Le paradoxe médiatique de la F1

Aller en bas

Le paradoxe médiatique de la F1

Message par Modena49 le Lun 4 Fév - 12:18:35


Twitter est de plus en plus présent dans le paysage médiatique de la Formule 1. Une fenêtre ouverte vers les fans qui jure quelque peu avec l'art du secret dont font preuve les écuries au moment de lever le voile sur leurs monoplaces 2013.

Le petit monde de la Formule 1 est à nouveau en pleine effervescence. Après la trêve hivernale, les choses sérieuses reprennent avec les premiers essais qui débuteront demain. Mais avant ça nous avons eu – et ce n'est pas tout à fait terminé – la salve des présentations des différentes écuries. Depuis lundi dernier, les cérémonies se succèdent. Mais en réalité le retour de la F1 se fait sentir depuis quelques semaines sur les réseaux sociaux. Lotus et McLaren n'ont pas hésité à faire du teasing autour de leur nouvelle arme avec des photos ne laissant rien voir si ce n'est des morceaux de carrosseries.

Ce procédé confirme la tendance de 2012 qui a vu les réseaux sociaux, et Twitter en particulier, devenir de véritables outils de communication. A l'été 2011 d'ailleurs, Lotus publiait une offre d'emploi sur son site pour gérer ce nouveau moyen d’interagir avec les fans. L'écurie d'Enstone a été la plus active l'an dernier proposant un hashtag différent pour chaque épreuve du championnat du monde. Ainsi, par exemple, l'épreuve de Monza avait eu droit à #Monzarella. Dans le même ordre d'idée, Total, sponsor de Romain Grosjean, proposait de suivre les performances du pilote tricolore sur le réseau qui gazouille tout au long d'un week-end. Mais revenons en à nos présentations. Il y a quelque chose de paradoxal entre l'utilisation de Twitter pour éveiller la curiosité des fans et les présentations elles-mêmes qui finalement ne montrent pas grand chose. On sait d'avance que les voitures dévoilées ne seront pas tout à fait identiques à celles qui prendront la piste demain à Jerez pour les premiers essais hivernaux. On se souvient par exemple des échappements de la McLaren MP4-27 dont Martin Whitmarsh lui-même ne cachait pas qu'ils étaient là pour cacher la vérité. Le fait que les photographes aient été autorisés à photographier la nouvelle MP4-28 sous tous les angles, ne laisse pas non plus beaucoup de doute sur le fait que les secrets sont, encore une fois, bien gardés. En revanche la photo d'un nez en carbone, brut de fonderie publiée par un journaliste anglais qui a fait le tour de la toile, a vite fait d'être supprimée à la demande expresse de l'écurie de Woking.

D'un côté les équipes feignent la transparence sur Twitter mais de l'autre les secrets restent bien gardés jusqu'au dernier moment. Chez Ferrari, le problème ne se pose pas, les photographes n'étant tout simplement pas conviés à la présentation de la F138. Chez Red Bull, ils n'avaient pas l'autorisation de sortir leur appareil sous peine de voir arriver un vigile baraqué pour leur faire la leçon. Ces restrictions n'empêchent pas les présentations d'être particulièrement attendues par les fans du monde entier. La plus belle preuve est sans doute l'opération mise en place par Mercedes. L'équipe allemande proposait aux fans de découvrir un premier aperçu de la F1W04 en publiant le hashtag #F1W4Reveal sur Twitter. Plus le mot-dièse était tapé plus une porte de garage virtuelle s'ouvrait sur le site de l'écurie, laissant apparaître la nouvelle monoplace de Lewis Hamilton et Nico Rosberg. L'idée avait de quoi enthousiasmer, si ce n'est que le serveur du site n'a pas supporté le succès. Résultat, site indisponible pendant plusieurs heures et mécontentement des fans. Finalement la porte s'est bien ouverte dimanche, laissant entrevoir une F1W04 dans un garage sombre, ne laissant pas voir grand chose, frustrant.

Il y a donc clairement une évolution qui se fait avec d'un côté une F1 qui essaye d'être plus proche de ses fans, les Forum FOTA avaient pour but d'étudier la question mais hormis permettre à des amateurs de poser des questions aux acteurs du paddock, qu'en est-il réellement ressorti ? D'un autre côté, la F1 manie toujours l'art du secret et la paranoïa avec aisance. C'est peut-être aussi pour ça qu'on l'aime.

http://www.fan-f1.com/f1/2013/actualite/14927-F1-Le-paradoxe-mediatique-de-la-F1.html



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum