MARIO ANDRETTI:

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

MARIO ANDRETTI:

Message par Guylaine le Mar 11 Mar - 20:49:53

Mario Andretti

Mario Andretti en 1991Mario Gabriele Andretti est un pilote automobile américain d'origine italienne, né le 28 février 1940 à Montona (Italie). Vainqueur des 500 Miles d'Indianapolis en 1968, champion du monde de Formule 1 en 1978 et titré à plusieurs reprises en USAC/CART, il est considéré comme l'un des plus grands pilotes américains de l'histoire.

Biographie

L'arrivée aux États-Unis
Après avoir passé de nombreuses années dans un camp de réfugiés en Italie (la région où elle vivait a en effet été annexée à la Yougoslavie au lendemain de la seconde guerre mondiale), la famille Andretti obtient en 1955 son permis d’immigration vers les États-Unis et part habiter à Nazareth, en Pennsylvanie. Passionnés de sport automobile (en Italie, ils avaient notamment assisté au GP d’Italie et aux Mille Miles), Mario Andretti et son frère jumeau Aldo restent au contact des voitures puisqu’ils obtiennent un travail dans un garage. Rapidement, ils parviennent à mettre suffisamment d’argent de côté pour s’offrir à leur majorité leur première voiture et participer à des compétitions locales de stock-car. Mario et Aldo Andretti ne tardent pas à se forger une réputation de véritable terreurs des circuits.


Succès sur tous les fronts
Suite à un grave accident d’Aldo, obligé de mettre un terme prématuré à sa carrière naissante de pilote, Mario poursuit son ascension en solitaire. En 1964, il intègre les rangs du championnat USAC de monoplace. Puis l’année suivante, alors qu’il a enfin obtenu la nationalité américaine, il termine 3e des 500 Miles d’Indianapolis pour sa toute première participation. Devenu au même titre que A.J. Foyt la référence des courses américaines, Andretti remporte le titre USAC en 1965 et 1966.

Pilote éclectique, il brille également dans d’autres disciplines puisqu’en 1967, il s’impose aux 12 heures de Sebring (épreuve d’Endurance) et au Daytona 500 (épreuve de stock-car). L'année 1968 est également l'occasion pour Mario d'effectuer ses débuts dans le championnat du monde de Formule 1. Au mois de septembre, il est appelé par l'écurie Lotus pour disputer le GP d'Italie à Monza. Bobby Unser, son grand rival de l'USAC, doit également débuter en F1 ce même jour sur une BRM. Après des premiers essais convaincants le vendredi, les deux hommes reprennent l'avion pour les Etats-Unis afin d'y disputer le Hoosier 100, une prestigieuse épreuve de sprint-car. De retour in extremis en Italie pour le Grand Prix de F1 le dimanche matin, ils se voient refuser le départ par les organisateurs qui doutent de leur condition physique après un tel périple et peuvent s'appuyer sur un point du règlement interdisant de prendre part à une course moins de 24 heures avant un Grand Prix. Les deux Américains reportent leurs débuts en F1 au GP des Etats-Unis à Watkins Glen quelques semaines plus tard. Pour son premier week-end "complet" en F1, Andretti fait sensation en décrochant la pole position.

En 1969, Mario remporte son troisième championnat USAC, après avoir notamment remporté les 500 Miles d’Indianapolis. Ce sera la seule victoire de Mario dans la célèbre épreuve, ainsi que le point de départ d’une sorte de malédiction pour la famille Andretti à Indianapolis.


La ****écration en Formule 1

Au Nürburgring en 1969 sur Lotus 63Après sa première expérience en Formule 1 en 1968, Andretti retrouve à temps partiel le championnat du monde en 1969 (chez Lotus), en 1970 (chez March) et en 1971 et 1972 (chez Ferrari). En 1971, il remporte même pour la Scuderia le premier Grand Prix de la saison en Afrique du Sud, son premier succès en F1

En 1973 et 1974, Andretti se reconcentre sur les courses américaines puisqu’il dispute le championnat de Formule 5000 au sein de l’écurie de l’ancien pilote Parnelli Jones. Ce dernier rêve de Formule 1 et parvient à convaincre son pilote de le suivre dans l’aventure. À partir de la fin 1974, Mario Andretti retourne donc en Formule 1. Mais l’épopée Parnelli tourne rapidement au désastre. Les résultats ne viennent pas et les caisses de l’écurie se vident. Début 1976 au bout de quelques courses, l’équipe Parnelli F1 doit renoncer, ce qui permet à Andretti de rejoindre Lotus.

Ce n’est qu’avec une certaine réticence qu’Andretti s’engage avec la célèbre écurie britannique: ayant profité du forfait de Parnelli au tout premier GP de la saison, Andretti avait déjà effectué une course au volant de la Lotus lors du GP du Brésil 1976 et avait pu mesurer le faible niveau de compétitivité des voitures de Colin Chapman. Le futur va pourtant donner raison au pilote américain. Fin 1976, Andretti remporte le dernier GP de la saison, au Japon sous la pluie. Et surtout, en 1977, Colin Chapman sort la Lotus 78, restée dans l’histoire comme la première F1 “wing-car”, c’est-à-dire une monoplace ***çue en forme d’aile d’avion inversée, ce qui lui confère une tenue de route redoutable. Avec 4 succès, Mario Andretti apparaît comme l’homme fort du championnat du monde 1977 et semble longtemps en mesure d’accrocher le titre mondial, mais la faible fiabilité de son moteur Ford ne lui permet pas de résister à Niki Lauda sur la durée de la saison. Au volant de la Lotus 79, il prend sa revanche en 1978, au terme d’une domination impériale. Le sacre mondial de Mario Andretti est pourtant terni par la mort de son coéquipier et ami Ronnie Peterson des suites d’un carambolage survenu au départ du GP d’Italie, le jour même où Andretti s’assure de son titre.

Le titre mondial d’Andretti est accueilli avec un entrain modéré par les observateurs. Beaucoup s’accordent à penser qu’il doit essentiellement son succès à la large supériorité de sa machine. D’autres regrettent également que son coéquipier Ronnie Peterson, considéré comme l’un des meilleurs pilotes de sa génération et probablement plus rapide que Andretti, n’ait pas été en mesure de lui contester ce succès, tenu qu’il était par un statut assez strict de deuxième pilote au sein de l’équipe Lotus. Au crédit d’Andretti, il convient toutefois de noter que, pilote très réputé pour son sens technique, c’est lui qui depuis 1976 avait assuré le développement du concept de la ‘’wing car”, et participé ainsi grandement au redressement d’une équipe qui était au plus bas à son arrivée.

En 1979 et en 1980, les Lotus perdent leur avantage, la concurrence s'étant à son tour lancé sur la voie de l'effet de sol. Peu à son avantage, Andretti quitte Lotus pour rejoindre Alfa Romeo en 1981, sans guère plus de succès. Sans volant régulier en 1982, il effectue un premier interim chez Williams en début de saison (à la place de Carlos Reutemann) puis un deuxième chez Ferrari en fin de saison (à la place de Didier Pironi). À Monza, Andretti stupéfait les observateurs en signant la pole position puis en terminant sur le podium.


Fin de carrière
À partir de 1983, Mario retourne aux États-Unis pour y disputer le championnat CART. Au sein de la nouvelle écurie Newman-Haas (fondée notamment par l’ancien acteur Paul Newman), il remporte le titre en 1984. Sur le déclin à partir de la fin des années 1980 (il subit notamment la rude concurrence de ses fils Michael et Jeff, ainsi que de son neveu John) il quitte le CART à l’issue de la saison 1994. Il compte alors 507 départs dans les épreuves de style IndyCar.

La page de la monoplace ainsi tournée, Mario décide de repartir à l’assaut des 24 heures du Mans, seule épreuve absente de son palmarès. Il espère ainsi devenir le deuxième pilote après Graham Hill à réaliser le triplé "Indianapolis 500 - Championnat de F1 - 24 heures du Mans". Troisième de l’épreuve en 1983 (avec son fils Michael comme équipier), il passe proche de la victoire en 1995, mais doit se contenter de la deuxième place d’une course que lui et son équipe n’auraient jamais du perdre. Mario reviendra une dernière fois dans la Sarthe en 2000, à l’âge de 60 ans, pour une prestation peu convaincante.

En 2003, Mario Andretti ressort brièvement de sa retraite à l’occasion des essais des 500 Miles d’Indianapolis. Au volant d’une Dallara-Honda de l’écurie co-dirigée par son fils Michael, il envisage de participer aux qualifications, voir à la course, mais un effroyable accident survenu lors d’une séance d’essais libres (sa voiture a décollé sur un débris et a effectué une série de loopings avant de retomber sur ses roues, sans dommage pour son pilote) l’incite à ne pas prolonger l’expérience.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]





**********************
BONJOUR Invité PLAISIR DE TE VOIR !!!
Apprendre ce qu'était hier pour savoir aujourd'hui et faire demain... : HISTORIQUE F1.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
MICHAEL SCHUMACHER est le Roi de la F1, jusqu'à preuve du contraire...Il est le plus grand de tous .Il est maintenant = LÉGENDE VIVANTE ...mais dans quelle conditon... ♥♥♥ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Guylaine
Administratrice fondatrice
Administratrice  fondatrice

Messages : 20525
Date d'inscription : 08/03/2008

http://histo.annuaire-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: MARIO ANDRETTI:

Message par Guylaine le Mer 12 Mar - 12:33:34

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



**********************
BONJOUR Invité PLAISIR DE TE VOIR !!!
Apprendre ce qu'était hier pour savoir aujourd'hui et faire demain... : HISTORIQUE F1.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
MICHAEL SCHUMACHER est le Roi de la F1, jusqu'à preuve du contraire...Il est le plus grand de tous .Il est maintenant = LÉGENDE VIVANTE ...mais dans quelle conditon... ♥♥♥ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Guylaine
Administratrice fondatrice
Administratrice  fondatrice

Messages : 20525
Date d'inscription : 08/03/2008

http://histo.annuaire-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: MARIO ANDRETTI:

Message par Invité le Mer 12 Mar - 12:43:46

La saga Andretti n'est pas prête de s'arreter. Jusqu'à présent Mario est toujours le solide leader de la dynastie des Andretti.
Son fils n'aura pas eu sa carrière, même s'il aura brillé en CART. Quand à son petit fils Marco, il montre quelques dispositions sur ovole et a failli gagner les 500 miles dès sa première participation.

Mais Mario avait ce petit truc en plus. Celui qui fait qu'on devient champion du monde

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: MARIO ANDRETTI:

Message par Modena49 le Mer 12 Mar - 12:52:14

tellement vrais,un grand champion,belle photos que du vieux souvenir suberbe Very Happy
avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24967
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: MARIO ANDRETTI:

Message par Guylaine le Sam 28 Juin - 0:16:32

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Mario ANDRETTI

CHAMPION DU MONDE DE FORMULE 1 EN 1978

128 Grands Prix de F1 (1968-1982), 12 victoires, 18 poles, 10 MTC, 180 points

Quintuple Champion Indycar (1965 à 1968, 1984), Vainqueur des 500 miles d'Indianapolis (1969)

Mario Gabrielle Andretti

Né le 28 Février 1940 à Montona (Italie)

Nationalité : Américaine



CARRIERE

1964 : Vainqueur du championnat US Midget
Courses en USAC
1965 : Champion Indycar
3ème des 500 miles d'Indianapolis
1966 : Champion Indycar
1967 : Champion Indycar
1968 : Champion Indycar
2 participations en Formule 1 avec Lotus
1969 : Vainqueur des 500 miles d'Indianapolis
3 Grands Prix de Formule 1 avec Lotus
1970 : 15ème du championnat de Formule 1 sur March
2 victoires en championnat de voitures de sports sur Ferrari
Courses d'Indycar
1971 : 8ème du championnat du monde de Formule 1 sur Ferrari (1 victoire)
1972 : 12ème du championnat du monde de Formule 1 sur Ferrari
4 victoires en championnat de voitures de sport sur Ferrari (avec J. Ickx)
Courses d'Indycar
1973 : Courses en Formule 5000 et en USAC avec Parnelli
1974 : Courses de Formule 5000 avec Parnelli
2 Grands Prix de Formule 1 avec Parnelli
1975 : 12ème du championnat du monde de Formule 1 sur Parnelli
1976 : 6ème du championnat du monde de Formule 1 sur Parnelli et Lotus (1 victoire)
1977 : 3ème du championnat du monde de Formule 1 sur Lotus (4 victoires)
1978 : CHAMPION DU MONDE DE FORMULE 1 sur Lotus (6 victoires)
1979 : 12ème du championnat du monde de Formule 1 sur Lotus
1980 : 20ème du championnat du monde de Formule 1 sur Lotus
1981 : 17ème du championnat du monde de Formule 1 sur Alfa Romeo
1982 : Championnat Indycar
19ème du championnat du monde de Formule 1 sur Ferrari
1983 : Championnat Indycar
3ème des 24 heures du Mans sur Porsche
1984 : Champion Indycar
1985 à 1994 : Championnat Indycar
1995 : 2ème des 24 heures du Mans sur Courage Porsche
1996 : 13ème des 24 heures du Mans sur Courage Porsche
1997 : Participation aux 24 heures du Mans avec la Courage C36


CHIFFRES



Année
BILAN 1968 1969 1970 1971 1972 1974 1975 1976 1977 1978 1979 1980 1981 1982
Equipe 6 Lotus Lotus March Ferrari Ferrari Parnelli Parnelli Lotus, Parnelli Lotus Lotus Lotus Lotus Alfa Romeo Williams, Ferrari
Moteur 3 Ford Ford Ford Ferrari Ferrari Ford Ford Ford Ford Ford Ford Ford Alfa Romeo Ford, Ferrari
Place au championnat Meilleur : 1e (1) Non classé Non classé 15e 8e 12e Non classé 14e 6e 3e 1e 12e 20e 17e 19e
Participations 131 2 3 5 7 5 2 12 15 17 16 15 14 15 3
Grands Prix 128 1 3 5 5 5 2 12 15 17 16 15 14 15 3
Non qualifications 1 0 0 0 1 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
Forfaits 2 1 0 0 1 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
Victoires 12 0 0 0 1 0 0 0 1 4 6 0 0 0 0
Podiums 19 0 0 1 1 0 0 0 3 5 7 1 0 0 1
Classements en course 62 0 0 1 3 3 1 6 7 10 12 6 5 7 1
Meilleur classement 1e (12) / / 3e (1) 1e (1) 4e (1) 7e (1) 4e (1) 1e (1) 1e (4) 1e (6) 3e (1) 6e (1) 4e (1) 3e (1)
Pole positions 18 1 0 0 0 0 0 0 1 7 8 0 0 0 1
Premières lignes 24 1 0 0 0 0 0 0 2 8 12 0 0 0 1
Meilleure qualification 1e (18) 1e (1) 6e (1) 9e (2) 4e (1) 5e (1) 3e (1) 4e (1) 1e (1) 1e (7) 1e (Cool 4e (2) 6e (1) 6e (1) 1e (1)
Meilleurs tours en course 10 0 0 0 1 0 0 1 1 4 3 0 0 0 0
Points 180 0 0 4 12 4 0 5 22 47 64 14 1 3 4
Points par Grand Prix 1,41 0 0 0,80 2,40 0,80 0 0,42 1,47 2,77 4,00 0,93 0,07 0,20 1,33
Classements dans les points 38 0 0 1 2 2 0 2 6 8 9 5 1 1 1
Grands Prix menés 22 0 0 0 1 0 0 1 2 7 11 0 0 0 0
Tours en tête 799 0 0 0 4 0 0 10 55 279 451 0 0 0 0
Km en tête 3 577 0 0 0 16 0 0 38 224 1 165 2 134 0 0 0 0
Tours parcourus 5 279 32 34 164 206 234 83 373 605 806 870 546 516 713 97
Km parcourus 24 444 118 138 678 1 046 1 096 334 2 082 3 008 3 572 3 914 2 369 2 403 3 224 462
Hat-Tricks 2 0 0 0 0 0 0 0 0 1 1 0 0 0 0
Grands Chelem

Palmarès

Grands Prix remportés : Espagne (2), France (2), Afrique du Sud (1), Japon (1), Etats-Unis Ouest (1), Italie (1), Argentine (1), Belgique (1), Allemagne (1), Pays-Bas (1)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



**********************
BONJOUR Invité PLAISIR DE TE VOIR !!!
Apprendre ce qu'était hier pour savoir aujourd'hui et faire demain... : HISTORIQUE F1.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
MICHAEL SCHUMACHER est le Roi de la F1, jusqu'à preuve du contraire...Il est le plus grand de tous .Il est maintenant = LÉGENDE VIVANTE ...mais dans quelle conditon... ♥♥♥ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Guylaine
Administratrice fondatrice
Administratrice  fondatrice

Messages : 20525
Date d'inscription : 08/03/2008

http://histo.annuaire-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: MARIO ANDRETTI:

Message par Guylaine le Sam 28 Juin - 0:18:28

STATISTIQUES


Résultat Nombre
1er 12
2ème 2
3ème 5
4ème 7
5ème 7
6ème 5
7ème 7
8ème 4
9ème 2
10ème 4
11ème 1
12ème 3
13ème 1
14ème 1
15ème 0
16ème 0
17ème 1
Ab. mécanique 48
Ab. accidentel 17
Disqualifié 1
Forfait 2
Non qualifié 1



GP / Participations 97,7 %
Victoires / GP 9,3 %
Podiums / GP 14,8 %
Poles / GP 14,1 %
Premières lignes / GP 18,7 %
MTC / GP 7,8 %
Class. dans les points / GP 29,7 %
Classements / GP 48,4 %
Abandons / GP 50,8 %
GP menés / GP 17,2 %
Tours en tête / Tours parcourus 15,1 %
Km en tête / Km parcourus 14,6 %



Equipe Part. GP Vic Poles MTC Podiums Points Tours en tête km en tête Tours parcourus Km parcourus
Lotus 80 79 11 17 8 16 147 785 3 523 3 317 15 157
Parnelli 16 16 0 0 1 0 6 10 38 548 2 781
Alfa Romeo 15 15 0 0 0 0 3 0 0 713 3 224
Ferrari 14 12 1 1 1 2 20 4 16 518 2 539
March 5 5 0 0 0 1 4 0 0 164 678
Williams 1 1 0 0 0 0 0 0 0 19 65



Moteur Part. GP Vic Poles MTC Podiums Points Tours en tête km en tête Tours parcourus Km parcourus
Ford 102 101 11 17 9 17 157 795 3 561 4 048 18 681
Alfa Romeo 15 15 0 0 0 0 3 0 0 713 3 224
Ferrari 14 12 1 1 1 2 20 4 16 518 2 539





DETAIL DES GRANDS PRIX DE F1


1968
Afrique du Sud (Kyalami) : Non participant
Espagne (Jarama) : Non participant
Monaco : Non participant
Belgique (Spa-Francorchamps) : Non participant
Pays-Bas (Zandvoort) : Non participant
France (Rouen) : Non participant
Grande-Bretagne (Brands-Hatch) : Non participant
Allemagne (Nürburgring) : Non participant
Italie (Monza) (Photo) : Lotus-Ford, Forfait
Canada (Mont Tremblant) : Non participant
1 - Etats-Unis (Watkins-Glen) : Lotus-Ford, Pole Position, Abandon (Embrayage)
Mexique (Mexico) : Non participant
1969
2 - Afrique du Sud (Kyalami) : Lotus-Ford, Qualifié 6, Abandon (Boîte de vitesses)
Espagne (Montjuich) : Non participant
Monaco : Non participant
Pays-Bas (Zandvoort) : Non participant
France (Clermont-Ferrand) : Non participant
Grande-Bretagne (Silverstone) : Non participant
3 - Allemagne (Nürburgring) : Lotus-Ford, Qualifié 12, Abandon (Accident)
Italie (Monza) : Non participant
Canada (Mosport) : Non participant
4 - Etats-Unis (Watkins Glen) : Lotus-Ford, Qualifié 13, Abandon (Suspension)
Mexique (Mexico) : Non participant
1970
5 - Afrique du Sud (Kyalami) : March-Ford, Qualifié 11, Abandon (Surchauffe)
6 - Espagne (Jarama) (Photo) : March-Ford, Qualifié 16, Classé 3
Monaco : Non participant
Belgique (Spa-Francorchamps) : Non participant
Pays-Bas (Zandvoort) : Non participant
France (Clermont-Ferrand) : Non participant
7 - Grande-Bretagne (Brands Hatch) : March-Ford, Qualifié 9, Abandon (Suspension)
8 - Allemagne (Hockenheim) : March-Ford, Qualifié 9, Abandon (Boîte de vitesses)
9 - Autriche (Zeltweg) : March-Ford, Qualifié 18, Abandon (Accident)
Italie (Monza) : Non participant
Canada (Mosport) : Non participant
Etats-Unis (Watkins Glen) : Non participant
Mexique (Mexico) : Non participant
1971
10 - Afrique du Sud (Kyalami) (Photo) : Ferrari, Qualifié 4, Victoire, MTC
11 - Espagne (Montjuich) : Ferrari, Qualifié 8, Abandon (Moteur)
Monaco : Ferrari, Non qualifié
12 - Pays-Bas (Zandvoort) : Ferrari, Qualifié 8, Abandon (Système de carburant)
France (Paul Ricard) : Non participant
Grande-Bretagne (Silverstone) : Non participant
13 - Allemagne (Nürburgring) : Ferrari, Qualifié 11, Classé 4
Autriche (Zeltweg) : Non participant
Italie (Monza) : Non participant
14 - Canada (Mosport) : Ferrari, Qualifié 13, Classé 13
Etats-Unis (Watkins Glen) : Ferrari, Forfait
1972
15 - Argentine (Buenos Aires) : Ferrari, Qualifié 9, Abandon (Moteur)
16 - Afrique du Sud (Kyalami) (Photo) : Ferrari, Qualifié 6, Classé 4
17 - Espagne (Jarama) : Ferrari, Qualifié 5, Abandon (Pression d'huile)
Monaco : Non participant
Belgique (Nivelles) : Non participant
France (Charade) : Non participant
Grande-Bretagne (Brands-Hatch) : Non participant
Allemagne (Nürburgring) : Non participant
Autriche (Zeltweg) : Non participant
18 - Italie (Monza) : Ferrari, Qualifié 7, Classé 7
Canada (Mosport) : Non participant
19 - Etats-Unis (Watkins-Glen) : Ferrari, Qualifié 10, Classé 6
1973
Pas de participation en Grand Prix
1974
Argentine (Buenos Aires) : Non participant
Brésil (Interlagos) : Non participant
Afrique du Sud (Kyalami) : Non participant
Espagne (Jarama) : Non participant
Belgique (Nivelles) : Non participant
Monaco : Non participant
Suède (Anderstorp) : Non participant
Pays-Bas (Zandvoort) : Non participant
France (Dijon) : Non participant
Grande-Bretagne (Brands-Hatch) : Non participant
Allemagne (Nürburgring) : Non participant
Autriche (Zeltweg) : Non participant
Italie (Monza) : Non participant
20 - Canada (Mosport) (Photo) : Parnelli-Ford, Qualifié 16, Classé 7
21 - Etats-Unis (Watkins Glen) : Parnelli-Ford, Qualifié 3, Disqualifié



**********************
BONJOUR Invité PLAISIR DE TE VOIR !!!
Apprendre ce qu'était hier pour savoir aujourd'hui et faire demain... : HISTORIQUE F1.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
MICHAEL SCHUMACHER est le Roi de la F1, jusqu'à preuve du contraire...Il est le plus grand de tous .Il est maintenant = LÉGENDE VIVANTE ...mais dans quelle conditon... ♥♥♥ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Guylaine
Administratrice fondatrice
Administratrice  fondatrice

Messages : 20525
Date d'inscription : 08/03/2008

http://histo.annuaire-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: MARIO ANDRETTI:

Message par Guylaine le Sam 28 Juin - 0:19:20

1975
22 - Argentine (Buenos Aires) : Parnelli-Ford, Qualifié 10, Abandon (Transmission)
23 - Brésil (Interlagos) : Parnelli-Ford, Qualifié 18, Classé 7
24 - Afrique du Sud (Kyalami) : Parnelli-Ford, Qualifié 6, Classé 17
25 - Espagne (Montjuich) : Parnelli-Ford, Qualifié 4, Abandon (Suspension), MTC
26 - Monaco : Parnelli-Ford, Qualifié 13, Abandon (Fuite d'huile)
Belgique (Zolder) : Non participant
27 - Suède (Anderstorp) : Parnelli-Ford, Qualifié 15, Classé 4
Pays-Bas (Zandvoort) : Non participant
28 - France (Paul Ricard) : Parnelli-Ford, Qualifié 15, Classé 5
29 - Grande-Bretagne (Silverstone) : Parnelli-Ford, Qualifié 12, Classé 12
30 - Allemagne (Nürburgring) (Photo) : Parnelli-Ford, Qualifié 13, Classé 10
31 - Autriche (Zeltweg) : Parnelli-Ford, Qualifié 19, Abandon (Accident)
32 - Italie (Monza) : Parnelli-Ford, Qualifié 15, Abandon (Accident)
33 - Etats-Unis (Watkins Glen) : Parnelli-Ford, Qualifié 5, Abandon (Suspension)
1976
34 - Brésil (Interlagos) : Lotus-Ford, Qualifié 16, Abandon (Accident)
35 - Afrique du Sud (Kyalami) : Parnelli-Ford, Qualifié 13, Classé 6
36 - Etats-Unis Ouest (Long Beach) : Parnelli-Ford, Qualifié 15, Abandon (Fuite d'eau)
37 - Espagne (Jarama) : Lotus-Ford, Qualifié 9, Abandon (Boîte de vitesses)
38 - Belgique (Zolder) : Lotus-Ford, Qualifié 11, Abandon (Semi-essieu)
Monaco : Non participant
39 - Suède (Anderstorp) : Lotus-Ford, Qualifié 2, Abandon (Moteur), MTC
40 - France (Paul Ricard) : Lotus-Ford, Qualifié 7, Classé 5
41 - Grande-Bretagne (Brands-Hatch) : Lotus-Ford, Qualifié 3, Abandon (Ignition)
42 - Allemagne (Nürburgring) : Lotus-Ford, Qualifié 12, Classé 12
43 - Autriche (Zeltweg) : Lotus-Ford, Qualifié 9, Classé 5
44 - Pays-Bas (Zandvoort) : Lotus-Ford, Qualifié 6, Classé 3
45 - Italie (Monza) : Lotus-Ford, Qualifié 14, Abandon (Accident)
46 - Canada (Mosport) : Lotus-Ford, Qualifié 5, Classé 3
47 - Etats-Unis (Watkins Glen) : Lotus-Ford, Qualifié 11, Abandon (Suspension)
48 - Japon (Mont Fuji) (Photo) : Lotus-Ford, Pole Position, Victoire
1977
49 - Argentine (Buenos Aires) : Lotus-Ford, Qualifié 8, Classé 5
50 - Brésil (Interlagos) : Lotus-Ford, Qualifié 3, Abandon (Ignition)
51 - Afrique du Sud (Kyalami) : Lotus-Ford, Qualifié 6, Abandon (Accident)
52 - Etats-Unis Ouest (Long Beach) : Lotus-Ford, Qualifié 2, Victoire
53 - Espagne (Jarama) : Lotus-Ford, Pole Position, Victoire
54 - Monaco : Lotus-Ford, Qualifié 10, Classé 5
55 - Belgique (Zolder) : Lotus-Ford, Pole Position, Abandon (Accident)
56 - Suède (Anderstorp) (Photo) : Lotus-Ford, Pole Position, Classé 6, MTC
57 - France (Dijon) : Lotus-Ford, Pole Position, Victoire, MTC
58 - Grande-Bretagne (Silverstone) : Lotus-Ford, Qualifié 6, Classé 14
59 - Allemagne (Hockenheim) : Lotus-Ford, Qualifié 7, Abandon (Moteur)
60 - Autriche (Zeltweg) : Lotus-Ford, Qualifié 3, Abandon (Moteur)
61 - Pays-Bas (Zandvoort) : Lotus-Ford, Pole Position, Abandon (Moteur)
62 - Italie (Monza) : Lotus-Ford, Qualifié 4, Victoire, MTC
63 - Etats-Unis (Watkins Glen) : Lotus-Ford, Qualifié 4, Classé 2
64 - Canada (Mosport) : Lotus-Ford, Pole Position, Classé 9, MTC
65 - Japon (Mont Fuji) : Lotus-Ford, Pole Position, Abandon (Accrochage)
1978
66 - Argentine (Buenos Aires) : Lotus-Ford, Pole Position, Victoire
67 - Brésil (Jacarepagua) : Lotus-Ford, Qualifié 3, Classé 4
68 - Afrique du Sud (Kyalami) : Lotus-Ford, Qualifié 2, Classé 7, MTC
69 - Etats-Unis Ouest (Long Beach) (Photo) : Lotus-Ford, Qualifié 4, Classé 2
70 - Monaco : Lotus-Ford, Qualifié 4, Classé 11
71 - Belgique (Zolder) : Lotus-Ford, Pole Position, Victoire
72 - Espagne (Jarama) : Lotus-Ford, Pole Position, Victoire, MTC
73 - Suède (Anderstorp) : Lotus-Ford, Pole Position, Abandon (Moteur)
74 - France (Paul Ricard) : Lotus-Ford, Qualifié 2, Victoire
75 - Grande-Bretagne (Brands-Hatch) : Lotus-Ford, Qualifié 2, Abandon (Moteur)
76 - Allemagne (Hockenheim) : Lotus-Ford, Pole Position, Victoire
77 - Autriche (Zeltweg) : Lotus-Ford, Qualifié 2, Abandon( Accident)
78 - Pays-Bas (Zandvoort) : Lotus-Ford, Pole Position, Victoire
79 - Italie (Monza) : Lotus-Ford, Pole Position, Classé 6, MTC
80 - Etats-Unis (Watkins Glen) : Lotus-Ford, Pole Position, Abandon (Moteur)
81 - Canada (Montréal) : Lotus-Ford, Qualifié 9, Classé 10
1979
82 - Argentine (Buenos Aires) : Lotus-Ford, Qualifié 7, Classé 5
83 - Brésil (Interlagos) : Lotus-Ford, Qualifié 4, Abandon (Fuite d'essence)
84 - Afrique du Sud (Kyalami) : Lotus-Ford, Qualifié 8, Classé 4
85 - Etats-Unis Ouest (Long Beach) : Lotus-Ford, Qualifié 6, Classé 4
86 - Espagne (Jarama) : Lotus-Ford, Qualifié 4, Classé 3
87 - Belgique (Zolder) : Lotus-Ford, Qualifié 5, Abandon (Freins)
88 - Monaco : Lotus-Ford, Qualifié 13, Abandon (Suspension)
89 - France (Dijon) : Lotus-Ford, Qualifié 12, Abandon (Freins)
90 - Grande-Bretagne (Silverstone) : Lotus-Ford, Qualifié 9, Abandon (Roue)
91 - Allemagne (Hockenheim) (Photo) : Lotus-Ford, Qualifié 11, Abandon (Transmission)
92 - Autriche (Zeltweg) : Lotus-Ford, Qualifié 15, Abandon (Embrayage)
93 - Pays-Bas (Zandvoort) : Lotus-Ford, Qualifié 17, Abandon (Suspension)
94 - Italie (Monza) : Lotus-Ford, Qualifié 10, Classé 5
95 - Canada (Montréal) : Lotus-Ford, Qualifié 10, Classé 10
96 - Etats-Unis (Watkins Glen) : Lotus-Ford, Qualifié 17, Abandon (Boîte de vitesses)
1980
97 - Argentine (Buenos Aires) : Lotus-Ford, Qualifié 6, Abandon (Système de carburant)
98 - Brésil (Interlagos) : Lotus-Ford, Qualifié 11, Abandon (Sortie de piste)
99 - Afrique du Sud (Kyalami) : Lotus-Ford, Qualifié 15, Classé 12
100 - Etats-Unis Ouest (Long Beach) : Lotus-Ford, Qualifié 15, Abandon (Accident)
101 - Belgique (Zolder) : Lotus-Ford, Qualifié 17, Abandon (Boîte de vitesses)
102 - Monaco : Lotus-Ford, Qualifié 19, Classé 7
103 - France (Paul Ricard) (Photo) : Lotus-Ford, Qualifié 12, Abandon (Boîte de vitesses)
104 - Grande-Bretagne (Brands-Hatch) : Lotus-Ford, Qualifié 9, Abandon (Boîte de vitesses)
105 - Allemagne (Hockenheim) : Lotus-Ford, Qualifié 9, Classé 7
106 - Autriche (Zeltweg) : Lotus-Ford, Qualifié 17, Abandon (Moteur)
107 - Pays-Bas (Zandvoort) : Lotus-Ford, Qualifié 10, Classé 8
108 - Italie (Imola) : Lotus-Ford, Qualifié 10, Abandon (Moteur)
109 - Canada (Montréal) : Lotus-Ford, Qualifié 18, Abandon (Moteur)
110 - Etats-Unis (Watkins Glen) : Lotus-Ford, Qualifié 11, Classé 6
1981
111 - Etats-Unis (Long Beach) (Photo) : Alfa Romeo, Qualifié 6, Classé 4
112 - Brésil (Jacarepagua) : Alfa Romeo, Qualifié 9, Abandon (Accrochage)
113 - Argentine (Buenos Aires) : Alfa Romeo, Qualifié 17, Classé 8
114 - Saint-Marin (Imola) : Alfa Romeo, Qualifié 12, Abandon (Boîte de vitesses)
115 - Belgique (Zolder) : Alfa Romeo, Qualifié 18, Classé 10
116 - Monaco : Alfa Romeo, Qualifié 12, Abandon (Accrochage)
117 - Espagne (Jarama) : Alfa Romeo, Qualifié 8, Classé 8
118 - France (Dijon) : Alfa Romeo, Qualifié 10, Classé 8
119 - Grande-Bretagne (Silverstone) : Alfa Romeo, Qualifié 11, Abandon (Accélérateur)
120 - Allemagne (Hockenheim) : Alfa Romeo, Qualifié 12, Classé 9
121 - Autriche (Zeltweg) : Alfa Romeo, Qualifié 13, Abandon (Moteur)
122 - Pays-Bas (Zandvoort) : Alfa Romeo, Qualifié 7, Abandon (Accident)
123 - Italie (Monza) : Alfa Romeo, Qualifié 13, Abandon (Moteur)
124 - Canada (Montréal) : Alfa Romeo, Qualifié 16, Classé 7
125 - Las Vegas : Alfa Romeo, Qualifié 10, Abandon (Suspension)
1982
Afrique du Sud (Kyalami) : Non participant
Brésil (Jacarepagua) : Non participant
126 - Etats-Unis Ouest (Long Beach) : Williams-Ford, Qualifié 14, Abandon (Accrochage)
Saint-Marin (Imola) : Non participant
Belgique (Zolder) : Non participant
Monaco : Non participant
Etats-Unis Est (Detroit) : Non participant
Canada (Montréal) : Non participant
Pays-Bas (Zandvoort) : Non participant
Grande-Bretagne (Brands-Hatch) : Non participant
France (Paul Ricard) : Non participant
Allemagne (Hockenheim) : Non participant
Autriche (Zeltweg) : Non participant
Suisse (Dijon) : Non participant
127 - Italie (Monza) (Photo) : Ferrari, Pole Position, Classé 3
128 - Las Vegas : Ferrari, Qualifié 7, Abandon (Sortie de piste)



**********************
BONJOUR Invité PLAISIR DE TE VOIR !!!
Apprendre ce qu'était hier pour savoir aujourd'hui et faire demain... : HISTORIQUE F1.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
MICHAEL SCHUMACHER est le Roi de la F1, jusqu'à preuve du contraire...Il est le plus grand de tous .Il est maintenant = LÉGENDE VIVANTE ...mais dans quelle conditon... ♥♥♥ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Guylaine
Administratrice fondatrice
Administratrice  fondatrice

Messages : 20525
Date d'inscription : 08/03/2008

http://histo.annuaire-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: MARIO ANDRETTI:

Message par Guylaine le Sam 28 Juin - 0:28:22

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] 1968 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] 1970 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] 1971 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] 1972 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] 1974 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] 1975 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] 1976 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] 1977 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] 1978 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] 1979 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] 1980 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] 1982



**********************
BONJOUR Invité PLAISIR DE TE VOIR !!!
Apprendre ce qu'était hier pour savoir aujourd'hui et faire demain... : HISTORIQUE F1.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
MICHAEL SCHUMACHER est le Roi de la F1, jusqu'à preuve du contraire...Il est le plus grand de tous .Il est maintenant = LÉGENDE VIVANTE ...mais dans quelle conditon... ♥♥♥ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Guylaine
Administratrice fondatrice
Administratrice  fondatrice

Messages : 20525
Date d'inscription : 08/03/2008

http://histo.annuaire-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: MARIO ANDRETTI:

Message par Guylaine le Mar 6 Jan - 5:28:17

World Championships 1
Grand Prix Starts 129
Grand Prix Wins 12
Pole Positions 18
Nationality American
History
Mario Andretti personified the American Dream, an immigrant who came to the land of the free and the home of the brave and achieved considerable fame and fortune. He did so in a job he would have done in anonymity and for nothing. Few drivers loved their racing more, and few suited stardom as much as the congenial man whose unforced charm was as natural as the talent that brought him so much success in so many types of racing. His insistence on racing in his adopted homeland meant he came late to realising his boyhood ambition of becoming Formula One World Champion.

After it became his way of life he always said he was born to race, yet the circumstances in his formative years forced Mario Andretti to take an exceedingly circuitous route to get where he wanted to go. Mario and his twin brother Aldo were born on February 20, 1940, with World War II raging all around their birthplace of Montona, a town near the Italian port city of Trieste. The brothers' first seven years were spent in a camp for displaced persons, where the Andretti family endured exceedingly crowded conditions and severe food shortages. When the war ended and their part of Italy was handed over to the Communists and became part of what was then Yugoslavia, the Andrettis moved to Lucca, where young Mario first became aware of the sport that was to become his all-consuming passion.

With his brother he cycled from home to watch in wonder that portion near Lucca of the famous Mille Miglia road race that sent sports cars hurtling a thousand miles through the Italian landscape. But what really captured Mario's imagination was a visit to the 1954 Italian Grand Prix at Monza, where he was transfixed by the sights and sounds of the exotic Lancia, Maserati and Ferrari Formula One cars and held spellbound by the heroic exploits of such drivers as Juan Manuel Fangio and Alberto Ascari. It was the latter who became Mario's idol and though he was distraught when Italy's great champion was killed at Monza in 1955, Ascari remained his inspiration and role model.

In the same year as Ascari's death the Andretti family emigrated to America in search of a better way of life. For the boys this meant seeking ways to become involved in motorsport, which around their new home town of Nazareth, Pennsylvania, mainly took the form of relatively unsophisticated machinery competing on dangerous dirt track ovals. Mario and Aldo were 18 when they began racing, at the wheel of a self-prepared Hudson Hornet they shared in stock car events. In one of these, in 1959, Aldo crashed and was seriously injured and never raced again. But Mario raced on and on – often several times a week, sometimes as many as five races a day, and with increasing success. All around Middle America he tore up the dirt tracks, in jalopies, sprint cars and midgets, revelling in the sensations of pitching his machine sideways at 120mph, holding it in a controlled four-wheel drift and spewing dirt in the faces of opponents. Though he remained a resolutely fair and honourable racer, in this dog-eat-dog environment where no quarter was asked or given the normally easy-going Andretti transformed himself into an aggressive intimidator on a par with the legendary AJ Foyt, with whom he became a household name in American racing circles. Having made his mark on the short ovals, Andretti then conquered the giant speedways, winning the famed Indianapolis 500 and several times becoming the United States Auto Club (USAC) champion. His versatility extended to success in as many forms of racing as he could find in America (he won the Daytona 500 for stock cars and the Sebring 12 Hours for sportscars), yet there remained a longing for his first love: Formula One racing

At Indianapolis in 1965 (where he finished third in a race won by Jim Clark in a Lotus) Andretti was promised a future Formula One drive by Lotus boss Colin Chapman. In 1968 Andretti made a sensational Formula One debut, qualifying his Lotus 49 on pole position for the US Grand Prix at Watkins Glen. Chapman was then prepared to offer him a full-time drive (to replace Clark who was killed earlier that year) but Andretti was unwilling to abandon the security of his by then very lucrative career in America and would only agree to those occasional Formula One outings that his USAC commitments allowed. Over the next few years his Formula One appearances (in uncompetitive Lotus, March and Parnelli cars) were sporadic and inconclusive, with the notable exception of 1971, when he signed with Ferrari for a campaign in both sportscars (in which he won several races with co-driver Jacky Ickx) and Formula One, where he promptly won the season's first Grand Prix, in South Africa. There followed a lean period in his USAC career that in 1976 prompted Andretti to finally concentrate on Formula One racing, though at the time his decision to join a then faltering Team Lotus seemed a route unlikely to lead to Grand Prix glory.

The relationship between Andretti and Lotus boss Chapman was volatile (they had fiery arguments) but they eventually developed a rapport similar to the Chapman-Clark partnership that had proved so productive in the past. Though Andretti found Chapman's twitchy and unpredictable Lotus 77 frightening to drive, he managed to score a momentous victory in the final race of 1976, the Japanese Grand Prix at Fuji. This first win in five years for Lotus inspired Chapman to greater effort on the drawing board and in his pioneering 1977 creation, the Lotus 78 ground effect car that Andretti helped develop, the Italian-American won four races. In 1978, with six victories, five of them in the innovative Lotus 79, Mario Andretti became World Champion.

Thereafter, Chapman lost his way and his cars were off the pace, and after two unproductive seasons Andretti moved to Alfa Romeo, only to endure two more lost years, following which he left Formula One racing to concentrate again on racing in America. Yet the lure of his first love remained and Andretti couldn't resist when Enzo Ferrari asked him to make a final guest appearance in the 1982 Italian Grand Prix at Monza. There, at the circuit where he first caught Formula One fever as an impressionable teenager, the 42-year-old Andretti qualified the Ferrari 126 Turbo on pole and finished an impressive third.

Text - Gerald Donaldson

Source: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



**********************
BONJOUR Invité PLAISIR DE TE VOIR !!!
Apprendre ce qu'était hier pour savoir aujourd'hui et faire demain... : HISTORIQUE F1.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
MICHAEL SCHUMACHER est le Roi de la F1, jusqu'à preuve du contraire...Il est le plus grand de tous .Il est maintenant = LÉGENDE VIVANTE ...mais dans quelle conditon... ♥♥♥ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Guylaine
Administratrice fondatrice
Administratrice  fondatrice

Messages : 20525
Date d'inscription : 08/03/2008

http://histo.annuaire-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: MARIO ANDRETTI:

Message par Guylaine le Lun 9 Fév - 9:17:34

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



**********************
BONJOUR Invité PLAISIR DE TE VOIR !!!
Apprendre ce qu'était hier pour savoir aujourd'hui et faire demain... : HISTORIQUE F1.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
MICHAEL SCHUMACHER est le Roi de la F1, jusqu'à preuve du contraire...Il est le plus grand de tous .Il est maintenant = LÉGENDE VIVANTE ...mais dans quelle conditon... ♥♥♥ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Guylaine
Administratrice fondatrice
Administratrice  fondatrice

Messages : 20525
Date d'inscription : 08/03/2008

http://histo.annuaire-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: MARIO ANDRETTI:

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum