GP d' Hongrie le 26 juillet (Budapest)

Aller en bas

GP d' Hongrie le 26 juillet (Budapest)

Message par Modena49 le Sam 13 Déc - 5:55:14

Hungaroring RSS

Mogyoród, Hongrie

   Circuit : Race
   Longueur 4.381kms
   Nombre de virages 14
   Circulation horaire
   Capacité 120,000
   Achevé en 1986



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: GP d' Hongrie le 26 juillet (Budapest)

Message par Modena49 le Sam 13 Déc - 10:41:01

Le Grand Prix automobile de Hongrie est un événement sportif de course automobile qui compte depuis 1986 pour le championnat du monde de Formule 1 et se dispute sur le Hungaroring, près de Budapest. L'épreuve devrait figurer au calendrier du championnat au moins jusqu'en 2016.


La première édition du GP de Hongrie a eu lieu en 1936 et fut remportée par l'as italien Tazio Nuvolari, au volant d'une Alfa Romeo. Il a ensuite fallu attendre 50 ans pour que la Hongrie accueille un nouveau Grand Prix. L'événement était de taille car il s'agissait de la première fois que la Formule 1 se produisait au-delà du rideau de fer.

L'épreuve a lieu sur le tracé du Hungaroring, un circuit technique et sinueux souvent décrié en raison des difficultés rencontrées par les pilotes pour y dépasser. Traditionnellement organisée à la mi-août sous une chaleur étouffante, l'épreuve hongroise est l'une des plus éprouvantes pour les machines mais également pour les organismes. Malgré sa mauvaise réputation, le GP de Hongrie a été le lieu de quelques courses marquantes.






  • GP de Hongrie 1989 : parti du milieu de grille, Nigel Mansell s'offre un festival de dépassements et de manœuvres audacieuses pour remporter l'une des plus belles victoires de sa carrière.



  • GP de Hongrie 1990 : Thierry Boutsen décroche la seule pole position de sa carrière et mène la course de bout en bout, décrochant ainsi, après avoir résisté à un peloton de poursuivants particulièrement agité, le troisième et dernier succès de sa carrière.



  • GP de Hongrie 1992 : arrivé deuxième derrière Ayrton Senna, Nigel Mansell est sacré champion du monde. Jamais un pilote n'avait été titré aussi tôt dans la saison.





  • GP de Hongrie 1998 : Michael Schumacher et son directeur technique Ross Brawn inaugurent une stratégie qui fera école, consistant à observer un ravitaillement de plus que prévu au départ. En alignant des chronos extrêmement rapides au volant d'une Ferrari allégée, Schumacher parvient à se défaire des McLaren.





  • GP de Hongrie 2003. Dominateur de bout en bout, Fernando Alonso décroche sa première victoire en Formule 1 et devient le plus jeune vainqueur d'un Grand Prix, battant le record de Bruce McLaren qui datait de 1959. C'est également le premier succès d'une Renault F1 depuis 20 ans.



  • GP de Hongrie 2006 : Perturbée par la pluie, la course est marquée par de nombreux incidents. Au terme d'un scénario à rebondissements, Jenson Button décroche la première victoire de sa carrière. C'est également la première victoire d'une Honda F1 depuis 1967.



  • GP de Hongrie 2008 : Dominateur depuis le début de la course, le Brésilien Felipe Massa semble filer vers la victoire mais le moteur de sa Ferrari cède à seulement trois tours de l'arrivée. La victoire revient au Finlandais Heikki Kovalainen dont c'est le premier succès en Formule 1.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Grand_Prix_automobile_de_Hongrie



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: GP d' Hongrie le 26 juillet (Budapest)

Message par Modena49 le Mer 22 Juil - 13:00:56

Le Hungaroring du point de vue moteur
Par Grégory Demoen



© XPB Images
Renault Sport F1 explique les contraintes exercées par le circuit du Hungaroring, théâtre du Grand Prix de Hongrie, sur les V6 turbo hybrides.
Le moteur à combustion interne (ICE)
Le Hungaroring n’est pas considéré comme un circuit moteur car seulement 45% du tour sont négociés à plein régime. La vitesse moyenne dépasse tout juste les 180 km/h. Tous les virages se prennent en seconde, troisième, ou quatrième vitesse.
L’ICE n’est pas soumis à trop rude épreuve à Budapest. Les seules périodes de pleine charge interviennent sur la ligne droite des stands (790 m) et celle située entre les virages 3 et 4 (500 m).

Turbocompresseur
Sur la première moitié de saison, il s’agit en revanche de la course où le turbo sera le plus sollicité, le pilote alternant constamment freinage et accélération.
Dans ces conditions, obtenir une réponse parfaite du turbo et délivrer la puissance adéquate améliore la souplesse de conduite et permet de réduire grandement le temps au tour.
La réponse du turbo joue un rôle crucial dans le deuxième secteur, qui contient uniquement des virages lents ou à moyenne vitesse entrecoupés de freinages brefs. Là encore, délivrer la puissance au bon moment fait chuter les chronos.
L’entrée et la sortie du virage 11, à la fin du deuxième secteur, sont particulièrement importantes. Elles conditionnent la courte ligne droite qui mène au dernier enchaînement de la piste.



© XPB Images
MGU-K
Les zones de freinage appuyé permettent au MGU-K de récupérer de l’énergie.
La première occasion se présente dès le début du tour, les voitures passant de 300 km/h à moins de 85.
Vient ensuite la chicane des virages 6 et 7. Les pilotes y décélèrent jusqu’à 100 km/h pour effectuer un brusque changement de direction.
Le Hungaroring comporte d’autres freinages importants répartis tout au long du tracé. C’est le cas aux virages 8, 9, 11, et 12. Tous sont à angle droit et offrent des caractéristiques similaires. Le pilote les négocie à un peu plus de 130 km/h.

MGU-H
Le MGU-H subit un véritable examen de passage à Budapest, peut-être même le plus important de la saison jusque-là.
Les brèves accélérations qui relient les virages sont en effet particulièrement intenses.
La portion la plus sinueuse de la piste se situe entre les virages 4 et 11. Le pilote évoluera avec l’accélérateur partiellement ouvert sur 65% de ce long enchaînement. Les monoplaces négocieront principalement des virages en troisième à la vitesse moyenne de 150 km/h.
Ceci démontre qu’une grande partie du tour est composée de virages à vitesse moyenne. Le nombre de lignes droites étant limité, le MGU-H doit recouvrer de l’énergie à l’échappement dès qu’il le peut. En parallèle, il doit assurer un contrôle de boost optimal pour garantir une bonne souplesse de conduite. Le MGU-H est ainsi fortement sollicité dans son rôle de régulateur.

http://www.f1i.com/infos/le-hungaroring-du-point-de-vue-moteur/3/



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: GP d' Hongrie le 26 juillet (Budapest)

Message par Modena49 le Ven 24 Juil - 10:14:32

Le Hungaroring à la loupe
Par Thomas Mignon

Le Hungaroring est un circuit qui n’a a priori pas grand-chose pour lui. Surnommée le tourniquet, la piste magyare pourrait se résumer à un enchaînement interminable de virages lents qui n’est interrompu que par la seule ligne droite de départ et d’arrivée. Le trafic y est dense tant le tracé est court (à peine 4,381 km) et la piste étroite (quinze mètres de large maximum, contre vingt pour la plupart des nouveaux circuits).
Autant dire que ce rendez-vous hongrois n’est pas des plus réjouissants pour les pilotes. Les dépassements sont rares et l’absence de plusieurs lignes droites empêche tout relâchement. Le Hungaroring est donc extrêmement ardu, d’autant que la piste est bosselée et habituellement très poussiéreuse, car peu utilisée le reste de l’année.
"C'est l'un des circuits les plus exigeants du calendrier car il occupe le pilote sur le tour complet, indique Lewis Hamilton, quatre fois vainqueur du Grand Prix de Hongrie. C'est comme un circuit de karting : il y a beaucoup de passages sinueux et de virages, et le seul endroit où se relaxer est la ligne droite des stands, par ailleurs assez courte. Le tracé est aussi peu adhérent, ce qui rend les dépassements aventureux. C'est un circuit qui récompense la régularité et la précision : attaquer trop fort se traduit par une perte de temps."

La procession dominicale auquel nous a habitué le Hungaroring peut cependant se voir brisée par les deux zones de DRS qui, pour un tel tracé, sont loin d’être un luxe. Elles sont situées sur la ligne droite des stands et entre les virages T1 et T2.
Quelques tronçons méritent malgré tout d'être mis en évidence. Le cinquième virage (T5), notamment, est l’un des plus exigeants du circuit. En montée, cette courbe droite est longue, bosselée et relativement brusque. Il faut y entrer fort après le quatrième virage (T4), ce qui en sacrifie forcément la sortie.
Autre défi, la sixième courbe (T6) est également appréciée des pilotes, comme en témoigne Fernando Alonso. "Ce virage à gauche est particulièrement génial, dit-il. Vous approchez de cette crête à l'aveugle, c'est très difficile de le négocier à la perfection."
Enfin, la météo n’est pas un facteur perturbateur à Budapest. Depuis 1986, année de la première édition du Grand Prix, seule l’édition 2006 s’est déroulée sous la pluie, permettant à Jenson Button de signer sa première victoire en F1, et la première de Honda en tant que constructeur depuis 1967.




http://www.f1i.com/magazine/magazine-features/le-hungaroring-a-la-loupe/





**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: GP d' Hongrie le 26 juillet (Budapest)

Message par Modena49 le Ven 24 Juil - 10:18:05

Les trois enjeux du Grand Prix de Hongrie
Par Nicolas Carpentiers
© XPB Images
Rosberg pourra-t-il arrêter la réussite hongroise d’Hamilton ?
Dire que Budapest convient bien au Champion du monde 2008 et 2014 est un doux euphémisme. En huit participations au Grand Prix de Hongrie, Lewis Hamilton a accumulé quatre pole positions et autant de victoires. Et s’il ne s’est pas imposé l’an dernier, le Britannique est cependant parvenu à monter sur le podium – au détriment de son coéquipier, qu’il avait refusé de laisser passer en dépit des consignes de l’équipe en ce sens. Paradoxalement, Toto Wolff et Niki Lauda admirent après la course que Lewis avait eu raison de désobéir, ce qui provoqua l’ire de Nico Rosberg et mit le feu aux poudres entre les deux hommes (collision en Belgique, etc.).
Rien de comparable cette année. On a récemment appris que l’écurie à l’Étoile avait fait signer à ses deux pilotes un accord régissant leur comportement pour la saison 2015. Il décrit, selon Rosberg “comment [les deux pilotes Mercedes doivent se] conduire sur la piste. Au départ, lors des dépassements, etc.” De fait, les relations entre les duettistes sont plus apaisées que l’an dernier, et la compétition entre eux moins serrée : 17 points d’écart après neuf Grands Prix, contre quatre en 2014. Cinq succès à trois pour Lewis et aucun abandon mécanique, alors que la fiabilité avait été le talon d’Achille des W05 l’année passée. Tout ceci enlève un peu de sel à l’actuel championnat, tant l’avance des Flèches d’argent est colossale. L’un des deux s’imposera vraisemblablement sur le Hungaroring (il devrait faire sec samedi et dimanche) et profitera d’autant mieux de la pause estivale.


Les trois enjeux du Grand Prix de Hongrie


© XPB Images
Du mieux pour Red Bull et McLaren ?
Le Hungaroring ne mettant pas les moteurs à rude épreuve (seulement 45 % du tour sont négociés à plein régime), les monoplaces motorisées par Renault et Honda devraient en principe être moins pénalisées, comme ce fut le cas à Monaco. Le Taureau rouge ne pourra pas viser la victoire comme l’an dernier dans des conditions changeantes, mais il devrait profiter du fait que le tracé exige du V6 de la souplesse à basse vitesse plutôt que de la puissance brute. Quant à McLaren, elle devrait pouvoir exploiter pour la première fois de la saison l’ERS sur toute la durée d’un tour, comme l’a annoncé Yasuhisa Arai (après les déclarations d’Éric Boullier laissant entendre que tel n’était pas le cas jusqu’à présent). Tant Milton Keynes que Woking auront à cœur de marquer de gros points, car les prochains rendez-vous (Belgique et Italie) leur seront beaucoup moins favorables.
Si Red Bull et McLaren devraient se rapprocher de la tête du peloton, il est difficile de prédire dans quelle mesure ces deux formations perturberont la lutte entre Ferrari et Williams. Les virages lents et moyens du tourniquet hongrois conviennent a priori peu à la FW37, qui a tendance à sous-virer beaucoup dans les courbes lentes, comme on l’a vu à Monaco. Les performances de Valtteri Bottas et Felipe Massa sur un tracé moins adapté à leur machine que Silverstone fourniront dès lors une bonne indication sur la capacité de développement de Grove face à Maranello. Ils devront se méfier des SF15-T, qui se sont montrées particulièrement compétitives dans les ruelles monégasques (Sebastian Vettel, troisième sur la grille, a terminé la course au deuxième rang après le second pitstop d’Hamilton).

Les trois enjeux du Grand Prix de Hongrie


© XPB Images
L’ombre de Jules
L’ombre de Jules Bianchi planera sans nul doute sur le Hungaroring. Ne l’ayant interviewé que quelques fois, je ne peux prétendre l’avoir bien connu. Il y a deux ans, j’avais pu l’accompagner pendant un tour de piste à pied à Barcelone, en compagnie de son ingénieur de piste, Paul Davison, qui m’avait confié que le Français était le meilleur pilote avec lequel il eût jamais travaillé. J’avais été frappé par la modestie de Jules, sa douce réserve, sa gentillesse naturelle, non feinte, qui contrastait avec le statut et les exigences de son métier. Certes, il était pilote de Formule 1, certes il était un espoir de la prestigieuse Scuderia Ferrari, certes il était le chouchou des demoiselles du paddock, mais il était resté simple et chaleureux, y compris face aux questions parfois répétitives ou insistantes des journalistes. Il était la preuve vivante – éternellement vivante – qu’un immense talent et une sincère bienveillance peuvent aller de pair.
Jules était la preuve vivante – éternellement vivante – qu’un immense talent et une sincère bienveillance peuvent aller de pair.
Son décès vendredi dernier sonne comme un appel à la sagesse au moment où les acteurs des Grands Prix esquissent l’avenir de la discipline. Dernièrement, plusieurs voix ont demandé une F1 “plus dangereuse”, avec l’objectif de réduire les temps au tour de cinq à six secondes d’ici 2017. On peut se demander si la réduction des chronos à travers l’augmentation drastique des performances est la meilleure ­ approche pour améliorer le spectacle et apporter davantage d’imprévisibilité aux courses. Car d’autres disciplines sont intrinsèquement moins rapides mais autant spectaculaires, sinon plus... La diminution des aides serait une piste à creuser également.
En vingt ans, depuis la mort d’Ayrton Senna, la FIA a fait d’énormes efforts en vue d’améliorer la sécurité des voitures et des circuits. Jules est malgré tout décédé, et de nouvelles mesures ont été prises (même si l’on regrette que les véhicules de levage puissent encore intervenir sur la piste). Gageons qu’au moment de définir de nouvelles règles pour 2017 et au-delà, la Fédération saura prendre la bonne direction.

http://www.f1i.com/magazine/magazine-features/les-trois-enjeux-du-grand-prix-de-hongrie/3/



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: GP d' Hongrie le 26 juillet (Budapest)

Message par Modena49 le Sam 25 Juil - 11:03:45

GP de Hongrie - La grille de départ
11 partages   Partager sur Facebook Partager sur Twitter      

Il y a 1 heure

Formule 1 - Grille de départ du Grand Prix de Hongrie 2015
[th] [/th][th] [/th][th] [/th][th] [/th]
01  L. Hamilton
  Mercedes
  
  02  N. Rosberg
  Mercedes
03  S. Vettel
  Ferrari
  
  04  D. Ricciardo
  Red Bull
05  K. Räikkönen
  Ferrari
  
  06  V. Bottas
  Williams
07  D. Kvyat
  Red Bull
  
  08  F. Massa
  Williams
09  M. Verstappen
  Toro Rosso
  
  10  R. Grosjean
  Lotus
11  N. Hülkenberg
  Force India
  
  12  C. Sainz
  Toro Rosso
13  S. Pérez
  Force India
  
  14  P. Maldonado
  Lotus
15  F. Alonso
  McLaren
  
  16  J. Button
  McLaren
17  M. Ericsson
  Sauber
  
  18  F. Nasr
  Sauber
19  R. Merhi
  Manor
  
  20  W. Stevens
  Manor
http://fr.motorsport.com/f1/news/gp-de-hongrie-la-grille-de-depart



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

En Hongrie les pilotes rendent hommage à Jules Bianchi.

Message par Guylaine le Sam 25 Juil - 12:39:09




**********************
BONJOUR Invité PLAISIR DE TE VOIR !!!
Apprendre ce qu'était hier pour savoir aujourd'hui et faire demain... : HISTORIQUE F1.


MICHAEL SCHUMACHER est le Roi de la F1, jusqu'à preuve du contraire...Il est le plus grand de tous .Il est maintenant = LÉGENDE VIVANTE ...mais dans quelle conditon... ♥♥♥ Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad
avatar
Guylaine
Administratrice fondatrice
Administratrice  fondatrice

Messages : 20566
Date d'inscription : 08/03/2008

http://histo.annuaire-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

Vettel se paye les Mercedes !

Message par Modena49 le Dim 26 Juil - 12:54:51

Course : Vettel se paye les Mercedes !
Par Grégory Demoen 
© XPB Images
Sebastian Vettel a remporté un Grand Prix de Hongrie animé de bout en bout pour s’adjuger son second succès de la saison, le 41ème de sa carrière, égalant ainsi Ayrton Senna.
Le quadruple champion du monde a pris le meilleur sur les deux Mercedes, qui partaient depuis la première ligne, à l’extinction des feux rouges, tout comme son équipier Kimi Räikkönen.
Ferrari était d’ailleurs bien partie pour signer son premier doublé depuis 2010 si Räikkönen n’avait pas perdu son MGU-K peu de temps avant l’intervention en piste de la voiture de sécurité au 44ème tour.
La safety car a été déployée par la direction de course suite à la sortie de piste de Nico Hülkenberg. L’Allemand a perdu son aileron avant – qui s’est brisé en morceaux en passant sous sa Force India – au freinage du premier virage, terminant sa course dans le mur de pneus.
Au restart, Lewis Hamilton, qui était quatrième – après avoir pointé au dixième rang à la fin du premier tour –, a endommagé son aileron avant à la suite d’un contact avec Daniel Ricciardo au premier virage. Cet incident a définitivement mis un terme à ses chances de remporter le Grand Prix.
La victoire est finalement revenue à Vettel, qui a résisté aux assauts de Nico Rosberg et Daniel Ricciardo durant la dernière partie de course. L’Allemand n’a toutefois pas fini sur le podium après s’être accroché avec Ricciardo à cinq tours du drapeau à damier. Rosberg a dû rentrer aux stands pour remplacer un pneu crevé, Ricciardo pour changer son aileron avant.
La deuxième place est ainsi revenue à Daniil Kvyat devant son équipier Ricciardo, Red Bull concluant cette première partie de championnat sur une note positive.
Max Verstappen a terminé au quatrième rang, profitant de l’abandon de Räikkönen et des contre-performances des Mercedes.
Cinquième, Fernando Alonso a offert à McLaren son meilleur résultat de la saison, devant l’actuel leader du championnat Lewis Hamilton, qui a commis plusieurs erreurs durant ce Grand Prix. Le top 10 est complété par Romain Grosjean, Nico Rosberg, Jenson Button et Marcus Ericsson.
[th]Pos[/th][th]Pilote[/th][th]Equipe[/th][th]Ecarts[/th][th]Arrêts[/th]
01Sebastian VettelFerrari69 tours - 1h46m09.985s4
02Daniil KvyatRed Bull+15.7485
03Daniel RicciardoRed Bull+25.0845
04Max VerstappenToro Rosso+44.2515
05Fernando AlonsoMcLaren+49.0795
06Lewis HamiltonMercedes+52.0256
07Romain GrosjeanLotus+58.5785
08Nico RosbergMercedes+58.8765
09Jenson ButtonMcLaren+67.0284
10Marcus EricssonSauber+69.1305
11Felipe NasrSauber+73.4585
12Felipe MassaWilliams+74.2785
13Valtteri BottasWilliams+80.2285
14Pastor MaldonadoLotus+85.1426
15Roberto MerhiManor+2 tours5
16Will StevensManor+4 tours6
17Carlos SainzToro RossoDNF5
18Kimi RaikkonenFerrariDNF6
19Sergio PerezForce IndiaDNF6
20Nico HulkenbergForce IndiaDNF2
http://www.f1i.com/infos/course-vettel-se-paye-les-mercedes/



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Résultats après course :

Message par Guylaine le Dim 26 Juil - 15:16:35

Pos N° Pilote Châssis Moteur Tour Pts

1 5 Sebastian VETTEL Ferrari Ferrari 69 1h 46m 09.985s ( 170.816 km/h ) 25
2 26 Daniil KVYAT Red Bull Renault 69 10s de pénalité
1h 46m 25.733s ( +15.748s ) 18
3 3 Daniel RICCIARDO Red Bull Renault 69 1h 46m 35.069s ( +25.084s ) 15
4 33 Max VERSTAPPEN Toro Rosso Renault 69 1h 46m 54.236s ( +44.251s ) 12
5 14 Fernando ALONSO McLaren Honda 69 1h 46m 59.064s ( +49.079s ) 10
6 44 Lewis HAMILTON Mercedes Mercedes 69 1h 47m 02.010s ( +52.025s ) 8
7 8 Romain GROSJEAN Lotus Mercedes 69 1h 47m 08.563s ( +58.578s ) 6
8 6 Nico ROSBERG Mercedes Mercedes 69 1h 47m 08.861s ( +58.876s ) 4
9 22 Jenson BUTTON McLaren Honda 69 1h 47m 17.013s ( +1m 07.028s ) 2
10 9 Marcus ERICSSON Sauber Ferrari 69 1h 47m 19.115s ( +1m 09.130s ) 1
11 12 Felipe NASR Sauber Ferrari 69 1h 47m 23.443s ( +1m 13.458s )
12 19 Felipe MASSA Williams Mercedes 69 1h 47m 24.263s ( +1m 14.278s )
13 77 Valtteri BOTTAS Williams Mercedes 69 1h 47m 30.213s ( +1m 20.228s )
14 13 Pastor MALDONADO Lotus Mercedes 69 10s de pénalité
1h 47m 35.127s ( +1m 25.142s )
15 98 Roberto MERHI Marussia Ferrari 67
16 28 Will STEVENS Marussia Ferrari 65 Vibrations
ab 55 Carlos SAINZ Toro Rosso Renault 60 Perte de puissance
ab 7 Kimi RAIKKONEN Ferrari Ferrari 55 ERS
ab 11 Sergio PEREZ Force India Mercedes 53 Freins
ab 27 Nico HULKENBERG Force India Mercedes 41 Accident http://www.statsf1.com/fr/2015/hongrie/classement.aspx



**********************
BONJOUR Invité PLAISIR DE TE VOIR !!!
Apprendre ce qu'était hier pour savoir aujourd'hui et faire demain... : HISTORIQUE F1.


MICHAEL SCHUMACHER est le Roi de la F1, jusqu'à preuve du contraire...Il est le plus grand de tous .Il est maintenant = LÉGENDE VIVANTE ...mais dans quelle conditon... ♥♥♥ Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad
avatar
Guylaine
Administratrice fondatrice
Administratrice  fondatrice

Messages : 20566
Date d'inscription : 08/03/2008

http://histo.annuaire-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

Au Championnat :

Message par Guylaine le Dim 26 Juil - 15:18:12

n  Pilote  Points  

1. Lewis HAMILTON 202
2. Nico ROSBERG 181
3. Sebastian VETTEL 160
4. Valtteri BOTTAS 77
5. Kimi RAIKKONEN 76
6. Felipe MASSA 74
7. Daniel RICCIARDO 51
8. Daniil KVYAT 45
9. Nico HULKENBERG 24
10. Romain GROSJEAN 23
11. Max VERSTAPPEN 22
12. Felipe NASR 16
13. Sergio PEREZ 15
14. Pastor MALDONADO 12
15. Fernando ALONSO 11
16. Carlos SAINZ 9
17. Jenson BUTTON 6
Marcus ERICSSON 6



n  Constructeur  Points  

1. Mercedes 383
2. Ferrari 236
3. Williams Mercedes 151
4. Red Bull Renault 96
5. Force India Mercedes 39
6. Lotus Mercedes 35
7. Toro Rosso Renault 31
8. Sauber Ferrari 22
9. McLaren Honda 17
http://www.statsf1.com/fr/2015/hongrie/championnat.aspx



**********************
BONJOUR Invité PLAISIR DE TE VOIR !!!
Apprendre ce qu'était hier pour savoir aujourd'hui et faire demain... : HISTORIQUE F1.


MICHAEL SCHUMACHER est le Roi de la F1, jusqu'à preuve du contraire...Il est le plus grand de tous .Il est maintenant = LÉGENDE VIVANTE ...mais dans quelle conditon... ♥♥♥ Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad
avatar
Guylaine
Administratrice fondatrice
Administratrice  fondatrice

Messages : 20566
Date d'inscription : 08/03/2008

http://histo.annuaire-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: GP d' Hongrie le 26 juillet (Budapest)

Message par bosco le Lun 27 Juil - 16:19:51

Un très beau GP, après une belle course à Silverstone. La F1 est pas morte.

Une Toro Rosso 5e ! :p
avatar
bosco
Membre Honorable
Membre Honorable

Messages : 26
Date d'inscription : 22/12/2011

http://www.f1minardi.com

Revenir en haut Aller en bas

Dans l'info sport ce matin - Réaction de Sebastian Vettel

Message par Guylaine le Mar 28 Juil - 16:19:55

Sebastian Vettel, vainqueur dimanche en Hongrie de son 41e GP de F1, a ensuite dédié sur le podium, en français, cette victoire à Jules Bianchi, le pilote de réserve de la Scuderia Ferrari, décédé le 17 juillet et dont il avait porté le cercueil, mardi à Nice.



Que vous inspire cette victoire très spéciale, votre première victoire
en Hongrie ?
Sebatian Vettel : Cette victoire, c'est pour Jules (en français, sur le podium). C'était une semaine incroyablement difficile, pour tout le monde, et je la dédie aussi à tous les gens de chez Ferrari. On savait qu'un jour ou l'autre il (Jules) aurait fait partie de notre équipe, de cette famille. C'est incroyable, les hauts et les bas qu'on peut traverser. A la fin, ce qui nous réunit tous, c'est notre passion commune, le fait que nous aimons la course plus que tout, même si nous sommes tous différents. C'était une semaine difficile, déjà mardi (pour les obsèques à Nice), et on a encore pensé à Jules sur la grille (en présence de la famille Bianchi). C'était très émouvant et difficile ensuite de se remettre dans le rythme (de la course qui allait commencer). Mais après, quand on se retrouve dans la voiture, qu'on abaisse la visière, il y a tellement de choses qu'il faut vérifier, on n'a plus vraiment le temps de penser à autre chose.

Qu'avez-vous pensé quand vous avez appris que la voiture de sécurité
allait sortir (suite à la sortie de piste d'Hülkenberg) ?
On a bien compris que ça n'allait pas nous aider (en réduisant les écarts en tête, ndlr), mais il est évident que cela a rendu la fin de course plus intéressante. Nous avions pris un bon départ et c'était crucial de prendre tout de suite la tête de la course. Ma voiture n'était pas évidente à piloter, mais efficace, et j'ai pu tenir un bon rythme jusqu'au bout. Je veux vraiment remercier l'équipe pour les progrès réalisés depuis vendredi, et tout s'est mis ensemble aujourd'hui pour qu'on gagne, malgré la voiture de sécurité.

Comment avez-vous vécu cette 41e victoire en F1, qui vous permet
d'égaler Ayrton Senna ?
J'ai pris un super départ, puis j'ai perdu le soutien de Kimi (Räikkönen, son coéquipier chez Ferrari), à cause du problème qu'il a eu. A la fin, c'était un peu tendu et il fallait que j'attaque à nouveau (pour résister à Rosberg). Si l'on prend ces deux derniers jours, les hauts et les bas, en termes d'émotion et de performance, je pense qu'on peut difficilement faire mieux. Et c'est encore plus satisfaisant quand on termine tout ça devant. Le total de victoires de Senna, c'est aussi quelque chose d'incroyable, je ne sais pas comment trouver les mots. Et j'ai tendance à repenser à Jules, à sa famille, car ça dépasse tout le reste.


http://www.sport.fr/formule-1/dans-l-info-sport-ce-matin-reaction-de-sebastian-vettel-379710.shtm




**********************
BONJOUR Invité PLAISIR DE TE VOIR !!!
Apprendre ce qu'était hier pour savoir aujourd'hui et faire demain... : HISTORIQUE F1.


MICHAEL SCHUMACHER est le Roi de la F1, jusqu'à preuve du contraire...Il est le plus grand de tous .Il est maintenant = LÉGENDE VIVANTE ...mais dans quelle conditon... ♥♥♥ Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad
avatar
Guylaine
Administratrice fondatrice
Administratrice  fondatrice

Messages : 20566
Date d'inscription : 08/03/2008

http://histo.annuaire-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: GP d' Hongrie le 26 juillet (Budapest)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum