DÉCÉNIE DE 1950 À 1960

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

DÉCÉNIE DE 1950 À 1960

Message par Modena49 le Lun 12 Mai - 9:18:19

Les années 1952 et 1953 furent celles d'Alberto Ascari et Ferrari. Un Italien que beaucoup à l'époque considéraient meilleur que Juan Manuel Fangio, gagna le Championnat du monde deux années consécutives, remportant la victoire dans 11 des 15 Grands Prix. Mais cette course au triangle de Reims ne fut pas l'une d'elles.
Ascari était l'élément premier dans une bataille acharnée entre les usines Ferrari et Maserati, mais il n'arriva cette fois-là que quatrième, et tous les autres pilotes furent éclipsés par un duel entre Fangio et un jeune Britannique appelé Mike Hawthorn, qui luttèrent dans une bataille acharnée sur les derniers tours, au point de s'arrêter exactement au même moment aux stands plus de dix fois
Hawthorn avait une grande passion pour les femmes et les fêtes et ses performances dans les courses reflétaient forcément la tournure qu'avaient prise les activités de la veille. Mais ce beau jour d'été au nord de la France fut l'un de ses plus grands.
Le " Farnham Flier " était le membre le plus jeune de l'équipe Ferrari, mais il avait déjà fait preuve de ses compétences et faisait partie du groupe de tête à partir du premier tour.
La Maserati de l'Argentin Froilan Gonzalez prit la tête, prenant une seconde par tour, et il fut le seul à s'arrêter pour se réapprovisionner et changer de pneus, mais derrière lui, la bataille faisait rage entre les Ferrari d'Ascari, de Luigi Villoresi, de Hawthorn et de Farina et les Maserati de Fangio et de son protégé Onofre Marimon.
Tour après tour, les places s'échangèrent, la piste de Reims formée de trois longues lignes droites, de deux virages rapides et d'un virage en épingle donnant des possibilités de courses superbes.
À mi-course, l'ordre était le suivant : Fangio, Hawthorn, Ascari, Farina, Marimon et Gonzalez, mais en l'espace de sept tours, celui-ci se plaça quatrième.

Le grand duel
À la moitié du parcours, la course était devenue une course-duel entre Hawthorn et Fangio - et quelle course ! L'Argentin usait de toute 1'expérience qu'il avait acquise, mais Hawthorn, avec seulement deux ans de courses à son actif, se révélait être de taille. Fangio par contre avait un problème qui lui donnait peu de chances de remporter la victoire. " Peu après avoir parcouru la moitié du parcours, se souvient-il, je me suis rendu compte que je ne pouvais passer la première, dont j'avais pourtant bien besoin pour passer le virage en épingle, juste avant la ligne droite où se trouvaient les stands. Cela n'a pas été facile de cacher ce problème. " Difficile effectivement, mais le maestro fit tout en son pouvoir pour minimiser la panne.

Cinq tours avant l'arrivée, Fangio avait une roue d'avance sur Hawthorn au moment où ils passèrent devant les stands, et durant ce tour, ils se doublèrent à tour de rôle un grand nombre de fois. Quatre tours avant l'arrivée et avec Fangio zigzaguant pour l'empêcher de doubler, Hawthorn alla sur l'herbe, mais était toujours aux côtés de Fangio au moment où ils disparurent sous le Pont Dunlop.

Ils commencèrent le dernier tour passant ex aequo les stands en trombe. Toutes les jumelles fixées sur le virage en épingle, les paris furent lancés, à savoir qui serait le gagnant. Mais finalement la perte de la première vitesse fut insurmontable pour Fangio. Bien qu'ayant dépassé Hawthorn, l'Anglais disparaissant dans le rétroviseur, Fangio, lorsqu'il freina pour passer en première, n'obtint aucune réaction de la voiture, et il dut attendre que les tours/min augmentent afin de pouvoir passer en vitesse supérieure. Il fut si long à sortir de ce virage en épingle qu'il fut presque rattrapé par Gonzalez. Hawthorn arriva 36 mètres devant Fangio, étant ainsi le premier pilote britannique à remporter un Grand Prix.

CLASSEMENT DU GRAND PRIX DE FRANCE 1953

1 16 Mike Hawthorn Ferrari 60 2h 44min 18s 6 7 8
2 18 Juan Manuel Fangio Maserati 60 + 1s 0 4 7
3 20 José Froilán González Maserati 60 + 1s 4 5 4
4 10 Alberto Ascari Ferrari 60 + 4s 6 1 3
5 14 Giuseppe Farina Ferrari 60 + 1min 07s 6 6 2
6 12 Luigi Villoresi Ferrari 60 + 1min 15s 9 3
7 46 Toulo de Graffenried Maserati 58 + 2 tours 9
8 44 Louis Rosier Ferrari 56 + 4 tours 10
9 22 Onofre Marimon Maserati 55 + 5 tours 8
10 2 Jean Behra Gordini 55 + 5 tours 22
11 38 Bob Gerard Cooper-Bristol 55 + 5 tours 12
12 48 Johnny Claes Connaught-Lea Francis 53 + 7 tours 21
13 28 Peter Collins HWM-Alta 52 + 8 tours 17
14 30 Yves Giraud Cabantous HWM-Alta 50 + 10 tours 18
15 32 Louis Chiron OSCA 43 + 17 tours 25
Abd. 24 Felice Bonetto Maserati 42 Moteure 2
Abd. 36 Stirling Moss Cooper-Alta 38 Embrayage 13
Abd. 42 Prince Bira Connaught-Lea Francis 29 Différentiel 11
Abd. 34 Elie Bayol OSCA 18 Moteur 15
Abd. 40 Ken Wharton Cooper-Bristol 17 Roulement de roue 14
Abd. 4 Maurice Trintignant Gordini 14 Transmission 23
Abd. 26 Lance Macklin HWM-Alta 9 Embrayage 16
Abd. 6 Harry Schell Gordini 4 Moteur 20
Abd. 8 Roberto Mieres Gordini 4 Transmission 24
Abd. 50 Roy Salvadori Connaught-Lea Francis 2 Allumage 19



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: DÉCÉNIE DE 1950 À 1960

Message par Invité le Lun 12 Mai - 13:17:37

Une vue d'artiste du Thillois :

Ne pas omettre de voir cet excellent site :
http://www.flyandrive.com/postersbenauto.htm

Le départ


Trintignant


Fangio et Hawthorn

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: DÉCÉNIE DE 1950 À 1960

Message par Modena49 le Lun 12 Mai - 14:47:01

Il est vrai que ce site contient de superbe reproduction
Wink Wink



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

GP d'Allemagne 1957

Message par Modena49 le Sam 17 Mai - 0:06:44

Fangio remporta 24 des 51 Grands Prix auxquels il participa, commença en pole position dans 27 d'entre eux et remporta 5 titres de Champion du monde.

De telles statistiques n'ont jamais été égalées, mais elles ne suffisent encore pas à rendre justice au génie dont il fit preuve au volant, un génie jamais plus évident que lors du Grand Prix d'Allemagne de 1957 au Nurburgring.

Fangio bat le record de tour
Commençant en pole position, Fangio fit un mauvais départ et se fit doubler par Hawthorn et Peter Collins, tous deux pilotant une Ferrari. Mais, sur le premier tour, Fangio battit de sept secondes son propre record de 9 min 41,6 sec avec lequel il avait remporté une victoire pour Ferrari en 1956, et prit la tête sur les deux Ferrari au troisième tour.

Fangio avait l'intention de ne pas s'arrêter en même temps que les Ferrari pour se réapprovisionner et changer de pneus, et il devait par conséquent rattraper et doubler Hawthorn et Collins une seconde fois s'il voulait remporter la victoire. Avant de s'arrêter, au 11e des 22 tours, Fangio avait une avance de 27,8 sec et tout semblait aller comme prévu. Mais l'arrêt se passa mal et lorsqu'il redémarra, il avait perdu plus d'une minute. Une victoire n'était certainement plus à espérer.

Après deux tours, il commença à filer à des vitesses folles, gagnant de 8 à 9 secondes par tour sur les deux Anglais qui tentaient désespérément de conserver leur avance pour se protéger.

Au 18e tour, il augmenta encore sa vitesse, effectuant le tour en 9 min 25,3 sec. Il n'était plus qu'à 20 secondes des Ferrari. La foule était tendue et la tension monta encore davantage lorsque Fangio battit son record au tour suivant, terminant le 19e tour en 9 min 23,4 sec, réduisant à 13 secondes l’avantage de Hawthorn et de Collins.

Les spectateurs se rendirent compte qu'une page d'histoire était en train d'être tournée et une énorme clameur monta des tribunes à l'approche des Ferrari, talonnées par Fangio, à moins de 100 mètres, ayant effectué le tour en seulement 9 min 17,4 sec - six secondes de moins que son propre record, et huit de moins que sa performance lors des qualifications.

Un génie au volant
Les voitures passèrent les stands en trombe et abordèrent le Virage Sud. Fangio se rapprocha de Collins à le toucher et le doubla avec une roue dans l'herbe, le criblant de gravier et lui brisant ses lunettes protectrices.

Hawthorn comprit qu'il ne remporterait pas cette victoire. Fangio le doubla avant d'atteindre la moitié de ce pénultième tour et atteignit la ligne d'arrivée 3 secondes avant Hawthorn.

Ce fut la plus grande des victoires de Fangio, et aussi sa dernière - et elle scella son cinquième titre mondial en sept ans. "Même maintenant, dit-il, j'ai peur quand je repense à cette course. J'avais conscience de ce que faisais et des risques encourus. Nurburgring était mon circuit favori ; je l'aimais dans son ensemble et je crois que ce jour-là je l’ai vaincu. Un autre jour, c'est lui qui m’aurait vaincu peut-être, qui sait ? J'avais atteint les limites de la voiture, je les avais peut-être même dépassées. Je n'avais jamais piloté de cette manière et je savais que c'était la dernière fois."



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: DÉCÉNIE DE 1950 À 1960

Message par Invité le Dim 18 Mai - 10:39:47

Les journaux de l'époque explosaient de compliments enthousiastes, la prose des canards d'autos était carrément lyrique !

Et il y avait de quoi.

Fangio avait fait une démonstration de son indéniable supériorité.

Il faudra arriver à 1961, et les courses de Moss à Monaco et au Ring (encore !) pour voir un pilote atomiser la concurrence à ce point.

Le départ :


Entre les deux Ferrari, Hawthorn, Fangio, Collins :


L'arrivée :

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Championnats : 1951

Message par Modena49 le Mar 17 Juin - 0:44:13

Alfa Romeo continua de donner le ton, mais Ferrari fut à deux doigts de renverser les champions. Juan Manuel Fangio avait rencontré des problèmes mécaniques l'année précédente mais maintenant il dominait et remporta ainsi son premier titre.

En 1951, Alfa brisa l'équipe des trois « F », en remplaçant Fagioli par Felice Bonetto, âgé de 48 ans. Froilan Gonzalez, qui avait précédemment piloté une Maserati, rejoignit Ascari et Luigi Villoresi chez Ferrari. Le jeune et solide Argentin surnommé «le taureau de la Pampa», allait constituer une force importante au cours de la saison.

Le championnat comprenait maintenant sept courses, sans Monaco mais avec de nouvelles manifestations en Allemagne et en Espagne. Cette fois, la série commençait en Suisse, où Fangio remporta une belle victoire, avec une piste pourtant très mouillée.

Moss se fait remarquer

Pendant ce temps, un jeune Anglais aux talents prometteurs fit son début dans une HWM Britannique, se qualifiant quatorzième et finissant huitième. Il s'appelait Stirling Moss.

Farina et Fangio dominèrent le Grand Prix de Belgique à Spa, mais alors que Fangio rentrait aux stands, une roue arrière se coinça, ce qui l'obligea à terminer sa course. Farina gagna sur les Ferrari d'Ascari et Villoresi, tandis que Fangio, dans une forme fulgurante, fit le tour le plus rapide, mais finit neuvième et dernier.

Fagioli revint dans une Alfa à Reims, où il remporta sa première victoire, mais seulement après que Fangio eut réquisitionné sa voiture quand la sienne se retira dans une course désastreuse. Une autre voiture partagée par deux pilotes, la Ferrari de Gonzales et Ascari, prit la seconde place, devant Villoresi. Après des problèmes de pneus, Farina se trouva loin derrière, en cinquième position.

On pouvait dès lors miser sur une victoire de Ferrari et la première eut lieu finalement à Silverstone où Gonzalez fit une excellente performance en devançant son compatriote Fangio quand le pilote d'Alfa s'arrêta pour faire le plein. La BRM fit sa première apparition en championnat, Reg Parnell prenant la cinquième place et Peter Walker la septième.

La Victoire pour Ferrari

Ferrari se montra comme force dominante au Nurburgring, première course de championnat disputée sur ce circuit long et tortueux. Ascari y remporta sa première victoire, malgré un arrêt en fin de course pour ses pneus arrière. Fangio, qui avait besoin d'un arrêt carburant supplémentaire, prit la seconde place pour Alfa. La troisième à la sixième place furent occupées par des Ferrari tandis que Farina se retira avec des problèmes de boîte de vitesses.

Monza fut l'avant-dernier round de l'année, et Ascari et Gonzalez remportèrent un excellent doublé pour Ferrari devant la foule italienne. Alfa avait présenté une voiture entièrement modifiée, la 159 M, et Fangio serait arrivée en tête sans sa crevaison. Sa reprise désespérée se termina malheureusement par une panne de moteur. Farina se retira presque au début, mais reprit la voiture de Bonetto pour arriver finalement en troisième position.

La dernière course, à Pedrables en Espagne, fut pour Alfa le chant du cygne. Bien qu'il se soir retiré de Monza, Fangio menait devant Ascari de 28 point à 25 en entrant dans la course, mais Juan manuel reçu les lauriers de la victoire. Les Ferrari subirent des problèmes de pneus, tandis que Gonzalez et Ascari prirent la seconde et la quatrième place, avec l'Alfa de Farina entre les deux.

A la fin de l'année, Alfa se retira du Grand Prix car incapable de financer une nouvelle voiture pour défier Ferrari en 1952.

En conséquence partielle du départ d'Alfa, la Fédération Internationale de l'Automobile annonça que pour 1952, le Championnat mondial fonctionnerait selon des règles de Formule 2, moins sévères. On espérait ainsi que cela encouragerait une plus grande diversité de voitures et éviterait l'abandon de Ferrari.



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: DÉCÉNIE DE 1950 À 1960

Message par Guylaine le Mar 17 Juin - 1:25:07

Superbe modena si tu as danstes archives années après années ce serait génial de nous les faire vivre parce que j'y étais pas encore Embarassed quoi qu'il en soit pour ce résumé de 1951!



**********************
BONJOUR Invité PLAISIR DE TE VOIR !!!
Apprendre ce qu'était hier pour savoir aujourd'hui et faire demain... : HISTORIQUE F1.


MICHAEL SCHUMACHER est le Roi de la F1, jusqu'à preuve du contraire...Il est le plus grand de tous .Il est maintenant = LÉGENDE VIVANTE ...mais dans quelle conditon... ♥♥♥ Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad
avatar
Guylaine
Administratrice fondatrice
Administratrice  fondatrice

Messages : 20564
Date d'inscription : 08/03/2008

http://histo.annuaire-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

Championnat 1952

Message par Modena49 le Jeu 19 Juin - 5:52:59

Début 1952, c’est le grand chambardement. Alfa-Romeo s’est retirée depuis sa victoire in-extremis de 1951. Le règlement technique a été modifié. Pour limiter la vitesse croissante des monoplaces, qui évoluaient à quelques mètres, pour ne pas dire quelques centimètres d’un public parfois inconscient et toujours peu protégé, on décide début 51 une réduction de cylindrée pour 1954. Les moteurs seront des 2,5 litres non compressés ou des 750 cm3 compressés. Après une courte valse-hésitation, notamment à cause de Mercedes, qui prépare son retour à la compétition et qui espérait créer un moteur dérivé de la W165 V8 à compresseur d’avant guerre, le nouveau règlement est entériné.

Les saisons 1952 et 1953 auraient dû se dérouler avec le même règlement que les deux premières. Mais depuis le retrait d’Alfa, les choses ont changé. Ferrari reste sans concurrent sérieux. Les autres équipes ne font des apparitions sporadiques. Talbot, en liquidation judiciaire, n’envisage pas une modernisation radicale de ses voitures déjà dépassées. On se dirige vers deux saisons sans le moindre intérêt, une démonstration de force des Ferrari 375.

Au dernier moment la fédération décide donc de remplacer les championnats 52 et 53 de Formule 1 par celui de Formule 2, au plateau plus fourni, en attendant la mise en place du nouveau règlement.

Cette décision, si, comme on le verra, ne changera pas grand chose à la domination de Ferrari, dont les voitures sont également très performantes dans le « petit championnat », a des répercussions importantes. Elle va permettre à des pilotes de F2, comme l’éclectique Stirling Moss de se mettre en valeur. Et à de petits constructeurs, anglais notamment, qui ne fabriquent pas leur moteur, d’entrer dans la cour des grands.

Ce sera le cas par exemple de Cooper. Cooper, c’est la construction « empirique », des voitures rustiques, construites dans un petit garage, propulsées par un modeste moteur Bristol, en réalité un BMW saisi au titre des dommages de guerre. Mais c’est une assez bonne voiture, bon marché. Un des pilotes « clients » de Cooper s’illustrera par son talent sous les yeux d’Enzo Ferrari, ce qui le mènera loin : Mike Hawthorn.

En fait, 1952 c’est le début de la fin de l’ère strictement latine de la F1.

En attendant, Ferrari, alignera quatre 500F2 officielles. C’est une voiture qui a déjà dominé le championnat F2 1951. Les pilotes seront comme la saison dernière Ascari et Villoresi, complétés par Farina, champion 1950, transfuge d’Alfa-Romeo, et Taruffi.

Fangio, champion en titre, et Gonzalez, premier vainqueur de Grand-Prix pour Ferrari, sont engagés par Maserati. Leur voiture, l’A6GCM n’est pas prête pour le début de saison mais le V6 Maserati est potentiellement plus puissant que le 4 cylindres Ferrari.

Fagioli, le dernier des 3F d’Alfa-Romeo, est mort suite à un accident aux essais du Prix de Monte-Carlo le 31 mai.

Amédée Gordini, quant à lui, a vu son partenariat avec Simca cesser avec le changement de formule. Mais ses pilotes Maurice Trintignant, le prince Birabongse Bhanutej Bhanubandh, membre de la famille royale du Siam ( !), et surtout Jean Behra, s’illustreront à de multiples reprises, exploitant la légéreté du chassis T16, mais luttant contre une fiabilité douteuse. En effet, Gordini, en difficultés financières, exploite ses pièces mécaniques jusqu’à la dernière limite. Mais Behra se permettra de battre les Ferrari à Reims, hors championnat.

Enfin 1952, c’est le renouveau du sport automobile allemand. Après le retour de leur Grand-Prix en 1951, constructeurs et pilotes commencent à se faire plus nombreux. Mercedes, qui ne désire pas développer une voiture pour seulement deux ans, reste absente. Elle se prépare pour 1954...

En Suisse c’est donc la Ferrari de Taruffi qui l’emporte. Mais Ascari est absent. Il court aux 500 miles d’Indianapolis, sans succès, il abandonnera sur casse mécanique. Maserati n’est pas représentée, car la voiture n’est pas prête. La domination des Ferrari sera donc sans partage. Behra finit troisième sur la Gordini.

Maserati n’est qu’au début de ses peines...

Samedi 7 juin 1952. Ulster Trophy, course de formule libre, en Irlande. Le prince « Bira » abandonne en tout début de course. Il s’envole pour Monza dans son avion privé. Une course de Formule 1 hors championnat y a lieu le lendemain. Il n’attend pas Juan-Manuel Fangio, qui continue la course, et qui devait rentrer avec lui.

Le pilote argentin s’envole donc en fin de journée pour Paris, où il ne trouve pas de connexion pour Milan. Il va faire Paris-Milan en voiture, en 4CV, dans la nuit. Il arrive à Monza 30 minutes avant le départ, le dimanche. C’est une course importante pour lui, elle ne compte pas pour le championnat, mais la Maserati A6GCM est enfin prête, c’est sa première sortie. Fangio prend le départ, probablement épuisé. Sa course durera trois tours. Il sort de la piste, se blesse sérieusement aux vertèbres, l’argentin ne courra aucune course de la saison 1952 de Formule 1.

Suite à l’accident de Fangio, Maserati annonce son forfait pour le début de la saison. Elle vend tout de même quelques A6GCM à une écurie brésilienne aux pilotes de second plan, qui auront du mal à l’exploiter.

Le 22 juin, à Spa, Ascari, de retour en Formule 1, emporte sa première victoire de la saison. Sous la pluie, Behra et sa Gordini ont de nouveau brillé, même si ils ne terminent pas la course.

Pour Ascari et sa 500F2, c’est une belle série qui commence. Il enchaînera par deux victoires faciles au Grand-Prix de l’ACF, à Rouen-Les Essarts, puis en Grande-Bretagne. A Silverstone, devant son public, Hawthorn fait son premier podium, 3eme.

En Allemagne, Maserati aligne enfin une A6GCM usine. Mais Fangio est toujours convalescent et, comble de malchance, Gonzalez s’est blessé lors d’une course au Portugal. Après être partie de la troisième ligne, la Maserati tant attendue, pilotée par Bonetto sera finalement éliminée au drapeau noir pour avoir été poussée par des spectateurs après un tête à queue. Alberto Ascari fera à nouveau preuve de son talent : leader à 2 tours de la fin, sa Ferrari se vide de son huile. Il arrive au stand, couvert de lubrifiant, pour refaire le plein. Farina le passe pendant son arrêt, Ascari repart avec 10 secondes de retard. En deux tours, il va rattraper son coéquipier, le dépasser, et terminer avec 14 secondes d’avance.

Rien ne pourra arrêter Ascari cette saison là... Il gagnera encore en Hollande, à Zandvoort, où Hawthorn parviendra tout de même, sur sa modeste Cooper, à croiser le fer avec les Ferrari tant en course qu’aux qualifications. Puis l’italien terminera en beauté, invaincu en championnat, à Monza. Mais en Italie, le deuxième, c’est Froilan Gonzalez, enfin rétabli. Les Maserati, grâce à une stratégie audacieuse, sont parvenues à tenir un moment les Ferrari en respect. Elles s’inclinent, mais de peu...



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: DÉCÉNIE DE 1950 À 1960

Message par Guylaine le Jeu 19 Juin - 6:10:35

E-X-C-E-L-L-E-N-T-!!!!!



**********************
BONJOUR Invité PLAISIR DE TE VOIR !!!
Apprendre ce qu'était hier pour savoir aujourd'hui et faire demain... : HISTORIQUE F1.


MICHAEL SCHUMACHER est le Roi de la F1, jusqu'à preuve du contraire...Il est le plus grand de tous .Il est maintenant = LÉGENDE VIVANTE ...mais dans quelle conditon... ♥♥♥ Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad
avatar
Guylaine
Administratrice fondatrice
Administratrice  fondatrice

Messages : 20564
Date d'inscription : 08/03/2008

http://histo.annuaire-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

Championnat 1953

Message par Modena49 le Lun 23 Juin - 13:23:58

La puissance des moteurs a évidemment été revue à la baisse. En 52 et 53, les formule 1 « 2 litres » développent au mieux 197 chevaux pour les dernières versions de la Maserati, et on attend aux alentours de 250 à 300 chevaux pour les futures 2,5 L.

On essaie également d’améliorer la sécurité du public. A cette époque, il n’est souvent encore protégé que par quelques bottes de paille ou un fil qui délimitent la piste. Poussé par l’enthousiasme, au fil des tours, les spectateurs finissent par grignoter du terrain. C’est ainsi que se tua Jean-Pierre Wimille en 1949, celui qui aurait peut-être dû être le premier champion du monde français, en manquant un virage dont le point de corde était occupé par la foule.

La saison 1953 débute pour la première fois outre-atlantique, en Argentine. Les compatriotes de Fangio et Gonzalez vont enfin pouvoir assister aux exploits de leurs idoles, sur un circuit ultra-moderne. La course est un immense succès. Les tribunes sont pleines à craquer. La foule populaire, qui n’a pas les moyens d’entrer, assiège les grilles du circuit. Au dernier moment le président Peron ordonne qu’on laisse entrer « ses enfants ». La course va se dérouler devant 350 000 personnes. C’est beaucoup trop pour les infrastructures du circuit.

Ascari s’envole dès le départ, la Ferrari 500F2 pourtant vieillissante semble avoir encore de très beaux restes. Fangio est à sa poursuite, mais il casse sa transmission. Mais le premier Grand-Prix d’Argentine ne restera pas dans les annales pour la facile victoire d’Ascari. Au 32eme tour, Farina, en voulant éviter un spectateur qui s’était trop avancé, perd le contrôle de sa Ferrari et fonce dans le public. On relèvera dix morts. S’en suit une pagaille indescriptible, avec de nouvelles victimes. Au retour d’Argentine, les préoccupations sécuritaires des instances dirigeantes semblent plus que jamais fondées.

Ascari gagne à nouveau en Hollande, cinq mois plus tard. Les Maserati de Gonzalez et Fangio cassent leur transmission. Heureusement Gonzalez, "El Cabezon", prend la voiture de Bonetto, et finit troisième, comme en Argentine. La firme au trident limite la casse, mais visiblement, l’A6GCM qui fut si longue à développer ne répond pas aux attentes...

Le scénario se répète à Spa. Les Ferrari sont dominées aux essais. Ascari est isolé en première ligne, entre Fangio qui fait la pole, et Gonzalez, troisième. Qui plus est, l’italien rate son départ, et les deux Maserati s’envolent en tête. Mais une fois de plus les moteurs des A6GCM n’iront pas au bout. Fangio récupère la voiture de Claes, mais sort au dernier tour.

Ce que l’on retiendra de la saison 1953, c’est le Grand-Prix de France, qui est de retour à Reims. Sur ce circuit très rapide, où l’aspiration joue un rôle prépondérant, aura lieu l’une des courses les plus serrées de l’histoire. Ce sera un duel Hawthorn-Fangio. On a déjà parlé de l’anglais en 1952. Exploitant de façon talentueuse sa petite Cooper-Bristol, il a été remarqué par Enzo Ferrari, et il pilote désormais l’une des voitures au cheval cabré. Après une course très disputée, Fangio et Hawthorn se retrouvent isolés, se doublent et se redoublent. L’anglais finira par s’imposer, avec une seconde d’avance sur Fangio, au bout de 498 km de course. C’est la première victoire d’un britannique en championnat du monde. Ascari n’est que quatrième.

Les Maserati parviennent désormais à se mêler aux Ferrari pour la conquête des podiums. Fangio termine deuxième à Silverstone et au Nurburgring, mais les Ferrari gagnent les deux courses. Ascari s’impose en Angleterre, mais il perd une roue en Belgique, et c’est Farina qui l’emporte.

Les Maserati ont pris trop de retard. Elles restent dominées malgré un moteur plus puissant. Ascari sera sacré champion pour la deuxième fois consécutive dès la course suivante, en Suisse.

Au Bermgarten, près de Berne, c’est Fangio, encore en pole, qui prend le départ en tête. Mais Ascari le passe rapidement et s’envole vers la victoire. L’Argentin finira 4eme sur la voiture de Bonetto. Ascari, qui mène la course, doit s’arrêter aux stands afin de changer une bougie et un gicleur. Farina se retrouve alors largement en tête. Son équipe lui passe alors des panneaux lui demandant de ralentir. Il s’éxécute, croyant qu’on lui demande de ménager la mécanique. Quelle n’est pas sa surprise lorsqu’Ascari, de retour, le dépasse ! Les consignes de son stand avaient en réalité pour but d’assurer la victoire du leader Ferrari. On se doute que cela ne plaira pas beaucoup à Farina...

Le titre assuré, la dernière course de la saison, à Monza, ne devait être qu’une formalité. Ferrari aligne aux essais la 553 Squalo, modèle prototype de la voiture de 1954. Les pilotes ne l’aiment pas, ils courront essentiellement sur 500F2. A quelques tours de la fin, Ascari, Fangio et Farina luttent pour la victoire. Marimon est avec eux, mais à un tour.

On ne saura jamais exactement ce qui s’est passé dans le dernier virage du dernier tour. Farina a-t-il porté une attaque désespérée contre Ascari, voulant se venger de deux saisons humiliantes passées dans l’ombre de son compatriote ? A-t-il gardé rancune de l’épisode suisse ? A-t-il tellement mis son leader sous pression qu’Ascari en est parti à la faute ? Toujours est-il que ce dernier se met en travers, heurté par Marimon qui ne peut l’éviter. Fangio et Farina se faufilent, et l’argentin l’emporte, une seconde devant Farina, lui subtilisant ainsi la deuxième place au championnat. Ce devait être la seule victoire de Fangio et la seule défaite de Ferrari de la période 52-53.

Que reste-t-il de ces années ? Entre autres, deux photos, presque oubliées. En noir et blanc, évidemment...

La première est prise à Zandvoort, en 53. On y voit côte à côte Ascari, Fangio, Farina et Villoresi. Moyenne d’âge 43 ans. Fangio et Farina sont casqués, tous ont un immense sourire aux lèvres. Talent, courage, maturité. Des chevaliers d’un autre temps. L’histoire de Ferrari, Alfa Romeo et Maserati.

La seconde est prise à Reims, en 53 également. Une Ferrari noyée dans la foule. Et au volant, un jeune homme, aussi blond que les autres sont bruns, au regard d’aigle, souriant lui aussi. Cet homme, c’est Mike Hawthorn. Il a 26 ans. Le premier anglo-saxon a réussir dans un monde exclusivement latin.

De plus une nouveauté est là !! le casque de protection est rendu obligatoire pour tous les pilotes. Adieu l’époque où les Fangio, Farina et les autres partaient sur leurs monoplaces, uniquement protégés d’une coiffe en cuir pour protéger les cheveux du vent...



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: DÉCÉNIE DE 1950 À 1960

Message par Guylaine le Lun 23 Juin - 14:10:40

Une année après l'autre incroyable Modena!!!



**********************
BONJOUR Invité PLAISIR DE TE VOIR !!!
Apprendre ce qu'était hier pour savoir aujourd'hui et faire demain... : HISTORIQUE F1.


MICHAEL SCHUMACHER est le Roi de la F1, jusqu'à preuve du contraire...Il est le plus grand de tous .Il est maintenant = LÉGENDE VIVANTE ...mais dans quelle conditon... ♥♥♥ Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad
avatar
Guylaine
Administratrice fondatrice
Administratrice  fondatrice

Messages : 20564
Date d'inscription : 08/03/2008

http://histo.annuaire-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

Championnat 1954

Message par Modena49 le Sam 28 Juin - 1:13:00

En 1954, les cartes vont être redistribuées. Le nouveau règlement technique impose dorénavant une motorisation de 2,5 litres « atmo », ou 750 cm3 compressé, même si personne ne choisira cette seconde solution. Le règlement sportif, lui, demeure inchangé. Simplement, les épreuves se multipliant, les pilotes auront la possibilité d’oublier leurs 5 plus mauvais résultats, contre 4 auparavant.

Ferrari est-elle suffisamment solide pour maintenir sa domination des deux dernières années ? C’est ce que croient les media italiens, mais il va falloir subir le test de la compétition. En tout cas, la concurrence se renforce avec l’apparition de trois nouvelles équipes, même si en début de saison, aucune de leurs voitures n’est prête.

Mercedes prépare sa W196 depuis des années. Elle a une ligne incroyablement basse pour l’époque, grâce à son 8 cylindres en ligne, qui développe 257 chevaux. Une carrosserie profilée développée spécialement pour les circuits ultra-rapides comme Reims ou Monza lui permettra d’atteindre les 260 km/h. La flèche d’argent est digne du passé glorieux de la marque en course automobile, elle sera excellente techniquement. En outre, elle sera pilotée par Fangio, qui quitte Maserati. Ses équipiers, deux allemands, Karl Kling, « le seigneur », 45 ans, et Hans Herrmann, qui a seulement 17 ans ne parviendront jamais à sortir de son ombre.

Un constructeur anglais tente également sa chance : Vanwall. Vanwall, c’est Tony Vandervell, un patriote dont le but est de montrer que des voitures anglaises peuvent faire leurs preuves en F1. Un châssis commandé à Cooper, propulsé par un « quadruple-monocylindre » de moto, la Vanwall est une chrysallide. Elle deviendra papillon dans quelques années, lorsqu’une sorte de magicien viendra se pencher sur son berceau...

Pour finir, un nouveau constructeur italien fait son apparition. Gianni Lancia prend en 1953 la décision d’aligner des voitures en Grand-Prix. Il part de rien, mais la Lancia D50 sera une voiture très travaillée : elle sera propulsée par le premier V8 de la F1, et afin de gagner en maniabilité, le carburant est stocké sur les flancs, dans des réservoirs « pontons » détachés de la carrosserie. Lancia s’assure les services du performant tandem Ascari-Villoresi et engage également Eugenio Castellotti, un jeune milanais fortuné, qui restera dans l’histoire automobile pour son talent, mais aussi pour ses costumes sortant des plus grands tailleurs de Milan, une incroyable collection de chaussures italiennes, et une petite amie au goût des journalistes de l’époque.


Ferrari est dans le doute. Ses voitures ont réputation d’invincibilité, mais l’ingénieur Lampredi se sait dépassé en performances par les moteurs Maserati, dont le manque de fiabilité est la seule faille. En outre, les pilotes n’aiment pas la nouvelle tipo 553 « Squalo ». Farina dira à son sujet qu’à son age, il n’a pas à réapprendre à conduire. Ferrari va tatonner, hésiter, alignant tour à tour la 553 au châssis détesté, la 625, en réalité une 500F2 gonflée au moteur dépassé et un compromis des deux, la 625/553, composition de l’ancien châssis et du nouveau moteur, qui n’aura guère plus de succès. Qui plus est, Enzo Ferrari est confronté à la fuite de ses pilotes de pointe vers Mercedes ou Lancia. Il parviendra tout de même à garder Farina et Hawthorn. Il va récupérer Gonzalez et complètera son équipe par le français Maurice Trintignant, « Pétoulet ».

Les temps deviennent durs pour les petits. Cooper et Connaught ne brilleront pas particulièrement. Gordini a une situation financière de plus en plus délicate. Le « sorcier » perd ses pilotes, il est à l’agonie.

Pour finir, Maserati alignera la magnifique 250F, considérée comme l’une des plus belles F1 de l’histoire. C’est une voiture fragile, entièrement nouvelle, dont le seul point commun avec l’A6GCM est d’avoir un moteur de six cylindres en ligne, développant 240 chevaux. C’est en réalité la seule voiture du plateau à pouvoir espérer rivaliser avec Mercedes. Maserati ne prévoit pas d’engager de pilotes officiels. La 250F doit être exclusivement vendue à des pilotes privés. Ainsi, Stirling Moss en achètera une, l’exploitant merveilleusement. Néanmoins, début 54, suite à un accord financier entre Maserati et l’automobile-club argentin, la firme au trident engage Fangio en attendant que sa Mercedes soit prête, ainsi que son compatriote Marimon.

Les Ferrari ne sont plus intouchables. Il gagne devant la Ferrari 625 de Hawthorn en Argentine, et devant celle de Trintignant à Spa, où il a établi une pole plus rapide que son propre record de 1951. A l’époque, il pilotait une Alfa 159 de près de 200 chevaux plus puissante.

Farina s’est blessé en essais à Monza, il est indisponible pour le reste de la saison, et Ferrari ne trouve personne pour le remplacer. Les temps changent... Comme le développement de la Lancia est bien long, Ascari et Villoresi ont été prêtés à Maserati. La course sera une démonstration des flèches d’argent. Les voitures de Fangio et Kling font la course en tête et franchissent la ligne ensemble. L’argentin consolide encore sa place au championnat avec cette nouvelle victoire, mais les Mercedes ont montré leurs limites. A la fin de la course, il a plu, et les W196 ont paru nettement moins à leur aise. Afin de résoudre le problème, la firme à l’étoile travaille à une version non profilée de sa voiture.

Mais cette version « roues découvertes » n’est pas encore prête pour Silverstone, et Mercedes n’y aligne donc que deux voitures carénées. Leur tenue de route incertaine leur coûtera la victoire. Elles finissent à 1 et 3 tours, derrière les Ferrari 625/553 de Gonzalez et Hawthorn qui réalisent un doublé inattendu, et la Maserati de Marimon.

Au Nurburgring, alors qu’Ascari, dégoûté par le manque de fiabilité des 250F retourne dans le giron de Lancia, Marimon se tue aux essais. C’est le premier accident mortel en Grand-Prix de l’histoire du championnat. Les esprits sont marqués. Gonzalez, choqué, ne parviendra pas à être compétitif et Villoresi déclare forfait. Les Mercedes semblent alors en mesure de réaliser un triplé historique à domicile. La consécration ? Pas encore. Certes, Fangio gagne avec sa nouvelle W196 non profilée, mais devant une 625/553 partagée par Gonzalez et Hawthorn, et la 625 de Trintigant, parti 7eme.

Il emporte le dernier Grand-Prix de Suisse de l’histoire, pour lequel Stirling Moss a été intégré à l’équipe officielle Maserati afin de remplacer l’infortuné Marimon. Puis la chance lui permet de gagner également en Italie, privant Moss de sa première victoire. En effet, la Maserati de l’anglais casse à 9 tours de la fin alors qu’il dominait Fangio. C’est la dernière apparition en saison régulière de Gonzalez qui, blessé au Tourist Trophy, ne participera plus que ponctuellement à des Grands-Prix.

La saison se termine en Espagne. La Lancia est enfin prête. Les essais sont très disputés. La première ligne est occupée par quatre voitures de quatre marques différentes : Lancia, qui fait la pole avec Ascari, Mercedes, Ferrari et Maserati. Aucune des deux D50 ne terminera, la fiabilité n’est pas encore au rendez-vous, et les Mercedes semblent mal s’adapter au revêtement grossier du circuit espagnol. C’est Hawthorn sur sa Squalo qui gagne. Fangio n’est que troisième, mais il conquiert là son deuxième titre.

Seules deux courses ont échappé à Fangio en 1954. Mais si l’on regarde de près les résultats, il a marqué 17 points lors des deux premiers Grands-Prix courus sur Maserati. Mercedes a fait preuve de bon sens en prêtant le champion argentin à la marque italienne en attendant la venue de la W196. Sans ces 17 points, le champion aurait sans doute été Gonzalez. Dans les mémoires de la Formule 1, le championnat 54 reste pourtant comme une victoire de Mercedes...

L’année prochaine, Maserati aura eu un an pour corriger les défauts de jeunesse de sa 250F. Lancia aura pu développer sa D50 et entend bien jouer les troubles-fête. La pole d’Ascari en Espagne est chargée d’espoirs. Ferrari prépare de son côté une évolution de la 553, la 555 Supersqualo.



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Championnat du monde de Formule 1 1955

Message par Modena49 le Ven 4 Juil - 0:36:29

Le championnat du monde de Formule 1 1955 a été remporté par l'Argentin Juan Manuel Fangio au volant d'une Mercedes
Dominatrice dès leur arrivée en championnat du monde l'année précédente, les Mercedes sont les grandes favorites de la saison. La firme allemande a mis toutes les chances de son côté en enrôlant aux cotés du champion du monde Juan Manuel Fangio, le jeune Anglais Stirling Moss, révélation de la saison 1954 sur sa Maserati.

Tentant de s'opposer à Mercedes, on retrouve un trio de marques italiennes à la santé chancellante :


la Scuderia Ferrari qui éprouve quelques difficultés financières et n'a pu retenir Mike Hawthorn parti chez Vanwall, tandis que José Froilán González a été plus ou moins écarté. Seuls restent le vieillissant Giuseppe Farina (49 ans) et Maurice Trintignant.
Maserati qui, en un an, a successivement perdu Fangio, Marimón et Moss. C'est donc essentiellement autour des Français Jean Behra et de l'Italien Luigi Musso que s'articulera le programme 1955.
Lancia, qui semble la mieux armée pour résister à Mercedes même si on parle de graves difficultés financières. La Lancia D50 a toutefois fait une telle impression pour son unique apparition en 1954 que tous les espoirs semblent permis pour Alberto Ascari épaulé par Luigi Villoresi et le jeune espoir Eugenio Castellotti.

En Argentine, à domicile, Fangio ne laisse pas passer l'occasion de remporter la manche inaugurale du championnat du monde. Autant il avait profité de la pluie pour s'imposer l'année précédente, il s'impose désormais sous une épouvantable canicule. Sur une piste surchauffée, Fangio montre qu'il est un athlète accompli : alors que la plupart de ses concurrents exténués, se relaient au volant d'une même voiture à la manière d'une course d'Endurance (jusqu’à trois pilotes par voiture), Fangio boucle les 375 kilomètres en solitaire.

Quatre mois plus tard, le championnat reprend à Monaco qui effectue son retour au calendrier pour une course historique à plusieurs points de vue. Inexistantes en Argentine, les Lancia semblent en mesure de rivaliser avec les Mercedes. En essayant d'échapper à Ascari, Fangio et Moss cassent successivement leurs Mercedes mais Ascari n'aura pas le temps de savourer sa première place: il perd le contrôle de sa Lancia (vraisemblablement sur l'huile crachée par le moteur cassé de Moss) à la sortie du tunnel et plonge dans les eaux du port. Sonné, Ascari parvient néanmoins à refaire surface rapidement grâce à l'aide des hommes-grenouilles. La course est remportée par Maurice Trintignant sur Ferrari qui réalise un exploit : c'est la première victoire d'un Français en championnat du monde. Cerise sur le gateau, Trintignant prend les commandes du championnat. Miraculé, Ascari se sort de son bain forcé avec un simple traumatisme crânien et une grosse entaille sur le nez. Mais quatre jours plus tard, on apprend avec stupeur qu'Ascari, tout juste sorti de l'hôpital, décède à Monza en essayant une Ferrari sport.

Comme un écho à la mort d'Ascari, les 500 Miles d'Indianapolis sont endeuillés par la mort de Bill Vukovich, vainqueur des deux précédents éditions. La course reprend ses droits à Spa-Francorchamps, avec un doublé des Mercedes : Fangio précédant Moss et reprenant ainsi la tête du championnat.

Mercedes réalise un nouveau doublé aux Pays-Bas dans une ambiance lourde : une semaine plus tôt, aux 24 heures du Mans 1955, la Mercedes de Pierre Levegh, en s'écrasant sur le talus qui sépare la piste des tribunes, a semé la mort. Plus de 80 spectateurs ont été tués par des éléments de la Mercedes projetés dans le public. De quoi remettre en question l'avenir sportif de la marque. Lancia voit aussi son avenir compromis : alors que la firme italienne est au plus mal financièrement, la mort d'Ascari sonne le glas du programme F1 entamé moins d'un an plus tôt et les prometteuses Lancia D50 s'apprêtent à rejoindre le musée. Tandis que Villoresi, éprouvé par la mort de son ami Ascari s'accorde une pause, Eugenio Castellotti trouve refuge chez Ferrari, où il retrouve Hawthorn, de retour après un bref intermède chez Vanwall.

A Aintree, Mercedes triomphe encore en s'offrant un quadruplé, Moss s'imposant devant Fangio pour lequel cette seconde place est synonyme de titre mondial.

Le championnat se termine à Monza où on constate le retour des D50 désormais badgées Ferrari D50 puisque Lancia a offert ses monoplaces à la Scuderia Ferrari. Au sortir d'une saison très difficile pour cause de grandes difficultés sportive et financière, ce cadeau est un véritable bol d'air. L'ultime rendez-vous de la saison est remporté par Fangio qui signe la dernière victoire de Mercedes en F1. Très marquée par le drame du Mans, et n'ayant plus rien à prouver en F1 après 15 mois d'une écrasante domination, la firme à l'étoile annoncera peu de temps après son retrait du sport automobile.
sourceencyclopédielibre



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Championnats : 1956

Message par Modena49 le Lun 14 Juil - 2:07:16

Mercedes s'étant retiré, Fangio alla chez Ferrari et remporta son quatrième Championnat du monde. Mais l'Argentin avait besoin de chance et de l'incroyable générosité de son sensationnel coéquipier, Peter Collins.

Les deux stars de chez Mercedes ne furent pas longtemps au chômage, Fangio alla chez Ferrari, où se trouvait un autre nouveau, le jeune Britannique Peter Collins, aux cotés de Musso et de Castellotti. Les prometteuses Lancia étaient maintenant sous la tutelle de Ferrari. On les avaient inscrites avec les Scuderia l'année précédente à Monza, mais elles n'étaient pas parties pour des problèmes de pneus. Après certaines modifications apportées pendant l'hiver, elles devinrent des Lancia-Ferrari.

Cependant, Moss revint chez Maserati pour piloter la 250F, encore compétitive, aux cotés de Behra. De bonnes perspectives s'ouvraient aux équipes britanniques. Hawthorn et Tony Brooks rejoignirent BRM, tandis que Vanwall avait modifié des voitures pour Trintignant et Harry Schell. Connaught espérait consolider sa victoire à Syracuse.

Moss gagne avec une Maserati.

Fangio fut vainqueur lors de l'ouverture en Argentine, mais dut reprendre la voiture de Musso après l'abandon de la sienne. Les Maserati avaient des difficultés bien que Behra eût pris la seconde place. Maserati prit sa revanche à Monaco, où Moss remporta une splendide seconde victoire de Grand Prix. Fangio, apparemment en très mauvaise forme, abandonna sa propre voiture et reprit cette fois-ci la même, pilotée par Collins, pour finir en seconde place.

A Spa, Fangio et Moss rencontrèrent tous deux des difficultés et Collins remporta une célèbre victoire dans sa Lancia-Ferrari. Il devint le troisième vainqueur britannique sur trois saisons. Le héros local Paul Frère prit la seconde place avec brio tandis que Moss reprit une autre voiture et obtint la troisième place. Collins arracha sa deuxième victoire à Reims un mois plus tard, en devançant Castellotti, Behra et Fangio, le champion, qui avait été retardé aux stand. La surprise de la course fut Harry Schell auquel la Vanwall donna des ailes, malgré un retard au début.

Collins entra dans le Grand Prix de Grande-Bretagne en première position en championnat, devant Behra et Fangio. Cependant Hawthorn et Brooks volèrent la foudre à cet homme tonnerre et furent maîtres du terrain au retour de BRM, mais eurent tous deux très tôt des difficultés. Moss et Roy Salvadori menaient chacun avant d'abandonner, ce qui permit à Fangio de se voir attribuer les honneurs. Collins reprit la voiture d'Alfonso de Portago et fut second, devant Behra. Fangio gagna facilement au Nurburgring, mais Collins fut victime de malchance : sa voiture fut retirée et quand il reprit celle de Portago, il subit un accident qui entraîna son élimination.

Le combat pour le titre

Pour la première fois depuis plusieurs saisons, le titre se décida à Monza. Fangio était bien placé avec 30 points mais Collins et Behra étaient 8 points derrière - et pouvaient ravir le titre en gagnant la dernière course et en imposant le tour le plus rapide. De nouveau Schell surprit tout le monde en prenant la tête dans sa Vanwall et quand il dut abandonner, Moss, Fangio et Collins devaient se départager. Les espoirs de Fangio diminuèrent à cause de problèmes de direction, mais il fut sauvé quand Collins, qui aurait pu encore gagner le titre s'arrêta pour lui céder sa voiture. C'était un geste remarquable, que Fangio ne devait jamais oublier.

Malgré sa panique quand il manqua de carburant, Moss réussit à se maintenir devant Collins et Fangio dans un finish excitant. BRM et Vanwall s'étant déjà bien comportés pendant l'année, ce fut au tour de Connaught de remporter un certain succès lorsque Ron Flockhart bénéficia de l'abandon de plusieurs pilotes pour arriver en troisième position. D'autres succès britanniques semblaient bientôt possibles.
sourcelégendef1



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Championnats : 1957

Message par Modena49 le Dim 20 Juil - 2:36:47

Fangio acquit son cinquième et dernier titre pour Maserati mais Stirling Moss et Vanwall furent les véritables héros d'une année dans laquelle l'équipe entièrement britannique gagna trois courses remarquables. Ferrari se débattait désespérément pour la rattraper.

L'hiver fut fertile en événements, le plus notoire étant que Fangio passa de Ferrari à Maserati. Maserati réalisa un coup de maître en faisant revenir le champion en titre pour piloter sa dernière 250F, et pour Juan Manuel Fangio, ce fut aussi une sage décision.

Cependant Moss, toujours désireux de piloter des voitures britanniques, se décida pour Vanwall. Il avait déjà gagné le trophée International de l'année précédente au bénéfice de l'entreprise prometteuse de Tony Vandervell. Hawthorn passa encore une fois outre-Manche, en rejoignant Ferrari pour la troisième fois après une expérience décevante chez BRM. Il choisit pour coéquipier son vieux copain Collins, auquel s'ajoutèrent Musso et Castellotti.

Une fois de plus, Fangio gagna la course sur son propre terrain en Argentine et Maserati monopolisa les quatre premières places, car le challenge de Ferrari s'était évanoui. Vanwall ne participa pas à la course et Moss eut des problèmes dès le début dans la Maserati qu'il avait empruntée. Cependant, il réalisa le tour le plus rapide, en récupérant la septième place. Après la course d'Argentine, le talentueux Castellotti eut un accident mortel au cours d'essais à Modena, et il fut remplacé par Trintignant. Ensuite, ce fut au tour de l'énigmatique Alfonso de Portago de se tuer dans les Mille Miglia. Pour Enzo Ferrari, c'était vraiment une période noire.

Monaco fut le théâtre d'un carambolage spectaculaire en début de course, qui élimina Moss, Collins et Hawthorn. Fangio emporta une victoire facile, tandis que Brooks amena sa Vanwall en seconde place après l'avoir dégagée de l'accident. Jack Brabham fut le héros de la course en amenant sa Cooper de moindre puissance jusqu'à la troisième place ; il la perdit à cause d'une panne de pompe à carburant. L'Australien, qui ne manquait pas de cran, réussit à la faire arriver en sixième position à l'arrivée.

Un triomphe britannique

Le grand prix de France revint à Rouen et Fangio alla directement à la victoire, devant les Ferrari de Musso, Collins et Hawthorn. La course suivante, à Aintree, devait être un jour mémorable pour la Grande-Bretagne. Après avoir abandonné sa Vanwall pourtant placée en tête, Moss reprit la voiture de son coéquipier Brooks, placé en sixième position. L'opposition se désagrégeait , et quand le moteur de Behra explosa et que Hawthorn creva sur les débris, Moss poursuivit sa course et réalisa une belle victoire. Au Nurburgring, Vanwall n'eut pas beaucoup de chance, car ses deux voitures subirent des problèmes de suspension. Mais l'on se souvient de cette course comme un classique du genre, car Fangio, après avoir dû s'arrêter pour le carburant , revint à l'attaque et gagna en laissant derrière lui Collins et Hawthorn. Par la suite, Fangio considéra toujours cette course d'Allemagne comme sa plus grande réussite.

Spa et Zandvoort ayant été annulés, on ajouta à la série une course italienne, tortueuse, le Grand Prix de Pescara. Enzo Ferrari, qui avait la réputation de s'opposer au principe du circuit italien sur route, n'inscrivit pas Hawthorn et Collins, mais prêta à Musso une voiture " privée ". Celui-ci fut en tête pour les deux premiers tours, mais Moss le rattrapa et marqua sa seconde victoire de l'année. Fangio termina second et obtint ainsi son cinquième et dernier titre.

La finale de Monza, qui n'utilisait plus les plans inclinés, fut le théâtre d'un combat spectaculaire entre Vanwall et Maserati. Moss remporta la victoire devant Fangio, et l'Allemand Wolfgang von Trips sauva l'honneur des Ferrari en prenant la troisième place. Ce ne fut pas une année très glorieuse pour l'emblème du cheval cabré. Ferrari n'avait pas réussit à gagner une course de toute l'année et il lui fallait résoudre cette situation en 1958, qui fut néanmoins facilitée quand Maserati retira son équipe de travail en fin de saison, pour raisons financières.

Principaux engagés

L'inter-saison est marquée comme l'année précédente par les transferts des deux pilotes majeurs de la discipline Juan Manuel Fangio et Stirling Moss. Malgré le titre conquis l'année précédente chez Ferrari, Fangio a décidé de rejoindre Maserati à cause de ses rapports conflictuels avec Enzo Ferrari tout au long de la saison 1956.
Chez Maserati, Fangio retrouve Jean Behra et l'Américain Harry Schell, révélé la saison précédente sur une Vanwall.
Stirling Moss a quant à lui décidé de rejoindre Vanwall, jeune écurie qui s'est révélée en 1956. Il sera épaulé par son compatriote Tony Brooks.
Chez Ferrari, outre Luigi Musso, Eugenio Castellotti et Peter Collins la grande révélation de 1956, on compte sur le retour de Mike Hawthorn pour faire oublier le départ de Fangio et conserver le titre mondial.

Règlement technique

Moteurs atmosphériques: 2 500 cm³
Moteurs suralimentés: 750 cm³

Règlement sportif

Seuls les 5 meilleurs résultats sont retenus.
L'attribution des points se fait selon le barême 8,6,4,3,2, avec 1 point pour l'auteur du meilleur tour en course.
Plusieurs pilotes peuvent se relayer au volant d'une même voiture et marquer des points, à condition d'avoir couvert au moins le tiers de la distance prévue. Les points sont alors divisés, sans tenir compte du nombre de tours bouclés par chacun.
sourcelégendef1encyclopedielibre



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: DÉCÉNIE DE 1950 À 1960

Message par Guylaine le Dim 20 Juil - 7:24:27

Ce serait bien que le point pour le meilleur tour ainsi que pour la pôle reviennent en F1! au moins la pôle vaudrait quelque chose n'est-ce pas?



**********************
BONJOUR Invité PLAISIR DE TE VOIR !!!
Apprendre ce qu'était hier pour savoir aujourd'hui et faire demain... : HISTORIQUE F1.


MICHAEL SCHUMACHER est le Roi de la F1, jusqu'à preuve du contraire...Il est le plus grand de tous .Il est maintenant = LÉGENDE VIVANTE ...mais dans quelle conditon... ♥♥♥ Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad
avatar
Guylaine
Administratrice fondatrice
Administratrice  fondatrice

Messages : 20564
Date d'inscription : 08/03/2008

http://histo.annuaire-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

Championnat 1958

Message par Modena49 le Mar 5 Aoû - 15:19:03

En ce début d'année 1958, la F1 est prolongée avec ses "règlements 1954" jusqu'à la fin 1960. Malgré tout, de multiples amendements vont venir modifier les conditions de base pour cette saison :
- C'est tout d'abord la fin des mélanges plus ou moins détonnants utilisés depuis la nuit des temps. Désormais, la CSI, qui voulait dans un premier temps introduire un carburant du type commercial qu'on trouve à la pompe, ne parvient qu'à imposer une essence type aviation (AV/GAS).
Ce n'est pas assez pour satisfaire les pétroliers mais trop déjà pour les conctructeurs et les motoristes qui exigent du temps pour adapter leurs monoplaces à ce changement majeur. Les Anglais demandent carrément le report du début du championnat, voire l'annulation de la première épreuve argentine. Les italiens, plus prévoyants, avaient anticipé cette nouvelle règle et sont déjà prêts.
Quel est le but d'une telle règle... Faire plaisir aux "sponsors déguisés" que sont déjà les pétroliers ? Ou plus probablement tenter de mettre un frein à l'escalade des puissances et vitesses depuis les débuts de la F1 ? Cet artifice, sans doute maladroit ne sera pas couronné de succès si l'on en juge par les records qui tomberont encore pendant la saison 1958...
- Deuxième initiative, la réduction du kilométrage et de la durée des épreuves inscrites au championnat. Cette amputation d'un tiers environ se voulait sans doute propice à une redistribution des cartes en favorisant l'élaboration de nouvelles voitures adaptées à ce nouveau format de course.
Combinée à la règle sur les carburants, cette initiative aura pour effet immédiat d'entraîner une réduction poids/volume du carburant nécessaire à une course. Gain de place, gain de poids, l'audace ira jusqu'à imposer à des monoplaces moins longtemps sollicitées un allègement substanciel de leurs structures.
- Le plateau GP s'enrichit en 1958 de nouvelles courses... La Hollande et l'Espagne réintègrent le cirque après leur défection de 1955 tandis que déjà la FIA se faisait fort d'internationaliser plus encore la formule 1 en accueillant en son giron les épreuves du Portugal et du Maroc.
Avec Indianapolis, c'et un total de 11 GP qui devait animer cette saison 1958... entraînant une autre modification sur le barême de GP comptabilisés pour chaque pilote : six au lieu de cinq. Cette décision aura aussi son importance à l'heure des comptes.
- Autre décision, et de taille, qui allait marquer la fin d'une pratique discutable. S'il n'était toujours pas interdit à un pilote d'hériter de la monoplace d'un équipier en cours d'épreuve, la permutation serait désormais "vierge" au plan comptable... autant dire inutile.
- Dernière innovation, loin d'être anecdotique... la création d'une "Coupe des Constructeurs", créée parallèlement au "Championnat des Conducteurs". Elle en reprenait d'ailleurs les barêmes (8-6-4-3-2), seule la meilleure voiture de chaque team pouvant dans une course postuler à l'attribution des points. Signe des temps... cette première Coupe des Constructeurs ne prendra pas le chemin de l'Italie.Les forces en présence
- L'écurie Maserati, auréolée du titre de Fangio en 1957, s'est officiellement retirée. Les difficultés financières de la marque au Trident sont telles que seule la vente de ses modèles lui épargne la faillite.
Son patron Omer Orsi promet bien sûr de poursuivre la maintenance des voitures privées. En 1958, la glorieuse mais vieillissante 250F ne reprendra bien du service qu'occasionnellement aux mains d'indépendants. Le plus célèbre sera bien sûr Fangio en Argentine et en France sur une 250F à empattement court baptisée "Piccolo"... mais déjà, le Maestro s'interroge sur la suite à donner à sa carrière...
A noter aussi dans ce monde d'hommes l'apparition de l'italienne Maria-Helena de Fillipis à trois reprises au volant d'une 250F.
- La Scuderia Ferrari, débarrassée de sa soeur ennemie semble alors faire figure d'épouvantail pour la succession.
Après les désillusions de 1957, Enzo Ferrari semble avoir résolument pris le parti de la nouveauté avec la Dino 246. Nouveauté seulement en ce qui concerne le moteur avec un V6 de 2.4 litres dessiné par Alberto Massimino... parce que le chassis lui ne présente guère d'innovations. Enzo Ferrari affiche encore une fois son intérêt pour la motorisation et un certain mépris pour ce qui "va autour". L'arrivée des artisans britanniques et la révolution qu'ils amèneront lui feront revoir sa philosophie.
Dans les baquets... c'est une triplette prestigieuse qui se prépare à en découdre. Peter Collins, Luigi Musso et Mike Hawthorn avec un Wolfgang Von Trips en plus... L'armada Ferrari se prépare à tout dévorer.


En face une armada anglaise qui compte bien faire triompher le mot d'ordre de Tony Vanderwell le patron de Vanwall : "Vaincre ces foutues voitures rouges !"
- BRM a connu toute une série de désillusions en 1957. La Type23 n'était pas fiable, loin s'en faut et il faut panser les blessures en 1958. Le team commence par recruter deux pilotes de talent, Schell et Behra.
L'écurie, comme les autres anglaises est absente au premier Gp en Argentine boycottant une épreuve pour laquelle, du fait des nouvelles règles, elle s'estime à court de préparation... comme les années précédentes il faut le noter. Mais dès Monaco, BRM alignera la Type25.
- Vanwall est aussi absente en Argentine, obligeant Stirling Moss à se trouver un volant de substitution afin de ne pas compromettre d'entrée ses chances pour le championnat. C'est sur une Cooper privée alignée par Rob Walker que l'emblématique anglais s'alignera... pour le meilleur.
La voiture, dessinée par Colin Chapman, n'a pas changé depuis 1957 à part un réservoir plus petit pour répondre de manière optimale à la réduction kilométrique des courses.
Derrière Stirling Moss bien sûr, étonnant à la fin de la saison précédente... Vanderwell aligne à nouveau Tony Brooks et Stuart Lewis-Evans.
- Cooper absente au GP d'Argentine... C'est une Cooper-Climax T43 privée qui est alignée par Rob Walker en Argentine... Ce sera donc la seule voiture anglaise à prendre le départ de cette course boycottée...pour un résultat inespéré...
Cooper alignera ses nouvelles T45 dès Monaco... Beaucoup plus légères que les Ferrari ou les Maserati leur faisant face... D'une esthétique résolument novatrice, elles affichent face aux Ferrari un déficit impressionnant dans la cylindrée. Les pilotes officiels en sont Jack Brabham et Roy Salvadori. De nouveau à Monaco... Rob Walker engage une Cooper privée aux mains de Maurice Trintignant...
- Lotus, après une saison de F2 se lance dans le bain de la F1 avec une T12 remise aux normes de la F1 puis une T16 dès le GP de Reims. Cette T16 ressemble comme une soeur à la Vanwall, ce qui est normal puisqu'elles ont en commun leur concepteur Colin Chapman. On l'appellera dès le début la mini-Vanwall.
Ses pilotes sont Cliff Allison et un ancien mécano de l'usine, Graham Hill.


Graham hill, Jack Brabham, John Cooper, Colin Chapman et Lotus... La révolution est en marche.

Les débuts du championnat : "Les vertes à l'assaut des foutues voitures rouges"

Le 19 janvier... C'est l'ouverture à Buenos Aires. Première conséquence des évolutions réglementaires, les Anglais, rituellement à court de préparation pour la précoce manche argenitine, demandent son report voire son annulation arguant des nécessaires mises en conformité des monoplaces... Devant le refus de la FIA, ils boycottent bruyamment l'épreuve... même si une petite Cooper viendra braver l'interdit avec Moss à son volant. De ce fait, on ne trouve sur la grille que dix monoplaces. Outre la Cooper de Moss et les trois Ferrari de Collins, Musso et Hawthorn, ce sont six vieillissantes Maserati privées qui complètent la grille.
D'entrée, ce sont les privées de Fangio (pôle position et meilleur tour en course), Behra et moss qui prennent les choses en main tandis que la Ferrari de Collins est out d'entrée. Mais Fangio et Behra, vite trahis par leurs pneumatiques, laissent le champ libre à Moss.
A mi-course, personne ne peut imaginer que la Cooper qui rend une centaine de chevaux aux puissantes Ferrari Dino puisse résister à leur retour tonitruant. D'autant que les Ferrari ont ravitaillé et que la Cooper ne devrait pas tarder à faire de même... A vingt tours de l'arrivée, la Ferrari de Musso n'est plus qu'à 33 secondes de la pauvre Cooper offerte en sacrifice au bouillant italien.
Mais surprise... malgré des gommes qui semblent rendre l'âme, il devient évident que Moss ne va pas s'arrêter. Il reste en piste, et à la fois pugnace et prudent, il tente d'endiguer au mieux la cavalcade de la Dino lancée à ses trousses. C'est en préservant au mieux ses gommes usées jusqu'à la corde, allant jusqu'à rouler dans l'huile pour retarder l'usure, qu'il rallie l'arrivée avec une avance minimale de 2"7 sur son poursuivant déchaîné... non sans avoir craint l'explosion à tout moment tellement ses gommes étaient "rincées".
Lors de cette course, la Cooper aurait du abandonner dès les premiers tours. L'embrayage avait en effet rendu l'âme. Il y avait une sécurité, actionnée par le mécanisme d'embrayage, qui interdisait le changement de vitesse sans débrayer. Or, non seulement la boîte et le moteur ont tenu toute la course, mais en plus un caillou est venu se loger dans la sécurité, la libérant. Moss avait fait presqu'un tour en seconde et rejoignait le stand pour abandonner.
Pour la première fois dans l'Histoire de la Formule 1, c'est une voiture à moteur arrière qui remporte la victoire grâce à l'écurie privée de Rob Walker qui permet ainsi à Cooper et Coventry-Climax d'ouvrir leur palmarès. Avec Moss sur le podium, les anglais si résolus à empêcher la prise en compte du GP argentin, voient là une double raison de doucher leur "enthousiasme".


Quatre mois plus tard, le 15 mai à Monaco, tout le monde est enfin là... sauf Fangio qui a défrayé la chronique trois mois plus tôtlors de son enlèvement rocambolesque à Cuba. Face aux véloces Ferrari Dino de Musso, Collins, Hawthorn ou Von Trips et à deux vieilles Maserati de Scarlatti et Bonnier, les anglaises ont "envahi" la Principauté avec dix voitures sur les seize du plateau. Si les deux Cooper officielles sont confiées à Brabham et Salvadori, Rob Walker engage à nouveau une privée confiée à Maurice Trintignant.
D'emblée les anglaises confirment cette impression presque envahissante en accaparant les deux premières lignes rétrogadant les Ferrari au second plan. A noter la non-qualification de l'italienne de Fillipis sur sa Maserati 250F privée et celle plus anecdotique encore d'un certain Bernard Ecclestone sur une Connaught Alta.
Messieurs les Anglais... tirez les premiers... mais à Monaco ce sont surtout les anglaises qui vont tomber les premières, victimes d'une cascade d'abandons dont va finalement encore profiter la frêle Cooper privée du team Walker. Troisième après trente tours derrière Hawthorn et Moss... second à mi-course derrière Moss... Trintignant hérite finalement de la place de leader au gré de leurs abandons. Et c'est une nouvelle fois Musso que l'on retrouve à la chasse de cette Cooper décidément bien effrontée.
Mais le "Pétoulet" connaît trop bien sa partition monégasque et se ménage un écart suffisant pour amener son "araignée" avec 20" d'avance sur Musso et 38 " sur Collins. Derrière, Jack Brabham à 3 tours inscrit ses trois premiers points en championnat devant Von Trips à 9 tours.
Au championnat, Musso s'installe en tête devant Moss et Trintignant mais regarde désormais avec une certaine inquiétude cette brave Cooper privée qui à deux reprises vient de faire la nique aux puisantes Ferrari Dino et qui du coup s'empare de la tête du tout nouveau championnat des constructeurs avec deux victoires en deux GP. Signe des temps...

Le 26 mai à Zandvoort, pour le GP de Hollande, Ferrari est résolue à prendre sa revanche sur ces anglaises décidément bien effrontées. Mais d'entrée, le tiercé parfait réalisé par les Vanwall aux essais et les deux premières lignes totalement anglaises ne plaident pas pour une telle issue.
En tête au premier passage avec déjà 7" d'avance sur ses poursuivants, Moss va se montrer intouchable. Il sera accompagné sur le podium par les deux pilotes BRM, Schell et Behra. Hawthorn sera même battu pour la 4ème place par la petite Cooper de Salvadori.
Stirling Moss en profite pour prendre avec autorité la tête du championnat devant Musso.
Cette nouvelle défaite de Ferrari est la goutte qui fait déborder le vase. Mike Hawthorn prend le lendemain sa plus belle plume pour écrire à Enzo Ferrari tout le "bien" qu'il pense de sa monoplace et de ses chances de remporter le championnat si l'on ne se remue pas sérieusement à Maranello. Etonnamment compréhensif, Le Commendatore lui répond qu'il veillera à lui fournir la meilleure voiture possible pour conquérir le titre.


Le 15 juin à Spa-Francorchamps, sur un circuit rapide, les Ferrari semblent afficher une meilleure forme puisqu'elles s'emparent des deux meilleurs temps aux essais devant la Vanwall de Moss.
Celui-ci loupe une vitesse au départ et abandonne, moteur explosé. Et c'est son équipier Brooks qui a jailli, sauté les deux Ferrari de Hawthorn et Musso pour s'emparer de la tête de la course. Le deuxième pilote Vanwall s'envole alors vers une victoire éclatante malgré une boîte de vitesse bloquée dans le dernier tour. C'est la quatrième en quatre courses d'une monoplace anglaise.
Néanmoins, Hawthorn, second joue placé... Lui, c'est un piston crevé qui l'a contraint à se laisser glisser jusque sur la ligne d'arrivée. La Vanwall De Lewis Evans finit troisième avec sa suspension avant affaissée suite à un choc. La Lotus d'Allison, pot cassé prend la quatrième place... Un vrai bal d'éclopés.
Au classement, Moss conserve la tête devant Hawthorn à 3 points et Musso.



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: DÉCÉNIE DE 1950 À 1960

Message par Modena49 le Mar 5 Aoû - 15:20:25

suite

Ferrari : Regain et tragédies

Le 6 juillet à Reims, sur un circuit à haute vitesse, les Ferrari comme à Spa ont dominé les essais devant la BRM de Schell.
D'entrée, Hawthorn, Collins et musso ont creusé l'écart sur Brooks qui bataille pour ne pas se laisser décrocher. Derrière, Moss, Schell, Behra et Fangio sont décollés. Collins, en délicatesse avec ses freins, se laisse décoller. Au début du 10ème tour, il n'y a plus que les deux Ferrari de Hawthorn et Collins qui restent groupées. Au tour suivant, Mike est seul. Dans une manoeuvre de dépassement d'un attardé, Musso résolu à maintenir la pression sur son équipier a heurté le talus. Sa Dino s'est retournée puis retournée écrasée les roues en l'air dans un champ. Après Ascari et Castellotti, l'Italie pleure son dernier "Grand".
Boîte cassée, Brooks a abandonné. Moss, Fangio et Behra sont aux prises pour la seconde place quand Fangio, trahi par sa pédale d'embrayage, est contraint à terminer en passant les vitesses "à l'oreille". Peu avant l'arrivée, il est rattrapé par Hawthorn qui reconnaissant l'identité du retardataire se refuse à dépasser le "Maestro". On ne prend pas un tour à Fangio, dira-t-il plus tard.
Au championnat, Moss et Hawthorn sont désormais strictement à égalité... et Ferrari vient enfin d'enregistrer sa première victoire cette saison.


Le 19 juillet à Silverstone, le redressement des Rouges se poursuit. C'est cette fois au tour de Collins de brandir le pavillon de la révolte. Depuis quelques temps, il se sait contesté dans le team par le Commendatore lui-même qui ne lui a pas pardonné semble-t-il un mariage qui éloigne son poulain du "cocon" de Maranello. Il va jusqu'à lui reprocher son manque de combativité et de concentration dans son pilotage.
Bien que parti en seconde ligne, Collins fait taire les critiques en se plaçant avec autorité devant Moss et Hawthorn qui peinent à s'accrocher. Le moteur de la Vanwall n'y résiste pas et rend l'âme pour le plus grand bénéfice de Hawthorn deuxième qui s'adjuge en prime le record du tour. La Cooper de Salavadori souffle de justesse la troisième place à la Vanwall de Lewis Evans devant la BRM de Schell. L'autre BRM, celle de Behra, victime d'une crevaison lente, doit s'arrêter. On trouvera dans le pneu un os de lièvre...
Avec désormais 7 points d'avance sur Moss et 16 sur Collins, Hawthorn a repris la maîtrise de la situation dans cette seconde partie de championnat. Il a pris 23 points lors des trois derniers GP... Avec le doublé rouge acquis à Silverstone, l'avenir semble sourire à la Scuderia, au plus grand plaisir de Enzo Ferrari.


Le 3 août, sur le circuit du Nurburgring, entièrement ressurfacé pour l'occasion, Hawthorn confirme lors des essais la grande forme des Ferrari Dino en pulvérisant de 3"4 le fabuleux record 57 de Fangio. Sur la grille, les Ferrari des deux anglais encadrent les Vanwall de Moss et Brooks. D'emblée, c'est Moss qui prend les devants et creuse l'écart sur les deux Ferrari suivies de la Vanwall de Brooks.
Mais une fois encore, Moss est trahi par sa Vanwall et une panne d'allumage. Les deux Ferrari héritent donc du commandement devant la deuxième Vanwall, celle de Brooks. Aussi rapide en ligne droite que les Ferrari, La Vanwall se montre plus véloce en courbe et dans les parties sinueuses du tracé.
L'embrayage de Hawthorn le contraint à lever le pied et à s'effacer devant la Vanwall. Commence alors un duel entre le généreux Collins et le très méticuleux Brooks. C'est entre ces deux-là que va se jouer la gagne. De 22 secondes, l'écart passe en deux tours à 7 secondes... puis la jonction est effectuée au 8ème tour et Brooks déborde Collins de façon infaillible.
Au 11ème tour... La Vanwall de Brooks a déjà disparu quand les deux Ferrari déboulent dans la cuvette de Brunchen. Devant les yeux horrifiés de son ami, l'arrière de la Ferrari de Collins dérape sur le bas-côté de la piste, la monoplace rebondit avant de se retourner. Collins est éjecté, mais sa trajectoire aboutit hélas dans un arbre. Celui qui en 1956 offrait à Monza sa monoplace au maître Fangio parce qu'il pensait qu'il avait le temps devant lui pour conquérir le titre venait de s'éteindre.
Anéanti, Hawthorn n'avait pas la force de poursuivre l'épreuve et venait ramasser, la mine défaite, le casque et les gants de son ami.
La victoire de Brooks aurait pu être belle... elle fut triste. Il s'imposait devant les Cooper de Salvadori et Trintignant. Von Trips, quasiment privé de freins durant 15 tours finissait 4ème pour une Scuderia une fois de plus accablée par le destin. Il précédait le jeune Allison sur sa Lotus. En F2, le même jour, c'est une Cooper Climax qui l'emporte. Elles est pilotée par un jeune néo-zélandais du nom de Bruce Mac Laren.

Moss battu par... Moss

Le 24 août, sur le circuit de Boavista à Porto, face à la triplette Vanwall et au reste de l'armada anglaise, Ferrari ne peut plus compter que sur deux Ferrari avec le seul Von Trips pour épauler Hawthorn.
Les deux "frères ennemis" anglais font jeu égal aux essais puis se neutralisent pendant les six premiers tours de la course.
Puis Moss s'envole de façon irrésistible... Trop irrésistible sans doute... Car Stirling dans sa moisson fabuleuse, oublie de ramasser en cours de route un record du tour qui lui fera cruellement défaut plus tard. La petite histoire voudrait même que Stirling ait confondu un HAW-REC (Hawthorn-record) avec HAW-REG (Hawthorn-regular) sur les panneaux qu'on lui tendait. Renseigné sur ce qu'il croyait être la "régularité" de Hawthorn, la méprise de Moss ne l'incitera pas à aller chercher un record accessible qu'il pensait toujours sien.
Mais la grande histoire ne s'arrête pas là... Survolant la course, Moss était sur le point de prendre un tour à Hawthorn qui dans un dernier effort pour résister (et conserver le point du meilleur tour) partit en tête à queue. C'est dépité qu'il vit donc Moss fondre sur lui... Moss qui leva le pied et lui fit signe de passer devant.
Ayant passé la ligne... et ému par ce qui venait de lui arriver, Hawthorn partit dans un deuxième tête à queue... Désemparé, c'est encore à Moss qu'il dut son salut... Celui-ci , dans son tour d'honneur commença par dissuader les spectateurs d'aider le pauvre Mike à pousser sa monoplace, ce qui aurait été motif de disqualification. L'anglais poussait donc sa monoplace profitant d'une descente pour la redémarrer mais de ce fait était pris à rouler à contresens, nouveau motif de disqualification. Et c'est encore une fois Stirling Moss qui vint à son secours en plaidant que le pilote Ferrari ne roulait pas sur la piste mais sur un trottoir. Il sera entendu par les commissaires et sans le savoir ce geste chevaleresque lui coûtera le titre.


Le 7 septembre à Monza, disposant d'une Dino 256 enfin pourvue de freins à disques à la place des classiques tambours et d'un moteur légèrement "gonflé" à 290 chevaux pour l'occasion, Hawthorn réussit à s'attribuer une nouvelle seconde place, la quatrième de la saison.
Devant, c'est une Vanwall qui l'a emporté, mais ce n'est pas celle de Moss, encore trahi d'entrée par sa boîte de vitesse. Et c'est un Tony Brooks en grande forme qui enlève sa troisième victoire de la saison après Spa et le Nurburgring. Pour sa première apparition en F1, Phil Hill assure la seconde place de son leader et empoche le meilleur tour en course.
A noter la performance de l'italienne de Fillipis sur sa vieille Maserati privée. Sans son abandon pour cause de moteur cassé à 12 tours de la fin, elle finissait 4ème devant la Cooper de Salvadori et les Lotus de Hill et Allison... Cette performance aurait fait trembler le monde de la F1.

Quoiqu'il en soit, à la veille du dernier GP décisif au Maroc, sur le circuit d'Ain Diab à Casablanca, la situation est on ne peut plus limpide. Pour empocher un titre qui s'obstine à se refuser à lui depuis quelques saisons, Moss doit malgré ses trois victoires remplir trois conditions...
D'emblée, la première condition, une quatrième victoire, semble une simple formalité pour le pilote anglais qui survole une fois encore les débats. Personne ne parvient à suivre la Vanwall d'un Moss déchainé qui l'emportera largement détaché.
Au passage, il s'adjuge facilement le record du tour... et c'est la seconde condition qui se trouve de ce fait remplie.
La troisième... ne dépend pas de lui. Et il faut regarder en arrière pour constater qu'un Phil Hill une fois de plus exemplaire sur la seconde Ferrari a verrouillé la seconde place devant un Tony Brooks lui aussi affairé à son oeuvre d'équipier modèle. Mais au 29ème tour, le moteur de la seconde Vanwall rend l'âme, redistribuant les cartes en faveur des Ferrari désormais 2ème et 3ème. L'écurie Vanwall doit même boire le calice jusqu'à la lie lorsque Stuart Lewis Evans était retiré de sa Vanwall en flammes... Il ne devait pas survivre à ses blessures.
Seul contre deux Ferrari... C'est fini des chances de Moss pour le titre. Phil Hill s'efface logiquement devant son leader offrant à Ferrari le titre pilote. Moss lui est battu, malgré son panache et ses quatre victoires contre une seule au nouveau champion. La constance de celui-ci (8fois classé contre 5 fois pour Moss) a pesé lourd dans la balance.


L'heure des bilans

- Le premier bilan à tirer est tout de même l'étrange choix du destin pour ce titre 1958. Moss a été brillant cette année. il a fait preuve de panache et de générosité pour l'emporter à quatre reprises. Mais il a été battu par plus régulier que lui, ou mécanique Ferrari moins capricieuse que celle de la Vanwall ? Collins, huit fois classé, cinq fois deuxième, cinq meilleurs tours en course s'est adjugée la palme de la régularité, préalable nécessaire aux lauriers du champion. Ceux-là même qui continuent de faire défaut à ce diable de Moss qui on le sait avec le recul de l'Histoire restera à jamais le champion sans couronne.
Comment ne pas repenser non plus au généreux comportement de Moss à Porto ? C'est bel et bien ce geste sportif à l'excès, réitéré à trois reprises dans ce GP qui lui coûte le titre mondial deux mois plus tard.


- Année terrible pour Ferrari qui sauve une saison en demi-teinte grâce au titre pilotes presque inespéré et à l'éparpillement des points chez ses adversaires. Annus horribilis quand on repense aux drames qui ont une fois de plus touché la Scuderia qui perd coup sur coup Musso puis Collins... et Hawthorn qui se retire avant de trouver la mort à son tour sur une banale route de campagne.
Année en trompe-l'oeil aussi pour Ferrari qui malgré le titre pilote voit poindre la menace des monoplaces de conception anglaise... Plus légères, plus souples, plus travaillées au niveau du chassis... celles-ci ont presque tout raflé en 1958 et s'avèrent redoutables pour la Scuderia pour la saison à venir.


- Le sport automobile anglais sort effectivement victorieux de cette saison 1958. Si Vanwall a loupé d'un rien le titre pilotes... c'est tout de même un pilote anglais (certes chez Ferrari) qui est champion du monde. Neuf GP ont été remportés par des pilotes anglais : quatre pour Moss, trois pour Brooks, un pour Hawthorn et Collins. Un festival !
Plus important, c'est une écurie 100% anglaise qui s'adjuge le premier titre constructeur de la jeune Histoire de La F1. A croire que ce titre n'a été créé que pour saluer la réussite de l'effort des "voitures vertes" pour venir à bout des "foutues rouges". Les teams anglais ont collectionné 8 victoires sur les 10 GP de la saison (hors Indianapolis), dont 6 pour la seule écurie Vanwall et 2 pour le team qui monte et qu'il faudra surveiller, l'écurie Cooper.


- Sur un bilan largement positif et qui a enfin exaucé son voeu de supplanter les voitures rouges, Tony Vandewell, le patron de Vanwall se retire avec son écurie. Il n'a apparemment pas supporté la mort de son pilote Stuart Lewis evans au GP du Maroc.


- Cette saison voit donc disparaître Vanwall, une des pionnières de la lutte anglaise contre la domination italienne des années 50. Elle nous prive également de Musso, Collins, Hawthorn, Fangio et Brooks qui se sont retirés.
Mais déjà la relève apparaît :
On a remarqué la forme fringante des petites Cooper à Buenos Aires ou Monaco, les premiers points du team lotus de Colin Chapman... La constance d'un Von Trips, l'efficacité d'un Phil Hill sur deux courses stratégiques... les premiers coups d'éclat de Jack Brabham, Graham Hill, Bruce Mac Laren... pas de doute, pour la F1, la Révolution est en marche ! 1959 en sera la preuve...
source: www.wikif1.com



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: DÉCÉNIE DE 1950 À 1960

Message par Karynka le Sam 9 Aoû - 2:07:39

Que j'aime ça moi ces récits là cela nous enseigne beaucoup donc Modena!
avatar
Karynka
Membre Honorable
Membre Honorable

Messages : 459
Date d'inscription : 08/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: DÉCÉNIE DE 1950 À 1960

Message par Modena49 le Sam 9 Aoû - 6:48:23

Merci



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Championnat 1959

Message par Modena49 le Mar 19 Aoû - 9:04:35

Le championnat du monde de Formule 1 de 1959 a été remporté par l'Australien Jack Brabham sur une Cooper-Climax. La marque britannique Cooper a remporté le championnat du monde des constructeurs

Règlement sportif
Seuls les 5 meilleurs résultats sont retenus.
L'attribution des points s'effectue selon le barême 8,6,4,3,2, avec 1 point pour l'auteur du meilleur tour en course.

Règlement technique
Moteurs atmosphériques: 2 500 cm³
Moteurs suralimentés: 750 cm³

Principaux engagés
Les cartes du championnat sont complètement redistribuées avec le retrait de Vanwall. L'équipe la plus concernée par les grandes manœuvres hivernales est la Scuderia Ferrari, obligée de reconstruire son équipe de pilotes après les drames de 1958. Ferrari fait désormais confiance à Phil Hill, décisif dans son role de joker à la fin de la saison précédente, ainsi qu'à deux nouvelles recrues, l'Anglais Tony Brooks ex-Vanwall et le Français Jean Behra en provenance de BRM. Pour compléter ce trio, la Scuderia a également engagé le Cliff Allison, vu chez Lotus l'année précédente.

La principale opposition à Ferrari est attendue du côté de chez Cooper où le moteur Climax-arrière a été porté à 2,5 litres. Aux cotés de l'équipe officielle où figurent Jack Brabham et Bruce McLaren), l'équipe privée de Rob Walker est très surveillée, d'autant plus que Stirling Moss a été engagé. Enfin BRM, où le Suédois Joakim Bonnier a été choisi pour remplacer Jean Behra aux cotés d'Harry Schell, monte en puissance.


Résumé du championnat du monde 1959
Moss malchanceux, Brabham s'échappe
Très attendues sur le tourniquet monégasque, les agiles petites Cooper à moteur arrière ne déçoivent pas. Si Stirling Moss domine la majeure partie de la course sur sa monoplace privée, force reste à la voiture officielle de Jack Brabham qui profite d'une rupture de boîte de vitesses de l'Anglais pour s'imposer.

A Zandvoort, Joakim Bonnier crée la sensation en imposant sa BRM devant une meute de Cooper menée par Brabham qui prend le large au championnat. Le malchanceux du jour est Stirling Moss, contraint à l'abandon alors qu'il semblait avoir pris la mesure de Bonnier. Dépité, Moss claque la porte de l'écurie de Rob Walker pour rejoindre l'écurie BRP de son père qui aligne une BRM privée.

Brooks sonne le réveil de Ferrari
En France, les Ferrari retrouvent des couleurs, Brooks l'emportant devant Phil Hill. Mais tout ne se passe pas dans la plus grande sérénité, comme le prouve en fin de course la vive altercation (on parlera de coups échangés) entre Jean Behra et son directeur sportif. Licencié, Behra est remplacé par Dan Gurney et trouvera la mort un mois plus tard sur le circuit de l'AVUS au volant d'une Porsche catégorie Voiture de Sport, en lever de rideau du GP d'Allemagne.

La Scuderia Ferrari, officiellement bloquée par des mouvements syndicaux en Italie, n'a pu faire le déplacement au GP de Grande-Bretagne. En lutte pour le titre mondial, Tony Brooks s'aligne alors au volant d'une Vanwall pour défendre ses chances. Mais, sur une voiture dépassée, il ne peut rien faire pour empêcher la victoire de Brabham qui prend ainsi une sérieuse option sur le titre.

Sur le tracé de l'AVUS, Brooks, comme à Reims, met à profit la puissance de sa Ferrari pour l'emporter. Les Américains Hill et Gurney complètent le podium pour un triplé Ferrari. Comme Brabham a du renoncer, son duel avec Brooks est relancé.

Retour tardif de Moss, le titre pour Brabham
Ce duel est perturbé lors des deux GP suivants par Stirling Moss, de retour sur la Cooper de Rob Walker après sa décevante expérience sur la BRM du BRP. Avec deux victoires consécutives, Moss se positionne désormais comme le plus sérieux rival de Brabham à la veille de l'ultime GP de la saison à Sebring.

La lutte à trois n'aura jamais véritablement lieu. Moss, contraint à l'abandon dès le début de course et Brooks rapidement retardé par une touchette laissent Brabham se glisser jusqu'à l'arrivée et décrocher le titre. Une panne d'essence dans les derniers mètres (Brabham doit pousser sa voiture pour franchir la ligne) n'y changera rien.
source: http://fr.wikipedia.org



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: DÉCÉNIE DE 1950 À 1960

Message par EdIrvine le Mar 19 Aoû - 12:36:30

Jack Brabham, une vrai "Grande" légende de la F1 que l'on oublie malheureusement trop souvent....
avatar
EdIrvine
Membre Honorable
Membre Honorable

Messages : 321
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: DÉCÉNIE DE 1950 À 1960

Message par Modena49 le Mar 19 Aoû - 15:19:41

tu as parfaitement raison.



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: DÉCÉNIE DE 1950 À 1960

Message par Guylaine le Mar 19 Aoû - 15:24:45

Pourtant dans le jeu Écuries/Pilotes il est nommé souvent tourlou tout le monde arrêtes de faire ta déplaisante



**********************
BONJOUR Invité PLAISIR DE TE VOIR !!!
Apprendre ce qu'était hier pour savoir aujourd'hui et faire demain... : HISTORIQUE F1.


MICHAEL SCHUMACHER est le Roi de la F1, jusqu'à preuve du contraire...Il est le plus grand de tous .Il est maintenant = LÉGENDE VIVANTE ...mais dans quelle conditon... ♥♥♥ Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad
avatar
Guylaine
Administratrice fondatrice
Administratrice  fondatrice

Messages : 20564
Date d'inscription : 08/03/2008

http://histo.annuaire-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

1950, les débuts de la Formule 1

Message par Modena49 le Mer 20 Oct - 5:08:18

1947 a vu la création de la Formule 2 pour permettre une nouvelle génération de jeunes pilotes ne disposant pas des moyens financiers suffisants pour accéder au sport automobile du niveau des grands prix. Elle est devenue la pépinière de ceux qui allaient devenir les meilleurs pilotes de F1.


1950 vit la création de la Formule 3 mais fait plus important, c'est cette année là que la FIA (Fédération Internationale de l'Automobile) annonça la création d'un championnat du monde. Le premier Grand Prix de Formule 1 fut celui de Pau le 10 avril 1950 remporté par Juan Manuel Fangio au volant d'une Maserati (Grand Prix d'essai). Le rôle du championnat du monde à été d'enlever la controverse vis-à-vis du réel champion mondial car avant cet évènement, plusieurs courses éparses étaient disputées et les pilotes ne pouvaient participer à toutes ces courses. 7 courses furent disputées dès la première année: le Grand Prix de Grande Bretagne à Silverstone, le Grand Prix de Monaco, les 500 milles d'Indianapolis, le Grand Prix de Suisse à Berne, le Grand Prix de Belgique à Spa, le Grand Prix de France à Reims et le Grand Prix d'Italie à Monza. Jusqu'en 1960 inclusivement, les points étaient attribués des positions 1 à 6 comme suit : 8-6-4-3-2-1 dont 1 point pour le meilleur tour et jusqu'en 1959, les points étaient partagés entre les pilotes qui s'étaient relayés au volant d'une même voiture.

Les quatre premières années furent complètement dominées par les italiennes. Alfa Romeo remporte toutes les courses ainsi que les trois premières places au championnat en 1950. En 1951 Alfa Romeo et Ferrari remportèrent toutes les course ainsi que les sept premières places du championnat. Ferrari surclasse tout le monde en 1952 en remportant les sept courses dont six consécutives pour Alberto Ascari (il totalisera 9 victoires consécutives avec les 3 de 1953). En 1953 seule une française marquera des points à part la domination des italiennes encore une fois. http://www.laberezina.com/Menu_histoire/menuhistoire.htm










**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

1950, les débuts de la Formule 1

Message par Modena49 le Sam 26 Jan - 0:32:40

1950 vit la création de la Formule 3 mais fait plus important, c'est cette année là que la FIA (Fédération Internationale de l'Automobile) annonça la création d'un championnat du monde. Le premier Grand Prix de Formule 1 fut celui de Pau le 10 avril 1950 remporté par Juan Manuel Fangio au volant d'une Maserati (Grand Prix d'essai). Le rôle du championnat du monde à été d'enlever la controverse vis-à-vis du réel champion mondial car avant cet évènement, plusieurs courses éparses étaient disputées et les pilotes ne pouvaient participer à toutes ces courses. 7 courses furent disputées dès la première année: le Grand Prix de Grande Bretagne à Silverstone, le Grand Prix de Monaco, les 500 milles d'Indianapolis, le Grand Prix de Suisse à Berne, le Grand Prix de Belgique à Spa, le Grand Prix de France à Reims et le Grand Prix d'Italie à Monza. Jusqu'en 1960 inclusivement, les points étaient attribués des positions 1 à 6 comme suit : 8-6-4-3-2-1 dont 1 point pour le meilleur tour et jusqu'en 1959, les points étaient partagés entre les pilotes qui s'étaient relayés au volant d'une même voiture.
Les quatre premières années furent complètement dominées par les italiennes. Alfa Romeo remporte toutes les courses ainsi que les trois premières places au championnat en 1950. En 1951 Alfa Romeo et Ferrari remportèrent toutes les course ainsi que les sept premières places du championnat. Ferrari surclasse tout le monde en 1952 en remportant les sept courses dont six consécutives pour Alberto Ascari (il totalisera 9 victoires consécutives avec les 3 de 1953). En 1953 seule une française marquera des points à part la domination des italiennes encore une fois.
954 et 1955 furent dominées surtout par les italiennes mais elles ont eut fort à faire avec le retour des Mercedes avec sa W196 (les deux pays qui ont perdu la guerre ont remporté les 41 premiers Grands Prix). La situation qui prévalait avant la deuxième guerre mondiale était presque la même. C'est en 1955 que l'on vit le meilleur duo de l'histoire avec Juan Manuel Fangio et Sterling Moss.
1956 fut marqué par des innovations techniques de la part des allemandes dont la traction intégrale mais ce fut une tragédie aux 24 heures du Mans tuant 83 spectateurs qui força Mercedes de se retirer des Grands Prix de F1. Les italiennes devaient de ce fait dominer le championnat de Formule 1 pendant encore quelques années.
Les années 50 furent également marquées par une réglementation qui avait pour but principal de réduire la vitesse et les coûts mais aussi de renforcer les éléments de sécurité. Ce fut aussi le cas des décennies qui ont suivi. Les pilotes qui marquèrent cette décennie furent principalement Juan Manuel Fangio, Stirling Moss, Eugenio Castellotti, Maurice Trintignant, Guiseppe Farina, Piero Taruffi, Luigi Fagioli, Louis Rosier, Alberto Ascari, Froilan Gonzalez, Luigi Villoresi, Rudi Fisher, Mike Hawthorn, Karl Kling, Peter Collins, Jean Behra, Pat Flaherty, Luigi Musso, Tony Brooks, Ray Salvadori, Harry Schell, Phil Hill et Jack Brabham.

http://www.laberezina.com/Menu_histoire/menuhistoire.htm



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Rétrospective (1950)

Message par Modena49 le Sam 26 Jan - 0:42:34

1950 :

3 janvier :
Course de Palm Beach à Sebring : victoire de George Huntoon sur Ford Duesenberg Spl.
6 janvier :
Mort du pilote Francisco H. Gancedo en Argentine.
Mort d'un spectateur sur le circuit de Mil Millas Argentinas.
15 janvier :
National Mar del Plata : victoire de Carlos Manditeguy sur Ferrari 2.0.
Mort d'un spectateur sur le circuit de Mar del Plata.
21 janvier :
National Rosario : victoire de Roberto Mieres.
Janvier :
Rallye de Monte Carlo (Départ de Lisbonne) : victoire de Marcel Becquart/Henri Secret sur Hotchkiss.
5 février :
Nascar Nextel Cup - Beach & Road Course à Daytona Beach : victoire de Harold Kite sur Roberts Auto Service/Lincoln '49.
16 février :
Présentation de la Kaiser 51.
24 février :
Course de La Havana : victoire de Alfonso Gomez-Mena sur Jaguar XK120.
25 février :
Mort du co-pilote Ernesto Marchesich sur le circuit de Vuelta de Santa Fe.
Mort du pilote Victorio Marchesich sur le circuit de Vuelta de Santa Fe.
7 mars :
Mort du pilote Jesse Elmo "Hank" Stanley Jr. sur le circuit de Charlotte Fairgrounds.
16 mars :
Mort du spectateur Albert A. Jester sur le circuit de Manahawkin Speedway.
18 mars :
Coupe René Larroque à Marseille : victoire de Raoul Martin sur Raoul Martin/Simca 8 (F2).
19 mars :
Grand Prix de Marseille : victoire de Luigi Villoresi sur Ferrari 166F2 (F2).
26 mars :
Coppa Inter-Europa à Monza : victoire de Consalvo Sanesi sur Alfa Romeo 6C 2500 Sperimentale et de Franco Bordoni sur Maserati (GT).
Coupe de l'USA à Montlhéry : victoire de Guy Mairesse sur Guy Mairesse/Talbot MD.
Mort du pilote James Hugh Brinkley Jr. sur le circuit de Lakewood Speedway.
29 mars :
Mort du pilote Kenneth Chester "Ken" Tucker Jr. sur le circuit de Harligen Speedway.
Mars :
Salon de Genève: Fiat 1400.
1 avril :
Course de Palm Springs : victoire de Sterling Edwards sur Ford Spl et de Marshall Lewis sur Jim Kimberly/Ferrari 166.
2 avril :
Targa Florio à Madonie : victoire de Mario Bornigia/Franco Bornigia sur Alfa Romeo 6C 2500 Competizione.
Nascar Nextel Cup - Charlotte Speedway : victoire de Tim Flock sur Edmunds Motors/Lincoln '49.
10 avril :
National Gamston Airfield : victoire de C.A. Booker sur MG TC (750cc - 1.25 litre), de Ken Shipside sur MG TD (MG), de K. Wood sur Ashford 1172s (Formule Libre) et de Phil Scragg sur Jaguar SS100 (1.5 - 4.5 litres).
Easter Handicap International à Goodwood : victoire de Bill Ashton sur Cooper JAP (Formule Libre Handicap 1), de Gerry Dunham sur Alvis Spl. (Formule Libre Handicap 2) et de Duncan Hamilton sur Maserati 6CM (Formule Libre Handicap 3).
13 avril :
Présentation de la Rambler, première compacte de Nash.
15 avril :
Bristol MC & LCC National Lulsgate : victoire de Jeff Sparrowe sur Morgan 4/4 (Supersports 850cc - Standard 1.1 litre), Richard "Dick" Jacobs sur MG Spl (Supersports 1.1 litre - Standard 1.5 litre), Jack Newton sur Frazer Nash High Speed (Supersports 1.5 litre - Standard 2.0 litres), Oscar Moore sur OBM (Supersports +1.5 litre - Standard +2.0 litres), Jack Newton sur Frazer Nash High Speed (Club Members) et de John Lyons sur Connaught L2 (Handicap).
16 avril :
Nascar Nextel Cup - Langhorne Speedway : victoire de Curtis Turner sur Eanes Motor Co/Oldsmobile '50.
22-23 avril :
Mille Miglia : victoire de Giannino Marzotto/Marco Crosara sur Ferrari 195S Berlinetta Touring.
23 avril :
Mort du pilote Aldo Bassi sur le circuit du Mille Miglia.
Mort du co-pilote Peter Richard Monkhouse sur le circuit du Mille Miglia.
Mort du co-pilote A. Torda sur le circuit du Mille Miglia.
29 avril :
National Silverstone VSCC : victoire de Jack Newton sur Frazer Nash High Speed (Non Vintage Sports), de Anthony Heal sur Sunbeam 1924 GP (Formule Libre) et de F. Norris sur Special (Handicap).
30 avril :
Coppa d'Oro di Sicilia à Syracuse : victoire de Nicola Musmeci sur Maserati 2.0.
Champcar - MGM Sweepstakes à Arlington : victoire de Duane Carter sur Agajanian/Sprint Car.
Mort du pilote Paul Becker sur le circuit de Stafford Motor Speedway.
Mort du pilote Charles Bud Yearick sur le circuit de Lakewood Speedway.
3 mai :
Mort du pilote Alfred Leland "Al" Hannaford sur le circuit de Clovis Fairgrounds.
4 mai :
Salon de Turin : Lancia Aurelia et Alfa Romeo 1900.
6 mai :
Course de Modena : victoire de Franco Bordoni sur Fiat Dagrada (750cc) et de Francesco Nissotti sur Osca (1100cc).
BARC Members National Goodwood : victoire de George Phillips sur MG TC Spl (1.5 litre), Jim Mayers sur Lester MG (1.5 litre), Kenneth McAlpine sur Connaught L2 (3.0 litres), Tony Crook sur Frazer Nash High Speed (3.0 litres), Sydney H. Allard sur Allard J2 (+3.0 litres), Mrs. Nancy Binns sur Riley Sprite 1.5 (Handicap), Guy Gale sur Talbot 4.0 (Handicap) et de Richard "Dick" Jacobs sur MG Spl (Handicap).
Darlington District Motor Club National Croft : victoire de A.M. Calder sur Riley (1.3 litre), Horace Grimley sur Jowett Javelin (1.5 litre), Jack Newton sur Frazer Nash High Speed (2.0 litres), Jack Newton sur Frazer Nash High Speed (Non limité) et de H.T. Wilson sur Jaguar SS (Handicap).
Mort du pilote Enrique F. Hachmeister sur le circuit de Juarez.
7 mai :
Suffolk County Heart Trophy à Long Island : victoire de Briggs Cunningham sur Ferrari, de Bret Hannaway sur MG (1.45/1.0 litre), de John Bentley sur MG TCs (1.95/1.45 litre), de Briggs Cunningham sur Ferrari 166 (3.0/1.95 litre) et de Tom Cole sur Allard J2 (Non limité).
Preis der Ostschweiz (Grand Prix de la Suisse Orientale) à Erlen : victoire de Luigi Villoresi sur Ferrari 166F2 (F2).
Gran Premio di Modena : victoire de Alberto Ascari sur Ferrari 166F2/50 (F2).
Grand Prix du Cinquantenaire à Roubaix : victoire de Raymond Sommer sur Ferrari 166F2 (F2).
Djurgardsloppet à Helsinki : victoire de Gunnar Carlsson sur Ford Special (Formule Libre).
Mort d'un spectateur sur le circuit de Carrera Panamericana.
Mort du pilote Mike Joseph sur le circuit de Lakewood Speedway.
Mort du pilote Robert Jarvis Robinson sur le circuit de El Mirage.
Mort du co-pilote Jesus Reyes Molina sur le circuit de Carrera Panamericana.
10 mai :
Carrera Panamericana : victoire de Hershel McGriff/Ray Elliott sur Oldsmobile 88.
13 mai :
Grand Prix de Grande-Bretagne à Silverstone : victoire de Giuseppe Farina sur Alfa Romeo 158/50.
14 mai :
Grand Prix de Mons : victoire de Alberto Ascari sur Ferrari 166F2/50 (F2).
Grand Prix de Médoc : victoire de André Simon sur Simca-Gordini T15 (F2).
Maipokalrennen à Heidelberg : victoire de Willi Heeks sur Willi Heeks/AFM 2 BMW (F2), de Gottfried Vollmer sur Gottfried Vollmer/Atlas JAP (F3) et de Theo Helfrich sur Veritas RS BMW (2.0 litres).
15 mai :
Mort du pilote V.V. Bud Hemphill sur le circuit de Taft Stadium.
18 mai :
Grand Prix du Luxembourg : victoire de Alberto Ascari sur Ferrari 166MM.
Mort du pilote William Terry "Wild Bill" Anderson sur le circuit de Mitchell Speedrome.
20 mai :
Phoenix Park Formule Libre : victoire de Newall sur Alvis.
21 mai :
Grand Prix de Monaco à Monte Carlo : victoire de Juan Manuel Fangio sur Alfa Romeo 158/50.
Nascar Nextel Cup - Martinsville Speedway : victoire de Curtis Turner sur Eanes Motor Co/Oldsmobile '50
28 mai :
Gran Premio dell'Autodromo di Monza : victoire de Luigi Villoresi sur Ferrari 166F2/50 (F2).
Circuit du Lac à Aix-les-Bains : victoire de Raymond Sommer sur Raymond Sommer/Ferrari 166F2 (F2).
Grand Prix de Frontières à Chimay : victoire de Johnny Claes sur Anthony Baring/HWM Alta (F2).
Mort du pilote Mitchell S. Kolakowski sur le circuit de Plainville Stadium.
29 mai :
West Hants & Dorset CC National Blandford : victoire de Donald Pitt sur Frazer Nash Le Mans (Production), Richard "Dick" Jacobs sur MG TD (1.5 litre) et de Farquharson sur Allard (Non limité).
NSCC National Gamston : victoire de G.R. Gahagan sur Austin 750 (750cc), H. Hallam sur Simca Fiat 1100 (750cc - 1.1 litre), Mrs. Nancy Binns sur Riley Sprite (1.1 - 1.5 litre), Mrs. Nancy Binns sur Riley Sprite (2.0 - 3.0 litres), Phil Chapman sur Chapman Mercury (+2.0 - +3.0 litres), de John Dalton sur MG (MG), de Reg Parnell sur Maserati 4CLT/48 (Formule Libre) et de Phil Chapman sur Chapman Mercury (Vitesse Trophy).
Whitsun Handicap à Goodwood : victoire de Basil de Lissa sur MG Magnette K3 (Formule Libre Handicap 1), de Gerry Ruddock sur HRG (Formule Libre Handicap 2) et de Basil de Lissa sur MG Magnette K3 (Formule Libre Handicap 3).
30 mai :
Grand Prix d'Indianapolis : victoire de Johnnie Parsons sur Wynn's Friction Proofing/Kurtis Kraft Inc - Offenhauser.
Nascar Nextel Cup - Canfield Speedway : victoire de Bill Rexford sur Oldsmobile '50
Mai :
Mort d'un spectateur sur le circuit de Carrera Panamericana.
Fondation de la société S.E.A.T.
3 juin :
Course de l'Eifelrennen : victoire de Kurt Sauter sur Sauter Spl (1100cc) et de Franz Hammernick sur BMW (1500cc).
8 Clubs National Silverstone : victoire de Charles Bulmer sur Austin (Formule 750cc), Colin Chapman sur Lotus Ford (Scratch), John Willment sur Bugatti 2.3 (Scratch), Mike Keen sur HRG (Scratch), David Waring sur Alvis (Handicap), Gillie Tyrer sur BMW 328 (Handicap), J. Carefoot sur Lancia Aprilia (Handicap) et de J. Sutherland sur MG TC (Handicap).
Mort du pilote Douglas Strayer "Doug" Grove sur le circuit de Bakersfield Speedway.
Mort du spectateur Melvin G. Kohlrieser sur le circuit de Shady Bowl Speedway.
3-4 juin :
Bol d'Or à Montlhéry : victoire de Michel Aunaud sur DB Panhard 750 et de Gustave Lefèvre sur Norton (moto).
4 juin :
Grand Prix de Suisse à Bremgarten : victoire de Giuseppe Farina sur Alfa Romeo 158/50.
Prix de Berne : victoire de Raymond Sommer sur Ferrari 166F2/50 (F2).
Coppa della Toscana : victoire de Dorino Serafini/Ettore Salani sur Ferrari 195S.
Blandford Trophy : victoire de Ted Lund sur Bill Skelly/Spikins Lea Francis Special (F2).
10 juin :
Bridgehampton Sports Car Road Races à Long Island : victoire de Tom Cole sur Allard J2 Cadillac.
Maidstone & Mid Kent Motor Club National Silverstone : victoire de J.T. Sutherland sur MG TC (1.1 - 1.3 litre), Gerry A. Ruddock sur HRG (1.5 litre), Oscar Moore sur OBM (1.3 - 2.0 litres), Guy Gale sur Talbot 4.0 (2.75 - 4.0 litres), et de Rodney F. Peacock sur BMW 328 (Members Handicap).
11 juin :
Dutch National Race à Zandvoort : victoire de Henk Hoogeven sur Aero Minor (750cc), Blik van Houten sur Fiat (1.1 litre), Dries van der lof sur MG TD (1.5 litre), Herman Roosdorp sur Ferrari 166MM (2.0 litres) et de Tielens sur Delahaye (Non limité).
Premio di Apertura à Rome : victoire de Bernardo Taraschi sur Giaur.
Primo Notturna di Caracalla (3 heures de Rome) : victoire de Giannano Marzotto sur Gianni Marzotto/Ferrari 195S.
Grand Prix de Rome : victoire de Alberto Ascari sur Ferrari 166F2/50 (F2).
Circuit des Remparts à Angoulême : victoire de Juan Manuel Fangio sur Automovil Club Argentina/Maserati 4CLT/48 (F2).
Internationales ADAC Eifelrennen à Adenau : victoire de Fritz Riess sur Fritz Riess/AFM 3 BMW (F2) et de Walter Komossa sur Walter Komossa/Scampolo DKW 501 (F3).
Champcar - Rex Mays Classic à Milwaukee : victoire de Tony Bettenhausen sur Belanger/Wetteroth Offenhauser.
GSC - Eifelrennen Meisterschaftslauf au Nürburgring : victoire de Walter Glöckler sur VW Eigenbau (1.1 litre), de Paul Pietsch sur Hummel/Veritas BMW RS (1.5 litre) et de Fritz Riess sur Veritas BMW RS (2.0 litres).
Mort du pilote Theodor "Theo" Wiechenberger sur le circuit du Nürburgring.
Mort du spectateur Margaret Mae Howard sur le circuit de Fort Collins Speedway Park.
Mort du spectateur James Lynn Howard sur le circuit de Fort Collins Speedway Park.
12 juin :
Mort du pilote John Edward "Skimp" Hersey sur le circuit de Lakewood Speedway.
17 juin :
Studebaker Proving Ground à South Bend.
BARC Members National Goodwood : victoire de Gerry A. Ruddock sur HRG (1.5 litre), R.E. Molyneux sur MG TC (1.5 litre), Rodney F. Peacock sur BMW 328 (3.0 litres), Guy Jason Henry sur Delahaye 135 (+3.0 litres), John Craig sur Jaguar SS100 (Handicap), Joe Goodhew sur Lagonda LG45 (Handicap), Dickie Metcalfe sur Fiat Balilla (Handicap), J.T. Sutherland sur MG TC (Handicap) et de R.E. Molyneux sur MG TC (Handicap).
Bugatti Owners Club Formula 2 Race à Silverstone : victoire de Gillie Tyrer sur Gillie Tyrer/BMW 328 (F2).
Bugatti Owners Club - 1½ heure Handicap à Silverstone : victoire de G.T. Jones sur MG.
Mort du pilote Clifford G. "Cliff" Hendrix sur le circuit de Huset Speedway.
18 juin :
Grand Prix de Belgique à Spa-Francorchamps : victoire de Juan Manuel Fangio sur Alfa Romeo 158/50.
Circuito del Castello di Teramo : victoire de Sesto Leonardi sur Fiat Patriarca.
Grand Prix du Portugal à Oporto : victoire de Felice Bonetto sur Alfa Romeo 412.
Nascar Nextel Cup - Vernon Fairgrounds : victoire de Bill Blair sur Mercury '50
21 juin :
Mort du pilote Arthur Frederick William "Art" Bailey sur le circuit de Rex Speedway.
22 juin :
Début de la Guerre de Corée.
24 juin :
Vintage Sports Car Club National Silverstone : victoire de Oscar Moore sur OBM (Non Vintage) et de Rodney F. Peacock sur BMW 328 (Handicap).
24-25 juin :
24 heures du Mans : victoire de Louis Rosier/Jean-Louis Rosier sur Louis Rosier/Talbot Lago T26GS.
25 juin :
Santa Anna Blimp Base en Californie : victoire de Roy Richter sur Allard J2.
Halle-Saale Schleiferennen à Halle : victoire de Paul Greifzu sur MSG Sahl/BMW 326/328 Eigenbau (EMW) (F2), de Kurt Baum sur BMW 315/1 (1.1/1.5 litre) et de Helmut Niedermayr sur Von Horn/Reif BMW (F2/2.0 litres).
Champcar - Langhorne 100 : victoire de Jack McGrath sur Hinkle/Kurtis Kraft 3000 Offenhauser.
Nascar Nextel Cup - Dayton Speedway : victoire de Jimmy Florian sur Euclid Motor Co/Ford '50.
Mort du pilote Roy Winn Valentine sur le circuit de Mendota Fairgrounds.
Mort du spectateur Mrs. Mary Suggs sur le circuit de Atco Speedway.
Mort du spectateur William Suggs sur le circuit de Atco Speedway.
29 juin :
Giro dell Umbria : victoire de Mario Giorgetti sur Stanguellini S1100.
1 juillet :
Midlands Motor Enthusiasts Club National Silverstone : victoire de Winby sur MG 939cc (750cc - 1.1 litre), Mrs. Nancy Binns sur Riley Sprite (1.1 - 1.5 litre), Gillie Tyrer sur BMW 328 (1.5 - 3.0 litres), Guy Gale sur Talbot 4.0 (+1.5 - +3.0 litres), Richard "Dick" Jacobs sur MG Spl (Handicap), Dennis O'M Taylor sur Jaguar SS (Handicap) et de D.C. Sweeney sur Ford 933cc (Closed Cars Handicap).
Mort du pilote William E. Justice sur le circuit de Bowman Gray Stadium.
2 juillet :
Grand Prix de L'A.C.F. à Reims : victoire de Juan Manuel Fangio sur Alfa Romeo 158/50.
Circuito di Collemaggio : victoire de Sesto Leonardi sur Fiat Patriarca.
Coupe des petites cylindrées à Reims : victoire de Alberto Ascari sur Ferrari 166F2/50 (F2).
Nascar Nextel Cup - Monroe County Fairgrounds à Rochester : victoire de Curtis Turner sur Eanes Motor Co/Oldsmobile '50.
Mort du spectateur Terril Wayne Ham sur le circuit de Anderson Speedway.
4 juillet :
Course Nationale Suisse à Berne : victoire de Willy Peter Daetwyler sur Alfa Romeo 4.5 V12.
Mort du spectateur Clyde Hubert McManus sur le circuit de Pageland.
Mort du spectateur Lillian McManus sur le circuit de Pageland.
5 juillet :
Mort du spectateur William G. "Billy" Revel Jr. sur le circuit de Pageland.
8 juillet :
Bristol MC & LCC National Castle Combe : victoire de Jeff Sparrowe sur Morgan 4/4 (800cc - 1.1 litre), Gerry A. Ruddock sur HRG (1.1 - 1.5 litre), Tony Crook sur Frazer Nash High Speed (1.5 - 2.0 litres), de D.J. Bendle sur Special 1086cc (Specials) et de Tony Crook sur Frazer Nash High Speed (Non limité).
Leinster Trophy à Wicklow : victoire de Pierce Cahill sur Iona Spl. 1287cc (Formule Libre).
Mort du pilote George Marshall Groat sur le circuit de Raceway Park.
9 juillet :
Course de Côte du Mont Ventoux : victoire de Robert Manzon sur Simca-Gordini.
Course de Linden Airport à New York : victoire de Larry Kulok sur Frazer Nash (Courses 1 et 2).
Stadtparkrennen à Leipzig : victoire de Paul Greifzu sur MSG Sahl/BMW 326/328 Eigenbau (EMW) (F2) et sur Greifzu 50 BMW (F2/2.0 litres) et de Helmut Glöckler sur Veritas RS BMW (1.1/1.5 litre).
Mort du pilote Herbert Morgenstern sur le circuit de Leipzig Stadtpark.
16 juillet :
Coppa d'Oro delle Dolomiti : victoire de Giannino Marzotto sur Ferrari 195S.
22 juillet :
Mort du spectateur Robert J. Ellis sur le circuit de Cincinnati Race Bowl.
Mort du spectateur James A. Karpe sur le circuit de Cincinnati Race Bowl.
23 juillet :
12 heures de Paris : victoire de Luigi Chinetti/Jean Lucas sur Luigi Chinetti/Ferrari 166MM.
Gran Premio di Napoli : victoire de Franco Cortese sur Ferrari 166F2 (F2).
Nascar Nextel Cup - Charlotte Speedway : victoire de Curtis Turner sur Eanes Motor Co/Oldsmobile '50
Mort du pilote Mike Moore sur le circuit de Portland Meadows.
24 juillet :
Mort du pilote Monroe L. McHenry Jr. sur le circuit de Tampa.
25 juillet :
Mort du pilote Richard Kenneth "Dick" Benninger sur le circuit de Santa Maria Fairgrounds.
29 juillet :
Austin Martin Owners Club National Silverstone : victoire de Peter Scott Russell sur Bentley 4.5 (Handicap Final), Read sur Aston Martin (Closed Cars Handicap), Derek Parker sur Frazer Nash Patience (Open Handicap Final), de Bickerton sur Frazer Nash TT Replica (Relais) et de Gillie Tyrer sur BMW 328 (Scratch).
Mort du pilote Joseph Gibson "Joe" Fry sur le circuit de Blandford.
30 juillet :
Grand Prix de Rouen (Circuit Automobile de Rouen) : victoire de Louis Rosier sur Louis Rosier/Talbot Lago T26GS.
Course Nationale Suisse à Genève : victoire de Willy Peter Daetwyler sur Alfa Romeo 4.5 V12.
Grand Prix de Genève : victoire de Maurice Trintignant sur Simca-Gordini T15 (F2).
Mort du spectateur Jacob Hurter sur le circuit de Genève.
Mort du spectateur René Meister sur le circuit de Genève.
Mort du spectateur Albert Camer sur le circuit de Genève.
6 août :
Giro delle Calabrie : victoire de Dorino Serafini/Ettore Salani sur Ferrari 195S.
GSC - Grosser Bergpreis am Schauinsland à Freiburg : victoire de Fritz Riess sur Veritas BMW RS.
Mort du pilote Peter B. "Pete" McKeone sur le circuit de Nazareth Raceway.
7 août :
NSCC National Gamston : victoire de G.R. Gahagan sur Austin (750cc), G.R. Stokes sur Riley (1.1 litre), Mrs. Nancy Binns sur Riley Sprite (1.5 litre), Gillie Tyrer sur BMW 328 (1.5 - 2.5 litres), Gillie Tyrer sur BMW 328 (Non limité), de R.A. Walker sur MG 1086cc (MG Handicap) et de Horace Richards sur Riley 1.1 (Handicap).
12 août :
BARC Members National Goodwood : victoire de Richard "Dick" Jacobs sur MG Spl (1.1 litre), John Cooper sur Cooper MG T14 (1.5 litre), Kenneth McAlpine sur Connaught L2 (3.0 litres), Guy Gale sur Talbot 4.0 (+3.0 litres), Guy Templar sur Fiat 500 Coupé (Handicap), Harry Lester sur Lester MG (Handicap), Phillip Fotheringham-Parker sur Alfa Romeo 8C (Handicap) et de Claude Hamilton sur Invicta (Handicap).
Champcar - Indianapolis Sweepstakes : victoire de Troy Ruttman sur Bowes Seal Fast/Lesovsky Offenhauser.
GSC - Rundstreckenrennen Meisterschaftslauf à Solitude : victoire de Huschke von Hanstein sur Pertrix VW (1.1 litre) et de Kurt Adolff sur Rissman/Veritas BMW RS (1.5/2.0 litres).
Ulster Champion Trophy à Dundrod : victoire de Anthony Powys-Lybbe sur Alfa Romeo P3 (Formule Libre Handicap).
13 août :
Course de Solitude à Stuttgart : victoire de Huschke von Hanstein sur VW Special. et de Karl Kling sur Karl Kling/Veritas Meteor III Stromlinie (F2).
Nascar Nextel Cup - Occoneechee Speedway à Hillsboro : victoire de Fireball Roberts sur Oldsmobile '49.
19 août :
Sheffield & Hallamshire Motor Club National Gamston : victoire de M. Pannell sur MG Type C (850cc), Peter Reece sur Cooper MG (1.3 litre), Peter Reece sur Cooper MG (1.8 litre), Jack Newton sur Frazer Nash High Speed (2.5 litres), Jack Newton sur Frazer Nash High Speed (Non limité), A.D. Alldred sur Ford (Ford Engined Handicap), de John Dalton sur MG 1250 (MG Handicap), de Cuth Harrison sur ERA (Formule Libre) et de Hugh Howarth sur Lagonda (Handicap non limité).
Champcar - Springfield 100 : victoire de Paul Russo sur Russo-Nichels Offenhauser.
Mort d'un docteur/paramédic sur le circuit du Nürburgring.
20 août :
Circuito di Senigallia : victoire de Bernardo Taraschi sur Giaur (750cc), Felice Bonetto sur Osca MT4 1100 (1.1 litre) et de Antonio Stagnoli sur Antonio Stagnoli/Ferrari 166MM (2.0 litres).
Course de Villa Real : victoire de Piero Carini sur Osca.
GSC - Coupe Rhineland au Nürburgring : victoire de Maurice Trintignant sur Simca-Gordini T15 1.5.
Mort du pilote Günther Schlüter sur le circuit du Nürburgring.
Mort d'un spectateur sur le circuit du Nürburgring.
Mort du pilote Albert J. Duris sur le circuit de Milwaukee Mile.
Grand Prix de Pergusa à Enna : victoire de Luigi Valenzano sur Abarth 1100.
Grosser Preis von Deutschland à Adenau : victoire de Alberto Ascari sur Ferrari 166F2/50 (F2).
Nascar Nextel Cup - Dayton Speedway : victoire de Dick Linder sur Oldsmobile '50
26 août :
The International Daily Express à Silverstone : victoire de Alberto Ascari sur Ferrari 166MM (2.0 litres) et de Peter Walker sur Peter Walker/Jaguar XK120 (+2.0 litres).
27 août :
Course d'Avellino : victoire de Luigi Bellucci sur Lancia Aurelia.
Sachsenringrennen à Chemnitz : victoire de Toni Ulmen sur ADAC/Veritas RS Spezial BMW (F2), de Toni Kreuzer sur Toni Kreuzer/Cooper JAP (F3), de Hans-Joachim Kranke sur VW Eigenbau (1.1 litre), de Kurt Baum sur Baum Eigenbau BMW 319/1 (1.5 litre) et de Fritz Riess sur Veritas RS BMW (2.0 litres).
Champcar - Milwaukee 200 : victoire de Walt Faulkner sur Grant Piston Ring/Kurtis Kraft 2000 Offenhauser.
Nascar Nextel Cup - Hamburg Speedway : victoire de Dick Linder sur Oldsmobile '50
Août :
Présentation de la DKW Meisterklasse.
2 septembre :
Sunbac National Silverstone : victoire de G.R. Stokes sur Riley 1.1 (1.1 - 1.5 litre), Mrs. Nancy Binns sur Riley Sprite (1.1 - 1.5 litre), Ron Willis sur BMW (Non limité), de Charles Bulmer sur Austin 7 (750cc), de W.L. Grose sur Grose 500 (Formule Libre Handicap 1 et Formule Libre 1, 2, 3 et 4), W. Webb sur Coopr 500 (Formule Libre Handicap 2), R. Messenger sur Iota 500 (Formule Libre Handicap 3) et de Ron Willis sur BMW (Formule Libre Handicap 4).
3 septembre :
Grand Prix d'Italie à Monza : victoire de Giuseppe Farina sur Alfa Romeo 158/50.
Mort du pilote Richard G. "Rich" Barnes sur le circuit de Sioux Falls Fairgrounds.
Mort du mécanicien Robert C. "Bob" O'Hearn sur le circuit de Lockport Fairgrounds.
4 septembre :
Champcar - Pikes Peak Auto Hill Climb : victoire de Al Rogers sur Coniff Offenhauser.
Nascar Nextel Cup - Darlington Raceway (Southern 500) : victoire de Johnny Mantz sur Plymouth '50.
5 septembre :
Mort du spectateur Albert C. "Al" Miller Jr. sur le circuit de Playland Park.
9 septembre :
Yorkshire Sports Car Club National Croft : victoire de Edward Harrison sur Hartford (Ford Spécials), J.T. Sutherland sur MG (1.3 litre), J.T. Sutherland sur MG (1.5 litre), Gillie Tyrer sur BMW 328 (2.5 litres), de J.T. Sutherland sur MG TC (MG) et de Frank Curtis sur Allard (Non limité).
Motorcycling Club National Silverstone : victoire de Ernest Stapleton sur Aston Martin Spa Spl (Scratch), J.H. Barrow sur Barrow Spl (Handicap) et de R.E. Molyneux sur MG (Handicap).
Champcar - Syracuse 100 : victoire de Jack McGrath sur Hinkle/Kurtis Kraft 3000 Offenhauser.
O'Boyle Trophy à Curragh : victoire de Joe Flynn sur MG 1250 (Formule Libre Handicap).
Wakefield Trophy à Curragh : victoire de Duncan Hamilton sur Maserati 6CM (Formule Libre Handicap).
10 septembre :
Trophée Grandée Entre Sambre et Meuse : victoire de Robert Manzon sur Simca-Gordini T15 (F2).
Grand Prix de Cadours à Toulouse : victoire de Johnny Simone sur Automobiles Deutsch et Bonnet/DB Panhard (F2).
Mort du pilote Raymond Sommer sur le circuit de Cadours.
Champcar - Detroit 100 : victoire de Henry Banks sur Blue Crown Spark Plug/Moore Offenhauser.
16 septembre :
Tourist Trophy (Dundrod) : victoire de Stirling Moss sur Tommy Wisdom/Jaguar XK120.
17 septembre :
DMV Grenzlandringrennen à Wegberg : victoire de Karl Kling sur Karl Kling/Veritas Meteor III Stromlinie (F2), de Friedrich Dilthey sur Friedrich Dilthey/Condor BMW (F3), de Walter Glöckler sur VW Eigenbau (1.1 litre) et de Toni Ulmen sur Veritas RS BMW (2.0 litres).
Nascar Nextel Cup - Langhorne Speedway : victoire de Fonty Flock sur Oldsmobile '50
Mort du pilote Karl Gommann sur le circuit de Glenzlandring.
Mort du spectateur Armand Gagnon sur le circuit de Manchester Fairgrounds.
Mort de l'équipier Russell Paul "Russ" Margalati sur le circuit de San Jose Speedway.
19 septembre :
Mort du pilote Alvin H. Wallace sur le circuit de Armscamp Speedway.
23 septembre :
Seneca Cup à Watkins Glen : victoire de Phil Walters sur Briggs Cunningham/Healey Cadillac Special.
Queen Catherine Cup à Watkins Glen : victoire de Rowland Keith sur Rowland O.H. Keith/MG TCs (1.5 litre).
Grand Prix de Watkins Glen : victoire de Erwin Goldschmidt sur A.E. Goldschmidt/Allard J2 Cadillac.
Mort du pilote Samuel Carnes "Sam" Collier sur le circuit de Watkins Glen.
24 septembre :
Circuit de Périgueux : victoire de Robert Manzon sur Simca-Gordini T15 (F2).
6 heures du Nürburgring : victoire de Max Riess sur BMW 328.
Nascar Nextel Cup - North Wilkesboro Speedway (Wilkes 200) : victoire de Leon Sales sur Plymouth '50.
30 septembre :
Goodwood International à Goodwood : victoire de Horace Richards sur Riley 9 (Formule Libre Handicap 1), de Duncan Hamilton sur Maserati 6CM (Formule Libre Handicap 2), de Harry Schell sur Cooper JAP (Formule Libre Handicap 3) et de Gordon Shillito sur Riley 2.0 (Formule Libre Handicap 4).
1 octobre :
Corrida Interstatuale à Interlagos : victoire de Francisco Landi sur Ferrari 1500.
Dessauer Auto und Motorradrennen à Dessau : victoire de Willi Heeks sur Willi Heeks/AFM 2 BMW (F2), de Ernst Ring sur Veritas RS BMW (1.5 litre) et de Theo Helfrich sur Veritas RS BMW (2.0 litres).
Taunusring Feldbergrennen à Feldberg : victoire de Walter Glöckler sur VW Eigenbau.
Champcar - Springfield 100 : victoire de Tony Bettenhausen sur Belanger/Kurtis Kraft Offenhauser.
Nascar Nextel Cup - Vernon Fairgrounds : victoire de Dick Linder sur Oldsmobile '50
Mort du pilote Donald Sheridan Salladay sur le circuit de Jungle Park Speedway.
3 octobre :
Mort du pilote Roger C. Koeppe sur le circuit de Williams Grove Speedway.
5 octobre :
Salon de Paris : Voisin Biscooter et Hotchkiss Grégoire.
7 octobre :
Bristol MC & LCC National Castle Combe : victoire de Stirling Moss sur Frazer Nash Le Mans (2.0 litres), de Brian Shawe-Taylor sur ERA (Formule Libre) et de Sydney H. Allard sur Allard J2 (+2.0 litres).
NSCC National Gamston : victoire de John Dalton sur MG TC (1.5 litre), Hugh Howarth sur Lagonda 4.5 (Non limité), M. Pannell sur MG 747 (Handicap) et de Ken Downing sur Healey Saloon (Handicap).
Berwick, Lothan & Border Car Clubs National Winfield : victoire de Alex M. Calder sur Riley 1.1 (1.3 litre), J. McBain sur MG 1087cc (1.2 - 1.5 litre), Gillie Tyrer sur BMW 328 (1.5 - 2.5 litres) et de Gillie Tyrer sur BMW 328 (Non limité).
8 octobre :
Course de Modena : victoire de Franco Bordoni sur Fiat Dagrada (750cc) et de Sergio Sighinolfi sur Stanguellini S1100 (1.1 litre).
Coupe du Salon à Montlhéry : victoire de Guy Mairesse sur Guy Mairesse/Talbot MD.
15 octobre :
Circuito del Garda à Salo : victoire de Alberto Ascari sur Ferrari 166F2/50 (F2).
Champcar - Sacramento 100 : victoire de Duke Dinsmore sur Brown Motor/Kurtis Kraft 2000 Offenhauser.
Nascar Nextel Cup - Martinsville Speedway : victoire de Herb Thomas sur Plymouth '50
Nascar Nextel Cup - Funk's Speedway à Winchester : victoire de Lloyd Moore sur Mercury '50
16 octobre :
Mort du spectateur Peter Bernard Stuberak sur le circuit de Sacramento.
22 octobre :
Mort du pilote Alberto Fase sur le circuit de Tandil.
24 octobre :
Mort du pilote Nicolas Valdez sur un circuit au Pérou.
29 octobre :
Nascar Nextel Cup - Occoneechee Speedway à Hillsboro : victoire de Lee Petty sur Bardahl/Plymouth '49.
Mort du spectateur Carmen Laguna de Lomas sur le circuit de Pedralbes.
Mort du spectateur Secundiho Sanchez Navarro sur le circuit de Pedralbes.
Octobre :
Salon de Londres : Aston Martin DB2 et Jaguar Mk VII.
5 novembre :
Cypress Cup à Pebble Beach : victoire de Johnny von Neumann sur MG TD (1.5 litre), de Sterling Edwards sur Ford Spl. (3.0 litres) et de Michael Graham sur Allard J2 (Non limité).
100 Miles de Pebble Beach : victoire de Phil Hill sur Jaguar XK120 M.
Mort du spectateur Charles Gore sur le circuit de Carlisle.
Mort du spectateur Ruth Brocksmith sur le circuit de Carlisle.
12 novembre :
Champcar - Phoenix 100 : victoire de Jimmy Davies sur Pat Clancy/Ewing Offenhauser.
17 novembre :
National Mar del Plata : victoire de Nicolas Delle Piane sur Cisialia.
Présentation de la Kaiser 51 "Anatomic Design".
19 novembre :
Mort du pilote Marcelino Soulé sur le circuit de Mar del Plata.
26 novembre :
Champcar - Phoenix 100 : victoire de Tony Bettenhausen sur Belanger/Kurtis Kraft Offenhauser.
30 novembre :
Présentation de la Renault Frégate au Palais de Chaillot de Paris.
2 décembre :
Mort d'un spectateur sur le circuit de Gran Premio Argentino.
10 décembre :
Champcar - Darlington 200 : victoire de Jonny Parsons sur Russo-Nichels Offenhauser.
17 décembre :
National Cordoba : victoire de Adolfo Schwelm Cruz sur BMW 3.2.
24 décembre :
500 miles de Rafaela : victoire de Juan Manuel Fangio sur Talbot-Lago.
31 décembre :
6 heures de Sebring : victoire de Fred Wacker/Frank Burrell sur Fred G. Wacker/Allard J2 Cadillac.
Course de Buchan Field à San Francisco : victoire de Sterling Edwards sur Ford Spl.
Course de Palm Beach en Californie : victoire de Sterling Edwards sur Ford Spl.
Course d'Elkhard Lake au Wisconsin : victoire de Jim Kimberly sur Ferrari 166 MM.
Présentation de la Chrysler 51 équipée de la direction assistée en série.

Championnats

Formules

Giuseppe Farina remporte le Championnat du monde des pilotes de Formule 1.
http://www.laberezina.com/Menu_histoire/menuhistoire.htm



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Rétrospective (1951)

Message par Modena49 le Sam 26 Jan - 0:45:18

1951 :

1 janvier :
En France, adoption d'un nouveau système d'immatriculation par département.
Janvier :
Rallye de Monte Carlo (Départ de Lisbonne) : victoire de Jean Trévoux/Roger Crovetto sur Delahaye.
30 janvier :
Mort de Ferdinand Porsche.
11 février :
Nascar Nextel Cup - Beach & Road Course à Daytona Beach : victoire de Marshall Teague sur FABULOUS/Hudson '51.
25 février :
Mort du pilote Antoninho Carlos Burlamaqui sur le circuit de Porto Alegre - Capão da Canoa.
8 mars :
Salon de Genève.
10 mars :
Coppa d'Oro di Sicilia à Syracuse : victoire de Sergio Sighinolfi sur Stanguellini S1100 (1.1 litre) et de Antonio Stagnoli sur Scuderia Guastalla/Ferrari 166MM (2.0 litres).
16 mars :
Mort du pilote Albert P. Rudd Jr. sur le circuit de Jacksonville Speedway.
17 mars :
Ulster National Open Handicap à Newtonards : victoire de Harvey Jackson sur Ford 10 Spl. (Formule Libre Handicap) et de Bobby Baird sur Meteor Duesenberg 4.5 (Formule Libre).
Mort du pilote Billy Groves sur le circuit de Newtonards.
18 mars :
Course de Buenos Aires : victoire de Roberto Bonomi sur Cisitalia 1.2.
Grand Prix de Buenos Aires : victoire de John Fitch sur Allard Cadillac J2.
Mort du pilote Bruce "Cannonball" Baker sur le circuit de Eastman Fairgrounds.
19 mars :
Mort du pilote Melvin Wilson Forehand sur le circuit de Suffolk Fairgrounds.
20 mars :
Transfert de la production Porsche de Gmünd à Zuffenhausen.
25 mars :
Mort du pilote Sid White sur le circuit de Langa Langa.
26 mars :
Goodwood Easter International : victoire de Peter Collins sur Cooper JAP 1100 (Formule Libre Handicap 1), de John Cooper sur Cooper JAP 1100 (Formule Libre Handicap 2), de Len Gibbs sur HRG Lightweight (Formule Libre Handicap 3) et de Johnny Claes sur Talbot T26C (Formule Libre Handicap 4).
Nottingham Sports Car Club National Gamston : victoire de Leslie Hawthorn sur Riley Ulster Imp. (1.1 litre), Ken Downing sur Connaught (1.5 litre), Gillie Tyrer sur BMW 328 Brescia (2.5 litres), Gillie Tyrer sur BMW 328 Brescia (+2.5 litres), Ken Shipside sur MG TD (Handicap), de Geoff Richardson sur RRA (Formule Libre) et de Ken Downing sur Healey (Handicap production).
31 mars :
Bristol MC & LCC National Castle Combe : victoire de Leslie Hawthorn sur Riley Ulster Imp. (850cc Supersports - 1.1 litre), Leslie Hawthorn sur Riley TT Sprite (1.1 Supersports - 1.5 litre), Richard "Dickie" Stoop sur Frazer Nash Mille Miglia (1.5 Supersports - 2.0 litres) et de Oscar Moore sur HWM 2.0 (1.5 Supersports - +2.0 litres).
1 avril :
Course de Nice : victoire de Robert Bloch sur Panhard Dyna (750cc), Madera sur Fiat (1.5 litre), Yvonne Simon sur Y. Simon/Ferrari 166MM (3.0 litres) et de "Pagnibon" (Pierre Boncompagni) sur Talbot (Non limité).
Annual Palm Springs Road Race : victoire de Thomas Ferrell sur MG TD (1.5 litre Production) et de Marshall Lewis sur Jim Kimberly/Ferrari 166 MM.
Giro di Sicilia : victoire de Vittorio Marzotto/Paolo Fontana sur Scuderia Marzotto/Ferrari 212 Export.
Nascar Nextel Cup - Charlotte Speedway : victoire de Curtis Turner sur Nash Motor Co/Nash '51.
Mort du pilote Baron Stefano La Motta di Ficilino e Monserrato sur le circuit du Giro di Sicilia.
Mort du co-pilote Francesco Faraco sur le circuit du Giro di Sicilia.
3-4 avril :
Bol d'Or à Saint-Germain-en-Laye : victoire de José Scaron sur Simca-Gordini 1.5 et de Gustave Lefèvre sur Norton (moto).
4 avril :
Salon de Turin : Lancia Aurelia.
7 avril :
Coupe René Larroque à Marseille : victoire de Jean Thepenier sur Jean Thepenier/Simca-Gordini T15 (F2).
Mort du pilote Ernesto Claps sur le circuit de Vuelta de Entre Rios.
8 avril :
Grand Prix de Marseille : victoire de Luigi Villoresi sur Ferrari 166F2/50 (F2).
Nascar Nextel Cup - Lakeview Speedway à Mobile : victoire de Tim Flock sur Black Phantom/Oldsmobile '51.
Nascar Nextel Cup - Carrell Speedway à Gardena : victoire de Marshall Teague sur FABULOUS/Hudson '51.
9 avril :
Course de Grenzlandring : victoire de Helmut Glöckler sur Porsche VW Eigenbau.
15 avril :
Coppa Inter-Europa à Monza : victoire de Elio Zagato sur Fiat Zagato (750cc), Giulio Musitelli sur Cisitalia 202B (1.5 litre) et de Luigi Villoresi sur Ferrari 340 America (+1.5 litre).
Nascar Nextel Cup - Occoneechee Speedway à Hillsboro : victoire de Fonty Flock sur Red Devil/Olsmobile '50.
21 avril :
BARC Members National Goodwood : victoire de Harry Lester sur Lester MG (1.1 litre), Gerry A. Ruddock sur HRG (1.5 litre), Eric Winterbottom sur Frazer Nash (3.0 litres), Guy Gale sur Talbot T150C (+3.0 litres), H. Wilmshurst sur Bentley 4.5 (Handicap A), Harry Kemp Place sur Healey Silverstone (Handicap B), Cliff Davis sur MG Spl (Handicap C), John Lyons sur Connaught L2 (Handicap D) et de Richard "Dickie" Stoop sur Frazer Nash MM (Handicap E).
Mort du spectateur Antonino Cavestri sur le circuit de Ospedaletti.
Mort du pilote John W. "Johnny" Dye sur le circuit de Tucson Rodeo Grounds.
22 avril :
DDRSC - Halle-Saale Schleiferennen à Halle : victoire de Rudolf Krause sur BGS Motor/BMW Eigenbau (F2), de Karl-August Bergmann sur BSG Traktor/BG BMW Eigenbau (F3), de Finke sur Helmstedt/VW Eigenbau (1.1 litre), de Kurt Baum sur Rennkollektiv/DAMW (1.5 litre)et de Kurt Straubel sur BMW 328 (2.0 litres).
National Mar del Plata : victoire de Roberto Mieres sur Alfa Romeo.
Nascar Nextel Cup - Arizona State Fairgrounds à Phoenix : victoire de Marshall Teague sur FABULOUS/Hudson '51.
28-29 avril :
Mille Miglia : victoire de Luigi Villoresi/Piero Cassani sur Ferrari 340 America Berlinetta Vignale.
29 avril :
Nascar Nextel Cup - North Wilkesboro Speedway (Wilkes County 150) : victoire de Fonty Flock sur Red Devil/Oldsmobile '50.
Mort du spectateur Umberto Feliciani sur le circuit du Mille Miglia.
Mort du pilote Paul Robert Camp sur le circuit de Armscamp Speedway.
Avril :
Salon de Francfort : BMW 501 et Mercedes-Benz 300.
3 mai :
Mort du pilote Alfred John Herbert "Alf" Bottoms sur le circuit de Findel.
5 mai :
1 heure de Silverstone : victoire de Tony Crook sur Frazer Nash (2.0 litres) et de Stirling Moss sur Jaguar XK120 (+2.0 litres).
Mort du co-pilote Dionisipo Groppo sur le circuit de Vuelta de La Pampa.
6 mai :
Djurgardsloppet à Helsinki : victoire de S.P.J. Keinänen sur Jaguar XK120 et de Erik Lundgren sur Ford Special (Formule Libre).
Circuito di Modena : victoire de Nissoti sur Osca MT4.
Nascar Nextel Cup - Martinsville Speedway : victoire de Curtis Turner sur Eanes Motor Co/Oldsmobile '50.
7 mai :
Course d'Orléans : victoire de Pierre "Pagnibon" Boncompagni sur Talbot.
10 mai :
Riemer Flugplatzrennen à Munich : victoire de Fritz Riess sur Fritz Riess/AFM 3 BMW (F2).
Mort du pilote Jaime Lleonart sur le circuit de Vuelta de La Pampa.
12 mai :
Bristol MC & LCC National Castle Combe : victoire de Mike Hawthorn sur Riley Ulster Imp. (850cc Supersports - 1.1 litre), Colin Chapman sur Lotus Austin (Formule 750cc), Mike Hawthorn sur Riley TT Sprite (1.1 Supersports - 1.5 litre), Tony Crook sur Frazer Nash (1.5 Supersports - 2.0 litres) et de Tony Crook sur Frazer Nash (Non limité).
13 mai :
Gran Premio dell'Autodromo di Monza : victoire de Alberto Ascari sur Ferrari 166F2/50 (F2).
Grand Prix de Frontières à Chimay : victoire de Johnny Claes sur Simca-Gordini T11 (F2).
Mort du pilote F. R. G. "Bob" Spikins sur le circuit de Chimay.
Mort du pilote Cornelius W. Wynja sur le circuit de El Mirage.
14 mai :
GSC - Hockenheim International : victoire de Hermann Ramelöv sur Glöckler Porsche Nr 1 (1.1 litre), Hans Fischhaber sur Lancia Eigenbau (1.5 litre) et de Toni Ulmen sur Toni Ulmen/Veritas BMW RS (1.5/2.0 litres).
Mort du pilote Willy Beste sur le circuit de Hockenheim.
Sheffield & Hallamshire Motor Club National Gamston : victoire de R.N. Pannell sur MG Midget (750cc), Mike Hawthorn sur Riley Ulster Imp. (1.1 litre), Ken Shipside sur MG TD (1.5 litre), Gillie Tyrer sur BMW 328 Brescia (2.0 litres), Gillie Tyrer sur BMW 328 Brescia (3.0 litres), de Miles Martin sur ERA R2A (Formule Libre) et de Rodney F. Peacock sur Frazer Nash (Non limité).
19 mai :
National Crimond : victoire de P.J. Day sur MG TD (1.5 litre), Bill Dobson sur BMW (2.5 litre) et de Ian Stewart sur Jaguar (Non limité).
Vintage Sports Car Club National Silverstone : victoire de Dan Margulies sur Talbot 105 (Handicap Non Vintage) et de D. Chapman sur Bentley 4.5 (Handicap Motor Sport Trophy).
20 mai :
Gran Premio del V Centenario Colombiano à Genoa : victoire de Luigi Villoresi sur Ferrari 166F2/50 (F2).
DDRSC - Stadtparkrennen à Leipzig : victoire de Arthur Rosenhammer sur Kollektiv Johannisthal/DAMW BMW (F2), de Otto Kolan sur Otto Kolan/Effyh BMW OK (F3), de Helmut Richter sur BSG motor Chemnitz/DKW Eigenbau (1.1 litre), de Kurt Baum sur Rennkollektiv/DAMW BMW (1.5 litre)et de Theo Helfrich sur Veritas BMW RS (2.0 litres).
Phoenix Park Open Handicap : victoire de Louis Carvell sur Riley 1.5 (Formule Libre Handicap 1), de Charles Maunsell sur Talbot 2.2 (Formule Libre Handicap 2), de W. Tinsley sur Jaguar XK120 (Formule Libre Handicap 3) et de Louis Carvell sur Riley 1.5 (Formule Libre Handicap Final).
25 mai :
Mort du pilote Everett Burton sur le circuit de Kokomo Speedway.
26 mai :
West Essex Car Club National Boreham : victoire de Reg Croysdill sur Lester MG (1.5 litre), Tony Crook sur Frazer Nash (2.5 litres), Hugh Howarth sur Jaguar XK120 (+2.5 litres), de Dennis Poore sur Alfa Romeo 8C35 (Formule Libre) et de Guy Gale sur Talbot T150C (Non limité).
Maidstone & Mid Kent Motor Club National Silverstone : victoire de Dickie Metcalfe sur Fiat Balilla (1.0 - 1.3 litre), Ken Downing sur Connaught (1.3 - 1.5 litre), Gillie Tyrer sur BMW 328 Brescia (1.5 - 2.5 litres), Gillie Tyrer sur BMW 328 Brescia (3.0 litres - Non limité), Rodney F. Peacock sur Frazer Nash (Members Handicap), H.E. Fuller sur MG PB (Ford - MG - Austin Powered), Joe Goodhew sur Lagonda 4.5 (Handicap) et de Dan Margulies sur Talbot 105 (Handicap Motor Sport Trophy).
27 mai :
Grand Prix de Suisse à Bremgarten : victoire de Juan Manuel Fangio sur Alfa Romeo 159A.
Del Monte Handicap à Pebble Beach : victoire de Phil Hill sur Alfa Romeo 8C 2900B.
Cypress Pont Handicap à Pebble Beach : victoire de Dick Jackson sur Hastings-Harcourt/Jaguar XK120.
Pebble Beach Cup : victoire de Bill Pollack sur Allard J2 Cadillac.
30 mai :
Grand Prix d'Indianapolis : victoire de Lee Wallard sur Murrell Belanger/Kurtis Kraft Inc - Offenhauser.
Nascar Nextel Cup - Canfield Speedway (Poor Man's 500) : victoire de Marshall Teague sur FABULOUS/Hudson '51.
31 mai :
Présentation de la Simca Aronde.
1 juin :
Mort du pilote Lemual "Lem" Patterson sur le circuit de Alcyon Speedway.
2 juin :
8 Clubs National Silverstone : victoire de K.S. Jeffrey sur Austin (Formule 750cc), Robin Richards sur RBW (Scratch), Tony Page sur Allard (Scratch), Joe Goodhew sur Lagonda 4.5 (Scratch), Hugh Howarth sur Jaguar XK120 (Scratch), Mike P. Anthony sur Jaguar SS90 (Handicap), Bill Mason sur Bentley 4.5 (Handicap), P. Allen Asquith sur Healey (Handicap), Hugh Cocker sur Riley (Handicap) et de Dan Margulies sur Talbot 105 (Handicap Motor Sport Trophy).
International Ulster Trophy Meeting à Dundrod : victoire de Ron Flockhart sur JP Vincent (Formule Libre 1.3 litre) et de Mike Hawthorn sur Riley TT Sprite (Formule Libre Handicap).
3 juin :
Trofeo Sardo à Cagliari : victoire de Di Suni/Madau sur Lancia Aurelia.
Coppa della Toscana : victoire de Giannino Marzotto/Marco Crosara sur Scuderia Marzotto/Ferrari 212 Export.
GSC - Eifelrennen Meisterschaftslauf au Nürburgring : victoire de Kurt Sauter sur Kurt Sauter/Sauter Spezial (1.1 litre), de Franz Hammernick sur Veritas BMW RS (1.5 litre) et de Fritz Riess sur Fritz Riess/Veritas BMW RS (2.0 litres).
Circuit du Lac à Aix-les-Bains : victoire de Rudolf Fisher sur Écurie Espadon/Ferrari 212/166 (F2).
Internationales ADAC Eifelrennen à Adenau : victoire de Paul Pietsch sur Motor Presse Verlag/Veritas Meteor (F2) et de Ian Burgess sur Cooper Norton T15 (F3).
Mort du pilote J.B. Snow sur le circuit de Farmington Fairgrounds.
Mort du pilote Earl Dieter sur le circuit de Williams Grove Speedway.
Mort de 2 commissaires de piste sur le circuit de St. Germain.
6 juin :
Mort du spectateur James Eustis sur le circuit de Norwood Arena.
8 juin :
Mort du co-pilote Derek Parker sur le circuit de RAC Rally.
9 juin :
Bridgehampton/Sagaponack Trophy à Long Island : victoire de Phil Stiles sur Don Millager/MG TC (1.5 litre).
Bridgehampton/Mecox Trophy à Long Island : victoire de Briggs Cunningham sur B.S. Cunningham/Ferrari (3.0 litres).
Bridgehampton/Hampton's Cup à Long Island : victoire de Tom Cole sur Allard Chrysler (+3.0 litres).
Bridgehampton Cup 100 miles à Long Island : victoire de Tom Cole sur John Perona/Allard Chrysler.
10 juin :
Gran Premio di Roma : victoire de Mario Raffaeli sur Scuderia Marzotto/Ferrari 166F2 (F2).
Circuit des Remparts à Angoulême : victoire de Rudolf Fisher sur Écurie Espadon/Ferrari 212/166 (F2).
Champcar - Rex Mays Classic à Milwaukee : victoire de Tony Bettenhausen sur Belanger/Kurtis Kraft Offenhauser.
Nascar Nextel Cup - Columbus Speedway : victoire de Tim Flock sur Black Phantom/Oldsmobile '51.
Mort du pilote Ron Kennedy sur le circuit de Gawler.
14 juin :
IOM British Empire Trophy à Douglas : victoire de Stirling Moss sur Sid Green/Fraser Nash Le Mans Replica.
15 juin :
Course de Bressuire : victoire de Pierre "Pagnibon" Boncompagni sur Talbot.
Mort du pilote Carl "Christy" Drake sur le circuit de Davenport Speedway.
16 juin :
BARC Members National Goodwood : victoire de Mike Hawthorn sur Riley TT Sprite (1.5 litre), Tony Crook sur Frazer Nash (3.0 litre), John Craig sur Jaguar XK120 (Non limité), John de Edwards sur Healey Silverstone (Handicap), C. Treen sur Treen Riley (Handicap), Dickie Metcalfe sur Fiat Balilla (Handicap), Chink Wincop sur Bugatti T57S (Handicap) et de Mike Hawthorn sur Riley TT Sprite (Handicap).
Bugatti Owners Club National Silverstone : victoire de J. Virr sur Bugatti T57 (Handicap), de John B. Swift sur Jaguar XK120 (Jaguar XK120) et de Ken Shipside sur MG TD (Handicap Relais).
Nascar Nextel Cup - Columbia Speedway : victoire de Frank Mundy sur Studebaker '51.
17 juin :
Grand Prix de Belgique à Spa-Francorchamps : victoire de Giuseppe Farina sur Alfa Romeo 159A.
Grand Prix du Portugal à Porto : victoire de Casimiro de Oliveira sur De Oliveira/Ferrari 340 America Berlinetta.
Circuito del Castello à Teramo : victoire de Franco Bordoni sur Fiat Dagrada.
Aberdeen & District Motor Club National Crimond : victoire de Ian Jeffrey sur HRG (1.5 litre), Jack Walton sur Frazer Nash (2.5 litre), de Wilkie Wilkinson sur Maserati 4CLT/48 (Formule Libre) et de Ian Stewart sur Jaguar XK120 (Non limité).
Eastern Counties Motor Club National Fersfield : victoire de Don Moore sur MG (1.1 litre), Chris Sears sur Frazer Nash (1.5 litre), R. Revitt sur Connaught (2.5 litres), Stanley Boshier sur Jaguar XK120 (+2.5 litres), R.R. Rayner sur Ford Spl (Handicap 1.5 litre) et de H. Wilmshurst sur Bentley 4.5 (Handicap +1.5 litre).
DDRSC - Autobahnspinne Dresden à Dressden-Hellerau : victoire de Paul Greifzu sur BSG Motor/BMW Eigenbau (F2), de Willy Lehmann sur BSG Einheit/BMW Eigenbau (F3), de August Sieper sur BSG Motor Chemnitz/Fiat Eigenbau (1.1 litre), de Max Wetzig sur Wetzig VW Eigenbau (1.5 litre)et de Arthur Rosenhammer sur Rennkollektiv/DAMW BMW (2.0 litres).
Mort du pilote José Feliu Marques sur le circuit du Rallye d'Andorre.
Mort du pilote ? Peters sur le circuit de Österreichische Alpenfahrt.
Mort d'un marshal sur le circuit de Österreichische Alpenfahrt.
23 juin :
Mort du pilote Jean Larivière sur le circuit de Le Mans.
Mort du pilote Joseph "Little Joe" Jernigan sur le circuit de Southside Speedway.
23-24 juin :
24 heures du Mans : victoire de Peter Walker/Peter Whitehead sur Peter Walker/Jaguar XK120C.
24 juin :
Course de Modena : victoire de Francesco Nissotti sur Osca MT4.
Coppa Ascoli : victoire de Franco Bordoni sur Fiat Dagrada.
Gran Premio di Napoli : victoire de Alberto Ascari sur Ferrari 166F2/50 (F2).
Champcar - Langhorne 100 : victoire de Tony Bettenhausen sur Belanger/Kurtis Kraft Offenhauser.
Nascar Nextel Cup - Dayton Speedway : victoire de Curtis Turner sur Eanes Motor Co/Oldsmobile '51.
Mort du pilote Joe Rogers sur le circuit de Arlington Downs Raceway.
30 juin :
WECC National Boreham : victoire de Mike Hawthorn sur Riley TT Sprite (850cc - 1.5 litre), Tony Crook sur Frazer Nash (1.5 - 2.5 litres) et de Tony Crook sur Frazer Nash (Non limité).
Midlands Motor Enthusiasts Club National Silverstone : victoire de Len Gibbs sur Riley 9 (750cc - 1.1 litre), Chris Sears sur Frazer Nash (1.1 - 1.5 litre), Gillie Tyrer sur BMW 328 Brescia (1.5 - 3.0 litres), Gerry Crozier sur Bentley 8.0 (+1.5 - +3.0 litres), Len Gibbs sur Riley 9 (Handicap) et de Jack Walton sur Frazer Nash (Handicap).
Ulster National Open Handicap à Newtonards : victoire de Chris Lindsey sur Nufor (Formule Libre Handicap) et de Ernie Wilkinson sur ERA (Formule Libre).
Nascar Nextel Cup - Carrell Speedway à Gardena : victoire de Lou Figaro sur Hudson '51.
Mort du pilote Bruno Sojka sur le circuit de Ecce Homo.
1 juillet :
Grand Prix de L'A.C.F. et d'Europe à Reims : victoire de Juan Manuel Fangio sur Alfa Romeo 159B.
Internationales AvD Avus Rennen à Berlin : victoire de Paul Greifzu sur Paul Greifzu/BSG Motor/BMW Eigenbau (F2) et de Pim Richardson sur Beels Racing Team/Beels JAP (F3).
Nascar Nextel Cup - Grand River Speedrome à Grand Rapids : victoire de Marshall Teague sur FABULOUS/Hudson '51.
Mort du pilote Lloyd Stainbrook sur le circuit de New Cedar Lake Speedway.
4 juillet :
Champcar - Darlington 250 : victoire de Walt Faulkner sur Agajanian Grant/Kuzma Offenhauser.
Mort du pilote Roger Wayne Bolte sur le circuit de Dakota State Fair Speedway.
8 juillet :
Cornwall Vintage Car Club National Davidstow : victoire de Martin Lewis sur HRG.
Grand Prix de Rouen-les-Essarts : victoire de Conte Giannino Marzotto sur Scuderia Marzotto/Ferrari 166F2/50 (F2) et de John Cooper sur Cooper Norton T16 (F3).
Grand Prix de Cidonio à Aquilla : victoire de Sesto Leonardi sur Giaur.
National Mar del Plata : victoire de Adolfo Schwelm Cruz sur Alfa Romeo 2.6.
Nascar Nextel Cup - Bainbridge Speedway : victoire de Fonty Flock sur Red Devil/Oldsmobile '50.
12 juillet :
Mort du pilote Stacy Johnson sur le circuit de Pomonkey Speedway.
14 juillet :
Grand Prix de Grande-Bretagne à Silverstone : victoire de José Froilan Gonzalez sur Ferrari 375.
Mort du pilote Jean Achard Le Breton (Jean-Jacques Grosman) sur le circuit de Gavea.
15 juillet :
Coppa d'Oro delle Dolomiti : victoire de Enrico Anselmi sur Lancia Aurelia B20.
Circuito di Villa Real : victoire de Giovanni Bracco sur Ferrari 340 America.
Trophée Grandée Entre Sambre et Meuse : victoire de Robert Manzon sur Simca-Gordini T15 (F2).
Nascar Nextel Cup - Heidelberg Raceway à Pittsburgh : victoire de Herb Thomas sur Oldsmobile '51.
Mort du pilote Charles "Charlie" Ethier sur le circuit de Salem Speedway.
19 juillet :
Grand Prix d'Allemagne au Nürburgring : victoire de Alberto Ascari sur Ferrari 375.
Mort du pilote Eugene Paul Austin sur le circuit de Jackson County Speedway.
21 juillet :
Sheffield & Hallamshire Motor Club National Gamston : victoire de Colin Chapman sur Lotus Austin (750cc), R.D. Smith sur VS Riley (1.1 litre), Ken Downing sur Connaught (1.5 litre) et de Hugh Howarth sur Jaguar XK120 (Non limité).
Winfield Joint Commitee National Winfield : victoire de J. Fisher sur Fisher Spl (1.5 litre) et de Ian Stewart sur Jaguar XK120 (+1.5 litre).
Rufford Stakes à East Retford : victoire de Jack Newton sur Jack Newton/Frazer Nash High Speed Bristol (F2).
Scottish Grand Prix - Formula 2 à Winfield : victoire de Gillie Tyrer sur Gillie Tyrer/BMW 328 (F2).
Leinster Trophy à Wicklow : victoire de Mike Hawthorn sur Riley TT Sprite (Formule Libre).
22 juillet :
Grand Prix des Sables d'Olonne : victoire de André Simon sur Simca-Gordini T15 (F2).
Mort du pilote Dana Carl "Speedy" Estep sur le circuit de Powell Motor Speedway.
23 juillet :
Mort du pilote Joe Wright sur le circuit de Hagerstown Speedway.
28 juillet :
Aston Martin Owners Club National Silverstone : victoire de David Blakely sur HRG (Handicap 1), de Dickie Metcalfe sur Fiat Balilla (Handicap 2), de George McDonald sur Bentley 4.5 (Handicap 3), de David Blakely sur HRG (Handicap Final), de David Blakely sur HRG (Handicap après guerre), de J.H. Bailey sur Bentley 3.0 (Relais), de Mrs. Joyce Howard sur HRG F2 (Formule Libre Handicap H1), de Anthony Heal sur Sunbeam 1924 GP (Formule Libre Handicap H2), de John Ching sur Bugatti T37 (Formule Libre Handicap Final) et de Joe Goodhew sur Lagonda LG45 (Handicap Motor Sport Trophy).
Darlington & DMC à Croft : victoire de Gil Tyrer sur BMW 328 Brescia (Formule Libre).
29 juillet :
Champcar - Indianapolis Sweepstakes : victoire de Troy Ruttman sur Agajanian Grant/Kuzma Offenhauser.
Nascar Nextel Cup - Asheville-Weaverville Speedway : victoire de Fonty Flock sur Red Devil/Oldsmobile '51.
Mort du pilote Walter Brown sur le circuit de Williams Grove Speedway.
Mort du pilote William C. Gretsinger Jr. "Bill Mackey" sur le circuit de Winchester Speedway.
Mort du pilote Cecil Green sur le circuit de Winchester Speedway.
Mort du spectateur Nellie Myers sur le circuit de Mount Hawley Speedway.
Mort du spectateur Maxie Myers sur le circuit de Mount Hawley Speedway.
30 juillet :
Mort du spectateur Jonathan Hand sur le circuit de Mount Hawley Speedway.
31 juillet :
Nascar Nextel Cup - Monroe County Fairgrounds à Rochester : victoire de Lee Petty sur Petty Special/Plymouth '51.
1 août :
Nascar Nextel Cup - Altamont-Schenectady Fairgrounds : victoire de Fonty Flock sur Red Devil/Oldsmobile '51.
3 août :
Course de Buchanan Field en Californie : victoire de Jack McAfee sur T. Paravano/Jaguar XK120 et de Bill Devin sur Crosley Hot Shot (Novice).
4 août :
West Hants & Dorest Car Club National Ibsley : victoire de Ken Downing sur Connaught (750cc - 1.5 litre), Donald Pitt sur Frazer Nash (1.5 - 3.0 litre), Sydney H. Allard sur Allard J2 (+3.0 litres), Dennis Poore sur Alfa Romeo 8C35 (Formule Libre), Ray Merrick sur Cooper Nor-JAP (Formule Libre Handicap) et de Colin Chapman sur Lotus Austin (Formule 750).
Ulster National Open Handicap à Newtonards : victoire de Arthur Clapham sur Ford Spl. (Formule Libre 1), de Marshall Watson sur JP Norton (Formule Libre 2), de Chris Lindsey sur ERA (Formule Libre 3), de Stanley Porter sur Morgan +4 (Formule Libre Final) et de Chris Lindsey sur ERA (Formule Libre).
Mort du pilote Calvin "Cal" McCabe sur le circuit de Grand Rapids Speedrome.
5 août :
ADAC Bergrekord à Freiburg-Schauinsland : victoire de Paul Pietsch sur Motor Presse Verlag/Veritas Meteor (F2).
Giro delle Calabrie : victoire de Giulio Cabianca/Giovanni Capuzzo sur Giulio Cabianca/Osca MT4 1100.
GSC - Grosser Bergpreis Schauinsland à Freiburg : victoire de Tonu Ulmen sur Veritas BMW RS Grossmutter.
Mort du spectateur Philip A. Radel sur le circuit de Selinsgrove Speedway.
6 août :
Notts Sports Car Club National Gamston : victoire de Bill J. Lee sur Connaught (1.95 litre), Peter Collins sur Allard Cadillac (+1.95 litre), Bill Holt sur Jaguar XK120 (+1.95 litres), de Reg Parnell sur ERA R4D (Formule Libre), de W. Webb sur Cooper JAP 500 (Formule Libre Handicap) et de Jack Newton sur Frazer Nash (Formule Libre Handicap).
8 août :
Mort du pilote Fred Teeter Jr. sur le circuit de Stroudsburg Fairgrounds.
11 août :
Course d'Enna : victoire de Franco Cortese sur Frazer Nash.
6 heures de Pescara : victoire de Giovanni Bracco sur Lancia Aurelia.
WECC National Boreham : victoire de Ernest Harewood sur MG PB (750cc - 1.1 litre), Lionel Leonard sur Cooper MG (1.1 - 1.5 litre), Eric Winterbottom sur Frazer Nash (1.5 - 2.5 litres), de Brian Shawe-Taylor sur ERA (Formule Libre) et de Duncan Hamilton sur Jaguar XK120 (Non limité et Jaguar XK120).
Mort du pilote David Brake sur le circuit de Boreham.
MGCC National Silverstone : victoire de J. Nicholson sur MG PA (Handicap novice 1), S.A. Mitchell sur MG PA (Handicap novice 2), J. Nicholson sur MG PA (Handicap Final), Jim Mayers sur Lester MG (1.5 litre), Gillie Tyrer sur BMW 328 Brescia (Non limité) et de S.A. Mitchell sur MG PA (Handicap Gagnants).
Daily Mail Trophy à Boreham Airfield : victoire de Ray Merrick sur Ray Merrick/Cooper T16 Norton/JAP 1132cc (F2).
12 août :
Circuito di Senigallia : victoire de Salvatore Casella sur Salvatore Casella/Stanguellini S750 (750cc), Giulio Cabianca sur Giulio Cabianca/Osca MT4 1100 (1.1 litre) et de Luigi Villoresi sur Ferrari 340 America (+1.1 litre).
Nascar Nextel Cup - Michigan State Fairgrounds à Detroit (Motor City 250) : victoire de Tommy Thompson sur Chrysler '51.
Preis der Ostschweiz (Grand Prix de la Suisse Orientale) à Erlen : victoire de Peter Whitehead sur Peter Whitehaed/Ferrari 125/166 (F2).
18 août :
BARC Members National Goodwood : victoire de Mike Hawthorn sur Riley TT Sprite (1.5 litre), Tony Crook sur Frazer Nash (3.0 litre), Sydney H. Allard sur Allard J2 Cadillac (+3.0 litres), P.B. Merritt sur MG Magnette (Handicap), Nigel H. Mann sur Alfa Romeo 2.6s (Handicap), J. Nicholson sur MG PA (Handicap), David Lewis sur Alfa Romeo 2.6s (Handicap) et de Ken Downing sur Connaught (Handicap).
Champcar - Springfield 100 : victoire de Tony Bettenhausen sur Belanger/Kurtis Kraft Offenhauser.
Mort du pilote Donald E. "Don" Sanders sur le circuit de Somerset Country Fairgrounds.
Mort du pilote Thomas "Tom" Stacy Jr. sur le circuit de Orange County Fair Speedway.
Mort du co-pilote Leon Michel sur le circuit du Marathon de la Route.
19 août :
Coppa Alberto di Marzo en Avellino : victoire de Luigi Bellucci sur Lancia Aurelia.
24 heures d'Interlagos : victoire de Godofredo Viana/Pascoalino Buernocorsa.
Nascar Nextel Cup - Fort Miami Speedway à Toledo : victoire de Tim Flock sur Black Phantom/Oldsmobile '51.
Mort du co-pilote Paul Demesse sur le circuit du Marathon de la Route.
24 août :
Nascar Nextel Cup - Morristown Speedway : victoire de Tim Flock sur Black Phantom/Oldsmobile '51.
Mort du pilote Walter Dean "Walt" Sprague sur le circuit de Monroe County Fairgrounds.
Mort du pilote Lou Krouza sur le circuit de Langhorne Speedway.
25 août :
6 Hours Team Relay Handicap à Silverstone : victoire de J.H. Bailey sur Bentley 3.0.
Nascar Nextel Cup - Greenville-Pickens Speedway : victoire de Bob Flock sur Gray Ghost/Oldsmobile '51.
Mort du pilote Ricardo L. Risatti sur le circuit de Vuelts del Norte.
26 août :
Elkhart Lake Road Race au Wisconsin : victoire de Roger Wing sur Jaguar XK120 (Novice) et de John Fitch sur Cunningham C2-R.
Champcar - Milwaukee 200 : victoire de Walt Faulkner sur Agajanian Grant/Kuzma Offenhauser.
1 septembre :
Sunbac National Silverstone : victoire de Ken Downing sur Connaught (1.3 - 1.5 litre), Jack Newton sur Frazer Nash (1.3 - +1.5 litre), Colin Chapman sur Lotus Austin (Formule 750cc), de K. Hartridge sur MG 1298 (MG), de C.H. Swain sur Jaguar XK120 (Jaguar XK120), P. Westley sur JAG (Handicap 1), Dennis O'M Taylor sur Jaguar XK120 (Handicap 2), Ken Downing sur Connaught (Handicap 3) et de D. Chapman sur Bentley (Final Motor Sport Trophy).
Scottish Sports Car Clubs National Turnberry : victoire de J. Fisher sur Fisher Spl (1.5 litre), Gillie Tyrer sur BMW 328 Brescia (2.5 litre), de Ian Stewart sur Jaguar XK120 (Formule Libre) et de Gillie Tyrer sur BMW 328 Brescia (Non limité).
Champcar - Ted Horn Memorial à DuQuoin : victoire de Tony Bettenhausen sur Belanger/Kurtis Kraft Offenhauser.
Mort du pilote Richard L. "Dick" Creamer sur le circuit de Iowa State Fairgrounds Speedway.
2 septembre :
Halle-Saale Schleiferennen à Halle : victoire de Paul Greifzu sur BSG Motor/BMW Eigenbau (F2), de Hans Althoff sur Werkmeister DKW BMW (1.5 litre) et de Theo Fitzau sur Rennkollektiv/DAMW BMW (2.0 litres).
GSC - Endlauf um die Deutsche Meisterschaft au Norisring : victoire de Karl-Günther Bechem sur Karl-Günther Bechem/AFM BMW 50 Sport (2.0 litres).
3 septembre :
Champcar - DuQuoin 100 : victoire de Tony Bettenhausen sur Belanger/Kurtis Kraft Offenhauser.
Champcar - Pikes Peak Auto Hill Climb : victoire de Al Rogers sur Coniff Offenhauser.
Nascar Nextel Cup - Darlington Raceway (Southern 500) : victoire de Herb Thomas sur FABULOUS/Hudson '51.
Mort d'un spectateur sur le circuit du Tour de France Automobile.
7 septembre :
Nascar Nextel Cup - Columbia Speedway : victoire de Tim Flock sur Black Phantom/Oldsmobile '51.
Mort du pilote Robert Leroy Lyme sur le circuit de New Bremen Speedway.
8 septembre :
Yorkshire Sports Car Club National Croft : victoire de Peter Reece sur Cooper MG (1.5 litre), Jack Walton sur Frazer Nash (2.5 litres), J.R. Brown sur MG TC (1.3 litre) et de Peter Collins sur Allard (Non limité).
MCC National Silverstone : victoire de L. Wood sur Jaguar XK120 (Scratch), J.A. Williamson sur Bentley 4.5 (Handicap), Mrs. Bluebelle Gibbs sur HRG (Handicap) et de D. Chapman sur Bentley 4.5 (Handicap Motor Sport Trophy).
Champcar - Syracuse 100 : victoire de Tony Bettenhausen sur Belanger/Kurtis Kraft Offenhauser.
International Wakefield Trophy à Curragh : victoire de Stirling Moss sur HWM (Formule Libre).
Nascar Nextel Cup - Central City Speedway à Macon : victoire de Herb Thomas sur Plymouth '51.
9 septembre :
Targa Florio à Madonie : victoire de Franco Cortese sur Scuderia Ambrosiana/Fraser Nash Le Mans Replica.
DMV Grenzlandringrennen à Wegberg : victoire de Hans Stuck sur Hans Stuck/AFM 4 Küchen (F2) et de Alan Brown sur Écurie Richmond/Cooper Norton T15 (F3).
GSC - Grenzlandringrennen Meisterschaftslauf au Grenzlandring : victoire de Petermax Müller sur Porsche VW (1.1 litre), de Walter Glöckler sur Glöckler Porsche Nr 2 (1.5 litre) et de Toni Ulmen sur Toni Ulmen/Veritas BMW RS (2.0 litres).
Grand Prix de Cadours à Toulouse : victoire de Maurice Trintignant sur Simca-Gordini T15 (F2).
Champcar - Detroit 100 : victoire de Paul Russo sur Russo-Nichels Offenhauser.
12 septembre :
Tour de France : victoire de Pierre "Pagnibon" Boncompagni/Alfred Barraquet sur Ferrari 212 Export (Général - ruban jaune) et de Mme Hammersley/Mlle Hammersley sur Peugeot DBX (Femmes).
15 septembre :
Tourist Trophy (Dundrod) : victoire de Stirling Moss sur Jaguar Type C.
Mort du pilote Eric Winterbottom sur le circuit de Dundrod.
Seneca Cup à Watkins Glen : victoire de George Weaver sur George Weaver/Maserati V8RI.
Queen Catherine Cup à Watkins Glen : victoire de George Weaver sur Max Hoffman/Jowett Jupiter Le Mans (1.5 litre).
Grand Prix de Watkins Glen : victoire de Phil Walters sur Briggs Cunningham/Cunningham C2-R.
Nascar Nextel Cup - Langhorne Speedway : victoire de Herb Thomas sur FABULOUS/Hudson '51.
16 septembre :
Grand Prix d'Italie à Monza : victoire de Alberto Ascari sur Ferrari 375.
Mort du co-pilote Félix Almaraza sur le circuit de Santa Cruz.
Mort du pilote Marion Harklaw sur le circuit de Rockwell City Fairgrounds.
22 septembre :
Peterborough Motor Club National Silverstone : victoire de Ken Downing sur Connaught (1.5 litre), Gerry Crozier sur Bentley 8.0 (+1.5 litre), Ken Downing sur Connaught (Handicap) et de David Shale sur Austin (Handicap).
23 septembre :
Gran Premio di Modena : victoire de Alberto Ascari sur Ferrari 500 (F2).
Champcar - Denver 100 : victoire de Tony Bettenhausen sur Belanger/Kurtis Kraft Offenhauser.
National Mendoza : victoire de Adolfo Schwelm Cruz sur Alfa Romeo 2.6.
Nascar Nextel Cup - Dayton Speedway : victoire de Fonty Flock sur Red Devil/Oldsmobile '51.
Nascar Nextel Cup - Charlotte Speedway : victoire de Herb Thomas sur FABULOUS/Hudson '51.
29 septembre :
Goodwood September International : victoire de Stirling Moss sur Jaguar Type C (Sports et Sports Handicap), de Ken Wharton sur de Mattos/Cromard Spl. (Formule Libre Handicap 1), de Giuseppe Farina sur Alfa Romeo 159 (Formule Libre Handicap 2) et de Mike Keen sur HRG F2 (Formule Libre Handicap 3).
30 septembre :
DDRSC - Sachsenringrennen à Chemnitz : victoire de Paul Greifzu sur BSG Motor/BMW Eigenbau (F2), de Adolf Lang sur Scuderia Bavaria/Cooper JAP T15 (F3), de Herman Kathrein sur ADAC Lorsbach/Glöckler Porsche Nr 1 (1.1 litre), de Eberhard de Bary sur Scuderia Bavaria/Simca Gordini TMM (1.5 litre)et de Kurt Straubel sur Rennkollektiv/DAMW BMW (2.0 litres).
Nascar Nextel Cup - Wilson Speedway : victoire de Fonty Flock sur Red Devil/Oldsmobile '51.
Mort du spectateur Bonnie L. Carlin sur le circuit de Grandview Race Bowl.
4 octobre :

Mort du pilote James "Jimmy" Musgrove sur le circuit de Southern Iowa Speedway.
6 octobre :
Bristol MC & LCC National Castle Combe : victoire de Cliff Davis sur Cooper MG (1.5 litre), de Bob Gerard sur ERA (Formule Libre) et de Sydney H. Allard sur Allard J2 Cadillac (+1.5 litre).
Mort du pilote Ronald Mura "Curly" Dryden sur le circuit de Castle Combe.
Nottingham Sports Car Club National Gamston : victoire de D.A. Toon sur Riley (750cc - 1.1 litre), Ken Downing sur Connaught (750cc - 1.5 litre), Gillie Tyrer sur BMW 328 Brescia (1.1 - 2.5 litres), Peter Collins sur Allard J2 (1.1 - +2.5 litres), de Ken Downing sur Connaught L2 (Formule Libre Handicap), de David Clarke sur Frazer Nash Le Mans (Formule Libre Handicap) et de Hugh Howarth sur Jaguar XK120 (Fastest Sports Cars).
Course de Dresden : victoire de Arthur Rosenhammer sur DAMW (F2).
Mort du pilote John Stephen "Johnny" Sandrock sur le circuit de Muskogee Speedway.
7 octobre :
Coupe du Salon à Montlhéry : victoire de Guy Mairesse sur Guy Mairesse/Talbot T26GS et de Michel Collange sur Talbot Grand Sport (Voitures de production).
Eastern Counties Motor Club National Fersfield : victoire de Chris Sears sur Frazer Nash (1.5 litre), M. Rash sur MG 847 (1.1 litre), William B. Black sur Jaguar XK120 (+1.5 litre), Harry Kemp Place sur Healey Silverstone (+2.5 litres), J.N. Abbott sur Riley Lynx (Handicap 1), Harry Kemp Place sur Healey Silverstone (Handicap 2) et de C.M. Abbott sur Paramount Ford (Handicap Final).
Nascar Nextel Cup - Occoneechee Speedway à Hillsboro : victoire de Herb Thomas sur FABULOUS/Hudson '51.
12 octobre :
Nascar Nextel Cup - Thompson Speedway : victoire de Neil Cole sur Oldsmobile '50.
13 octobre :
Winfield Joint Commitee National Winfield : victoire de Alex M. Calder sur Riley (750 - 1.3 litre), Ken Downing sur Connaught (1.2 - 1.5 litre), Gillie Tyrer sur BMW 328 Brescia (1.5 - 2.5 litres), de Ian Stewart sur Jaguar XK120 (Non limité), de Reg Parnell sur RHH Parnell/Thinwall Special (Formule Libre) et de Stirling Moss sur HWM Alta (Formule 2).
Mort du pilote Rudy Ayala sur le circuit de Rafaela.
14 octobre :
500 miles de Rafaela : victoire de José Fanto sur Mercedes-Benz SSK.
Nascar Nextel Cup - Pine Grove Speedway à Shippenville : victoire de Tim Flock sur Black Phantom/Oldsmobile '51.
Nascar Nextel Cup - Martinsville Speedway : victoire de Frank Mundy sur Gray Ghost/Oldsmobile '51.
Nascar Nextel Cup - Oakland Stadium : victoire de Marvin Burke sur Mercury '50.
20 octobre :
Mort du pilote Harry Parker sur le circuit de Brands Hatch.
21 octobre :
Coppa Sant Ambroeus à Monza : victoire de Elio Zagato sur Fiat Zagato 750GT.
Reno Road Race au Nevada : victoire de Bill Kerrigan sur Singer (1.5 litre Production) et de Bill Pollack sur T. Carstens/Allard J2 Cadillac.
Champcar - San José 100 : victoire de Tony Bettenhausen sur Belanger/Kurtis Kraft Offenhauser.
Nascar Nextel Cup - North Wilkesboro Speedway (Wilkes 200) : victoire de Fonty Flock sur Gray Ghost/Oldsmobile '51.
Mort du pilote Harvey Paul Bleckert sur le circuit de Zanesville Speedway.
28 octobre :
Grand Prix d'Espagne à Pedrables : victoire de Juan Manuel Fangio sur Alfa Romeo 159M.
Palm Springs Road Race en Californie : victoire de Bill Kerrigan sur Singer (1.5 litre Production) et de Sherwood Johnston sur Jaguar XK120 (+1.5 litre Production).
Palm Springs Cup en Californie : victoire de Don Parkinson sur Don Parkinson/Jaguar XK120 Spl.
Nascar Nextel Cup - Marchbanks Speedway à Hanford : victoire de Danny Weinberg sur Studebaker '51.
Octobre :
Salon de Paris : concept car Le Sabre de General Motors et Pegazo Z-102.
Salon de Londres : Austin A30.
4 novembre :
Champcar - Phoenix 100 : victoire de Johnny Parsons sur Wynn's Friction Proofing/Kurtis Kraft 4000 Offenhauser.
Nascar Nextel Cup - Speedway Park à Jacksonville : victoire de Herb Thomas sur FABULOUS/Hudson '51.
Mort du pilote Keith Vincent Tracey sur le circuit de Mount Druitt.
11 novembre :
Champcar - Bay Meadows 150 : victoire de Johnny Parsons sur Wynn's Friction Proofing/Kurtis Kraft 4000 Offenhauser.
Nascar Nextel Cup - Lakewood Speedway à Atlanta : victoire de Tim Flock sur Black Phantom/Oldsmobile '51.
Nascar Nextel Cup - Carrell Speedway à Gardena : victoire de Bill Norton sur Mercury '50.
Décès de l'ex-pilote Mack Hellings à Kern d'un accident d'avion (34 ans).
Mort du pilote James "Jimmy" McDowall sur le circuit de Tampa.
20 novembre :
Mort du pilote José "Ché" Estrada Menocal sur le circuit de Carrera Panamericana.
Mort du co-pilote Miguel Gonzalez sur le circuit de Carrera Panamericana.
21 novembre :
Mort du pilote Carlos Panini Binosi sur le circuit de Carrera Panamericana.
25 novembre :
Carrera Panamericana : victoire de Piero Taruffi/Luigi Chinetti sur Centro Deportivo Italiano/Ferrari 212 Inter Vignale.
Nascar Nextel Cup - Lakeview Speedway à Mobile : victoire de Frank Mundy sur Studebaker '51.
8 décembre :
A.O. Edwards Trophy + Kiwanis Trophy à Palm Beach : victoire de Alfons Koster sur HRG Aerodynamic (1.5 litre).
9 décembre :
Hoffman Trophy à Palm Beach : victoire de John Fitch sur Jaguar XK120.
2 hours Riviera Beach Trophy à Palm Beach : victoire de John Fitch sur Ferrari 340 America Touring Barchetta.
Course de Torrey Pines en Californie : victoire de Michael Graham sur Allard J2 Cadillac, de Strawn sur MG TD (1.5 litre Production) et de Josie von Neumann sur John von Neumann/MG TD (Handicap femmes).
16 décembre :
Mort du pilote José Spreafico sur le circuit de Mil Millas Argentinas.
Mort du co-pilote Angel Staroni sur le circuit de Mil Millas Argentinas.
Mort du pilote Luis Alberto De Dios sur le circuit de Sierra del los Padres.
30 décembre :
Mort du pilote José Spreafico sur le circuit de Mil Millas Argentinas.
Trophy Dash/Carrell Speedway en Californie : victoire de Phil Hill sur Alfa Romeo 2900 Mille Miglia.
Carrell Speedway Race en Californie : victoire de Dan Parkinson sur Jaguar XK120.
Course de Agen : victoire de Pierre "Pagnibon" Boncompagni sur Talbot.
Course de Sao Paulo : victoire de Francisco Azevedo sur Allard.
Course d'Interlagos : victoire de Claudio Rodrigues (2.0 litres).
Mort du pilote Antonin Komar sur le circuit de Ostrava.
Mort de 2 spectateurs sur le circuit de Chacabuco.
Exposition de la Cisitalia 202 au MoMA de New York.
Formation de la British Motor Corporation par le regroupement de Nuffield et Austin.

Championnats

Formules

Juan Manuel Fangio remporte le Championnat du monde des pilotes de Formule 1.
http://www.laberezina.com/Menu_histoire/menuhistoire.htm



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Rétrospective (1952)

Message par Modena49 le Sam 26 Jan - 5:13:05


1952 :

12 janvier :
50 miles d'Interlagos : victoire de Pedro Romero Filho sur Allard Cadillac.
20 janvier :
Nascar Nextel Cup - West Palm Beach Speedway : victoire de Tim Flock sur Hudson '51.
24 janvier :

Mort du pilote Wilhelm Berger sur le circuit du Rallye de Monte Carlo.
27 janvier :
Mort du co-pilote André Hotz sur le circuit du Rallye de Monte Carlo.
Janvier :
Rallye de Monte Carlo (Départ de Glasgow) : victoire de Sidney H. Allard/George Warburton sur Allard P1.
Présentation de la Ford Taunus 12M.
Démarrage de l'usine Renault de Flins, symbole de la décentralisation.
2 février :
Mort du pilote Ruy Diaz Whiting sur le circuit de Carrell Speedway.
3 février :
Mort d'un spectateur sur le circuit de Barra da Tijuca.
6 février :
Nascar - Daytona Beach Time Trial : victoire de Buck Baker sur Penny Mullis Cadillac.
10 février :
Nascar Nextel Cup - Beach & Road Course à Daytona Beach : victoire de Marshall Teague sur FABULOUS/Hudson '52.
Mort du pilote Dr. Albert Demke sur un circuit en Allemagne.
6 mars :
Nascar Nextel Cup - Speedway Park à Jacksonville : victoire de Marshall Teague sur FABULOUS/Hudson '52.
8 mars :
SCCA - 12 heures de Vero Beach : victoire de Jim Kimberly/Marshall Lewis sur Ferrari 340 America Spyder.
SCCA - 6 heures de Vero Beach : victoire de Byron King sur Jaguar XK120.
9 mars :
Giro di Sicilia : victoire de Paolo Marzotto/Marino Marini sur Scuderia Marzotto/Ferrari 166MM.
Varpenloppet : victoire de Rune Berg sur MG (1.5 litre) et de Valdemar Stener sur Ferrari 166MM (+1.5 litre).
National Buenos Aires : victoire de Adolfo Schwelm Cruz sur Alfa Romeo 2.6.
Mort du pilote Félix Martinez sur le circuit de Buenos Aires.
15 mars :
12 heures de Sebring : victoire de Harry Gray/Larry Kulok sur Stuart Donaldson/Frazer Nash Le Mans Replica.
Ulster National Open Handicap à Newtonards : victoire de H.L. Williams sur Emeryson 500 (Formule Libre 1), de Robin Scott sur Ford Spl. (Formule Libre 2), de Dick Lovell-Butt sur MG Magnette K3 (Formule Libre 3), de W.D. Johnstone sur Jaguar SS100 (Formule Libre 4), de Robin Scott sur Ford Spl. (Formule Libre Semi Finale 1), de Jimmy McCay sur Ford Spl. (Formule Libre Semi Finale 2), de Robin Scott sur Ford Spl. (Formule Libre Finale), de Joe Kelly sur Alta GP (Open Scratch 1), de H.L. Williams sur Emeryson 500 (Open Scratch 2) et de Joe Kelly sur Alta GP (Open Scratch Finale).
16 mars :
Gran Premio di Siracusa : victoire de Alberto Ascari sur Ferrari 500 (F2).
National Buenos Aires : victoire de Roberto Bonomi sur Ferrari 2.5.
19 mars :
Grand Prix de Siracusa : victoire de Eugenio Castellotti sur Fratelli Marzotto/Ferrari 225S.
20 mars :
Salon de Genève : Fiat 8V.
22 mars :
Goodwood Members Meeting : victoire de Oscar Moore sur HWM Jaguar (+3.0 litres), de Mike Hawthorn sur Riley Ulster Imp (1.1 litre), de Cliff Davis sur Cooper MG (1.5 litre), de Lawrence Mitchell sur Frazer Nash (3.0 litres), de Ernest Harewood sur MG PB (Handicap), de Jack Fairman sur Aston Martin Speed Model (Handicap), de Alan Tasker sur Healey Silverstone (Handicap), de Les Leston sur Lester MG (Handicap) et de Tony Stokes sur SS Jaguar (Handicap).
Mort du pilote H. Dik sur le circuit de Zandvoort.
23 mars :
Grand Prix de Encosta da Serra : victoire de Diogo Ellwanger sur Diogo Ellwanger/Carretera Ford.
Annual Palm Springs Road Race : victoire de Jack McAfee sur John Edgar/Siata 1400 GS (1.5 et 4.5 litres Production), de Bob Willett sur MG TC (1.5 litre Modifié), de Ann Cleveland sur MG Special (Handicap Femmes) et de Chuck Manning sur Mercury Special.
30 mars :
Coupe de Vitesse (Coupes USA) à Montlhéry : victoire de Jean Blanc sur Jean Blanc/Talbot T26GS et de Pierre "Pagnibon" Boncompagni sur "Pagnibon"/Ferrari 212 Export (Production).
Nascar Nextel Cup - North Wilkesboro Speedway (Wilkes County 200) : victoire de Herb Thomas sur FABULOUS/Hudson '52.
1 avril :
Coppa della Toscana : victoire de Bruno Sterzi/Arnoldo Roselli sur Ferrari 225S.
6 avril :
Course de Torino : victoire de Salvatore Casella sur Stanguellini Fiat 750 Bialb.
Course de Nimes : victoire de Jacques Péron sur Panhard Dyna.
Formule Libre - Charterhall : victoire de Bill Dobson sur Ferrari F2.
Nascar Nextel Cup - Martinsville Speedway : victoire de Dick Rathmann sur Hudson '51.
12 avril :
Bristol Motor Cycle & Light Car Club à Castle Combe : victoire de Tony Crook sur Fraser Nash (1.5 - 2.5 litres et Illimité), de Cliff Davis sur Cooper MG (1.2 et 1.5 litre) et de Jeff Sparrowe sur Morgan +4 (750cc et 1.1 litre).
Nascar Nextel Cup - Columbia Speedway : victoire de Buck Baker sur Hudson '52.
Mort du pilote Les Kirk sur le circuit de Alexandra Park.
14 avril :
Grand Prix Automobile de Pau : victoire de Alberto Ascari sur Ferrari 500 (F2).
Grand Prix d'Australie : victoire de Doug Whiteford sur Talbot Lago (F2).
Lavant Cup à Goodwood : victoire de Mike Hawthorn sur R.J. Chase/Cooper T20 Bristol (F2).
Goodwood Easter Monday : victoire de Bill Holt sur Jaguar XK120 (Sports Handicap 1), de Eric Thompson sur David Brown/Aston Martin DB2 (Sports Handicap 4), de Alan Brown sur Cooper Bristol (Formule Libre Handicap 1) et de Duncan Hamilton sur Talbot T26C (Formule Libre Handicap 2).
Course de Marrakesh : victoire de André Guelfi sur Talbot T26GS.
19 avril :
West Hants & Dorest Car Club à Ibsley : victoire de Oscar Moore sur HWM Jaguar, de Jim Mayers sur Lester MG (750cc et 1.5 litre), de Dennis Poore sur Aston Martin DB3 (3.0 et +3.0 litres), de Michael Head sur Jaguar XK120 (Handicap), de Mike Hawthorn sur Cooper Bristol (Formule Libre), de John Barber sur Cooper JAP 1100 (Formule Libre Handicap) et de Mike Hawthorn sur R.J. Chase/Cooper T20 Bristol (Formule 2).
20 avril :
DDRSC - Rostocker Osthafenkurs à Rostock : victoire de Paul Greifzu sur BSG Motor/BMW Eigenbau (F2), de Adolf Lang sur Adolf Lang/Cooper JAP (F3), de Siegfried Latarius sur LSH Eigenbau (1.1 litre), de Arthur Rosenhammer sur Rennkollektiv/IFA-DAMW BMW (1.5 litre) et de Theo Helfrich sur Theo Helfrich/Veritas BMW RS (2.0 litres).
SCCA - Pebble Beach Road Race : victoire de Tom Elliot sur Allard K2 Ford (Novice), de Roger Barlow sur Roger Barlow/Simca 8 Special '52 (1.5 litre) et de Bill Pollack sur Bill Carsrtens (+1.5 litre).
Nascar Nextel Cup - Lakewood Speedway à Atlanta : victoire de Bill Blair sur Oldsmobile '52.
Mort du pilote Gordon McKensie Reid sur le circuit de Dayton Speedway.
Mort du pilote Billy Joe Sagely sur le circuit de Abilene.
Mort du policier Robert Jay "Bobby" Thatcher sur le circuit de Dayton Speedway.
Mort du spectateur Ruby Ellen Schaffer sur le circuit de Dayton Speedway.
Mort du spectateur Eugene "Gene" Lawson sur le circuit de Dayton Speedway.
Mort de 4 spectateurs sur le circuit de San Juan.
26 avril :
Eastern Counties Motor Club à Snetterton : victoire de Don Moore sur MG (1.1 litre) de Archie Scott-Brown sur MG (1.5 litre), de R. Pettenden sur HWM Alta (2.5 litres), de Stanley Boshier sur Jaguar XK120 (+2.5 litres), de R.R. Rayner sur Rayner Ford 1172cc (Handicap 1.5 litre), de Stanley Boshier sur Jaguar XK120 (Handicap +1.5 litre), de P. Strawson sur Singer (Handicap 1.5 litre) et de H. Wilmshurst sur Bentley (Handicap +1.5 litre).
27 avril :
Grand Prix de Marseille : victoire de Alberto Ascari sur Ferrari 500 (F2).
Coupe du Printemps à Montlhéry : victoire de Lucien Vincent sur Talbot Grand Sport (Production) et de Pierre "Pagnibon" Boncompagni sur Ferrari 212 Export (Formule Libre).
Nascar Nextel Cup - Central City Speedway à Macon : victoire de Herb Thomas sur FABULOUS/Hudson '52.
Avril :
Salon de Francfort : BMW 501 et Mercedes-Benz 300.
3 mai :
Scottish Sporting Car Club à Turnberry : victoire de C.W. Jeffrey sur HRG (1.1 et 1.5 litre) de Jack Walton sur Frazer Nash (1.5 et 2.5 litres), de Ian Stewart sur Écurie Écosse/Jaguar XK120 (1.5 et +2.5 litres), de Bill Dobson sur David Murray/Ferrari F2 (Formule Libre) et de Ian Stewart sur Jaguar XK120 (Sports Illimité).
Aston Martin Owners Club F2 Race à Thetford : victoire de Richard "Dickie" Stoop sur Richard Stoop/Frazer Nash Mille Miglia Bristol (F2).
Aston Martin Owners Club à Snetterton : victoire de W.B. Fowler sur Aston Martin Le Mans (Handicap 1) de Peter Bucknall sur MG 1.1s Spl (Course 2), de Tom Dargue sur MG Spl (Course 3), de Ron Willis sur BMW Bristol (Course 4), de Peter Bucknall sur MG 1.1s Spl (Semi Finale 1), de Cliff Davis sur Cooper MG (Semi Finale 2), de Tony Rolt sur R. Walker/ERA Delage (Formule Libre) et de Cliff Davis sur Cooper MG (Finale).
Bristol MC & LCC à Castle Combe : victoire de G. Tapp sur Buckler (1.25 litre) de G. Tapp sur Buckler (2.0 litres), de Jack Hemsworth sur Jaguar XK120 (Illimité), de Oscar Moore sur HWM Jaguar (Formule Libre) et de Frank Tiedman sur Austin (Formule 750cc).
4 mai :
Mille Miglia : victoire de Giovanni Bracco/Alfonso Rolfo sur Ferrari 250S Berlinetta Vignale.
Mort du co-pilote Vitaliano Grazzani sur le circuit du Mille Miglia.
Mort du co-pilote Pietro Avalle sur le circuit du Mille Miglia.
DDRSC - Bernauer Schleifrennen à Bernau : victoire de Rudolf Krause sur SV Wismut/BMW Greifzu-Reif (F2) et de Arthur Rosenhammer sur Rennkollektiv/IFA-DAMW BMW (1.5 litre).
Circuit International de Vitesse à Bordeaux : victoire de Pierre "Pagnibon" Boncompagni sur Ferrari 225S.
Nascar Nextel Cup - Langhorne Speedway : victoire de Dick Rathmann sur Hudson '52.
10 mai :
Sport Car Race à Silverstone : victoire de Reg Parnell sur Aston martin DB3.
Daily Express BRDC International Trophy à Silverstone : victoires de Stirling Moss sur W. Lyons/Jaguar Type C et sur Jaguar XK120 et de Lance MacKlin sur HWM Alta 52 (F2).
Nascar - Darlington 200 : victoire de Buck Baker sur Penny Mullis Cadillac.
Nascar Nextel Cup - Darlington Speedway : victoire de Dick Rathmann sur Hudson '51.
Mort du pilote Paul Greifzu sur le circuit de Dessau.
11 mai :
Grand Prix d'Helsinki : victoire de Valdemar Stener sur Ferrari 166MM Touring.
Gran Premio di Napoli : victoire de Giuseppe Farina sur Ferrari 500 (F2).
Dessauer Auto und Motorradrennen à Dessau : victoire de Fritz Riess sur ADAC/Veritas Meteor (F2) et de Fritz Bagge sur Fiat Eigenbau (1.1 litre).
Djurgardsloppet à Helsinki : victoire de Michael Head sur Scuderia Stirling Moss/Jaguar XK120.
17 mai :
West Essex Car Club à Boreham : victoire de Ken Downing sur Connaught (1.1 et 1.5 litre) de Ken Watkins sur Allard (1.1 et +1.5 litre), de Mike Hawthorn sur Cooper Bristol (Formule Libre) et de Ken Watkins sur Allard (Handicap).
Members Meeting à Goodwood : victoire de Len Gibbs sur Riley 9 (1.1 litre), Cliff Davis sur Cooper MG (1.5 litre), Roy Salvadori sur Frazer Nash (3.0 litres), de Oscar Moore sur HWM Jaguar (+3.0 litres), de Bert Rogers sur Riley Saloon (Handicap), Archie Lusty sur MG TD (Handicap), Tony Brooks sur Healey Silverstone (Handicap), Rodney F. Peacock sur Frazer Nash (Handicap) et de P.B. Merritt sur Aston Martin Speed Model (Handicap).
Mort du pilote John Paul Smith sur le circuit de South Florida Fairgrounds Speedway.
18 mai :
Grand Prix de Suisse à Bremgarten : victoire de Piero Taruffi sur Ferrari 500 (F1-F2).
Grand Prix de Berne : victoire de Karl Kling sur Daimler-Benz/Mercedes-Benz 300 SL Coupé et de Arthur Heuberger sur Porsche 356 (1.1 litre).
Prescott Hillclimb : victoire de Oscar Moore sur HWM Jaguar.
Course de Ferrara : victoire de Salvatore Casella sur Stanguellini.
Nascar Nextel Cup - Dayton Speedway : victoire de Dick Rathmann sur Hudson '51.
Mort du pilote Jack Schultz sur le circuit de Salem Speedway.
21 mai :
Mort du co-pilote Marcel Lesurque sur le circuit du Rallye du Maroc.
24 mai :
Aberdeen & District Motor Club à Crimond : victoire de Jock Lawrence sur Cooper MG (1.5 litre) de Jack Walton sur Frazer Nash (2.5 litres) et de Jack Walton sur Frazer Nash (Sports Illimité et Formule Libre).
Maidstone & Mid Kent Motor Club à Silverstone : victoire de Dickie Metcalfe sur Fiat Balilla (1.1 litre), Peter Gammon sur MG (1.5 litre), Charles Bulmer sur BMW Bristol (2.5 litres), de Phil Scragg sur Alta Jaguar (+2.5 litres), de Ken Downing sur Connaught Type A F2 (Formule Libre) et de A.L. Evans sur Nimrod Spl (Handicap Membres 2.5 litres).
SCCA - Bridgehampton Road Race/Sagaponack Trophy : victoire de John Bentley sur Porsche 1500 (1.5 litre Production).
SCCA - Bridgehampton Road Race/Mecox Trophy : victoire de Frank Bott sur Osca MT4 1100 (1.5 litre Modifié).
SCCA - Bridgehampton Road Race/Hamptons Trophy : victoire de Morris Carroll sur Jaguar XK120 (+1.5 litre Production).
SCCA - Bridgehampton Road Race/Bridgehampton Cup : victoire de William Spear sur Bill Spear/Ferrari 340 America (+1.5 litre Modifié).
SCCA - Bridgehampton Road Race/Hayground Cup : victoire de George Weaver sur Maserati 3.0 (Illimité).
25 mai :
Grand Prix de Paris : victoire de Piero Taruffi sur Ferrari 500 (F2).
Course de l'Eifelrennen au Nürburgring : victoire de Heinz Brendel sur Porsche (1.1 litre), Helmut Glöckler sur Porsche Eigenbau (1.5 litre) et de Fritz Riess sur Veritas (2.0 litres).
GSC - Eifelrennen Meisterschaftslauf au Nürburgring : victoire de Anna Maria Peduzzi sur Anna Maria Peduzzi/Stanguellini S750 (750cc) et de Fritz Riess sur Fritz Riess/Veritas BMW RS (1.1/1.5/2.0 litres).
Mort du pilote Josef Hackenberg sur le circuit du Nürburgring.
Internationales ADAC Eifelrennen à Adenau : victoire de Rudolf Fisher sur Écurie Espadon/Ferrari 500 (F2) et de Eric Brandon sur Écurie Richmond/Cooper Norton T18 (F3).
Nascar - Martinsville 150 : victoire de Tex Keene sur Al Wheatley Mercury.
26 mai :
12 heures de Casablanca : victoire de Charles Pozzi/Lucien Vincent sur Lucien Vincent/Talbot T26GS.
29 mai :
IOM British Empire Trophy à l'île de Man : victoire de Pat Griffith sur The Monkey Stable/Lester MG 1500.
30 mai :
Grand Prix d'Indianapolis : victoire de Troy Ruttman sur J.C. Agajanian/Kuzma - Offenhauser.
Grand Prix du Portugal : victoire de Eugenio Castellotti sur Ferrari 225S.
Nascar - Rochester 100 : victoire de Wally Campbell sur Campbell Ford.
Nascar Nextel Cup - Canfield Speedway (Poor Man's 500) : victoire de Herb Thomas sur FABULOUS/Hudson '52.
31 mai :
Course de Charterhall : victoire de Mike Hawthorn/Len Potter sur Fraser Nash.
Winfield Joint Committee's first National Meeting à Charterhall : victoire de Jock Lawrence sur Cooper MG (750cc et 1.3 litre), Jack Walton sur Frazer Nash (1.5 et 2.5 litres), Ian Hopper sur Hopper Spl (1.2 et 1.5 litre), de Mike Hawthorn sur Cooper Bristol (Formule Libre) et de Gillie Tyrer sur BMW 328 Brescia (Illimité).
1500 Car Club Formula 2 Race à Thetford : victoire de John Barber sur John Barber/Cooper JAP (F2) et de Bob Gerard sur Bob Gerard/ERA (Formule Libre).
SCCA - Golden Gate Road Race/Guardsmen Trophy à San Francisco : victoire de Bill Pollack sur Allard Cadillac J2 (+1.5 litre).
SCCA - Golden Gate Road Race/Mayor's Trophy à San Francisco : victoire de Roger Barlow sur Simca Spl. '52 (1.5 litre).
1 juin :
Grand Prix de Monte Carlo : victoire de Robert Manzon sur Équipe Gordini/Simca-Gordini T15S 1.5.
Grand Prix de Frontières à Chimay : victoire de Paul Frère sur HWM 51/52 Alta F2 (F2).
Nationales Avusrennen à Berlin : victoire de Franz Bumke sur VW Spezial (1.1 litre) et de Arthur Rosenhammer sur DAMW BMW (1.5 litre).
Nascar - Charlotte 100 : victoire de Wally Campbell sur Campbell Ford.
Coppa della Toscana : victoire de Bruno Sterzi/Arnoldo Roselli sur Bruno Sterzi/Ferrari 225S.
Course d'Albi : victoire de Vittorio Marzottosur Scuderia Marzotto/Ferrari 225S Spyder Vignale.
Bugatti Owners Club à Silverstone : victoire de Denis Jenkinson sur Bugatti T37A (Relais Handicap).
Half Litre Club à Snetterton : victoire de Bob Gerard sur ERA (Formule Libre).
Nascar Nextel Cup - Fort Miami Speedway à Toledo : victoire de Tim Flock sur Hudson '51.
Nascar Nextel Cup - Hayloft Speedway à Augusta : victoire de Gober Sosebee sur Chrysler '52.
Mort du pilote Gianfranco Calini sur le circuit de Coppa della Toscana.
Mort du co-pilote ? Baroni sur le circuit de Coppa della Toscana.
2 juin :
Grand Prix de Monaco : victoire de Vittorio Marzotto sur Scuderia Marzotto/Ferrari 225S Spyder.
DDRSC - Stadtparkrennen à Leipzig : victoire de Edgar Barth sur IFA Rennkollektiv/IFA-DAMW BMW (F2), de Vaclav Bobek sur Skoda (1.1 litre) et de Oswald Karch sur Veritas RS BMW (2.0 litres).
Goodwood Whitsun International Meeting : victoire de John de Edwards sur Healey Silverstone et de Bill Lamb sur Healey Silverstone.
Sussex International Trophy à Silverstone : victoire de Mike Hawthorn sur Cooper Bristol (Formule Libre).
7 juin :
Course d'Avus : victoire de Franz Bumke sur VW Spezial (1.1 litre) et de Arthur Rosenhammer sur DAMV (1.5 litre).
Ulster Trophy à Dundrod : victoire de Oscar Moore sur HWM Jaguar, de Joe Flynn sur MG TC 1250 (Formule Libre 1.3 litre) et de A.W. Fleming sur Ford Spl. (Formule Libre Handicap).
8 Clubs à Silverstone : victoire de J.B. Davidson sur Lotus (Formule 750cc), F.C. O'Rourke sur MG TA (Scratch), John Gott sur HRG (Handicap), de F.B. Taylor sur Austin Ford Spl (Handicap), de David Blakely sur HRG (Scratch), Peter Jackson sur Allard (Handicap), D. Hamshar sur Vernon Crossley (Handicap), Douglas Hull sur Jaguar XK120 (Scratch), de John Gott sur HRG (Scratch) et de A.S. Friend sur HRG (Handicap Motor Sport Trophy).
7-8 juin :
Bol d'Or à Montlhéry : victoire de Chotin sur Lambert, de Michel sur Renault 4CV (Formule Libre) et de Pierre Collignon sur Moto Guzzi (moto).
8 juin :
Gran Premio dell'Autodromo di Monza : victoire de Giuseppe Farina sur Ferrari 500 (F2).
Circuit du Lac à Aix-les-Bains : victoire de Jean Behra sur Gordini T16 (F2).
DDRSC - Halle-Saale Schleiferennen à Halle : victoire de Edgar Barth sur IFA Rennkollektiv/IFA-DAMW BMW (F2), de Hellmut Deutz sur Hellmut Deutz/Scampolo DKW 501 (F3) et de Arthur Rosenhammer sur Rennkollektiv/IFA_DAMW BMW R1 (1.5 litre).
Champcar - Rex Mays Classic à Milwaukee : victoire de Mike Nazaruk sur McNamara/Kurtis-Wetteroth Offenhauser.
12 heures d'Hyères : victoire de Jean Hurtaux/Crespin sur Jaguar XK120.
Circuit de vitesse d'Orléans : victoire de Jean Lucas sur Jean Lucas/Ferrari 225S.
Mort du pilote Johnny McDowell sur le circuit de Milwaukee Mile.
Nascar - Atlanta 100 : victoire de Al Keller sur W.W. Burroughs Cadillac.
Nascar Nextel Cup - Occoneechee Speedway à Hillsboro : victoire de Tim Flock sur Hudson '51.
Mort d'un spectateur sur le circuit de Halle-Saale Schleife.
12 juin :
Giro dell'Umbria : victoire de Giulio Cabianca/Roghi sur Osca MT4 1100.
Mort du pilote Ian "Bud" Jackson sur le circuit de Collingove.
14 juin :
Silverstone BOC : victoire de Oscar Moore sur HWM Jaguar (Formule libre) et de Terry Moore sur HWM Jaguar (Formule sports).
14-15 juin :
24 heures du Mans : victoire de Hermann Lang/Fritz Riess sur Daimler-Benz/Mercedes-Benz 300 SL.
15 juin :
Nascar - Heidelberg 100 : victoire de Tom Cherry sur Cherry Mercury.
Nascar Nextel Cup - Charlotte Speedway : victoire de Herb Thomas sur FABULOUS/Hudson '52.
18 juin :
Mort du pilote Cameron C. Earl sur le circuit de MIRA.
20 juin :
Mort du pilote Luigi Fagioli sur le circuit de Monte Carlo.
21 juin :
West Essex CC Formula 2 Race à Boreham Airfield : victoire de Reg Parnell sur Archie Bryde/Cooper T20 Bristol (F2).
West Essex Car Club à Boreham : victoire de Jim Mayers sur Lester MG (1.5 litre), John B. Swift sur Jaguar XK120 (+1.5 litre Handicap), Oscar Moore sur HWM Jaguar (Scratch Illimité), de Dennis Poore sur Alfa Romeo 8C35 (Formule Libre) et de Hugh Howarth sur Jaguar XK120 (Jaguar XK120).
22 juin :
Grand Prix de Belgique à Spa-Francorchamps : victoire de Alberto Ascari sur Ferrari 500 (F1-F2).
Grand Prix du Portugal : victoire de Eugenio Castellotti sur Scuderia Guastalla/Ferrari 225S.
Circuito di Caserta : victoire de Giulio Cabianca sur Osca MT4 1100.
Course de Montauban : victoire de Jean Renaldo sur Ferrari et de Jean-Claude Vidilles sur Renault (750cc).
Circuito del Castello : victoire de Salvatore Casella sur Salvatore Casella/Stanguellini S750.
23 juin :
Cox Memorial Trophy à Curragh : victoire de Frank Bigger sur Jaguar XK120 (Formule Libre Handicap).
28 juin :
Eastern Counties Motor Club à Snetterton : victoire de Cliff Davis sur Cooper MG (1.5 litre), Don Moore sur MG (1.1 litre), Oscar Moore sur HWM Jaguar (+1.5 litre), Roy Salvadori sur Frazer Nash (2.5 litres), Ken Shipside sur MG TD (2.5 litres), de Ken McAlpine sur Connaught Type A (Formule Libre) et de George McDonald sur Bentley 4.5 (+2.5 litres Handicap).
Midlands Motoring Enthusiasts Club à Silverstone : victoire de W. Allarton sur Morgan 4/4 (750cc et 1.1 litre), Peter Gammon sur MG Spl (1.1 et 1.5 litre), Phil Scragg sur Alta Jaguar (1.5/3.0 litres et 1.5/+3.0 litres), T.B. Carnson sur Riley (Handicap) et de Peter Gammon sur MG Spl (Handicap).
Mort du pilote Ian L. Struthers sur le circuit de Bo'ness.
29 juin :
Grand Prix de Reims : victoire de Stirling Moss sur T.H. Wisdom/Jaguar XK120C.
Grand Prix de la Marne à Reims : victoire de Jean Behra sur Gordini T16 (F2).
Coppa Ascoli : victoire de Salvatore Casella sur Salvatore Casella/Stanguellini S750.
Targa Florio à Madonie : victoire de Felice Bonetto sur Lancia Aurelia B20.
Nascar - Langhorne 100 : victoire de Tom Cherry sur Cherry Mercury.
Circuit de Bressuire : victoire de Jean Lucas sur Ferrari.
Nascar Nextel Cup - Michigan State Fairgrounds à Detroit (Motor City 250) : victoire de Tim Flock sur OK Motors/Hudson '51.
Juin :
Sortie de la première Ferrari 212 Inter carrossée par Pininfarina.
1 juillet :
Nascar Nextel Cup - Stamford Park à Niagara Falls : victoire de Buddy Shuman sur Hudson '52.
4 juillet :
Champcar - Raleigh 200 : victoire de Troy Ruttman sur Agajanian/Kuzma Offenhauser.
Nascar Nextel Cup - Wine Creek Race Track à Owego : victoire de Tim Flock sur Hudson '51.
Mort du commissaire de piste Edward "Ed" Bellefleur sur le circuit de Jacksonville Speedway.
Mort du spectateur Arthur Joseph Bessette sur le circuit de Essex Junction Fairgrounds.
Mort du pilote Robert Lemuel "Deacon" Jones sur le circuit de Fort Wayne Speedway.
5 juillet :
MGCC National à Silverstone : victoire de R.W. Brown sur MG TA (Handicap Novice 1), de J. Beckwith Smith sur Frazer Nash (Handicap Novice 2), de Tom Piggott sur MG TC (Handicap Novice Finale), de R.W. Brown sur MG TA (1.3 litre Handicap), de Peter Gammon sur MG Spl (Handicap Illimité), de Tom Piggott sur MG TC (Handicap Illimité) et de Peter Gammon sur MG Spl (MG Handicap).
Mort du pilote Rex Stansell sur le circuit de Darlington.
Mort du marshal Glen McDonough sur le circuit de Orillia Speedway.
6 juillet :
Grand Prix de L'A.C.F. à Rouen : victoire de Alberto Ascari sur Ferrari 500 (F1-F2).
Coppa Cidonio à Collemaggio : victoire de Salvatore Casella sur Salvatore Casella/Stanguellini S750.
Nascar Nextel Cup - Monroe Speedway : victoire de Tim Flock sur Hudson '52.
7 juillet :
Course de Villa Real : victoire de Casimiro de Oliveira sur Casimiro de Oliveira/Ferrari 225S.
9 juillet :
Mort du pilote Harry Wesley Blaine sur le circuit de Digney Speedway.
10 juillet :
Jersey International Road Race : victoire de Ian Stewart sur Écurie Écosse/Jaguar Type C.
11 juillet :
Nascar Nextel Cup - Morristown Speedway : victoire de Lee Petty sur Plymouth '51.
13 juillet :
Coppa d'Oro delle Dolomiti : victoire de Paolo Marzotto/Marino Marini sur Scuderia Marzotto/Ferrari 225S Spyder.
Grand Prix des Sables d'Olonne : victoire de Luigi Villoresi sur Ferrari 500 (F2) et de Jean Lucas sur Jean Lucas/Ferrari 225S.
Leinster Trophy à Wicklow : victoire de Desmond Titterington sur Allard J2 (Formule Libre Handicap).
Mort de l'équipier Alexander "Alex" Vargyas sur le circuit de Winchester Speedway.
14 juillet :
Grand Prix de Grande-Bretagne à Silverstone : victoire de Alberto Ascari sur Ferrari 500.
17 juillet :
Mort du pilote Frederick Horace "Fred" Newton sur le circuit de Digney Speedway.
19 juillet :
Grand Prix de Silverstone : victoire de Tony Crook sur Fraser Nash.
VRAC British Grand Prix à Silverstone : victoire de Alberto Ascari sur Ferrari 500 (F2).
20 juillet :
GSC - Gruga Preis Essen : victoire de Heinz Brendel sur Glöckler Porsche Nr 1 (1.1 litre).
Torrey Pines Road Race : victoire de Skip Swartley sur Jaguar XK (Production), de Ernie Cuff sur MG TD (1.25 litre), de John von Neumann sur Porsche Le Mans Coupé (1.5 litre) et de Phil Hill sur Ferrari 212 (+1.5 litre).
Nascar Nextel Cup - Playland Park Speedway à South Bend : victoire de Tim Flock sur Hudson '51.
25 juillet :
Course du Charterhall Club : victoire de Ian Stewart sur Écurie Écosse/Jaguar XK120C (Formule libre et sports).
26 juillet :
Course de Goodwood : victoire de Oscar Moore sur HWM Jaguar.
Aston Martin Owners Club à Silverstone : victoire de R.H. Grimsey sur Austin 750 (Formule 750cc Handicap 1), de Ernest Stapleton sur Aston Martin Spa Special (Handicap 2), de Berwyn Baxter sur Aston Martin Speed Model (Handicap 3), de F.B. Taylor sur Austin Ford (Handicap 4), de A. Randall sur Riley (Finale), de Chris Sears sur Frazer Nash (Handicap) et de J.B. Davidson sur Lotus Mk III (Relais).
Welsh Motor Racing Club à Fairwood : victoire de O. Issard Davies sur Allard (Illimité), de Pat Griffith sur Aston Martin DB2 (3.0 litres) et de Mike Llewellyn sur MG TD (1.5 litre).
Members Meeting à Goodwood : victoire de Jim Mayers sur Lester MG (1.5 litre), de Tony Crook sur Frazer Nash (3.0 litres), de Jack Hemsworth sur Jaguar XK120 (+3.0 litres), de Dickie Metcalfe sur Fiat Balilla (Handicap), de Tony Brooks sur Healey Silverstone (Handicap), de Bert Rogers sur Riley Saloon (Handicap), de Ronnie Symondson sur Bugatti T57S (Handicap), de Peter Gammon sur MG Spl (Handicap) et de Roy Salvadori sur Jaguar XK120 (Handicap).
27 juillet :
Course de Côte du Mont Ventoux : victoire de Robert Manzon sur Simca-Gordini.
Grand Prix de Caen : victoire de Maurice Trintignant sur Gordini T16 (F2).
Champcar - Indianapolis Sweepstakes : victoire de Paul Russo sur Lutes Truck Parts/Kurtis Kraft 4000 Offenhauser.
Course de Caen : victoire de René Marchand sur Scuderia Guastalla/Ferrari 212 Export.
Winfield Joint Committee à Charterhall : victoire de T.B. Carnson sur Riley (1.2 et 1.5 litre), de Jack Walton sur Frazer Nash (1.5 et 2.5 litres) et de Ian Stewart sur Écurie Écosse/Jaguar Type C (Illimité et Formule Libre).
DDRSC - Dresden Helleraurennen à Dresden-Hellerau : victoire de Kurt Straubel sur Rennkollektiv/IFA_DAMW BMW (1.5 litre).
2 août :
100 Miles de Boreham : victoire de Ken Wharton sur Scuderia Franera/Fraser Nash Le Mans Replica Mk II (2.0 litres) et de Stirling Moss sur Bill Cannell/Tommy Wisdom/Jaguar Type C (+2.0 litres).
Daily Mail Trophy à Boreham Airfield : victoire de Luigi Villoresi sur Ferrari 375 Indianapolis (F2).
Bentley Drivers Club à Silverstone : victoire de B.W. Seaman sur Riley.
Ulster National Open Handicap à Newtonards : victoire de Sidney Durbridge sur Newpark Mercury (Open Scratch), de Alf Carroll sur ATC Ford (Formule Libre Handicap 1), de Dick Lovell-Butt sur MG Magnette K3 (Formule Libre Handicap 2), de Jimmy McCay sur Ford (Formule Libre Handicap 3) et de Alf Carroll sur ATC Ford (Formule Libre Handicap Finale).
3 août :
Grand Prix d'Allemagne au Nürburgring : victoire de Alberto Ascari sur Ferrari 500 (F1-F2).
GSC - Grand Prix du Nürburgring : victoire de Paul Pietsch sur Veritas BMW RS (1.5 litre), de Toni Ulmen sur Toni Ulmen/Veritas BMW RS Grossmutter (2.0 litres), de Hermann Lang sur Daimler-Benz/Mercedes-Benz 300 SL Spider (+2.0 litres) et de Max Nathan sur Porsche (Série Porsche 1.5 litre).
Giro delle Calabrie : victoire de Paolo Marzotto sur Ferrari 225S Spyder.
Mort du pilote Tullio Sacchi sur le circuit du Giro delle Calabrie.
4 août :
Thruxton Club Race : victoire de Roy Salvadori sur Fraser Nash et de Oscar Moore sur HWM Jaguar.
British NC & LCC/Sporting Owners Drivers Club à Thruxton : victoire de Roy Watling Greenwood sur RWG (1.2 litre), de Peter Gammon sur MG Spl (1.2/1.5 litre), de Roy Salvadori sur Frazer Nash (1.5/2.5 litres), de Roy Salvadori sur Frazer Nash (Illimité) et de Roy Salvadori sur Frazer Nash (Invitation).
5 août :
Janesville Airport Race : victoire de Clovis sur Porsche Coupé (1.5 litre Novice), de Bob Ballanger sur Comet et de Fred Wacker sur Allard Cadillac.
9 août :
Aberdeen & DMC à Crimond : victoire de Jock Lawrence sur Cooper MG (1.3 litre), de Jock Lawrence sur Cooper MG (1.6 litre), de Jack Walton sur Frazer Nash (2.5 litres), de Ron Flockhart sur ERA R4D (Formule Libre) et de Ian Stewart sur Jaguar Type C (Illimité).
10 août :
Circuito di Senigallia : victoire de Paolo Marzotto sur Scuderia Marzotto/Ferrari 225S Spyder (+2.0 litres), Salvatore Casella sur Stanguellini (750cc), Giulio Cabianca sur Giulio Cabianca/Osca MT4 1100 (1.1 litre) et de Eugenio Castellotti sur Scuderia Guastalla/Ferrari 166MM (2.0 litres).
Grand Prix de Comminges à Saint-Gaudens : victoire de André Simon/Alberto Ascari sur Ferrari 500 (F2).
GSC - Riemer Rundstreckenrennen à München-Riem : victoire de Fritz Riess sur Fritz Riess/Veritas BMW RS (2.0 litres).
Mort du pilote Robert Lynn "Bob" Grab sur le circuit de Hibbing Raceway.
Mort d'un spectateur sur le circuit de Comminges.
15 août :
Nascar Nextel Cup - Monroe County Fairgrounds à Rochester : victoire de Tim Flock sur Hudson '52.
16 août :
9 heures de Goodwood : victoire de Peter Collins/Pat Griffith sur David Brown/Aston Martin DB3.
12 heures de Pescara : victoire de Paolo Marzotto/Giovanni Bracco sur Giovanni Bracco/Ferrari 250S.
Champcar - Springfield 100 : victoire de Bill Schindler sur Chapman/Russo-Nichels Offenhauser.
17 août :
Grand Prix de Hollande à Zandvoort : victoire de Alberto Ascari sur Ferrari 500 (F1-F2).
DDRSC - Stadtparkrennen à Leipzig : victoire de Hans Stuck sur Hans Stuck/AFM 50 BMW (M4) (F2), de Willy Lehmann sur BSG Enheit/BMW Eigenbau (F3), de Richard Trenkel sur Porsche (1.1 litre) et de Arthur Rosenhammer sur Rennkollektiv/IFA_DAMW BMW (2.0 litres).
Trullo d'Oro à Castellana : victoire de Armando François sur Osca MT4 1100.
SCCA - Course de Thompson : victoire de Fritz Koster sur Porsche (1.5 litre) et de Phil Walters sur Cunningham C-4R.
Nascar Nextel Cup - Asheville-Weaverville Speedway : victoire de Bob Flock sur Hudson '51.
Mort du pilote Wallace Larue Ulshafer sur le circuit de Selinsgrove Speedway.
Mort du pilote Marius Heyman sur le circuit du Marathon de la Rue.
21 août :
Mort du pilote Albert E. "Al" Christiansen sur le circuit de Milwaukee Mile.
22 août :
Mort du pilote Larry Crist sur le circuit de Royal George Speedway.
23 août :
Scottish Daily Express National Trophy Meeting à Turnberry : victoire de Gillie Tyrer sur BMW Spl (1.5 litre), de Cliff Davis sur Cooper MG (1.5 litre), de Gillie Tyrer sur BMW Spl (1.5 litre Finale), de Ian Stewart sur Écurie Écosse/Jaguar Type C (+1.5 litre), de Stirling Moss sur Jaguar Type C (+1.5 litre) et de Stirling Moss sur Jaguar Type C (+1.5 litre Finale).
Scotland National Trophy à Turnberry : victoire de Mike Hawthorn sur Leslie Hawthorn/Connaught A Lea Francis (F2).
Mort du pilote Claude H. Carroll sur le circuit de South Mountain Speedway.
24 août :
Grand Prix de La Baule à Saint-Nazaire : victoire de Alberto Ascari sur Ferrari 500 (F2).
Champcar - Milwaukee 200 : victoire de Chuck Stevenson sur Springfield Welding/Kurtis Kraft 4000 Offenhauser.
Circuito di Reggio Calabria : victoire de Pasquale Placido sur Biondetti Jaguar.
10 heures de Messina : victoire de Franco Cornacchia/Clemente Biondetti sur Ferrari 2.6.
Stockton Road Races : victoire de Don Dickey sur Jaguar XK120 (Novice 1), de Fred Lovell sur Bill Carmen/Allard Cadillac (Novice 2), de Jack McAfee sur Edgar/Ferrari (Junior Trophy), de Alfred Coppel sur MG TC Spl. (1.5 litre Modifié) et de Sam Weiss sur Sam Weiss/Allard Chrysler J2X.
30 août :
Champcar - Detroit 100 : victoire de Bill Vukovich sur Agajanian/Kuzma Offenhauser.
Cornwall Vintage CC/Plymouth Motor Club à Davidstow : victoire de Ken Watkins sur Allard (+1.5 litre), de Ash Cleave sur Morris Spl (1.5 litre) et de W. Featherstone sur Singer 9 (1.0 litre).
6 Hours Team Relay Handicap à Silverstone : victoire de R. Ince sur Singer Replica.
31 août :
Grand Prix de Pergusa : victoire de Luigi Bordonaro sur Ferrari 212 Export.
Vila do Conde : victoire de Casimiro de Oliveira sur Ferrari 225S.
Grenzlandringrennen à Wegberg : victoire de Hans Hugo Hartmann sur Borgward 52 1500 RS (1.5 litre), de Toni Ulmen sur Ulmen Renngemeinschaft/Veritas RS BMW (Formule 2) et de John Cooper sur Écurie Richmond/Cooper JAP T18 (Formule 3).
Course de Chieti : victoire de Sesto Leonardi sur Giaur.
Mort du pilote Jim Rigsby sur le circuit de Dayton Speedway.
Mort du Spectateur Mechtild Kohnen sur le circuit de Grenzlandring.
Mort du Spectateur Helmut Vogel sur le circuit de Grenzlandring.
Mort du Spectateur Gottfried Schauten sur le circuit de Grenzlandring.
Mort du Spectateur Lothar Breiden sur le circuit de Grenzlandring.
Mort du Spectateur Reinhold Berg sur le circuit de Grenzlandring.
Mort du spectateur Eduard "Edi" Mankau sur le circuit de Grenzlandring.
Mort du spectateur Wilhelmine "Wilma" Elbers sur le circuit de Grenzlandring.
1 septembre :
Champcar - Ted Horn Memorial à DuQuoin : victoire de Chuck Stevenson sur Springfield Welding/Kurtis Kraft 4000 Offenhauser.
Champcar - Pikes Peak Auto Hill Climb : victoire de George Hammond sur Dobry/Kurtis Kraft Offenhauser.
Convair Airport Trophy Races : victoire de James Shields sur MG TD (Handicap Novice), de Ken Denston sur Cisitalia (750cc/1.1 litre), de Alfonso Koster sur HRG (1.5 litre), de Larry Kulok sur Frazer Nash (2.0/3.0 litres) et de Phil Walters sur Cunningham (5.0/8.0 litres).
Nascar Nextel Cup - Darlington Raceway (Southern 500) : victoire de Fonty Flock sur Air Lift Special/Oldsmobile '52.
Mort du pilote Clyde Sterling King sur le circuit de Iowa State Fairgrounds Speedway.
6 septembre :
Wakefield Trophy Ireland : victoire de Ian Stewart sur Écurie Écosse/Jaguar Type C (Formule Libre).
Sunbac Long Club Circuit à Silverstone : victoire de Chris Threlfall sur Tojeiro (1.2/1.5 litre), de J.N. Dobbs sur JND Buckler Ford (1.2/1.5 litre), de Michael Head sur Jaguar XK120 (1.2/+1.5 litre), de Terry Moore sur HWM Jaguar (1.2/+1.5 litre), de P.J. Stevens sur Stoneham (Formule 750cc), de P.J. Stevens sur Stoneham (Handicap 1), de Horace Gould sur MG (Handicap 2), de G.A. Lewis sur HRG (Handicap 3), de John Riseley-Pritchard sur Riley (Handicap 4), de Michael Head sur Jaguar XK120 (Finale) et de Duncan Russell sur Jaguar XK120 (MG et Jaguar).
Champcar - Detroit 100 : victoire de Jack McGrath sur Hinkle/Kurtis Kraft 4000 Offenhauser.
SCCA - Sheldon Cup 100 miles à Elkhart Lake : victoire de Phil Hill sur Chuck Hornburg/Jaguar Type C.
Mort du pilote Harold Cecil Bradford sur le circuit de Silverstone.
7 septembre :
Grand Prix d'Italie à Monza : victoire de Alberto Ascari sur Ferrari 500 (F1-F2).
Coppa Inter-Europa à Monza : victoire de Bruno Sterzi sur Bruno Sterzi/Ferrari 225S.
Mort du pilote Pete Romcevich sur le circuit de Michigan State Fair.
DDRSC - Sachsenringrennen à Chemnitz : victoire de Edgar Barth sur IFA Rennkollektiv/IFA-DAMW BMW (F2), de Adolf Lang sur Adolf Lang/Cooper JAP (F3), de Richard Trenkel sur Porsche (1.1 litre), de Arthur Rosenhammer sur IFA-DAMW BMW (1.5 litre) et de Kurt Straubel sur Rennkollektiv/IFA-DAMW BMW (2.0 litres).
SCCA - Kimberley Cup à Elkhart Lake : victoire de William Spear sur Osca MT4 1350 (1.5 litre).
SCCA - 200 miles à Elkhart Lake : victoire de John Fitch sur Cunningham C4-R Chrysler.
Nascar Nextel Cup - Central City Speedway à Macon : victoire de Lee Petty sur Plymouth '51.
13 septembre :
Supercortemaggiore di Monza : victoire de Giulio Musitelli sur Ferrari 212 Export.
Motorcycle Club à Silverstone : victoire de Phil Scragg sur Alta Jaguar (Scratch), de Betty Stapleton sur Aston Martin Spa Special (Handicap), de J.A. Williamson sur Bentley 4.5 (Handicap) et de Alf Thomas sur Jowett Jupiter (Handicap).
National Buenos Aires : victoire de Roberto Bonomi sur Ferrari.
14 septembre :
Course de Prescott : victoire de Oscar Moore sur HWM Jaguar.
Gran Premio di Modena : victoire de Luigi Villoresi sur Ferrari 500 (F2).
Grand Prix de Cadours à Toulouse : victoire de Louis Rosier sur Écurie Rosier/Ferrari 500 (F2).
Grand Prix de Roubaix : victoire de Maurice Trintignant sur Simca-Gordini T15S 1.5.
Trofeo Sardo : victoire de Emilio Giletti/Walter Loro-Piana sur Ferrari 166MM.
Nascar Nextel Cup - Langhorne Speedway : victoire de Lee Petty sur Plymouth '51.
Mort du pilote Larry Mann sur le circuit de Langhorne Speedway.
16 septembre :
Tour de France : victoire de Marc Gignoux/Mme Gignoux sur DB Panhard (Général - ruban jaune) et de Madeleine Pochon/Trott/Boucher sur Renault (Femmes).
20 septembre :
Silverstone Peterb'MC : victoire de Oscar Moore sur HWM Jaguar.
SCCA - Grand Prix de Watkins Glen : victoire de Briggs Cunningham sur Briggs Cunningham/Cunningham C4-R Chrysler.
SCCA - Seneca Cup à Watkins Glen : victoire de John Fitch sur M. Hoffman/Jaguar Type C (Formule Libre).
SCCA - Queen Catherine Cup à Watkins Glen : victoire de Ben Wyatt sur Bugatti 2.3s (Handicap), de William Spear sur William Spear/Osca MT4 (1.5 litre) et de Peter Woozley sur Bentley 4.5 (Handicap).
Peterboro Motor Club à Silverstone : victoire de P.W. Walsh sur Bugatti 2.0 (Handicap 1), de Tom Dargue sur MG TD Spl (Handicap 2), de L.A. Sargeant sur Riley 1.5 (Handicap 3), de Douglas Hull sur Jaguar XK120 (+2.0 litres), de Dudley Hely sur Healey Silverstone (2.5 litres), de Chris THrelfall sur Tojeiro (1.5 litre), de H.M. Sinclair sur Connaught (2.0 litres), de Bill Jacobs sur Allard (Handicap Motor Sport Trophy) et de Jack Hemsworth sur Jaguar XK120 (Jaguar XK120).
Aston Martin Owners Club à Snetterton : victoire de John Barber sur Cooper Bristol (Formule Libre) et de Alistair Birrell sur ERA (Formule Libre Invitation).
Mort du spectateur Frank Fazzary sur le circuit de Watkins Glen.
Mort du pilote William "Bill" Schindler sur le circuit de Allentown Fairgrounds.
Mort du spectateur Jere Ament sur le circuit de Lancaster Speedway.
21 septembre :
Coupe d'Automne de Montlhéry : victoire de Marcel Balsa sur BMW 328 (2.0 litres), de Michel "Mike Sparken" Poberejsky sur Aston Martin (Production) et de Pierre Levegh sur Talbot Lago T26GS (+2.0 litres).
Nascar Nextel Cup - Dayton Speedway : victoire de Dick Rathmann sur Hudson '51.
Mort du pilote Frank Luptow sur le circuit de Lakewood Speedway.
Mort du pilote Joseph Forgia sur le circuit de Millburg Speedway.
27 septembre :
Circuito Vila do Conde : victoire de Vasco Sameiro sur Ferrari 225S.
Goodwood International : victoire de Ken Wharton sur Fraser Nash, de Tony Rolt sur W. Lyons/Jaguar Type C (3.5 litres) et de Bill Dobson sur Écurie Écosse/Jaguar XK120 (Handicap).
Madgwick Cup à Goodwood : victoire de Ken Downing sur Connaught A Lea Francis (F2).
28 septembre :
Grand Prix de Bari : victoire de Francisco Landi sur Écurie Contore/Ferrari 225S,(+1.1 litre), de Bernardo Taraschi sur Giaur (750cc) et de Franco Bordoni sur Osca MT4 1100 (1.1 litre).
Gran Crterium Vettura Sport : victoire de Yvonne Simon sur Ferrari 166MM.
GSC - International AvD Avus Rennen à Berlin : victoire de Heinz Brendel sur Glöckler Porsche Nr 1 (1.1 litre), de Helmut Glöckler sur Porsche (1.5 litre), de Manfred Elmenhorst sur Porsche 356 (1.5 litre Séries), de Hans-Hugo Hartmann sur Borgward Hansa 1500 RS (1.5 litre), de Fritz Riess sur Fritz Riess/Veritas BMW RS (2.0 litres) et de Rudolf Fisher sur Écurie Espadon/Ferrari 500 (Formule 2).
Champcar - Denver 100 : victoire de Bill Vukovich sur Agajanian/Kuzma Offenhauser.
Circuit d'Agen : victoire de Maurice Trintignant sur Simca-Gordini T15S 1.5.
Nascar Nextel Cup - Wilson Speedway : victoire de Herb Thomas sur FABULOUS/Hudson '52.
Mort du pilote Ralph Gordon Scott sur le circuit de Jungle Park Speedway.
2 octobre :
Salon de Paris : Socéma-Grégoire.
4 octobre :
Bristol MC & LCC National Car Race Meeting à Castle Combe : victoire de Gillie Tyrer sur BMW Special (1.5 litre) et de Ian Stewart sur Écurie Écosse/Jaguar Type C (+1.5 litre).
Joe Fry Memorial Trophy à Castle Combe : victoire de Roy Salvadori sur G. Caprara/Ferrari 500 (F2).
5 octobre :
Coupe du Salon à Montlhéry : victoire de Robert Manzon sur Simca-Gordini T15S 2.3 et de John Simone sur Jaguar Type C (Production).
Mort du pilote Earl Eugene Davis sur le circuit de Blythville Fairgrounds.
11 octobre :
Silverstone NSCC FL : victoire de T. Moore sur HWM Jaguar.
Newcastle Journal Trophy à Charterhall : victoire de Dennis Poore sur Connaught A Lea Francis (F2), de Dick Shattock sur R.G.S. Atalanta (1.5 litre) et de Ian Stewart sur Écurie Écosse/Jaguar Type C (Sports Illimité).
North Staff Motor Club/Nottingham Sports Car Club à Silverstone : victoire de G.R. Stokes sur Riley (Formule 750cc et 1.2 litre), Peter Gammon sur MG Spl (1.5 litre), de Tony Crook sur Frazer Nash (2.0/2.5 litres), de John B. Swift sur Jaguar XK120 (Illimité), de G.R. Stokes sur Riley (Handicap), de John Dalton sur MG TD (Handicap), de Noel Berrow-Johnson sur Cooper JAP 1100 (Formule Libre), de Michael Head sur Jaguar XK120 (Formule Libre Handicap), de Noel Berrow-Johnson sur Cooper JAP 1100 (Formule Libre Handicap 2.0 litres) et de B.G. Haynes sur Healey Silverstone (Handicap).
12 octobre :
Nascar Nextel Cup - Occoneechee Speedway à Hillsboro : victoire de Fonty Flock sur Air Lift Special/Oldsmobile '52.
19 octobre :
National Buenos Aires : victoire de Roberto Bonomi sur Ferrari 225S.
Nascar Nextel Cup - Martinsville Speedway : victoire de Herb Thomas sur FABULOUS/Hudson '52.
Mort du pilote Robert Leo "Sid" Bufkin sur le circuit de Fort Wayne Speedway.
26 octobre :
SCCA - M.W. Tift Pioneer Trophy à Turner : victoire de George Huntoon sur Jaguar Type C (+1.5 litre).
SCCA - Keenan Sowega Trophy à Turner : victoire de James Simpson sur Osca MT4 (1.5 litre).
4 heures de Sowega : victoire de Charles E. Brown sur Brown/Ferrari 340 America et de John Fitch sur Cunningham C4R.
Nascar Nextel Cup - North Wilkesboro Speedway (Wilkes 200) : victoire de Herb Thomas sur FABULOUS/Hudson '52.
27 octobre :
Mort du spectateur John Rudolph "Rudy" McMillon sur le circuit de Ukiah Speedway.
30 octobre :
Nascar Nextel Cup - West Palm Beach Speedway : victoire de Herb Thomas sur FABULOUS/Hudson '52.
Octobre :
Salon de Londres : Austin-Healey 100 et Bentley Continental Sports Saloon.
2 novembre :
Champcar - San José 100 : victoire de Bobby Ball sur Blakely Oil/Kurtis Kraft 4000 Offenhauser.
5 novembre :
Mort du pilote Joseph David "Joe" James sur le circuit de San José Speedway.
9 novembre :
Madera Road Races : victoire de Dennis O'Neil sur MG TC (1.5 litre Novice), de Cardwell sur Allard Chrysler (+1.5 litre Novice), de Josie von Neumann sur Allard Lincoln (Femmes), de John von Neumann sur Porsche 356 SL (1.5 litre) et de Bill Pollack sur Tom Carstens/Allard Cadillac J2 (+1.5 litre).
11 novembre :
Champcar - Phoenix 100 : victoire de Johnny Parsons sur Ricketts/Kurtis Kraft 4000 Offenhauser.
16 novembre :
Nascar Nextel Cup - Lakewood Speedway à Atlanta : victoire de Donald Thomas sur FABULOUS/Hudson '52.
20 novembre :
Mort du pilote Santos Letona Diaz sur le circuit de Carrera Panamericana.
23 novembre :
Carrera Panamericana à Baja (Californie) : victoire de Karl Kling/Hans Klenk sur Daimler-Benz Aktiengessellschaft/Mercedes-Benz 300 SL.
Novembre :
Présentation de la Kaiser Darrin DKF-161.
Présentation de la première Rover expérimentale équipée d'une turbine.
14 décembre :
Torrey Pines Road Races : victoire de Don Perry sur Jaguar XK120 (Novice) de Josie von Neumann sur John Crean/Porsche Roadster (Femmes), de John von Neumann sur Porsche 356 Special (1.5 litre) et de Phil Hill sur Hornburg/Jaguar Type C (+1.5 litre).
28 décembre :
Mort du commissaire de piste Everett E. Staner sur le circuit de Ascarate Speedway.
Tourist Trophy (Dundrod) : victoire de Geoff Duke sur Norton (Junior), Fergus Andreson sur Moto Guzzi (poids léger), Cecil Sandford sur MV Augusta (Poids ultra léger), H.R. "Reg" Armstrong sur Norton (senior), Eric Houseley sur BSA (Clubmans junior), C.V. Taft sur Excelsior et de B.J. Hargreaves sur Triumph (Clubmans senior). Motocyclette seulement.
Coppa Montenaro : victoire de Renato Nocentini sur Ferrari 166MM.
Maracana Rio de Janeiro : victoire de Vasco Sameiro sur Ferrari 225S.
Course de Trieste-Opicina : victoire de Pietro Palmieri sur Ferrari 2770.
San Diego Cup : victoire de Michael Graham sur Allard Cadillac.
Road America : victoire de Bill Spear sur Bill Spear/Ferrari 340 America.
Course de Turner AFB : victoire de Charles E. Brown sur Brown/Ferrari 340 America.
Course de Linz : victoire de Zeller sur Ferrari 212 Export.
Grand Prix de Pau : victoire de Tom Cole sur Ferrari 225S.
Grand Prix de Boyoca : victoire de Victor Bessudo sur Jaguar XK120.
Grand Prix de Singapour : victoire de Derek White sur Jaguar XK120 (Formule Libre).
Course de Pebble Beach : victoire de Lars Peter Jacobson sur MG NA Magnette.
Course de Grand Island à New York : victoire de Bill Spear sur Bill Spear/Ferrari 340 America.
Course de Bernburg : victoire de Hans-Joachim Kranke sur BMW 750 (1.1 litre).
Course de Chemnitz : victoire de Hans Andersen sur VW Eigenbau (1.1 litre).
Coppa Sant'Ambroeus : victoire de Dario Vico sur Alfa Romeo 1900.
Course de Langa Langa au Kenya : victoire de John Manussis sur Jaguar XK120.
Course d'Agadir au Maroc : victoire de François Picard sur Porsche.
Irish Motor Club Racing à Phoenix Park : victoire de J.D. O'Leary sur MG TD (Formule Libre 1), de Ernie McMillen sur Nufor (Formule Libre 2), de Bobby Baird sur Ferrari 500 F2 (Formule Libre 3) et de Ernie McMillen sur Nufor (Formule Libre Finale).
Mort du spectateur Erich Vogel sur le circuit de Grenzlandring.
Mort du spectateur Josef Marx sur le circuit de Grenzlandring.
Mort du spectateur Friedrich Menke sur le circuit de Grenzlandring.
Mort du spectateur Hugo Scheepers sur le circuit de Grenzlandring.
Mort du spectateur Ludwig Wienen sur le circuit de Grenzlandring.
Mort du spectateur Anna Stumpen sur le circuit de Grenzlandring.
Mort du spectateur Kenneth Deyo sur un circuit au Canada.
Mort d'un spectateur sur le circuit de Grenzlandring.
Présentation de la Studebaker Starliner.

Championnats

Formules

Alberto Ascari remporte le Championnat du monde des pilotes de Formule 1
http://www.laberezina.com/Menu_histoire/menuhistoire.htm



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Rétrospective (1953)

Message par Modena49 le Sam 26 Jan - 5:30:05

1953 :

3 janvier :
Mort du pilote Neil Hair sur le circuit de Parramatta Cumberland Oval.
18 janvier :
Grand Prix d'Argentine à Buenos Aires : victoire de Alberto Ascari sur Ferrari 500 (F1-F2).
Mort du spectateur Claudio Enrique Rivas sur le circuit de Buenos Aires.
Mort du spectateur Rubén Carillo sur le circuit de Buenos Aires.
Mort du spectateur Juan Gallo sur le circuit de Buenos Aires.
Mort du spectateur Italo Gallo sur le circuit de Buenos Aires.
Mort du spectateur Elvio Pedro Ulises Etchegaray sur le circuit de Buenos Aires.
Mort du spectateur Juan José Temprano sur le circuit de Buenos Aires.
Mort du spectateur Oscar Argentino Cabré sur le circuit de Buenos Aires.
Mort du spectateur Hugo Valdés sur le circuit de Buenos Aires.
Mort de 5 autres spectateurs sur le circuit de Buenos Aires.
21 janvier :
Mort du co-pilote Alistair S. Buchanan sur le circuit du Rallye de Monte Carlo.
25 janvier :
Mort du pilote Orville O. Meggs sur le circuit de South Mountain Speedway.
Janvier :
Rallye de Monte Carlo (Départ de Monte Carlo) : victoire de Maurice Gatsonides/Peter Worledge sur Ford Zephyr.
Premier Motorama organisé à l'hôtel Waldorf Astoria par General Motors : Chevrolet Corvette.
1 février :
National Buenos Aires : victoire de Roberto Bonomi sur Ferrari 225S Berlinetta.
Gran Premio Ciudad de Buenos Aires : victoire de Giuseppe Farina sur Ferrari 500 (F2).
Nascar Nextel Cup - West Palm Beach Speedway : victoire de Lee Petty sur Dodge '53.
12 février :
Nascar - Daytona Beach Time Trial : victoire de Buck Baker.
15 février :
Grand Prix d'Agadir : victoire de Stempert sur Panhard Dyna (1.1 litre), de André Guelfi sur Henri de Clarens/Simca-Gordini T15S 1.5 (2.0 litres) et de André Guelfi sur Simca-Gordini T15 2.3 (+2.0 litres).
Nascar Nextel Cup - Beach & Road Course à Daytona Beach : victoire de Bill Blair sur Oldsmobile '53.
21 février :
SCCA - MacDill 6 hours Collier Memorial à Tampa : victoire de John Fitch sur Cunningham C4R.
SCCA - 50 miles de MacDill : victoire de Ernie Erickson sur Jaguar XK120 (Production) et de Robert Blackwood sur Jaguar XK120C (Modifié).
Goodwood Members Meeting : victoire de R.L. Woods sur Aston Martin DB2 (Closed Car Handicap), de Don Beauman sur Riley TT Sprite (1.5 litre), de Lawrence Mitchell sur Frazer Nash (3.0 litres), de Oscar Moore sur HWM Jaguar (+3.0 litres), de John Riseley-Pritchard sur Riley TT Sprite (Handicap), de Lawrence Mitchell sur Frazer Nash (Handicap), de N. Powell sur Mercedes-Benz SS (Handicap), de Tony Page sur Allard J2 (Handicap) et de P.H. Scarf sur Ford Spl (Handicap).
22 février :
Mort du pilote Harold Elwood Morse sur le circuit de Carrell Speedway.
Mort du pilote Severt "Kroken" Sundberg sur le circuit de Burträsket.
5 mars :
Salon de Genève : Triumph TR2, Fiat 1100 et Opel Olympia Rekord.
8 mars :
WSC - 12 heures de Sebring : victoire de Phil Walters/John Fitch sur Briggs Cunningham/Cunningham C4-R Chrysler.
Varpenloppet à Lake Varpen : victoire de John Bengtsson sur Allard (+1.5 litre) et de Karl-Erik Andersson sur Fiat (1.5 litre).
Nascar Nextel Cup - Harnett Speedway à Spring Lake : victoire de Herb Thomas sur FABULOUS/Hudson '53.
14 mars :
Mort du pilote Eusebio Carmelo Marcilla sur le circuit de Santa Fe.
Mort du pilote John Elmore "Johnny" Garrett sur le circuit de Clovis Speedway.
21 mars :
Course de Goodwood : victoire de Oscar Moore sur HWM Jaguar.
22 mars :
Grand Prix de Siracusa : victoire de Baron Emmanuel de Graffenried sur Enrico Platé/Maserati A6GCM (F2).
Women's Race à Palm Springs : victoire de Ernie McAfee sur Bill Devin/Ferrari 212 Vignale Coupé (Novice) et de Maxine Elmer sur Jaguar XK120M (Femmes).
Desert Trophy Race à Palm Springs : victoire de John von Neumann sur Porsche LM Coupé (1.5 litre).
Palm Springs Cup Race à Palm Springs : victoire de Jack McAfee sur Ferrari 340 America Touring Roadster (+1.5 litre).
Palm Springs Road Race : victoire de Stirling Edwards sur Ferrari 340MM.
29 mars :
Circuit de Nîmes : victoire de M. Penon sur Panhard Dyna (750cc), de Dannenmuller sur D.B. Panhard (1.1 litre), de René Bourrely sur René Bourrely/Simca-Gordini T15S 1.5 (1.5 litre), de Maurice Trintignant sur Simca-Gordini T15S 2.3 (+1.5 litre) et de M. Penon sur D.B. Panhard (Handicap).
Nascar Nextel Cup - North Wilkesboro Speedway (Wilkes County 200) : victoire de Herb Thomas sur FABULOUS/Hudson '53.
Mars :
Fondation de VW do Brasil.
4 avril :
Bristol Motor Cycle & Light Car Club à Castle Combe : victoire de I.D. Lewis sur Cooper Riley (1.2 litre), de Cliff Davis sur Cooper MG (1.5 litre), de Lawrence Mitchell sur Frazer Nash (3.0 litres), de Oscar Moore sur HWM Jaguar (Illimité) et de David Blakely sur HRG (Handicap).
5 avril :
Nascar Nextel Cup - Charlotte Speedway : victoire de Dick Passwater sur Oldsmobile '53.
6 avril :
3 heures de Goodwood : victoire de Ninian Sanderson sur Écurie Écosse/Jaguar Type C.
Grand Prix Automobile de Pau : victoire de Alberto Ascari sur Ferrari 500 (F2).
Lavant Cup à Goodwood : victoire de Baron Emmanuel de Graffenried sur Baron Emmanuel de Graffenried/Maserati A6GCM (F2).
Goodwood Easter : victoire de Joe Goodhew sur Talbot T150C (Sports Handicap 1) et de Cliff Davis sur Tojeiro Bristol (Sports Handicap 4).
Circuit de Marrakesh au Maroc : victoire de André Guelfi sur Simca-Gordini T15S 2.3.
11 avril :
Boreham Sprint : victoire de Oscar Moore sur HWM Jaguar.
12 avril :
Giro di Sicilia : victoire de Luigi Villoresi/Piero Cassani sur Ferrari 340MM Vignale Spider.
SCCA - 50 miles de Bergstrom Air Force Base à Austin : victoire de Tom Newcomer sur Jaguar XK120 (Production).
SCCA - 75 miles de Bergstrom Air Force Base à Austin : victoire de William Spear sur Ferrari 340 (Modèles Sports Modifiés).
SCCA - 100 miles de Bergstrom Air Force Base à Austin : victoire de Bob Saïd sur George Moffet/Osca 1500 (1.5 litre).
SCCA - 200 miles de Bergstrom Air Force Base à Austin : victoire de Jim Kimberly sur Ferrari 340 4.1.
Coupe de vitesse de Montlhéry (Coupes USA) : victoire de Franco Bordoni sur Écurie Los Amigos/Simca-Gordini T15S 2.3.
Winfield Joint Committee à Charterhall : victoire de W.A. Brearley sur Jowett Jupiter (1.2/1.5 litre), de Peter Kenneth sur Frazer Nash (1.5/2.5 litres), de Ron Flockhart sur ERA R4D (Formule Libre) et de Ian Stewart sur Jaguar Type C (Illimité).
18 avril :
Course d'Ibsley : victoire de Ian Stewart sur Écurie Écosse/Jaguar Type C (Formule sports) et de James Scott-Douglas sur Écurie Écosse/Jaguar Type C (Formule libre).
West Hants & Dorset Car Club à Ibsley : victoire de L.L. West sur Austin (Formule 750cc), de D.H. Small sur DHS (Formule 1172), de Don Beauman sur Riley TT Sprite (750cc/1.5 litre), de Danny Richmond sur Rapier Spl. (Formule Libre Handicap Illimité), de Ian Stewart sur Connaught Type A (Formule Libre +500cc) et de Ian Stewart sur Jaguar Type C (1.5/3.0 litres et Illimité).
Aston Martin Owners Club F2 Race à Thetford : victoire de Eric Thompson sur RRC Walker Racing Team/Connaught A Lea Francis (F2).
Aston Martin Owners Club à Snetterton : victoire de R.F. Fyson sur Aston Martin Le Mans (Handicap 1) de Cliff Davis sur Tojeiro Bristol (Handicap 2), de John Goldsmith sur Performance Spl (Handicap 3) et de Cliff Davis sur Tojeiro Bristol (Illimité).
SCCA - The Cypres Point Handicap à Pebble Beach : victoire de Harvey Mayer sur Osca (Handicap 1.5 litre) et de Gary B. Laughlin sur Allard Cadillac J2X (Handicap +1.5 litre).
SCCA - Pebble Beach Cup : victoire de Ken Miles sur Ken Miles/MG R-1 Specia; (1.5 litre) et de Phil Hill sur Phil Hill/Ferrari 250 MM Vignale Spyder Series 1 (+1.5 litre).
19 avril :
Grand Prix de Encosta da Serra : victoire de Diogo Ellwanger sur Diogo Ellwanger/Carretera Ford.
Nascar Nextel Cup - Richmond Fairgrounds (Richmond 200) : victoire de Lee Petty sur Dodge '53.
Mort du pilote Eduard Rheinberger sur le circuit de Pfalzische Zuvellässigkeisfahrt.
22 avril :
Salon de Turin : Lancia Appia et concept car BAT3 de Bertone.
25 avril :
Course de Castle Combe : victoire de James Scott-Douglas sur Écurie Écosse/Jaguar Type C.
Eastern Counties Motor Club à Snetterton : victoire de Archie Scott-Brown sur Tojeiro JAP (1.5 litre) de Bill Smith sur Jaguar XK120 (+1.5 litre), de A.C. Baxter sur Healey (2.5 litres), de Bill Smith sur Jaguar XK120 (+1.5 litre Handicap), de Don Moore sur MG PA (Handicap 1.5 litre) et de Archie Scott-Brown sur Tojeiro JAP (Specials Handicap).
Bristol MC & LCC à Castle Combe : victoire de P.A. Desoutter sur Lotus Ford (1.2 litre) de Cliff Davis sur Cooper MG (1.5 litre), de James Scott Douglas sur Jaguar Type C (Illimité) et de L.L. West sur Austin (Formule 750cc).
25-26 avril :
WSC - Mille Miglia : victoire de Giannino Marzotto/Marco Crosara sur Ferrari 340 MM Spider Vignale.
26 avril :
Regional Races à Thompson : victoire de George Rabe sur MG TD (MG) de Frank Miller sur Porsche Super (Course 2), de LeRoy Thorpe sur B. Lloyd/Lester Offenhauser (Course 3), de Don McKnought sur Siata Fiat 8V (Course 4), de John Negley sur Allard J2X (Course 5) et de Bill Harkins sur MG TD (MG).
Nascar Nextel Cup - Central City Speedway à Macon : victoire de Dick Rathmann sur Hudson '52.
Mort du co-pilote Pierre Gilbert Ugnon sur le circuit du Mille Miglia.
Mort d'un spectateur sur le circuit du Mille Miglia.
Avril :
Production sous licence de la Renault 4CV par Hino au Japon.
Acquisition de Willys Overland Motors Inc par Henry J. Kaiser et formation de Willys Motors Inc.
Mort d'un spectateur sur le circuit du Mille Miglia.
2 mai :
BARC Members Meeting à Goodwood : victoire de Alan Foster sur Morris Minor (Closed Car Handicap), Cliff Davis sur Cooper MG (1.5 litre), Cliff Davis sur Tojeiro Bristol (3.0 litres), de Graham Whitehead sur Jaguar Type C (+3.0 litres), de Ernest Harewood sur MG PB (Handicap), Tony Brooks sur Frazer Nash (Handicap), Michael Head sur Jaguar XK120 (Handicap), A.H. Greig sur MG TC (Handicap) et de Claude Hamilton sur Invicta (Handicap).
Mort du pilote Curly Rylands sur le circuit de Brisbane Exhibition Speedway.
3 mai :
DDRSC - Strassenrennen Karl Marx Stadt à Chemnitz : victoire de Rudolf Krause sur Greifzu-Sühl/Reif BMW (F2), de Hans-Friedrich Höftmann sur Glöckler Porsche Nr 1 (1.1 litre) et de Arthur Rosenhammer sur Rennkolektiv/EMW R1/53 1500 Sport (1.5 litre).
Phoenix Sports Car Race : victoire de Bill Stroppe sur Kurtis Mercury 500S.
Grand Prix de Bordeaux : victoire de Alberto Ascari sur Ferrari 500 (F2).
Nascar Nextel Cup - Langhorne Speedway : victoire de Buck Baker sur Griffin Motors/Oldsmobile '53.
5 mai :
Goodwood Members : victoire de Oscar Moore sur HWM Jaguar.
9 mai :
Daily Express BRDC International Trophy à Silverstone : victoires de Mike Hawthorn sur Ferrari 340MM Barchetta Touring et sur Ferrari 500 (Formule 2).
Nascar Nextel Cup - Columbia Speedway : victoire de Buck Baker sur Griffin Motors/Oldsmobile '53.
10 mai :
Grand Prix d'Helsinki : victoire de Valdemar Stener sur Ferrari 166MM.
Gran Premio di Napoli : victoire de Giuseppe Farina sur Ferrari 500 (F2) et de Luigi Bellucci.
Eläintarhan Ajot à Helsinki : victoire de Rodney Nuckey sur Rodney Nuckey/Cooper T23 Bristol (F2).
Djurgardsloppet à Helsinki : victoire de Robert Nelleman sur Allard J2 (Division +2000) et de Valdemar Stener sur Ferrari 166MM (Division 2000).
Course de Forli : victoire de Sesto Leonardi sur Giaur.
Mort du pilote Arthur K. Johnson sur le circuit de Plainville Stadium.
14 mai :
Targa Florio à Madonie : victoire de Umberto Maglioli sur Lancia Aurelia D20.
Mort du pilote Jean Heurteaux sur le circuit de Saint-Étienne (montagne).
15 mai :
Mort du pilote Chet Miller sur le circuit de Indianapolis Motor Speedway.
16 mai :
Ulster Trophy à Dundrod : victoire de Mike Hawthorn sur Ferrari 500 (F2) et de Charles Maunsell sur HRG (Formule Libre Handicap).
Maidstone & Mid Kent Motor Club à Silverstone : victoire de Archie Scott-Brown sur Tojeiro JAP (1.1 litre), Peter Gammon sur MG TC Spl (1.5 litre), Cliff Davis sur Tojeiro Bristol (2.5 litres), de Peter Gammon sur MG TC Spl (Illimité), de William B. Black sur Frazer Nash Le Mans Replica (Formule Libre) et de Tom Dargue sur MG Spl (Handicap Membres).
Nascar Nextel Cup - Hickory Speedway : victoire de Tim Flock sur Hudson '53.
17 mai :
Coupe de Spa : victoire de Olivier Gendebien sur Ferrari 166 MM.
Scala di Giocca Osilio : victoire de Gerino Gerini sur Ferrari 212 Export.
3 heures de Safi au Maroc : victoire de Robert Lacaze sur Renault 4CV.
DDRSC - Leipziger Stadtparkrennen à Leipzig : victoire de Richard Trenkel sur Bündheim/Porsche (1.1 litre) et de Arthur Rosenhammer sur Rennkolektiv/EMW R1/53 1500 Sport (1.5 litre).
Nascar Nextel Cup - Martinsville Speedway : victoire de Lee Petty sur Dodge '53.
19 mai :
Coppa Bonetto : victoire de Sesto Leonardi sur Ferrari 166 MM.
22 mai :
Mort du pilote Warren Dean "Lenny" Leonard sur le circuit de Long Beach Stadium.
Mort du pilote Robert J. "Bob" Wilder Jr. sur le circuit de Bridgehampton.
23 mai :
Charterhall Club : victoire de Ninian Sanderson sur Écurie Écosse/Jaguar Type C.
Winfield Junior Club Formula 2 Race à Charterhall : victoire de Ken Wharton sur Ken Wharton/Cooper T23 Climax (F2).
Winfield Joint Committee à Charterhall : victoire de Keith Schellenberg sur Roley 9 (1.2 et 1.5 litre), Peter Kenneth sur Frazer Nash (1.5 et 2.5 litres) et de Reg Parnell sur Aston Martin DB3S (Illimité).
SCCA - Sagaponack Trophy à Bridgehampton : victoire de Dick Thompson sur Porsche (1.5 litre Production).
SCCA - Mecox Trophy à Bridgehampton : victoire de Phil Walters sur Briggs Cunningham/Osca (1.5 litre Modifié).
24 mai :
Trofeo Sardo : victoire de Eugenio Castellotti sur Ferrari 225S.
Mort du pilote Diego Capelli sur le circuit de Trofeo Sardo.
Grand Prix de Frontières à Chimay : victoire de Maurice Trintignant sur Gordini T16 (F2).
3 heures d'Algérie : victoire de Pierre "Pagnibon" Boncompagni sur Écurie Côte d'Azur/Ferrari 340MM.
Nascar Nextel Cup - Powell Motor Speedway à Columbus : victoire de Herb Thomas sur FABULOUS/Hudson '53.
25 mai :
Course de Thruxton : victoire de Ian Stewart sur Écurie Écosse/Jaguar Type C (Formule sports et libre).
Bristol MC & LCC à Thruxton : victoire de Archie Scott-Brown sur Tojeiro JAP (1.2 litre), Peter Gammon sur MG TC Spl (1.5 litre), Dennis Poore sur Aston Martin DB3 (3.0 litres) et de Jimmy Stewart sur Écurie Écosse/Jaguar Type C (Sports Illimité et Formule Libre).
Coronation Trophy à Crystal Palace: victoire de Tony Rolt sur RRC Walker Racing Team/Connaught A Lea Francis (F2) et de Cliff Davis sur Tojeiro Bristol.
Cornwall Motor Racing Association à Davidstow : victoire de Mike Llewellyn sur MG TD (1.5 litre), Carnegie sur Jaguar XK120 (Sports Illimité), Ash Cleave sur Morris Special (1.5 litre) et de Ken Watkins sur Allard Cadillac J2 (Sports Illimité).
Mort d'un spectateur sur le circuit de Chimay.
29 mai :
Course de Monza : victoire de Sesto Leonardi sur Ferrari 166 MM.
30 mai :
Grand Prix d'Indianapolis : victoire de Bill Vukovich sur Fuel Injection/Howard Keck Co/Kurtis Kraft Inc - Offenhauser 500A.
Mort du pilote Carl Scarborough sur le circuit de Indianapolis Motor Speedway.
Mort du pilote Bernie Alexander Klippert sur le circuit de Central Washington State Fair Raceway.
Snetterton WECC : victoire de Ian Stewart sur Écurie Écosse/Jaguar Type C (Formule sports et libre), de Oscar Moore sur HWM Jaguar (Handicap) et de Tony Rolt sur RRC Walker Racing Team/Connaught A Lea Francis (Formule 2).
West Essex Car Club à Snetterton : victoire de Cliff Davis sur Cooper MG (2.0 litres Handicap), A.C. Baxter sur Healey Silverstone (+2.0 litres Handicap), de Ian Stewart sur Connaught Type A (Formule Libre) et de Ian Stewart sur Écurie Écosse/Jaguar Type C (Illimité).
SCCA - Golden Gate Handicap Race à San Francisco : victoire de Bob Peterson sur Porsche Roadster (Handicap Novice).
SCCA - Golden Gate Mayor's Cup Race à San Francisco : victoire de Ken Miles sur MG Special (1.5 litre).
SCCA - Golden Gate Guardsmen Trophy Race à San Francisco : victoire de Masten Gregory sur Jaguar XK120C (+1.5 litre).
Nascar Nextel Cup - Raleigh Speedway (Raleigh 300) : victoire de Fonty Flock sur Hudson '53.
31 mai :
GSC - Course de l'Eifelrennen au Nürburgring : victoire de Helmut Glöckler sur Porsche 550 (1.5 litre), Hans Herrmann sur Porsche 356 1500S (1.5 litre Séries) et de Richard Trenkel sur Glöckler Porsche Nr 5 (1.1 litre).
Coppa della Toscana à Livorno : victoire de Clemente Biondetti/Gino Bronzoni sur Lancia Aurelia GT2500.
Grand Prix d'Albi: victoire de Louis Rosier sur Écurie Rosier/Ferrari 375 (F2).
Internationales ADAC Eifelrennen à Adenau : victoire de Baron Emmanuel de Graffenried sur Baron de Graffenried/Maserati A6GCM/53 (F2) et de Stirling Moss sur Cooper Norton T26 (F3).
Coupe du Printemps à Montlhéry : victoire de Marcel Balsa sur Marcel Balsa/BMW Speciale (F2 - 2.0 litres) de Pierre "Pagnibon" Boncompagni sur Ferrari 340MM (+2.0 litres) et de Lino Fayen sur Ferrari (GT +2.0 litres).
Mort du pilote Alvin Leroy "Al" Speth sur le circuit de Iowa State Fairgrounds Speedway.
Mai :
Ouverture du premier restaurant McDonald's à Phoenix en Arizona.
6 juin :
12 heures de Hyères : victoire de Peter Whitehead/Tom Cole sur P.N. Whitehead/Jaguar Type C.
8 Clubs à Silverstone : victoire de Arthur Mallock sur Simplicity (Formule 750cc), de P.A. Desoutter sur Lotus Ford Mk VI (Formule 1172), de F.C. Hill sur Lotus Mk VI Empire Spl (Scratch), de Peter Jackson sur Allard (Scratch), de Brian Hewitt sur MG (Scratch), de Hugh Howarth sur Jaguar XK120 (Scratch), de R.W. Evans sur Ford Spl (Handicap), de D.F. Pratt sur Riley 1.5 Saloon (Handicap), de Dick Steed sur J.A.G. Consul (Handicap), de P.G. Rawcliffe sur HRG (Handicap), de P.A. Desoutter sur Lotus Ford Mk VI (Handicap), de Peter Jackson sur Allard (Handicap) et de Jack Bailey sur Bentley (Motor Sport Trophy).
Shelsley Hillclimb : victoire de George Abecassis sur HWM Jaguar.
Champcar - Rex Mays Classic à Milwaukee : victoire de Jack McGrath sur Hinkle/Kurtis Kraft 4000 Offenhauser.
6-7 juin :
Bol d'Or à Montlhéry : victoire de Pierre Barbot sur Citroën 2CV "Barquette", Germain Lambert sur Lambert (1100 cm3), de Guy Michel sur Renault 4CV (Formule Libre) et de Gustave Lefèvre sur Norton (moto).
7 juin :
Grand Prix de Hollande à Zandvoort : victoire de Alberto Ascari sur Ferrari 500 (F1-F2).
1 heure de Zandvoort : victoire de Cliff Davis sur Tojeiro Bristol.
DDRSC - Dessauer Auto und Motorradrennen à Dessau : victoire de Edgar Barth sur EMW 52/53 BMW (F2) et de Arthur Rosenhammer sur Rennkolektiv/EMW R1/53 1500 Sport (1.5 litre).
12 heures d'Hyères : victoire de Peter Whitehead/Tom Cole sur P.N. Whitehead/Jaguar Type C.
Nascar Nextel Cup - Louisiana Fairgrounds à Shreveport : victoire de Lee Petty sur Dodge '53.
Mort du pilote Robert K. "Bob" Chilcote sur le circuit de Fort Wayne Speedway.
Mort du pilote Pierre "Pagnibon" Boncompagni sur le circuit de Hyères.
10 juin :
Nascar - Greensboro Race : victoire de Wally Campbell.
Mort du pilote Rex A. Barnes en entrée de circuit.
13 juin :
Trophée de Aix-les-Bains : victoire de Lino Fayen sur Fayen/Ferrari 212 Export.
Ulster 500 MRCI à Kirkistown : victoire de B.W. Tugan sur Ford Spl. (Formule Libre Handicap 1), de Dick Lovell-Butt sur Odlum/Frazer Nash F2 (Formule Libre Handicap 2), de Dick Lovell-Butt sur Odlum/Frazer Nash F2 (Formule Libre Handicap Final) et de Dick Lovell-Butt sur Griffin Maserati F1 (Formule Libre).
13-14 juin :
WSC - 24 heures du Mans : victoire de Tony Rolt/Duncan Hamilton sur Jaguar Type C XK-120C.
14 juin :
Trophée de Savoie : victoire de René Bourrely sur Simca-Gordini T15S 1.5.
Chanute AFB Race : victoire de Max Goldman sur PorscheMG TD (1.5 litre Production) de Tom Newcomer sur Jaguar XK120 (+1.5 litre Production), de Sally Chapin sur Jim Kimberly/Ferrari 2.7 (Femmes), de John E. Urbas sur Porsche (1.5 litre) et de Jim Kimberly sur Ferrari 340 (Illimité).
Nascar Nextel Cup - Five Flags Speedway à Pensacola : victoire de Herb Thomas sur FABULOUS/Hudson '53.
Mort du pilote Thomas Lionel Howard "Tom" Cole sur le circuit de Le Mans.
Mort du pilote Robert "Bobby" Rolland sur le circuit de Reading Fairgrounds Speedway.
Mort du pilote George F. "Ringy" Lloyd sur le circuit de Reading Fairgrounds Speedway.
17 juin :
Présentation de la Panhard Dyna Z au restaurant Les Ambassadeurs, avenue Gabriel à Paris.
18 juin :
IOM British Empire Trophy à l'île de Man : victoire de Reg Parnell sur Aston Martin DB3S.
20 juin :
Grand Prix de Roubaix : victoire de René Bonnet sur DB HBR Panhard 750.
Motor Cycling Club à Silverstone : victoire de Bill Moss sur Alfa Romeo 1500s (Handicap), de Tony Everard sur Aston Martin DB2 (Handicap), de W. Arklay sur Arklay Ford 1.1 (Handicap), de Dennis O'M Taylor sur Jaguar XK120 (Scratch) et de Peter Gammon sur MG TC Spl (Motor Sport Handicap).
Mort du pilote Frank Guthrie Arford sur le circuit de Langhorne Speedway.
21 juin :
Grand Prix de Belgique à Spa-Francorchamps : victoire de Alberto Ascari sur Ferrari 500 (F1-F2).
Grand Prix du Portugal à Oporto : victoire de José A. Nogueira Pinto sur José Arroyo Nogeira Pinto/Ferrari 250MM.
Champcar - Springfield 100 : victoire de Rodger Ward sur M.A. Walker/Kurtis Kraft Offenhauser.
Circuito di Caserta : victoire de Sergio Mantovani sur Maserati A6GCS.
National Mendoza : victoire de Carlos Lostalo sur Ferrari 2.7.
SCCA - 50 miles de Offutt Air Force Base à Omaha : victoire de Tom Newcomer sur Jaguar XK120 (Production).
SCCA - 75 miles de Offutt Air Force Base à Omaha : victoire de Carroll Shelby sur Allard (Modèles Sports Modifiés).
SCCA - 100 miles de Offutt Air Force Base à Omaha : victoire de James Simpson sur Osca MT4 (1.5 litre).
SCCA - 200 miles de Offutt Air Force Base à Omaha : victoire de Masten Gregory sur Masten Gregory/Jaguar XK120C (+1.5 litre).
Nascar Nextel Cup - Langhorne Speedway (International 200) : victoire de Dick Rathmann sur Hudson '53.
Mort du pilote Salvador Ataguile sur le circuit de Mendoza.
26 juin :
Nascar Nextel Cup - Tri-City Speedway à High Point : victoire de Herb Thomas sur FABULOUS/Hudson '53.
27 juin :
Snetterton WECC : victoire de Ian Stewart sur Écurie Écosse/Jaguar Type C (Formule sports et Handicap), de S.A. Mitchell sur MG PA Spl (1.5 litre Handicap), de Dickie Stoop sur Frazer Nash (+1.5 litre Handicap), de Roy Salvadori sur Connaught Type A (Formule Libre) et de Kenneth McAlpine sur Connaught A Lea Francis (Formule 2).
Midlands MECC Formula 2 Race à Silverstone : victoire de Tony Crook sur Tony Crook/Cooper T24 Alta (F2).
Midlands Motoring Enthusiasts Club à Silverstone : victoire de Bill Morice sur Cooper Riley (750cc et 1.1 litre), Peter Gammon sur MG Spl (1.1 et 1.5 litre), Ken Downing sur Aston Martin DB3 (1.5/3.0 litres), John B. Swift sur Jaguar Type C (Illimité), M.R. Bendall sur Ford Spl (Handicap 1), de Alex McMillan sur BMW Spl. (Formule Libre Handicap) et de Richard Green sur HRG (Handicap 2).
28 juin :
Grand Prix de Monza : victoire de Luigi Villoresi sur Ferrari 250MM Pininfarina Berlinetta Coupé.
Grand Prix de Rouen-les-Essarts : victoire de Bob Said sur Osca MT4 1300, de Giuseppe Farina sur Ferrari 625 (F2) et de Jean Redélé sur Renault 4CV (750cc).
Nascar - Fayetteville Race : victoire de Peter Allen.
Giro dell'Umbria : victoire de Luigi Musso/Giuseppe Favero sur Maserati A6GCS.
Circuit de Bressuire : victoire de Michel Collange sur Fiat (1.1 litre) et de "Charles Rinen" sur Simca-Gordini T15S 2.0 (+1.1 litre).
DDRSC - Osthafenkurs à Rostock : victoire de Richard Trenkel sur Porsche (1.1 litre).
Stockton Sports Car Races : victoire de Bill Stroppe sur Kurtis Mercury 500S (Sports).
Callicoon Trophy & Delaware Valley Trophy à Sullivan Count Hills : victoire de Albert Garthwaite Jr. sur Osca MT4.
Fremont Trophy à Sullivan Count Hills : victoire de George Rabe sur MG TD (MG).
Sullivan County Trophy à Sullivan Count Hills : victoire de Charles Schott sur Jaguar XK120 (Jaguar).
Nascar Nextel Cup - Wilson Speedway : victoire de Fonty Flock sur Hudson '53.
Mort du pilote Milton Glenn Pritchard sur le circuit de Napa Fairgrounds.
Mort du spectateur Jean Jans sur le circuit de Tongeren.
Mort du pilote William Thomas Haley sur le circuit de Lynchburg Speedway.
Juin :
Mort du pilote James Neilson sur le circuit de l'Île de Man.
3 juillet :
Nascar Nextel Cup - Monroe County Fairgrounds à Rochester : victoire de Herb Thomas sur FABULOUS/Hudson '53.
4 juillet :
Champcar - Detroit 100 : victoire de Rodger Ward sur M.A. Walker/Kurtis Kraft Offenhauser.
MGCC National à Silverstone : victoire de R.P. Stark sur J.A.G. Consul (Handicap Novice 1), de G.S. Claybourn sur MG TC (Handicap Novice 2), de S.A. Mitchell sur MG PA Spl (MG Handicap), de R.P. Stark sur J.A.G. Consul (Novice Finale), de Bryan Hewitt sur MG TC (Handicap Illimité), de K. Sloman sur MG TC (1.5 litre Handicap), de Tom Piggott sur MG TC (Handicap) et de Mike Taylor sur MG TC (Relais Équipe).
Nascar Nextel Cup - Piedmont Interstate Fairgrounds à Spartanburg : victoire de Lee Petty sur Dodge '53.
Mort du pilote Lou Turner sur le circuit de Altamont Fairgrounds.
5 juillet :
Grand Prix de France à Reims : victoire de Mike Hawthorn sur Ferrari 500 (F2).
12 heures de Reims : victoire de Peter Whitehead/Stirling Moss sur P.N. Whitehead/Jaguar XK-120C.
Course SCCA Offut Air Force Base à Omaha : victoire de Masten Gregory sur Jaguar XK120C.
Halle-Saale Schleiferennen à Halle : victoire de Edgar Barth sur EMW 52/53 BMW (F2), de Gerhard Zschoche sur BSG Motor/BMW Eigenbau (F3) et de Richard Trenkel sur Glöckler Porsche Nr 5 (1.5 litre).
Coppa Cidonio : victoire de Sesto Leonardi sur Giaur (750cc) et de Giulio Cabianca sur Osca MT4 1100 (+1.1 litre).
10 juillet :
Nascar Nextel Cup - Morristown Speedway : victoire de Dick Rathmann sur Hudson '53.
11 juillet :
Leinster Trophy en Irlande : victoire de Freddie T. Smith sur Ford Spl. 1172 (Formule Libre).
RAC Sports Car Race à Silverstone : victoire de Reg Parnell sur Aston Martin DB3S.
Snetterton ECMC : victoire de Oscar Moore sur HWM Jaguar (Handicap), de Peter Gammon sur MG TC Spl (1.1/1.5 litre), de Cliff Davis sur Tojeiro Bristol (2.5 litres), de B.W. Seaman sur Riley TT Sprite (Handicap), de Ben Wyatt sur Frazer Nash (2.5 litres Handicap), de Leslie Marr sur Connaught Type A (Formule Libre) et de George Abecassis sur HWM Jaguar (Formule sports +2.5 litres).
Crystal Palace Trophy en Londres : victoire de Tony Rolt sur RRC Walker Racing Team/Connaught A Lea Francis (F2).
Mort du pilote William C. "Bill" Boyle sur le circuit de Indianapolis Speedrome.
12 juillet :
GSC - International AvD Avus Rennen à Berlin : victoire de Jacques Swaters sur Écurie Francorchamps/Ferrari 500 (F2), de John Cooper sur Cooper Norton T26 (F3), de Richard Trenkel sur Porsche Special (1.1 litre) et de Hans Klenk sur Borgward 1500 RS (1.5 litre).
Circuito di Avellino : victoire de Saccani sur Giannini (750cc) et de Luigi Musso sur Maserati A6GCS (2.0 litres).
Coppa d'Oro delle Dolomiti : victoire de Paolo Marzotto sur Ferrari 250MM.
Course de Macerata : victoire de Bernardo Taraschi sur Giaur.
Nascar Nextel Cup - Lakewood Speedway à Atlanta : victoire de Herb Thomas sur FABULOUS/Hudson '53.
13 juillet :
Mort du marshal Edward T. H. Cheasman sur le circuit de Crystal Palace.
18 juillet :
Grand Prix de Grande-Bretagne à Silverstone : victoire de Alberto Ascari sur Ferrari 500 (F1-F2).
Grand Prix Meeting à Silverstone : victoire de Reg Parnell sur David Brown/Aston Martin DB3S.
19 juillet :
Circuito di Avellino : victoire de Saccani sur Giannini (750cc) et de Luigi Musso sur Maserati A6GCS (2.0 litres).
21 juillet :
Coppa del Montenero à Livorno : victoire de Sesto Leonardi sur Giaur (750cc) et de Roberto Sgorbati sur Osca MT4 1100 (1.1 litre).
22 juillet :
Nascar Nextel Cup - Rapid Valley Speedway : victoire de Herb Thomas sur FABULOUS/Hudson '53.
24 juillet :
Mort du spectateur Ransom Merrill sur le circuit de Kankakee Motor Speedway.
25 juillet :
United States Air Force Trophy en Thetford : victoire de Tony Rolt sur RRC Walker Racing Team/Connaught A Lea Francis (F2).
Aston Martin Owners Club à Snetterton : victoire de Reg Parnell sur Aston Martin DB3S (+2.0 litres) et de Roy Salvadori sur Frazer Nash (2.0 litres).
BARC à Goodwood : victoire de Len Potter sur Panhard Dyna (Closed Car Hadicap), de Colin Chapman sur Lotus Ford Mk VI (1.1 litre), de Peter Gammon sur MG TC Spl (1.5 litre), de Lawrence Mitchell sur Frazer Nash (3.0 litres), de Oscar Moore sur HWM Jaguar (+3.0 litres), de Roy Watling-Greenwood sur RWG (Handicap), de Archie Lusty sur MG TD (Handicap), de A.H. Greig sur MG TC (Handicap), de Ronnie Symondson sur Bugatti T57S (Handicap), de Ken Wharton sur BRM V16 (Formule Libre R/S) et de P.J. Morgan sur Bentley 3.0 (Handicap).
Grand Prix de Caen : victoire de Pierre Chancel sur Panhard X85.
Brynfan Tyddyn à Wilkes Barre : victoire de Harry Dager sur MG TD (MG), Dolph Vilardi sur PBX (1.5 litre), Fritz Koster sur Maserati A6GCS (2.0 litres) et de Joe Koster sur Maserati A6GCS (Tout Participants).
Mort du pilote William Robert "Bobby" Baird sur le circuit de Snetterton.
Mort du commissaire de piste Eugene Spencer "Gene" Gentry sur le circuit de Attica Raceway Park.
26 juillet :
ACP Jubilée Grand Prix du Portugal à Monsanto : victoire de Felice Bonetto sur Lancia D23, de Fernando Mascarenhas sur Porsche (750cc) et de Antonio Barros sur F.A.P. Fiat (1.1 litre).
Course de Caen (Sports handicap) : victoire de George Abecassis sur HWM Jaguar.
Circuit du Lac à Aix-les-Bains : victoire de Élie Bayol sur Élie Bayol/Osca 20 (F2).
DDRSC - Autobahnspinne Dresden à Dressden-Hellerau : victoire de Edgar Barth sur EMW BMW (F2), de Lurt Kuhnke sur Kurt Kuhnke/Cooper JAP (F3) et de Hans-Joachim Kranke sur BSG Motor Wittenberg/Kranke BMW (1.1 litre).
Champcar - Indianapolis Sweepstakes : victoire de Jimmy Davies sur Pat Clancy/Ewing Offenhauser.
WSC - 24 heures de Spa : victoire de Giuseppe Farina/Mike Hawthorn sur Ferrari 375 MM Pinifarina Berlinetta.
10 heures de Messina : victoire de Eugenio Castellotti/Giulio Musitelli sur Giulio Musitelli/Ferrari 250MM.
Nascar Nextel Cup - Lincoln City Fairgrounds à North Platte : victoire de Dick Rathmann sur Hudson '53.
Juillet :
Mort du pilote Francis Durand sur le circuit de Reims.
1 août :
West Essex Car Cluc à Snetterton : victoire de Chris Clairmonte sur Clairmonte Lea Francis (Handicap Illimité), de P.A. Desoutter sur Lotus Ford Mk VI (1.5 litre Handicap), de Chris Clairmonte sur Clairmonte Lea Francis (1.5 litre), de Oscar Moore sur HWM Jaguar (+1.5 litre), de Leslie Marr sur Connaught Type A (Formule Libre) et de Tony Brooks sur Healey Silverstone (+1.5 litre Handicap).
Ulster 500 MRCI à Kirkistown : victoire de Torrie Large sur Alta (Formule Libre Handicap 1), de Sidney Pentland sur Ford Spl. (Formule Libre Handicap 2), de Sidney Pentland sur Ford Spl. (Formule Libre Handicap Final) et de Torrie Large sur Alta (Formule Libre).
2 août :
Grand Prix d'Allemagne au Nürburgring : victoire de Giuseppe Farina sur Ferrari 500 (F1-F2).
GSC - Rheinland Cup au Nürburgring : victoire de Walter Ringgenberg sur Porsche (1.3 litre), de Richard Trenkel sur Porsche (1.1 litre), de Hans Herrmann sur Porsche 550 Spyder 1500S (1.5 litre) et de Arthur Heuberger sur Porsche 356 (1.5 litre Séries).
Giro della Calabria : victoire de Pietro Palmieri/Mario Maggio sur Lancia Aurelia 2500 GT.
Nascar Nextel Cup - Davenport Speedway : victoire de Herb Thomas sur FABULOUS/Hudson '53.
Mort du pilote Allen Harvey "Dutch" Morehouse sur le circuit de Mount Pleasant Fairgrounds.
Mort du pilote James E.T. Coon sur le circuit de Escanaba Fairgrounds.
3 août :
Bristol MC & LCC à Thruxton : victoire de Don Beauman sur Riley TT Sprite (1.2/1.5 litre), de Tony Rolt sur Connaught Type A (Formule Libre) et de Jimmy Stewart sur Écurie Écosse/Jaguar Type C (+1.5 litre).
Bristol MC & LCC Formula 2 Race à Truxton : victoire de Tony Rolt sur RRC Walker Racing Team/Connaught A Lea Francis (F2).
Cornwall Motor Racing Association à Davidstow : victoire de Eric Brandon sur Leonard MG (1.5 litre), de C.D.F. Buckler sur Buckler Ford (1.5 litre), de Eric Brandon sur Leonard MG (1.5 litre Finale), de Ken Watkins sur Allard J2 (+1.5 litre), de Jack Walton sur Cooper Bristol (+1.5 litre) et de Jack Walton sur Cooper Bristol (+1.5 litre Finale).
8 août :
Circuito di Reggio Calabria : victoire de Francesco Siracusa sur Francesco Siracusa/Stanguellini S1100 (1.1 litre) et de Luigi Piotti sur Ferrari 2000 (+1.1 litre).
Mid Cheshire MC Formula 2 à Oulton Park : victoire de Tony Rolt sur RRC Walker Racing Team/Connaught A Lea Francis (F2).
Notts Sports Car Club à Silverstone : victoire de P.T. Nott sur Austin (Formule 750cc), P.A. Desoutter sur Lotus Ford Mk VI (Formule 1172), Colin Chapman sur Lotus Ford Mk VI (1.2 litre), Peter Gammon sur MG TC Spl (1.5 litre), John B. Swift sur Jaguar Type C (+1.5 litre), B.J. Thorne sur Ford 1172 (2.5 litres Handicap), Colin Chapman sur Lotus Ford Mk VI (2.5 litres Handicap), Jack Walton sur Cooper Bristol (2.5 litres Handicap), G.P. Shea Simmonds sur Allard J2 (+2.5 litres Handicap), de Horace Gould sur Cooper Bristol (Formule Libre), de G.P. Shea Simmonds sur Rapier (Formule Libre Handicap) et de F.C. Hill sur Lotus Mk VI Empire Spl (Motor Sport Handicap).
National Buenos Aires : victoire de Enrique Saenz Valiente sur Arauz Cadillac.
SCCA - Seattle Seafair Race à Paine Field Air Base : victoire de Tom Henderson sur Tom Henderson/Jaguar XK120 M (Novice) et de John Hudson sur John Hudson/Porsche (1.5 litre).
SCCA - 100 miles de Seattle à Paine Field Air Base : victoire de Bill Stroppe sur Kurtis Mercury 500S.
9 août :
Circuito di Senigallia : victoire de Salvatore Casella sur Salvatore Casella/Stanguellini S750 (750cc), de Roberto Sgorbati sur Luigi Sgorbati/Osca MT4 1100 (1.1 litre), de Franco Cortese sur Ferrari 166MM/53 (2.0 litres) et de Paolo Marzotto sur Ferrari 375MM.
Grand Prix des Sables d'Olonne : victoire de Louis Rosier sur Écurie Rosier/Ferrari 500 (F2).
GSC - Bergrekord Meisterschaftslauf Schauinsland : victoire de Hans Herrmann sur Porsche 550 Spyder 1500S (1.1/1.5 litre).
SCCA - Lockbourne Air Force Base à Columbus : victoire de Kerner sur Porsche Super (1.5 litre Production), de James Simpson sur James Simpson/Osca (1.5 litre), de M.R.J. Wyllie sur Jaguar XK120 M (Jaguar), de William Spear sur Ferrari 340 (Illimité) et de Fred Warner sur Allard J2X (Handicap).
Nascar Nextel Cup - Occoneechee Speedway à Hillsboro : victoire de Curtis Turner sur Oldsmobile '53.
11 août :
Décès de l'ex-pilote Tazio Nuvolari à Mantua (60 ans).
12 août :
Incendie détruisant l'usine des transmissions Hydramatic de General Motors à Livonia.
Mort du pilote John Spencer sur le circuit de Merittville Speedway.
15 août :
12 heures de Pescara : victoire de Mike Hawthorn/Umberto Maglioli sur Ferrari 375MM Coupé.
Charterhall National : victoire de Ian Stewart sur Écurie Écosse/Jaguar Type C.
Newcastle Journal Trophy à Charterhall : victoire de Ken Wharton sur Ken Wharton/Cooper T23 Bristol (F2).
Sheena Gray Trophy à Charterhall International : victoire de Cliff Davis sur Cooper MG (+1.2 et 1.5 litre), de Jack Walton sur Cooper Bristol (+1.5 et 2.5 litres) et de Reg Parnell sur Aston Martin DB3S (Sports Illimité).
Aston Martin Owners Club à Silverstone : victoire de Nigel Allen sur Lotus Ford Mk VI (Formule 750cc et 1172), Peter Gammon sur MG TC Spl (Handicap), George McDonald sur Bentley (Handicap), John B. Swift sur Jaguar Type C (Scratch Illimité), Jack French sur Simplicity (Handicap) et de Colin Chapman sur Lotus Mk VI (Relais).
16 août :
SCCA - Captain's Cup Race à Moffett Field : victoire de Jack McAfee sur Porsche 356 (1.5 litre).
SCCA - Navcad Trophy à Moffett Field : victoire de Robert Cardwell sur Allard Chrysler J2X (Novice).
SCCA - 2½ hours Handicap à Moffett Field : victoire de Bill Stroppe sur Bill Stroppe/Kurtis Mercury (Handicap).
SCCA - Moffet Field : victoire de Chuck Daigh sur Fraser Nash Le Mans Replica.
Nascar Nextel Cup - Asheville-Weaverville Speedway : victoire de Fonty Flock sur Hudson '53.
21 août :
Mort du pilote John Vogel sur le circuit de Alcyon Speedway.
22 août :
9 heures de Goodwood : victoire de Reg Parnell/Eric Thompson sur David Brown/Aston Martin DB3S.
Champcar - Springfield 100 : victoire de Sam Hanks sur Bardahl/Kurtis Kraft 4000 Offenhauser.
Prix de Bremgarten : victoire de Ringgenberg sur Porsche 356 (1.5 litre) et de Willie Daetwyler sur Alfa Romeo 4.5 (+1.5 litre).
23 août :
Grand Prix de Suisse à Bremgarten : victoire de Alberto Ascari sur Ferrari 500 (F1-F2).
Trullo d'Oro : victoire de Franco Bordoni sur Franco Bordini/Simca-Gordini T15S 2.3.
Course Handicap Edenvale à Toronto : victoire de Kenneth Ahr sur Siata Spyder.
DDRSC - Sachsenringrennen Meisterschaftslauf à Hohenstein-Ernstthal : victoire de Vaclav Bobek sur Skoda (1.1 litre) et de Arthur Rosenhammer sur Rennkolektiv/EMW R1/53 1500 Sport (1.5 litre).
Grand Prix de Boyaca : victoire de Daniel Rebolledo sur Jaguar XK120.
Nascar Nextel Cup - Princess Anne Speedway à Norfolk : victoire de Herb Thomas sur FABULOUS/Hudson '53.
Mort du pilote Stanley J. Krumrey sur le circuit de Midway Downs.
26 août :
Grand Prix Jubilée du Portugal à Lisbonne : victoire de Felice Bonetto sur Lancia.
Mort du mécanicien Lawrence Edward Stephey sur le circuit de Defiance Speedway.
27 août :
Mort du mécanicien Merlin A. Hawkins sur le circuit de Defiance Speedway.
29 août :
6 Hours Team Relay Handicap à Silverstone : victoire de M.D. King sur MG TD.
Sheepshead Bay Trophy Race à Floyd Bennett Field : victoire de Bill Lloyd sur Jowett Jupiter (1.5 litre).
Brighton Beach Trophy Race à Floyd Bennett Field : victoire de Russ Boss sur Boss/Jaguar XK120 (1.5/+1.5 litre Modifié).
Floyd Bennett Grand Prize Cup Race à Brooklyn : victoire de Phil Walters sur Cunningham C4-R.
Nascar Nextel Cup - Hickory Speedway : victoire de Fonty Flock sur Hudson '53.
30 août :
WSC - 1000 km du Nürburgring : victoire de Giuseppe Farina/Alberto Ascari sur Ferrari 375 MM Spider Vignale.
Course de Shelsley : victoire de George Abecassis sur HWM Jaguar.
Grand Prix de Cadours à Toulouse : victoire de Maurice Trintignant sur Gordini T16 (F2).
Grand Prix de Pergusa à Enna : victoire de Franco Bordoni sur Franco Bordoni/Simca-Gordini T15S 2.3.
Champcar - Milwaukee 200 : victoire de Chuck Stevenson sur Agajanian/Kuzma Offenhauser.
5 septembre :
WSC - Tourist Trophy (Dundrod) : victoire de Peter Collins/Pat Griffith sur Aston Martin DB3S.
Sunbac National Silverstone : victoire de John B. Swift sur Jaguar Type C (1.1 - +1.5 litre), de Peter Gammon sur MG TC Spl (1.2 - 1.5 litre), de Colin Chapman sur Lotus Ford Mk VI (Formule 750cc et 1172), de Peter Gammon sur MG TC Spl (Formule Libre Handicap H1), de Lew Tracey sur Jaguar XK120 (Formule Libre Handicap H2), de N. Jarrett sur HRG (Formule Libre Handicap H3), de A. Underwood sur Riley 1100 (Formule Libre Handicap Finale) et de John B. Swift sur Jaguar Type C (Jaguar).
Santa Barbara Airport Road Race : victoire de Bob Trennert sur Bob Trennert MG TD (MG), de Lammy Lamoreaux sur Lammy Lamoreaux/Singer 1500 (1.5 litre Production), de Cy Painter sur Cy Painter/Jaguar XK120 (Jaguar Production), de Ces Critchlow sur Ces Critchlow/MG TD (MG), de Hastings Harcourt sur Hastings Harcourt/Porsche Super (1.5 litre Production) et de James Lowe sur James R. Lowe/Frazer Nash Le Mans Replica Mk II (+1.5 litre Production).
6 septembre :
Course de Merano : victoire de Juan Manuel Fangio sur Alfa Romeo 6c3000CM Spider.
Grand Prix Sport Supercortemaggiore de Monza : victoire de Juan Manuel Fangio sur Alfa Corse/Alfa Romeo 6C 3000 CM Spider.
Mort du policier Aldo d'Egilio sur le circuit de Merano.
Sachsenringrennen à Chemnitz : victoire de Edgar Barth sur EMW 52/53 BMW (F2).
Circuito di Sassari : victoire de Roberto Sgorbati sur Osca MT4 1100.
Circuito di Salerno : victoire de Bernardo Taraschi sur Giaur.
SCCA - Thompson Raceway : victoire de William Eager sur MG TC (1.5 litre Modifié), de George Weaver sur Healey Oldsmobile (Sans Restriction), de Peter J. Crocker sur Jaguar XK120 (Jaguar), de Henry Rudkin sur Bandini (1.1 litre), de Bob Holbert sur MG TD (MG), de Masten Gregory sur Jaguar Type C (5.0 litres Modifié), de Phil Walters sur Cunningham C4-R (8.0 litres Modifié) et de Briggs Cunningham sur Briggs Cunningham/Osca MT4 (1.5 litre Modifié).
Santa Barbara Airport Road Race : victoire de Cy Painter sur Cy Painter/Jaguar XK120 (Jaguar Production), de Ken Miles sur Ken Miles/MG Mk II Special (1.5 litre Modifié), de Bill Stroppe sur Bill Stroppe/Kurtis Kraft Mercury 500S (+1.5 litre Modifié), de Ken Miles sur Ken Miles/MG Mk II Special (1.5 litre Modifié et Stock), de Bill Stroppe sur Bill Stroppe/Kurtis Kraft Mercury 500S (+1.5 litre Modifié et Stock) et de Jean Burkhard sur John J. Burkhard Jr./MG TD (Femmes).
Santa Barbara Trophy : victoire de Phil Hill sur Phil Hill/Ferrari 2.9.
Mort du pilote Juan Ernesto Tamborini sur le circuit de Los Toboganes.
7 septembre :
Champcar - Ted Horn Memorial à DuQuoin : victoire de Sam Hanks sur Bardahl/Kurtis Kraft 4000 Offenhauser.
Champcar - Pikes Peak Auto Hill Climb : victoire de Louis Unser sur Federal Engineering/Kurtis Kraft 4000 Offenhauser.
Nascar Nextel Cup - Darlington Raceway (Southern 500) : victoire de Buck Baker sur Griffin Motors/Oldsmobile '53.
Mort du spectateur Alvie Wesley Wilson sur le circuit de Cowley County Fairgrounds.
12 septembre :
Course de Skarpnäcksloppet à Stockholm : victoire de Björn Martenson sur Allard J2X, de Arthur Wessblad sur Porsche (Production 1.5 litre) et de Oscar Swahn sur Jaguar XK120 (Production +1.5 litre).
Course de Goodwood : victoire de Richard Stoop sur Fraser Nash.
Aston Martin Owners Club à Snetterton : victoire de Don Moore sur MG PA (1.1 litre), Cliff Davis sur Tojeiro Bristol (2.0 litres), George Abecassis sur HWM Jaguar (3.0/+3.0 litres), de Ron Flockhart sur ERA R4D (Formule Libre) et de Edgar Wadsworth sur Healey Saloon (Handicap).
RedeX Trophy à Thetford : victoire de Eric Thompson sur RRC Walker Racing Team/Connaught A Lea Francis (F2).
Champcar - Syracuse 100 : victoire de Tony Bettenhausen sur Belanger/Kurtis Kraft Offenhauser.
BARC à Goodwood : victoire de Len Potter sur Panhard Dyna (Closed Car Handicap), Colin Chapman sur Lotus Ford Mk VI (1.1 litre), Peter Gammon sur MG TC Spl (1.5 litre), Tony Page sur Allard J2 (3.0/+3.0 litres), Tom Dargue sur MG Spl (Handicap), Tony Everard sur Aston Martin DB2 (Handicap), Tom Haig sur MG TC Spl (Handicap) et de Hamish Orr Ewing sur Bentley 4.5 (Handicap).
Wakefield Trophy à Curragh : victoire de Anthony Powys-Lybbe sur Alfa Romeo P3 (Formule Libre).
Mort du spectateur Lawrence Syrell sur le circuit de Syracuse.
13 septembre :
Grand Prix d'Italie à Monza : victoire de Juan Manuel Fangio sur Maserati A6GCM/53 (F1-F2).
Coppa Inter-Europa : victoire de Marino Guarnieri sur Fiat Zagato (750cc), de Pierpaolo Poillucci sur Fiat Zagato (1.1 litre), de Giulio Musitelli sur Scuderia Guastella/Ferrari 166MM/53 (2.0 litres) et de Franco Cornacchia sur Franco Cornacchia/Ferrari 212 Export (3.0 litres).
Skarpnäcksloppet à Stockholm : victoire de Erik "Ockelbo" Lundgren sur Erik Lundgren/Ford Special V8 (F2).
Tour de France : victoire de Jacques Péron/R. Bertramnier sur Jacques Péron/Osca MT4 1100 (Voitures Sport à Haute Performance - ruban jaune) et de Paul Condrillier/Daniel sur Renault (Voiture de série - ruban jaune).
Nascar Nextel Cup - Central City Speedway à Macon : victoire de Speedy Thompson sur Oldsmobile '53.
14 septembre :
Mort du pilote Douglas Carson sur le circuit de Goodwood.
18 septembre :
Mort du pilote Baron Charles Victor Raymond André Evance de Tornaco sur le circuit de Modena.
19 septembre :
London Trophy à Crystal Palace : victoire de Stirling Moss sur Cooper T24 Alta (F2), de Bob Said sur Osca MT4 (1.5 litre) et de Mike Keen sur R.J. Chase/Cooper Bristol (2.5 litres).
Peterborough Motor Club à Silverstone : victoire de Arthur Mallock sur Austin Ford (Handicap), Len Gibbs sur Riley 9 (Handicap), Bill Moss sur Alfa Romeo 1500s (Handicap), Jack Sears sur Jaguar XK120 (Handicap), Len Gibbs sur Riley 9 (1.25 litre), Peter Gammon sur MG TC Spl (1.5 litre), Peter Gammon sur MG TC Spl (+1.5 litre), de Nigel Allen sur Lotus Ford Mk VI (Formule 750cc et 1172) et de Peter Gammon sur MG TC Spl (Motor Sport Handicap).
Grand Prix de Watkins Glen : victoire de Walt Hansgen sur Jaguar XK120 Spl, de M.R.J. Wyllie sur Dr. M. Roy J. Wyllie/Jaguar Xk120M (Formule Libre) et de George Moffett sur George Moffett/Osca (1.5 litre).
Mort du pilote Bill Belvins sur le circuit de Raleigh Speedway.
Mort du pilote Jesse Ray Midkiff sur le circuit de Raleigh Speedway.
20 septembre :
Coupe de Paris à Montlhéry : victoire de Pierre "Pagnibon" Boncompagni sur Ferrari 250MM.
Coupe d'Automne à Montlhéry : victoire de Jean-Pierre Profichet sur BMW (T2.0 litres), de Lino Fayen sur Panhard (T+2.0 litres), de Pierre Chancel sur Panhard (750cc), de Marcel Balsa sur BMW (2.0 litres) et de Pierre Levegh sur Talbot T26GS (4.5 litres)
Prescott Hillclimb : victoire de George Abecassis sur HWM Jaguar.
Gran Premio di Modena : victoire de Juan Manuel Fangio sur Maserati A6GCM/53 (F2).
Winfield Joint Committee à Charterhall : victoire de Ian Scott Watson sur MG (Handicap 1), H.D. Brown Kelly sur Bentley (Handicap 2), J.G. Lockhart sur Bentley (Handicap Finale), de Ron Flockhart sur ERA R4D (Formule Libre) et de Jack Walton sur Cooper Bristol (Scratch).
Madera Road Race : victoire de Don Brittan sur MG TC (1.5 litre Novice), Chuck Tatum sur GMC Special (+1.5 litre Novice), Barbara Lindquist sur Allard Cadillac (F3 Femmes), Ken Miles sur MG Special (1.5 litre Modifié) et de Phil Hill sur Bill Devin/Ferrari 250 MM Berlinetta Pininfarina (+1.5 litre Modifié).
Nascar Nextel Cup - Langhorne Speedway : victoire de Dick Rathmann sur Hudson '53.
26 septembre :
Champcar Hoosier Hundred : Indianapolis : victoire de Bob Sweikert sur Dean Van Lines/Kuzma - Offenhauser.
Goodwood International : victoire de George Abecassis sur HWM Jaguar (+1.5 litre) et de Peter Woozley sur Allard J2X (Handicap).
Corsa Sport Citta Nacional di Buenos Aires : victoire de Enrique Saenz Valiente sur Arauz Cadillac Spl.
Madgwick Cup à Goodwood : victoire de Roy Salvadori sur Connaught A Lea Francis (F2).
Champcar - Hoosier Hundred : victoire de Bob Sweikert sur Dean Van Lines/Kuzma Offenhauser.
27 septembre :
Bernauer Schleifrennen à Bernau : victoire de Arthur Rosenhammer sur EMW 52/53 BMW (F2), de Kurt Ahrens Sr. sur Kurt Ahrens Sr./Cooper Norton (F3) et de Richard Trenkel sur Bündheim/Porsche (1.1 litre).
Course de vitesse à Agen : victoire de Roger Loyerr sur Henri de Clarens/Simca-Gordini T15S 2.3.
28 septembre:
Mort du pilote Wayne Fuel sur le circuit de Oswego Speedway.
Septembre :
Présentation de la Merdes-Benz 180.
1 octobre :
Salon de Paris : Ferrari 250 Europa.
2 octobre :
Mort du pilote Raymond A. "Ray" Hill sur le circuit de Thompson International Speedway.
3 octobre :
Joe Fry Memorial Trophy à Castle Combe : victoire de Bob Gerard sur Bob Gerard/Cooper T23 Bristol (F2).
Bristol MC & LCC à Castle Combe : victoire de Reg Parnell sur Aston Martin DB3S (+1.5 litre) et de Jim Mayers sur Monkey Stable/Kieft MG (1.5 litre).
Long Beach Sports Car Road Race à Terminal Island : victoire de Chuck Daigh sur Jay Beesemyer/Jaguar Sp. (+1.5 litre).
Nascar Nextel Cup - Bloomsburg Fairgrounds : victoire de Herb Thomas sur FABULOUS/Hudson '53.
4 octobre :
Coupe du Salon à Montlhéry : victoire de Roger Loyer sur Écurie Paris/Simca-Gordini T15S 2300.
Long Beach Sports Car Road Race à Terminal Island : victoire de Ken Miles sur Ken Miles/MG Sp. (1.5 litre) et de Bill Stroppe sur Bill Stroppe/Kurtis Mercury 500S (Sports).
Nascar Nextel Cup - Wilson Speedway : victoire de Herb Thomas sur FABULOUS/Hudson '53.
Mort du pilote Roy Melvin Kooken sur le circuit de Helena Fairgrounds.
10 octobre :
North Staff Motor Club à Silverstone : victoire de Rodney Nuckey sur Colin Chapman/Lotus Ford Mk VI (1.2 litre), Jack French sur Simplicity (Formule 750cc), Peter Gammon sur MG TC Spl (1.5 litre), de Peter Gammon sur MG TC Spl (2.0/3.0 litres), de Michael Head sur Jaguar Type C (Illimité), de David Rees sur Austin 750 (Handicap), de Leslie Marr sur Connaught Type A (Formule Libre) et de Alex McMillan sur BMW 328 Brescia (Handicap).
Course de Silverstone : victoire de T. Moore sur HWM Jaguar.
11 octobre :
Nascar Nextel Cup - North Wilkesboro Speedway (Wilkes 160) : victoire de Speedy Thompson sur Oldsmobile '53.
13 octobre :
Nascar Nextel Cup - Martinsville Speedway : victoire de Jim Paschal sur Big Bear Market/Dodge '53.
17 octobre :
Curtis Trophy à Thetford : victoire de Bob Gerard sur Bob Gerard/Cooper T23 Bristol (F2).
West Essex Car Club à Snetterton : victoire de Peter Gammon sur MG TC Spl (1.5 litre), George Abecassis sur HWM Jaguar (+1.5 litre) et de Colin Chapman sur Lotus Ford Mk VI (1.5 litre Handicap).
SCCA - Reno Sagebrush Race & Biggest Little Race : victoire de Kjel Qvale sur MG Special (1.5/+1.5 litre Novice).
18 octobre :
Coppa d'Oro di Sicilia : victoire de Casimiro de Oliveira sur Casimiro de Oliveira/Ferrari 250MM.
Campionato AC Bologna : victoire de Roberto Sgorbati sur Osca MT4 1100.
SCCA - Reno Comstock Race : victoire de Joe Cochran sur Allard Cadillac (Novice).
SCCA - Reno Survival Race : victoire de Ray Seher sur Jaguar XK120 (Jaguar).
SCCA - 2½ heures de Reno : victoire de Sterling Edwards sur Sterling Edwards/Ferrari 340.
23 octobre :
Mort du pilote William "Bill" Annabel sur le circuit de Sydney Sports Ground.
24 octobre :
Mort du pilote John L. Negley Jr. sur le circuit de Turner Air Force Base.
25 octobre :
Champcar - Sacramento 100 : victoire de Jimmy Bryan sur Springfield Welding/Kurtis Kraft 4000 Offenhauser.
SCCA - 75 miles de Sowega : victoire de John Fitch sur Cunningham (Modifié), de Dick Thompson sur Porsche (1.5 litre Production) et de Russ Boss sur Jaguar XK120 (Jaguar).
SCCA - 250 miles de Sowega : victoire de William Spear sur Bill Spear/Ferrari 340.
Mort du pilote Jorge Orduna sur le circuit de Tandil.
1 novembre :
Coppa Sant'Ambroeus : victoire de Giuliano Ronzoni sur Fiat Zagato 750.
Course Siena-Firenze : victoire de Bruno Venezian sur Osca MT4 1100.
Nascar Nextel Cup - Lakewood Speedway à Atlanta : victoire de Buck Baker sur Griffin Motors/Oldsmobile '53.
Mort du pilote Harry Ellsworth "Reds" Fowler Jr. sur le circuit de Marlboro Motor Raceway.
8 novembre :
SCCA - Orange Empire National Sports Car Races à March : victoire de Riddelle Gregory sur Masten Gregory/Jaguar Type C (Novice), de Herbert Mackay-Fraser sur H. Mackay-Fraser/Jaguar XK120M (Production) et de Ken Miles sur K.H. Miles/MG Special (1.5 litre).
SCCA - National March : victoire de John Fitch sur Briggs S. Cunningham/Cunningham C4-R (+1.5 litre).
11 novembre :
Champcar - Phoenix 100 : victoire de Tony Bettenhausen sur Belanger/Kurtis Kraft Offenhauser.
Mort du pilote Edouard Meyer sur le circuit du Rallye du Maroc.
14 novembre :
Mort du pilote Harris Gilbert "Pete" Ducker sur le circuit de Arizona State Fairgrounds.
19 novembre :
Mort du co-pilote Giuseppe Scotuzzi sur le circuit de Carrera Panamericana.
Mort de 4 spectateurs sur le circuit de Carrera Panamericana.
Mort de 2 policiers sur le circuit de Carrera Panamericana.
20 novembre :
Mort du pilote Antonio Stagnoli sur le circuit de Carrera Panamericana.
21 novembre :
Mort du pilote Felice Bonetto sur le circuit de Carrera Panamericana.
23 novembre :
WSC - Carrera Panamericana : victoire de Juan Manuel Fangio/Gino Bronzoni sur Lancia D24 Pininfarina.
26 novembre :
Mort du pilote Herbert J. "Whitey" Borchers sur le circuit de Mount Vernon Fairgrounds.
Novembre :
Présentation de la Seat 1400.
5 décembre :
Mort du pilote César Emanuele sur le circuit de Gran Premio Argentino.
6 décembre :
Grand Prix de Guadeloupe à Pueblo : victoire de Umberto Maglioli sur Ferrari 375 MM.
13 décembre :
Carrera Jalisco à Guadalajara : victoire de Guido Mancini sur Ferrari 375.
14 décembre :
Torrey Pines Race Meeting : victoire de Johnny von Neumann sur Porsche SL 356 (1.5 litre) et de Phil Hill sur Jaguar XK120C (+1.5 litre).
16 décembre :
Mort du pilote Basil Cook sur le circuit de Burman Drive.
20 décembre :
12 heures de Casablanca : victoire de Piero Scotti/Giuseppe Farina sur Ferrari 375MM Berlinetta.
National Mar del Plata : victoire de J. Bruno sur Allard Cadillac.
27 décembre :
Grand Prix de Rio de Janeiro : victoire de Fernando de Mascarenhas sur Ferrari 250MM.
Mort du pilote Peter Brian "Lucky" Spalding sur le circuit de Katoomba Showground.
Course d'Aspen : victoire de G. Joseph sur Ferrari 340 America.
Course de Willow Springs : victoire de Jack McAfee sur Ferrari 340 America.
Ottawa Car Road Race : victoire de G. van Bock sur Jaguar XK120 Spl.
Coupe d'Automne de Montlhéry : victoire de Lino Fayen sur Fayen/Ferrari 212 Export.
Course de Mendoza : victoire de José Maria Ibanez sur Ferrari 225S.
Grand Prix de Sao Paulo : victoire de Jacques Herzet/Johnny Claes sur Ferrari 166MM.
Course de Golden State Park : victoire de Phil Hill sur Ferrari 250MM Vignale Spider.
Course de March Field : victoire de Bill Devin sur Ferrari 250MM.
Course d'Elkhart Lake : victoire d'une Ferrari 212 Coupé.
Course de Charter Hall : victoire de Reg Parnell sur Aston Martin DB3S.
Course de Volta au Portugal : victoire de Fernando de Mascarenhas sur Ferrari 250MM.
Nascar - Martinsville Race : victoire de Wayne Alspaugh.
Grand Prix de Dakar : victoire de Guy Berthomier sur Jaguar Type C (+2.0 ltres).
Coppa Ascoli : victoire de Salvatore Casella sur Stanguellini.
Circuito del Castello : victoire de Salvatore Casella sur Stanguellini.
Course de Brindisi : victoire de Bernardo Taraschi sur Giaur.
Course de Rio de Janeiro à Maracana : victoire de Vasco Sameiro sur Ferrari 225S.
National Mar del Plata : victoire de José Maria Ibanez sur Ferrari 2.7.
Vuelta di Colombia : victoire de William Griebling sur Ford Cadillac.
Chino Raod Race : victoires de John von Neumann sur Porsche (1.5 litre).
Cumberland Raod Race : victoires de Walt Hansgen sur Jaguar Special.
Irish Motor Club Racing à Phoenix Park : victoire de Vince Hennessy sur Austin Spl. (Formule Libre 1), de Alan Brown sur HRG (Formule Libre 2), de Desmond Titterington sur Allard J2 (Formule Libre 3) et de Desmond Titterington sur Desmond Titterington/Allard J2 (Formule Libre Finale).
Mort du pilote Hugo Steiner sur le circuit de Hockenheimring.
Début de la fabrication de la Renault 4CV par FASA, à Valladolid.
Présentation de l'Iso Isetta.

Championnats

Formules

Alberto Ascari remporte le Championnat du monde des pilotes de Formule 1.
http://www.laberezina.com/Menu_histoire/menuhistoire.htm



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: DÉCÉNIE DE 1950 À 1960

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum