GP du Brésil le 13 novembre (Sao Paulo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

GP du Brésil le 13 novembre (Sao Paulo)

Message par Modena49 le Ven 29 Jan - 11:00:59

Circuit : Race
Longueur 4.309kms
Nombre de virages 15
Circulation anti-horaire
Capacité 119,000
Achevé en 1936



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24967
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: GP du Brésil le 13 novembre (Sao Paulo)

Message par Modena49 le Ven 11 Nov - 10:52:44

Les trois enjeux du Grand Prix du Brésil
Par Nicolas Carpentiers 

© XPB Images
EN ROUTE VERS LE TITRE ?
Pour devenir Champion du monde, Nico Rosberg doit simplement continuer à faire ce qu’il réussit depuis deux courses : terminer deuxième derrière Lewis Hamilton. Un objectif à sa portée, d’autant que, d’après les statistiques, l’Allemand a toujours été qualifié et classé devant Hamilton depuis qu’ils sont équipiers chez Mercedes. Nico a même remporté  les deux dernières éditions. S’il s’impose une troisième fois d’affilée, il sera sacré dimanche, 34 ans après son père – devenant par la même occasion le deuxième fils de Champion du monde à coiffer la couronne, après Damon Hill, titré… 34 ans après Graham.
S’il franchit la ligne d’arrivée en tête au Brésil, Rosberg sera champion, quel que soit le résultat de son voisin de garage. S’il ne gagne pas, ses chances de remporter le championnat restent malgré tout élevées. Nos excellents confrères de F1Fanatic ont en effet relevé que sur les 19 courses déjà disputées, dix avaient produit un résultat qui, s’il se répétait, attribuerait le titre au pilote allemand.
Voici les principaux cas de figure dans lesquels Rosberg deviendrait le 33e Champion du monde :
[th]Rosberg sera sacré Champion du monde au Brésil :[/th]
● s’il remporte la course
● s’il termine 2e et que Hamilton termine 4e (ou au-delà)
● s’il termine 3e et que Hamilton termine 6e (ou au-delà)
● s’il termine 4e et que Hamilton termine 8e (ou au-delà)
● s’il termine 5e et que Hamilton termine 9e (ou au-delà)
● s’il termine 6e et que Hamilton termine 10e (ou au-delà)
● si Hamilton termine 2e et qu’il remporte la course
● si Hamilton termine 3e et qu’il remporte la course
● si Hamilton termine 4e et qu’il termine 2e
● si Hamilton termine 5e et qu’il termine 2e
● si Hamilton termine 6e et qu’il termine 3e
● si Hamilton termine 7e et qu’il termine 3e
● si Hamilton termine 8e et qu’il termine 4e
● si Hamilton termine 9e et qu’il termine 5e
● si Hamilton termine 10e et qu’il termine 6e

© XPB Images
MISSION IMPOSSIBLE ?
Pour conserver quelques espoirs d’enlever une quatrième couronne, Hamilton doit au moins remporter la course (même si cela ne suffit pas)… sur un circuit où il ne s’est jamais imposé en neuf participations. Si Lewis possède un “petit quelque chose en plus” que Nico, il doit le prouver dimanche.
Trois facteurs au moins – en excluant la fiabilité – peuvent interférer dans sa quête. La pluie, tout d’abord : des averses sont prévues samedi et dimanche, et Lewis excelle d’ordinaire dans ce genre de conditions, alors que Rosberg souffre parfois (cf. Monaco). En 2008, c’est une pluie redoublant d’intensité lors du dernier tour qui avait permis au Britannique de dépasser la Toyota de Timo Glock, resté en slicks. Deuxième paramètre : la compétitivité des Red Bull, y compris sur une piste détrempée. Si Daniel Ricciardo ou Max Verstappen s’intercale entre les deux Flèches d’argent, l’écart de points entre les pilotes Mercedes sera plus important… dans un sens ou dans l’autre, cependant. Par temps frais, Mercedes et Red Bull font mieux chauffer leurs pneus que Ferrari, comme on l’a vu à Austin et Suzuka. Troisièmement, le départ : si Nico manque son envol, Lewis pourrait s’échapper, sauf que c’est le contraire qui s’est produit jusqu’à présent (cliquez ici pour le détail).
Bref, la tâche s’annonce pour le moins ardue pour Hamilton, mais le Grand Prix du Brésil réserve souvent des surprises.


© XPB Images
OBRIGADO, FELIPE
Ce Grand Prix du Brésil sera le dernier de Felipe Massa, qui raccrochera son casque à Abou Dhabi à la fin du mois. Le Brésilien est monté cinq fois sur le podium, et sur la plus haute marche en 2008 lors d’un Grand Prix mémorable. Cette saison 2008 restera la meilleure de sa carrière, après 2006 qu’il termina au troisième rang. En quatorze saisons, il aura obtenu 11 victoires, 16 pole positions et 41 podiums. Vu les performances de la FW38 (dominée par la Force India), il est peu probable que ces chiffres évoluent. Son départ illustre bien le renouvellement des cadres qu’est en train de connaître la Formule 1 avec l’arrivée de Stroll, Verstappen, Sainz, Wehrlein, Ocon, Vandoorne…

http://www.f1i.com/magazine/magazine-features/presentation/trois-enjeux-grand-prix-bresil-2/3/



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24967
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: GP du Brésil le 13 novembre (Sao Paulo)

Message par Modena49 le Ven 11 Nov - 10:54:35

EL1 - Mercedes et Red Bull créent un gouffre devant
     
   

[url=http://fr.motorsport.com/users/Guillaume Navarro/][/url]
Par: [url=http://fr.motorsport.com/users/Guillaume Navarro/]Guillaume Navarro[/url],  Rédacteur en Chef
Il y a 2 heures

Mercedes a essentiellement déroulé un programme d'évaluation technique en EL1, mais cela n'a pas empêché Lewis Hamilton de prendre les commandes de la séance.

Comme lors de la manche précédente, Nico Rosberg a une occasion de coiffer la couronne mondiale au terme du Grand Prix du Brésil, 20e des 21 manches de la saison 2016, sur un tracé sur lequel Lewis Hamilton n'a encore jamais gagné depuis le début de sa carrière. 
L'Allemand est désormais sur un pied d’égalité technique avec son équipier et rival Hamilton, assure Mercedes. L'Anglais, qui concède 19 points de retard, avait craint une nouvelle panne mécanique sur les dernières manches, synonyme de pénalité qui aurait risqué d'enterrer pour de bon toute chance mathématique.

Mais plus que sur ces enjeux sportifs, la montée en sauce du weekend a été alimentée par beaucoup de mouvement sur le marché des pilotes : les pièces du puzzle du plateau 2017 sont désormais presque toutes en place.
Après la confirmation de l'arrivée du jeune Lance Stroll chez Williams pour remplacer un Massa faisant ses adieux à ses fans brésiliens et au paddock, c'est grâce au refus de Kevin Magnussen de prolonger son association avec Renault et de partir pour deux saisons chez Haas que Jolyon Palmer est parvenu à assurer son volant avec l’équipe franco-anglaise.
Le très convoité volant Force India laissé par Hülkenberg revient au jeune français Esteban Ocon, qui laissera chez Manor un déçu Pascal Wehrlein. Il reste donc peu d'options en F1 pour Esteban Gutiérrez, l’autre grand perdant du jeu de chaises musicales, avec seulement un volant Sauber et un volant Manor encore sur le marché. Il n'y aura pas non plus de place en F1 pour Charles Leclerc, qui roule en EL1 avec Haas : c'est le GP2 qui attend le Monégasque, alors que Pierre Gasly n'aura pas non plus l'occasion de monter avec Red Bull.

La séance d'essais voit les Mercedes se placer en tête sur le court tracé brésilien, mais de manière très différente : en effet, Lewis Hamilton, qui arbore ce week-end un casque jaune spécial, utilise une grille de prise de mesures sur le train arrière gauche et collecte des données de développement pour le team, avec le kit aéro classique. Rosberg, de son côté, travaille lui aussi sur le développement, équipé qu'il est de deux nouveaux ailerons jamais alignés en course, à l'avant et à l'arrière. C'est seulement sur les 30 dernières minutes de la séance que les pilotes Mercedes commencent à plus se concentrer sur l'évaluation du comportement des pneumatiques (mediums et tendres).
Quelques contrariétés mineures viennent toucher Sergey Sirotkin (Renault), victime d'un problème de puissance, ou encore Daniil Kvyat, touché par une crevaison, pendant que Red Bull déroule un efficace programme de préparation, sachant tenir une chance de venir jouer les outsiders pour la gagne ce week-end quand la tension est grande entre les pilotes Mercedes. Débuts très discrets des Ferrari, devancées par quatre machines propulsées par des moteurs Mercedes clients.

 GP du Brésil - Essais Libres 1

[th] [/th][th]Pilote[/th][th]Équipe[/th][th]Trs[/th][th]Temps[/th][th]Écart[/th]
1  Lewis Hamilton  Mercedes321'11.895 
2  Max Verstappen  Red Bull291'11.9910.096
3  Nico Rosberg  Mercedes261'12.1250.230
4  Daniel Ricciardo  Red Bull271'12.3710.476
5  Valtteri Bottas  Williams361'13.1291.234
6  Sergio Pérez  Force India311'13.2891.394
7  Nico Hülkenberg  Force India331'13.2931.398
8  Felipe Massa  Williams331'13.3181.423
9  Sebastian Vettel  Ferrari241'13.5671.672
10  Kimi Räikkönen  Ferrari261'13.5691.674
11  Carlos Sainz Jr.  Toro Rosso221'13.7111.816
12  Daniil Kvyat  Toro Rosso151'14.0902.195
13  Jenson Button  McLaren271'14.2522.357
14  Fernando Alonso  McLaren261'14.2962.401
15  Romain Grosjean  Haas251'14.5072.612
16  Felipe Nasr  Sauber211'14.6312.736
17  Marcus Ericsson  Sauber231'14.6542.759
18  Esteban Ocon  Manor301'14.8272.932
19  Jolyon Palmer  Renault321'14.9083.013
20  Pascal Wehrlein  Manor321'14.9483.053
21  Charles Leclerc  Haas271'15.3913.496
22  Sergey Sirotkin  Renault101'15.8003.905
http://fr.motorsport.com/f1/news/el1-mercedes-et-red-bull-creent-un-gouffre-devant-848626/?s=1



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24967
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: GP du Brésil le 13 novembre (Sao Paulo)

Message par Guylaine le Dim 13 Nov - 20:15:23



Pos N° Driver Chassis Engine Lap Pts

1 44 Lewis HAMILTON Mercedes Mercedes 71 3h 23m 15.00s ( 90.305 km/h ) 25
2 6 Nico ROSBERG Mercedes Mercedes 71 3h 01m 12.79s ( +-02.-21s ) 18
3 33 Max VERSTAPPEN Red Bull TAG Heuer 71 3h 01m 22.82s ( +-52.-18s ) 15
4 11 Sergio PEREZ Force India Mercedes 71 3h 01m 26.68s ( +-48.-31s ) 12
5 5 Sebastian VETTEL Ferrari Ferrari 71 3h 01m 27.67s ( +-47.-33s ) 10
6 55 Carlos SAINZ Toro Rosso Ferrari 71 3h 01m 30.50s ( +-44.-50s ) 8
7 27 Nico HULKENBERG Force India Mercedes 71 3h 01m 31.16s ( +-43.-83s ) 6
8 3 Daniel RICCIARDO Red Bull TAG Heuer 71 3h 01m 31.82s ( +-43.-17s ) 4
9 12 Felipe NASR Sauber Ferrari 71 3h 01m 43.96s ( +-31.-04s ) 2
10 14 Fernando ALONSO McLaren Honda 71 3h 01m 45.77s ( +-29.-23s ) 1
11 77 Valtteri BOTTAS Williams Mercedes 71 3h 01m 46.63s ( +-28.-37s )
12 31 Esteban OCON Manor Mercedes 71 3h 01m 47.14s ( +-27.-85s )
13 26 Daniil KVYAT Toro Rosso Ferrari 71 3h 01m 52.53s ( +-22.-47s )
14 20 Kevin MAGNUSSEN Renault Renault 71 3h 01m 52.89s ( +-22.-11s )
15 94 Pascal WEHRLEIN Manor Mercedes 71 3h 02m 01.83s ( +-13.-16s )
16 22 Jenson BUTTON McLaren Honda 71 3h 02m 23.33s ( +-51.-67s )
ab 21 Esteban GUTIERREZ Haas Ferrari 60 ?
ab 19 Felipe MASSA Williams Mercedes 46 Accident
ab 30 Jolyon PALMER Renault Renault 20 Collision
ab 7 Kimi RAIKKONEN Ferrari Ferrari 19 Accident
ab 9 Marcus ERICSSON Sauber Ferrari 11 Accident

np 8 Romain GROSJEAN Haas Ferrari Accident

http://www.statsf1.com/en/2016/bresil/classement.aspx



**********************
BONJOUR Invité PLAISIR DE TE VOIR !!!
Apprendre ce qu'était hier pour savoir aujourd'hui et faire demain... : HISTORIQUE F1.


MICHAEL SCHUMACHER est le Roi de la F1, jusqu'à preuve du contraire...Il est le plus grand de tous .Il est maintenant = LÉGENDE VIVANTE ...mais dans quelle conditon... ♥♥♥ Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad
avatar
Guylaine
Administratrice fondatrice
Administratrice  fondatrice

Messages : 20535
Date d'inscription : 08/03/2008

http://histo.annuaire-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

au Championnat:

Message par Guylaine le Dim 13 Nov - 20:16:54


n Driver Points

1. Nico ROSBERG 367
2. Lewis HAMILTON 355
3. Daniel RICCIARDO 246
4. Sebastian VETTEL 197
5. Max VERSTAPPEN 192
6. Kimi RAIKKONEN 178
7. Sergio PEREZ 97
8. Valtteri BOTTAS 85
9. Nico HULKENBERG 66
10. Fernando ALONSO 53
11. Felipe MASSA 51
12. Carlos SAINZ 46
13. Romain GROSJEAN 29
14. Daniil KVYAT 25
15. Jenson BUTTON 21
16. Kevin MAGNUSSEN 7
17. Felipe NASR 2
18. Stoffel VANDOORNE 1
Jolyon PALMER 1
Pascal WEHRLEIN 1



n Constructor Points

1. Mercedes 722
2. Red Bull TAG Heuer 446
3. Ferrari 375
4. Force India Mercedes 163
5. Williams Mercedes 136
6. McLaren Honda 75
7. Toro Rosso Ferrari 63
8. Haas Ferrari 29
9. Renault 8
10. Sauber Ferrari 2
11. Manor Mercedes 1
http://www.statsf1.com/en/2016/bresil/championnat.aspx



**********************
BONJOUR Invité PLAISIR DE TE VOIR !!!
Apprendre ce qu'était hier pour savoir aujourd'hui et faire demain... : HISTORIQUE F1.


MICHAEL SCHUMACHER est le Roi de la F1, jusqu'à preuve du contraire...Il est le plus grand de tous .Il est maintenant = LÉGENDE VIVANTE ...mais dans quelle conditon... ♥♥♥ Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad
avatar
Guylaine
Administratrice fondatrice
Administratrice  fondatrice

Messages : 20535
Date d'inscription : 08/03/2008

http://histo.annuaire-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: GP du Brésil le 13 novembre (Sao Paulo)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum