Marussia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Marussia

Message par dom465 le Mer 30 Jan - 9:52:50

Marussia F1 Team est une écurie de course automobile russe qui succède à l'écurie britannique Marussia Virgin Racing précedemment dénommée Virgin Racing, elle-même née sous le nom Manor Motorsport. John Booth a créé Manor Motorsport en 1990 pour s'engager en Formule 3 Euro Series1 et en Formule Renault.

Le 12 juin 2009, l'écurie est inscrite pour le championnat du monde de Formule 1 20102 sous le nom Manor Grand Prix et poursuit ses engagements dans les autres formules de course. Le 17 novembre 2009, Virgin Group, le sponsor principal de l'écurie, prend une participation dans le capital de l'écurie qui est rebaptisée et engagée en Formule 1 sous l'appellation Virgin Racing.

Fin 2010, Marussia Motors, commanditaire principal de l'écurie, acquiert environ 40 % du capital de l'équipe qui est alors engagée en championnat du monde sous le nom Marussia Virgin Racing3. L'écurie s'engage en 2011 sous licence russe, devenant la seconde écurie de Formule 1 russe après Midland F1 Racing.

Manor est créée en 1990 par John Booth et s'engage principalement en Formule Renault et en Formule 3 Euro Series, une discipline fréquentée par de nombreux futurs pilotes de GP2, puis de Formule 1. L'équipe se révèle en 2000 grâce à Kimi Räikkönen qui remporte largement le championnat de Formule Renault avec Manor avant d'aller directement en F1. Un autre champion du monde, Lewis Hamilton, fait ses débuts chez Manor en Formule Renault, puis en Formule 3 Euro Series. L'équipe forme également Antonio Pizzonia, Lucas di Grassi ou Kazuki Nakajima.

2009 : Inscription et préparation en F1

Au printemps 2009, la FIA lance un appel d'offres visant à accueillir de nouvelles équipes en championnat du monde de Formule 1. John Booth postule en s'associant avec Wirth Research, la société de Nick Wirth, qui est nommé directeur technique. Le 12 juin 2009, Manor est sélectionné et, courant décembre, LDC, filiale investissement de la banque britannique Lloyd's, entre dans le capital de l'écurie à hauteur de 15 millions d'euros4,5. Virgin Group possède 20 % de l'écurie6. L'équipe est basée à Dinnington en Angleterre et à Bicester dans les locaux de Wirth Research. La voiture est la seule du plateau développée sans avoir recours à la soufflerie mais uniquement grâce à la mécanique des fluides numérique7 tandis que Cosworth fournit les moteurs.

Le pilote allemand Timo Glock est officialisé pour 2010 puis, le 15 décembre 2009, Lucas di Grassi est à son tour recruté8 alors qu'Alvaro Parente et Luiz Razia sont promus pilotes essayeurs. Le 17 novembre 2009, Virgin Group renomme l'écurie Virgin Racing9.

Les commanditaires principaux de l'écurie sont le manufacturier de pneumatiques Bridgestone, Carbon Green, le shampooing Clear, CSC, FxPro, Kappa, Oxigen et le constructeur automobile russe Marussia Motors. Le 13 janvier 2010, Cosworth livre ses premiers moteurs Cosworth CA2010 à l'écurie. Le 11 janvier 2010, le team manager Alex Tai est remplacé par John Booth avant que la saison 2010 ne débute10. La VR-01 est présentée le 3 février 2010 et effectue ses premiers essais à Silverstone le 5 février.

2010 : débuts difficiles

L'équipe Virgin débute en F1 avec une voiture, la VR-01, développée uniquement à partir de simulations sur ordinateurs. Des doutes sont émis sur cette méthode, doutes confirmés par les performances médiocres des voitures, qui se qualifient à 6 secondes de la pole. De plus, les voitures abandonnent rapidement sur problème technique. Il faut attendre la Malaisie pour voir une Virgin terminer une course, ce qui permet à Nick Wirth de constater que les réservoirs sont trop petits pour disputer tout un Grand Prix normalement. La FIA autorise l'équipe à réaliser les modifications nécessaires qui sont installées en Espagne (sur la voiture de Glock) et en Turquie (sur celle de Di Grassi).

Durant la pause estivale, Virgin Racing déménage dans sa nouvelle usine de Banbury, qui appartenait anciennement au constructeur de voitures de sport Ascari. Malgré quelques progrès en fin de saison, l'équipe doit se contenter de la douzième et dernière place du championnat du monde des constructeurs, derrière HRT sans inscrire de point.

2011 : Stagnation et restructuration

Fin 2010, le constructeur russe Marussia Motors devient actionnaire de l'écurie à hauteur de 40 %, et celle-ci est engagée pour 2011 sous le nom Marussia Virgin Racing11. Timo Glock rempile, et sera épaulé par le jeune belge Jérôme d'Ambrosio. La monoplace MVR-02 est dévoilée le 7 février à Londres12. De plus, l'ancien ingénieur de Renault Pat Symonds devient consultant technique13.

Toutefois, le début de saison est décevant ; les Virgin s'éloignent des Lotus dont elles étaient proches en 2010, et les HRT se sont rapprochées. Glock explique ces contre-performances par l'absence de passage en soufflerie14. Les résultats ne s'améliorant pas, l'équipe prend la décision en juin de cesser sa collaboration avec Nick Wirth et sa société Wirth Research. Seuls les éléments en cours de développement seront installés sur la MVR-02. Pat Symonds, le consultant de l'équipe, se voit chargé de développer la voiture 201215. À la recherche d'une soufflerie, l'équipe signe un partenariat avec McLaren pour l'utilisation de ses infrastructures16. Ces changements ne pouvant produire des effets qu'à moyen et long terme, l'équipe termine la saison en roue libre, en lutte avec les HRT, et comme en 2010, l'équipe se classe douzième et dernière du championnat.

2012 : Changement de nom et de pilote

Avec l'accord des autres équipes, l'équipe est renommée Marussia F1 Team en 201217. Charles Pic remplace Jérôme d'Ambrosio aux côtés de Timo Glock18. Dès le début de la saison, l'écurie montre qu'elle a progressé par rapport à la saison précédente, Glock et Pic se classant quatorzième et quinzième du Grand Prix d'ouverture en Australie. Les deux Caterham, bien que plus rapides ayant abandonné sur raisons mécaniques, Marussia prend la dixième place du classement des constructeurs, synonyme de revenus financiers supplémentaires en fin de saison.

À l'issue du Grand Prix de Monaco Caterham récupère la dixième place mais Timo Glock surprend tous les amateurs de Formule 1 en se classant douzième du Grand Prix de Singapour. Peu avant le Grand Prix du Brésil Charles Pic annonce son départ pour l'écurie rivale Caterham.

Lors du chaotique Grand Prix du Brésil, Pic est dépassé en fin de course par Vitaly Petrov qui, en se classant onzième, permet à Caterham de ravir à marussia la dixième place du classement général.

A la fin de l'année 2012, Marussia recrute Max Chilton, pilote novice payant puis, en janvier 2013, se sépare de Timo Glock pour le remplacer par un autre pilote payant, l'écurie ayant des difficultés financières pour préparer le championnat du monde de Formule 1 2014 et l'arrivée des nouveaux moteurs V6 turbo.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
dom465
Membre Honorable
Membre Honorable

Messages : 2913
Date d'inscription : 16/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum