USF1 et Campos, le grand bluff.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

USF1 et Campos, le grand bluff.

Message par Modena49 le Sam 19 Jan - 4:36:14

La F1 low cost pensée pour régénérer les grilles en 2010 est en train de tourner au fiasco. A moins d’un mois du début de la saison, deux des quatre nouvelles écuries sont dans l’impasse, Campos Meta et USF1. Ces deux “teams“ ressemblent de plus en plus à des projets fumeux. Tout cela pourrait profiter à l’énigmatique équipe Stefan GP.

Campos Meta, lost in Murcie.

Lorsque Adrian Campos ex pilote de F1 avait été retenu par la FIA, son projet semblait sérieux. Il avait même suscité un certain enthousiasme en annonçant l’engagement de Bruno Senna et que ses châssis seraient conçu par Dallara, spécialiste reconnu dans le sport automobile. Mais très vite, c’est le silence radio, alors les deux autres nouvelles équipes, Lotus et Virgin présentaient rapidement leurs deux pilotes et leur monoplace. Les mois passent, toujours pas de deuxième pilote et surtout toujours pas de voiture. Début février, Dallara stoppe le développement du châssis, car Campos ne paye plus ses factures. Le 18 février dernier, coup de théâtre, l’homme d’affaires espagnol, Jose Ramon Carabente, prend le contrôle total de l’écurie et met Colin Kolles (ex Jordan, Spyker, Force India) à sa tête. Le premier diagnostique du docteur Kolles est sans appel: «Campos, un atelier vide». Il a trois semaines pour amener Campos à Bahreïn. On lui souhaite bon courage!!

USF1, Apocalypse Charlotte.

L’inscription d’USF1 avait surpris. Les écuries made in USA (Penske, Parnelli, Shadow, Force) qui ont tenté la F1 ont rarement brillé. USF1 n’a pas réussi à convaincre un pilote américain de courir dans une de leur monoplace. L’équipe n’a signé qu’un seul pilote, pour le moment, José Maria Lopez. L’argentin est un pilote payant soutenu par son gouvernement. Rapidement comme chez Campos, aucune monoplace en vue et les factures s’accumulent. José Maria Lopez n’a pas amené tout le budget prévu et des rumeurs l’annonce partant. Ce qui étonne le plus dans cette affaire, c’est l’attitude de Peter Windsor et Ken Anderson. A chaque rumeur alarmiste, à chaque mauvaise nouvelle, ils assurent qu’ils seront à Bahreïn. Mais rien n’est moins sur. Malheureusement pour USF1, pas encore de chevalier blanc pour rétablir la situation au dernier moment.

Stefan GP, le toy Attaque.

Toutes ces tristes tribulations pourraient profiter au troisième larron, Stefan GP. Zoran Stefanovic, le patron a racheté les restes de l’équipe Toyota et compte utiliser les monoplaces développées par le constructeur japonais avant son retrait. Il était déçu de ne pas avoir obtenu la treizième place accordée à Sauber. Mais loin de se décourager, le serbe est particulièrement actif depuis des mois. Il a fait monter la pression en envoyant son équipe à Bahreïn, sa monoplace a passé le crash test et Il déjà signé Kazuki Nakajima. Récemment, on parle même de Jacques Villeneuve comme deuxième pilote. Mais le principal atout, c’est le soutien de Bernie Ecclestone. Le grand argentier de la F1 n’a jamais cru ni en Campos, ni en USF1. Il appui sans réserve le projet serbe.

Alors 14, 13, 12 ou 11 équipes à Bahreïn? Souhaitons que ce lamentable feuilleton prenne rapidement fin, l’image de la F1 est en jeu.
par stephane benicourt
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24960
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum