Au cœur de l’usine Mercedes de Brackley

Aller en bas

Au cœur de l’usine Mercedes de Brackley

Message par Modena49 le Mar 8 Jan - 15:58:50

L’arrivée sur le site

Baptisé “Centre des Opérations”, le site ressemble clairement plus à une salle d’opérations...chirurgicales qu’à un garage. La propreté clinique caractéristique des équipes F1 saute aux yeux, mais ici, pas de chirurgiens et de neurologues : les acteurs en action sont les mécaniciens, les spécialistes des transmissions, les maquettistes et les ingénieurs aérodynamiques –non moins consciencieux et précis-. Pourtant, le monde médical ne semble jamais bien loin, au vu de la sobriété des lieux, et du bruit constant, vous rappelant les locaux d’un dentiste…

Bienvenue à Brackley, au Centre des Opérations de l’équipe Mercedes AMG. Un endroit que peu de monde a la chance de visiter un jour, et hautement sécurisé, au point que certaines zones, comme les toilettes, ne sont accessibles qu’avec un badge magnétique !

Bob Bell accueille les visiteurs dans son sanctuaire, situé dans le Northamptonshire (Grande-Bretagne). C’est là que tout commence et se termine, précise-t-il. “Il s’agit de la Silicon Valley du sport automobile”.

C’est précisément pour cette raison que les deux Flèches d’Argent de Michael Schumacher et Nico Rosberg ont été ramenées ici après presque chaque course pour être complètement démontées, vérifiées, analysées, puis reconstruites avec soin avant un nouveau long périple en camion sur les routes européennes. La logistique diffère sur les GP excentrés, mais la méthodologie demeure la même dans de nombreux teams.

L’Angleterre est le cœur de l’industrie de la F1, avec McLaren Mercedes, Force India, Red Bull Racing, Lotus F1 Team, Williams et Caterham également dans les parages.

Avec Mercedes AMG



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au cœur de l’usine Mercedes de Brackley

Message par Modena49 le Mar 8 Jan - 15:59:56

Le désossage des monoplaces

Les quartiers généraux de Brackley accueillent plus de 450 personnes en leur sein. Bell précise que les pilotes titulaires passent également très souvent à l’usine pour rester en contact avec les châssis et les ingénieurs qui n’interrompent jamais leurs efforts sur la préparation des évolutions.

Une voiture peut être aisément configurée et soumise aux vérifications par ordinateur, mais il y a certaines choses qui demeure irremplaçables, même en F1 moderne : le retour technique des pilotes et leur feeling intime.

“Il n’y a aucune façon d’identifier ce petit point que seuls les pilotes donnent, ce ‘oui, c’est bon’. Il est tout-à-fait possible qu’une voiture soit réglée sur des réglages en théorie une fraction de seconde plus lents, mais qu’un pilote s’y sente plus en confort et puisse ainsi piloter plus vite en conséquence”, détaille Bell.

Michael Schumacher et Nico Rosberg ne sont pas les seuls à devoir se préparer de façon pointue avant chaque course : leurs monoplaces doivent également s’adapter à de nombreuses conditions différentes.

En Malaisie, par exemple, où la chaleur et l’humidité sont de la partie, le refroidissement est un réel enjeu et optimiser le flux d’air venant refroidir les freins peut être primordial. A Monza, les ailerons braqués à l’extrême minimum permettent d’atteindre de phénoménales vitesses de pointe en bout de ligne droite ; à Monaco, c’est tout l’inverse, et les virages étroits et les sections serrées font de la maniabilité une priorité absolue.

Avec Mercedes AMG
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au cœur de l’usine Mercedes de Brackley

Message par Modena49 le Mar 8 Jan - 16:00:50

L’assemblage des F1 avant les courses

Les mécaniciens reçoivent une liste détaillée de la façon dont les monoplaces doivent être assemblées en vue de la course suivante. Tout le monde marche sur ses propres platebandes et ne déborde pas sur celles du voisin. Les mécaniciens ont chacun leur spécialité à l’assemblage, du train avant de l’auto à l’aileron arrière, en passant par le moteur ou la transmission.

Un mécaniciens s’occupe également de superviser chaque monoplace et un chef mécanicien coordonne les efforts sur les deux automobiles. A Brackley, la vie est aussi organisée que dans une fourmilière, et cette chorégraphie contrôlée devient une routine des plus efficaces, où chaque mécanicien sait ce qu’il a à faire et comment.

Bien entendu, le timing entre en jeu, certaines tâches ne pouvant être réalisées qu’une fois une autre accomplie. Ce n’est qu’à la fin que tout le monde y va d’un peu d’huile de coude pour nettoyer avec attention le moindre grain de poussière, poussant l’obsession du détail un cran au-dessus de ce que votre mère intraitable vous imposait au moment de ranger la chambre !

Difficile, en assistant à cet assemblage de vis microscopiques et de câblages infinis, de penser que la voiture sera prête à temps et représentera un tout. La structure visuelle de la monoplace désossée ne ressemble en rien à l’aéro d’une F1 telle qu’on la connaît en piste. “Pas de problème”, rassure cependant Bell, habitué. “On s’en sortira” ! Quatre heures plus tard, un squelette approximatif de la monoplace commence à se dessiner : le châssis, le moteur et la transmission sont en place.

Voici le tout progressivement complété comme un jeu de construction par les parties aérodynamiques en carbone, les tuyaux véhiculant le carburant, les câbles électriques, les suspensions, les freins et les éléments de sécurité… Un grand spectacle !

Avec Mercedes AMG
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au cœur de l’usine Mercedes de Brackley

Message par Modena49 le Mar 8 Jan - 16:02:17

Rayon-X et scanner ultrason pour la fiabilité

Les mécaniciens ont fait leur travail, la monoplace est assemblée. C’est maintenant aux techniciens de jouer. Il s’agit désormais d’inspecter le moindre recoin de la machine. Ces derniers travaillent dans une pièce intimidante où pourraient être testés des produits radioactifs : la salle est en effet verrouillée par deux sas franchissables uniquement sur présentation d’un code de sécurité. Ne manquent que les lasers pour se croire dans Mission Impossible ou Ocean’s Eleven !

La technologie utilisée est surprenante. Les experts manient les rayons-X sur la monoplace et examinent celle-ci en réalisant des scanners ultrasons. Le monde de la science-fiction rattrape la réalité, et soudain, l’on comprend pourquoi la F1 est baptisée « pinacle du sport automobile ».

Chaque composant est analysé, testé. “La fiabilité est cruciale”, rappelle Bell. Même les baquets des pilotes sont régulièrement adaptés aux physionomies de ces derniers. La musculature et le profil de Nico Rosberg et Michael Schumacher ont évolué au fil de la saison, nécessitant des adaptations au fil des courses. A la fin de la journée, une voiture de course émerge miraculeusement dans la pièce, montée de pneus. La satisfaction est palpable : les ingénieurs ont remporté leur course. Place aux pilotes, désormais !

Au vu des efforts placés par toute cette ruche d’abeilles travailleuses, on imagine aisément le sentiment que peuvent ressentir ces hommes au moment où un pilote endommage durement sa monoplace contre un mur de pneus ou un concurrent ! “On ne peut rien faire concernant les erreurs de pilotage”, sourit Bell, fataliste. “Un problème technique est finalement pire, car c’est de votre faute. Et vous n’imaginez pas à quel point cela peut vous affecter et vous remettre en question”. Maintenant, on se fait une idée !

Avec Mercedes AMG
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Ecrit le mardi 08 janvier 2013 à 16:00, par Guillaume Navarro



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au cœur de l’usine Mercedes de Brackley

Message par dom465 le Mar 8 Jan - 16:14:54

Je pense que l'excès d'étude par ordinateur et la quasi disparition des essais privés pose justement un problème. Maintenant, le rôle d'un pilote dans la mise au point devient très succint. On ne l'écoute plus guère. Ce sont les ordinateurs qui décident. Et pourtant, c'est toujours un homme qui reste au volant de la monoplace. Et les pilotes ont des styles de pilotage et des ressentis différent que l'ordinateur oublie. Et c'est, je crois, la faiblesse du système. Ce qui fait que ce qui semble être la meilleure solution sur l'ordinateur n'est pas toujours la meilleure sur la piste. Que l'ordinateur ne peut pas toujours prévoir non plus toutes les différences de température, de configuration du macadam, et de pleins d'autres sensibilités que seul un grand champion pourra ressentir. Et cela fait, comme le disait Schumacher, qu'il est beaucoup plus difficile pour les pilotes de faire la différence aujourd'hui que par le passé. Et je trouve cela très dommage. Mais bon, c'est le progrès !



**********************
"I remember when sex was safe and Motor Racing dangerous !" Jack Brabham
"Dans le doute, il ne s'abstient jamais !" (Manu Zurini parlant de Gilles Villeneuve)
"Qand tu arrives en haut d'une côte, reste à fond. Il y a peut-être une ligne droite après !" (Willy Mairesse)

« Sais-tu ce qu'il y a de particulièrement beau dans une voiture ? Quand elle ne marche pas bien, on peut la démonter entièrement, mettre ses organes à nu, découvrir la cause précise du mal et ôter la pièce défectueuse pour la remplacer par une neuve.
Si on pouvait en faire autant pour les humains... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
dom465
Administrateur indispensable
Administrateur indispensable

Messages : 2914
Date d'inscription : 16/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au cœur de l’usine Mercedes de Brackley

Message par Modena49 le Mar 8 Jan - 16:26:04

l'évolution bien dommage mais c'est ainsi, je pense que le pilote est encore écouté pour certain réglage, malgré les ordinateurs !!! car sur la piste c'est lui qui ressent les caprices de sa monolpace est non l'ordinateur.



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au cœur de l’usine Mercedes de Brackley

Message par dom465 le Mar 8 Jan - 16:55:57

Certains grands pilotes, sans doute. Mais pour des jeunes qui débutent, je pense qu'on ne les écoute guère, quelle que soit l'éventuelle grandeur de leur talent !
D'où l'imbécilité du manque d'essais privés !



**********************
"I remember when sex was safe and Motor Racing dangerous !" Jack Brabham
"Dans le doute, il ne s'abstient jamais !" (Manu Zurini parlant de Gilles Villeneuve)
"Qand tu arrives en haut d'une côte, reste à fond. Il y a peut-être une ligne droite après !" (Willy Mairesse)

« Sais-tu ce qu'il y a de particulièrement beau dans une voiture ? Quand elle ne marche pas bien, on peut la démonter entièrement, mettre ses organes à nu, découvrir la cause précise du mal et ôter la pièce défectueuse pour la remplacer par une neuve.
Si on pouvait en faire autant pour les humains... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
dom465
Administrateur indispensable
Administrateur indispensable

Messages : 2914
Date d'inscription : 16/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au cœur de l’usine Mercedes de Brackley

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum