Le jour où… Alfa Romeo est revenu en F1 !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le jour où… Alfa Romeo est revenu en F1 !

Message par Modena49 le Mer 16 Jan - 7:51:54

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Au printemps 1978, je m’étais rendu en Italie avec le photographe Bernard Asset afin de couvrir deux manches du Championnat d’Europe de Formule 2, à Vallelunga près de Rome et au Mugello dans les environs de Florence. Durant le premier week-end, un vent favorable local m’a indiqué que la nouvelle Alfa-Alfa F1 (on l’appelait comme ça en référence à sa conception 100% Alfa Romeo, châssis et moteur, au contraire de la Brabham-Alfa alignée à l’époque) allait effectuer ses premiers tours de roue sur la piste d’essai de Balocco, près de Turin, le lundi. Comme nous avions quelques jours à tuer entre les deux courses, Bernard et moi avons décidé de mettre le cap vers le Nord pour tenter de réaliser un scoop…

Dès le lundi matin, nous nous étions approchés autant que possible de ce circuit privé, dont l’entrée était évidemment interdite à “toute personne étrangère au service”. On s’est alors caché dans un sous-bois environnant pour garer notre Fiat 127 de location à l’abri des regards indiscrets, avant de franchir les grillages ceinturant le domaine en suivant un petit ruisseau, avec les pieds dans l’eau et les appareils photos de Bernard dans un sac en plastique pour les protéger ! Une fois dans la place, nous avons rampé dans les hautes herbes, cherchant un endroit propice pour commettre notre méfait.

Le bonheur qui nous inonda fut immense lorsque le bruit caractéristique du boxer 12 cylindres se fit entendre, après 45 minutes de “planque”. Soudain, nous vîmes arriver un étrange bolide noir, brut de carbone, avec un casque rouge, sans aucun doute celui du pilote d’essai Vittorio Brambilla. Un petit tour à faible allure, puis le silence retomba. Il fallut attendre encore patiemment, malgré les allergies provoquées par le pollen printanier, pour que l’Alfa-Alfa réapparaisse. Clic-clac, quelques clichés de plus, et nous pouvions prendre la fuite. Nous décidâmes de foncer sur Milan, à l’aéroport de Linate, pour y trouver un passager susceptible de ramener les précieuses pellicules sur le vol de Paris afin de les rapatrier vers la rédaction d’Autohebdo, en bouclage ce soir-là.

Une fois assurés que notre passager acceptait de prendre les bobines de film, nous avons appelé Etienne Moity, le rédacteur en chef d’Autohebdo, pour lui annoncer – avec la fierté que l’on devine – notre scoop. Son accueil nous fit l’effet d’une douche froide : “C’est pas Paris-Match, ici ! A cette heure-ci, on n’a plus de coursier pour aller à l’aéroport, et puis c’est trop tard, on boucle.” Après ce coup au moral, nous avons rebondi en passant à Bologne le lendemain matin déposer les précieuses images au bureau d’Autosprint, qui bouclait le mardi. Et le jeudi suivant, l’Alfa noire était en couverture de l’hebdomadaire italien, au grand dam de notre hebdo français qui aurait pourtant pu en faire autant…

Les tests se poursuivirent tout au long de l’été 1978 et au printemps suivant, à Zolder, mon ami Bruno Giacomelli prit part au Grand Prix de Belgique au volant de l’Alfa Romeo 179, tout de rouge vêtue comme il se doit. Pour la première fois depuis les années cinquante, le constructeur italien revenait officiellement en F1 avec une écurie dédiée, châssis et moteur faits maison. L’aventure allait durer quatre ans, avec la pole position à Watkins Glen en 1980 de mon copain Bruno pour seul exploit marquant, malgré les efforts déployés par Patrick Depailler (qui allait malheureusement se tuer en essais à Hockenheim), Mario Andretti, Andrea de Cesaris et Mauro Baldi. Le matériel fut revendu fin 1982 à l’équipe Euroracing de Paulo Pavanello, qui insista encore pendant deux saisons avec le moteur Alfa V6 turbo propulsant les monoplaces aux couleurs Benetton de Riccardo Patrese et Eddie Cheever, sans plus de résultat. Arrivederci, Alfa.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
cicuit Alfa Roméo circuit de Balacco.

Balocco est une commune italienne de la province de Verceil dans la région Piémont en Italie .. et c'est là que dans les années 60, Alfa Romeo a décidé d'acquérir une surface de 2 000 000 m2 pour y construire des routes spéciales dans le cadre du développement de nouvelles voitures.
c'est un circuit de 7.650 mètres qui y sera installé ... pour l'essai à grande vitesse des voitures (plus de 300 km/h), avec des courbes encaissées dont l'inclinaison atteint jusqu'à 30% .. et un autre circuit de 7.7 kilomètres pour les épreuves de route.
En 1993, c'est encore 21 kms en longueur, avec des sections spéciales de 3.5 kms et jusqu'à 14 % de graduation. En 1999, 2.4 kilomètres supplémentaires ..

Aujourd'hui la superficie des voies d'essai excède 5.000.000 m carré au total avec une longueur combinée de 65 kms de voies d'essai entourant un éventail très large de types de route. Les équipements sont utilisés par le groupe de FIAT (FIAT y compris, Alfa Romeo, Lancia, Maserati et Ferrari) pour l'essai et la certification de nouveaux véhicules et mais aussi pour l'organisation des événements sportifs des constructeurs de voitures, de camions et de motos du monde entier.

Le tout appartient à la famille Agnelli. Il a été dit que certaines parties seraient ouvertes au public mais ça a été vite démenti. Comme on le voit sur une des photos, le grand ovale construit dans les années 80 est une véritable autouroute (c'est la piste haute vitesse ) alors que le reste est assez étroit (7 mètres environ) ..

Le tracé original a été modifié par la construction de la "Piste Haute Vitesse". Les courbes reproduisent quelques courbes célèbres : la Grande Courbe Grande est appelée Courbe Biassono, la première Courbe de Lesmo de Monza ..
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24967
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jour où… Alfa Romeo est revenu en F1 !

Message par Guylaine le Mer 16 Jan - 10:45:51

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Quelle carte postale ici WOW!!!!!!!!!



**********************
BONJOUR Invité PLAISIR DE TE VOIR !!!
Apprendre ce qu'était hier pour savoir aujourd'hui et faire demain... : HISTORIQUE F1.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
MICHAEL SCHUMACHER est le Roi de la F1, jusqu'à preuve du contraire...Il est le plus grand de tous .Il est maintenant = LÉGENDE VIVANTE ...mais dans quelle conditon... ♥♥♥ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Guylaine
Administratrice fondatrice
Administratrice  fondatrice

Messages : 20525
Date d'inscription : 08/03/2008

http://histo.annuaire-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum