GP des Etats-Unis 2 Novembre 2014 Austin

Aller en bas

GP des Etats-Unis 2 Novembre 2014 Austin

Message par Modena49 le Jeu 19 Déc - 10:01:21


Longueur 5.470kms
Circulation anti-horaire
Designer Hermann Tilke



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: GP des Etats-Unis 2 Novembre 2014 Austin

Message par Modena49 le Lun 27 Oct - 12:23:56

Le format des qualifs modifié pour Austin ?


par Grégory Demoen le 27/10/14 à 10:40

Avec les forfaits de Marussia et Caterham pour les Grands Prix des Etats-Unis et du Brésil, la FIA pourrait décider de modifier le format des qualifications.
Actuellement, six voitures sont éliminées à l’issue de la Q1 et de la Q2. Mais avec un plateau de 18 engagés, la première partie de la séance qualificative sera tronquée si le format reste inchangé, puisque seuls deux pilotes seront éliminés à Austin et à Interlagos.
Le règlement sportif de la F1 autorise toutefois la FIA à modifier le format des qualifications. Pour maintenir un suspense relatif en début de séance ce samedi après-midi au Circuit of The Americas, quatre voitures pourraient ainsi être éliminées en Q1 et quatre autres en Q2
http://www.f1i.com/infos/format-qualifs-modifie-austin/



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: GP des Etats-Unis 2 Novembre 2014 Austin

Message par Modena49 le Lun 27 Oct - 12:26:47

Austin, le dixième circuit de F1 américain
Posté le lundi 27 octobre 2014 à 16:15, par Benjamin Vinel


Ce weekend, le petit monde de la Formule 1 se rend sur le Circuit des Amériques pour la troisième édition du Grand Prix des Etats-Unis se déroulant sur ce tracé.

Ce circuit, le dixième chez l’Oncle Sam, mesure 5,513 kilomètres et est notamment formé de combinaisons de virages légendaires empruntées à d’illustres tracés tels que Silverstone dans le premier secteur, Interlagos dans le deuxième et Istanbul dans le troisième. Il a également la particularité de ne pas tourner dans le sens des aiguilles d’une montre... justement comme Interlagos et Istanbul.

La particularité de ce circuit est néanmoins son unique premier virage, au sommet d’une immense côte qui est le point d’orgue d’un dénivelé total de 41 mètres.

Comme souvent, les réglages seront un compromis entre vitesse de pointe et appui aérodynamique : la ligne droite d’un kilomètre et les virages rapides devront être conciliés. Côté pneumatiques, ce sont les mediums et les tendres qui seront utilisés. Le tracé est moyennement abrasif, et la texture de l’asphalte est similaire à celle de Sotchi. Le circuit est également moyennement exigeant pour les freins. La consommation d’essence, elle, pourrait être un problème car elle est élevée sur ce tracé.

Quant aux zones DRS, il y en aura deux : la ligne droite des stands et la ligne droite d’un kilomètre. La probabilité de l’apparition d’une voiture de sécurité est faible puisqu’il n’y en a pas eu lors des deux premières éditions. Enfin, le côté droit de la grille de départ est sur la trajectoire et représentera donc un avantage certain pour les pilotes qui s’y trouveront, dans la montée vers ce fameux premier virage.

http://www.toilef1.com/Austin-le-dixieme-circuit-de-F1.html



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: GP des Etats-Unis 2 Novembre 2014 Austin

Message par Modena49 le Lun 27 Oct - 12:28:13

18 voitures à Austin : Quelles conséquences en qualifications ?
Posté le dimanche 26 octobre 2014 à 16:07, par Basile Davoine


Suite à l’annonce hier de Bernie Ecclestone concernant l’absence plus que probable de Caterham et Marussia à Austin, le plateau pourrait comporter seulement 18 monoplaces. Une première depuis 2005 à Monaco, après l’exclusion de BAR pour deux courses à l’époque.

Si ce cas de figure venait à être confirmé, le format des qualifications pourrait être directement impacté. Dans l’état actuel des choses, 6 pilotes sont éliminés lors de la première partie des qualifications, pour en conserver 16 en Q2 puis 10 en Q3. Avec 18 voitures en piste, on pourrait alors assister à une Q1 à l’intérêt tronqué, avec seulement 2 éliminés en l’absence de deux équipes. Un intérêt encore plus réduit quand on sait que Sebastian Vettel, qui utilisera normalement sa sixième unité de puissance de l’année, envisage de ne pas participer aux qualifications.

Mais les règles sportives de la Formule 1, telles qu’elles sont définies par la FIA, comporteraient une certaine souplesse quant au processus d’élimination lors des trois phases des qualifications. La règle semble permettre une modification du nombre d’éliminés en cours de saison, et même d’un Grand Prix à l’autre, puisque plusieurs cas de figures sont déjà prévus. Un changement ne nécessiterait donc pas l’accord des équipes.

Ce point reste toutefois à éclaircir puisque la règle écrite à l’article 33.1.c* du Règlement Sportif évoque le nombre de voitures inscrites au championnat. Néanmoins, il s’appliquerait aussi au nombre de voitures inscrites sur chaque course.

Si le plateau du Grand Prix des Etats-Unis est confirmé avec 18 monoplaces, les commissaires pourraient alors mettre en œuvre ce point de règlement, et ce ne seront plus 6 mais 4 pilotes qui seront éliminés en Q1 puis en Q2, avant de voir les 10 plus rapides s’affronter en Q3. Une hypothèse qui reste à confirmer.

*L’Article 33.1.c est stipulé comme suit : La procédure est basée sur une liste d’inscription au championnat de 26 voitures. Si 24 voitures sont inscrites, 7 seront éliminées après Q1 et Q2, et si 22 voitures sont inscrites, seulement 6 voitures seront éliminées après Q1 et Q2.


http://www.toilef1.com/18-voitures-a-Austin-Quelles.html



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: GP des Etats-Unis 2 Novembre 2014 Austin

Message par Modena49 le Mer 29 Oct - 12:10:51

Alesi : "Austin est un circuit particulièrement excitant"


par Grégory Demoen le 28/10/14 à 11:04

Jean Alesi apporte son regard de pilote sur le Circuit of The Americas, prochaine destination du grand cirque de la F1.
"Austin est un circuit particulièrement excitant pour un pilote", commente le Français, ambassadeur pour Pirelli et consultant pour Canal + sur les Grands Prix.
"Il existe de nombreuses possibilités d’attaquer et de tenter une manœuvre dans le virage n°1, mais également dans les esses où différentes trajectoires peuvent être empruntées."
"De nombreux dépassements, c’est le gage d’un beau Grand Prix, d’autant que le circuit est loin d’être ennuyeux."
"La variation de température est également un facteur important. Ces deux dernières années, l’atmosphère était plutôt fraîche le matin et chaude l’après-midi lorsque sonnait l’heure des qualifications. Il faudra donc faire fonctionner ses pneumatiques dans la bonne fenêtre, ce qui représente un autre challenge pour les équipes et leurs pilotes."
http://www.f1i.com/infos/alesi-austin-circuit-particulierement-excitant/



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: GP des Etats-Unis 2 Novembre 2014 Austin

Message par Modena49 le Jeu 30 Oct - 1:13:45


  • GP des États-Unis


Deux zones DRS à Austin
ESPN Staff
29 octobre 2014 

Romain Grosjean devant Mark Webber à Austin, la saison 2013 © Sutton Images
Agrandir
Comme en 2013, la FIA a décidé de conserver deux zones DRS sur le circuit d'Austin, à l'occasion du Grand Prix des États-Unis.
En 2012, pour l'épreuve inaugurale sur cette piste, remportée par Lewis Hamilton, les pilotes pouvaient ouvrir leur aileron arrière mobile dans la plus longue ligne droite située entre les virages 11 et 12.
Depuis l'an passé, cette zone a été conservée, avec détection avant le virage 11 en épingle et activation après. Mais il y depuis, une deuxième zone.
Le point de détection est installé après le virage 18, les pilotes à moins d'une seconde de celui qui les précèdent auront le loisir d'activer leur DRS (Drag Reduction System ou Système de Réduction de la Traînée) après le double gauche 19-20, dans la ligne droite de départ/arrivée qui remonte vers le virage n°1.
© ESPN Sports Media Ltd.
http://fr.espnf1.com/usa/motorsport/story/181127.html



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: GP des Etats-Unis 2 Novembre 2014 Austin

Message par Modena49 le Jeu 30 Oct - 3:43:18

Actus F1 ////

Palmarès : Les 10 derniers vainqueurs aux Etats-Unis
Posté le mercredi 29 octobre 2014 à 10:45, par Basile Davoine


Ce week-end, le Formula One Circus a rendez-vous aux Etats-Unis, sur le Circuit des Amériques. Le COTA, qui a fait son apparition en F1 il y a deux ans, a rapidement été adopté par les pilotes lors des deux précédentes éditions.

Retrouvez ci-dessous le palmarès du Grand Prix des Etats-Unis sur les dix dernières éditions de l’épreuve. Au début des années 2000, la F1 avait effectué un premier retour aux USA sur le circuit d’Indianapolis. La catégorie reine s’est ensuite absentée pendant cinq ans, avant de faire un retour remarqué au Texas, sur le circuit d’Austin.

[th]Année [/th][th]Pilote [/th][th]Ecurie [/th][th]Pole Position [/th]
2013  Sebastian VettelRed Bull Racing-RenaultSebastian Vettel
2012  Lewis HamiltonMcLaren-MercedesSebastian Vettel
2007  Lewis HamiltonMcLaren-MercedesLewis Hamilton
2006  Michael SchumacherScuderia FerrariMichael Schumacher
2005  Michael SchumacherScuderia FerrariJarno Trulli
2004  Michael SchumacherScuderia FerrariRubens Barrichello
2003  Michael SchumacherScuderia FerrariKimi Räikkönen
2002  Rubens BarrichelloScuderia FerrariMichael Schumacher
2001  Mika HakkinenMcLaren-MercedesMichael Schumacher
2000  Michael SchumacherScuderia FerrariMichael Schumacher
http://www.toilef1.com/Palmares-Les-10-derniers-37019.html



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: GP des Etats-Unis 2 Novembre 2014 Austin

Message par Guylaine le Jeu 30 Oct - 6:37:26



Un tour du Circuit d'Austin Texas 2013 .
par Jérôme D'Ambrosio avec la Lotus F1



**********************
BONJOUR Invité PLAISIR DE TE VOIR !!!
Apprendre ce qu'était hier pour savoir aujourd'hui et faire demain... : HISTORIQUE F1.


MICHAEL SCHUMACHER est le Roi de la F1, jusqu'à preuve du contraire...Il est le plus grand de tous .Il est maintenant = LÉGENDE VIVANTE ...mais dans quelle conditon... ♥♥♥ Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad
avatar
Guylaine
Administratrice fondatrice
Administratrice  fondatrice

Messages : 20538
Date d'inscription : 08/03/2008

http://histo.annuaire-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: GP des Etats-Unis 2 Novembre 2014 Austin

Message par Modena49 le Jeu 30 Oct - 16:02:12

F1i TV : Présentation du Grand Prix des Etats-Unis


par Ziv Knoll le 29/10/14 à 16:53



3
Pierre Van Vliet et Ziv Knoll vous présentent la prochaine manche du calendrier 2014 de la Formule 1 : le Grand Prix des Etats-Unis, organisé sur le Circuit of The Americas, à Austin, la capitale texane.


http://www.f1i.com/f1i-features/f1i-tv-presentation-du-grand-prix-etats-unis/



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: GP des Etats-Unis 2 Novembre 2014 Austin

Message par Modena49 le Ven 31 Oct - 0:30:24

Les enjeux du Grand Prix des États-Unis


par Nicolas Carpentiers le 30/10/14 à 14:00





Drôle de climat
Avec 100 points restant à distribuer jusqu’à la fin du championnat et un facteur “fiabilité” demeurant toujours critique, l’avance de 17 points que détient Lewis Hamilton sur son équipier Nico Rosberg ne pèse pas si lourd que cela du point de vue arithmétique (le verdict final devrait se jouer à Abou Dhabi, sauf si Hamilton inscrit 33 unités de plus que Rosberg lors des deux prochaines manches). Du point de vue psychologique, en revanche, la série de quatre victoires du pilote britannique depuis Monza a miné quelque peu le moral de Rosberg junior, dont la dynamique semble avoir été brisée après les sanctions ayant suivi l’incident du Grand Prix de Belgique. Plus tôt dans la saison, à Monaco, le pilote allemand avait réussi à reprendre la main : c’est la même opération qu’il devra réaliser à Austin s’il veut mettre toutes les chances de son côté, sur un circuit apprécié par son voisin de garage (une victoire en 2012, et de meilleures performances en qualification et en course l’an dernier). Espérons que le duel entre les deux cowboys à l’étoile sera à la hauteur des enjeux !
Éclipsé par le drame de Suzuka, puis par le forfait de Caterham et Marussia, venus rappeler la fragilité de toute chose, le match Hamilton-Rosberg se déroulera donc dans une atmosphère singulière, avec seulement 18 bolides au départ et un pilote luttant pour sa vie au Japon. Le show à l’américaine et le superbe tracé du Circuit of the Americas feront-ils oublier la part d’ombre d’une F1 qui meurtrit des corps et détruit des emplois ? Sans doute, car le virus de la course est tenace.

Des qualifications particulières
En l’absence des deux maillons faibles du paddock (mais Sauber n’est guère plus solide), la FIA pourrait modifier le format des qualifications, puisqu’en l’état seuls deux pilotes seraient éliminés à l’issue de la Q1. Pour maintenir un suspense relatif en début de séance, quatre voitures pourraient ainsi être éliminées en Q1 et quatre autres en Q2. Au pays de la démesure et du gigantisme, la F1 apportera la plus petite grille de départ depuis le Grand Prix… des États-Unis 2005.
Par ailleurs, Sebastian Vettel devrait faire l’impasse sur la séance qualificative, puisqu’il utilisera vraisemblablement un sixième groupe propulseur, neuf, ce qui se traduira automatiquement par un départ depuis la voie des stands (même s'il est théoriquement possible que Red Bull associe d’anciens composants à un nouveau bloc thermique, ce qui n’impliquerait pas un envol obligatoire depuis l’allée des stands).
Stratégie ouverte ?
Au Texas, Pirelli a apporté les gommes médiums (blanches) et tendres (jaunes). Lors des deux éditions précédentes, la stratégie optimale comptait un seul arrêt. Cette année, deux options paraissent envisageables : un seul arrêt (avec départ en tendres et passage aux médiums au 20ème tour) ou deux (départ en tendres, nouveau train de tendres au 15ème tour et médiums au 37ème).  D’autres options restent possibles, comme celle suivie par Jenson Button en 2012, parti 12ème en gommes dures et arrivé au 5ème rang, après un seul pitstop pour monter des médiums.
À propos du pilote britannique, Austin sera l’occasion de vérifier si les nets progrès enregistrés par McLaren en Russie étaient réels ou bien dus aux particularités du tracé de Sotchi. La lutte avec Force India pour la cinquième place au classement des constructeurs sera intéressante à suivre, alors que Williams devrait être elle aussi aux avant-postes, V6 Mercedes oblige. Enfin, la performance de Jean-Éric Vergne sera scrutée de près par Toro Rosso, qui pourrait conserver le pilote français dans ses rangs en 2015.

http://www.f1i.com/f1i-features/enjeux/



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: GP des Etats-Unis 2 Novembre 2014 Austin

Message par Modena49 le Sam 1 Nov - 12:59:33

Le COTA à la loupe


par  Thomas Mignon le 31/10/14 à 9:01

Le Circuit des Amériques situé à Austin est le dixième lieu à accueillir un Grand Prix des États-Unis dans l’histoire de la Formule 1. Il a été conçu par l’architecte Hermann Tilke qui a sans aucun doute réalisé là son plus beau projet.
Avec vingt virages, ce circuit est le troisième plus tortueux du calendrier après Singapour et Abou Dhabi. La première courbe (T1) est certainement la plus emblématique tant elle peut offrir d’impressionnants départs.
"Austin est un des meilleurs circuits modernes et c’est un tracé exigeant, indique Pastor Maldonado. Le premier virage avec sa pente très raide est particulièrement spectaculaire et l’atmosphère qui y règne était l’une des meilleures."
La différence est effectivement de 40,8 mètres entre la ligne de départ et le sommet de ce virage, ce qui en fait en fait le troisième circuit avec le plus grand dénivelé, après Spa et Suzuka. La descente qui suit ce point culminant est tout aussi impressionnante pour les spectateurs.

Si ce nouveau tracé a du succès, contrairement à d’autres créations récentes, c’est qu’il reprend les recettes qui ont fait leurs preuves ailleurs, comme l’explique Xevi Pujolar, ingénieur de course de Jean-Éric Vergne.
"Il emprunte quelques-unes des meilleures caractéristiques des circuits classiques de la F1 et les combine pour créer un véritable challenge pour les pilotes. Il y a des virages qui sont fortement inspirés du ‘S de Senna’ d’Interlagos (entre T7 et T9 sur le circuit américain, ndlr), d’autres de l’enchaînement Becketts-Maggots à Silverstone (T3 à T6, ndlr), ou encore du Motordrome d’Hockenheim (T12 à T15, ndlr) et du virage numéro 8 ‘multi-apex’ du tracé d’Istanbul (qui équivaut à l’ensemble T16 à T18, ndlr)."
C’est ce qui s’appelle faire du neuf avec du vieux. Mais quand 'le vieux' est de cette qualité, on ne peut que s’en réjouir. La modernité a parfois du bon quand elle s’inspire des réussites du passé et peut dès lors nous offrir un spectacle digne de ce nom.
http://www.f1i.com/f1i-features/cota-loupe/



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: GP des Etats-Unis 2 Novembre 2014 Austin

Message par Modena49 le Sam 1 Nov - 13:03:37

Synthèse du vendredi : étoiles texanes


par Pierre Van Vliet le 01/11/14 à 10:45





Ambiance quelque peu plombée à Austin en raison du double forfait des Caterham et des Marussia : Lotus et Sauber vont désormais se disputer la lanterne rouge, allez donc expliquer cela aux sponsors ! La Formule 1 est malade et ce ne sont pas les déclarations de Bernie Ecclestone, le supposé grand manitou, qui vont faire avancer le débat : selon Mister E. il faut se débarrasser de ces moteurs V6 turbo hybrides, cause de tous les maux. Bien sûr... Tant que chacun cherchera midi à sa porte et se contentera d'exercer le lobbying pour défendre ses intérêts particuliers, les Grands Prix seront minés de l'intérieur. Une prise de conscience s'impose, mais il faudra sans doute attendre l'intersaison avant de se pencher sur les racines du problème. Ce samedi représente toutefois une date-butoir : les concurrents désireux de s'engager au championnat 2015 doivent en effet s'inscrire auprès de la FIA et payer les droits d'engagements (au minimum 500.000 $). On se comptera donc ce soir.
Mais revenons à nos moutons ou plutôt aux vertes collines du Texas. Les Mercedes ont décoché leurs flèches au pays des Indiens en tournant autour de la concurrence vendredi : séparés par trois millièmes de seconde, Lewis Hamilton et Nico Rosberg ont fait le vide autour d'eux en reléguant leur plus proche poursuivant à plus d'une seconde. C'est dire si la suprématie, consolidée par un intense travail de développement tout au long de la saison, a permis aux bolides argentés de conserver un avantage considérable dans la dernière ligne droite du championnat. Entre le diable noir et l'ange blond, le duel vaudra encore son pesant de dollars ce week-end sur un circuit où l'on se plait à apprécier les qualités des pilotes comme celles de leurs machines. Le spectacle des F1 sur le toboggan d'Austin est grandiose, pour la plus grande joie d'un public nombreux et bon enfant, plus connaisseur qu'il n'y paraît.
A ce rythme infernal, les Mercedes pourraient prendre un tour au troisième dimanche, sauf qu'il faudra tout de même compter avec les Williams, plus performantes en configuration de course que sur un tour. Ferrari continue sa lente progression, Red Bull est en embuscade, McLaren espère poursuivre sur sa lancée de Sotchi et Toro Rosso ne cesse de surprendre. Voilà pour les candidats aux points, éventuellement rejoints par Force India si les circonstances s'y prêtent. Sur le plan stratégique, pas de gros coup à attendre tant les conditions sont prévisibles : au fur et à mesure du week-end, la piste procure davantage d'adhérence et les Pirelli tendres y seront à l'aise. Comme les températures vont légèrement baisser par rapport à vendredi, il n'y a pas de dégradation significative à attendre et une stratégie à deux arrêts s'imposera logiquement pour tous.

http://www.f1i.com/f1i-features/synthese-du-vendredi-etoiles-texanes/



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: GP des Etats-Unis 2 Novembre 2014 Austin

Message par Modena49 le Sam 1 Nov - 13:06:01

Alonso prédit un Grand Prix des Etats-Unis excitant


par Grégory Demoen le 01/11/14 à 13:05


Fernando Alonso pense que les ingrédients sont réunis pour que le Grand Prix des Etats-Unis de ce week-end, disputé sur le Circuit of The Americas d’Austin, soit plus excitant que ceux des deux saisons précédentes.
A l’inverse de l’année dernière, les équipes devraient opter pour une stratégie à deux arrêts ce dimanche, et la dégradation des pneus Pirelli devrait offrir aux pilotes des opportunités de dépassement durant la course.
"Le pneu tendre semble tenir moins longtemps que prévu, mais nous sommes pleinement conscients que la performance d’un pneumatique peut grandement changer à mesure que la piste évolue", déclare Alonso, crédité du troisième temps hier.
"On dirait que cette course-ci sera différente de celles des éditions précédentes, car la probabilité de devoir effectuer deux arrêts ouvre différentes opportunités stratégiques."
http://www.f1i.com/infos/alonso-predit-grand-prix-etats-unis-excitant/



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: GP des Etats-Unis 2 Novembre 2014 Austin

Message par Modena49 le Dim 2 Nov - 12:11:57


  • GP des États-Unis 2014


Déclarations des pilotes - Qualifications
ESPNF1 Staff / D.B.
1 novembre 2014

Rosberg en pole position, mais "il y a encore beaucoup de chemin à faire"
© Getty Images
 
Suite aux qualifications pour le Grand Prix des États-Unis sur le Circuit des Amériques, les pilotes commentent leurs performances.
Sur fond de crise alors que deux écuries manquent à l'appel et qu'une autre considère un boycott pour protester contre le régime, tout est en place pour une autre très bonne course à Austin dimanche, où l'ambiance autour de la piste est excellent (contrairement à celui du paddock). Nico Rosberg a décroché la pole position devant son coéquipier Lewis Hamilton, ce qui relance (potentiellement) la course au titre entre les pilotes Mercedes. Nous ne pourrions demander mieux.
Le duo Williams occupe la deuxième ligne grâce à Valtteri Bottas et Felipe Massa. Chacun est bien placé pour atteindre le podium, et si jamais quelque chose flanche chez Mercedes, pourquoi pas les deux. Les espoirs de Red Bull reposent sur les épaules de Daniel Ricciardo, 5e, sachant que Sebastian Vettel démarrera de la voie des stands suite au changement complet (et stratégique) de son groupe propulseur.
L'écurie Sauber a vécu un moment de grand bonheur, Adrian Sutil ayant réussi à s'emparer de la 10e place ; il s'agit du meilleur résultat de l'équipe cette saison. Mieux encore, le pilote allemand grimpera à la 9e place grâce à la pénalité de recul de Jenson Button (7e, McLaren), dont la boîte de vitesses a été changée prématurément. Si Sutil peut demeurer dans le Top 10 demain, Sauber marquera ses premiers points de l'année.
Le résumé des qualifications américaines est ici, la galerie d'images du samedi est ici. Rappelons que les écuries Marussia et Caterham sont absentes, leurs activités étant suspendues jusqu'à nouvel ordre vu les redressements judiciaires en cours.
Pole position - Nico Rosberg, Mercedes : "Ce fut un excellent effort de la part de l'équipe aujourd'hui. Démarrer de la pole position ici aux États-Unis, c'est une bonne chose évidemment, mais c'est demain qui compte vraiment alors il y a encore beaucoup de chemin à faire. Avec mes ingénieurs, nous avons trouvé d'excellents réglages et je me sentais très à l'aise dans la voiture à la fin des qualifications. J'avais beaucoup de sous-virage au début de la Q1, mais nous avions différentes options à explorer pour corriger cela. Nous avons modifié l'angle de l'aileron avant et cela a parfaitement fonctionné, alors j'étais en mesure de pousser à fond dans les virages. J'ai maintenant hâte à demain, car lors des essais de vendredi, j'ai fait de bons longs relais et j'ai pu travailler un peu plus sur mes réglages en vue de la course."
2e - Lewis Hamilton, Mercedes : "Ce ne fut pas la plus facile des qualifications pour moi aujourd'hui, mais je démarrerai néanmoins de la 2e place et je suis bien placé pour une bonne bataille demain. J'avais un problème avec le frein avant gauche ; sa température n'était pas assez élevée alors il bloquait souvent. Lorsque vous perdez confiance en vos freinages, cela devient très difficile. C'est un problème potentiel pour la course, mais je vais parler à l'équipe et nous allons regarder cela de près. Peut-être que nous pourrons sabler le disque un peu et ainsi ce sera mieux demain. Les vibrations étaient le résultat d'un petit méplat sur un pneumatique, il n'y a pas d'inquiétudes. Nico (Rosberg) a fait de l'excellent boulot aujourd'hui, je n'ai pas réussi à m'approcher de lui vers la fin. Je tenterai de corriger cela demain pendant la course."
3e - Valtteri Bottas, Williams : "Ce fut une très bonne séance et j'ai le sentiment d'avoir tout tiré de la voiture lors de mes deux tours lancés. Cela m'a pris du temps ce week-end pour trouver le bon équilibre et pour amener la voiture a un niveau qui me permettait de lui faire entièrement confiance, mais nous avons réussi tout cela au moment où cela comptait. Rattraper les Mercedes sera difficile car ils nous devancent toujours en termes de vitesse pure, donc nous devrons être prêts à profiter de tout problème qu'ils pourraient avoir, mais sans faire quelque chose de trop risqué car il faudra aussi se protéger de ceux qui seront à notre poursuite."



Objectif podium pour le duo Williams
© Sutton Images

4e - Felipe Massa, Williams : "Ce fut une autre bonne performance qualificative de l'équipe. Les 3e et 4e places, c'est le mieux que nous pouvions accomplir aujourd'hui. La voiture est compétitive et bien que Mercedes soit toujours très forte, nous sommes les meilleurs des autres et notre rythme était bon sur les longs relais réalisés pendant les essais, alors c'est encourageant en vue de demain. J'aurais aimé me positionner devant Valtteri (Bottas) car je me retrouve sur le côté poussiéreux de la grille, mais j'ai toujours de bonnes chances d'atteindre le podium, alors il faudra juste s'assurer d'avoir la bonne stratégie et de profiter au maximum de notre vitesse."
5e - Daniel Ricciardo, Red Bull : "Je suis plutôt heureux d'être dans le Top 5. En étant réaliste, je dirais que nous nous battrons pour la dernière place sur le podium si la course de Mercedes se déroule proprement, et nous sommes en bonne position pour tenter de l'obtenir. J'étais près de Felipe (Massa), mais j'espère que le fait d'être sur la partie propre de la piste compensera un peu ; nous verrons comment cela se passera. Je dirais que nous sommes en meilleure posture que Williams au niveau des pneumatiques, mais leur vitesse sur les lignes droites annule cet avantage. J'espère mener de bonnes batailles en piste demain car ce tracé offre clairement de bonnes opportunités. J'espère bien m'amuser !"
6e - Fernando Alonso, Ferrari : "Je pense que ces qualifications se sont bien passées, et si je regarde les chronos des voitures qui me devancent, je ne pense pas que j'aurais pu faire beaucoup mieux. Nous avons pensé à changer mon groupe propulseur en arrivant ici, mais nous avons choisi d'en installer un ancien pour éviter d'avoir à démarrer de la voie des stands. La surface de la piste est beaucoup plus intéressante qu'elle ne l'était ces dernières années car elle a beaucoup plus de grip, mais en même temps, la dégradation des pneus est plus importante alors une course à deux arrêts devient inévitable. Les températures ont chuté depuis hier, mais je ne crois pas que ce facteur, ni le changement dans la direction du vent attendu pour demain, affecteront la stratégie. Les courses sont longues et tout peut arriver, incluant des problèmes de fiabilité comme nous l'avons souvent vu cette saison."
*7e - Jenson Button, McLaren : "Ce fut beaucoup d'efforts investis pour une 12e place sur la grille (après sa pénalité de recul, ndlr. C'est demeuré serré entre Kevin (Magnussen) et moi pendant chaque run. Mon meilleur tour n'était pas extraordinaire. C'est très difficile de boucler un tour parfait ici car il faut gérer les incohérences créées par un niveau d'adhérence plutôt moyen, des vents forts et des températures ambiantes basses. Mais nous pouvons être raisonnablement satisfaits du résultat. (…) C'est frustrant de s'être qualifié sur le côté propre de la grille, mais de se retrouver sur le côté poussiéreux suite à une pénalité de recul. Cela complique les choses mais cette course devrait probablement compter au moins deux arrêts, peut-être même trois, ce qui augmente les possibilités en termes de stratégie. Par conséquent, nous aurons plus d'opportunités pour gagner des places."
8e - Kevin Magnussen, McLaren : "Se qualifier aux 7e et 8e places, ce n'est pas particulièrement satisfaisant pour qui que ce soit, mais cela reflète où nous en sommes en ce moment. Jenson (Button) et moi étions assez près l'un de l'autre pendant toute la séance, alors je ne pense pas me tromper en disant que nous avons tiré le maximum de la voiture. Je pense qu'il y aura deux et même trois arrêts pour la plupart des gens, alors j'espère que nous pourrons changer la donne grâce à une bonne stratégie. C'est habituellement une bonne façon de progresser, et je pense que marquer quelques précieux points sera sûrement possible."
9e - Kimi Räikkönen, Ferrari : "Le comportement de ma voiture s'est amélioré depuis hier et j'étais raisonnablement satisfait de l'équilibre, même si je n'ai pas réussi un tour suffisamment bon pour me positionner plus haut sur la grille. Pour une raison que j'ignore, nous n'avons pas réussi à résoudre un problème à l'avant de la voiture. Dans tous les secteurs du circuit, la voiture a tendance à glisser et cela provoque beaucoup de sous-virage. Malheureusement, c'est un facteur qui me limite alors ce n'est pas idéal. Mais comme d'habitude, pendant la course, nous ferons de notre mieux pour tirer le maximum de ce que nous avons. Je suis sûr qu'en continuant à travailler et à progresser jour après jour, nous trouverons bientôt une solution."



Sutil bien placé pour inscrire les premiers points de Sauber cette saison
© Sutton Images

10e - Adrian Sutil, Sauber : "Ces qualifications furent excellentes. Les essais libres se sont bien déroulées ce matin et j'étais à l'aise dans la voiture. La température ambiante et celle de la piste ont grimpé un peu en après-midi, mais l'équilibre de la voiture était toujours bon. Nous avons réalisé une belle performance aujourd'hui et nous méritions d'accéder à la Q3 pour la première fois cette année. Toute l'équipe a fait de l'excellent travail. Je suis heureux pour tout le monde dans l'équipe car, et surtout vu notre situation actuelle, ce résultat est crucial pour notre motivation."
11e - Pastor Maldonado, Lotus : "La voiture semble plus solide qu'elle ne l'a été depuis quelques courses, alors j'ai pu pousser plus fort que d'habitude. Elle fonctionne toujours bien dans les virages rapides et je pense qu'il reste encore du potentiel à débloquer. J'ai commis une petite erreur pendant la Q2 et cela m'a coûté un dixième ; sans cela nous aurions participé à la Q3. Nous sommes bien placés pour demain. Il nous faut une bonne stratégie, mais il faut aussi demeurer détendus et calmes, et ensuite nous nous battrons pour des points. Je pense que nous avons de très bonnes chances de marquer des points, ce sera notre objectif principal."
12e - Sergio Pérez, Force India : "Le week-end se passe difficilement jusqu'à maintenant car les vents affectent énormément nos travaux portant sur l'équilibre. Le vent changeait constamment de direction et cela rendait la voiture imprévisible, donc il était difficile de boucler un tour parfait. J'ai dû utiliser deux trains de gommes tendres pendant la Q1 juste pour m'assurer d'accéder à la Q2, alors je n'avais plus qu'un seul train de gommes tendres neuves pour la Q2. Si on considère tout cela, je pense que nous avons fait du beau travail, mais j'aurais aimé faire encore mieux pour les fans car ils ont fait de grands efforts pour venir ici et nous encourager. J'espère bien faire demain et me battre pour des points."
13e - Nico Hülkenberg, Force India : "Cela se passait bien et je croyais vraiment que la Q3 était possible. J'étais en route pour le Top 10 lors de ma dernière tentative de la Q2, mais c'est alors que quelque chose de vraiment inhabituel est arrivé : une pellicule de visière s'est collée à mon pneu avant gauche dans le virage 12. Je n'avais jamais vécu une telle chose de toute ma carrière. Je n'avais plus d'adhérence lorsque j'ai tenté de tourner, alors je suis sorti un peu large et j'ai perdu quelques dixièmes. C'est arrivé pendant mon dernier tour lancé de la Q2, donc c'était très frustrant et malchanceux. Quant à la course, elle s'annonce dure car les gommes tendres sont très difficiles à gérer ici, mais nous attendons des températures plus chaudes demain. Puisque nous sommes habituellement plus forts le dimanche, notre objectif sera de marquer des points."



Départ de la voie des stands pour Vettel
© Getty Images

**14e - Daniil Kvyat, Toro Rosso : "La Q2 semblait prometteuse, mais nous n'avons pas pu faire mieux. Nous n'avions pas de rythme, tout simplement, et maintenant il faudra comprendre pourquoi. Nous manquons de vitesse, nous avons des difficultés avec les réglages, les pneumatiques et l'adhérence. De plus, cette course et la prochaine au Brésil sont compromises par ma pénalité de recul de 10 places (applicable sur deux courses si nécessaire, ndlr). Il faut accepter la vérité, nos qualifications se sont mal passées. Peu importe, nous tenterons de faire de notre mieux et d'exploiter la voiture au maximum. Les longs relais d'hier se sont très bien passés, alors nous verrons ce qui pourra être accompli demain. J'espère que nous pourrons débloquer de la vitesse et mener une bonne course. Tout peut arriver pendant un Grand Prix, alors il faudra pousser fort comme d'habitude."
15e - Jean-Éric Vergne, Toro Rosso : "Malheureusement, nous avons été obligés d'installer un vieux moteur aujourd'hui donc nous savions qu'il ne fallait pas s'attendre aux meilleures performances. De plus, le fait de ne pas avoir roulé pendant la première séance d'essais libres, et d'avoir eu des problèmes lors des essais de ce matin, a fait en sorte que j'ai manqué de temps pour régler la voiture correctement. J'avais beaucoup de survirage pendant les qualifications et c'était très difficile. C'est dommage, mais tournons la page. J'espère mener une bonne course demain."
16e - Esteban Gutiérrez, Sauber : "Ces qualifications ont été difficiles pour moi. Nous tentions de trouver le meilleur compromis au niveau des réglages de la voiture, mais nous n'avons pas réussi à tirer le maximum des gommes tendres. Adrian (Sutil) a fait du beau boulot et a su être rapide sur la gomme tendre. Nous nous tournons maintenant vers la course, et il sera important de tout faire parfaitement pour obtenir le meilleur résultat possible."
***17e - Sebastian Vettel, Red Bull : "Il est difficile de dire où nous nous situons par rapport aux autres équipes. Cela ne semble pas trop mauvais selon les conditions de piste actuelles, qui sont plutôt bonnes. Je pense que nous pourrons progresser dans la hiérarchie car notre rythme de course semble bon, mais ce sera compliqué. Dépasser sera difficile car notre vitesse sur les lignes droites n'est pas idéale, mais j'espère marquer de bons points demain. La 7e place serait un bon résultat."
18e - Romain Grosjean, Lotus : "La voiture se comportait bien ce matin (lors des derniers essais libres), j'avais beaucoup de plaisir à la conduire et elle était à son meilleur depuis longtemps ! Malheureusement, elle ne réagissait plus de la même façon pendant les qualifications. J'avais beaucoup de difficultés à trouver un rythme, et de toute évidence, je n'en ai pas trouvé. Le positif, c'est que ma voiture a bien fonctionné ce matin et celle de Pastor (Maldonado) en a fait autant pendant les qualifications, donc il y a toujours du potentiel pour cette course qui s'annonce longue et qui comptera quelques arrêts pour chambouler la hiérarchie."

Notes

*Button : Pénalité de recul de 5 places sur la grille de départ suite au changement prématuré de la boîte de vitesses.
**Kvyat : Pénalité de recul de 10 places sur la grille de départ suite à l'utilisation d'un 7e exemplaire (cinq sont permis) d'une des composantes du groupe propulseur.
***Vettel : Départ de la voie des stands suite au remplacement complet du groupe propulseur.

http://fr.espnf1.com/usa/motorsport/story/181859.html



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: GP des Etats-Unis 2 Novembre 2014 Austin

Message par Guylaine le Dim 2 Nov - 18:15:04

Pos N° Pilote Châssis Moteur Tour Pts

1 44 Lewis HAMILTON Mercedes Mercedes 56 1h 40m 04.785s ( 184.896 km/h ) 25
2 6 Nico ROSBERG Mercedes Mercedes 56 1h 40m 09.099s ( +04.314s ) 18
3 3 Daniel RICCIARDO Red Bull Renault 56 1h 40m 30.345s ( +25.560s ) 15
4 19 Felipe MASSA Williams Mercedes 56 1h 40m 31.709s ( +26.924s ) 12
5 77 Valtteri BOTTAS Williams Mercedes 56 1h 40m 35.777s ( +30.992s ) 10
6 14 Fernando ALONSO Ferrari Ferrari 56 1h 41m 40.016s ( +1m 35.231s ) 8
7 1 Sebastian VETTEL Red Bull Renault 56 1h 41m 40.519s ( +1m 35.734s ) 6
8 20 Kevin MAGNUSSEN McLaren Mercedes 56 1h 41m 45.467s ( +1m 40.682s ) 4
9 25 Jean-Éric VERGNE Toro Rosso Renault 56 1h 41m 48.648s ( +1m 43.863s ) 2
10 13 Pastor MALDONADO Lotus Renault 56 5s de pénalité
1h 41m 52.655s ( +1m 47.870s ) 1
11 8 Romain GROSJEAN Lotus Renault 55
12 22 Jenson BUTTON McLaren Mercedes 55
13 7 Kimi RAIKKONEN Ferrari Ferrari 55
14 21 Esteban GUTIERREZ Sauber Ferrari 55
15 26 Daniil KVYAT Toro Rosso Renault 55
ab 27 Nico HULKENBERG Force India Mercedes 16 ?
ab 11 Sergio PEREZ Force India Mercedes 1 Accrochage
ab 99 Adrian SUTIL Sauber Ferrari 0 Accrochage
http://www.statsf1.com/fr/2014/etats-unis/classement.aspx



**********************
BONJOUR Invité PLAISIR DE TE VOIR !!!
Apprendre ce qu'était hier pour savoir aujourd'hui et faire demain... : HISTORIQUE F1.


MICHAEL SCHUMACHER est le Roi de la F1, jusqu'à preuve du contraire...Il est le plus grand de tous .Il est maintenant = LÉGENDE VIVANTE ...mais dans quelle conditon... ♥♥♥ Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad
avatar
Guylaine
Administratrice fondatrice
Administratrice  fondatrice

Messages : 20538
Date d'inscription : 08/03/2008

http://histo.annuaire-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

CLASSEMENT AU CHAMPIONNAT

Message par Guylaine le Dim 2 Nov - 18:17:16


n Pilote Points

1. Lewis HAMILTON 316
2. Nico ROSBERG 292
3. Daniel RICCIARDO 214
4. Valtteri BOTTAS 155
5. Fernando ALONSO 149
Sebastian VETTEL 149
7. Jenson BUTTON 94
8. Felipe MASSA 83
9. Nico HULKENBERG 76
10. Kevin MAGNUSSEN 53
11. Sergio PEREZ 47
Kimi RAIKKONEN 47
13. Jean-Éric VERGNE 23
14. Romain GROSJEAN 8
Daniil KVYAT 8
16. Jules BIANCHI 2
17. Pastor MALDONADO 1

n Constructeur Points

1. Mercedes 608
2. Red Bull Renault 363
3. Williams Mercedes 238
4. Ferrari 196
5. McLaren Mercedes 147
6. Force India Mercedes 123
7. Toro Rosso Renault 31
8. Lotus Renault 9
9. Marussia Ferrari
http://www.statsf1.com/fr/2014/etats-unis/championnat.aspx



**********************
BONJOUR Invité PLAISIR DE TE VOIR !!!
Apprendre ce qu'était hier pour savoir aujourd'hui et faire demain... : HISTORIQUE F1.


MICHAEL SCHUMACHER est le Roi de la F1, jusqu'à preuve du contraire...Il est le plus grand de tous .Il est maintenant = LÉGENDE VIVANTE ...mais dans quelle conditon... ♥♥♥ Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad
avatar
Guylaine
Administratrice fondatrice
Administratrice  fondatrice

Messages : 20538
Date d'inscription : 08/03/2008

http://histo.annuaire-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

Hamilton fier de dépasser Mansell

Message par Guylaine le Dim 2 Nov - 18:26:22


Lewis Hamilton a rendu hommage à Nico Rosberg qu'il a battu, dimanche à Austin, pour remporter un cinquième Grand Prix consécutif et creuser l'écart en tête du Championnat. Il détrône aussi Nigel Mansell.

En s'imposant tout en étant parti derrière son coéquipier chez Mercedes, Hamilton est devenu le Britannique ayant remporté le plus de Grands Prix, effaçant Nigel Mansell avec 32 victoires.



Mansell applaudit


Hamilton rejoint Fernando Alonso et se retrouve à sept marches de Sebastian Vettel, quatrième de ce classement dominé par Michel Schumacher (91 victoires), Alain Prost (51) et Ayrton Senna (41).

"J'ai derrière moi une équipe incroyable et une voiture incroyable. Aujourd'hui, j'ai dû faire face un grand adversaire", a déclaré le pilote britannique qui remporte cette course six ans jour pour jour après son titre de l'année en 2008.

"C'est un grand privilège de représenter mon pays et devenir celui qui a remporté le plus de victoires est vraiment très particulier. La voiture était fantastique aujourd'hui."

"C'est génial pour Lewis et Mercedes", a déclaré Mansell sur son compte Twitter. "Nico s'est bien battu mais Lewis a fait un boulot fantastique. Bravo pour ces 5 victoires et les 32 en tout."

http://fr.espnf1.com/mercedes/motorsport/story/182103.html



**********************
BONJOUR Invité PLAISIR DE TE VOIR !!!
Apprendre ce qu'était hier pour savoir aujourd'hui et faire demain... : HISTORIQUE F1.


MICHAEL SCHUMACHER est le Roi de la F1, jusqu'à preuve du contraire...Il est le plus grand de tous .Il est maintenant = LÉGENDE VIVANTE ...mais dans quelle conditon... ♥♥♥ Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad
avatar
Guylaine
Administratrice fondatrice
Administratrice  fondatrice

Messages : 20538
Date d'inscription : 08/03/2008

http://histo.annuaire-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: GP des Etats-Unis 2 Novembre 2014 Austin

Message par Modena49 le Lun 3 Nov - 11:34:41


  • Grand Prix des États-Unis 2014


Share24 Tweet1


Déclarations des pilotes - Course
ESPNF1 Staff / D.B.
2 novembre 2014

Hamilton dépasse Rosberg et se dirige vers une 10e victoire cette saison
© Getty Images
Agrandir
Suite au Grand Prix des États-Unis couru sur le Circuit des Amériques à Austin, dix-septième manche du championnat 2014, les pilotes commentent leurs performances.
Nico Rosberg semblait parti pour la gloire mais un mauvais deuxième relais a vu Lewis Hamilton prendre les commandes vers la mi-course, remporter la victoire et creuser l'écart davantage vis-à-vis de son rival pour le titre. Hamilton a maintenant 24 points d'avance sur Rosberg, alors peu importe le résultat de chacun au Brésil, la couronne 2014 se jouera lors de la finale à Abou Dabi, où les points seront doublés. Quoi qu'il arrive, un pilote de l'écurie championne Mercedes remportera le titre cette année ; l'équipe peut être très fière de ses accomplissements.
Red Bull peut également être très fière de Daniel Ricciardo, 3e à Austin au terme d'une autre belle performance. Williams espérait voir Felipe Massa ou Valtteri Bottas sur le podium puisqu'ils occupaient la deuxième ligne de la grille de départ, mais ce ne fut pas le cas. Compléter le Top 5 a été le prix de consolation.
Chez Sauber, la déception était énorme lorsque la voiture d'Adrian Sutil a été frappée par la Force India de Sergio Pérez. L'équipe voyait alors ses meilleures chances de marquer des points disparaître ; il reste deux courses pour éviter une saison entière à l'extérieur du Top 10 d'un Grand Prix. Alonso, Vettel, Magnussen, Vergne, Grosjean, Button et d'autres ont animé cette course par de nombreux combats, soit en duel, soit en groupe. Un spectacle qui faisait du bien à voir après une dure semaine pour la F1, qui doit absolument travailler ensemble pour assurer l'avenir des équipes endettées.
Le résumé du Grand Prix des États-Unis est ici ; la galerie d'images du dimanche est ici ; le classement actuel du championnat 2014 est ici. Rappelons que les écuries Marussia et Caterham sont absentes, leurs activités étant suspendues jusqu'à nouvel ordre vu les redressements judiciaires en cours.
Vainqueur - Lewis Hamilton, Mercedes : "Quel endroit incroyable pour une course. Nous avons tellement de soutien ici, je dois dire un énorme merci aux fans car ils ont été incroyables tout au long du week-end. Je suis très heureux d'avoir pu courir à l'avant ici. Avoir une voiture et une équipe aussi formidable, et d'être sur une série aussi incroyable, c'est un sentiment très spécial. L'équipe fait du boulot extraordinaire depuis le début de l'année, alors un grand merci à tout le personnel ici au circuit ainsi qu'à nos usines. Nous avons réussi à corriger les problèmes survenus pendant les qualifications et j'ai poussé aussi fort que je le pouvais. Pour réussir mon dépassement, je suis resté aussi près que possible de Nico (Rosberg) et j'ai attendu le bon moment pour attaquer par l'intérieur. C'est un bon circuit pour suivre une autre voiture, mais cela demeure difficile. Vous devez évaluer les risques mais j'étais confiant de réussir la manœuvre. Une fois passé devant Nico, il s'agissait de contrôler la course. Je suis très, très heureux de maintenant détenir le record du plus grand nombre de victoires en Formule 1 pour un pilote britannique, mais c'est grâce à l'équipe et à la voiture si j'ai pu atteindre ce jalon si rapidement. Dix victoires au cours d'une même saison… Wow !"
2e - Nico Rosberg, Mercedes : "Ce fut une dure journée pour moi et c'est horrible de terminer 2e après avoir démarré de la pole position. Les conditions étaient très différentes aujourd'hui comparé à celles d'hier et j'ai pris trop de temps pour trouver le bon rythme au début. En Formule 1, tout dépend de votre habileté à vous adapter rapidement à la situation, et aujourd'hui cela m'a pris trop de temps, tout simplement. Dix tours après que Lewis (Hamilton) soit passé devant, j'ai trouvé le bon rythme et je pouvais pousser plus fort. Lewis a fait un meilleur boulot aujourd'hui, alors je le félicite. Cela devient plus difficile pour moi, mais j'ai encore des chances de remporter le titre et tout peut encore arriver. Je vais continuer à tout donner, comme j'ai toujours fait. Je n'abandonne jamais."



Un autre beau podium pour Ricciardo
© Getty Images

3e - Daniel Ricciardo, Red Bull : "Je suis satisfait de ce résultat. Je gardais le contact avec les Mercedes pendant la première partie de la course, ce qui était très bien. Je ne sais pas s'ils prenaient leur temps, mais nous semblions avoir un bon rythme. C'est super d'avoir dépassé les Williams et d'être monté sur le podium. Mon départ n'était pas très bon, je l'avoue, mais j'ai bien récupéré et nous n'avons rien perdu au fond. Les arrêts étaient très bons ; Red Bull est reconnue pour son travail dans les stands et l'équipe a démontré pourquoi aujourd'hui."
4e - Felipe Massa, Williams : "J'ai effectué un très bon départ et suis monté à la 3e place. Nous avions un très bon rythme tout au long de l'épreuve mais malheureusement, un arrêt un peu lent a permis à Ricciardo de passer devant et cela nous a peut-être coûté une place sur le podium, qui semblait atteignable. Mais ce sont des choses qui arrivent. L'équipe réalise de très bons arrêts cette saison, alors nous allons rapidement tourner la page. Dans l'ensemble, ce fut un bon week-end car nous avons récolté plus de points que nos rivaux dans le championnat des constructeurs (Ferrari) et nous sommes sur une bonne lancée pour les deux dernières courses de la saison."
5e - Valtteri Bottas, Williams : "Dans l'ensemble, nous avons réussi à marquer de bons points et avons creusé l'écart entre nous et Ferrari pour la 3e place du championnat des constructeurs, mais il y a néanmoins plusieurs leçons à retenir de cette journée. Mon embrayage glissait un peu au départ et c'est ce qui a permis à Ricciardo de me dépasser dans le premier virage. Les Red Bull géraient mieux leurs pneumatiques et réussissaient à rouler plus longtemps à un bon rythme, alors il était difficile de rattraper Ricciardo après les arrêts. À ce stade-ci de la saison, nous cherchons à maximiser notre récolte de points donc c'est un bon résultat. Nous sommes bien placés alors que nous prenons la direction du Brésil."
6e - Fernando Alonso, Ferrari : "La course s'est déroulée plus ou moins comme nous nous y attendions, c'est-à-dire que les voitures qui nous précédaient étaient très rapides et elles nous ont distancé immédiatement après le départ. J'ai réussi un bon départ, ensuite j'ai tenté de protéger ma 6e place en pensant au championnat des constructeurs, car il était important de terminer devant les McLaren. Nous avions la meilleure stratégie possible et nous avons effectué mon premier arrêt au bon moment. Pour mon deuxième relais, nous avons tenté de rouler plus longtemps avant de chausser les gommes tendres et ainsi être plus rapides vers la fin. Je dirais que cette saison a été très compliquée et peu importe les performances de la voiture au cours de ces dernières épreuves, je veux faire de mon mieux pour marquer des points et aider mon équipe."
7e - Sebastian Vettel, Red Bull : "La première moitié de la course n'était pas très bonne. C'était mieux pendant la deuxième moitié et nous avons pu gagner du terrain après avoir effectué un arrêt vers la fin de la course. Nous avons décidé de chausser un train de pneumatiques neufs alors qu'il ne restait que quelques tours à faire, ainsi nous étions en meilleure posture que les autres qui luttaient contre des gommes usées et mon rythme était supérieur. Mes réglages à appuis faibles étaient utiles lors des dépassements, mais il était difficile de suivre les autres voitures."
8e - Kevin Magnussen, McLaren : "La 8e place, ce n'est pas un résultat fantastique mais honnêtement, je crois que nous n'aurions pas pu tirer davantage de la voiture aujourd'hui. C'est dommage que Jenson (Button) n'a pas pu terminer dans les points ; j'imagine qu'il n'avait plus de gomme. J'avais la chance d'avoir une certaine avance sur mes poursuivants, alors j'ai pu rester devant. Heureusement, je n'ai pas perdu beaucoup. Je ne peux pas être trop malheureux de ce résultat, mais ce week-end ne sera pas très mémorable pour l'équipe. Nous nous rendons maintenant au Brésil pour un autre Grand Prix d'ici quelques jours. J'ai très hâte de piloter à Interlagos, un circuit qui semble fantastique, et j'espère sincèrement que nous connaîtrons un meilleur week-end là-bas."



Vergne est passé en mode attaque
© Getty Images

*9e - Jean-Éric Vergne, Toro Rosso : "Ce fut à la fois une course excitante et difficile. Je tenais absolument à gagner des places vers la fin. J'ai vu une opportunité pour dépasser Romain (Grosjean) et j'ai décidé d'attaquer. Lorsqu'il a fermé la porte, il était déjà trop tard. Au final, c'est de la course et vous devez vous battre autant que possible. J'aime me battre, alors c'était amusant. C'est super d'être dans les points, surtout au terme d'un week-end difficile pendant lequel je n'ai pas beaucoup roulé. Nous avons une voiture capable de faire de bonnes choses et je suis content de ne pas avoir à attendre trop longtemps avant de reprendre le volant, la semaine prochaine au Brésil, où j'espère que nous marquerons d'autres points."
10e - Pastor Maldonado, Lotus : "Ce fut une excellente bataille dès le départ. Je me sentais bien, la stratégie était bonne et le rythme de la voiture était étonnamment bon ! J'étais focalisé, je maintenais le rythme et je prenais soin des pneumatiques. Nous perdions du temps dans les virages lents, mais nous étions très compétitifs dans les virages à moyenne et haute vitesse, donc nous pouvions regagner le temps perdu et rester dans le coup. Dépasser demeure difficile car nous manquons de vitesse (dans les lignes droites), mais nous nous sommes quand même battus pour gagner des places alors c'est excellent. Nous devons continuer à travailler ainsi. Je pense que nous pourrons faire du beau boulot au cours des deux prochaines courses."
11e - Romain Grosjean, Lotus : "Cette course fut très bonne, je me suis amusé. La voiture était rapide sur la gomme tendre et j'arrivais à suivre les Ferrari. C'était un peu plus difficile sur la gomme medium, mais néanmoins agréable. Ma bataille contre Jenson (Button) était vraiment très serrée mais elle était aussi vraiment très amusante. Cependant, c'était moins amusant avec Jean-Éric (Vergne) ; il a endommagé mon aileron avant ainsi que la portion arrière du plancher, et ma voiture est devenue très difficile à piloter. Je n'étais pas très heureux car cela m'a coûté la 8e place. L'aspect positif, c'est que nous sommes de retour dans les points grâce à Pastor (Maldonado), mais c'est dommage de ne pas avoir réussi à en faire autant."
12e - Jenson Button, McLaren : "J'ai reculé aujourd'hui. Le seul moment amusant de ma course a été mon combat contre Fernando (Alonso). Mis à part cela, ce fut très ennuyeux pour moi. C'était inhabituel pour notre voiture d'autant souffrir de la dégradation des pneumatiques. C'était particulièrement problématique avec les pneus arrière. La température était très élevée à la surface, et pourtant l'intérieur perdait de la chaleur. Je glissais un peu partout et par conséquent, j'étais beaucoup plus en difficulté que les pilotes qui m'entouraient. J'espère que le Brésil nous conviendra mieux."



Une autre course à oublier pour Räikkönen
© Sutton Images

13e - Kimi Räikkönen, Ferrari : "Ce week-end fut très compliqué et encore aujourd'hui, je n'ai pu donner mon maximum. La voiture se comportait bien jusqu'au moment d'effectuer mon premier arrêt, mais la situation est devenue compliqué lorsque j'ai chaussé la gomme medium car la dégradation était plus élevée que prévu. Je manquais d'adhérence et après quelques tours, je commençais à avoir des problèmes avec l'avant de la voiture. J'ai tenté d'économiser les pneumatiques de toutes les manières possibles, en levant le pied sur certaines portions du circuit et à l'amorce de certains virages, mais malgré cela j'ai dû chausser un train de gommes tendres plus tôt que prévu, donc un troisième arrêt est devenu nécessaire vers la fin. Nous allons maintenant continuer à travailler pour tenter de résoudre nos problèmes. Ce ne sera pas facile, mais nous n'abandonnerons pas avant d'avoir terminé la dernière course."
14e - Esteban Gutiérrez, Sauber : "J'avais des difficultés à faire fonctionner les pneus après la période passée derrière la voiture de sécurité. J'ai perdu beaucoup de temps pendant ce relais. C'est compliqué lorsque vous devez pousser au maximum pendant chaque tour de la course. Le fait de ne pas être en mesure de gérer les pneumatiques aussi bien que les autres nous a placé dans une situation très difficile. J'ai fait de mon mieux et je me suis battu jusqu'à la fin. Maintenant, nous devons focaliser sur le Brésil et Abou Dabi, des endroits où j'espère que nous aurons la chance de marquer des points."
15e - Daniil Kvyat, Toro Rosso : "Nous étions compétitifs aujourd'hui et nous méritions de marquer des points ici à Austin. Le rythme était fantastique jusqu'au moment où j'ai dépassé Räikkönen vers la fin, car j'ai malheureusement endommagé mon pneumatique avant gauche pendant ce duel. Il y avait trop de vibrations et j'ai dû revenir aux stands. Le résultat aurait pu être fantastique, c'est décevant lorsque tout va de travers vers la fin. C'est ainsi parfois. Je suis pressé d'être au Brésil, où j'espère que nous pourrons signer un meilleur résultat."

Abandons

Nico Hülkenberg, Force India (perte de puissance, 16e tour) : "Malheureusement, ma course a pris prématurément. J'ai perdu la puissance et l'équipe m'a dit de garer la voiture. La course n'était déjà pas facile car le premier tour a été très compliqué. J'étais juste derrière Sergio (Pérez) et Adrian (Sutil) lorsqu'ils sont entrés en collision, et l'aileron avant de Sergio est tombé juste devant ma voiture. J'ai roulé dessus et cela a endommagé ma voiture ainsi que mes pneus. Je suis rentré aux stands et j'ai perdu beaucoup de places. Par la suite, je me suis retrouvé derrière une McLaren qui roulait sur une stratégie similaire à la mienne, soit celle de chausser la gomme tendre lors du dernier relais. C'est toujours dommage d'abandonner, mais heureusement il y a une autre course dans une semaine alors je serai bientôt de retour dans la voiture. La course de Sao Paulo est l'une de mes favorites alors j'espère connaître un meilleur week-end là-bas."
**Sergio Pérez, Force India (accrochage, 1er tour) : "Ce qui est arrivé aujourd'hui est très malheureux. J'ai entamé une manœuvre sur Adrian (Sutil) dans le virage 15 lorsqu'il a laissé la porte ouverte, j'ai tenté de le doubler par l'intérieur. Adrian a essayé de fermer la porte donc j'ai tenté de freiner le plus tard possible, mais je n'ai pu éviter un contact contre Kimi (Räikkönen) et cela a ensuite provoqué une collision contre Adrian. Je ne m'attendais pas à voir Kimi à cet endroit. C'est vraiment dommage car j'avais de bonnes chances de poursuivre ma série de résultats dans les points. J'étais déterminé à bien faire au cours de cette épreuve très importante. Je suis très désolé pour tous mes fans qui sont venus ici (du Mexique) me soutenir. Je suis déçu de ne pas leur avoir donné de bons souvenirs."



Sutil : 9e au départ, premier à abandonner
© Sutton Images

Adrian Sutil, Sauber (accrochage, 1er tour) : "Malheureusement, ce fut une course de courte durée. J'ai réussi un bon départ et j'étais dans une position prometteuse, mais Sergio (Pérez) est entré en collision avec ma voiture, ce qui était complètement inutile. C'est très décevant d'avoir perdu notre plus grande chance de marquer des points à cause de cette manœuvre."

Notes

*Vergne : Pénalité de 5 secondes ajouté à son temps de course pour son contact contre Grosjean. Reclassé 10e.
**Pérez : Pénalité de recul de 7 places sur la prochaine grille de départ, pour avoir provoqué les collisions contre Räikkönen et Sutil.
http://fr.espnf1.com/usa/motorsport/story/182109.html



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: GP des Etats-Unis 2 Novembre 2014 Austin

Message par dom465 le Lun 3 Nov - 14:18:57

Toujours (trop ?) honnête dans ses déclarations, Nico !



**********************
"I remember when sex was safe and Motor Racing dangerous !" Jack Brabham
"Dans le doute, il ne s'abstient jamais !" (Manu Zurini parlant de Gilles Villeneuve)
"Qand tu arrives en haut d'une côte, reste à fond. Il y a peut-être une ligne droite après !" (Willy Mairesse)

« Sais-tu ce qu'il y a de particulièrement beau dans une voiture ? Quand elle ne marche pas bien, on peut la démonter entièrement, mettre ses organes à nu, découvrir la cause précise du mal et ôter la pièce défectueuse pour la remplacer par une neuve.
Si on pouvait en faire autant pour les humains... »


avatar
dom465
Administrateur indispensable
Administrateur indispensable

Messages : 2914
Date d'inscription : 16/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: GP des Etats-Unis 2 Novembre 2014 Austin

Message par Invité le Lun 3 Nov - 15:13:50

Je le vois plus champion, ca sera Hamilton. Suspect Shocked

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: GP des Etats-Unis 2 Novembre 2014 Austin

Message par Guylaine le Lun 3 Nov - 15:49:11

Malgré que je ne l'aime guère Hamilton a plus de colonne que Rosberg donc Hamilton mérite de devenir un double champion TROP DOMMAGE ROSBERG TROP GENTIL PAS ASSEZ FONCEUR Crying or Very sad



**********************
BONJOUR Invité PLAISIR DE TE VOIR !!!
Apprendre ce qu'était hier pour savoir aujourd'hui et faire demain... : HISTORIQUE F1.


MICHAEL SCHUMACHER est le Roi de la F1, jusqu'à preuve du contraire...Il est le plus grand de tous .Il est maintenant = LÉGENDE VIVANTE ...mais dans quelle conditon... ♥♥♥ Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad
avatar
Guylaine
Administratrice fondatrice
Administratrice  fondatrice

Messages : 20538
Date d'inscription : 08/03/2008

http://histo.annuaire-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: GP des Etats-Unis 2 Novembre 2014 Austin

Message par dom465 le Mar 4 Nov - 10:40:26

Nico a clairement montré qu'il était largement aussi rapide que Lewis en qualifications. Mais cela fait plusieurs fois qu'il semble mettre du temps à gèrer et adapter sa conduite lorsqu'il passe aux pneus plus durs. Et je crois que c'est là que la différence se fait surtout.



**********************
"I remember when sex was safe and Motor Racing dangerous !" Jack Brabham
"Dans le doute, il ne s'abstient jamais !" (Manu Zurini parlant de Gilles Villeneuve)
"Qand tu arrives en haut d'une côte, reste à fond. Il y a peut-être une ligne droite après !" (Willy Mairesse)

« Sais-tu ce qu'il y a de particulièrement beau dans une voiture ? Quand elle ne marche pas bien, on peut la démonter entièrement, mettre ses organes à nu, découvrir la cause précise du mal et ôter la pièce défectueuse pour la remplacer par une neuve.
Si on pouvait en faire autant pour les humains... »


avatar
dom465
Administrateur indispensable
Administrateur indispensable

Messages : 2914
Date d'inscription : 16/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: GP des Etats-Unis 2 Novembre 2014 Austin

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum