Ces marques qui défient les constructeurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ces marques qui défient les constructeurs

Message par Modena49 le Jeu 17 Jan - 23:30:00

Face aux grands constructeurs automobiles, certaines entreprises ont fondé leur écurie de F1 avec plus ou moins de succès ...

- Benetton (1986-2001): le marchand de pulls fut d’abord le sponsor de l’écurie Tyrrell, en 1983. Rachetant l’écurie Toleman, la firme italienne décida de se lancer sous son nom en 1986. L’arrivée de Flavio Briatore, qui avait fait ses preuves auprès de Luciano Benetton sur le marché nord-américain, à la tête de l’écurie, fut déterminante. Pragmatique, bien que ne connaissant pas le sport automobile, le jet-setter italien fit de Benetton un top team. Il recruta Michael Schumacher en 1991, construsit une équipe technique de qualité (Ross Brawn, Rory Byrne, Joan Villadelprat, Pat Symonds), usa de son influence pour délaisser le moteur Ford (dont il avait pourtant défendu l’exclusivité de la version optimale en 1993 face à Ron Dennis, client de Ford pour McLaren) et obtenir le V10 Renault dans la lutte contre Williams. Résultats, deux titres mondiaux pour le pilote allemand (1994 et 1995), un titre constructeurs (1995). En1995, Benetton est au pinacle, avec 11 victoires en 17 courses, 9 pour Schumacher et 2 pour Herbert. Au départ du diable rouge fin 1995 chez Ferrari, Benetton déclina ... une seule victoire après l’ère Schumacher, en 1997, avec Gerhard Berger à Hockenheim. L’homme avec qui tout avait commencé, en 1986 à Mexico ... En 2001, Benetton est phagocyté par Renault qui veut construire une écurie complète en F1 pour 2002. Benetton cède ainsi les installations d’Enstone où sont construits les châssis.

-Red Bull (2005-2009): Lors de ses nombreux voyages, en 1982, un entrepreneur autrichien, Dietrich Mateschitz, découvre le Krating Daeng, une boisson tonique thaïlandaise. Il se rend rapidement compte que la boisson l’aide à supporter le décalage horaire et que de nombreux chauffeurs de camions et de taxi en consomment pour rester éveillés. La boisson thaï Krating Daeng contient de la taurine et de la caféine, il décide de la commercialiser en dehors de l’Asie, sous le nom de Red Bull. En 1995, Red Bull sponsorise l’écurie suisse Sauber, qui dispute sa troisième saison dans le championnat du monde de F1. En 2005, Red Bull franchit un palier supplémentaire et lance sa propre écurie, reprenant les installations de Jaguar, vendu par Ford. L’écurie se fait remarquer par sa communication et son goût pour les effets médiatiques ... monoplaces décorées à Monaco (Star Wars en 2005, Superman en 2006), publication du journal Red Bulletin dans le paddock (qualifié de torchon par Ron Dennis, qui l’avait interdit dans les murs du motor-home McLaren!). Mais l’écurie autrichienne progresse à pas de géants. Recrutant David Coulthard et Adrian Newey, Red Bull se donne les moyens de ses ambitions. Une écurie satellite, Toro Rosso, est même créée sur les cendres fumantes de l’équipe italienne Minardi. En 2009, grâce au pilote d’exception qu’est Sebastian Vettel et à la créativité de Newey, qui exploite à merveille le nouveau règlement technique (retour des slicks, modification des ailerons), même sans KERS (credo de Ferrari et McLaren)ou double diffuseur(atout majeur de Brawn GP), les premières victoires arrivent (Shanghai, Silverstone, Nurburgring, Suzuka, Interlagos, Abu Dhabi), ainsi que la deuxième place au classement des constructeurs. En 2010, il faudra transformer l’essai, et vaincre face à Ferrari, Mercedes-Petronas et McLaren

-Virgin Manor: après un partenariat avorté avec Brawn GP en 2009, Richard Branson n’ayant pu s’entendre avec Ross Brawn sur le montant de l’enveloppe à donner à l’écurie née des cendres de Honda, en contrepartie d’un titre de sponsor, Virgin s’associe à Manor, une des quatre nouvelles écuries qui disputera le championnat 2010 (avec US F1, Campos Meta et Lotus). Le directeur technique sera Nick Wirth, fondateur de l’ancienne écurie Simtek. pape de la CFD (Computational Fluid Dynamics), méthode de conception par ordinateur, Wirth construira une F1 sans passer par l’étape soufflerie ... Unrisque énorme ... en effet, la dernière monoplace conçue via ce principe fut laLola en 1997, qui concéda douze secondes à la WilliamsRenault en Australie, avant de quitter le championnat prématurément(un tel fiasco que la plupart des ouvrages de F1 ne mentionnent pas le nom deLola pour la manche de Melbourne en 1997!).Le pilote principal de Virgin Manor sera Timo Glock (ex Toyota). Il sera épaulé par Lucas di Grassi, un des grands espoirs venus du GP2, l’antichambre de la F1.

Certains sponsors, eux,avaient acheté le titre de motoriste pour accroître leur espace publicitaire, tel le pétrolier malais Petronas. Sauber avait ainsi rebaptisé ses moteurs Ferrari clients de 1997 à 2004 (Petronas qui en 2010 sera associé à Mercedes GP). Idem pour Acer avec Prost en 2001, ou pour Playlife avec Benetton entre 1998 et 2000 (sur des moteurs Supertec, ex-Renault). Autre exemple,European avec Minardi en 2001 (les moteurs étant de vieux Ford Zetec). European est le nom d’une société de fret aérien appartenant à Paul Stoddart, homme d’affaires australien qui avait pris le contrôle de l’écurie Minardi en 2001.

D’autres, enfin, servaient juste de mécènes même si leur nom avait été emprunté par l’écurie.
Copersucar, mécène des frères Fittipaldi en 1976, British American Tobacco, pourvoyeur de fonds de l’écurie BAR entre 1999 et 2004, écurie fondée par Craig Pollock, Adrian Reynard et Jacques Villeneuve, Embassy, partenaire de Graham Hill entre 1973 et 1975 pour l’équipe Embassy Hill.

Autre célèbre mécène, une personne physique, Walter Wolf. Cet industriel canadien avait bâti une fortune colossale dans la construction de plate-formes de forage pétrolier.
Il lança son écurie de F1 en 1977 avec Jody Scheckter, et gagna dès son premier Grand Prix, en Argentine.

Depuis 1968 et l’arrivée de Gold Leaf sur le flanc des Lotus de Colin Chapman, les sponsors ont pris une place grandissante en F1. Le passage de Vodafone de Ferrari à McLaren avait fait grand bruit en 2007. Autre tendance, les sponsors suivants les pilotes. Soit parce qu’ils sont des vedettes confirmées, soit pour leur offrir un baquet ...

La banque espagnole Santanderavait suivi Alonso chez McLaren en 2007, la voilà chez Ferrari pour 2010, en même temps que l’Espagnol, pour une corbeille de mariage bien arrosée ... On se souvient également de la présence de l’assureur espagnol Mutua Madrilena chez Renault, avant que le crashgate de Singapour 2008, révélé à l’automne dernier par les Piquet, ne compromette cet accord pour le Losange, déjà privé du soutien d’ING.
En 1996, Pedro Diniz avait obtenu unbaquet chez Ligier Mugen Honda. Pilote payeur, le Brésilien arrivait avec un énorme paquet de millions de dollars, offerts par l’entreprise italienneParmalat, avec qui son père travaillait au Brésil. Cette manne providentielle fut bien entendu acceptée par l’écurie Ligier. Diniz, malgré un manque de talent évident, dura en F1 jusqu’en 2000 (Ligier en 1996, Arrows en 1997 et 1998, Sauber en1999 et 2000) avant de prendre des parts chez Prost en 2001.

Parmalat qui connaissait déjà bien la F1(ancien sponsor personnel de Niki Lauda dans les années 70, sponsor de l’écurie Brabham BMW).

Cette tendance nouvelle préfigure peut-être la F1 de l’avenir ... ce ne seront peut être plus Mercedes et Ferrari contre Renault mais Vodafone ou Siemenscontre Google ou Coca-Cola ...
par AxelBorg
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24967
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces marques qui défient les constructeurs

Message par Guylaine le Jeu 17 Jan - 23:36:40




**********************
BONJOUR Invité PLAISIR DE TE VOIR !!!
Apprendre ce qu'était hier pour savoir aujourd'hui et faire demain... : HISTORIQUE F1.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
MICHAEL SCHUMACHER est le Roi de la F1, jusqu'à preuve du contraire...Il est le plus grand de tous .Il est maintenant = LÉGENDE VIVANTE ...mais dans quelle conditon... ♥♥♥ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Guylaine
Administratrice fondatrice
Administratrice  fondatrice

Messages : 20507
Date d'inscription : 08/03/2008

http://histo.annuaire-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces marques qui défient les constructeurs

Message par dom465 le Ven 18 Jan - 9:29:11

Comme mécène, il y eu aussi Lord Hesketh, pas mal folklorique dans son genre. Mais qui lança quand même la carrière de James Hunt. Faut dire qu'ils avaient tout pour s'entendre, ces deux-là !

avatar
dom465
Membre Honorable
Membre Honorable

Messages : 2913
Date d'inscription : 16/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces marques qui défient les constructeurs

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum