Comment construit-on une F1 Le montage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Comment construit-on une F1 Le montage

Message par Modena49 le Sam 25 Jan - 0:55:59

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Avec leur robe étincelante, on les dirait sorties d’une boîte à jouets. Sous leur carrosserie en carbone, si lisse qu’elle fait presque penser à des modèles réduits, les châssis de Formule 1 cachent en réalité une technologie ultrasophistiquée, dans tous les domaines : électronique, matériaux composites, aérodynamique…

Mais pour que ces bijoux de technologie puissent prendre part aux essais hivernaux (dont la première session se déroulera du 28 au 31 janvier à Jérez, avant deux séances à Bahreïn) et être sur la grille de départ le 16 mars à Melbourne, il aura d’abord fallu assembler près de 4 500 pièces !

Une fois que la répartition optimale des masses et les contraintes dynamiques de la monoplace ont été fixées (comme expliqué dans la première partie), que le concept aérodynamique général de la voiture a été défini (deuxième partie) et que toutes les pièces ont été fabriquées et vérifiées (troisième partie), elles sont assemblées dans l’atelier de montage, en six étapes.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Mécano grandeur nature

1° La coque reçoit la direction, le tableau de bord, le faisceau électrique et les composants électroniques, le pédalier, le siège, le harnais, le volant, le réservoir de carburant. “On commence par installer le réservoir de carburant, en contrôlant sa pressurisation et sa capacité. explique Mark Smith, le directeur technique de Caterham. Ensuite, on monte la suspension avant.”

2° Le moteur et les échappements sont installés.

3° On passe ensuite au montage des radiateurs et du système de refroidissement, qui sera totalement inédit cette saison, vu les besoins spécifiques des groupes propulseurs hybrides.

4° Une fois assemblée, la transmission (à huit rapports prédéfinis pour toute l’année, contre une trentaine l’année passée) est accolée au moteur.

5° Les trains avant et arrière (avec leur suspension complète, leurs tirants, biellettes et freins) sont ajoutés.

6° La monoplace reçoit son capot avant, pourvu de son aileron, puis son aileron arrière et sa carrosserie complète, qui est peinte et décorée. Enfin, les roues sont montées.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Les grandes équipes construisent trois châssis en parallèle : l’un pour satisfaire aux crash-tests prescrits par la FIA, les deux autres pour les premiers tests. Les formations plus modestes, elles, doivent attendre d’avoir achevé un châssis pour entamer la construction d’une deuxième voiture.

Dernière étape avant le roulage : le contrôle de qualité. Sur plusieurs bancs d’essais, on vérifie, notamment, la programmation correcte du différentiel, le bon fonctionnement du boîtier électronique standard, la rigidité et la capacité de torsion des éléments de suspension et du train roulant, la stabilité de la barre antiroulis, etc.

Bien entendu, le moteur et la transmission auront déjà passé des milliers de kilomètres au banc avant d’être montés sur la coque. Une fois ces contrôles effectués, l’équipe peut commencer à faire rouler la voiture, car rien ne remplace les tests grandeur nature, a fortiori cette saison.

Premiers tours de roue

Après quelques vérifications sur une ligne droite proche de l’usine, l’écurie se rend généralement en Espagne, où le temps est plus clément (et aussi à Bahreïn en février) pour y conduire des essais privés. Le but ? Évaluer la fiabilité des pièces – dont le V6 turbo, qui tournera pour la première fois installé dans un châssis de F1 – en accumulant des milliers de kilomètres et cerner le comportement du châssis en balayant un large spectre de réglages. Ce n’est qu’ensuite qu’un plan de développement sera mis en place en vue de faire progresser les performances.

La monoplace est alors prête pour disputer son premier Grand Prix. Une autre course commence…
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24967
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum