GP du Mexique le 1er novembre (Mexico)

Aller en bas

GP du Mexique le 1er novembre (Mexico)

Message par Modena49 le Sam 13 Déc - 6:25:05

Nombre de tours 69
Longueur du circuit 4,438 km
Distance de course 306,222 km



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: GP du Mexique le 1er novembre (Mexico)

Message par Modena49 le Sam 13 Déc - 10:56:38

Le Grand Prix automobile du Mexique est une ancienne épreuve du championnat du monde de Formule 1 qui se déroulait sur l'Autodromo Hermanos Rodriguez à Mexico. Elle a fait partie du championnat du monde entre 1963 et 1970 puis de 1986 à 1992.

Fin 2004, un projet de construction d'un circuit ultra-moderne à Cancún, sous la direction de l'architecte allemand Hermann Tilke avait été évoqué, en vue d'un retour du Mexique au calendrier du championnat du monde de Formule 1. Les organisateurs avaient même annoncé la signature d'un contrat de 5 ans avec Bernie Ecclestone à compter de la saison 2006. Mais à cause de divers problèmes d'ordre politique et financier, le tracé de Chancun n'a toujours pas vu le jour.


Note sur les courses de CART/Champ Car


L'appellation "Grand Prix du Mexique" correspond historiquement à des événements bien précis : les Grands Prix de Formule 1. Il n'y a pas la moindre continuité historique avec les épreuves de CART mais, pour donner plus de lustre à l'épreuve, les organisateurs ont parfois parlé de "Grand Prix du Mexique", mais cette dénomination n'était pas officielle. Les dénominations officielles de ces épreuves étaient :


  • 1980 : Primera Copa Mexico 150
  • 1981 : Copa Mexico 150
  • 2002 : Gran Premio Telmex
  • 2003 : Gran Premio Telmex
  • 2004 : Gran Premio Telmex-Tecate
  • 2005 : Gran Premio Telmex-Tecate
  • 2006 : Gran Premio Tecate

http://fr.wikipedia.org/wiki/Grand_Prix_automobile_du_Mexique



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: GP du Mexique le 1er novembre (Mexico)

Message par Modena49 le Jeu 29 Oct - 4:18:47



F1 - Les deux zones de DRS du Mexique révélées

Dans les deux longues lignes droites


28 octobre 2015 - 13h35, par Paul Gombeaud 

La FIA a confirmé l’emplacement des deux zones de DRS sur le circuit de Mexico, qui accueillera ce week-end son premier Grand Prix depuis 23 ans.

La première zone se situera dans la longue ligne droite de départ/arrivée et la seconde dans la deuxième ligne droite du tracé qui débute après le virage numéro 3.

La ligne droite de départ/arrivée est l’une des plus longues du calendrier puisqu’elle mesure 1,2 kilomètre de long. La ligne d’activation du DRS sera située 425 mètres après le virage nommé Nigel Mansell.

La zone d’activation du DRS de la deuxième ligne droite se situera 120 mètres après le virage numéro 3. Dans les deux cas, la ligne de détection du DRS se fera dans le virage numéro 15, un virage à gauche qui mène les pilotes en direction du stadium.

http://www.nextgen-auto.com/Les-deux-zones-de-DRS-du-Mexique-revelees,96948.html



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: GP du Mexique le 1er novembre (Mexico)

Message par Modena49 le Jeu 29 Oct - 4:22:54

Six infos à connaître avant le GP du Mexique
 







Par: René Fagnan, Journaliste
hier à 15:30

La Formule 1 va retourner au Mexique ce week-end après une absence de 23 ans. Le dernier Grand Prix du Mexique a été organisé en 1992 et a vu Nigel Mansell l'emporter au volant de sa Williams-Renault arborant le fameux N°5.

1

La création en 1962 de l’Autódromo Hermanos Rodríguez est intimement liée à la carrière des frères mexicains Ricardo et Pedro Rodriguez. Ricardo est devenu pilote Ferrari F1 à l’âge de 19 ans, mais a tragiquement trouvé la mort un an plus tard, en 1962. Le premier Grand Prix du Mexique a justement été organisé le 4 novembre 1962.

2

Le circuit, situé dans la ville de Mexico City, fait 4,304 km de long. Sa principale difficulté provient de son altitude élevée : 2285 mètres. À cette altitude, la pauvreté de l’air en oxygène fait chuter la puissance des moteurs, même si la présence du turbo améliore un peu la situation.


3

Après la course de 1970, la F1 n’est pas revenue au Mexique, car les organisateurs n’étaient pas parvenus pas à contrôler la foule, ce qui a créé des situations très dangereuses. La F1 est revenue au Mexique en 1986. Gerhard Berger y avait décroché la première victoire de l’écurie Benetton, équipe devenue par la suite Renault, puis Lotus.

4

Lors de l’édition de 1965, le pilote américain Richie Ginther, aux commandes de la Honda RA272, procurait au constructeur automobile japonais sa première victoire en F1. À cette époque, Honda fabriquait toute la voiture : moteur, châssis et boîte de vitesses.

5

Trois pilotes ont remporté deux victoires chacun au Grand Prix du Mexique : Jim Clark (en 1963 et 1967), Alain Prost (en 1988 et 1990), et Nigel Mansell (en 1987 et 1992). L’écurie Lotus y a remporté la victoire à quatre reprises: 1962, 1963, 1967, 1968.

6

Durant les années 2000, l’Autódromo Hermanos Rodríguez n’a pas accueilli la Formule 1, mais a présenté des courses nationales, en plus de celles de la défunte série A1 Grand Prix, de la NASCAR Nationwide et de la série IndyCar

http://fr.motorsport.com/f1/news/six-infos-a-connaitre-avant-le-gp-du-mexique/



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: GP du Mexique le 1er novembre (Mexico)

Message par Modena49 le Jeu 29 Oct - 4:25:00

Mexico, un voyage dans l'inconnu pour les motorisations
 








Par: Basile Davoine, Responsable de la rédaction
hier à 08:52

Les unités de puissance F1 vont faire un voyage dans l’inconnue ce week-end à l’occasion du Grand Prix du Mexique, en raison de l’altitude à laquelle ils vont être utilisés. 

L’Autodromo Hermanos Rodriguez est situé à 2200 mètres d’altitude, ce qui va avoir un impact comme sur nul autre circuit du calendrier. Cela ne signifie pas seulement que le refroidissement va être rendu plus difficile, mais aussi que la récupération de la puissance perdue au niveau du turbo se fera à des régimes plus élevés. 
Interrogé par Motorsport.com, Rémi Taffin estime que ce défi est bien plus relevé que celui d’Interlagos, où les F1 évoluent à 750 mètres d’altitude, et souligne qu’il s’agira d’une expérience nouvelle dans l’ère moderne du turbo. 


"Sans aucun doute, le problème va être le refroidissement, car on a la même quantité d’énergie qui sort du moteur et beaucoup moins d’air pour y faire face", explique le directeur des opérations de Renault Sport F1. "Mais l’autre point concerne le turbo, car pour essayer de maintenir la puissance en sortie, on devra faire tourner le moteur à un régime bien plus élevé qu’habituellement. Evidemment, nous avons fait beaucoup de simulations mais nous savons que nous allons vers quelque chose que nous ne connaissons pas vraiment…"

Des compromis et des surprises?

Les règles techniques de la F1 stipulent que les moteurs turbo ne doivent pas tourner au-delà de 12500 trs/min, mais pour en assurer la fiabilité ils sont généralement utilisés avec un régime situé autour de 10000 trs/min. Taffin assure que se rapprocher de la limite réglementaire posera des problèmes en matière de fiabilité. "La plupart des turbos sont utilisés à 10000 trs/min, donc si l’on veut les faire tourner à 12500 trs/min c’est une conception complètement différente", prévient-il.

http://fr.motorsport.com/f1/news/mexico-un-voyage-dans-l-inconnu-pour-les-motorisations/



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: GP du Mexique le 1er novembre (Mexico)

Message par Modena49 le Dim 1 Nov - 1:05:34

Les trois enjeux du Grand Prix du Mexique
Par Nicolas Carpentiers



© XPB Images
L’HEURE DE LA RÉVOLTE POUR NICO ZAPATA ROSBERG ?
Si les deux Flèches d’argent d’élancent de la première ligne (ce qui est arrivé à douze reprises cette saison), il y a fort à parier que le spectacle sera au rendez-vous au bout de la longue ligne droite du circuit. Par deux fois poussé hors de la piste par son équipier après un départ moyen (au Japon et aux États-Unis), Nico Rosberg voudra prendre sa revanche et ne s’écartera probablement plus pour éviter une éventuelle collision… Depuis trois courses, c’est lui qui a signé la pole position, et on attend avec impatience la lutte pour la première place sur une piste inconnue de tous les pilotes. Nico n’a plus gagné depuis le Grand Prix Autriche, et une victoire lui permettrait de reprendre confiance face à l’impressionnante maîtrise de son voisin de garage.
Tout juste couronné, Lewis Hamilton ne croisera pas les bras pour autant. Son objectif à Mexico restera la victoire, d’autant il peut toujours égaler le record de treize succès en une saison, détenu par Michael Schumacher depuis 2004 (13 victoires en 18 Grands Prix).




© XPB Images
PROPHÈTE EN SON PAYS ?
On attend beaucoup – trop ? – de Sergio Pérez pour son Grand Prix à domicile. Soutenu par Carlos Slim (“l’homme le plus riche du monde”, mais n’oublions pas que le Mexique est aussi le pays d’Octavio Paz et de Frida Kahlo), le pilote Force India monte en puissance depuis l’introduction de la version B de la VJM08. Lors des six dernière épreuves, il est entré cinq fois dans les points (seuls trois pilotes ont marqué davantage de points depuis Spa-Francorchamps) et pris l’ascendant sur un Hülkenberg pas vraiment gâté par la chance.
Malgré les progrès de la Force India et la puissance du V6 Mercedes, un podium semble néanmoins improbable pour l’enfant du pays, sachant que les Ferrari et Vettel sont toujours au rendez-vous et que la longue ligne droite devrait convenir à la finesse aérodynamique des Williams, à la recherche d’une solide performance après son naufrage au Grand Prix des États-Unis.




LES MOTEURS TIENDRONT-ILS ?
Le circuit Hermanos Rodriguez est perché à 2285 mètres. À cette altitude, la pauvreté de l’air en oxygène fait chuter la puissance des moteurs, alors que le refroidissement sera plus compliqué. Pour obtenir le flux d’air nécessaire vers les radiateurs et le moteur à combustion, la carrosserie sera spécialement modifiée en conséquence (comme on en en a eu un aperçu chez Mercedes à Austin).
“Le circuit est trois fois plus haut que Sao Paulo. Incontestablement, le principal défi sera le refroidissement, car on a la même quantité d’énergie qui sort du moteur et beaucoup moins d’air pour le refroidir, explique Rémi Taffin, le directeur des opérations de Renault Sport F1. L’autre difficulté concerne le turbo, car il faudra faire tourner le V6 à un régime beaucoup plus élevé pour compenser le manque d’oxygène entrant dans le moteur et essayer de maintenir la puissance, qu’habituellement. Avec les moteurs atmosphériques, cela aurait mené à une perte de puissance de 22 %, mais les blocs turbo produiront la même puissance que sur les pistes situées au niveau de la mer, comme Abu Dhabi, grâce à une vitesse de rotation de la turbine supérieure (environ 8 % de plus que par rapport à Abou Dhabi). Nous avons mené beaucoup de simulations, mais on sait que nous allons vers quelque chose que nous ne connaissons pas vraiment…”
Autre particularité de l’altitude : les vitesses de pointe devraient être très élevées, probablement les plus grandes de la saison. Dans la principale ligne droite, on attend des pics au-delà de 340 km/h en essais et dépassant les 350 km/h en qualifications. L’altitude de Mexico City augmente ces performances. L’air y est moins dense et la voiture rencontre ainsi moins de résistance.


http://www.f1i.com/magazine/magazine-features/les-trois-enjeux-du-grand-prix-du-mexique/3/



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: GP du Mexique le 1er novembre (Mexico)

Message par Modena49 le Dim 1 Nov - 1:07:33

L'Autodromo Hermanos Rodriguez à la loupe
Par Thomas Mignon  



"Nous avons hâte de rouler à nouveau à Mexico. Tout comme les fans, ils sont vraiment enthousiastes à l'idée de voir la Formule 1 revenir sur leurs terres", nous confiait Sergio Pérez lors de l'officialisation du retour du Mexique au calendrier.
Son compatriote Esteban Gutiérrez, aujourd'hui troisième pilote chez Ferrari, était bien entendu du même avis: "Le soutien des fans mexicains est vraiment énorme, et je pense que bien des gens seront surpris de voir le nombre de personnes présentes et l'énergie qu'ils dégageront durant le Grand Prix du Mexique."
Il faut dire que cela faisait… 23 ans qu'il n'y avait plus eu de course de Formule 1 organisée sur l'Autodromo Hermanos Rodriguez. Des travaux de rafraîchissement s'imposaient donc : la piste a été entièrement resurfacée et le tracé repensé pour une bonne partie. Résultat : le circuit compte aujourd'hui trois virages de plus que sa version courue pour la dernière fois en 1992.
La majorité des modifications se concentrent dans les deuxième et troisième secteurs. Ce dernier a été le plus remanié, et on notera la disparition de la célèbre Peraltada qui, dans sa version d'origine, était une parabolique au plan légèrement incliné dont raffolaient les pilotes pour le défi qu'elle représentait (on se souvient notamment de l'audacieux dépassement de Nigel Mansell et sa Ferrari sur la McLaren de Gerhard Berger en 1990).
Situé à 2200 mètres au-dessus du niveau de la mer, le circuit est aussi le plus haut de la saison, détrônant ainsi Interlagos et ses 800 mètres d'altitude.
Alors qu'en penser avant les premiers tours de roue ? "Je connais bien l'endroit, mais je n'ai jamais pris part à une course sur ce circuit. J'y avais toutefois fait des essais en A1 GP. Et le tracé était déjà vraiment bien. Je pense que cela va devenir un événement très populaire", confie Pérez, seul pilote – et troisième Mexicain de l'histoire – à courir sur ses terres ce week-end.
Gutiérrez avait lui déjà foulé la piste en 2008 en Formula BMW, avant la refonte du tracé. Et, pour la Formula BMW, il y avait déjà "entre 50.000 et 60.000 personnes". C'est dire. "C'est assez différent des autres circuits, dit-il. Celui-ci a de longues lignes droites, et vous avez des virages avec beaucoup de rapports. Je ne sais pas comment ce sera au final, mais je pense que le tracé a été changé pour le meilleur. Ce sera un rendez-vous intéressant. L'esprit du circuit restera !" Reste à espérer qu'ils disent vrai.
http://www.f1i.com/magazine/magazine-features/lautodromo-hermanos-rodriguez-a-la-loupe/



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Résultats course:

Message par Guylaine le Dim 1 Nov - 16:04:10

Race entrants• Qualifications• Starting grid• Result• Laps led• Best laps• Lap by lap• Championship


Pos N° Driver Chassis Engine Lap Pts

1 6 Nico ROSBERG Mercedes Mercedes 71 1h 42m 35.038s ( 178.597 km/h ) 25
2 44 Lewis HAMILTON Mercedes Mercedes 71 18
3 77 Valtteri BOTTAS Williams Mercedes 71 15
4 26 Daniil KVYAT Red Bull Renault 71 12
5 3 Daniel RICCIARDO Red Bull Renault 71 10
6 19 Felipe MASSA Williams Mercedes 71 8
7 27 Nico HULKENBERG Force India Mercedes 71 6
8 11 Sergio PEREZ Force India Mercedes 71 4
9 33 Max VERSTAPPEN Toro Rosso Renault 71 2
10 8 Romain GROSJEAN Lotus Mercedes 71 1
11 13 Pastor MALDONADO Lotus Mercedes 71
12 9 Marcus ERICSSON Sauber Ferrari 71
13 55 Carlos SAINZ Toro Rosso Renault 71
14 22 Jenson BUTTON McLaren Honda 71
15 53 Alexander ROSSI Marussia Ferrari 69
16 28 Will STEVENS Marussia Ferrari 69
ab 12 Felipe NASR Sauber Ferrari 57 Brakes
ab 5 Sebastian VETTEL Ferrari Ferrari 50 Accident
ab 7 Kimi RAIKKONEN Ferrari Ferrari 21 Collision
ab 14 Fernando ALONSO McLaren Honda 1 Power loss
http://www.statsf1.com/en/2015/mexique/classement.aspx



**********************
BONJOUR Invité PLAISIR DE TE VOIR !!!
Apprendre ce qu'était hier pour savoir aujourd'hui et faire demain... : HISTORIQUE F1.


MICHAEL SCHUMACHER est le Roi de la F1, jusqu'à preuve du contraire...Il est le plus grand de tous .Il est maintenant = LÉGENDE VIVANTE ...mais dans quelle conditon... ♥♥♥ Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad
avatar
Guylaine
Administratrice fondatrice
Administratrice  fondatrice

Messages : 20566
Date d'inscription : 08/03/2008

http://histo.annuaire-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: GP du Mexique le 1er novembre (Mexico)

Message par Guylaine le Dim 1 Nov - 16:05:43


n Driver Points

1. Lewis HAMILTON 345
2. Nico ROSBERG 272
3. Sebastian VETTEL 251
4. Valtteri BOTTAS 126
5. Kimi RAIKKONEN 123
6. Felipe MASSA 117
7. Daniil KVYAT 88
8. Daniel RICCIARDO 84
9. Sergio PEREZ 68
10. Max VERSTAPPEN 47
11. Romain GROSJEAN 45
12. Nico HULKENBERG 44
13. Felipe NASR 27
14. Pastor MALDONADO 26
15. Carlos SAINZ 18
16. Jenson BUTTON 16
17. Fernando ALONSO 11
18. Marcus ERICSSON 9


n Constructor Points

1. Mercedes 617
2. Ferrari 374
3. Williams Mercedes 243
4. Red Bull Renault 172
5. Force India Mercedes 112
6. Lotus Mercedes 71
7. Toro Rosso Renault 65
8. Sauber Ferrari 36
9. McLaren Honda 27

http://www.statsf1.com/en/2015/mexique/championnat.aspx






**********************
BONJOUR Invité PLAISIR DE TE VOIR !!!
Apprendre ce qu'était hier pour savoir aujourd'hui et faire demain... : HISTORIQUE F1.


MICHAEL SCHUMACHER est le Roi de la F1, jusqu'à preuve du contraire...Il est le plus grand de tous .Il est maintenant = LÉGENDE VIVANTE ...mais dans quelle conditon... ♥♥♥ Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad
avatar
Guylaine
Administratrice fondatrice
Administratrice  fondatrice

Messages : 20566
Date d'inscription : 08/03/2008

http://histo.annuaire-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: GP du Mexique le 1er novembre (Mexico)

Message par Invité le Dim 1 Nov - 16:46:35

Un beau Grand Prix du Mexique qui fait un retour en fanfare !  Et puis, quel public ! cheers Fabuleux, on se serait cru dans un match de foot.

C'est le Rosberg qu'on aime voir, il méritait amplement de gagner. S'il fait que des courses comme ça en 2016, il peut espérer devenir champion du monde. Faut surtout pas qu'il se relâche.
Bottas fait un beau podium et Massa apporte des points importants. Ce qui conforte leur 3ème place au championnat. A quand une victoire pour Williams ?

Ferrari a eu une course vierge. Plutôt inattendu pour la Scuderia qui ramène au minimum des points, la voiture manquait certes un peu de puissance mais l'on a pu constater que les erreurs étaient surtout humaines.
Les Red Bull étaient biens sur cette course. Comme quoi, cela ne servait à rien de gueuler sur Renault en cour de saison puisqu'ils sont en progrès maintenant. Red Bull pouvait viser 1 podium sans l'intervention de la Safety Car.

J'en attendais plus de Sergio Perez devant son public. La Force India manque de constance en matière de performance même si leurs 2 voitures sont dans les points.
Verstappen toujours aussi combatif et fougueux, il a prouvé qu'il a sa place en F1. Heureusement qu'il y a des pilotes comme lui qui animent les GP. Cela ressort quand même du positif.

Grosjean a encore fait un bon résultat en ramenant un point, il a souvent battu Maldonado. Renault risque d'avoir de bonnes raisons de le regretter pour la saison prochaine.

Chez McLaren, les weekends se suivent et ne se ressemblent pas. On ne les a pas vu du GP. D'un coté, on comprends mieux pourquoi ils ne veulent pas que Honda fournisse Red Bull l'année prochaine.

Cela risque de devenir une habitude et tant mieux, Rossi a terminé devant Stevens.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: GP du Mexique le 1er novembre (Mexico)

Message par dom465 le Lun 2 Nov - 5:09:07

Très belle analyse, Johan. Rien à ajouter !



**********************
"I remember when sex was safe and Motor Racing dangerous !" Jack Brabham
"Dans le doute, il ne s'abstient jamais !" (Manu Zurini parlant de Gilles Villeneuve)
"Qand tu arrives en haut d'une côte, reste à fond. Il y a peut-être une ligne droite après !" (Willy Mairesse)

« Sais-tu ce qu'il y a de particulièrement beau dans une voiture ? Quand elle ne marche pas bien, on peut la démonter entièrement, mettre ses organes à nu, découvrir la cause précise du mal et ôter la pièce défectueuse pour la remplacer par une neuve.
Si on pouvait en faire autant pour les humains... »


avatar
dom465
Administrateur indispensable
Administrateur indispensable

Messages : 2914
Date d'inscription : 16/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: GP du Mexique le 1er novembre (Mexico)

Message par Invité le Lun 2 Nov - 8:52:21

Ils ont encore débordé sur le Moto GP à la fin. Laughing 


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: GP du Mexique le 1er novembre (Mexico)

Message par Invité le Mar 3 Nov - 12:05:27


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: GP du Mexique le 1er novembre (Mexico)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum