Guy Ligier est mort.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Guy Ligier est mort.

Message par Guylaine le Dim 23 Aoû - 16:38:16

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

On apprend ce dimanche soir la disparition de l’ancien pilote et patron de l’écurie éponyme Guy Ligier

(A suivre)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



**********************
BONJOUR Invité PLAISIR DE TE VOIR !!!
Apprendre ce qu'était hier pour savoir aujourd'hui et faire demain... : HISTORIQUE F1.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
MICHAEL SCHUMACHER est le Roi de la F1, jusqu'à preuve du contraire...Il est le plus grand de tous .Il est maintenant = LÉGENDE VIVANTE ...mais dans quelle conditon... ♥♥♥ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Guylaine
Administratrice fondatrice
Administratrice  fondatrice

Messages : 20511
Date d'inscription : 08/03/2008

http://histo.annuaire-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guy Ligier est mort.

Message par Invité le Dim 23 Aoû - 17:06:59

Quelle tristesse, j'aimais beaucoup Guy Ligier. Une légende du sport auto, il aura tellement fait pour la F1 et pour l'endurance. Ligier aura bien vécu quand même, qu'il repose en paix. Crying or Very sad

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Nous apprenons avec tristesse la disparition de Guy le baroudeur

Message par Modena49 le Lun 24 Aoû - 0:49:41

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Nous apprenons avec tristesse la disparition de Guy Ligier (85 ans). Avant de devenir patron d'une des écuries françaises les plus prolifiques de l'histoire de la F1, Guy Ligier fut lui-même pilote. Pas de ceux qui laissent une trace indélébile, mais son obstination lui vaudra un seul et unique point, lors d'une course qu'il ne terminera pourtant pas parmi les six premiers.

Ce Vichyssois, né le 12 juillet 1930, n'a pas eu un début de vie facile. Orphelin de père à 7 ans, il a été apprenti boucher, avant de fonder une société de travaux publics qui connaîtra, avec l'appui du maire de l'époque, une santé florissante : début des années soixante, elle emploie un bon millier d'ouvriers. De ce temps-là remonte, aussi, son amitié avec François Mitterand, qui lui sera bien utile deux décennies plus tard...

Sportivement, cette force de la nature, dont on imagine la gueule davantage dans un film dialogué Audiart que dans un cockpit, tâte avec succès de l'aviron (champion de France en 1947), du rugby (talonneur, international B), avant de bifurquer vers les sports mécaniques. D'abord sur deux roues : il est Champion de France moto sur une Norton 500 en 1959-60. Puis sur quatre, en Formule Junior et sur Porsche Carrera, il gagne même le... rallye de La Baule.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




Avec son copain Jo Schlesser, Guy Ligier remporta les 12 Heures de Reims sur la GT40 de Ford France.

Milieu des sixties, alors qu'il a déjà 34 ans, Ligier entame une vraie carrière de pilote automobile. Il devient représentant de Ford France, en F2 et en Endurance. C'est alors qu'il noue une indéfectible amitié avec Jo Schlesser, l'oncle de Jean-Louis. Ensemble, ils vont partager une GT40 avec laquelle ils gagneront les 12 Heures de Reims. Guy sera moins heureux en F2, où il ne hissera sa Brabham qu'occasionnellement dans les points.




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




La Cooper-Maserati bleue du pilote privé Guy Ligier en 1967 à Spa.

En 1966 pourtant, ayant récupéré un budget BP, il se lance en Formule 1 sur sa Cooper-Maserati T81 personnelle, couleur bleu France bien sûr. La même que celle que Rindt et Surtees vont mener sur le podium dans l'équipe officielle, et que lui ne sortira jamais du fond de grille. Pour ses premiers pas à Monaco, il est qualifié d'office (ils ne sont que seize engagés), quinzième, et ne sera pas classé. Idem en Belgique et en France.

En Grande-Bretagne, il est dixième, à cinq tours du lauréat Jack Brabham. Et aux Pays-Bas, neuvième et dernier, six boucles derrière le même Black Jack. En Allemagne, une violente sortie de route manque de lui coûter cher. La Cooper vole dans les arbres, Guy en est extrait avec 47 fractures. Sans l'intervention de Schlesser et du journaliste "Jabby" Crombac qui le rapatrient en France, il aurait pu, dit-on, être amputé d'une jambe.




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




La Brabham-Repco qui vaudra à Ligier son seul point au championnat du monde des pilotes.

Nullement découragé - il est vrai que le gaillard a un caractère bien trempé, doux euphémisme ! -, le Français repart avec le même matériel la saison suivante. Après deux courses sans éclats, il investit dans une Brabham à moteur Repco... dont il ne tirera pas vraiment meilleur parti. Dixième à Silverstone, il retrouve ensuite le terrifiant Nürburgring. Dix-septième sur vingt-cinq sur la grille, il a en fait le plus mauvais temps de qualifications : en 9'14''4, il est à une minute dix de Jim Clark et sa Lotus.

Courageusement, il boucle la distance en huitième position, à un tour de Hulme et Brabham qui font le doublé avec des BT24 nettement plus jeunes que sa BT20.
Vu la maigreur du plateau, des F2 sont admises au départ. Notamment une Matra avec laquelle le jeune Jacky Ickx a réalisé le troisième chrono absolu, une minute plus vite que Guy. Mais elles doivent s'élancer à l'arrière du peloton. En course, où le Belge réalise un nouveau festival jusqu'à son abandon, Ligier ne laissera que la BRM de Chris Irwin derrière lui. Courageusement, il boucle la distance en huitième position, à un tour de Hulme et Brabham qui font le doublé avec des BT24 nettement plus jeunes que sa BT20. Devant lui, Jackie Oliver (cinquième sur Lotus) et Alan Rees (septième sur Brabham) conduisent des F2, et n'ont donc pas droit à des points. Voilà par quel artifice le citoyen de Vichy plante sur unique unité en F1.




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




Il ne se remettra pas du drame de Rouen 1968 et de la disparition de son ami "JS"...

La fin de saison ne lui apportera rien, son compteur s'arrête à douze Grands Prix. En 1968, avec Jo et le frère de Jean Behra - ils possédaient une concession Ford près de la Tour Eiffel -, ils font courir des McLaren F2 sous la bannière Intersport, en vain. L'idée mûrit de concevoir leurs propres autos. Las, au GP de France à Rouen, pour ses débuts en F1 avec une Honda officielle, Schlesser périt carbonisé. Anéanti, Ligier prend sa retraite, mais persiste dans l'idée de devenir constructeur.

Toutes ses voitures s'appelleront JS, en hommage au pote disparu. La JS1 signée Michel Têtu voit le jour en 1969, et Ligier en reprend bien vite le volant. La JS2 de Larrousse-Nicolas remportera le Tour Auto 1974 avec un moteur Maserati, un an plus tard celle de Chasseuil-Lafosse à bloc Cosworth finira deuxième des 24 Heures du Mans que Guy lui-même courra à quatre reprises sur ses propres machines.




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




L'équipe Ligier-Gitanes est née avec l'ambition de replacer la France au sommet de la F1.

Fin 1974, Matra annonce son retrait de la compétition. Ligier range casque et gants, récupère le budget Seita (les cigarettes Gitanes), une partie des techniciens et le moteur de chez Lagardère, et annonce la création d'une écurie de F1. C'est personnellement que le patron effectue les tous premiers tours de roues de la JS5 avec sa monstrueuse prise d'air moteur, avant d'introniser Jacques Laffite.

La suite de l'histoire est plus connue : avec le V12 français, puis un V8 Cosworth, et l'ingénieur Gérard Ducarouge aux manettes, l'équipe Ligier va remporter huit victoires en F1 - six pour Laffite, une pour Depailler et Pironi -, la première en 1977 à Anderstorp, et jouer le titre mondial pilotes de 79 à 81. Puis, ce sera la lente dégringolade, malgré des blocs Renault "fournis par l'Elysée", qui appuyera aussi l'installation de l'équipe à Magny-Cours. Une brève incursion en IndyCar aux USA tournera au désastre.




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La belle Ligier JS11 de Jacques Laffite, dominatrice du début de la saison 1979.

En 1992, Guy cède à Cyril de Rouvre son team, lequel passera ensuite dans le giron du tandem Briatore-Walkinshaw, et Olivier Panis l'emportera à Monaco en 96. L'hiver suivant, Alain Prost rachète la structure et la rebaptise à son nom, mais il mettra la clé sous le paillasson cinq ans plus tard.

Tout en continuant à produire des voiturettes sans permis, Guy Ligier s'est associé à Tico Martini, autre légende française, voici une dizaine d'année. Il est resté un observateur attentif du sport auto, d'autant que Jacques Nicolet (Oak Racing) a donné son nom aux protos qui sont devenus la référence en LMP2 du WEC. Il vient de s'éteindre à l'âge de 85 ans.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24967
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guy Ligier est mort.

Message par dom465 le Lun 24 Aoû - 7:37:08

Encore une légende de la course qui nous a quitté.
avatar
dom465
Membre Honorable
Membre Honorable

Messages : 2913
Date d'inscription : 16/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guy Ligier est mort.

Message par dom465 le Lun 24 Aoû - 7:45:49

Un grand personnage du sport automobile.
RIP.
avatar
dom465
Membre Honorable
Membre Honorable

Messages : 2913
Date d'inscription : 16/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guy Ligier est mort.

Message par Invité le Lun 24 Aoû - 17:02:17

On peut comparer Guy Ligier à Roger Penske.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Guy Ligier est mort.

Message par Guylaine le Mar 25 Aoû - 8:28:38

Je ne crois pas non Roger Penske est un être à part tout comme le fut Guy Ligier...



**********************
BONJOUR Invité PLAISIR DE TE VOIR !!!
Apprendre ce qu'était hier pour savoir aujourd'hui et faire demain... : HISTORIQUE F1.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
MICHAEL SCHUMACHER est le Roi de la F1, jusqu'à preuve du contraire...Il est le plus grand de tous .Il est maintenant = LÉGENDE VIVANTE ...mais dans quelle conditon... ♥♥♥ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Guylaine
Administratrice fondatrice
Administratrice  fondatrice

Messages : 20511
Date d'inscription : 08/03/2008

http://histo.annuaire-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guy Ligier est mort.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum