericsson20
21K. Magnussen
J. Palmer22
http://www.f1i.com/infos/grille-de-depart-grand-prix-deurope/



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24967
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: 19 juin - Europe (Bakou) première année

Message par Guylaine le Lun 20 Juin - 18:13:20



Pos N° Driver Chassis Engine Lap Pts

1 6 Nico ROSBERG Mercedes Mercedes 51 1h 32m 52.366s ( 197.721 km/h ) 25
2 5 Sebastian VETTEL Ferrari Ferrari 51 1h 33m 09.062s ( +16.696s ) 18
3 11 Sergio PEREZ Force India Mercedes 51 1h 33m 17.607s ( +25.241s ) 15
4 7 Kimi RAIKKONEN Ferrari Ferrari 51 5s penalty
1h 33m 25.468s ( +33.102s ) 12
5 44 Lewis HAMILTON Mercedes Mercedes 51 1h 33m 48.701s ( +56.335s ) 10
6 77 Valtteri BOTTAS Williams Mercedes 51 1h 33m 53.252s ( +1m 00.886s ) 8
7 3 Daniel RICCIARDO Red Bull TAG Heuer 51 1h 34m 01.595s ( +1m 09.229s ) 6
8 33 Max VERSTAPPEN Red Bull TAG Heuer 51 1h 34m 03.062s ( +1m 10.696s ) 4
9 27 Nico HULKENBERG Force India Mercedes 51 1h 34m 10.074s ( +1m 17.708s ) 2
10 19 Felipe MASSA Williams Mercedes 51 1h 34m 17.741s ( +1m 25.375s ) 1
11 22 Jenson BUTTON McLaren Honda 51 1h 34m 37.183s ( +1m 44.817s )
12 12 Felipe NASR Sauber Ferrari 50
13 8 Romain GROSJEAN Haas Ferrari 50
14 20 Kevin MAGNUSSEN Renault Renault 50
15 30 Jolyon PALMER Renault Renault 50
16 21 Esteban GUTIERREZ Haas Ferrari 50
17 9 Marcus ERICSSON Sauber Ferrari 50
18 88 Rio HARYANTO Manor Mercedes 49
ab 14 Fernando ALONSO McLaren Honda 42 Gearbox
ab 94 Pascal WEHRLEIN Manor Mercedes 39 Brakes
ab 55 Carlos SAINZ Toro Rosso Ferrari 31 Suspension
ab 26 Daniil KVYAT Toro Rosso Ferrari 6 Suspension
http://www.statsf1.com/en/2016/europe/classement.aspx



**********************
BONJOUR Invité PLAISIR DE TE VOIR !!!
Apprendre ce qu'était hier pour savoir aujourd'hui et faire demain... : HISTORIQUE F1.


MICHAEL SCHUMACHER est le Roi de la F1, jusqu'à preuve du contraire...Il est le plus grand de tous .Il est maintenant = LÉGENDE VIVANTE ...mais dans quelle conditon... ♥♥♥ Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad
avatar
Guylaine
Administratrice fondatrice
Administratrice  fondatrice

Messages : 20525
Date d'inscription : 08/03/2008

http://histo.annuaire-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

AU CHAMPIONNAT APRÈS BAKOU

Message par Guylaine le Lun 20 Juin - 18:15:04


n Driver Points

1. Nico ROSBERG 141
2. Lewis HAMILTON 117
3. Sebastian VETTEL 96
4. Kimi RAIKKONEN 81
5. Daniel RICCIARDO 78
6. Max VERSTAPPEN 54
7. Valtteri BOTTAS 52
8. Sergio PEREZ 39
9. Felipe MASSA 38
10. Daniil KVYAT 22
Romain GROSJEAN 22
12. Nico HULKENBERG 20
13. Fernando ALONSO 18
Carlos SAINZ 18
15. Kevin MAGNUSSEN 6
16. Jenson BUTTON 5
17. Stoffel VANDOORNE 1

n Constructor Points

1. Mercedes 258
2. Ferrari 177
3. Red Bull TAG Heuer 140
4. Williams Mercedes 90
5. Force India Mercedes 59
6. Toro Rosso Ferrari 32
7. McLaren Honda 24
8. Haas Ferrari 22
9. Renault 6


http://www.statsf1.com/en/2016/europe/championnat.aspx





**********************
BONJOUR Invité PLAISIR DE TE VOIR !!!
Apprendre ce qu'était hier pour savoir aujourd'hui et faire demain... : HISTORIQUE F1.


MICHAEL SCHUMACHER est le Roi de la F1, jusqu'à preuve du contraire...Il est le plus grand de tous .Il est maintenant = LÉGENDE VIVANTE ...mais dans quelle conditon... ♥♥♥ Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad
avatar
Guylaine
Administratrice fondatrice
Administratrice  fondatrice

Messages : 20525
Date d'inscription : 08/03/2008

http://histo.annuaire-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 19 juin - Europe (Bakou) première année

Message par Modena49 le Mar 21 Juin - 5:38:51

Synthèse du Grand Prix : Bakou a accouché d'une souris
Par Pierre Van Vliet

On s'attendait pourtant à de belles empoignades et, à coup sûr, à l'une ou l'autre neutralisation, surtout après avoir assisté aux chaotiques deux courses de GP2 plus tôt dans le week-end. Pourtant, ce Grand Prix d'Europe a tourné en aimable promenade dominicale pour Nico Rosberg qui avait fait le plus gros samedi en profitant des erreurs à répétition de Lewis Hamilton pour s'assurer la pole.
Après avoir gagné deux fois d'affilée en réduisant considérablement son retard sur Rosberg au championnat, on attendait mieux de Hamilton dans les rues de Bakou. Si Lewis domina toutes les séances d'essais, il s'écroula curieusement en Q3 en loupant des freinages avant de prendre le mur. La messe était dite : en s'élançant de la dixième place sur la grille, il n'y aurait pas de mano a mano avec son équipier pour la victoire. Il ne restait plus à Rosberg qu'à gérer, le départ d'abord et la course ensuite.
Malgré le dysfonctionnement de l'électronique sur les commandes du volant, les Mercedes ont filé doux et Nico s'est contenté de contrôler l'écart sur les Ferrari derrière lui. De son côté, Lewis était frustré de ne pas pouvoir remonter, surtout quand sa W07 a perdu de la puissance pendant quelques tours avant que tout ne rentre dans l'ordre. Tout bénéfice pour Sebastian Vettel, à nouveau deuxième mais plus proche du vainqueur qu'à Montréal, et pour un superbe Sergio Pérez, encore sur le podium pour Force India après déjà un tour qualif d'anthologie samedi.
De son côté, Lewis était frustré de ne pas pouvoir remonter, surtout quand sa W07 a perdu de la puissance pendant quelques tours avant que tout ne rentre dans l'ordre.
Kimi Räikkönen était dans le coup, mais il a coupé une ligne blanche sans pouvoir non plus résister à Checo dans le dernier tour. Déception chez Williams et Red Bull, dont on attendait mieux mais qui ont eu du mal avec les pneus sur ce bitume surchauffé, même si les voitures terminent toutes dans le top 10. L'absence d'incident n'a pas non plus permis aux sans-grade de venir convoiter les points alors que les carences de certains moteurs (Renault et Honda) en vitesse de pointe se sont avérées très pénalisante sur ce tracé.

Fernando Alonso n'était pas fâché de rentrer au garage, tant la McLaren-Honda était hors du coup à Bakou.


http://www.f1i.com/magazine/synthese-grand-prix-bakou-a-accouche-dune-souris/



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24967
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: 19 juin - Europe (Bakou) première année

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum