Le jour où... Eddie Irvine a débuté en F1

Aller en bas

Le jour où... Eddie Irvine a débuté en F1

Message par Modena49 le Ven 26 Déc - 1:25:12

Le jour où... Eddie Irvine a débuté en F1

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Par [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] le 24 décembre 2014 à 14:12





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Les années 90 voient un nombre important de pilotes occidentaux venir chercher fortune au Japon après s’être retrouvés dans l’impasse aux Etats-Unis ou en Europe. A côté des Frentzen, Krosnoff, Ratzenberger, Villeneuve et autres Salo, il y a un fougueux Nord-Irlandais nommé Eddie Irvine. Brillant pilote de F3000, il avait déjà goûté à la Formule 1 en prenant part à un test pour l’écurie Onyx en fin d’année 1989. Mais le management de l’équipe lui préfère JJ Letho et il doit se rabattre sur une nouvelle saison de Formule 3000 internationale avec Eddie Jordan Racing, avant de s’envoler pour le Soleil Levant et participer au championnat japonais de la spécialité.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La Reynard F3000 d'Eddie Irvine lors de la saison 1993 : une belle expérience de la piste de Suzuka.

En 1993, il joue les premiers rôles dans ce qui deviendra plus tard la Formula Nippon (aujourd'hui Super Formula), ses plus sérieux rivaux étant le vétéran Kazuyoshi Hoshino et le gaijin (rookie, en japonais) Ross Cheever. Il finira vice-champion, battu par Hoshino au nombre de victoires. C’est à ce moment que Jordan le rappelle pour disputer le Grand Prix de Suzuka et succéder à Emanuele Naspetti, invisible au Portugal. Cerumo, son écurie de F3000 au Japon, lui a déniché quelques yens pour payer son volant. La 193 au moteur V10 Hart est perfectible, l’équipe n’a toujours pas marqué la moindre unité cette saison mais Eddie connait le tracé les yeux fermés. Et dès les qualifications, il se met en valeur en décrochant le huitième chrono, deux échelons derrière la Williams-Renault de Damon Hill et quatre devant son équipier Rubens Barrichello. Il prend un excellent envol au départ et se retrouve cinquième au deuxième virage, mais sa monoplace rétive lui fait perdre rapidement des places.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Chaussées de gommes différentes, les comportements des trois monoplaces variaient selon l'adhérence.

La pluie se met à tomber au 18ème tour et Irvine est le dernier à chausser des pneus rainurés. Il repart dixième et dépasse rapidement Patrese puis Berger. La roue baladeuse de Brundle lui fait encore gagner une position. Il se retrouve juste derrière Hill, lui-même harcelé par la McLaren d’Ayrton Senna qui tente tant bien que mal de lui prendre un tour. Le rookie en profite pour recoller au Brésilien et le dépasse dans un freinage osé à la chicane du circuit. Il fera de même avec Hill un tour plus tard, même si l’efficacité des aides électroniques de la Williams ne lui permet de résister que quelques mètres. Mais il ne laisse pas passer Senna et lui ferme crânement la porte, le poussant hors trajectoire ! S’en suivra un nouveau chassé-croisé avec Hill, avant qu’Irvine ne laisse les deux pilotes prendre le large. Après avoir été impliqué dans un accrochage avec la Footwork de Warwick qui laissera l’Anglais au tapis, il se maintient au sixième rang et marque ainsi le premier point de sa carrière en F1. Quelques hectomètres avant la ligne d’arrivée, il aura pris soin de se dédoubler de Senna, en route vers la victoire devant Alain Prost et Mika Hakkinen.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Un sourire encore insolent lors de la "réconciliation" organisée à Estoril aux essais privés en janvier 1994.

Dans le stand Jordan, on exulte. Sa sixième place combinée à la cinquième de Barrichello permet à l’équipe irlandaise d’engranger trois points salvateurs au championnat. Entouré d’un petit comité, la star du jour regarde les images de son mano-a-mano quand Senna, hors de lui, déboule dans le box en lui demandant des explications sur sa résistance musclée en piste. Goguenard, il rétorque : "Je faisais ma course. Si tu étais suffisamment rapide pour pouvoir me doubler, il n’y aurait pas eu de problème."  La conversation s’envenime et le Brésilien lui administre un coup de poing magistral qui le mettra à terre. Le triple champion du monde sera condamné avec sursis par la FIA pour cet incident. Ironie du sort, Irvine admirait Senna durant sa jeunesse et s’était inspiré de son casque pour décorer le sien.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La résistance d'Irvine fut très mal comprise par Senna : avec un tour de retard, pourquoi le ralentir ?

Pour Eddie Jordan, peu importe. Il estime avoir trouvé sa perle rare et l’engage pour la dernière course à Adélaïde avant de le faire signer à temps plein pour 1994. Il sera contraint à l’abandon avant de se faire remarquer à Interlagos en étant reconnu responsable d’un gros carambolage entre Verstappen, Brundle, Bernard et lui-même. Il sera suspendu pour le Grand Prix suivant, mais son attitude désinvolte durant l’audience fait passer sa sanction à deux courses supplémentaires. Bad Irv aura néanmoins enterré entretemps la hache de guerre avec le champion brésilien par le biais d’une poignée de main soit-disant amicale lors des essais hivernaux à Estoril.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le crash d'Interlagos, début 1994 : Irvine sera doublement pénalisé, pour avoir pris les choses à la légère...




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum