Patrick Depailler, Monaco 1978

Aller en bas

Patrick Depailler, Monaco 1978

Message par Modena49 le Mer 21 Mai - 1:06:09

Course de leur vie  Patrick Depailler, Monaco 1978

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
par [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] à 12:17
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Ce n'est qu'après cinq saisons de F1 et lors de son soixante-neuvième Grand Prix que Patrick Depailler est enfin parvenu à s'imposer. Le Clermontois, champion de France F3 sur Alpine puis champion d'Europe F2 sur March, fut promu chez Tyrrell en 1974 après la tragique disparition de François Cevert quelques mois plus tôt à Watkins Glen. Il fit son apprentissage aux côtés du fougueux Jody Scheckter, mais le Team Tyrrell était sur le déclin après la retraite de Jackie Stewart et le grand Ken opta pour une évolution radicale en 1976 : la P34 à six roues, conçue par l'ingénieur Derek Gardner.
Ce concept révolutionnaire allait prendre la F1 par surprise, Scheckter et Depailler signant un retentissant doublé au printemps 1976 en Suède. Mais la décision de Goodyear de ne pas développer des pneumatiques spécifiques pour la P34 allait entraîner l'abandon du projet, au grand dam du pilote français qui y croyait dur comme fer. Derek Gardner démissionna et fut remplacé par Maurice Philippe qui dessina la plus conventionnelle Tyrrell 008 pour 1978. Face à la nouvelle Lotus 79 à effet de sol et aux puissantes monoplaces à moteurs 12 cylindres (Ferrari, Brabham-Alfa et Ligier-Matra), elle allait avoir fort à faire aux mains de Depailler et de son nouvel ailier, le jeune Didier Pironi. A Monaco, toutefois, il y avait un coup à jouer. Patrick se qualifia au cinquième rang, derrière Reutemann (Ferrari), Watson et Lauda (Brabham) et Andretti (Lotus). Au départ, il se faufila habilement derrière John Watson et vira en deuxième position à Sainte-Dévote.
Au 38ème tour, le Britannique tira tout droit à la chicane du port et la Tyrrell bleue s'empara du commandement. Il restait 40 tours à parcourir, mais Patrick ne craqua pas malgré les assauts de Peterson (Lotus) et Lauda derrière lui. Rarement une première victoire aura été aussi populaire, Depailler faisant retentir la Marseillaise au pied du podium princier comme seuls Jean-Pierre Beltoise (1972) et Maurice Trintingnant (1955 et 1958) l'avaient fait avant lui. Ce fut son unique succès pour Tyrrell. Passé chez Ligier en 1979, Patrick s'imposa à Jarama avant qu'un terrible accident de delta plane ne le laisse sur la touche pendant de longs mois. Il sera de retour avec Alfa Romeo en 1980, hélas pour trouver la mort lors d'une séance d'essais privés à Hockenheim. Le triomphe monégasque restera le point d'orgue du palmarès de ce pilote volontaire, plutôt bon vivant, amateur de vin rouge et grillant volontiers une Gitanes. Autres temps, autres mœurs...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum