GP du Brésil le 15 novembre (Sao Paulo)

Aller en bas

GP du Brésil le 15 novembre (Sao Paulo)

Message par Modena49 le Sam 13 Déc - 6:27:35

Circuit : Race
Longueur 4.309kms
Nombre de virages 15
Circulation anti-horaire
Capacité 119,000
Achevé en 1936



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: GP du Brésil le 15 novembre (Sao Paulo)

Message par Modena49 le Sam 13 Déc - 10:58:37

Le Grand Prix du Brésil est une épreuve du championnat du monde de Formule 1. Il se dispute depuis 1972 et compte pour le championnat du monde depuis 1973.


Les différents circuits utilisés




Faits marquants



  • Grand Prix du Brésil 1975 : Deuxième épreuve de la saison, le Grand Prix du Brésil est remporté par le pilote local Carlos Pace qui décrochera l'unique victoire de sa carrière en F1.





  • Grand Prix du Brésil 1980 : Deuxième épreuve de la saison, le Grand Prix du Brésil est dominé par les Renault équipées du moteur turbo, En tête jusqu'à la mi-course, Jean Pierre Jabouille est contraint à l'abandon et doit céder la victoire à son coéquipier René Arnoux qui décroche son premier succès en Formule 1.



  • Grand Prix du Brésil 1981 : Deuxième manche de la saison, le Grand Prix du Brésil disputé sous la pluie est théâtre du second doublé consécutif de la saison de l'écurie Williams mais dans le désordre : désobéissant ouvertement aux consignes d'équipe, Reutemann refuse de céder la victoire à son coéquipier Alan Jones, champion du monde en titre, et s'impose facilement. Les visages crispés au sein de l'écurie britannique après la course témoignent du malaise ainsi créé.





  • Grand Prix du Brésil 1983 : Manche d'ouverture de la saison, le Grand Prix du Brésil est remporté par le pilote local Nelson Piquet (Brabham-BMW) qui s'impose devant personne. En effet, arrivé deuxième de l'épreuve après une belle frayeur, sa Williams s'étant embrasée lors de son ravitaillement en essence (il a fallu toute la force de persuasion de son équipe pour l'obliger à remonter dans sa F1), le champion du monde en titre Keke Rosberg a été disqualifié pour poussette illicite dans les stands à la suite de son souci lors du ravitaillement. Les commissaires sportifs ont laissé cette deuxième place vacante et n'ont pas reclassé les pilotes arrivés derrière Rosberg.



  • Grand Prix du Brésil 1989 : Présent avec son écurie AGS sur le circuit de Jacarepagua, à Rio de Janeiro, pour une séance d'essais privés préparatoires à la saison 1989, Philippe Streiff est victime d'un très grave accident le 15 mars 1989 lors des essais de pneumatiques. Dans le virage du Suspiro, il commet une légère erreur de conduite, sa voiture touche le vibreur et décolle instantanément au-dessus du rail avant de faire plusieurs tonneaux. L'arceau de sécurité, qui n'avait pas été mis en conformité, est arraché. Coincé dans sa voiture il est secouru dans des conditions qui le laissent tétraplégique : les secouristes brésiliens sont accusés d'avoir aggravé ses blessures en l'arrachant à la voiture.



  • Grand Prix du Brésil 2003 : Troisième épreuve de la saison, le Grand Prix a été interrompu avant la fin de la course, à la suite de l'accident de Fernando Alonso. Giancarlo Fisichella après avoir dépassé Kimi Räikkönen deux tours avant l'interruption de la course s'est fait priver durant 5 jours de sa victoire, attribuée à l'origine au Finlandais. En effet, le classement s'établit selon le classement 2 tours avant l'interruption. L'accident se produisit seulement un tour après la prise de la tête de course par Giancarlo, mais après enquête, le drapeau rouge fut déployé environ 4 secondes après que le pilote Jordan ne franchisse la ligne d'arrivée. L'échange des coupes entre les 2 hommes s'est produit lors du Grand Prix suivant.



  • Grand Prix du Brésil 2008 : Avant la dernière manche de la saison, Lewis Hamilton et Felipe Massa sont les deux pilotes en course pour le titre de champion du monde. Alors que Massa doit obligatoirement finir premier ou second pour être titré, Hamilton n'a besoin que d'une cinquième place pour être sacré, en cas de victoire du Brésilien. La course démarre sous une forte pluie. Massa part de la pole position et passe l'essentiel de la course en tête. Il croit même remporter le titre lorsqu'il passe la ligne d'arrivée en vainqueur, Hamilton n'étant à ce moment-là que sixième. Or l'anglais dépasse Timo Glock dans l'ultime virage : le pilote allemand, en perdition, avait choisi de garder ses pneus pour le sec alors que la pluie a refait son apparition dans les derniers tours. Lewis Hamilton s'adjuge donc le titre et devient le plus jeune champion du monde de l'histoire.



  • Grand Prix du Brésil 2010 : Pour l'avant-dernière manche de la saison, le jeune pilote allemand Nico Hülkenberg réalise la première pole position de sa carrière et devance sur la grille les cinq pilotes encore en lice pour le titre mondial. Sebastian Vettel et Mark Webber, en réalisant un doublé, permettent à leur écurie Red Bull Racing de décrocher son premier titre de champion du monde des constructeurs. À l'issue de l'épreuve, quatre pilotes (Fernando Alonso, Webber, Vettel et Lewis Hamilton) sont encore en lice pour le titre de champion du monde des pilotes.


http://fr.wikipedia.org/wiki/Grand_Prix_automobile_du_Br%C3%A9sil



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: GP du Brésil le 15 novembre (Sao Paulo)

Message par Modena49 le Jeu 12 Nov - 12:48:53

Les trois enjeux du Grand Prix du Brésil
Par Nicolas Carpentiers
© XPB Images
ROSBERG PEUT-IL REFAIRE LE COUP DU SOMBRERO À HAMILTON ?
Au pays du sombrero, Nico Rosberg a réalisé ce que les Britanniques appellent un “hat trick” (ou “coup de chapeau”) en signant la victoire, la pole position et le meilleur tour. Une victoire nette et sans bavure sur Hamilton, au point qu’on se demande pourquoi l’Allemand n’a pas piloté à ce niveau plus souvent. Si Toto Wolff a dit vrai en affirmant que Nico était habité par la “colère” à Mexico, il faut alors espérer pour lui qu’il soit encore exaspéré ce week-end.
Sur la lancée de son précédent succès, Rosberg peut dominer son voisin de garage ­– annoncé souffrant ce week-end après son accident de la circulation – sur un circuit qui l’avait vu triompher il y a un an et où son équipier britannique n’est jamais monté sur la plus haute marche du podium en huit participations… Cela dit, le pilote de la Mercedes n° 6 Nico n’a jamais gagné deux fois d’affilée cette saison, sauf à Barcelone et Monaco. S’il veut passer un hiver serein et nourrir des espoirs de titre l’an prochain, il doit finir la campagne 2015 sur une série de victoires.



© XPB Images
DES PROGRÈS ENCOURAGEANTS DE LA PART DE RENAULT ?
Lorsque Renault a mis à la disposition de ses clients Red Bull et Toro Rosso une évolution conséquente de son groupe propulseur, aucune des deux écuries n’a voulu l’utiliser, ni aux États-Unis ni ensuite au Mexique (tracé trop exigeant pour étrenner une version n’ayant jamais roulé), à cause des pénalités qu’aurait impliqué son utilisation.
Or les motoristes de Viry ont besoin de kilométrage sur circuit pour avoir la confirmation qu’ils avancent dans la bonne direction, y compris en vue de 2016. Sachant que le Losange est en position de force vu l’échec des tractations de Red Bull avec Mercedes et probablement Ferrari, le V6 français pourrait être installé ce week-end sur la RB11 de Daniel Ricciardo, voire sur celle de Daniil Kvyat.



© XPB Images
TROISIÈME ROUND POUR LE MATCH RAÏKKÖNEN-BOTTAS ?
Après leurs deux collisions successives aux États-Unis et au Mexique, on se demande comment Kimi Räikkönen et Valtteri Bottas aborderont leur prochain mano a mano. Le benjamin fut un temps un candidat au baquet de son compatriote à Maranello avant qu’Iceman ne soit confirmé pour l’an prochain. Le pilote Williams devrait être l’un des nombreux postulants au deuxième volant de la Scuderia – même si Max Verstappen (qui sera motorisé par le Cavallino l’an prochain, comme Romain Grosjean) offre un énorme potentiel.
Quoi qu’il en soit, les deux Finlandais sont en lutte pour la quatrième place du championnat, séparés par trois petits points. Qui a dit que les Vikings avaient le sang froid ?

http://www.f1i.com/magazine/magazine-features/les-trois-enjeux-du-grand-prix-du-bresil/3/



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: GP du Brésil le 15 novembre (Sao Paulo)

Message par Invité le Dim 15 Nov - 13:54:43

Un GP intéressant et animé qui suit la même lignée que le Mexique. Comme quoi, les circuits traditionnels offrent la plupart du temps les meilleurs courses. Je doute qu'il en sera de même à Abu Dhabi.

Du coté des leaders, rien de nouveau, Mercedes a encore gagné. Rosberg a mené course de bout en bout à la Schumacher (une pensée pour lui quand même Smile ), l'allemand aura fait une course parfaite digne d'un champion du monde, qu'il continue comme ça.
J'ai trouvé l'attitude de Hamilton sur le podium pas correcte du tout, il aurait pu féliciter Rosberg. Une simple poignée de main aurait suffit. La manière dont il a snobé son équipier n'est pas du tout fairplay. D'autant plus qu'il a déjà son titre, raison de plus.

Ferrari s'est bien rattrapé par rapport au Mexique, ils marquent de gros points mais ils ne sont pas parvenus à aller chercher Mercedes.

Les Williams marquent des points, les pilotes auront été discrets dans le bon sens du terme. Surtout Bottas qui ne s'est pas accroché avec Raikkonen cette fois-ci.

Hulkenberg s'est bien défendu et comme à son habitude, il a eu une régularité exemplaire sur ce circuit qui l'a toujours réussi. Perez aussi, le mexicain était plus en difficultés, son moteur perdait de la puissance. Ce qui ne l'empêcha pas de livrer de belles batailles.

Mi-figue, mi-raisin pour Red Bull. Kvyat a su rester dans les points tandis que Ricciardo s'est enlisé dans le trafic hors des points. A mon avis, l'évolution moteur doit convenir à Kvyat mais pas à Ricciardo.

Chez Lotus, Grosjean a fait une belle course en étant bien combatif. Il apporte 2 points importants pour lui et le team. Haas ne doit pas du tout regretter de l'avoir pris pour la saison prochaine.
Maldonado, j'ai pas compris... il s'accroche avec Ericsson en cherchant inutilement à défendre sa place alors que le pilote suédois allait le dépasser. Ensuite, quelques tours plus tard, il laisse passer Nasr alors qu'il pouvait le bloquer et rester dans les points.

Verstappen faisait partie de l'un des animateurs de la course. Il ramène un point, ce qui est pas si mal pour lui.
Déçu pour Sainz qui a eu que des soucis que son équipier n'a pas eu. J'ai trouvé un peu archaïque le système pour le remorquer dans les stands, il aurait mieux valu mettre sa voiture dans un plateau. J'ai vu ces images sur la télé italienne.

Sauber a frôlé l'exploit tandis que chez Mclaren, cela a fait comme au Mexique, course totalement anonyme pour eux.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: GP du Brésil le 15 novembre (Sao Paulo)

Message par Modena49 le Lun 16 Nov - 0:18:54

Le circuit d'Interlagos à la loupe
Par Thomas Mignon  
Le circuit d’Interlagos est aussi appelé l’Autódromo José Carlos Pace du nom du pilote brésilien qui y remporta son Grand Prix national en 1975, avant de perdre la vie dans un accident d’avion deux ans plus tard.
Depuis lors, la piste a beaucoup évolué. Jusqu’en 1990, elle était longue de 7,960 kilomètres et les monoplaces pouvaient y rester à pleine charge durant près de vingt secondes grâce à trois longues lignes droites, aujourd’hui disparues pour des raisons de sécurité évidentes.
Le tracé n’a cependant pas perdu de sa superbe et offre aujourd’hui encore des courses passionnantes, idéales en fin de saison. Le relief du lieu y est pour beaucoup, car il est exigeant pour les pilotes et les moteurs. La section rapide du circuit est très appréciée, notamment le légendaire "S" de Senna (T1 et T2) qui donne le ton immédiatement après le départ. Mais les autres virages ne sont pas en reste.
"J’adore Interlagos, car c’est vraiment un circuit de pilotes et vous pouvez attaquer tout le tour durant, explique Sergio Pérez. Le premier virage (T1, ndlr) est un endroit fantastique pour dépasser. Vous pouvez presque rester côte à côte avec quelqu’un jusqu’au virage numéro six (Ferradura, T6), qui est incroyable. La partie intérieure (T5 à T11, ndlr) est piégeuse, car c’est un enchaînement de montées et de descentes, mais c’est fantastique quand vous le négociez bien."
La sortie de cette section lente s’effectue via le virage Junção – la "jonction" – et débouche sur une autre courbe à gauche nommée Subida dos Boxes – autrement dit, la "montée des stands" – qui propose une importante élévation avant de descendre à nouveau à hauteur du quinzième virage (T15). À partir de ce point, les monoplaces entrent dans la portion la plus rapide du circuit et peuvent atteindre les 310 km/h.
Et comme si cela ne suffisait pas, le circuit a longtemps été bosselé. La piste s'est heureusement quelque peu adoucie avec un resurfaçage bienvenu entrepris l'année dernière. L'entrée de la voie des stands, souvent jugée dangereuse, a elle aussi été modifiée.
Enfin, cette édition 2015 du Grand Prix du Brésil ne devrait pas faire exception : les fortes pluies, très fréquentes dans la région, pourraient venir pimenter encore un peu plus ce rendez-vous incontournable de la saison.
http://www.f1i.com/magazine/magazine-features/le-circuit-dinterlagos-a-la-loupe/



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: GP du Brésil le 15 novembre (Sao Paulo)

Message par Guylaine le Lun 16 Nov - 2:51:53

Pos N° Driver Chassis Engine Lap Pts

1 6 Nico ROSBERG Mercedes Mercedes 71 1h 31m 09.09s ( 201.363 km/h ) 25
2 44 Lewis HAMILTON Mercedes Mercedes 71 1h 31m 16.79s ( +07.70s ) 18
3 5 Sebastian VETTEL Ferrari Ferrari 71 1h 31m 23.29s ( +14.20s ) 15
4 7 Kimi RAIKKONEN Ferrari Ferrari 71 1h 31m 56.59s ( +47.50s ) 12
5 77 Valtteri BOTTAS Williams Mercedes 70 10
6 27 Nico HULKENBERG Force India Mercedes 70 8
7 26 Daniil KVYAT Red Bull Renault 70 6
dsq 19 Felipe MASSA Williams Mercedes 70
8 8 Romain GROSJEAN Lotus Mercedes 70 4
9 33 Max VERSTAPPEN Toro Rosso Renault 70 2
10 13 Pastor MALDONADO Lotus Mercedes 70 1
11 3 Daniel RICCIARDO Red Bull Renault 70
12 11 Sergio PEREZ Force India Mercedes 70
13 12 Felipe NASR Sauber Ferrari 70
14 22 Jenson BUTTON McLaren Honda 70
15 14 Fernando ALONSO McLaren Honda 70
16 9 Marcus ERICSSON Sauber Ferrari 69
17 28 Will STEVENS Marussia Ferrari 67
18 53 Alexander ROSSI Marussia Ferrari 67
ab 55 Carlos SAINZ Toro Rosso Renault 0 Power loss
http://www.statsf1.com/en/2015/bresil/classement.aspx



**********************
BONJOUR Invité PLAISIR DE TE VOIR !!!
Apprendre ce qu'était hier pour savoir aujourd'hui et faire demain... : HISTORIQUE F1.


MICHAEL SCHUMACHER est le Roi de la F1, jusqu'à preuve du contraire...Il est le plus grand de tous .Il est maintenant = LÉGENDE VIVANTE ...mais dans quelle conditon... ♥♥♥ Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad
avatar
Guylaine
Administratrice fondatrice
Administratrice  fondatrice

Messages : 20538
Date d'inscription : 08/03/2008

http://histo.annuaire-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: GP du Brésil le 15 novembre (Sao Paulo)

Message par Guylaine le Lun 16 Nov - 2:52:59


n Driver Points

1. Lewis HAMILTON 363
2. Nico ROSBERG 297
3. Sebastian VETTEL 266
4. Valtteri BOTTAS 136
5. Kimi RAIKKONEN 135
6. Felipe MASSA 117
7. Daniil KVYAT 94
8. Daniel RICCIARDO 84
9. Sergio PEREZ 68
10. Nico HULKENBERG 52
11. Romain GROSJEAN 49
Max VERSTAPPEN 49
13. Felipe NASR 27
Pastor MALDONADO 27
15. Carlos SAINZ 18
16. Jenson BUTTON 16
17. Fernando ALONSO 11
18. Marcus ERICSSON 9







n Constructor Points

1. Mercedes 660
2. Ferrari 401
3. Williams Mercedes 253
4. Red Bull Renault 178
5. Force India Mercedes 120
6. Lotus Mercedes 76
7. Toro Rosso Renault 67
8. Sauber Ferrari 36
9. McLaren Honda 27

http://www.statsf1.com/en/2015/bresil/championnat.aspx







**********************
BONJOUR Invité PLAISIR DE TE VOIR !!!
Apprendre ce qu'était hier pour savoir aujourd'hui et faire demain... : HISTORIQUE F1.


MICHAEL SCHUMACHER est le Roi de la F1, jusqu'à preuve du contraire...Il est le plus grand de tous .Il est maintenant = LÉGENDE VIVANTE ...mais dans quelle conditon... ♥♥♥ Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad
avatar
Guylaine
Administratrice fondatrice
Administratrice  fondatrice

Messages : 20538
Date d'inscription : 08/03/2008

http://histo.annuaire-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: GP du Brésil le 15 novembre (Sao Paulo)

Message par Guylaine le Lun 16 Nov - 2:54:52

C'est clair maintenant que Lewis Hamilton est champion ils font tout pour faire gagner Rosberg pour faire un doublé au championnat.



**********************
BONJOUR Invité PLAISIR DE TE VOIR !!!
Apprendre ce qu'était hier pour savoir aujourd'hui et faire demain... : HISTORIQUE F1.


MICHAEL SCHUMACHER est le Roi de la F1, jusqu'à preuve du contraire...Il est le plus grand de tous .Il est maintenant = LÉGENDE VIVANTE ...mais dans quelle conditon... ♥♥♥ Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad
avatar
Guylaine
Administratrice fondatrice
Administratrice  fondatrice

Messages : 20538
Date d'inscription : 08/03/2008

http://histo.annuaire-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: GP du Brésil le 15 novembre (Sao Paulo)

Message par Invité le Lun 16 Nov - 5:16:20

Je pense plutôt que Rosberg a reprit confiance en lui. Ce qui embête beaucoup Hamilton parce qu'il tenait absolument à gagner au Brésil comme son idole Senna a pu le faire par le passé. En même temps, quand on voit la gueule que faisait Hamilton sur le podium... c'en dit long.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: GP du Brésil le 15 novembre (Sao Paulo)

Message par dom465 le Mar 17 Nov - 9:34:28

Je dirais que simplement, Mercedes applique strictement la même stratégie et le même traitement aux 2 pilotes, ce qui n'était pas toujours le cas avant.
Rosberg semble moins stressé et Hamilton a un peu trop fait la fête et est sans doute un peu démotivé.
Mais il est sûr qu'Hamilton fait tout pour gagner.



**********************
"I remember when sex was safe and Motor Racing dangerous !" Jack Brabham
"Dans le doute, il ne s'abstient jamais !" (Manu Zurini parlant de Gilles Villeneuve)
"Qand tu arrives en haut d'une côte, reste à fond. Il y a peut-être une ligne droite après !" (Willy Mairesse)

« Sais-tu ce qu'il y a de particulièrement beau dans une voiture ? Quand elle ne marche pas bien, on peut la démonter entièrement, mettre ses organes à nu, découvrir la cause précise du mal et ôter la pièce défectueuse pour la remplacer par une neuve.
Si on pouvait en faire autant pour les humains... »


avatar
dom465
Administrateur indispensable
Administrateur indispensable

Messages : 2914
Date d'inscription : 16/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: GP du Brésil le 15 novembre (Sao Paulo)

Message par Invité le Mar 17 Nov - 9:36:59


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: GP du Brésil le 15 novembre (Sao Paulo)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum