GP du Japon le 27 septembre (Suzuka)

Aller en bas

GP du Japon le 27 septembre (Suzuka)

Message par Modena49 le Sam 13 Déc - 6:14:56

Circuit de Suzuka RSS

Suzuka, Japon

Circuit : Race
Longueur 5.807kms
Nombre de virages 17
Capacité 100,000
Achevé en 1962
Designer John Hugenholtz



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: GP du Japon le 27 septembre (Suzuka)

Message par Modena49 le Sam 13 Déc - 10:49:17

Le Grand Prix du Japon est une course automobile qui compte pour le championnat du monde de Formule 1 depuis 1976. Le Grand Prix a lieu à Suzuka depuis 1987. En 2007 et 2008, il retournera sur le nouveau circuit de Fuji, le Fuji Speedway, comme en 1976 et 1977, pour revenir en 2009 à Suzuka

Les débuts à Fuji


C'est en 1976 que le GP du Japon fait son apparition au calendrier du championnat du monde, sur le rapide circuit tracé à proximité du Mont Fuji. Dernière épreuve de la saison, le GP accueille l'épilogue du duel entre Niki Lauda et James Hunt. En raison des trombes d'eau qui s'abattent sur la piste au moment du départ, Lauda, le miraculé du Nürburgring, préfère renoncer dès la fin du premier tour, laissant le champ libre à son rival anglais. Mais victime d'une crevaison en fin de course, ce dernier est contraint à une folle remontée et finit par arracher le podium synonyme de titre mondial dans la plus grande confusion, à tel point que croyant avoir tout perdu, il sera proche d'en venir aux mains avec son directeur sportif Teddy Mayer. Symbole de la confusion régnant durant la course, le meilleur tour sera attribué par erreur au débutant local Masahiro Hasemi (sur Kojima) alors que selon des sources plus fiables, c'est Jacques Laffite qui s'était montré le plus rapide.

La F1 revient à Fuji en 1977 pour une épreuve sans enjeu. Mais la course est marquée par l'accrochage entre Gilles Villeneuve et Ronnie Peterson. En retombant derrière les barrières de sécurité, la Ferrari du Canadien tue deux personnes situées dans une zone interdite au public. Après seulement deux éditions, le GP du Japon est rayé du calendrier international.

Suzuka



Tracé du circuit de Suzuka

Le GP du Japon fait sa réapparition 10 ans plus tard, en 1987. Le retour de la F1 au Japon correspond à la domination exercée par le motoriste Honda depuis 1985. C'est d'ailleurs sur le tracé de Suzuka, propriété de Honda, que le GP est organisé. Placé en fin de championnat (avant-dernière ou dernière épreuve), le GP du Japon va régulièrement jouer un rôle décisif pour l'attribution du titre mondial.


  • GP du Japon 1987 : Victime d'une violente sortie de piste aux essais, Nigel Mansell se fracture plusieurs vertèbres, perdant ainsi toute chance de rattraper son coéquipier Nelson Piquet au championnat. Le Brésilien est ainsi sacré champion du monde.



  • GP du Japon 1988 : Malgré un départ complètement raté, Ayrton Senna parvient à remonter puis à doubler son coéquipier Alain Prost. Il décroche ainsi une victoire synonyme de titre mondial.



  • GP du Japon 1989 : A quelques tours de l'arrivée, Senna place une attaque lointaine sur Alain Prost à la chicane. Prost ferme la porte, provoquant l'accrochage entre les deux pilotes McLaren-Honda. Senna parvient à repartir et à remporter la course, mais il est disqualifié peu après l'arrivée pour avoir court-circuité la chicane. Prost est sacré champion du monde.



  • GP du Japon 1990 : Parti de la pole position (situé sur le côté sale de la piste), Senna se fait surprendre au départ par Prost, désormais chez Ferrari. Mais à l'abord du premier virage, le Brésilien percute volontairement le Français, entrainant l'abandon des deux pilotes, et s'assure ainsi son deuxième titre mondial. La course est également marquée par la troisième place du local Aguri Suzuki qui devient ainsi le premier pilote japonais à monter sur un podium de Formule 1.



  • GP du Japon 1991 : Le duel pour le titre oppose cette fois Senna à Mansell. En partant à la faute, Mansell permet à Senna de décrocher son troisième titre mondial.



  • GP du Japon 1993. Sans enjeu la course est marquée par l'étonnante passe d'arme entre Senna (facile leader de la course sur une piste humide) et le débutant Eddie Irvine, pourtant relégué à un tour. L'explication se poursuivra après la course de manière "virile" et vaudra aux deux hommes d'être suspendu avec sursis par le pouvoir sportif.





  • GP du Japon 1996. Pour la première fois depuis 1977, le GP est en position de cloture du championnat. Facile vainqueur, Damon Hill y est sacré champion du monde, tandis que son rival Jacques Villeneuve est contraint à l'abandon à la suite de la perte d'une roue.



  • GP du Japon 1997 : Exclu du GP à l'issue des qualifications pour avoir ignoré un drapeau jaune (il était déjà sous le coup d'une sanction avec sursis), Jacques Villeneuve parvient à s'aligner au départ de la course après avoir fait appel. Il se livre à une partie de poker menteur avec les pilotes Ferrari dont il sort perdant, la victoire revenant à Michael Schumacher devant Eddie Irvine. Villeneuve sera finalement déclassé, et abordera avec un point de retard sur Schumacher la dernière course de la saison à Jerez.



  • GP du Japon 1998 : Comme en 1996, le GP clot le championnat. Après avoir calé au départ, Schumacher est victime en course d'une crevaison. Facile vainqueur, Mika Häkkinen décroche son premier titre mondial.



  • GP du Japon 1999. Opposé cette fois à Eddie Irvine dans un GP à nouveau décisif pour le titre mondial, Mika Häkkinen décroche une nouvelle victoire et son second titre de champion.



  • GP du Japon 2000 : Victorieux, Schumacher s'assure avant même la fin du championnat de son troisième titre de champion du monde, Häkkinen ne pouvant plus espérer le rejoindre. Il devient le premier pilote depuis Jody Scheckter à être sacré au volant d'une Ferrari.



  • GP du Japon 2003 : Auteur d'une course agitée dans le cœur du peloton, Michael Schumacher décroche néanmoins son sixième titre mondial en terminant 8e, au détriment de son rival finlandais Kimi Räikkönen, 2e.



  • GP du Japon 2005 : Dans une épreuve sans enjeu pour le titre des pilotes mais importante pour celui des constructeurs, Kimi Räikkönen s'impose en dépassant Giancarlo Fisichella à l'entame du dernier tour, après s'être élancé du fond de grille.



  • GP du Japon 2006 : Avant-dernière manche du championnat, l'épreuve est dominée par le leader du championnat du monde Michael Schumacher, jusqu'à la défaillance du moteur de sa Ferrari. La victoire revient à l'Espagnol Fernando Alonso qui effectue du même coup un grand pas vers son deuxième titre mondial.



  • GP du Japon 2011 : Au cours de ce Grand Prix, Sebastian Vettel peut décrocher son deuxième titre mondial s'il inscrit au moins un point. En terminant troisième d'une épreuve remportée par Jenson Button, il devient le plus jeune double champion du monde de l'histoire de la Formule 1.


Retour temporaire à Fuji



Tracé du Fuji Speedway où se déroulèrent les Grand Prix 1976, 1977, 2007 et 2008 de Formule 1

Grâce au lobbying de Toyota, propriétaire du circuit, la Formule 1 fait son retour en 2007 sur le Fuji Speedway, tracé modernisé par l'architecte allemand Hermann Tilke. Comme en 1976, la course est marquée par des conditions climatiques détestables mêlant pluie et brouillard. Le Grand Prix n'est réellement lancé qu'à l'issue de 19 tours passés au ralenti derrière la safety-car et donne lieu à de multiples incidents. La victoire de Lewis Hamilton, combinée à la sortie de route de son coéquipier Fernando Alonso, lui permet de prendre ce que l'on pense être une option quasi-définitive sur le titre mondial. L'année suivante, la course se déroule sur le sec et voit la victoire de Fernando Alonso, revenu chez Renault. Après un retour prévu à Suzuka en 2009 selon le principe de l'alternance entre les deux circuits, Toyota décide de ne plus soutenir l'organisation du GP du Japon à Fuji en 2010 pour raisons économiques, marquant un retour définitif à Suzuka pour les prochaines années.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Grand_Prix_automobile_du_Japon



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: GP du Japon le 27 septembre (Suzuka)

Message par Modena49 le Ven 25 Sep - 23:55:05

Le circuit de Suzuka à la loupe
Par Thomas Mignon  




Suzuka est sans nul doute l'un des circuits préférés des pilotes. Agressif, rapide et très violent en terme de freinage, le tracé nippon ne laisse aucun répit. L'une de ses caractéristiques uniques est sa configuration en huit : une moitié du circuit tourne en effet dans le sens des aiguilles d'une montre, tandis que la seconde partie l'enjambe grâce à un pont et suit un sens anti-horaire.
Parmi les circuits historiques, il est également le seul à ne pas avoir subi de "reprofilage" : aucune chicane ajoutée, aucun asphaltage excessif, aucun virage dénaturé… Le grand huit a gardé son âme et chaque erreur se paye très cher.
Les pièges ne manquent pas : les enchaînements de virages sont brutaux, à l'image notamment des virages en "S" (T4-T5-T6) ou encore de la soudaine courbe de Degner (T8) derrière laquelle le gravier et le mur attendent les plus imprudents.

Le premier secteur, qui s'étend de la ligne de départ à la huitième courbe, est un enchaînement un peu fou de virages qui constitue un défi de taille pour les pilotes, mais également pour les ingénieurs, car trouver le parfait compris au niveau des réglages est particulièrement ardu. "Ce secteur nous obnubile, confirme Laurent Mékiès, ancien responsable de la performance du véhicule chez Toro Rosso. Le chrono se fait là et il est rare qu'on trouve le set-up idéal. "
Il faut aussi beaucoup de sang-froid pour le plus célèbre des virages de Suzuka : le 130R (T15), probablement le plus rapide de la Formule 1. Ce "rayon de 130 mètres" permet en effet une sortie de courbe autour des 310 km/h, tout en offrant des possibilités de dépassement inouïes.
Par le passé, le profil du circuit japonais a offert aux spectateurs des passes d'armes inoubliables et, étant traditionnellement programmé en fin d'année, ce rendez-vous fut à maintes reprises décisif pour le championnat.

http://www.f1i.com/magazine/magazine-features/le-circuit-de-suzuka-a-la-loupe/



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: GP du Japon le 27 septembre (Suzuka)

Message par Modena49 le Ven 25 Sep - 23:58:37

Les trois enjeux du Grand Prix du Japon
Par Nicolas Carpentiers



© XPB Images
UN PASSAGE À VIDE SEULEMENT PASSAGER ?
Il y a une semaine, Sebastian Vettel s’est imposé haut la main. Le plus rapide en qualification, il s’est promené le lendemain, sans jamais être inquiété, sur les boulevards de Singapour, un tracé qu’il affectionne particulièrement. Suzuka lui réussit tout autant (quatre victoires et deux podiums en six participations), et la Ferrari a démontré de solides progrès depuis l’introduction d’une évolution moteur en Italie (le pilote allemand n’était qu’à 0”288 de la pole position à Monza).
Mais il a surtout profité de la méforme des Mercedes, inattendue et toujours inexpliquée (du moins officiellement). Aussi bien en configuration qualif (les Flèches d’argent ne s’étaient pas qualifiées aussi mal depuis le Grand Prix des États-Unis 2013 : Hamilton 5e et Rosberg 12e) qu’en course, la W06 manquait d’adhérence mécanique (les pilotes ont trouvé la voiture équilibrée). La Mercedes était-elle incapable de faire fonctionner ses pneumatiques parce que la pression minimale imposée par Pirelli était trop élevée (plus élevée que les pressions basses avec lesquelles l’écurie aurait roulé auparavant) ? C’est toute la question, à laquelle devrait répondre ce Grand Prix du Japon.
On se souvient que Mercedes n’avait pas été sanctionnée à Monza pour avoir roulé avec une pression inférieure à la norme préconisée par Pirelli au motif que la mesure avait été effectuée après que les couvertures chauffantes avaient été retirées (ce qui avait entraîné une baisse de la pression). Depuis Singapour, la pression des pneus utilisés pour la course peut être évaluée à tout moment après le signal annonçant le départ dans cinq minutes. Conséquence : les équipes doivent désormais prévoir une marge afin d’éviter toute chute de pression consécutive au retrait des couvertures chauffantes sur la grille.






© XPB Images
DUELS D’ÉQUIPIERS
Auréolé de sa victoire aux 24 Heures du Mans, Nico Hülkenberg a connu un état de grâce cet été. Depuis la pause estivale, cependant, il subit la loi de son équipier Sergio Pérez, récemment confirmé pour la saison prochaine à ses côtés. Battu en qualification en Belgique et en Italie, il n’a pu défendre ses chances à Spa (moteur hors service sur la grille), a eu du mal à suivre son équipier à Monza et a abandonné à Singapour après un accident avec Felipe Massa. Bilan : il a inscrit 6 points contre 24 pour Checo. Pas de quoi dramatiser (les statistiques restent en sa faveur : 9/4 pour l’incroyable Hulk en qualification et 5/4 en course), mais Nico possède le talent nécessaire pour inverser la tendance.
On est aussi curieux de voir la suite du duel entre Max Verstappen et Carlos Sainz, sur un circuit que connaît le prodige néerlandais pour y avoir participé ses premiers essais libres l’an dernier. Il avait terminé la séance à quatre dixièmes de Daniil Kvyat (qui roulait depuis le début de la saison), ce qui avait convaincu Red Bull de le recruter pour 2015… Douze mois plus tard, Max a gagné en crédibilité et s’est imposé, à presque 18 ans, comme un futur champion par sa vitesse d’adaptation et ses dépassements incisifs. Du coup, Carlos Sainz, qui le domine pourtant (7/5 en qualification et 4/2 en course), paraît moins brillant en raison de sa plus longue expérience en sport automobile.






© XPB Images
HORS-PISTE
L’ombre de Jules Bianchi planera sur Suzuka. Certes, des mesures de protection (renforcement du cockpit, voiture de sécurité virtuelle) ont été prises, mais on continue de regretter que les véhicules de levage puissent encore intervenir sur la piste. Seul Franz Tost s’est publiquement exprimé en faveur de leur interdiction, cet été, dans l’indifférence générale.
Le mauvais emploi de pareils engins a déjà coûté la vie, en juin 2013, à un commissaire de piste, Mark Robinson, frappé à la tête pendant une manœuvre lors du Grand Prix du Canada. Pourquoi ne pas généraliser les grues avec bras articulés utilisés à Monaco, qui permettent, derrière les rails de sécurité, d’ôter une monoplace rapidement en évitant tout risque de collision ? Les circuits, dont les caisses sont vides, n'ont pas les moyens de renouveler leur parc de véhicules d'intervention, mais d'autres acteurs du paddock pourraient contribuer afin d'acquérir un équipement indispensable. Le risque zéro n'existe pas, mais pourquoi jouer avec le feu ?

http://www.f1i.com/magazine/magazine-features/les-trois-enjeux-du-grand-prix-du-japon/3/



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: GP du Japon le 27 septembre (Suzuka)

Message par Modena49 le Sam 26 Sep - 12:07:27

La grille de départ du Grand Prix du Japon
Par Grégory Demoen
© XPB Images
Nico Rosberg a signé la dix-septième pole position de sa carrière, la seconde de la saison, ce samedi au circuit de Suzuka.
L'Allemand s'élancera aux côtés de son équipier Lewis Hamilton.
Deux pilotes ont écopé d'une pénalité sur cette grille de départ. Nico Hülkenberg a dû reculer de trois places suite à son accrochage survenu avec Felipe Massa dimanche dernier à Singapour.
Max Verstappen a également écopé d'une pénalité de trois places. Le pilote Toro Rosso a été sanctionné pour avoir rangé sa monoplace d'une façon dangereuse sur le bord de la piste ce samedi en Q1 à Suzuka.
PosPilotePilotePos
01N. Rosberg
L. Hamilton02
03V. Bottas
S. Vettel04
05F. Massa
K. Räikkönen06
07D. Ricciardo
R. Grosjean08
09S. Pérez
D. KvyatPit
11C. Sainz
P. Maldonado12
13F. Alonso
N. Hülkenberg14
15J. Button
M. Ericsson16
17F. Nasr
M. Verstappen18
19W. Stevens
A. Rossi20
http://www.f1i.com/infos/la-grille-de-depart-du-grand-prix-du-japon-2/



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

résultat course Japon

Message par Guylaine le Dim 27 Sep - 16:57:22

Pos  N°  Driver  Chassis  Engine  Lap    Pts  

1 44 Lewis HAMILTON Mercedes Mercedes 53  1h 28m 06.508s  ( 209.381 km/h ) 25
2 6 Nico ROSBERG Mercedes Mercedes 53  1h 28m 25.472s  ( +18.964s ) 18
3 5 Sebastian VETTEL Ferrari Ferrari 53  1h 28m 27.358s  ( +20.850s ) 15
4 7 Kimi RAIKKONEN Ferrari Ferrari 53  1h 28m 40.276s  ( +33.768s ) 12
5 77 Valtteri BOTTAS Williams Mercedes 53  1h 28m 43.254s  ( +36.746s ) 10
6 27 Nico HULKENBERG Force India Mercedes 53  1h 29m 02.067s  ( +55.559s ) 8
7 8 Romain GROSJEAN Lotus Mercedes 53  1h 29m 18.806s  ( +1m 12.298s ) 6
8 13 Pastor MALDONADO Lotus Mercedes 53  1h 29m 20.083s  ( +1m 13.575s ) 4
9 33 Max VERSTAPPEN Toro Rosso Renault 53  1h 29m 41.823s  ( +1m 35.315s ) 2
10 55 Carlos SAINZ Toro Rosso Renault 52   1
11 14 Fernando ALONSO McLaren Honda 52    
12 11 Sergio PEREZ Force India Mercedes 52    
13 26 Daniil KVYAT Red Bull Renault 52    
14 9 Marcus ERICSSON Sauber Ferrari 52    
15 3 Daniel RICCIARDO Red Bull Renault 52    
16 22 Jenson BUTTON McLaren Honda 52    
17 19 Felipe MASSA Williams Mercedes 51    
18 53 Alexander ROSSI Marussia Ferrari 51    
19 28 Will STEVENS Marussia Ferrari 50    
20 12 Felipe NASR Sauber Ferrari 49  Handling

http://www.statsf1.com/en/2015/japon/classement.aspx



**********************
BONJOUR Invité PLAISIR DE TE VOIR !!!
Apprendre ce qu'était hier pour savoir aujourd'hui et faire demain... : HISTORIQUE F1.


MICHAEL SCHUMACHER est le Roi de la F1, jusqu'à preuve du contraire...Il est le plus grand de tous .Il est maintenant = LÉGENDE VIVANTE ...mais dans quelle conditon... ♥♥♥ Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad
avatar
Guylaine
Administratrice fondatrice
Administratrice  fondatrice

Messages : 20538
Date d'inscription : 08/03/2008

http://histo.annuaire-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: GP du Japon le 27 septembre (Suzuka)

Message par Guylaine le Dim 27 Sep - 17:01:09

n  Driver  Points  

1. Lewis HAMILTON 277
2. Nico ROSBERG 229
3. Sebastian VETTEL 218
4. Kimi RAIKKONEN 119
5. Valtteri BOTTAS 111
6. Felipe MASSA 97
7. Daniel RICCIARDO 73
8. Daniil KVYAT 66
9. Romain GROSJEAN 44
10. Sergio PEREZ 39
11. Nico HULKENBERG 38
12. Max VERSTAPPEN 32
13. Felipe NASR 17
14. Pastor MALDONADO 16
15. Carlos SAINZ 12
16. Fernando ALONSO 11
17. Marcus ERICSSON 9
18. Jenson BUTTON 6


n  Constructor  Points  

1. Mercedes 506
2. Ferrari 337
3. Williams Mercedes 208
4. Red Bull Renault 139
5. Force India Mercedes 77
6. Lotus Mercedes 60
7. Toro Rosso Renault 44
8. Sauber Ferrari 26
9. McLaren Honda 17

http://www.statsf1.com/en/2015/japon/classement.aspx



**********************
BONJOUR Invité PLAISIR DE TE VOIR !!!
Apprendre ce qu'était hier pour savoir aujourd'hui et faire demain... : HISTORIQUE F1.


MICHAEL SCHUMACHER est le Roi de la F1, jusqu'à preuve du contraire...Il est le plus grand de tous .Il est maintenant = LÉGENDE VIVANTE ...mais dans quelle conditon... ♥♥♥ Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad
avatar
Guylaine
Administratrice fondatrice
Administratrice  fondatrice

Messages : 20538
Date d'inscription : 08/03/2008

http://histo.annuaire-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: GP du Japon le 27 septembre (Suzuka)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum