GP de Chine le 12 avril - Chine (Shanghai)

Aller en bas

GP de Chine le 12 avril - Chine (Shanghai)

Message par Modena49 le Sam 13 Déc - 5:30:41


Circuit international de Shanghai RSS

Shanghai, Chine

   Circuit : Race
   Longueur 5.451kms
   Nombre de virages 16
   Circulation horaire
   Capacité 200,000
   Achevé en 2004
   Designer Hermann Tilke


Dernière édition par Modena49 le Sam 4 Avr - 15:29:06, édité 1 fois



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: GP de Chine le 12 avril - Chine (Shanghai)

Message par Modena49 le Sam 13 Déc - 6:47:39

Le Grand Prix automobile de Chine (sinogrammes simplifiés : 中国大奖赛 ; pinyin : Zhōngguó Dàjiǎngsài) est une course du championnat du monde de Formule 1 organisée sur le circuit international de Shanghai en République populaire de Chine. Le Grand Prix s'est disputé sans interruption depuis son inauguration le 26 septembre 2004. Le circuit offre l'une des combinaisons de virages serrés les plus intéressantes du calendrier, comparable au virage 8 du circuit d'Istanbul Park. Conçu par l'architecte allemand Hermann Tilke, le circuit de Shanghai est le plus cher de l'histoire de la Formule 1 (240 millions de dollars).

Les premières esquisses d'un Grand Prix chinois de Formule 1 débutèrent au début des années 1990. Le gouvernement chinois souhaita dans un premier temps faire le Grand Prix dans la ville de Zhuhai, province de Guangdong, au sud de la Chine. Le circuit international de Zhuhai fut construit et provisoirement ajouté au calendrier du championnat 1999 mais, la piste ne répondant pas aux normes de la FIA, il fut retiré du programme. Cependant, le gouvernement chinois n'abdiqua pas et, avec le concours des organisateurs du Grand Prix de Macao, offrit à la Chine son premier Grand Prix de Formule 1 en 2004.
En 2002, les médias annoncèrent la signature d'un accord portant sur 7 années entre la Formula One Administration et le circuit international de Shanghai qui s'engageait à accueillir le Grand Prix de Chine de 2004 à 2011. Le Premier Grand Prix eu lieu le 26 septembre 2004 et fut remporté par le pilote Ferrari Rubens Barrichello. L'année suivante le circuit accueillit la dernière épreuve du championnat du monde qui vit la victoire du champion nouvellement sacré Fernando Alonso qui décrocha le titre constructeur pour Renault. En 2006, Michael Schumacher remporta sa dernière victoire sur le circuit de Shanghai avant de prendre sa retraite à la fin de la saison.
En novembre 2008, la BBC rapporta les propos d'un officiel du circuit, Qiu Weichang, qui annonça que le Grand Prix pourrait être supprimé à cause de son budget déficitaire. Il précisa que le futur du Grand Prix était sous considération et qu'une décision serait prise en 2009.
En 2009, l'écurie autrichienne Red Bull Racing remporte sa première victoire, avec Sebastian Vettel, à l'issue d'une course disputée sous la pluie.
En 2012, Nico Rosberg signe la première pole position et la première victoire de sa carrière. C'est aussi la première victoire de l'écurie Mercedes depuis 1955.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Grand_Prix_automobile_de_Chine



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: GP de Chine le 12 avril - Chine (Shanghai)

Message par Invité le Jeu 9 Avr - 8:04:53


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: GP de Chine le 12 avril - Chine (Shanghai)

Message par Modena49 le Ven 10 Avr - 0:04:45

Le circuit de Shanghai à la loupe
Par Thomas Mignon le 09/04/2015 à 09:35 1 Commentaire



Dessiné par Hermann Tilke, le circuit de Shanghai est un véritable symbole de démesure à la chinoise. L’architecture des tribunes y est impressionnante et les moyens dégagés pour la construction de la piste en 2004 avaient atteint les 459 millions de dollars (soit plus de 351 millions d’euros).
Longues lignes droites et épingles serrées : les éléments caractéristiques de la plupart des créations de l’architecte allemand s’y retrouvent poussés à l’extrême, à l’image de cette ligne droite d’1,3 kilomètre, la plus longue du calendrier. C’est là, entre les virages T13 et T14, que les monoplaces atteignent la vitesse maximale de ce tracé, et aisément franchir le cap des 320 km/h avec l’aide de la zone DRS qui couvre les deux tiers de cet axe interminable.
Notons que, malgré ces enchaînements de lignes droites et d'épingles, le circuit de Shanghai n'est pas particulièrement exigeant en termes de freinage, même si les pilotes peuvent devoir encaisser jusqu'à 4,9 G à l'approche de la quatorzième courbe.
"J'aime bien le profil du circuit, il présente quelques beaux challenges dans les virages au rayon étendu et dans les virages un peu relevés, explique Romain Grosjean qui a inscrit les tous premiers points de sa carrière à Shanghai en 2012. Il propose des virages lents et il y a aussi une grande ligne droite. Largement de quoi nous occuper !"
"Cette piste est vraiment spéciale, commente quant à lui Nico Rosberg, qui a signé là sa première victoire. Elle comprend des courbes étranges, différentes de celles que l’on rencontre durant la saison. Il faut s’y habituer et être capable de les prendre sans perdre de vitesse."

"Se dévisser le cou"
Il y a en effet à boire et à manger parmi les 16 courbes (9 droites et 7 gauches). On dénombre notamment cinq virages lents, dont le premier enchaînement (T1, T2 et T3) en forme d’escargot qui ne cesse de se refermer sur lui-même. Un vrai challenge pour les pilotes, notamment en qualification, lorsque les voitures peu chargées en carburant. Résultat : une "impression de se dévisser le cou" à l'entame de cette spirale, pour reprendre les mots un jour employés par Jean-Éric Vergne.
À l'inverse, la portion la plus agréable pour les pilotes est l’enchaînement T7, T8, T9 et T10, soit un long gauche, suivi d’un rapide droit, puis d’un double gauche. Une succession harmonieuse de courbes qui permet généralement aux monoplaces de s’exprimer pleinement.
Le tracé de Shanghai est donc très varié, un peu à l’image du circuit de Sepang, à ceci près que les conditions climatiques y sont bien moins éprouvantes pour les pilotes et les monoplaces. Il faudra néanmoins surveiller les gommes Pirelli, car le circuit a tendance à créer du sous-virage et fera donc souffrir les pneus avant, qu’il sera d’autant plus difficile à mettre en température. 

http://www.f1i.com/f1i-features/le-circuit-de-shanghai-a-la-loupe/



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: GP de Chine le 12 avril - Chine (Shanghai)

Message par Modena49 le Ven 10 Avr - 0:07:58

Les trois enjeux du Grand Prix de Chine

Par Nicolas Carpentiers le 09/04/2015 à 13:55 2 Commentaires





FERRARI ENCORE PRÉTENDANTE À LA VICTOIRE ?

Sur le bitume très abrasif de Sepang, Ferrari a magistralement exploité la capacité de la SF15-T à user peu ses pneumatiques – une qualité que l’on avait déjà relevée cet hiver à Jérez, autre piste exigeante pour les gommes. La surface lisse du circuit de Shanghai, où les températures tourneront autour de 15-19 °C, ne martyrise pas autant les enveloppes, raison pour laquelle Pirelli y proposera la combinaison tendres (jaunes)-médiums (blancs), déjà utilisée en Australie (écart de performance entre les deux types de gommes : de 1”2 à 1’’4 au tour).

L’an dernier, Lewis Hamilton s’était imposé après avoir observé deux arrêts (aux 17e et 38e passages) en suivant un enchaînement tendres-médiums-médiums. Cette stratégie, alors appliquée par tous les pilotes du top 15, devrait encore être la plus populaire dimanche. Contrairement à la Malaisie, le tracé chinois use davantage les pneus avant que les gommes arrière, et on se souvient de la dégringolade de la Lotus de Kimi Räikkönen en 2012 à cause d’une tactique trop audacieuse. En tout cas, Shanghai devrait donner une indication plus claire du rapport de forces entre Mercedes et Ferrari.

L’avantage pneumatique des bolides rouges ne devrait pas être aussi déterminant qu’en Malaisie

Pour ces raisons, l’avantage pneumatique des bolides rouges ne devrait pas être aussi déterminant qu’il y a quinze jours (à Bahreïn, en revanche…). En Chine, les Flèches d’argent ­– dégagées de l’obligation de rouler en pneus durs, qu’elles exploitent difficilement – devraient retrouver normalement les avant-postes, avec une avance sans doute moins importante qu’en Australie (notamment en raison des longues lignes droites, dans lesquelles les SF15-T sont généralement plus rapides). Mais avec quel archer ? Hamilton s’était imposé l’an passé devant Rosberg, mal qualifié sous la pluie. L’Allemand, dominé aussi en 2013, accuse 10 points de retard au classement sur son équipier et sept sur Sebastian Vettel. À Sepang, sa vitesse en course était un peu meilleure que celle que son voisin de garage, mais une attente prolongée aux stands derrière Lewis et de nombreux retardataires à doubler lui ont fait perdre une poignée de secondes. Sur les lieux de sa première victoire en Grand Prix, il doit devancer Hamilton pour ne pas se voir coller l’étiquette de “pilote n° 2”.








LE MATCH RED BULL TORO ROSSO

Se faire battre par son junior team à Kuala Lumpur a provoqué un malaise certain chez Red Bull, forcé d’admettre que tout n’était pas parfait non plus du côté de son châssis … Certes, le Taureau rouge a marqué seulement quatre points de moins par rapport à l’année passée, mais les deux premières manches 2014 avaient été particulièrement malheureuses (disqualification de Ricciardo à Melbourne, abandons de Vettel en Australie et de Ricciardo en Malaisie).

Bref, les hommes de Christian Horner – relégués au classement à 65 points de Mercedes, 41 de Ferrari et 19 de Williams – doivent se reprendre et laisser leur partenaire motoriste travailler selon ses méthodes, quel que soit leur agacement à l’encontre de Renault. Sans doute plus constructive que sa maison mère avec le Losange, Toro Rosso capitalise également sur ses bons essais hivernaux (seuls Mercedes et Sauber ont roulé davantage). On n'oubliera cependant pas que les déboires malais de Daniel Ricciardo et Daniil Kvyat étaient aussi dus à une surchauffe des freins. Pour la Chine, Red Bull a remplacé ses disques Hitco par les Brembo utilisés l'an passé.

S’il est probable que Milton Keynes rattrape Faenza au jeu du développement (le budget jouant un rôle essentiel en la matière), le duel chez Red Bull sera également intéressant à suivre du point de vue des pilotes. Ricciardo, Kvyat, Sainz, Verstappen : tous sont jeunes et issus de la filière dirigée par le Dr Marko, qui mettra le Français Pierre Gasly dans le baquet de la STR10 lors de l’une des deux journées d’essais privés qui se tiendront dans la foulée du Grand Prix d'Espagne.








UN CONTRÔLE PLUS SÉVÈRE

C’est aussi ce week-end qu’entre en vigueur une directive de la FIA imposant aux écuries de mesurer la pression d’essence – limitée à 100kg/h au maximum – en de multiples points (et non un seul) entre le réservoir et les injecteurs. Ceci afin d’éviter que de l’essence soit stockée quelque part entre le réservoir et le moteur (pendant des phases de freinage, ou de faible accélération, par exemple) et réinjectée à l’accélération maximale à un débit plus élevé.

L’actuel débitmètre, placé dans le réservoir, ne permet pas d’exclure cette éventualité, d’où la requête de la FIA. Pour certains, cette directive cible la manière dont Ferrari et Mercedes exploiteraient leur moteur, ce qui est bien entendu impossible à vérifier… On verra ce week-end si cette disposition change la donne, en se rappelant que l’interdiction des suspensions interconnectées en cours de saison dernière n’avait rien bouleversé.
http://www.f1i.com/f1i-features/les-trois-enjeux-du-grand-prix-de-chine/3/



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: GP de Chine le 12 avril - Chine (Shanghai)

Message par Modena49 le Sam 11 Avr - 15:34:43

Synthèse du vendredi : proverbe chinois
Par Pierre Van Vliet le  10/04/2015 à 13:00 2 Commentaires


Un vendredi comme les autres, en somme, durant lequel chaque écurie suit son programme sans (trop) se préoccuper du chronomètre, en passant les gommes tendres et médiums de Pirelli, en tournant avec le plein et puis à vide, etc. Quels enseignements peut-on tirer de ces essais libres ?
Mercedes occupe le devant de la scène, comme on pouvait s'y attendre, mais Nico Rosberg a encore souffert face à Lewis Hamilton en loupant son meilleur tour en gommes tendres et en ne se montrant pas plus véloce que les Ferrari en médiums. Cela signifie-t-il que la Scuderia a une chance de rééditer son exploit malais ? On aimerait y croire, mais Vettel lui-même met la pédale douce sur un pronostic aussi hasardeux...
En principe, la stratégie à deux arrêts doit bien fonctionner ici, à moins d'un phénomène de graining trop important sur l'avant-gauche.
Ce sera encore l'usure des pneus qui feront la différence. En principe, la stratégie à deux arrêts doit fonctionner pour tout le monde ici, à moins d'un phénomène de graining trop important sur l'avant-gauche. C'est donc encore la bouteille à encre, en attendant le verdict des qualifications pour tenter d'y voir plus clair. Qui n'avance pas recule, dit le proverbe chinois.

Derrière Mercedes et Ferrari, regain de forme de Red Bull, espoir pour Williams, sortie du tunnel chez McLaren, Sauber en position d'outsider et retour aux réalités pour Toro Rosso ou Force India. Reste Lotus dont on attend toujours de bien cerner le potentiel, en croisant les doigts pour que Romain Grosjean fasse un bon usage de la E23.

http://www.f1i.com/f1i-features/synthese-du-vendredi-proverbe-chinois/



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: GP de Chine le 12 avril - Chine (Shanghai)

Message par Modena49 le Sam 11 Avr - 15:35:47

Synthèse du samedi : quelles stratégies ?
Par Pierre Van Vliet le 11/04/2015 à 15:00 2 Commentaires




L'affaire semble entendue avec une première ligne 100 % Mercedes, mais le Grand Prix de Malaisie nous a rappelés que Sebastian Vettel (qui s'élançait en première ligne à Sepang, certes) et la Scuderia Ferrari ont plus d'un tour dans leur sac. En optant pour une stratégie décalée en Malaisie, ils avaient créé la surprise.
Sur ce terrain moins exigeant pour les pneumatiques (quoique les gommes utilisées ici sont plus tendres et que l'avant-gauche souffre), peuvent-ils vraiment inquiéter les Flèches d'argent ? C'est tout l'intérêt de ce Grand Prix. Alors, quelles stratégies ? Deux arrêts, trois arrêts ? Sur le papier et pour une seconde, trois pit-stops représentent l’option la plus efficace pour parcourir les 56 tours de course. Subsiste cependant la difficulté d’être pris dans le trafic, même si les dépassements sont favorisés par la largeur de la piste et les nombreuses zones propices à ce genre de manœuvre.
Sur le papier et pour une seconde, trois pit-stops représentent l’option la plus efficace pour parcourir les 56 tours de course. Cela ouvre la porte à des stratégies décalées...
Selon ce schéma, la meilleure stratégie consiste donc à s’élancer en tendres, rechaussés aux 10e et 25e tours, avant de conclure en médiums à partir du 43e tour. A la vue des essais, deux arrêts semblent néanmoins plus attendus. Le mieux est alors de prendre le départ en "soft", les remettre au 12e tour, puis basculer sur les médiums au 27e, mais ceux-ci sont nettement mois performants et boucler ainsi la moitié du Grand Prix peut s'avérer pénalisant. Tout dépendra de la dégradation des gommes d'une voiture à l'autre, principalement entre Mercedes et Ferrari.

Le pneu avant gauche est soumis à rude épreuve dans les courbes à droite à longs rayons de Shanghai.
Selon Paul Hembery, on pourrait vivre une course plus ouverte qu'il n'y paraît : "Nous avons constaté des différences de fonctionnement selon les équipes et ce paramètre sera intéressant à observer, explique le manager de Pirelli Motorsport. Charge aux teams de déchiffrer les données ce soir pour tirer le meilleur parti de leur stratégie. Les pilotes devraient effectuer deux arrêts aux stands, mais il existe une opportunité d’en effectuer un troisième. La Chine, en effet, nous a déjà offert les scénarios les plus imprévisibles…".
http://www.f1i.com/f1i-features/synthese-du-samedi-quelles-strategies-pour-la-course/



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

résultats course

Message par Guylaine le Dim 12 Avr - 14:01:15

Pos  N°  Pilote  Châssis  Moteur  Tour    Pts  

1 44 Lewis HAMILTON Mercedes Mercedes 56  1h 39m 42.008s  ( 183.590 km/h ) 25
2 6 Nico ROSBERG Mercedes Mercedes 56  1h 39m 42.722s  ( +00.714s ) 18
3 5 Sebastian VETTEL Ferrari Ferrari 56  1h 39m 44.996s  ( +02.988s ) 15
4 7 Kimi RAIKKONEN Ferrari Ferrari 56  1h 39m 45.843s  ( +03.835s ) 12
5 19 Felipe MASSA Williams Mercedes 56  1h 39m 50.552s  ( +08.544s ) 10
6 77 Valtteri BOTTAS Williams Mercedes 56  1h 39m 51.893s  ( +09.885s ) 8
7 8 Romain GROSJEAN Lotus Mercedes 56  1h 40m 01.016s  ( +19.008s ) 6
8 12 Felipe NASR Sauber Ferrari 56  1h 40m 04.633s  ( +22.625s ) 4
9 3 Daniel RICCIARDO Red Bull Renault 56  1h 40m 14.125s  ( +32.117s ) 2
10 9 Marcus ERICSSON Sauber Ferrari 55   1
11 11 Sergio PEREZ Force India Mercedes 55    
12 14 Fernando ALONSO McLaren Honda 55    
13 55 Carlos SAINZ Toro Rosso Renault 55    
14 22 Jenson BUTTON McLaren Honda 55    
15 28 Will STEVENS Marussia Ferrari 54    
16 98 Roberto MERHI Marussia Ferrari 54    
17 33 Max VERSTAPPEN Toro Rosso Renault 52  Moteur  
ab 13 Pastor MALDONADO Lotus Mercedes 50  Accrochage  
ab 26 Daniil KVYAT Red Bull Renault 15  Moteur  
ab 27 Nico HULKENBERG Force India Mercedes 9  Boîte de vitesses
http://www.statsf1.com/fr/2015/chine/classement.aspx


Dernière édition par Guylaine le Dim 12 Avr - 14:04:15, édité 1 fois



**********************
BONJOUR Invité PLAISIR DE TE VOIR !!!
Apprendre ce qu'était hier pour savoir aujourd'hui et faire demain... : HISTORIQUE F1.


MICHAEL SCHUMACHER est le Roi de la F1, jusqu'à preuve du contraire...Il est le plus grand de tous .Il est maintenant = LÉGENDE VIVANTE ...mais dans quelle conditon... ♥♥♥ Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad
avatar
Guylaine
Administratrice fondatrice
Administratrice  fondatrice

Messages : 20538
Date d'inscription : 08/03/2008

http://histo.annuaire-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

Au Championnat:

Message par Guylaine le Dim 12 Avr - 14:03:13

n Pilote Points

1. Lewis HAMILTON 68
2. Sebastian VETTEL 55
3. Nico ROSBERG 51
4. Felipe MASSA 30
5. Kimi RAIKKONEN 24
6. Valtteri BOTTAS 18
7. Felipe NASR 14
8. Daniel RICCIARDO 11
9. Nico HULKENBERG 6
Romain GROSJEAN 6
Max VERSTAPPEN 6
Carlos SAINZ 6
13. Marcus ERICSSON 5
14. Daniil KVYAT 2
15. Sergio PEREZ 1


n Constructeur Points

1. Mercedes 119
2. Ferrari 79
3. Williams Mercedes 48
4. Sauber Ferrari 19
5. Red Bull Renault 13
6. Toro Rosso Renault 12
7. Force India Mercedes 7
8. Lotus Mercedes 6

http://www.statsf1.com/fr/2015/chine/championnat.aspx






**********************
BONJOUR Invité PLAISIR DE TE VOIR !!!
Apprendre ce qu'était hier pour savoir aujourd'hui et faire demain... : HISTORIQUE F1.


MICHAEL SCHUMACHER est le Roi de la F1, jusqu'à preuve du contraire...Il est le plus grand de tous .Il est maintenant = LÉGENDE VIVANTE ...mais dans quelle conditon... ♥♥♥ Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad
avatar
Guylaine
Administratrice fondatrice
Administratrice  fondatrice

Messages : 20538
Date d'inscription : 08/03/2008

http://histo.annuaire-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: GP de Chine le 12 avril - Chine (Shanghai)

Message par Modena49 le Dim 12 Avr - 23:47:10

Synthèse du Grand Prix : le chat et les souris
Par Pierre Van Vliet le 12/04/2015 à 14:36 4 Commentaires




Lewis Hamilton s'est bien amusé ce dimanche à Shanghai, en gérant la course à son avantage et en mettant - volontairement ? - son équipier dans l'embarras. On peut malheureusement regretter que ce Grand Prix se soit résumé à la gestion des pneumatiques, sans véritable bagarre en tête : dès qu'une voiture perdait de l'appui, ses gommes se dégradaient. Il faut souhaiter que ce scénario ne se répète pas trop souvent cette saison.
En jouant au chat et à la souris avec Nico Rosberg, le vainqueur du jour n'a rien à se reprocher en réalité : il contrôlait l'écart et la direction du team gérait la stratégie. Chacun son boulot ! Mais il riait dans sa barbe, c'est certain. Dans la guerre psychologique qui oppose les deux pilotes Mercedes, Lewis a marqué des points, mais c'est surtout samedi que Nico a perdu... pour 4 petits centièmes !

L'ambiance était glaciale lors de la traditionnelle photo de famille chez Mercedes...
Comment vont-ils réagir à Bahreïn, dans une semaine déjà, où les Ferrari pourraient être plus menaçantes en raison de températures plus élevées ? On demandé à voir, mais Rosberg ne fera aucun cadeau à Hamilton... A-t-il les moyens d'inquiéter son équipier à la régulière ? L'an passé, leur duel avait été somptueux sur le circuit de Sakhir grâce à des stratégies décalées. Espérons qu'on y ait droit cette fois encore.
La Scuderia Ferrari a ramassé les gros points derrière les Flèches d'argent, avec un Vettel satisfait et un Räikkönen persuadé qu'il aurait pu taquiner son partenaire dans les derniers tours. Vraiment ? Là aussi, on demande à voir. Les Williams n'ont guère fait illusion, mais Massa a pris le dessus sur Bottas, tandis que Romain Grosjean a été impeccable pour enfin marquer des points pour Lotus. Bahreïn devrait encore lui sourire, et plus si affinités.
Quand on pense qu'il y a un mois, la team principal était presque en prison et les C34 scotchées dans les garages à Melbourne, on réalise à quel point l'équipe suisse revient de loin.
Bravo à Sauber, qui place ses deux voitures dans les points et accède au 4ème rang du classement des constructeurs. Quand on pense qu'il y a un mois, la team principal était presque en prison et les C34 scotchées dans les garages à Melbourne par des huissiers de justice, on réalise à quel point l'équipe suisse revient de loin. Une petite pensée pour Giedo van der Garde, peut-être ? Après tout, il n'aurait pas fait moins bien que Marcus Ericsson.

Max Verstappen ne méritait pas de renoncer si près du but, mais c'est une certitude : une étoile est née !
En revanche, le Hollandais ne serait pas arrivé à la cheville de son compatriote, le jeune Max Verstappen, véritable révélation de ce début de saison. Le benjamin du plateau a encore fait une course solide, sans commettre la moindre erreur (au contraire de son équipier), et en réussissant des dépassements habiles avec une rare clairvoyance. Heureusement qu'il était là, et dans une moindre mesure Daniel Ricciardo (après un départ loupé), pour faire le spectacle avec des voitures sous-motorisées comme chacun sait. Car chez Renault la vitesse n'y est toujours pas et la fiabilité non plus : il y a du hara-kiri dans l'air à Viry-Châtillon...

http://www.f1i.com/f1i-features/synthese-du-grand-prix-le-chat-et-les-souris/



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: GP de Chine le 12 avril - Chine (Shanghai)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum