Crash en Argentine : TF1 en deuil, la France sous le choc

Aller en bas

Crash en Argentine : TF1 en deuil, la France sous le choc

Message par Invité le Mar 10 Mar - 18:49:47

Depuis ce matin, je suis Nonce (Paolini). Je suis Denis (Brogniart). Je suis TF1. « TF1 qui se dit dévastée, effondrée », rapporte l’envoyé spécial de BFMTV devant le siège de la chaîne. « La tour TF1 est endeuillée », opine sa consœur d’iTélé. C’est « la pire tragédie de l’histoire de la télé-réalité, assure Bruce Toussaint. C’est une journée noire pour TF1 et pour toute la télé. » Et pour tous les défenseurs de la liberté d’expres​sion(de la télé-réalité), puisque les victimes participaient au tournage d’une nouvelle émission, Dropped, en Argentine. « Le bilan est énorme », déplore le présentateur de BFMTV. « Huit Français morts dans un crash », affiche le bandeau.
« Huit morts, huit Français, dans cet accident d’hélicoptère dont trois grands sportifs, reprend le présentateur. Et puis il ne faut pas oublier les cinq victimes de la société de production. » « Outre Camille Muffat, Florence Arthaud et Alexis Vastine, les cinq autres victimes du drame sont des membres de la production », rappelle un bandeau. BFMTV comme iTélé leur rendent hommage en leur dédiant un plein écran avec leurs noms. En revanche, les pilotes d’hélicoptères, tous deux argentins, ne méritent pas d’être cités (de toute façon, les téléspectateurs ne comprennent pas l’espagnol). « A Marseille, l’émotion est immense, assure la correspondante d’iTélé. Tous les habitants du quartier de la Madrague, où habitait Florence Arthaud, sont affectés. Elle avait évoqué devant ses amis sa participation au jeu, elle leur avait même dit : “S’il faut manger des vers pour s’en sortir, je les mangerai.” » « Je ressens comme tous les Pont-Audemeriens beaucoup de tristesse, déclare le maire de Pont-Audemer, où habitait Alexis Vastine. Toute la population de Pont-Audemer est sous le choc. » « C’est le choc total ? », demande le reporter d’iTélé au compagnon de Camille Muffat. Celui-ci essaie de se consoler en rappelant que l’ancienne nageuse, fan de Koh-Lanta, était « super heureuse » de participer à cette émission. Puis il explique avoir tellement pleuré qu’il n’a « plus beaucoup de larmes, ça aide devant les caméras ». Christian Estrosi, lui, en a encore. Son émotion surpasse celle d’Eric Ciotti, avec qui il se tire la bourre pour rendre hommage à la nageuse niçoise. Interrogé par iTélé devant la gare de l’Est, il fait d’abord le fier-à-bras : « J’ai rayé tout mon agenda pour me consacrer à la famille, à toute la famille. » Avant de sangloter « comme un père de famille. Camille était si belle et si enthousiaste, je la suis depuis ses 10 ans ». Il rappelle utilement avoir récemment déjeuné avec elle et conservé dans son bureau le bouquet de son podium olympique à Londres, c’est émouvant. Pendant ce temps, un bandeau de BFMTV informe que tous les drapeaux de la ville de Nice ont été mis en berne. En outre, un arrêté municipal interdit l’exhibition ostentatoire de drapeaux argentins.
Sur iTélé, Christophe Barbier fait le tour des réactions dans son Politicozap. « Ça a un caractère scandaleux », estime Jean Leonetti, invité à parler de la fin de vie dans Télématin, réitérant son opposition à l’euthanasie. Après avoir cité l’hommage d’Olivier de Kersauson à « la figure sportive et féminine » qu’était Florence Arthaud, Christophe Barbier se réjouit : « La tristesse dépasse tous les clivages », comme en témoigne la déclaration de Marion Maréchal-Le Pen : « La journée commence décidément bien mal. » La députée du Front national fait référence au crash de vingt assistants frontistes du Parlement européen. « Priorité au direct », intervient la présentatrice de BFMTV pour lancer l’hommage de Manuel Valls aux membres de la production : « C’était l’excellence de ce que la télévision française sait accomplir. » Ah bon ? Manuel Valls aussi est fan de Koh-Lanta ?!
Si « le sport français est en deuil », « le drame qui agite TF1 » suscite donc « une grande émotion dans le monde des médias », relève Bruce Toussaint sur iTélé. Pour preuve, un expert desdits médias est interviewé dès potron-minet sur BFMTV : « Jean-Marc Morandini, spécialiste des médias, est avec nous. » Le spécialiste rappelle d’abord que les employés de la société de production ALP « ont déjà vécu un drame sur Koh-Lanta. Ça avait été un drame pour la société, insiste-t-il. Les équipes sont les mêmes, Denis Brogniart est très affecté. » Pas sûr que son état lui permette d’animer Automoto dimanche prochain. « C’est la société ALP qui est victime de ce nouveau drame », certifie Jean-Marc Morandini, qui a lui-même mené l’enquête. Depuis le drame de Koh-Lanta, révèle-t-il en exclusivité, « la sécurité a été hyper renforcée, alors, qu’il y ait une responsabilité de la production, non ». Ouf, la production est mise hors de cause. Sur iTélé, Thierry Moreau, rédacteur en chef de Télé 7 Jours, confirme : « Ce n’est qu’un accident d’hélico, pas un accident de télévision comme sur Koh-Lanta. TF1 n’est pas responsable. » Ouf, TF1 est mise hors de cause. Si ce n’est pas un accident de télévision, « les regards se tournent vers l’hélicoptère », accuse Jean-Marc Morandini. Thierry Moreau renchérit : « Un hélicoptère, c’est plus dangereux que de marcher à pied. » Et marcher à pied, c’est plus dangereux que de rester dans son lit. C’est bien l’hélicoptère le coupable, appuie Gérard Feldzer, consultant aéronautique de BFMTV : « Lorsque vous recevez une pale d’hélicoptère qui tourne à 400 kilomètres-heures en bout de pale, vous n’avez aucune chance de vous en sortir. » Ou alors, en rondelles. Reste à savoir lequel des deux hélicoptères a agressé l’autre. Victime d’une querelle entre deux hélicos, l’émission Dropped est morte avant même d’avoir débuté. « C’est une dure épreuve pour nous tous, un drame épouvantable, dit Nonce Paolini, pdg de TF1, dans une réaction diffusée par iTélé. Vous connaissez nos métiers, on fait ça pour faire plaisir aux gens. » Pas pour l’argent. Alors, que va-t-il rester aux gens ?
A travers cet accident, c’est le droit au divertissement qui est directement menacé. Selon le rédacteur en chef d’Ozap, « c’est peut-être la fin des jeux d’aventure à la télé ». Celui de Télé 7 Jours garde espoir, « ça ne signera pas la fin d’un genre ». Pour le sauver, souhaitons que naisse un immense mouvement de solidarité nationale et internationale, que les dirigants du monde entier viennent manifester à Paris. Pour que la France demeure un pays de liberté et de télé-réalité.

Source : telerama.fr

http://television.telerama.fr/television/crash-en-argentine-tf1-en-deuil-la-france-sous-le-choc,123975.php

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum