JACKIE STEWART:

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

JACKIE STEWART:

Message par Guylaine le Mar 11 Mar - 19:57:07

Jackie Stewart

Sir John Young Stewart, ou Jackie Stewart OBE (né le 11 juin 1939 à Dumbarton, en Écosse) est un ancien pilote de course automobile écossais de Formule 1, qui a couru entre 1965 et 1973, conquérant trois titres de champion du monde. Avec son fils Paul, il fit courir pendant trois saisons, de 1997 à 1999, l'écurie Stewart Grand Prix, qu'il revendit ensuite à Ford, qui la fit courir sous l'appellation Jaguar Racing.

Biographie

Jackie Stewart lors du GP des États-Unis 2005.
Stewart au volant de la Matra MS 80 en 1969Jackie Stewart fit ses débuts en Formule 1 en 1965 dans l'écurie British Racing Motors, aux côtés du redoutable pilote anglais Graham Hill, qui avait déjà obtenu un titre de champion du monde (1962). Pour sa première participation, le 1er janvier 1965, au Grand Prix d'Afrique du Sud, il termina dans les points, à la 6e place d'une course remportée par Jim Clark.

Jackie Stewart a disputé, en neuf saisons, 99 Grands Prix et en a remporté 27 (battant le record de 25 victoires établi cinq ans plus tôt par un autre Écossais, le regretté Jim Clark). Ce record établi en 1973, ne fut battu par Alain Prost qu'en 1987.

Jackie Stewart est monté 43 fois sur le podium et a terminé 57 fois dans les points. Il a obtenu 17 pole positions et 15 meilleurs tours en course. Au cours de sa carrière, il a marqué 360 points au championnat du monde de Formule 1 et obtenu trois fois le titre de champion du monde, en 1969 sur Matra (année où il remporte également la Race of Champions hors championnat), en 1971 et en 1973 sur Tyrrell (année où il remporte son second BRDC International Trophy). Il s'est retiré de la compétition à la veille de sa 100e participation, le 6 octobre 1973, à la suite de la mort de son coéquipier François Cevert, lors des essais du Grand Prix des États-Unis à Watkins Glen.

Il revint en Formule 1 plusieurs années plus tard dans le rôle de patron d'écurie au côté de son fils Paul. L'écurie débuta la compétition lors du Grand Prix d'Australie 1997 avec pour pilotes Rubens Barichello et Jan Magnussen et un V10 Ford Cothworth comme propulseur. Cette première année allait être ponctuée d'une bonne surprise avec une deuxième place au Grand Prix de Monaco. Cependant, le restant de l'année ainsi que l'année suivante allaient s'avérer assez difficiles, l'équipe ayant peu d'expérience. Il faut néanmoins saluer le grand courage des Stewart qui sont partisd'une feuille blanche pour construire leur écurie, contrairement à Alain Prost qui avait racheté Ligier au début de l'année.

L'année 1999 se déroula d'une bien meilleure manière. Les Stewart se révélèrent bien ***çues et permirent aux deux pilotes (Rubens Barichello et Johnny Herbert) d'aller chercher régulièrement des points. Cette bonne saison fut ponctuée par la belle victoire de Herbert dans des conditions extrêmes au Nürbürgring, Barichello franchissant la ligne en 3ème position. Cependant, Ford s'était montré de plus en plus pressant, et les Stewart vendirent leur écurie au géant de l'automobile avec la satisfaction d'avoir vu une de leur voiture triompher au cours d'un grand prix et d'avoir fini en 4ème position au Championnat, derrière Jordan, McLaren et Ferrari. L'aventure continua sous le nom de Jaguar.

Jackie Stewart a laissé un souvenir impérissable en Formule 1, non seulement grâce à son immense talent, mais aussi par son engagement pour l'amélioration des conditions de sécurité en course (estimant que les pilotes n'étaient pas payés pour prendre des risques inconsidérés), mais aussi pour son approche très professionnelle de la course, préfigurant en cela des pilotes du calibre de Prost, Senna ou Schumacher.

Jackie Stewart était jusqu'en 2006 président de la BRDC (British Racing Drivers' Club) — association qui gère, entre autres, le circuit de Silverstone et l'organisation du Grand Prix automobile de Grande-Bretagne — fonction qu'il a transmise à un autre champion du monde de F1, Damon Hill, fils du double champion du monde Graham Hill.

SOURCE:WIKIPEDIA

Fiche Carrière:


Age 67 ans
Date de naissance 11 juin 1939
Lieu de naissance Dumbarton (Ecosse)
Carrière
Début en Formule 1 Grand Prix d'Afrique du Sud 1965 (6ème)
Grand Prix Disputés 99
Victoires 27
Podiums 43
Dans les Points 57
Pole Positions 17
Meilleurs Tours 15
Points Marqués 359
Titres Mondiaux 3 ( 1969, 1971, 1973)

Détail par saison
SAISON ECURIES Classt Pts. GP. Victoires Poles Podiums Ab.
1973 Tyrrell 1 71 14 5 3 8 1
1972 Tyrrell 2 45 11 4 2 5 4
1971 Tyrrell 1 62 11 6 6 7 2
1970 March, Tyrrell 5 25 13 1 4 4 8
1969 Matra 1 63 11 6 2 7 3
1968 Matra 2 36 10 3 0 4 2
1967 BRM 9 10 11 0 0 2 9
1966 BRM 7 14 8 1 0 1 5
1965 BRM 3 33 10 1 0 5 3

SOURCE:L'ÉQUIPE FRANCE



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Le jeune Lewis Hamilton séduit Jackie Stewart!


Dernière édition par Guylaine le Ven 11 Jan - 19:32:55, édité 1 fois



**********************
BONJOUR Invité PLAISIR DE TE VOIR !!!
Apprendre ce qu'était hier pour savoir aujourd'hui et faire demain... : HISTORIQUE F1.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
MICHAEL SCHUMACHER est le Roi de la F1, jusqu'à preuve du contraire...Il est le plus grand de tous .Il est maintenant = LÉGENDE VIVANTE ...mais dans quelle conditon... ♥♥♥ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Guylaine
Administratrice fondatrice
Administratrice  fondatrice

Messages : 20429
Date d'inscription : 08/03/2008

http://histo.annuaire-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: JACKIE STEWART:

Message par Guylaine le Mer 12 Mar - 10:51:02

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



**********************
BONJOUR Invité PLAISIR DE TE VOIR !!!
Apprendre ce qu'était hier pour savoir aujourd'hui et faire demain... : HISTORIQUE F1.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
MICHAEL SCHUMACHER est le Roi de la F1, jusqu'à preuve du contraire...Il est le plus grand de tous .Il est maintenant = LÉGENDE VIVANTE ...mais dans quelle conditon... ♥♥♥ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Guylaine
Administratrice fondatrice
Administratrice  fondatrice

Messages : 20429
Date d'inscription : 08/03/2008

http://histo.annuaire-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: JACKIE STEWART:

Message par Invité le Ven 14 Mar - 4:40:56

Recemment sur EPSN Classic sports, j'ai vu un documentaire sur sa carrière, c'était très interessant, d'autant que ce n'est pas le pilote que je connais le mieux. Smile Il y avait de belles images sans doute remasterisées.

Et au-delà de ça, on voyait de magnifiques anciennes pubs tournées peu de temps après sa fin de carrière, où il faisait de la réclame pour une voiture, et il débarquait en Formule 1 dans une ville devant deux personnes médusées. Laughing C'était "conseillé par Jackie Stewart" en gros.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: JACKIE STEWART:

Message par Invité le Ven 14 Mar - 12:47:19

Un grand Monsieur ! Respect Jacky !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: JACKIE STEWART:

Message par Guylaine le Ven 14 Mar - 21:07:09

Oui le premier à exiger la sécurité des pilotes ! Champion Jackie!!!



**********************
BONJOUR Invité PLAISIR DE TE VOIR !!!
Apprendre ce qu'était hier pour savoir aujourd'hui et faire demain... : HISTORIQUE F1.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
MICHAEL SCHUMACHER est le Roi de la F1, jusqu'à preuve du contraire...Il est le plus grand de tous .Il est maintenant = LÉGENDE VIVANTE ...mais dans quelle conditon... ♥♥♥ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Guylaine
Administratrice fondatrice
Administratrice  fondatrice

Messages : 20429
Date d'inscription : 08/03/2008

http://histo.annuaire-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: JACKIE STEWART:

Message par KR le Mer 20 Aoû - 13:51:09

Après en avoir parlé avec Guylaine, que je salue au passage ainsi que modena, Jackie Stewart n'est pas à l'origine du GPDA (l'association des Pilotes de Grand Prix de F1), mais ce sont deux autres pilotes qui l'ont fondé. En l'occurence "Jo Bonnier" et "Stirling Moss".

Mais Jackie Stewart est bien celui qui a donné une vraie impulsion à cette association. Grâce à lui, les pilotes ont pu se faire entendre pour annuler certains GP dangereux.

C'est bien normal qu'on ne se souvienne que de lui, n'est-ce pas Guylaine^^
avatar
KR
Membre Honorable
Membre Honorable

Messages : 5
Date d'inscription : 20/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: JACKIE STEWART:

Message par Guylaine le Mer 20 Aoû - 14:08:34

Triple champion c'est normal et Écossais comme moi en plus!



**********************
BONJOUR Invité PLAISIR DE TE VOIR !!!
Apprendre ce qu'était hier pour savoir aujourd'hui et faire demain... : HISTORIQUE F1.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
MICHAEL SCHUMACHER est le Roi de la F1, jusqu'à preuve du contraire...Il est le plus grand de tous .Il est maintenant = LÉGENDE VIVANTE ...mais dans quelle conditon... ♥♥♥ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Guylaine
Administratrice fondatrice
Administratrice  fondatrice

Messages : 20429
Date d'inscription : 08/03/2008

http://histo.annuaire-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: JACKIE STEWART:

Message par Guylaine le Mar 6 Jan - 4:37:27

World Championships 3
Grand Prix Starts 100
Grand Prix Wins 27
Pole Positions 17
Nationality British
History
His outstanding track record still ranks him among the most successful champions, yet in terms of personally influencing the way Formula One racing developed Jackie Stewart stands alone. His one-man safety crusade made the sport much safer. His excellent communication skills helped make it more popular. He set new standards of professionalism for drivers and was also a pioneer in exploiting Formula One racing's commercial potential. His keen intelligence and tireless energy helped, but he would never have been able to exert such influence had he not been a truly great driver.

John Young 'Jackie' Stewart was born in Dumbartonshire, Scotland, on June 11, 1939. His father owned a garage business and Jackie's older brother Jimmy was the first in the family to try racing, though his mother disapproved. There were also fears about Jackie's future because he was a failure at school and left at 15. Only later was he diagnosed as suffering from severe dyslexia - which made his subsequent achievements even more remarkable. While still a teenager he took up clay pigeon shooting and became one of the best shots in Britain. When he began racing saloons and sportscars he quickly showed outstanding talent that prompted team entrant Ken Tyrrell to hire him to contest the 1963 British Formula Three series, in which the speedy Scot won seven races in a row.

In 1965 he joined the BRM Formula One team and stayed there for three seasons, winning two Grands Prix and firmly establishing himself as a frontrunner. In 1968, when Ken Tyrrell decided to go Formula One racing, Stewart teamed up with him to form what would become one the most productive Formula One partnerships. In his six seasons with Tyrrell, Stewart was nearly always the driver to beat and remained so until he retired at the end of 1973 at the age of 34. His 27 race wins and three championships made him the best since Juan Manuel Fangio, but the mark he made on the sport went much further than the record books.

Almost single-handedly, and against strong opposition, Stewart's crusade for improved safety measures eventually saved countless lives in what had been the deadliest sport in the world. In one particularly lethal period during his era the chances of a driver who raced for five years being killed were two out of three. In 1970 Stewart was devastated by the deaths of his close friends Piers Courage and Jochen Rindt. In 1973 his Tyrrell team mate Francois Cevert was killed in what was to have been Stewart's last race. The team withdrew as a mark of respect but Stewart redoubled his efforts to improve safety.

Stewart's own brush with death had occurred in the 1966 Belgian Grand Prix at the notoriously dangerous Spa circuit. On the first lap a sudden rain shower that sent half the field spinning off the track left Stewart trapped in a ditch in his crumpled BRM with fuel leaking all around him. There were no track marshals nearby so two drivers who had also crashed prised him out of the wreckage and Stewart was stuffed into a decrepit old ambulance that got lost en route to hospital. "As it turned out I only had a broken collar bone," Stewart recalls, "but it was simply ridiculous. Here was a sport that had serious injury and death so closely associated with it, yet there was no infrastructure to support it, and very few safety measures to prevent it. So, I felt I had to do something."

Among the things he did was to introduce full-face helmets and seatbelts for drivers and help develop the Grand Prix medical unit that began travelling to the races. He successfully campaigned for safety barriers and greater run-off areas at particularly dangerous corners, to protect spectators as well as drivers.

"But there was criticism from the media, even from some drivers," Stewart remembers. "It was said I removed the romance from the sport, that the safety measures took away the swashbuckling spectacular that had been. They said I had no guts. But not many of these critics had ever crashed at 150 miles an hour. Fortunately, I was still achieving a lot of success, winning races in hideously dangerous conditions, and that gave me greater influence. For instance, I won four times at the original Nurburgring in Germany - the most dangerous circuit in the world - and yet I was always afraid of that place. In 1968 I won there by over four minutes in thick fog and rain where you could hardly see the road. That race should never have been held, and having won it by such a big margin gave me more credibility when I demanded safety improvements. But I wouldn't have done what I did if I had wanted to win a popularity contest."

And yet the charismatic and brilliantly articulate 'Wee Scot' became hugely popular with the public. Wearing his trademark black cap and with his hair as long as a rock star, Stewart became an international celebrity - the first Formula One superstar. Though he was always a family man (deeply devoted to his wife Helen and their sons Paul and Mark) and never a playboy, he was seen as the daring racing driver with the glamourous lifestyle who consorted with royalty, prominent politicians, musicians and movie stars.

He also frequented the corporate boardrooms of big business and became a multi-millionaire long before he hung up his helmet. He starred in TV commercials and advertising campaigns, gave speeches, went on worldwide promotional tours and had offices in London, New York and Switzerland, where he lived for several years. Stewart was well-placed to cash in on the dividends provided by the arrival of major sponsors when Formula One racing became a global television spectacle - a phenomenon in which he also played a major role.

He became a much sought after media personality and a compelling TV commentator, explaining the intricacies of the sport and tirelessly promoting it. In 1971 he worked for ABC TV as co-host for the big American network's live coverage of the Monaco Grand Prix. On the starting grid, where his Tyrrell was on pole, Stewart spoke to the camera explaining in detail how difficult the race would be. At the finish line he pulled off his helmet and again addressed the camera, explaining how he had won.

He was always a winner (even his new Stewart Grand Prix team won in 1999 before he sold it to Ford, who re-branded it Jaguar, which went nowhere) and Jackie Stewart remains one of the best known Formula One champions. He still loves the sport and in 2001 he received a knighthood for his contributions to it.

Text - Gerald Donaldson
Source: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



**********************
BONJOUR Invité PLAISIR DE TE VOIR !!!
Apprendre ce qu'était hier pour savoir aujourd'hui et faire demain... : HISTORIQUE F1.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
MICHAEL SCHUMACHER est le Roi de la F1, jusqu'à preuve du contraire...Il est le plus grand de tous .Il est maintenant = LÉGENDE VIVANTE ...mais dans quelle conditon... ♥♥♥ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Guylaine
Administratrice fondatrice
Administratrice  fondatrice

Messages : 20429
Date d'inscription : 08/03/2008

http://histo.annuaire-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

Jackie Stewart : "le Golden Boy"

Message par Modena49 le Jeu 8 Jan - 1:16:26

Watkins Glen, le 7 octobre 1973, Jackie Stewart coiffé de son inséparable casquette de loup de mer vient saluer une dernière fois tous ses anciens adversaires sur la grille de départ du GP des Etats-Unis.



Il dissimule son chagrin derrière d'épaisses lunettes noires. François Cevert, l'équipier, le dauphin, le petit frère s'est tué la veille aux essais. Brisé, il renonce à prendre le départ de l'ultime épreuve de la saison. Il n'y aura pas de 100e Grand prix pour le champion écossais, pas de fête pour son troisième titre mondial. Fidèle à sa décision de se retirer au terme de cette saison 1973, Stewart s'en va sans regret mais le coeur gros. Il a beaucoup retiré de la Formule 1, mais en retour, il lui a beaucoup donné.

Tireur d'élite

Et pourtant, ce pilote d'exception faillit bien se choisir une autre trajectoire. Il s'en est fallu de quelques plateaux d'argile. Invaincu lors des différents championnats britanniques de tirs au pigeon, il manque sa sélection pour les Jeux Olympiques de Rome en 1960. Cet échec ne va pas lui faire perdre le goût de la compétition et il va rapidement troquer le fusil pour le volant. Chez les Stewart, on aime les belles mécaniques. Après avoir disputé quelques courses à moto, Bob, le père, est devenu concessionnaire Jaguar dans sa ville écossaise de Dumbarton. Jimmy, le frère aîné de Jackie, a lui aussi fait une brillante carrière au sein de l'Ecurie Ecosse, disputant même le GP de Grande-Bretagne 1953 de Formule 1 sur une Cooper-Bristol. Un grave accident au Mans l'année suivante a mis un terme à sa carrière et refroidi dans le même temps les ardeurs de Jackie. Fort de cette notoriété et d'une excellente réputation professionnelle, le garage des Stewart accueille tous les propriétaires de voitures de sport de la région. L'un d'eux, enthousiasmé par le coup de volant de Jackie après un essai de révision, lui prête sa Marcos pour quelques épreuves de clubs. A son volant, Jackie fait ses débuts en course en avril 1961 à Oulton Park. Il dispute quatre courses cette saison et reporte deux victoires. Il rejoint bientôt les rangs de la prestigieuse Ecurie Ecosse et au volant des Jaguar E, Tojeiro ou Porsche il collectionne 14 victoires sur 23 courses en 1963, battant au passage de nombreux records du tour. Une réputation déjà prometteuse qui lui vaut d'être contacté par Ken Tyrrell pendant l'hiver 1963. En charge de l'écurie officielle Cooper-BMC de Formule 3, le manager britannique cherche un pilote capable de succéder à l'Américain Tim Mayer qui vient d'accéder à la Formule 1.

Convoqué à Goodwood par un froid matin de décembre, Jackie Stewart ne va pas manquer de surprendre son monde. Pour ses débuts en monoplace, il égale les temps réalisés par Bruce McLaren, le premier pilote de l'écurie en F1. Décontenancé, le Néo-Zélandais, reprend le volant de la petite Cooper F3 et améliore ses temps de près de deux secondes. Stewart repart à son tour et fait tout de suite aussi bien. John Cooper, pourtant avare de compliments finit alors par confier à Tyrrell : "Surtout ne lache pas ce Stewart, fais le signer tout de suite !" Tout va alors aller très vite et le duo Stewart-Cooper-BMC devient rapidement imbattable. Avec 11 victoires sur 13 courses, il fait figure d'épouvantail, à tel point que terminer second derrière lui équivaut pour ses adversaires à une victoire. Dès l'été 1964, il n'a plus rien à prouver en F3 et les propositions pleuvent : Formule 2, Sport-Prototypes, Saloon Cars et déjà Formule 1. Stewart ne veut pas brûler les étapes. S'il essaye bien une Lotus F1 avant le GP d'Angleterre, il préfère continuer son apprentissage en F2 et rapidement cette formule devient aussi étriquée que la précédente. Les portes de la Formule 1 lui sont grandes ouvertes. Cooper, Lotus et BRM veulent s'attacher les services de ce pilote dont l'ascension semble sans limite. S'il dispute sa première course en F1 sur une Lotus, (en remplacement de Jim Clark blessé... dans une bataille de boules de neige), c'est avec BRM qu'il signe pour la saison 1965. Un choix raisonnable et déjà d'une grande maturité : "la place de second pilote n'a jamais été confortable chez Lotus. Il y a moins de pression pour un débutant chez BRM et Graham Hill est un merveilleux professeur." Et Stewart va effectivement progresser à son rythme... c'est à dire de façon météorique : premier GP en Afrique du Sud en janvier et premier point au championnat, première victoire (hors-championnat) en mai à Silverstone devant Surtees, et première victoire en championnat en Italie en septembre...Dès sa première saison, Stewart fait partie de l'élite et se place au sommet (3e du Championnat du Monde derrière Jim Clark et Graham Hill).

"Monsieur Sécurité"

La saison 1966 s'ouvre sur une nouvelle victoire à Monaco, mais à Spa, théâtre du second GP de l'année, l'ascension du pilote écossais manque de se briser. Un orage surprend le peloton des F1 à l'autre bout du circuit. Une demi douzaine de monoplaces partent dans le décor dont la BRM de Stewart qui finit sa course folle en se retournant dans un fossé. Emprisonné dans la carcasse de sa monoplace, Jackie a la clavicule cassée et deux cotes brisées. Pire l'essence coule à flots et à tout instant l'incendie peut éclater. Il n'y a personne à cet endroit du circuit, ni sauveteurs, ni commissaires et c'est Graham Hill sorti de la piste à quelques dizaines de mètres qui vient le libérer en empruntant des outils à un spectateur. Lorsque Stewart est enfin évacué en ambulance, le chauffeur s'égare en chemin... Au-delà du traumatisme, cette incroyable accumulation d'incompétence sera un véritable déclic. Dès lors, Stewart ne cessera d'oeuvrer pour la sécurité sur les circuits. Il est plus que temps. A cette époque, les Grands Prix ressemblent, en effet, plus à des jeux du cirque qu'à des joutes sportives.

Entre 1966 et 1970, près d'une dizaine de pilotes de Formule 1 trouvent la mort en course et autant sont grièvement blessés. La tâche est immense pour Stewart mais il n'accepte pas la fatalité. Il avait un crédo : "je ne suis pas payé pour prendre des risques, je suis payé pour gagner". Il parle alors au nom de tous et se bat avec le pouvoir sportif, les organisateurs, les constructeurs. Il impose un rail de sécurité ici, des grillages ailleurs, des antennes médicales ou encore des structures déformables anti-feu dans les voitures. Il est le premier pilote à rémunérer de ses deniers un chirurgien qui le suit sur chaque circuit, le premier à tester les nouveaux équipements (casque intégral, combinaisons et sous-vêtements ignifugés). Dans ce rôle, il ne se fait pas que des amis et les anciennes gloires de la F1 ne manquent pas de déclarer qu'en leur temps, les pilotes savaient mourir sans se plaindre. Stewart s'en fiche, il sait que son combat est juste : "j'aurais été plus populaire si je ne m'étais pas occupé de sécurité. Je serais peut-être mort aujourd'hui, mais je serais un mort populaire." De plus, Stewart sent que la F1 est en train de changer avec l'arrivée des sponsors et de la télévision. Il sera l'ambassadeur de la F1 moderne, accompagnant le mouvement au point de s'y identifier. Aujourd'hui si les pilotes se tuent moins et gagnent davantage d'argent, ils le doivent pour une large part à la volonté et aux choix de Stewart.

Toujours le bon choix

Au-delà de ses initiatives "politiques", Stewart se trompera peu dans ses choix. Quand il quitte une écurie BRM à bout de souffle à la fin de la saison 1967, il décline l'offre de Ferrari se méfiant trop du climat "byzantin" entretenue dans l'écurie italienne. Il préfère miser sur Matra qui débute pourtant en Formule 1. Le risque est toutefois mesuré. Depuis deux ans qu'il pilote des Matra en Formule 2, il sait qu'il dispose du meilleur châssis du moment. De plus, Dunlop qu'il a réussi à ramener au plus niveau après de nombreux essais est prêt à miser sur lui en offrant à l'équipe de Ken Tyrrell le nouveau Ford Cosworth qui a dévoilé un potentiel impressionnant dès ses débuts. Sans un poignet cassé, lors d'une épreuve de F2 qui l'écarte de deux Grands Prix, Stewart aurait été sacré champion du Monde dès 1968. L'année suivante, l'association Stewart-Matra-Ford est imbattable : six victoires et le titre dès Monza. L'accord commercial entre Matra et Chrysler rend cependant la séparation inévitable à la fin de l'année.

Stewart conserve toute sa confiance au moteur Ford mais doit se contenter d'une modeste March qui ne lui vaudra qu'une seule victoire. Tyrrell prépare l'avenir avec une nouvelle monoplace inspirée de la Matra. Très classique mais d'une redoutable efficacité, la Tyrrell lui apportera deux nouveaux titres mondiaux en 1971 et 1973. Avec le recul, ces succès semblent faciles. Jochen Rindt,son seul véritable adversaire, a disparu trop tôt. Brabham, Hulme, Surtees et Graham Hill ont vieilli, Fittipaldi et peterson sont encore un peu tendres tandis que Ickx et Amon manquent de constance. A la vérité, Stewart était tout simplement au sommet de son art : doué d'un pouvoir de concentration et de réflexes peu communs, styliste et metteur au point hors-pair. Un véritable professionnel, il ne laisse rien au hasard. Sa vie est réglée comme une horloge suisse et bien avant tout le monde, il ne boit pas, ne fume pas, suit un régime alimentaire et ne fait pas la fête la veille d'une course. Un homme de fer qui ne laissera rien paraître à ses adversaires de ses soucis de santé : une mononucléose en 1971 et un ulcère à l'estomac l'année suivante.

La décontraction qu'il affiche, cheveux longs et vêtements à la mode n'était qu'une apparence. Son oeil mi-clos était celui d'un maquignon qui soupèse ses adversaires pour mieux les démoraliser. Stewart aurait été insupportable s'il n'avait été capable de se moquer de lui-même avec sa voix nasillarde haute perchée et sans combat pour la sécurité qui fut une belle preuve d'altruisme. Quand il décida de se retirer, on l'accusa de ne pas aimer véritablement la course automobile. C'était un faux procès. Stewart adorait la F1 mais se sentait aussi des devoirs envers sa famille : "la disparition d'amis proches comme Piers Courage et Jochen Rindt avait été ressentie comme une véritable torture par ma femme Helen. Et puis, à l'âge de six ans, Paul, mon fils aîné a demandé le plus sérieusement du monde à sa mère quand est-ce que j'allais me tuer. Pour lui tous les pilotes étaient destinés à mourir sur un circuit." Dès avril 1973, sa décision est prise et comme à son habitude, il ne laisse rien au hasard. Il doit se retirer au soir du GP des Etats-Unis, son centième Grand Prix et si l'année se poursuit comme elle a commencé avec un troisième titre en poche. Seules deux personnes sont dans la confidence : Ken Tyrrell et Walter Hayes, le directeur de Ford Europe. Helen Stewart, n'est pas au courant. Jackie ne voulait pas qu'elle vive la saison comme un compte à rebours. La mort de François Cevert, la veille de la course bouleversera le protocole le remplissant d'une infinie tristesse.

En fait, Jackie Stewart n'a jamais vraiment quitté la Formule 1. Depuis plus de vingt ans, il traverse toujours les paddocks de sa démarche sautillante, connu et reconnu par tous. Il est consultant, commentateur pour les TV américaines, journaliste essayeur, homme d'affaires et de relations publiques pour des immenses compagnies (Ford, Elf, Moet et Chandon ou Rollex). En vrai professionnel, cet homme pressé donne toujours l'impression d'être disponible, aime séduire et captiver son public par ses discours et ses analyses percutantes. Véritable bourreau de travail, Stewart est fier de sa réussite, fier de côtoyer la "jet-set", fier de prouver qu'il savait faire autre chose que de tenir un volant et surtout fier de gagner beaucoup d'argent.

C'est cette stature et sa connaissance du milieu qui lui vaut aujourd'hui la confiance de Ford. Disposant d'un budget considérable, il aura à coeur de réussir ce nouveau challenge. Personne n'en doute d'ailleurs !

suite



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24957
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: JACKIE STEWART:

Message par Modena49 le Jeu 8 Jan - 1:17:25

Jackie Stewart en bref

- Né le 11 juin 1939 à Dumbarton (Ecosse)
- 1ere course, en avril 1961 à Oulton Park sur une Marcos.
- 1962 mariage avec Helen
- 1963, rejoint l'Ecurie Ecosse. 23 courses sur Tojeiro, Jaguar E et MkI-3.4 litres : 14 victoires.
- 1964 : Formule 3 avec la Cooper-BMC de l'équipe Tyrrell : 11 victoires (dont Monaco) sur 13 courses. Débute en Formule 2 à Charade sur une Lotus du Team Ron Harris (2e derrière Denis Hulme). Une victoire à Snetterton et encore 2e à Montlhéry.
Débute en Formule 1 sur une Lotus au GP du Rand en Afrique du Sud le 12 décembre. (Pole position, meileur tour en course et vainqueur de la 2e manche).
10e des 1000 km de Paris avec Ludovico Scarfiotti sur une Ferrari 275 LM. Quelques courses sur une Ford Cortina Lotus officielle en "Saloon Cars".
- 1965 : Débuts en championnat du Monde de Formule 1 sur une BRM au GP d'Afrique du Sud (6e). Première victoire (hors championnat) à l'International Trophy à Silverstone en mai. Première victoire en championnat au GP d'Italie à Monza devant Graham Hill. 3e du championnat du Monde de F1.
Termine 10e des 24 Heures du Mans sur une Rover-BRM à turbine avec Graham Hill et 2e du Guards Trophy sur une Lola T 70.
- 1966 : vainqueur du GP de Monaco. 7e du championnat du monde de F1. 2e à Barcelone et 4e à Pau, Montlhéry et le Mans sur une Matra F2. Champion de Tasmanie sur BRM (4 victoires).
6e des 500 Miles d'Indianapolis sur une Lola-Ford.
- 1967 : 9e du championnat du Monde de F1 sur BRM. 2e de la Gold Cup F1/F2 sur sur Matra MS7 F2. Trois victoires en F2 sur Matra : Karlskoga, Enna et Albi. 2e du championnat de Tasmanie sur BRM (vainqueur des GP de Nouvelle Zélande et d'Australie)
18e des 500 Miles d'Indianapolis sur une Lola-Ford.
2e des 500 Miles de Brands Hatch sur une Ferrari P4
- 1968 : 2 du championnat du monde de F1 sur Matra-Ford. Vainqueur des GP de Hollande, Allemagne, Etats-Unis et de la Gold Cup (Hors championnat). Trois victoires en F2 sur Matra : Barcelone, Pau et Reims.
- 1969 : Champion du monde de F1 sur Matra Ford. 6 victoires : Afrique du Sud, Espagne, Hollande, France, Grande Bretagne, et Italie. 1er de la Course des Champions (hors championnat).
Deux victoires en F2 sur Matra : Nürburgring et Jarama.
- 1970 : 5e du championnat du Monde de F1 sur March Ford. Une victoire : Espagne. 1er de la Course des Champions (hors championnat). Une victoire en F2 sur Brabham : Crystal Palace.
- 1971 : Champion du Monde de F1 sur Tyrrell Ford. 6 victoires : Espagne, Monaco, France, Grande Bretagne, Allemagne, Canada.
Deux victoires en CANAM sur une Lola T 260.
- 1972 : 2e du championnat du Monde de F1 sur Tyrrell Ford. 4 victoires : Argentine, France Canada et Etats-Unis.
2e des 6 Heures du Castellet sur Ford Capri RS avec François Cevert.
- 1973 : Champion du monde de F1 sur Tyrrell Ford. 5 victoires : Afrique du Sud, Belgique, Monaco, Hollande et Allemagne.
1er de l'International Trophy F1 (hors championnat).
5e des 6 Heures du Castellet sur Ford Capri RS avec Jochen Mass.
- Bilan F1 : 99 GP disputés, 27 victoires, 17 pole position, 15 meilleurs tours en course.

source [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24957
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: JACKIE STEWART:

Message par Guylaine le Jeu 8 Jan - 3:05:18

Superbe suite : Modena plus les gens en sauront sur nos champions mieux cela sera!!! encore!!! Very Happy



**********************
BONJOUR Invité PLAISIR DE TE VOIR !!!
Apprendre ce qu'était hier pour savoir aujourd'hui et faire demain... : HISTORIQUE F1.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
MICHAEL SCHUMACHER est le Roi de la F1, jusqu'à preuve du contraire...Il est le plus grand de tous .Il est maintenant = LÉGENDE VIVANTE ...mais dans quelle conditon... ♥♥♥ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Guylaine
Administratrice fondatrice
Administratrice  fondatrice

Messages : 20429
Date d'inscription : 08/03/2008

http://histo.annuaire-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: JACKIE STEWART:

Message par Guylaine le Lun 9 Fév - 8:58:51

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



**********************
BONJOUR Invité PLAISIR DE TE VOIR !!!
Apprendre ce qu'était hier pour savoir aujourd'hui et faire demain... : HISTORIQUE F1.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
MICHAEL SCHUMACHER est le Roi de la F1, jusqu'à preuve du contraire...Il est le plus grand de tous .Il est maintenant = LÉGENDE VIVANTE ...mais dans quelle conditon... ♥♥♥ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Guylaine
Administratrice fondatrice
Administratrice  fondatrice

Messages : 20429
Date d'inscription : 08/03/2008

http://histo.annuaire-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: JACKIE STEWART:

Message par dom465 le Mar 8 Jan - 22:54:05

F1i TV présente Jackie Stewart, le professionnel
Par Ziv Knoll

Dans notre nouvelle série ‘classic’ sur F1i TV, Pierre Van Vliet et Ziv Knoll dressent le portrait vidéo de grands pilotes du passé. Nous débutons cette semaine avec Jackie Stewart, par ailleurs grand témoin du dernier numéro de F1i Magazine.

Triple Champion du monde comme Sebastian Vettel, l’Ecossais a toutefois remporté plus de victoires que l’Allemand (27 en 99 Grands Prix disputés, pour 26 sur 101 à Seb). Il fut surtout un apôtre de la sécurité, en se battant durant toute sa carrière pour améliorer la protection des pilotes, et par-dessus tout le premier véritable professionnel, exilé en Suisse et se liant à long terme avec son écurie et ses sponsors. Cette approche lui a permis de se reconvertir, sous l’égide d’IMG (la plus grande agence mondiale de marketing sportif), en tant qu’ambassadeur des marques les plus prestigieuses et consultant télé, un job dans lequel il fait également figure de précurseur.

Après avoir mené à bien l’aventure Stewart Grand Prix en compagnie de son fils Paul, jusqu’à la victoire de Johnny Herbert au Nürburgring en 1999, Sir Jackie a revendu le team à Ford qui l’exploita sous la bannière Jaguar Racing avant de le céder à Red Bull fin 2004. Entre-temps, Stewart a collaboré avec Williams et plus récemment avec Lotus F1 Team. A 73 ans, il reste une figure incontournable du paddock et un grand défenseur de son sport.

Retrouvez ci-dessous le portrait vidéo de Jackie Stewart :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
dom465
Administrateur indispensable
Administrateur indispensable

Messages : 2913
Date d'inscription : 16/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: JACKIE STEWART:

Message par Guylaine le Ven 11 Jan - 20:09:51

Excellent ajoût Dominique !



**********************
BONJOUR Invité PLAISIR DE TE VOIR !!!
Apprendre ce qu'était hier pour savoir aujourd'hui et faire demain... : HISTORIQUE F1.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
MICHAEL SCHUMACHER est le Roi de la F1, jusqu'à preuve du contraire...Il est le plus grand de tous .Il est maintenant = LÉGENDE VIVANTE ...mais dans quelle conditon... ♥♥♥ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Guylaine
Administratrice fondatrice
Administratrice  fondatrice

Messages : 20429
Date d'inscription : 08/03/2008

http://histo.annuaire-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: JACKIE STEWART:

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum