GP des Etats-Unis le 25 octobre (Austin)

Aller en bas

GP des Etats-Unis le 25 octobre (Austin)

Message par Modena49 le Sam 13 Déc - 6:18:54

Longueur 5.470kms
Circulation anti-horaire
Designer Hermann Tilke



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: GP des Etats-Unis le 25 octobre (Austin)

Message par Modena49 le Sam 13 Déc - 10:54:07

Le Grand Prix automobile des États-Unis est un événement sportif de course automobile de Formule 1 qui a eu lieu aux États-Unis pour la première fois en 1908.
Intégré au championnat du monde de Formule 1 en 1959 lors de l'épreuve disputée sur le Sebring International Raceway en Floride, le GP des États-Unis s'est fixé, après une édition 1960 sur le circuit de Riverside, à partir de 1961 et jusqu'en 1975 sur le tracé routier de Watkins Glen, dans l'État de New-York. De 1976 à 1980, le GP a continué à se tenir à Watkins Glen, mais sous l'appellation Grand Prix des États-Unis Est afin de le distinguer du Grand Prix des États-Unis Ouest, organisé à Long Beach en Californie.

Tout au long des années 1980, de nombreux Grands Prix de Formule 1 (parfois jusqu'à trois par saison) se sont tenus aux États-Unis, mais jamais sous le titre GP des États-Unis. Les appellations officielles étaient alors Grands Prix des États-Unis Est et Ouest, mais également de Las Vegas, Detroit et Dallas. Il a fallu attendre 1989 pour retrouver un Grand Prix des États-Unis, à Phoenix, dans l'Arizona. Mais après 1991, le Grand Prix des États-Unis disparut du calendrier du championnat du monde de Formule 1.

En 2000 et après neuf années d'absence, le GP des États-Unis a élu domicile à l'Indianapolis Motor Speedway, sur un tracé qui reprend pour partie le fameux quadrilatère des 500 miles d'Indianapolis, ainsi qu'un tracé routier spécialement conçu pour la Formule 1 dans la partie intérieure (l'Infield) du circuit.

Le 12 juillet 2007, la FIA annonce l'annulation de l'épreuve d'Indianapolis pour 2008. Le grand argentier de la F1 Bernie Ecclestone déclare le 4 août 2009 dans Motorsport Aktuell que si la Formule 1 devait revenir aux États-Unis cela ne serait pas à Indianapolis, où la dernière édition s'est déroulée en 2007, mais plutôt soit à Las Vegas lieu de la dernière manche du Championnat du monde de Formule 1 en 1981 et en 1982 soit à New York, même si ces projets « ne sont actuellement pas réalisables ».

En mai 2010, la FIA annonce que le Grand Prix des États-Unis fera son retour au calendrier du championnat du monde en 2012 à Austin au Texas, sur un circuit spécialement conçu pour l'occasion. Le 1er septembre 2010, le tracé de ce nouveau circuit a été dévoilé. La construction débute en décembre 2010 et devrait se terminer en juin 2012.

Le 15 novembre 2011, Susan Combs, contrôleuse générale des finances du Texas, annonce que la subvention de 25 millions pour le Grand Prix ne sera pas versée d'avance tant que la première course n'aura pas eu lieu, surtout depuis l'annonce de l'organisation d'un Grand Prix à New York dès 2013. Le circuit des Amériques annonce dans un communiqué officiel l'arrêt du chantier tant qu'un contrat avec Bernie Ecclestone n'est pas conclu1. Le 16 novembre 2011, Bernie Ecclestone affirme dans une interview à Press Association que le Grand Prix des USA d'Austin est sur le point de perdre sa date au calendrier 2012 : « Nous avions un accord avec Full Throttle Productions. Tout avait été signé et gravé dans le marbre mais ensuite la COTA (les promoteurs du chantier du circuit) est venue dire qu'elle voulait gérer les choses elle-même, car elle avait des problèmes avec Tavo Hellmund, le patron de Full Throttle Productions. Ils m'ont dit qu'ils avaient le circuit et qu'ils voulaient donc trouver un accord avec moi. Je leur ai donc dit qu'ils devaient trouver un accord avec Tavo Hellmund et ils m'ont répondu que c'est ce qu'ils allaient faire mais ce n'est plus possible car nous avons annulé le contrat de Tavo qui ne l'avait pas respecté en ne fournissant pas toutes les garanties demandées. »2 Le lendemain 17 novembre, Bernie Ecclestone annonce que, faute de garanties bancaires de la part de l'état du Texas et d'un contrat valide avec les organisateurs du Grand Prix d'une part et les promoteurs du circuit d'autre part, il est fort probable que le conseil mondial de la FIA décide, lors de la réunion du 7 décembre, d'annuler l'édition 2012 du Grand Prix3.

Le 7 décembre 2011, Red McCombs, le principal investisseur annonce qu'un accord est conclu entre la COTA et Bernie Ecclestone : « Monsieur Ecclestone a reçu son chèque aujourd'hui pour le Grand Prix des Etats-Unis. Nous tenons à remercier les fans qui nous soutiennent, les autorités locales et les entreprises qui nous ont encouragé, l'État du Texas, le staff du Circuit des Amériques et Bernie lui-même. » Bobby Epstein, le patron du circuit déclare également : « Nos investisseurs ont cru depuis le début à ce projet qui représente un bénéfice énorme pour notre région et offre un puissant moteur économique pour l'avenir. Nous restons déterminés à atteindre notre objectif d'être des partenaires précieux pour notre communauté grâce à notre plateforme pour les sports et le divertissement. Les équipes d'ingénierie et de construction qui travaillaient sur le circuit vont reprendre immédiatement le travail pour que le circuit soit terminé à temps pour la date de la course. » Le Grand Prix des États-Unis figure donc au calendrier définitif de la saison 2012 de Formule 14.

Les différents circuits utilisés



http://fr.wikipedia.org/wiki/Grand_Prix_automobile_des_%C3%89tats-Unis



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: GP des Etats-Unis le 25 octobre (Austin)

Message par Modena49 le Sam 24 Oct - 5:24:57

Le Circuit des Amériques à la loupe
Par Thomas Mignon

Le Circuit des Amériques situé à Austin est le dixième lieu à accueillir un Grand Prix des États-Unis dans l’histoire de la Formule 1. Il a été conçu par l’architecte Hermann Tilke qui a sans aucun doute réalisé là son plus beau projet. Avec vingt virages, ce circuit est le troisième plus tortueux du calendrier après Singapour et Abou Dhabi. La première courbe (T1) est certainement la plus emblématique tant elle peut offrir d’impressionnants départs.
"Austin est un des meilleurs circuits modernes et c’est un tracé exigeant, indique Pastor Maldonado. Le premier virage avec sa pente très raide est particulièrement spectaculaire et l’atmosphère qui y règne était l’une des meilleures."
La différence est effectivement de 40,8 mètres entre la ligne de départ et le sommet de ce virage, ce qui en fait en fait le troisième circuit avec le plus grand dénivelé, après Spa et Suzuka. La descente qui suit ce point culminant est tout aussi impressionnante pour les spectateurs.

Si ce nouveau tracé a du succès, contrairement à d’autres créations récentes, c’est qu’il reprend les recettes qui ont fait leurs preuves ailleurs, comme l’explique Xevi Pujolar, ingénieur de piste de Max Verstappen.
"Il emprunte quelques-unes des meilleures caractéristiques des circuits classiques de la F1 et les combine pour créer un véritable challenge pour les pilotes. Il y a des virages qui sont fortement inspirés du ‘S de Senna’ d’Interlagos (entre T7 et T9 sur le circuit américain, ndlr), d’autres de l’enchaînement Becketts-Maggots à Silverstone (T3 à T6), ou encore du Motordrome d’Hockenheim (T12 à T15) et du virage numéro 8 ‘multi-apex’ du tracé d’Istanbul (qui équivaut à l’ensemble T16 à T18, ndlr)."
C’est ce qui s’appelle faire du neuf avec du vieux. Mais quand "le vieux" est de cette qualité, on ne peut que s’en réjouir. La modernité a parfois du bon quand elle s’inspire des réussites du passé pour nous offrir un spectacle digne de ce nom.


http://www.f1i.com/magazine/magazine-features/le-circuit-des-ameriques-a-la-loupe/



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: GP des Etats-Unis le 25 octobre (Austin)

Message par Modena49 le Sam 24 Oct - 5:27:32

L’ouragan Patricia se renforce au dessus d’Austin

Il pourrait même avoir un effet sur le prochain GP au Mexique


24 octobre 2015 - 10h56, par Olivier Ferret 

L’ouragan Patricia approche de plus en plus du Texas et devrait rendre les conditions encore plus difficiles aujourd’hui qu’hier sur le circuit d’Austin.

La FIA a déjà indiqué qu’elle prendrait une décision concernant les essais libres 3 et les qualifications en début de journée (7h aux USA, 14h en France) mais il y a des risques que l’ouragan perturbe largement la course également.

Les météorologues ont même annoncé des inondations sur Austin et ses environs.

"La météo sera pire samedi, je ne vois pas comment les F1 pourraient faire un seul mètre dehors," déclare Christian Horner.

"Pourquoi ne pas annuler tous les essais ? En théorie c’est possible. Les essais libres ne sont de toute façon pas très populaires. Et si c’est la même chose pour tout le monde, pourquoi pas ? Nous avions l’habitude d’avoir un warm-up le dimanche matin. Il a été supprimé et cela n’a rien changé. Si les prévisions sont juste, il ne pourra rien se passer samedi. L’idéal, si c’est possible, serait de faire les qualifications et la course dimanche," estime Felipe Massa.

Mais ce débat sur la nécessité d’avoir autant d’essais libres est pour plus tard. L’ouragan pourrait forcer l’annulation du Grand Prix, tout simplement ! C’est le plus grand orage jamais enregistré aux USA et même au monde !

Mais l’ouragan pourrait aussi avoir des conséquences sur la tenue du prochain Grand Prix, au Mexique, dans une semaine. La côte Pacifique a subi ces dernières heures des vents atteignant 325 km/h...

http://www.nextgen-auto.com/L-ouragan-Patricia-se-renforce-au-dessus-d-Austin,96751.html



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: GP des Etats-Unis le 25 octobre (Austin)

Message par Modena49 le Sam 24 Oct - 5:30:16

Les trois enjeux du Grand Prix des États-Unis
Par Nicolas Carpentiers
© XPB Images
HAMILTON COURONNÉ?
En 2008 et 2014, Lewis Hamilton a coiffé ses deux couronnes mondiales lors de l’ultime Grand Prix de la saison. Vu sa confortable avance au classement provisoire (66 points de mieux que Sebastian Vettel et une marge de 73 unités sur Nico Rosberg), il pourrait cette fois être couronné avec un peu d’avance, dès ce week-end même. Il lui suffira en effet d’inscrire à Austin neuf unités de plus que le pilote Ferrari et deux de plus que son équipier pour devenir triple Champion du monde, à l’instar de Jack Brabham, Jackie Stewart, Niki Lauda, Nelson Piquet et Ayrton Senna.
Une double condition, donc. Or, depuis le début du championnat, Lewis a marqué (au moins) neuf points de plus que Sebastian et devancé son équipier à… huit reprises sur les quinze épreuves déjà disputées. En pratiquant des probabilités approximatives, on pourrait dire qu’il a une chance sur deux d’être sacré en étant coiffé d’un Stetson. Double vainqueur dans le Texas (2012 et 2014), il devra d’abord continuer à bénéficier d’une W06 fiable, ce qui n’a pas été le cas de son voisin de garage récemment (panne moteur en Italie, accélérateur déficient en Russie ­– sans oublier la panne d’accélérateur également pour le champion britannique à Singapour). La pluie risque de perturber la course, mais le Britannique pilote comme un poisson dans l'eau sur piste humide...
Les Mercedes, leurs écuries clientes, ainsi que les Ferrari, devraient être à la fête sur un tracé exigeant un moteur puissant et une récupération d’énergie efficace, afin d’économiser du carburant sur une piste particulièrement vorace de ce point de vue.

© XPB Images
VERRA-T-ON DES PROGRÈS DE LA PART DE RENAULT ?
Pour le Grand Prix des États-Unis, le Losange a mis à la disposition de Red Bull une version de son V6 turbo hybride profondément remaniée (qui aurait consommé onze jetons sur les douze disponibles). L’utilisation de cette évolution impliquant une pénalité, il n’est pour l’heure pas certain que l’écurie anglaise décide d’installer ce moteur revu sous le capot de sa RB11. Mais peut-elle faire la fine bouche ?
Dépourvue de moteur pour la prochaine saison et obligée de se réconcilier avec son partenaire jadis honni, la formation de Christian Horner pourrait bien tester cette version améliorée afin d’évaluer les progrès de son fournisseur (expliqués ici) et de prendre une décision en – meilleure – connaissance de cause. A-t-elle d’ailleurs un autre choix (pour autant que le Losange avale la couleuvre) ?
Car, paradoxalement, les menaces répétées de quitter la discipline – émotionnelles en un sens – disent tout l’attachement de Dietrich Mateschitz à la F1. Certes Red Bull a claqué la porte du Nascar, mais le contexte (affectif et financier – comprenez les menaces de Bernie Ecclestone) n’était pas comparable.


© XPB Images
 
AUSTIN, TEXAS
Austin est une oasis de liberté et d’anticonformisme (comme en atteste sa devise “Préservons la bizarrerie d’Austin”) dans un État du Texas pour le moins conservateur. Sur le Circuit of the Americas, non loin de la ville où s’est récemment développée une industrie du cinéma (Jeff Nichols, l’auteur du magnifique Mud, y est installé), Alexander Rossi sera le “local hero” – en fond de grille toutefois –, puisque pour la première fois depuis Scott Speed en 2007 à Indianapolis, un pilote américain disputera le Grand Prix des États-Unis. Frontalier, Sergio Pérez disposera aussi du soutien des fans mexicains, qui devraient être moins nombreux à faire le déplacement étant donné le retour du Grand Prix du Mexique au calendrier. On verra si le pilote Force India continue sur la lancée de son podium russe (quatre arrivées dans le top 10 depuis Silverstone, contre deux à son voisin de garage). Le week-end sera aussi particulier pour Romain Grosjean, qui rejoindra l’an prochain l’écurie US de Gene Haas.

http://www.f1i.com/magazine/magazine-features/les-trois-enjeux-du-grand-prix-des-etats-unis/3/



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Résultats course:

Message par Guylaine le Lun 26 Oct - 9:21:36

Pos N° Driver Chassis Engine Lap Pts

1 44 Lewis HAMILTON Mercedes Mercedes 56 1h 50m 52.703s ( 166.888 km/h ) 25
2 6 Nico ROSBERG Mercedes Mercedes 56 1h 50m 55.553s ( +02.850s ) 18
3 5 Sebastian VETTEL Ferrari Ferrari 56 1h 50m 56.084s ( +03.381s ) 15
4 33 Max VERSTAPPEN Toro Rosso Renault 56 1h 51m 15.062s ( +22.359s ) 12
5 11 Sergio PEREZ Force India Mercedes 56 1h 51m 17.116s ( +24.413s ) 10
6 22 Jenson BUTTON McLaren Honda 56 1h 51m 20.761s ( +28.058s ) 8
7 55 Carlos SAINZ Toro Rosso Renault 56 1h 51m 23.322s ( +30.619s ) 6
8 13 Pastor MALDONADO Lotus Mercedes 56 1h 51m 24.976s ( +32.273s ) 4
9 12 Felipe NASR Sauber Ferrari 56 1h 51m 32.960s ( +40.257s ) 2
10 3 Daniel RICCIARDO Red Bull Renault 56 1h 51m 46.074s ( +53.371s ) 1
11 14 Fernando ALONSO McLaren Honda 56 1h 51m 47.519s ( +54.816s )
12 53 Alexander ROSSI Marussia Ferrari 56 1h 52m 07.980s ( +1m 15.277s )
ab 26 Daniil KVYAT Red Bull Renault 41 Accident
ab 27 Nico HULKENBERG Force India Mercedes 35 Collision
ab 9 Marcus ERICSSON Sauber Ferrari 25 Electrics
ab 7 Kimi RAIKKONEN Ferrari Ferrari 25 Brakes
ab 19 Felipe MASSA Williams Mercedes 23 Suspension
ab 8 Romain GROSJEAN Lotus Mercedes 10 Brakes
ab 77 Valtteri BOTTAS Williams Mercedes 5 Suspension
ab 28 Will STEVENS Marussia Ferrari 1 Brakes
http://www.statsf1.com/en/2015/etats-unis/classement.aspx



**********************
BONJOUR Invité PLAISIR DE TE VOIR !!!
Apprendre ce qu'était hier pour savoir aujourd'hui et faire demain... : HISTORIQUE F1.


MICHAEL SCHUMACHER est le Roi de la F1, jusqu'à preuve du contraire...Il est le plus grand de tous .Il est maintenant = LÉGENDE VIVANTE ...mais dans quelle conditon... ♥♥♥ Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad
avatar
Guylaine
Administratrice fondatrice
Administratrice  fondatrice

Messages : 20566
Date d'inscription : 08/03/2008

http://histo.annuaire-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

Championnat :

Message par Guylaine le Lun 26 Oct - 9:23:48


n Driver Points

1. Lewis HAMILTON 327
2. Sebastian VETTEL 251
3. Nico ROSBERG 247
4. Kimi RAIKKONEN 123
5. Valtteri BOTTAS 111
6. Felipe MASSA 109
7. Daniil KVYAT 76
8. Daniel RICCIARDO 74
9. Sergio PEREZ 64
10. Max VERSTAPPEN 45
11. Romain GROSJEAN 44
12. Nico HULKENBERG 38
13. Felipe NASR 27
14. Pastor MALDONADO 26
15. Carlos SAINZ 18
16. Jenson BUTTON 16
17. Fernando ALONSO 11
18. Marcus ERICSSON 9



n Constructor Points

1. Mercedes 574
2. Ferrari 374
3. Williams Mercedes 220
4. Red Bull Renault 150
5. Force India Mercedes 102
6. Lotus Mercedes 70
7. Toro Rosso Renault 63
8. Sauber Ferrari 36
9. McLaren Honda 27

http://www.statsf1.com/en/2015/etats-unis/championnat.aspx



**********************
BONJOUR Invité PLAISIR DE TE VOIR !!!
Apprendre ce qu'était hier pour savoir aujourd'hui et faire demain... : HISTORIQUE F1.


MICHAEL SCHUMACHER est le Roi de la F1, jusqu'à preuve du contraire...Il est le plus grand de tous .Il est maintenant = LÉGENDE VIVANTE ...mais dans quelle conditon... ♥♥♥ Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad
avatar
Guylaine
Administratrice fondatrice
Administratrice  fondatrice

Messages : 20566
Date d'inscription : 08/03/2008

http://histo.annuaire-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: GP des Etats-Unis le 25 octobre (Austin)

Message par Invité le Lun 26 Oct - 10:53:47

Le GP a offert un spectacle intéressant. En même temps, c'est le GP des USA et les américains savent faire de beaux circuits !  Le sport auto est vraiment une institution dans ce pays.

Alors, Hamilton est champion, son sacre est quand même mérité, il peut remercier Mercedes et Niki Lauda. Rosberg (que j'adore) a perdu toute combativité, je ne sais pas si cela remonte à Spa 2014 mais il a un sérieux problème, on sent un découragement de sa part. Faut qu'il se ressaisisse pour 2016, s'il veut devenir champion du monde un jour. Rosberg a besoin de soutien même s'il le fait pas voir parce que faire 3 pôles d'affilés et ne pas gagner, c'est inquiétant.

Ensuite, les autres, Vettel fait le boulot en faisant un podium pour la Scuderia. C'est devenu banal cette saison.
Verstappen aura fait sensation, il lui manquait pas grand chose pour monter sur le podium, un bel avenir s'offre à lui. Sainz toujours aussi fiable.
McLaren fait partie des écuries les plus combatives et les plus pugnaces de la course. Alonso et Button ont fait une course fantastique et le britannique apporte des points importants pour l'écurie. l'espagnol méritait mieux qu'une 11ème place.

Les Red Bull sont passé à coté de leur weekend alors qu'elles pouvaient marquer de gros points voire faire un podium. La faute à Renault ? 
Perez a bien assuré les points et semble prometteur pour le Mexique, à surveiller. Maldonado ne provoque plus d'accrochages en ce moment et ramène des points.
Nasr est rentré dans les points de manière discrète mais efficace.

Rossi a frôlé l'exploit en terminant 12ème, compte tenu de la monoplace. Il mérite un volant à plein temps pour la saison prochaine dans une bien meilleure voiture.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: GP des Etats-Unis le 25 octobre (Austin)

Message par Guylaine le Lun 26 Oct - 17:00:20

En ce qui a trait à Rosberg il est un excellent 2ième mais ne sera jamais champion du monde ; il fait trop Raymond Poulidor pour être sacré champion du monde .Lewis Hamilton malgré que je ne le favorise pas, a les qualités requises pour être champion et à ce titre je lui dois un bien grand respect d'autant que, il faut bien le rappeler est le successeur de Michael Schumacher chez Mercedes. Alors bravo monsieur Hamilton !!!



**********************
BONJOUR Invité PLAISIR DE TE VOIR !!!
Apprendre ce qu'était hier pour savoir aujourd'hui et faire demain... : HISTORIQUE F1.


MICHAEL SCHUMACHER est le Roi de la F1, jusqu'à preuve du contraire...Il est le plus grand de tous .Il est maintenant = LÉGENDE VIVANTE ...mais dans quelle conditon... ♥♥♥ Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad
avatar
Guylaine
Administratrice fondatrice
Administratrice  fondatrice

Messages : 20566
Date d'inscription : 08/03/2008

http://histo.annuaire-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: GP des Etats-Unis le 25 octobre (Austin)

Message par Invité le Lun 26 Oct - 17:56:06

Depuis 2008, malgré la "parenthèse" Button et Brawn GP l'année suivante, il n'y a eu que 2 champions en F1 avec Hamilton et Vettel. C'est quand même lassant. Vous allez me dire, en WRC, c'est pire parce qu'il n'y a eu que 2 champions du monde depuis 2004 mais en rallye, y'a beaucoup plus de spectacle comme en endurance d'ailleurs.

Pour en revenir à la F1, depuis combien de temps n'a t-on plus vu 5 pilotes qui pouvaient prétendre au titre lors du dernier GP ? Ca fait depuis des années que je suis la F1 (soit 2003) que je rêve de voir ça.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: GP des Etats-Unis le 25 octobre (Austin)

Message par Invité le Ven 30 Oct - 7:42:14


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: GP des Etats-Unis le 25 octobre (Austin)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum