Courses de Noël

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Courses de Noël

Message par dom465 le Jeu 17 Jan - 3:17:53

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Il fut une époque où la communauté de la Formule 1 profitait de l'été austral pendant la période des fêtes. On se souvient des Grands Prix d'Argentine et du Brésil disputés en janvier par des chaleurs caniculaires dans les années soixante-dix, mais on se rappelle moins des épreuves courues en Afrique du Sud généralement en décembre dans les années soixante. Le Grand Prix d'Afrique du Sud était alors organisé à East London, tandis qu'une course hors-championnat (le Grand Prix du Rand) avait lieu deux semaines auparavant à Kyalami. En 1962, l'ultime manche du Championnat du monde eut lieu le 29 décembre et Graham Hill (BRM) put fêter son titre et le Nouvel An sur place en l'emportant devant les Cooper de Bruce McLaren et Tony Maggs après l'abandon de son rival Jim Clark (Lotus). Un an plus tard, le 28 décembre 1963, l'Ecossais prenait sa revanche et décrochait sa première couronne mondiale en dominant largement ses adversaires, Dan Gurney (Brabham) concédant plus d'une minute sous le drapeau à damier, les autres étant classés à un tour : Graham Hill (BRM), Bruce Mclaren (Cooper) et Lorenzo Bandini (Ferrari).

Après la tournée sud-africaine, les concurrents se rendaient en Nouvelle-Zélande pour participer à la Série Tasmane, qui mettait aux prises des F1 avec l'ancienne réglementation moteur (2,5 litres de cylindrée au lieu des petits 1500 cc de la période 1961/65 en F1). En dehors du Championnat du monde, les pilotes rejoignaient parfois des écuries rivales, comme Bruce McLaren chez BRM pour la Série Tasmane faute de Cooper disponible. En faisant quelques recherches sur ces épreuves du bout du monde, j'ai aussi découvert que Jackie Stewart avait débuté en F1 chez Lotus ! En effet, en 1964, tout auréolé de son triomphe dans le championnat britannique de Formule 3 (au volant d'une Cooper-BMC alignée par Ken Tyrrell), l'espoir écossais signa un contrat avec BRM pour la saison 1965. Mais avant son premier Grand Prix officiel en Afrique du Sud - il était organisé le 1er janvier - Stewart put disposer de la Lotus 33 à moteur Climax de son compatriote Jim Clark, retenu à Londres par des obligations, pour le Grand Prix du Rand. C'est donc à bord d'une monoplace du Team Lotus que Jackie a effectué ses premiers pas en Formule 1. Arbre de roue défaillant au départ, il abandonna dans la première manche (remportée par Graham Hill sur... Brabham !) avant de remporter la seconde devant son futur équipier.

Trois semaines après cette course hors-championnat à Kyalami, la F1 entamait la saison 1965 le 1er janvier à East London : cette fois Graham Hill et Jackie Stewart pilotaient bien des BRM, Jimmy Clark retrouvant sa Lotus. Il s'imposa d'ailleurs devant le Champion du monde en titre John Surtees (Ferrari) et Hill, Stewart marquant le point de la 6e place. Le Grand Prix suivant était programmé à Monaco le 30 mai ! Cela laissait cinq mois aux pilotes de l'époque pour se rendre aux Antipodes courir la Série Tasmane (en Nouvelle-Zélande et en Australie) avant de regagner l'Europe pour participer à une multitude de courses ne comptant pas pour le championnat, à Silverstone, Brands Hatch et Goodwood ou encore à Syracuse en Italie, pour finalement mettre le cap sur la Principauté.

Cette année-là, Clark fit même l'impasse sur le prestigieux rendez-vous monégasque en privilégiant les 500 Miles d'Indianapolis, qu'il remporta haut la main sur sa Lotus-Ford, premier pilote européen victorieux sur le speedway depuis... 1916. Cela n'empêcha pas l'Ecossais de survoler la saison de F1 en gagnant sept des neuf Grands Prix inscrits au calendrier pour conquérir son deuxième titre. Non content de s'imposer en F1 et à Indy la même année (un cas unique dans les annales), Jim Clark courut aussi en Tourisme sur Cortina Lotus, en proto sur Lotus 30 et en GT sur Ford GT40. On le vit même s'essayer en NASCAR et lors du RAC Rally de Grande-Bretagne. Du 1er janvier au 31 décembre 1965, il avait prit part à pas moins de 42 épreuves différentes. Autres temps, autres mœurs.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



**********************
"I remember when sex was safe and Motor Racing dangerous !" Jack Brabham
"Dans le doute, il ne s'abstient jamais !" (Manu Zurini parlant de Gilles Villeneuve)
"Qand tu arrives en haut d'une côte, reste à fond. Il y a peut-être une ligne droite après !" (Willy Mairesse)

« Sais-tu ce qu'il y a de particulièrement beau dans une voiture ? Quand elle ne marche pas bien, on peut la démonter entièrement, mettre ses organes à nu, découvrir la cause précise du mal et ôter la pièce défectueuse pour la remplacer par une neuve.
Si on pouvait en faire autant pour les humains... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
dom465
Administrateur indispensable
Administrateur indispensable

Messages : 2913
Date d'inscription : 16/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum