Peter MONTEVERDI (suisse)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Peter MONTEVERDI (suisse)

Message par Modena49 le Mer 18 Juin - 0:51:07

Né le 7 juin 1934 à Bale
Décédé le 4 juillet 1998 à Binningen - 64 ans
Homme d'affaire suisse qui se prit de passion pour la course automobile. Courant dans diverses catégories, il décida en 1961 de se faire construire une Formule 1. Baptisée MBM, elle devait faire son apparition lors du GP d'Allemagne 1961. Mais insuffisamment prête, ses débuts seront reportés à ... jamais ! Peter continuera de courir, mais jamais en Formule 1.

Néanmoins, il fera un retour en F1 inattendu. C'était en 1990, et il n'était plus pilote bien sur, mais investisseur. Suite aux déboires techniques et financiers de l'écurie Onyx, Peter racheta l'écurie avant de la rebaptiser Monteverdi. Sans succès...

Passionné d'automobile, Peter possèdera jusqu'à sa mort un très beau musée, situé à Binningen

Jamais classé en Championnat du Monde
1 non participation
Palmarès par Grand Prix
1 saison
1 constructeur
1 motoriste
1 modèle
1 engagement hors Championnat

La Suisse, cette une immuable et paisible contrée faite de pentes à l'herbe grasse et de lacs cristallins, à connu et connaît encore quelques originaux qui ont décidé de troubler cette quiétude avec des machines sensationnelles, en s'appuyant sur une clientèle plutôt aisée et sur des influences venant des grandes nations sportives, et afin de combler la lacune que constituait l'absence d'un vrai fabriquant national de voitures de sport. Car un seul reste référencé comme étant Le constructeur de GT helvètes.

Peter Monteverdi naquit le 7 juin 1934 à Binningen, prés de bâle. Dés le début, immergé dans l'atmosphère très particulière du garage de réparation de son père, il montre des dispositions pour la mécanique et la chose roulante. Apprenti mécanicien dans les ateliers de camions Saurer, il débute comme coureur automobile encore adolescent aux mains de sa propre voiture de sport, bricolée sur la base d'une mécanique de Fiat récupérée dans le garage paternel, avec un châssis et une carrosserie de sa composition. La "Monteverdi Special". la publicité qu'engendre ce véhicule lui permet, après le décès de son père en 1956, de reprendre et d'étendre les activités de son atelier. Il devient vite Le spécialiste des sportives en Suisse, à tel point que les grands noms veulent y êtres représentés: Ferrari, Lancia, et BMW. Il en devient même l'importateur officiel.

Avec derrière lui une confortable assise financière, et un réseau se développant, Peter Monteverdi entame sans attendre la conception de ses propres modèles sous la raison sociale de "MBM" pour Monteverdi Binningen Motors. De petites voitures de course, formule junior sont d'abord produites et s'exportent bien. Puis en 1961, il passe à la réalisation de la première formule 1 helvète, avec laquelle il parvint à remporter quelques victoires. Son moteur Porsche modifié de 145 cv issu de la 356 lui cause cependant quelques soucis, bien qu'elle soit capable d'atteindre 250 Km/h. Il lui reste alors à explorer d'autres voies, notamment celle du grand tourisme, avec des coupés et barquettes qui se vendent merveilleusement bien, surtout à l'étranger. Ainsi, de grand concessionnaire, le garage de son père devient atelier de construction, et la renommée étant déjà là, mais l'espace compté, il construits de nouveaux bâtiments en 1961 afin de loger la chaîne d'assemblage de sa future GT de prestige, la HS 375. Ce modèle sera décliné au cours des années 60 et 70 en de nombreuses versions carrossées par Frua et Fissore, comprenant des biplaces, des 2+2 et des 4 places, propulsées par de gros V8 Chrysler, à l'aise sur ces châssis robustes et légers.

La marque MBM se voit officiellement remplacée par le patronyme de son créateur en 1967, lors de la présentation de la High Speed 375, au salon de Francfort. Il s'agit d'une GT cossue et très performante, dont la conception était facilitée par l'emploi d'une mécanique américaine, solution peu originale car assez usitée en Italie ( Iso-Rivolta, Intermecanicca, entre autres...) , comme en France (avec les Facel-véga.) Si la ressemblance avec la Maserati Ghibli contemporaine est plus qu'évidente, ce choix de style est des plus heureux, car on considère encore aujourd'hui son inspiratrice comme la plus belle voiture du monde. Effectivement, la HS 375 plaît suffisamment pour que de nombreux dérivés s'enchaînent sur les podiums, salués par la presse internationale comme étant du niveau des meilleures -le manque de noblesse des motorisations compensées par des prestations très haut de gamme.

La HS 375s ( pour "sport"), est d'abord présentée dans une robe biplace signée Frua, qui fait la part belle au "Edge design" et ses lignes nettes et rigides qui sont celles en vogue chez Bertone. En 1969, devant l'afflux des commandes et la capacité limitée de Frua, il en commande une version carrossée par Fissore, et sort une version cabriolet de ce modèle, la 375 c,Tandis que la 4 places mise au point par Frua constitue la première du genre, avec un habitacle encore plus cossu et un moteur plus joufflu: Il s'agit de la HS 375 L ( pour "luxe"). La même année, Peter Monteverdi expérimente sur le prototype 2000 GTI une mécanique BMW de 130 cv.

En 1970, Monteverdi agrémente encore sa gamme par l'entrée en scène d'une berlinette à moteur central, légère, et donc à hautes performances, qui encore aujourd'hui est impressionnante. Il s'agissait d'une machine prête à courir au Mans. La 450 SS céda la place à la GTS trois ans plus tard, avec un châssis rallongé. A l'opposé sortait la dernière variante des 375, la HS 375/4, dite "quatre vraies places", en fait des limousines au design précédent, surpuissantes aux standards Européens. En 1972, les 375 s furent renommées "berlinetta". La plus performante des "High speed" avait été la 400 SS de Frua, dont le V8 dépassait les 400 cv. Le plus célèbre cabriolet fut le palm Beach, sorti en 1974, se basait sur la berlinetta. Mais il était déja trop tard. Le séisme que constituait le premier choc pétrolier fut aussi funeste pour Peter Monteverdi que pour bien d'autres constructeurs.

Une nouvelle ère s'ouvre pour la marque. Sachant que les séries limitées de GT de luxe, justifiées par leurs gros moteur, en seront bientôt privé, du fait de leur abandon par l'industrie US, des réglementations, et limitations, Peter Monteverdi se tourne résolument vers la construction en grande série, dans de nouveaux locaux, de 4x4 de luxe. Mais la concurrence est rude. Il tente d'y remédier avec la série qu'il à étudiée pour la construction en grande série, la gamme Sierra, qui en 1977 compte une berline et un "shooting break". Un an plus tard, un nouveau cabriolet, très attendu en reprenait la base, et se voyait doter d'un V8. Mais elle décède brutalement.

Contre toute attente, la ferveur pour cette marque ne s'est pas éteinte en Europe, et un groupe d'investisseurs et d'ancien clients ont réussi à mettre au point une sportive dans les années 90, une série limitée de supercars inspirées de la Hai 450SS. Avec une technologie moderne, en grande partie issue de la Formule 1, une coque entièrement en carbone, la 650 se classait d'emblée au niveau des meilleures productions mondiales. Le dessin de la 650, en cédant à la mode du bio-design, est cependant peu représentatrice du style Monteverdi, beaucoup plus anguleux.



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24967
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peter MONTEVERDI (suisse)

Message par Invité le Lun 23 Nov - 17:24:05

Dans le numéro du magazine Auto Rétro de ce mois-ci, il y a un superbe article consacré à Monteverdi. Constructeur que Modena doit connaitre. Les voitures de cette marque étaient fantastiques ! I love you






Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum