JIM CLARK:

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

JIM CLARK:

Message par Guylaine le Mar 11 Mar - 19:49:07

Jim Clark

James Clark Jr. OBE dit Jim Clark (né le 4 mars 1936, à Kilmany (Fife) et mort le 7 avril 1968 lors d'une course de Formule 2 sur le circuit d'Hockenheim, en Allemagne) était un pilote automobile écossais, dont la brève carrière dans les années 1960 a marqué à jamais l'histoire du sport automobile.

Jim Clark, certainement l'un des plus grands pilotes de l'histoire de la Formule 1, construisit en quelques années un palmarès exceptionnel, signant 25 victoires, 33 pole positions en seulement 72 participations en Grands Prix et remportant deux titres de champion du monde (1963 et 1965). En 1965, outre son titre en Formule 1, il remporta sur le célèbre Indianapolis Motor Speedway les 500 miles d'Indianapolis.

Le style de conduite de Jim Clark, tout en douceur, devenu légendaire, signe d'une habileté phénoménale au volant, lui permettait d'enchaîner naturellement virages et trajectoires avec la régularité d'un métronome, tout en allant très vite. Il contribuera à bâtir la légende du pilote écossais, qui écrivit l'une des plus belles pages du sport automobile britannique.


Les débuts
Fils de riches fermiers, installés dans le village de Duns dans le Berwickshire, seul garçon d'une famille de cinq enfants, Jim Clark semblait prédestiné à prendre la suite de ses parents dans l'exploitation de la ferme familiale. Ses premiers exploits automobiles dans des rallyes ou des courses locales, lorsqu'il sortait à peine de l'adolescence, ne rencontrèrent pas un enthousiasme démesuré de la part de ses parents ... qui voyaient plutôt l'avenir de leur fils dans la culture et l'élevage. Mais son ami Ian Scott-Watson le soutint, jusqu'à son incorporation dans l'équipe de Jock McBain : Border Reivers.

Au cours de l'une de ces courses il fit la rencontre qui allait le lancer : il pilota une Lotus Elite contre...Colin Chapman. Ce dernier fut très impressionné par son talent et suivit dès lors sa carrière de très près. Ironiquement, en 1959, Border Reivers envisageait d'acheter une Lotus de Formule 2 pour Clark, mais celui-ci ayant vu Graham Hill perdre une roue de cette même voiture lors d'une course, il préféra aller courir en voitures de sport. Il disputa les 24 heures du Mans 1959, pour la première fois sous la direction de Colin Chapman, terminant second dans sa catégorie. Il y retourna en 1960 sur Aston Martin terminant troisième au général et en 1961, bien qu'il n'appréciât pas trop l'épreuve mancelle, en raison de la trop grande différence de niveau de pilotage entre les concurrents, qui rendait, selon lui, la conduite dangereuse.

Il se lia avec Aston Martin, qui envisageait de s'engager en Formule 1, et avec Colin Chapman en Formule 2. Cependant la Formule 1 d'Aston Martin fut un désastre complet, quand Clark engrangeait victoires sur victoires en Formule 2 avec Lotus. Clark signa donc avec Lotus en Formule 1.


En Formule 1

Première saison
Sa première course en F1, lors du GP des Pays-Bas en 1960 se fit en remplacement de John Surtees (qui disputait toujours des courses de moto). Il était cinquième avant que sa boîte de vitesse ne le lâche. La course suivante se déroulait à Spa-Francorchamps, le circuit le plus dangereux de la saison : deux pilotes se sont tués cette année-là, dont le coéquipier de Clark, Alan Stacey. Cette fois-ci Jim Clark réussit à finir la course, en cinquième position. La saison suivante fut plus mitigée : lors du Grand Prix d'Italie il percuta la Ferrari de Wolfgang von Trips, et celle-ci fut projetée dans la foule, faisant plusieurs victimes, dont le pilote allemand...


La période des succès

Jim Clark lors du Grand Prix d'Allemagne 1962La saison 1962 débuta par deux victoires (hors-championnat) du pilote Lotus sur la Lotus 24. Lors du Grand Prix d'ouverture de la saison, en Hollande, il renonça encore...boîte cassée! La course suivante, à Monaco le vit abandonner sur panne moteur...Sa nouvelle Lotus 25 était une formidable voiture de course, mais sa fiabilité laissait à désirer...La délivrance vint enfin à Spa, lançant la légende de Jim Clark. Il signa trois victoires au total en 1962 (Belgique, Grande-Bretagne et États-Unis), et six pole positions, et ne concéda le titre à Graham Hill que sur une ultime défaillance de sa monture, alors qu'il menait la dernière course...

L'année 1963 fut celle de la ****écration, puisqu'il remporta sept courses sur dix disputées, et autant de poles, montant sur neuf podiums et marquant 54 points. Il remporte également le BRDC International Trophy, course hors-championnat disputée à Silverstone.

Il termina troisième en 1964 (trois victoires et cinq pole positions), alors que John Surtees (Ferrari) réussissait l'exploit jamais égalé d'être titré à la fois en Formule 1 et en Grands prix moto.

La saison 1965 serait encore une lutte à couteaux tirés entre Jim Clark, John Surtees et Graham Hill, arbitrée par Jackie Stewart. Clark dans sa Lotus 33 sortit vainqueur de cette lutte et coiffa sa deuxième couronne mondiale, avec six victoires, six pole positions et six podiums, marquant, comme en 1963 54 points.


Jim Clark en 1965.
Jim Clark en 1966.1966 vit l'arrivée de la nouvelle Formule 1 Lotus 43 de Colin Chapman qui, sous-motorisée et extrêmement capricieuse, ne permit à Clark de remporter qu'une course en 1966 (États-Unis), de ne signer que deux poles et autant de podiums, marquant 16 points. Jusqu'à l'arrivée du moteur Ford-Cosworth DFV, Lotus ne fut que l'ombre d'elle-même. A Zandvoort, Clark remporta la victoire avec ce moteur.

La saison 1967 vit le sacre de Dennis Hulme (Brabham) tandis que Clark terminait troisième, avec 41 points : quatre victoires, six poles et cinq podiums. Ne disposant pas d'une voiture lui permettant de se battre pour le titre, Jim multiplia les exploits, accumulant les meilleurs tours en course. Lors du GP d'Italie, il offrit au public le spectacle d'une remontée exceptionnelle, qui le vit retrouver la tête de la course après avoir compté un tour de retard ! Le 22 octobre 1967, lors du GP du Mexique, Jim Clark — avec 24 victoires — égalait le record du nombre de victoires en Grand Prix, établi dix ans plus tôt par le quintuple champion du monde argentin Juan Manuel Fangio.

La saison 1968 sera la dernière de cet immense champion, et il ne finira qu'une course, en Afrique du Sud, qu'il remporta après s'être élancé de la pole position. Ce fut sa 25e et dernière victoire, qui lui permettait de battre le record de Fangio, qu'il aurait certainement porté beaucoup plus haut, sans la tragédie d'Hockenheim. Belle façon pourrait-on dire de clore une carrière exceptionnelle malheureusement interrompue trop tôt. Il est considéré par les spécialistes et par des pilotes comme Fangio et Senna comme un des plus grands pilotes de tous les temps, qui aurait certainement obtenu un palmarès encore plus important, si, à l'instar du brésilien Ayrton Senna, la mort n'était venue interrompre sa trajectoire, le 7 avril 1968, dans une course de Formule 2 sur le circuit d'Hockenheim, en Allemagne, quand sa Lotus a quitté la route pour une raison inexpliquée.


Statistiques en Formule 1
Jim Clark n'a participé, au cours d'une carrière brutalement interrompue à l'âge de 32 ans, qu'à 72 courses. Il a remporté 25 victoires, est monté sur le podium à 32 reprises, et a terminé 40 fois dans les points. Il a obtenu 33 pole positions, 28 meilleurs tours en course et 13 « hat-tricks » (pole position, meilleur tour et victoire dans la même course). Il a marqué 274 points au championnat du monde de Formule 1, et a obtenu le titre de champion du monde à deux reprises en 1963 et 1965. Il fut le premier pilote à obtenir plus de victoires que le légendaire pilote argentin Juan Manuel Fangio (25 contre 24).

Nombre de saisons en F1 : 9
Grands Prix disputés : 72
Victoires : 25 (soit 34,72%)
Points marqués : 274
Moyenne de pts par GP : 3,81 pts
Moyenne de pts par saison : 30,44 pts
Pole Positions : 33 (soit 45,83 %)
Départs 1ère ligne : 42 (soit 58,33 %)
Deuxièmes places en Grand Prix : 1 (soit 1,39 %)
Troisièmes places en Grand Prix : 6 (soit 8,33 %)
Podiums : 32 (soit 44,44 %)
Dans les Points : 40 (soit 55,56 %)
Meilleurs Tours: 29 (soit 40,28 %)
Nbre courses en ayant mené : 43 (soit 59,72 %)
Tours en tête : 1 940 (soit 49,55 % des tours parcourus)
Kms en tête : 10 110 (soit 49,55 % des Kms parcourus)
Tours parcourus : 3 915
Kms parcourus : 20 404
Hat tricks (Victoire/Pole position/Meilleur tour) : 11 (soit 15,28 %)
Abandons : 28 (soit 38,89 %)
Débuts en F1 : 1960 — Grand Prix des Pays-Bas, sur le Circuit de Zandvoort, le 6 juin 1960 (Résultat : Abandon au 42e tour / transmission)
Première victoire : 1962 — Grand Prix de Belgique, sur le Circuit de Spa-Francorchamps, le 17 juin 1962, pour son 17e Grand Prix.
Première pole position : 1962 — Grand Prix de Monaco, sur le circuit en ville de Monaco, le 3 juin 1962, pour son 16e Grand Prix.
Dernière course : 1968 — Grand Prix d'Afrique du Sud, sur le Circuit de Kyalami, le 1er janvier 1968, pour son 72e Grand Prix. (Résultat : 1er / pole position / meilleur tour)

SOURCE:WIKIPEDIA



**********************
BONJOUR Invité PLAISIR DE TE VOIR !!!
Apprendre ce qu'était hier pour savoir aujourd'hui et faire demain... : HISTORIQUE F1.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
MICHAEL SCHUMACHER est le Roi de la F1, jusqu'à preuve du contraire...Il est le plus grand de tous .Il est maintenant = LÉGENDE VIVANTE ...mais dans quelle conditon... ♥♥♥ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Guylaine
Administratrice fondatrice
Administratrice  fondatrice

Messages : 20511
Date d'inscription : 08/03/2008

http://histo.annuaire-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: JIM CLARK:

Message par Guylaine le Mar 11 Mar - 19:50:07

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




**********************
BONJOUR Invité PLAISIR DE TE VOIR !!!
Apprendre ce qu'était hier pour savoir aujourd'hui et faire demain... : HISTORIQUE F1.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
MICHAEL SCHUMACHER est le Roi de la F1, jusqu'à preuve du contraire...Il est le plus grand de tous .Il est maintenant = LÉGENDE VIVANTE ...mais dans quelle conditon... ♥♥♥ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Guylaine
Administratrice fondatrice
Administratrice  fondatrice

Messages : 20511
Date d'inscription : 08/03/2008

http://histo.annuaire-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: JIM CLARK:

Message par Guylaine le Mer 12 Mar - 10:45:39

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



**********************
BONJOUR Invité PLAISIR DE TE VOIR !!!
Apprendre ce qu'était hier pour savoir aujourd'hui et faire demain... : HISTORIQUE F1.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
MICHAEL SCHUMACHER est le Roi de la F1, jusqu'à preuve du contraire...Il est le plus grand de tous .Il est maintenant = LÉGENDE VIVANTE ...mais dans quelle conditon... ♥♥♥ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Guylaine
Administratrice fondatrice
Administratrice  fondatrice

Messages : 20511
Date d'inscription : 08/03/2008

http://histo.annuaire-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: JIM CLARK:

Message par Guylaine le Mer 12 Mar - 10:48:37

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Terrible accident qui mit fin aux jours de Jimmy Clark Sad



**********************
BONJOUR Invité PLAISIR DE TE VOIR !!!
Apprendre ce qu'était hier pour savoir aujourd'hui et faire demain... : HISTORIQUE F1.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
MICHAEL SCHUMACHER est le Roi de la F1, jusqu'à preuve du contraire...Il est le plus grand de tous .Il est maintenant = LÉGENDE VIVANTE ...mais dans quelle conditon... ♥♥♥ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Guylaine
Administratrice fondatrice
Administratrice  fondatrice

Messages : 20511
Date d'inscription : 08/03/2008

http://histo.annuaire-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: JIM CLARK:

Message par Lionel le Sam 28 Juin - 8:07:07

Sur les forums, au sondage du genre "quel est votre pilote préféré", à travers les époque Jim Clark est pour moi sur le podium.

Voici le récit d'une victoire de Jim Clark inespérée à Spa en 64:





Extraordinaire fin de course pour le 24 ème grand prix de Belgique.
Au classement final c'est une nouvelle fois Jim Clark qui remporte la victoire.Mais il aura fallut un concours de circonstances et une dose de chance peu commune pour qu'il gagne ce grand prix.
Il réalise un exploit inespéré qui a fait bondir de joie le patron d'écurie Colin Chapman.
En effet Jim Clark se contentait de la quatrième place à trois tours de l'arivée!!! pourtant il remporte ce grand prix en Belgique.

Donc à trois tours de la fin et tout au long de la course, Clark n'avait jamais pu lutter pour la première place.Il avait été battu à la régulière par Graham Hill pour la deuxième place, puis par McLaren après un arret au stand pour vérifier sa suspension arrière.

A trois tour de la fin, c'est Dan Gurney qui était en tete après une merveilleuse course de domination et d'aisance, il possèdait 40 secondes d'avance sur Graham Hill, puis suivaient Bruce McLaren et Jim Clark.

Et coup de théatre (ce n'était pas le dernier!), Gurney s'arretait à son stand alors que Hill avait pris la première place, ce qui veut dire que le leader avait perdu dans ce seul tour les 40 secondes d'avance qu'il possèdait.Gurney arrivait à son stand au ralenti pour ravitailler en carburant mais il a du repartir comme il est arrivé : il n' y avait pas d'essence à son stand de pret et plutot que d'attendre et perdre de précieuse secondes, Gurney pris le risque de reprendre la course, en quatrième position.

Il restait alors un tour à couvrir, et Graham Hill héritait donc d'une victoire tombée du ciel.Mais nous ne sommes pas au bout de nos surprises car pendant que tout le monde attendait l'arrivée victorieuse de Hill, le temps s'écoulait et la BRM du britannique n'apparraissait pas en vue du drapeaux à damier.

Une voiture apparue enfin!!! mais celle de McLaren car Hill était tombé en panne d'essence, tut comme Dan Gurney qui reparti plus tot des stands sans ravatailler.Les deux étaient tombés en panne d'essence sur le circuit plus tot que McLaren et ce dernier finissait aussi au ralenti, en panne d'essence aussi, et le pauvre Bruce vit débouler la Lotus Climax de Clark et le dépassé à une centaine de mètres de la ligne d'arrivée.Il était passé en trombe par Jim Clark qui signait une victoire due à la chance...énorme chance grace aux pannes d'essence de ses trois principaux rivaux!

Et cette victoire n'a tenue qu'à quelques centilitres de carburant puisque dans son tour d'honneur, Clark tombait à son tour en panne d'essence!

Fin de grand prix inouie, mais l'américain Dan Gurney méritait 100 fois la victoire.
Ce grand prix de Belgique, a marqué les annales de la compétition.

Classement:
1 Jim Clark (lotus climax)
2 McLaren (cooper climax)
3 Brabham (brabham climax)
4 Ginther (BRM)
5 Hill (BRM)
6 Gurney (brabham climax)
avatar
Lionel
Membre Honorable
Membre Honorable

Messages : 60
Date d'inscription : 13/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: JIM CLARK:

Message par Invité le Sam 28 Juin - 13:17:43

ouais j'adore ce pilote, mon préféré des années 60-70 (à part James Hunt LoL)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: JIM CLARK:

Message par Guylaine le Mar 6 Jan - 4:27:43

World Championships 2
Grand Prix Starts 72
Grand Prix Wins 25
Pole Positions 32
Nationality British
History
He never intended to make racing a way of life, let alone become the best in the world in a sport that for him began as farm boy's hobby. And when the sport took Jim Clark's life the racing world mourned the loss of one of its best-loved champions, the unassuming Scottish driving genius whose personal integrity and admirable human qualities endeared him to fans and rivals alike. Nearly invincible in the car, he seemed vulnerable out of it and was always a reluctant hero. Few champions were as dominant. Fewer still are remembered so fondly.

James Clark, junior, was born on March 4, 1936, and brought up with his four sisters on the family farm in Scotland's Berwickshire hills near the border with England. There was plenty of room to roam around the Clark's large acreage where flocks of pedigree sheep grazed peacefully and where Jim Clark would always feel most at home. It was worlds away from international motorsport, a subject he first read about in books and magazines when, at 13, he went to a private school in Edinburgh, where he also played cricket and was quite good at hockey. When it came to using vehicles for sporting pursuits Jim had to overcome parental opposition to using them for anything other than utilitarian purposes. Having first driven the family car around the fields in secret, and then been allowed to drive farm tractors alone, Jim got his driver's license on his 17th birthday, by which time he had left school and was working full time on the farm. For personal transport he bought a Sunbeam Talbot and in 1956 began using it to compete in local rallies and driving skill tests. He soon graduated to winning club races in a variety of sportscars entered for him by wealthy enthusiast friends, without whose encouragement he might have progressed no further. When he won he found being the focus of attention embarrassing. He also felt guilty about racing against his family's wishes. Goaded on by his friends, the reluctant racer began to take it more seriously, demonstrating an outstanding natural talent that amazed everyone, and certainly surprised the man himself.

In 1958 Clark was given a sleek little Lotus Elite coupe to race at Brands Hatch, where he immediately impressed the winner in an identical car, Lotus founder Colin Chapman. Invited by Chapman to race a Lotus Formula Junior, Clark immediately excelled and was promoted to Team Lotus for the latter part of the 1960 Formula One season. In Belgium that year he suffered through one of the worst weekends in Formula One history. Early in the race at Spa Chris Bristow crashed fatally in a Cooper. Clark just managed to avoid the terribly mutilated body as it lay on the track but his Lotus was spattered with blood. A few laps later Clark's friend and Lotus team mate Alan Stacey lost control when he was hit in the face by a bird and he was killed. Clark admitted that the gruesome disasters nearly put him off racing forever. Thereafter he hated Spa with a vengeance and yet he would win there four times in succession.

In 1961 his first complete Grand Prix season was blighted by his involvement in a collision at Monza with the Ferrari of Wolfgang von Trips. Though Clark was innocent and unhurt, the death of von Trips and 14 spectators left him devastated and again he seriously considered retiring. But he was persuaded to stay by Colin Chapman, whose brilliance as a designer was developing along with the emerging genius of his star driver.

Over the next four seasons the Clark-driven Lotus was mostly only ever beaten when the mechanical side of the equation failed to deliver. Chapman's innovative Lotus chassis powered by Climax V8 engines were exceptionally fast but notoriously unreliable. Clark only lost the 1962 championship because of an oil leak in the last race. In 1963 everything held together and he stormed to victory in seven of the championship races and easily won his first driving title. In 1964 he was again deprived of the championship in the last race by an oil leak. In 1965 he won six of the 10 races and his second World Championship.

By now Clark and Chapman were as close as brothers. Chapman greatly admired his sincerity, humility and personal integrity and said Clark was as impressive as a human being as he was driver. Clark was not technically-minded and relied on Chapman to translate his comments into engineering solutions. Even when the car was not right Clark's natural talent enabled him to drive around problems, though he often said he had no idea where his speed came from.

The public warmed to the shy champion who shunned the limelight, which now extended to America where he became a star after winning the 1965 Indianapolis 500. He hated press conferences and was visibly uncomfortable making public appearances. Though admired and well-liked by his peers, none of them knew him well. Graham Hill and Jackie Stewart, both self-confident extroverts, found Clark to be just the opposite. In the car he was the epitome of calm and controlled aggression. Out of it he constantly chewed his fingernails and was surprisingly indecisive, and had trouble choosing which restaurant to eat in.

His championships brought him wealth and he became a tax exile in Paris. He drove to the races in a Lotus Elan (and later flew a Piper Twin Commanche he bought from Chapman), often with a female companion. He never married but confided to a girlfriend that his ambition was to settle down and have a family of his own on the farm in Scotland. He deliberately kept his contracts to a year at a time so he could be free to leave when he wanted.

He nearly left after Lotus was less competitive in 1966, though his patience was rewarded with a return to form the next season. A victory in the first Grand Prix of 1968 brought his total to 25, eclipsing the previous record set by the great Fangio. Like Fangio, Jim Clark seldom ever made a mistake and had very few accidents - which made his sudden death all the more difficult to comprehend. On April 7, 1968, his Lotus had a tyre failure in a F2 race at Hockenheim in Germany and he was killed. The racing world was in shock and many felt the heart had gone out of the sport. Colin Chapman said he lost his best friend. Graham Hill said what he would miss most was Jim Clark's smile.

Text - Gerald Donaldson
Source: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



**********************
BONJOUR Invité PLAISIR DE TE VOIR !!!
Apprendre ce qu'était hier pour savoir aujourd'hui et faire demain... : HISTORIQUE F1.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
MICHAEL SCHUMACHER est le Roi de la F1, jusqu'à preuve du contraire...Il est le plus grand de tous .Il est maintenant = LÉGENDE VIVANTE ...mais dans quelle conditon... ♥♥♥ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Guylaine
Administratrice fondatrice
Administratrice  fondatrice

Messages : 20511
Date d'inscription : 08/03/2008

http://histo.annuaire-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: JIM CLARK:

Message par Guylaine le Lun 9 Fév - 8:46:57

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



**********************
BONJOUR Invité PLAISIR DE TE VOIR !!!
Apprendre ce qu'était hier pour savoir aujourd'hui et faire demain... : HISTORIQUE F1.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
MICHAEL SCHUMACHER est le Roi de la F1, jusqu'à preuve du contraire...Il est le plus grand de tous .Il est maintenant = LÉGENDE VIVANTE ...mais dans quelle conditon... ♥♥♥ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Guylaine
Administratrice fondatrice
Administratrice  fondatrice

Messages : 20511
Date d'inscription : 08/03/2008

http://histo.annuaire-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: JIM CLARK:

Message par jimmy26 le Mer 29 Mai - 15:26:14

oui, également, j'ai toujours été un fan de
Jimmy , et d'Ayrton, ils nous manquent !
avatar
jimmy26

Messages : 43
Date d'inscription : 28/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: JIM CLARK:

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum