GP d' Abou Dhabi le 29 novembre (Yas Marina)

Aller en bas

GP d' Abou Dhabi le 29 novembre (Yas Marina)

Message par Modena49 le Sam 13 Déc - 6:30:11

Circuit : Race
Longueur 5.554kms
Nombre de virages 21
Circulation anti-horaire
Capacité 50,000
Achevé en 2009
Designer Hermann Tilke



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: GP d' Abou Dhabi le 29 novembre (Yas Marina)

Message par Modena49 le Sam 13 Déc - 11:04:45

Le Grand Prix automobile d'Abou Dabi 2014 (2014 Formula 1 Etihad Airways Abu Dhabi Grand Prix), disputé le 23 novembre 2014 sur le Circuit Yas Marina, est la est la 916e épreuve du championnat du monde de Formule 1 courue depuis 1950. Il s'agit de la cinquième édition du Grand Prix d'Abou Dabi comptant pour le championnat du monde et la dix-neuvième et dernière manche du championnat 2014. Pour la première fois dans l'histoire du championnat du monde de Formule 1, les points de la manche finale de la saison sont doublés (la victoire rapporte ainsi 50 points, la deuxième place 36 points, la troisième 30 points...). Vainqueur de son onzième Grand Prix 2014 et du trente-troisième de sa carrière, Lewis Hamilton remporte au volant de sa Mercedes AMG F1 W05 son deuxième titre de champion du monde des pilotes après celui de 2008.

Meilleur temps des deux premières sessions d'essais devant son coéquipier Nico Rosberg, Lewis Hamilton domine les deux premières parties des qualifications. Toutefois, lors de la phase finale, Rosberg le repousse à quatre dixièmes de secondes pour réaliser sa troisième pole position consécutive, sa onzième cette saison et la quinzième de sa carrière. Cette année, il s'est montré supérieur à Hamilton dans cet exercice (sept pole position), tandis que Mercedes, en tant que motoriste a réalisé les 19 pole positions du championnat. Les deux pilotes des Flèches d'Argent monopolisent une nouvelle fois la première ligne devant les Williams de Valtteri Bottas et Felipe Massa. Daniel Ricciardo et Sebastian Vettel, exclus pour non-conformité de l'aileron avant de leurs Red Bull RB10 et contraints de s'élancer en fond de grille, cèdent leur place en troisième ligne à Daniil Kvyat et Jenson Button. Les Ferrari suivent en quatrième ligne, Kimi Räikkönen devançant Fernando Alonso qui prend son dernier départ en rouge. Kevin Magnussen et Jean-Éric Vergne, éliminés en Q2 sont promus en cinquième ligne.

À l'extinction des feux, Lewis Hamilton prend un meilleur départ que son coéquipier et ne quitte plus la tête de la course hormis lors de ses deux passages par les stands. Sa chevauchée vers la victoire et son deuxième titre mondial, à 29 ans, est facilitée par les problèmes mécaniques rencontrés par Nico Rosberg à partir du vingt-troisième tour ; son système de récupération d'énergie (ERS) tombe en panne, ce qui entraîne une perte de puissance sur sa machine. L'Allemand, malgré les incitations de ses ingénieurs, refuse d'abandonner et finit au quatorzième rang, à un tour d'Hamilton. En conclusion d'une saison qui les a vu revenir au premier plan, les Williams terminent toutes deux sur le podium, Felipe Massa se classant deuxième à moins de trois secondes d'Hamilton, suivi par Valtteri Bottas. Daniel Ricciardo remonte du fond de la grille pour prendre la quatrième place en réalisant le premier meilleur tour en course de sa carrière, alors que Jenson Button, cinquième, remporte sa lutte contre les deux Force India de Nico Hülkenberg, sixième, et Sergio Pérez, septième. Sebastian Vettel achève sa première saison sans pole positon ni victoire depuis 2007 et sa dernière course pour Red Bull Racing au huitième rang, devant les Ferrari de Fernando Alonso et Kimi Räikkönen.

Lewis Hamilton est champion du monde avec 384 points, 11 victoires, 7 pole positions, 7 meilleurs tours et 495 tours en tête. Il offre le titre à Mercedes cinquante-neuf ans après celui remporté par Juan Manuel Fangio. Il est le premier double champion du monde britannique depuis Jackie Stewart en 1971. Nico Rosberg, encore en lice pour le titre au départ de cette dernière manche du championnat 2014, termine vice-champion avec 317 points (5 victoires, 11 pole positions), Daniel Ricciardo, le seul pilote à avoir gagné cette saison sur une autre monoplace qu'une Mercedes, monte sur le podium du championnat avec 238 points et 3 victoires. Valtteri Bottas profite des points doublés de cette ultime course pour, avec un total de 186 points, ravir la quatrième place à Sebastian Vettel (167 points). Fernando Alonso, à l'issue de sa moins bonne saison avec Ferrari, termine au sixième rang avec 161 points. Dix-sept pilotes ont marqué des points en 2014, Pastor Maldonado et Jules Bianchi fermant la marche avec 2 points.

Mercedes, vainqueur du championnat constructeurs depuis le 12 octobre à l'arrivée du Grand Prix de Russie achève la saison avec les totaux records de 701 points, onze doublés et seize victoires. Grâce aux victoires et aux podiums de Daniel Ricciardo, Red Bull Racing termine vice-championne du monde (405 points) tandis que Williams renoue avec son lustre passé en terminant troisième avec 320 points, devant Ferrari (216 points) qui a vécu sa première saison sans victoire depuis vingt ans, McLaren (181 points) et Force India (155 points). Neuf écuries ont obtenu des points, Caterham et Sauber n'en ayant pas marqué.


Caterham


Après ses forfaits aux Grand Prix des États-Unis et du Brésil, l'écurie Caterham est bien présente sur le circuit de Yas Marina. Le 14 novembre, l'administrateur judiciaire Finbarr OConnell déclare : « Je suis certain à 90 % que nous irons à Abou Dabi. Des repreneurs potentiels sont venus vers moi lors des trois derniers jours et pour que cela se concrétise, nous devons garder la licence. Si une certaine partie des choses se confirment, nous partirons. S'il nous manque un peu d'argent nous recalibrerons le projet jusqu’au jour de la course. »

Plus tard, la même journée, Caterham F1 Team confirme sa présence, l'argent récolté via le financement participatif (1,8 million de livres sterling sur les 2,35 millions recherchés) étant suffisant. O'Connell s'en félicite : « C'était un challenge difficile mais nous avons réussi. En une semaine les fans ont rendu l'impossible possible. Nous allons maintenant à Abou Dabi en espérant sécuriser un futur pour cette équipe. Il y a une belle équipe, un bel esprit et de l'expérience, il ne manque plus qu'à sécuriser un avenir financier mais je suis très confiant à ce sujet. »

Finbarr O'Connell souhaite désormais assurer l'avenir en Formule 1 de l'équipe qui, en participant à la dernière manche de la saison, sauve son inscription au championnat 2015 ; ne reste qu'à trouver un repreneur pour l'écurie : « Confirmer notre participation à cette dernière course était vraiment, crucial ; sans cela, nous n’étions plus en Formule 1. Il fallait être présent. Je sais que des personnes essayent ou essayaient de faire la même chose avec Marussia mais s'ils n’y arrivent pas ce sera fini pour eux. Nous relançons la campagne de crowdfunding jusqu'à Abou Dabi. Il nous manque un peu d'argent mais nous négocions des contrats en ce moment. Des pilotes veulent rouler et ont des sponsors. Tout cela nous a décidé à donner le feu vert pour aller à Abou Dabi. Même si l'argent n’est pas encore en banque à cette heure, nous sommes confiants que nous l'aurons à temps. Je continue à discuter avec des contacts que nous avions déjà et d'autres, nouveaux. Certains sont liés à la Formule 1 et auraient un intérêt à reprendre l'équipe. Le crowdfunding a permis de nouer des relations que nous n'aurions jamais eu auparavant. Tout le monde est motivé même si l'équipe de course n'est pas payée. Cela montre leur esprit pour que l'équipe continue. Ce premier effort réussi ne peut pas, ne doit pas, se terminer sur la mort d'une équipe. »

Dans le même temps, et alors que l'opération de financement particitatif atteignait 81 % des fonds demandés, 230 salariés de l'écurie reçoivent leur lettre de licenciement. Jim McManus, un des aérodynamiciens déclare : « C'est consternant de voir la quantité de publicité autour du succès du crowdfunding le jour même où l'ensemble du personnel a été licencié avec sept semaines de salaire encore dues. Mon côté cynique me suggère que les deux nouvelles ne sont pas sans rapport et que la bonne nouvelle a été utilisée comme opportunité pour enterrer la mauvaise. »

Bernie Ecclestone, qui dirige la Formula One Management, après avoir à plusieurs reprises que Caterham et Marussia ne manqueraient à personne révèle avoir pris en charge les frais de transport du matériel et du personnel de l'équipe jusqu'à Abou Dabi : « Ils voulaient faire cette course alors nous leur avons offert le transport. Nous les avons aidé un peu même si nous n'étions pas obligés de le faire. Nous avons même affrété un autre avion pour le personnel pour qu'ils puissent venir. C'est un peu trop mais nous l'avons fait. »

Le jeudi précédent la course, Caterham annonce que Will Stevens, le pilote britannique qui a fini sixième du championnat 2014 de Formule Renault 3.5 avec deux victoires et participé aux essais privés de Caterham après le Grand Prix de Grande-Bretagne est aligné aux côtés de Kamui Kobayashi. Stevens a été choisi alors que le contrat de Roberto Merhi l'annonçait comme remplaçant prioritaire en cas d'absence d'un des titulaires.

Marussia

Malgré les rumeurs anonçant sa présence (son fret ayant été embarqué pour les Émirats arabes unis et Ferrari indiquant embarquer des moteurs V6 pour son écurie cliente, Marussia F1 Team, mise en liquidation et dont l'ensemble du personnel a été licencié, n'est pas présente à Abou Dabi. La participation à l'épreuve aurait permis à l'équipe de conserver un bonus d'environ 30 millions d'euros (partage des droits de retransmissions télévisuelles) lié aux deux points marqués par Jules Bianchi à Monaco



La température ambiante est de 27 °C et la piste est à 42 °C au début de la première séance d'essais libres dix-neuvième et dernière manche du championnat 2014. Après avoir bouclé son tour d'installation, Pastor Maldonado fixe le temps de référence en 1 min 48 s 739. Daniil Kvyat améliore en 1 min 48 s 626 puis cède le commandement à Valtteri Bottas qui tourne en 1 min 46 s 601. Nico Rosberg prend un temps la tête en 1 min 46 s 028 mais Bottas améliore en 1 min 45 s 913 avant de laisser la main aux deux pilotes Mercedes, Lewis Hamilton tournant en 1 min 45 s 141 et Rosberg en 1 min 44 s 860.

Après les trente premières minutes, les pilotes rentrent aux stands pour rendre le train de pneus supplémentaire alloué par Pirelli et se relancent immédiatement. L'équipe Williams F1 Team connaît un problème surprenant puisque, coup sur coup, les deux monoplaces perdent leur capot arrière, imposant à leurs pilotes une rentrée immédiate au stand ; il semble que les nombreuses ouvertures pratiquées pour refroidir le moteur provoquent une pénétration d'air si forte que les fixations s'arrachent.

Alors qu'il reste encore quarante minutes, les Mercedes se reprennent la piste et Lewis Hamilton, en 1 min 43 s 799, prend l'avantage sur Rosberg (1 min 44 s 199). Si l'Allemand passe en tête quelques minutes plus tard, en 1 min 43 s 609, Lewis Hamilton établit finalement le meilleur temps de la session, en 1 min 43 s 476.

Si McLaren prépare déjà les tests d'après-saison avec Honda (la McLaren MP4-29 est bardée de capteurs de toutes sortes), la séance de Jenson Button est frustrante puisque l'Anglais doit rentrer après seulement huit tours ; ses mécaniciens démontent alors entièrement sa monoplace. Le novice Will Stevens n'a pu boucler que quelques tours à vitesse réduite au volant de la Caterham en début de séance avant de rentrer ; il ne reprend la piste que pour le dernier quart d'heure.


http://fr.wikipedia.org/wiki/Grand_Prix_automobile_d%27Abou_Dabi_2014



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: GP d' Abou Dhabi le 29 novembre (Yas Marina)

Message par Invité le Lun 23 Nov - 8:09:45


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: GP d' Abou Dhabi le 29 novembre (Yas Marina)

Message par Modena49 le Mer 25 Nov - 9:50:40

Les trois enjeux du Grand Prix d’Abou Dhabi
Par Nicolas Carpentiers
© XPB Images
HAMILTON BRISERA-T-IL L’ÉLAN DE ROSBERG ?
Le réveil tardif de Nico Rosberg n’y aura rien changé : Lewis Hamilton a remporté son troisième titre de Champion du monde sans vraiment livrer bataille. N’empêche : depuis quelque temps, l’Allemand a pris l’ascendant psychologique et sportif sur le Britannique, raflant cinq pole positions consécutives et deux victoires de rang (voire trois en quatre Grands Prix si Nico n’avait pas été trahi par son accélérateur en Russie). Cette soudaine prise de pouvoir par un pilote jusque-là largement dominé peut s’expliquer par la démobilisation du triple Champion du monde, une fois son titre acquis à Austin. Voire par la “colère” du gentil Rosberg (dixit Toto Wolff) provoquée par les manœuvres viriles de son équipier lors du départ au Japon et aux États-Unis.
Hamilton aura à cœur de briser l’élan de son voisin de garage, voire de se rassurer sur sa pointe de vitesse, si besoin en était. La campagne 2016 ne se prépare-t-elle pas dès aujourd’hui ?... Accessoirement, un succès dans le désert serait pour lui l’occasion d’égaler le total de onze victoires décrochées l’an passé.
Selon une autre théorie, un peu alambiquée, ce retour en forme coïnciderait avec la règle imposant une pression minimale des pneumatiques en vigueur depuis Singapour. Une pression plus élevée réduit la surface de contact au niveau des flancs du pneu, donc l’adhérence. Cette perte de grip se faisant surtout sentir à l’arrière, la fenêtre d’exploitation de la voiture se serait réduite et imposerait une mise au point plus fine, qui serait davantage l’apanage de Nico que de Lewis (pour reprendre des clichés difficilement vérifiables).
Quoi qu’il en soit, à Abou Dhabi, Hamilton aura à cœur de briser l’élan de son voisin de garage, voire de se rassurer sur sa pointe de vitesse, si besoin en était. La campagne 2016 ne se prépare-t-elle pas dès aujourd’hui ?... Accessoirement, un succès dans le désert serait pour lui l’occasion d’égaler le total de onze victoires décrochées l’an passé. D’accord, l’enjeu n’est pas aussi crucial que l’an dernier, mais remporter la dernière course de la saison revêt une importance symbolique certaine.



© XPB Images
DES PLACES À PRENDRE
Les titres sont joués depuis longtemps chez les pilotes et les constructeurs, mais quelques places restent à prendre. Les Vikings Kimi Räikkönen et Valtteri Bottas ne sont ainsi séparés que par un petit point pour le gain de la quatrième place au championnat : Iceman voudrait terminer juste derrière son équipier (troisième, mais avec 130 points d’avance), alors que Bottas entend conserver son classement 2014, histoire de rappeler son potentiel à Maranello. L’allocation des gommes tendres et super tendres devrait convenir aux bolides rouges…
Plus loin dans la hiérarchie, la dixième place est aussi en jeu : Nico Hülkenberg la détient, mais avec seulement trois points d’avance sur Romain Grosjean (qui livrera sa dernière course pour Enstone) et Max Verstappen, à égalité avec 49 unités.
Enfin, le seizième rang reste ouvert entre Jenson Button (qui possède une avance de cinq points) et Fernando Alonso. Si le Britannique reste devant, ce sera la première fois que le pilote espagnol est battu par son équipier en F1 (enfin, en ce qui concerne les positions, car en 2007, lui et Hamilton ont terminé à égalité de points mais pas au classement). Si l’Anglais détient un avantage numérique, les deux pilotes sont à égalité aussi bien en qualification (6/6) qu’en course (4/4), en tenant compte des pannes. Face à un Button en fin de carrière, on attendait un Fernando plus autoritaire. Difficile de rester motivé quand votre monoplace, lente, casse comme du verre et plus souvent que celle de votre équipier (Alonso a couvert 717 tours – seuls Merhi et Rossi en comptent moins – contre 874 à Button… et 1072 à Vettel) ?



© XPB Images
UNE ANNONCE POUR RENAULT ?
Une annonce concernant l’avenir de Renault (et celui de Red Bull) est espérée à Abou Dhabi, même si un nouvel ajournement ne serait pas une surprise dans un dossier techniquement compliqué. En tout cas, l’évolution partielle inaugurée à Interlagos a déçu, repoussant encore la sortie du tunnel pour les motoristes français. Car cette évolution préfigure en bonne partie le moteur 2016 : pas rassurant… Certes, la titularisation de Joydon Palmer et le maintien de Pastor Maldonado placent la prochaine campagne sous le signe de la transition, mais des progrès tangibles doivent se manifester au plus vite. Car le rachat d’Enstone ne fera pas disparaître d’un coup de baguette magique les difficultés que Viry rencontre avec son V6, alors que la réussite du projet constructeur tient aussi à la maîtrise des technologies hybrides. Ferrari a réussi à rattraper son retard : pourquoi Renault en serait-il incapable ?

http://www.f1i.com/magazine/magazine-features/les-trois-enjeux-du-grand-prix-dabou-dhabi/3/



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: GP d' Abou Dhabi le 29 novembre (Yas Marina)

Message par Modena49 le Mer 25 Nov - 10:26:00

Yas Marina du point de vue pneumatique
Par Grégory Demoen
© XPB Images
Le championnat 2015 connaîtra son point final sur une piste familière à Pirelli.
Cette piste de Yas Marina, à Abou Dhabi, fut en effet le théâtre de nombreux tests et présentations du manufacturier italien, et notamment la tenue des premiers essais hivernaux organisés en nocturne.
En raison de la faible abrasivité de l’asphalte, les deux mélanges de gommes les plus tendres de la gamme – les tendres et les super-tendres - se révèlent les montes pneumatiques les plus appropriées, à l’image du tracé le plus lent du calendrier qu’est celui de Monaco (cette combinaison fut par ailleurs sélectionnée sur quatre autres circuits).
Le départ du Grand Prix d’Abou Dhabi est donné en fin d’après-midi et l’épreuve se conclut à la nuit tombée. Les températures de piste baissent ainsi au fil de la course, engendrant un fonctionnement différent de la gomme. Un paramètre qu’il faudra soigneusement analyser à l’heure de procéder aux calculs des stratégies.

"C’est incroyable de penser que nous arrivons déjà presqu’au terme de cette saison 2015, commente le responsable de la compétition de Pirelli, Paul Hembery. Je n’ai pas le sentiment que notre dernière venue à Abou Dhabi, pour le Grand Prix 2014, était déjà il y a un an."
"Les championnats étant d’ores et déjà joués, les teams chercheront à tutoyer les limites et notre sélection de pneumatiques leur offrira un challenge intéressant. Si l’asphalte est très lisse, la gomme est en effet soumise à rude épreuve en raison de la physionomie du tracé, et sa gestion constitue un élément clé de la stratégie, en particulier à l’accélération et au freinage où l’on peut aisément faire patiner excessivement les roues."
"S’agissant de la même combinaison que celle proposée l’an passé, nous devrions assister à une majorité de stratégies à deux arrêts, mais la déclinaison du soleil, en affectant la tenue des enveloppes, peut également amener à revoir ses choix tactiques."
"Deux jours après que le drapeau à damier se sera abaissé sur la saison 2015, nous sauterons immédiatement de plain-pied en 2016 puisque Pirelli organisera, mardi 1er décembre (de 9 heures à 21 heures), une séance d’essais pneumatiques à laquelle sont conviés tous les teams qui n’aligneront pour l’occasion qu’une seule monoplace."
"Cette cession est destinée à tester de nouvelles structures et une nouvelle gomme ultra-tendre qui se distinguera, l’an prochain, par la couleur violette de ses flancs", conclut-il.

http://www.f1i.com/infos/yas-marina-du-point-de-vue-pneumatique/



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: GP d' Abou Dhabi le 29 novembre (Yas Marina)

Message par Modena49 le Dim 29 Nov - 2:40:03

Grand Prix d'Abu Dhabi - La grille de départ
     



Formule 1 - Grille de départ du Grand Prix d’Abu Dhabi 2015
[th] [/th][th] [/th][th] [/th][th] [/th]
01  N. Rosberg
  Mercedes
  
  02  L. Hamilton
  Mercedes
03  K. Räikkönen
  Ferrari
  
  04  S. Pérez
  Force India
05  D. Ricciardo
  Red Bull
  
  06  V. Bottas
  Williams
07  N. Hülkenberg
  Force India
  
  08  F. Massa
  Williams
09  D. Kvyat
  Red Bull
  
  10  C. Sainz
  Toro Rosso
11  M. Verstappen
  Toro Rosso
  
  12  J. Button
  McLaren
13  P. Maldonado
  Lotus
  
  14  F. Nasr
  Sauber
15  R. Grosjean
  Lotus
  
  16  S. Vettel
  Ferrari
17  F. Alonso
  McLaren
  
  18  M. Ericsson
  Sauber
19  R. Merhi
  Manor
  
  20  W. Stevens
  Manor
http://fr.motorsport.com/f1/news/grand-prix-d-abu-dhabi-la-grille-de-depart/



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: GP d' Abou Dhabi le 29 novembre (Yas Marina)

Message par Invité le Lun 30 Nov - 5:13:13

Voilà, c'est la fin de saison. Enfin ! C'est bien beau de rallonger les saisons mais si c'est pour nous offrir des GP comme Abu Dhabi, ce n'est pas la peine. La seule édition intéressante était celle de 2012.

Compte tenu de l'absence de suspense et de spectacle sur ce GP si ce n'est la "bagarre" pour la 4ème place au championnat et encore, cela a tourné court puisque Williams a ruiné les chances de Bottas dans les stands. En plus, Vettel et Ferrari ont volontairement aidé Raikkonen à monter sur le podium.
Bon, comme d'habitude c'est une Mercedes qui a gagné, bien que je sois content que ce soit Nico Rosberg. Le pilote allemand a reprit confiance et cela a du un peu déstabiliser Hamilton depuis quelques GP. Le britannique n'arrête pas de se plaindre quand il ne gagne pas même si cela fait depuis longtemps qu'il est triple champion du monde.
Concernant Rosberg, j’ai encore un espoir pour qu'il soit champion du monde durant sa carrière. C'est à lui de montrer que Mercedes peut compter sur lui, il devrait même continuer à pousser Hamilton dans ses derniers retranchements en course. Il en est capable.

Sinon, que dire à part ça ? Grosjean a soigné sa sortie en marquant ses derniers points pour le compte de Lotus. L'année prochaine, Renault aura de bonnes raisons de le regretter. Son plus beau fait d'arme aura été son magnifique podium à Spa. Le français mérite vraiment d'intégrer un top team.
Renault ne devra pas trop compter sur Maldonado qui est le champion du monde des accrochages et des abandons cette année.

Verstappen aura agréablement surpris cette année, quelques erreurs de jugements quand il dépasse des concurrents mais faut bien qu'il apprenne. Il fait partie de ces pilotes qui ont relevé le niveau en terme de spectacle en Formule 1. Sans oublier Sainz qui a montré une belle régularité.

Après, Ferrari aura fait une remontée fantastique notamment grâce à leur progression qui n'a jamais cessé de croitre. Cela fait partie des (rares) points positifs de la F1 cette année. La saison 2014 était catastrophique pour eux mais ils se sont bien reprit cette année. L'année prochaine, Ferrari devrait mettre en difficulté Mercedes.

Force India a montré une régularité étonnante avec Perez qui n'était pas très loin du podium sur cette course. Que dire de Hulkenberg qui marque souvent des points, je pense même que sa victoire aux 24H du Mans a amélioré son pilotage et son approche technique. Comme pour Grosjean, il mériterait d'aller dans une grosse écurie.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: GP d' Abou Dhabi le 29 novembre (Yas Marina)

Message par Guylaine le Lun 30 Nov - 18:28:44

Pos N° Driver Chassis Engine Lap Pts

1 6 Nico ROSBERG Mercedes Mercedes 55 1h 38m 30.175s ( 185.998 km/h ) 25
2 44 Lewis HAMILTON Mercedes Mercedes 55 1h 38m 38.446s ( +08.271s ) 18
3 7 Kimi RAIKKONEN Ferrari Ferrari 55 1h 38m 49.605s ( +19.430s ) 15
4 5 Sebastian VETTEL Ferrari Ferrari 55 1h 39m 13.910s ( +43.735s ) 12
5 11 Sergio PEREZ Force India Mercedes 55 1h 39m 34.127s ( +1m 03.952s ) 10
6 3 Daniel RICCIARDO Red Bull Renault 55 1h 39m 35.185s ( +1m 05.010s ) 8
7 27 Nico HULKENBERG Force India Mercedes 55 1h 40m 03.793s ( +1m 33.618s ) 6
8 19 Felipe MASSA Williams Mercedes 55 1h 40m 07.926s ( +1m 37.751s ) 4
9 8 Romain GROSJEAN Lotus Mercedes 55 1h 40m 08.376s ( +1m 38.201s ) 2
10 26 Daniil KVYAT Red Bull Renault 55 1h 40m 12.546s ( +1m 42.371s ) 1
11 55 Carlos SAINZ Toro Rosso Renault 55 1h 40m 13.700s ( +1m 43.525s )
12 22 Jenson BUTTON McLaren Honda 54
13 77 Valtteri BOTTAS Williams Mercedes 54
14 9 Marcus ERICSSON Sauber Ferrari 54
15 12 Felipe NASR Sauber Ferrari 54
16 33 Max VERSTAPPEN Toro Rosso Renault 54
17 14 Fernando ALONSO McLaren Honda 53
18 28 Will STEVENS Marussia Ferrari 53
19 98 Roberto MERHI Marussia Ferrari 52
ab 13 Pastor MALDONADO Lotus Mercedes 0 Collision
http://www.statsf1.com/en/2015/abou-dhabi/classement.aspx



**********************
BONJOUR Invité PLAISIR DE TE VOIR !!!
Apprendre ce qu'était hier pour savoir aujourd'hui et faire demain... : HISTORIQUE F1.


MICHAEL SCHUMACHER est le Roi de la F1, jusqu'à preuve du contraire...Il est le plus grand de tous .Il est maintenant = LÉGENDE VIVANTE ...mais dans quelle conditon... ♥♥♥ Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad
avatar
Guylaine
Administratrice fondatrice
Administratrice  fondatrice

Messages : 20566
Date d'inscription : 08/03/2008

http://histo.annuaire-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

AU CHAMPIONNAT FINAL SAISON 2015

Message par Guylaine le Lun 30 Nov - 18:30:58


n Driver Points

1. Lewis HAMILTON 381
2. Nico ROSBERG 322
3. Sebastian VETTEL 278
4. Kimi RAIKKONEN 150
5. Valtteri BOTTAS 136
6. Felipe MASSA 121
7. Daniil KVYAT 95
8. Daniel RICCIARDO 92
9. Sergio PEREZ 78
10. Nico HULKENBERG 58
11. Romain GROSJEAN 51
12. Max VERSTAPPEN 49
13. Felipe NASR 27
Pastor MALDONADO 27
15. Carlos SAINZ 18
16. Jenson BUTTON 16
17. Fernando ALONSO 11
18. Marcus ERICSSON 9


n Constructor Points

1. Mercedes 703
2. Ferrari 428
3. Williams Mercedes 257
4. Red Bull Renault 187
5. Force India Mercedes 136
6. Lotus Mercedes 78
7. Toro Rosso Renault 67
8. Sauber Ferrari 36
9. McLaren Honda 27

http://www.statsf1.com/en/2015/abou-dhabi/championnat.aspx






**********************
BONJOUR Invité PLAISIR DE TE VOIR !!!
Apprendre ce qu'était hier pour savoir aujourd'hui et faire demain... : HISTORIQUE F1.


MICHAEL SCHUMACHER est le Roi de la F1, jusqu'à preuve du contraire...Il est le plus grand de tous .Il est maintenant = LÉGENDE VIVANTE ...mais dans quelle conditon... ♥♥♥ Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad
avatar
Guylaine
Administratrice fondatrice
Administratrice  fondatrice

Messages : 20566
Date d'inscription : 08/03/2008

http://histo.annuaire-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: GP d' Abou Dhabi le 29 novembre (Yas Marina)

Message par Guylaine le Lun 30 Nov - 18:39:38

Muscle Cars a écrit:Concernant Rosberg, j’ai encore un espoir pour qu'il soit champion du monde durant sa carrière. C'est à lui de montrer que Mercedes peut compter sur lui, il devrait même continuer à pousser Hamilton dans ses derniers retranchements en course. Il en est capable.

Ce que j'en dit c'est que Mercedes favorisera toujours Hamilton et qu'une fois le titre dans la poche de Lewis ils laissent Rosberg gagner.



**********************
BONJOUR Invité PLAISIR DE TE VOIR !!!
Apprendre ce qu'était hier pour savoir aujourd'hui et faire demain... : HISTORIQUE F1.


MICHAEL SCHUMACHER est le Roi de la F1, jusqu'à preuve du contraire...Il est le plus grand de tous .Il est maintenant = LÉGENDE VIVANTE ...mais dans quelle conditon... ♥♥♥ Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad
avatar
Guylaine
Administratrice fondatrice
Administratrice  fondatrice

Messages : 20566
Date d'inscription : 08/03/2008

http://histo.annuaire-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: GP d' Abou Dhabi le 29 novembre (Yas Marina)

Message par dom465 le Mer 2 Déc - 10:48:02

Tout à fait d'accord avec ton analyse, Johan. Sauf que je suis sûr que l'erreur stratégique de Ferrari aux essais, pour Vettel, était involontaire.
Certe, en course, Sebastian laisse deux fois passer Kimi. Mais c'était logique vu qu'ils étaient sur des stratégies différentes. Et que, les deux fois, Kimi avait à ce moment des pneus bien plus frais et était plus rapide. 
Quand à Lewis, il se plaint de l'évolution de la voiture qui ne convient pas à son pilotage et je pense que c'est vrai. Depuis ces évolutions, Nico est chaque fois plus vite que lui. N'oublions pas que sans son problème d'accélérateur à Sotchi, et sans sa très bête bourde de Austin, Nico aurait gagné les 5 derniers GP.
Et depuis ces évolutions, il est aussi à signaler que Lewis use beaucoup plus ces pneus que Nico, ce qui n'était pas le cas avant. 
On a par exemple pu voir à Abou Dhabi, en début de course avec les pneus super tendre, qu'en fin de premier relais, Lewis s'écroulait complètement et perdait des secondes entière sur Nico. Raison pour laquelle, en fin de course, même s'il avait prolongé au delà du raisonnable (pour une fois qu'on le laissait libre de modifier sa stratégie même contre l'avis du team, il s'est bien planté !) la durée de son deuxième relais, on a quand même du lui remonter des tendres car au vu de l'état de ses pneus super tendres en fin de premier relais, les super tendres n'aurait clairement pas fini la course, ou alors, à l'agonie complête.



**********************
"I remember when sex was safe and Motor Racing dangerous !" Jack Brabham
"Dans le doute, il ne s'abstient jamais !" (Manu Zurini parlant de Gilles Villeneuve)
"Qand tu arrives en haut d'une côte, reste à fond. Il y a peut-être une ligne droite après !" (Willy Mairesse)

« Sais-tu ce qu'il y a de particulièrement beau dans une voiture ? Quand elle ne marche pas bien, on peut la démonter entièrement, mettre ses organes à nu, découvrir la cause précise du mal et ôter la pièce défectueuse pour la remplacer par une neuve.
Si on pouvait en faire autant pour les humains... »


avatar
dom465
Administrateur indispensable
Administrateur indispensable

Messages : 2914
Date d'inscription : 16/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: GP d' Abou Dhabi le 29 novembre (Yas Marina)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum