Anecdotes sympa du sport auto.

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Anecdotes sympa du sport auto.

Message par Modena49 le Mar 8 Jan - 0:07:57

Certaines sont bien connues mais bon, cela fait toujours plaisir!

Le passeport de Senna

Fin 1991, après le Grand Prix d’Australie, Ayrton Senna, nouveau triple champion du monde, fit mieux connaissance avec le top model australien Elle McPherson, à la fête de fin de saison d’Adelaïde. Puis il s’envola pour retrouver son Brésil natal, et sa propriété d’Angra dos Reis. Faisant escale à Buenos Aires, Senna fut interpellé par les autorités argentines. Un policier tendit à Senna son passeport ... Monsieur Senna, nous ne pensons pas que ce soit vous, dit le policier argentin.Gerhard Berger, coéquipier de Senna chez McLaren Honda en 1991, avait glissé une magnifique paire de seins noirs en lieu et place de la photo de son illustre équipier brésilien sur son passeport!

Eu égard à sa notoriété, Senna put sans mal repartir vers Sao Paulo ... Mais il était une nouvelle fois victime des facéties de son jovial équipier Autrichien.

L’insulte du pompiste

En 1982, Alain Prost fait équipe chez Renault avec un autre pilote français, René Arnoux. Mieux placé au championnat qu’Arnoux, Prost abord le Grand Prix de France derrière Didier Pironi (Ferrari) et John Watson (McLaren) au championnat pilotes. Le directeur sportif de Renault, Gérard Larrousse, convient avec Arnoux et Prost que René laissera passer Alain pour la victoire si les deux Renault font la course en tête sur le circuit Paul Ricard.
Très à l’aise sur le tracé provençal, Arnoux oublie sa promesse. Renault ne lui indique pas de laisser passer Prost, deuxième derrière son équipier. Arnoux n’a plus gagné depuis le Grand Prix du Brésil 1980. Deux ans. Une éternité pour un pilote. Renault ne tranche pas et trahit Prost, qui perd quatre points précieux, surtout que Pironi leader du championnat finit troisième au Castellet.
Sur le podium, Prost est furieux. Le public, non informé du deal entre Arnoux et Prost avant la course, ne comprend pas et boude Alain. Ce dernier rentre chez lui après la course, à Saint-Chamond.
Sur la route, il s’arrête prendre de l’essence. Le pompiste ne le reconnaît pas et le confond avec Arnoux ...

- Vous avez eu raison, monsieur Arnoux. Ce Prost, quel petit con!

Alain ne réagit pas et préfère ne pas envenimer la situation.

A la trahison du losange s’ajoute l’opprobre populaire. Prost, incompris, voit dans cet épisode la première faille de son aventure chez Renault. Avant le schisme de fin 1983...

La patrouille de Mansell

En 1988, Nigel Mansell est condamné aux seconds rôles chez Williams Judd. Le championnat est écrasé par les McLaren Honda turbo de Senna et Prost. Approché par la Scuderia Ferrari pour 1989, le Britannique convie l’avocat de l’écurie italienne, Henry Peter, à signer le contrat chez lui, sur l’île de Man. Henry Peter arrive chez Mansell à 10 heures du matin. Ce dernier temporise et affirme à l’avocat qu’il ne signera qu’à 11h30. Henry Peter patiente. A 11h30, il voit la patrouille aériennedes Red Arrows survoler l’île. Mansell révèle à Henry Peter qu’il a convoqué les Red Arrows spécialement pour fêter sa signature chez Ferrari. Ravi, l’avocat fait signer Mansell. Racontant l’anecdote à droite à gauche, l’avocat de Maranello comprend quelques mois plus tard qu’il a été bluffé par le pilote britannique! Mansell n’a rien convoqué du tout, les Red Arrows passant tous les jours à 11h30 sur l’île de Man!

La plongée avortée de Rory Byrne

En 1996, l’ingénieur sud-africain Rory Byrne quitte Benetton Renault. Cette saison décevante a épuisé sa motivation. Après avoir triomphé avec Schumacher, Briatore et Ross Brawn en 1994 et 1995, il prend sa retraite à 52 ans. Il décide de se consacrer à sa passion, la plongée sous-marine. Rory Byrne veut même ouvrir un centre de plongée en Thaïlande, sur l’île de Phuket. Parti quelques jours là bas, l’ingénieur aérodynamicien n’a laissé son téléphone qu’à sa femme, pour le joindreen cas d’extrême urgence.

Il reçoit très vite un coup de fil. Apeuré, il décroche ... Au bout du fil ... Jean Todt, directeur de la gestion sportivede Ferrari! Très perspicace, Todt a convaincu l’épouse de Byrne d’avoir son numéro. Après avoir recruté Schumacher et Ross Brawn, il veut absolument reconstituer la Dream Team de Benetton, avec son triangle d’or ... Ce sera chose faite dès 1997. Byrne dessinera les cinq F1 qui permettront à Schumi de gagner le championnat du monde de 2000 à 2004, avant de prendre une vraie retraite, bien méritée, fin 2005!

Rivaux sur la piste et en amour

Fin 1991, après son entrée fracassante en F1, Michael Schumacher participa à une fête dans son village de Kerpen. Il y retrouva une certaine Corinna Betsch, qu’il connaissait déjà. Repartant de la soirée avec elle, il ne la quitta plus et Corinna devint son épouse en 1995, lui donnant deux enfants en 1997 et 1999.

Schumacher connaissait déjà Corinna car celle-ci était auparavant la fiancée d’un certain Heinz-Harald Frentzen ... son ancien rival en F3 allemande en 1989, puis son coéquipier chez Mercedes en endurance en 1990. Parti en 1991 au Japon, Frentzen se fourvoya ... Moins facile à vivre, il rompit avec Corinna à peu près au moment où celle-ci tomba dans les bras de son ancien rival.

Frentzen retrouva Schumacher en 1994 en F1 sans jamais réellement pouvoir lutter contre lui, excepté en 1997 chez Williams Renault.

A noter qu’un des quatre pilotes animateurs du championnat allemand de F3 en 1989 (avec Schumacher, Wendlinger et Frentzen), Michael Bartels fut le petit ami de Steffi Graf mais échoua aux portes de la F1.

Opération Tonnerre

Comme chacun sait, Silverstone fut construit sur le site d’un ancien aérodrome de la Royal Air Force, en 1947. Par contre, le circuit fut utilisé dans le cadre d’un tournage de film. Le quatrième épisode de James Bond, Opération Tonnerre (1965) utilisa Silverstone pour tourner la poursuite automobile entre le compte Lippe, Fiona Volpe et 007.

Persona non grata

En 1986, Keke Rosberg remplaça Niki Lauda, parti à la retraite, aux côtés d’Alain Prost, chez McLaren TAG Porsche.

Au début de la saison, John Barnard organisa un briefing technique avec les deux pilotes. Rosberg vint à cette réunion affublé de ces célèbres verres fumés qui lui donnaient un look si particulier dans le paddock.

Barnard n’apprécia pas ce comportement de la part de Rosberg, dont il ne pouvait pas voir les yeux derrière les lunettes.
Au premier Grand Prix de la saison 1986, à Jacarepagua (Rio de Janeiro), Barnard ordonna à Rosberg de ne faire qu’un tour assez lent de rodage pour sa première prise de contact avec la MP4/2, puis de rentrer au stand. N’en faisant qu’à sa tête, le Finlandais décida d’impressionner l’ingénieur et de le faire céder par l’intimidation. Rosberg fit donc un tour pied au plancher sans rentrer au stand ... mais il perdit le contrôle de sa monoplace dans le deuxième, abîmant la McLaren. Barnard était furieux. Pendant que les mécaniciens réparaient les dégâts, Rosberg se changea et se balada dans le paddock de Rio en short jean et lunettes noires, look californien. McLaren dut le rappeler par haut parleur pour qu’il daigne revenir travailler!

Rosberg perdit très vite tout crédit au près du prestigieux ingénieur, qui se focalisa sur Alain Prost, dont le style de pilotage correspondait de toute façon mieux à la monoplace conçue par Barnard. Barnard aimait les pilotes soucieux de ne pas avoir de sous-virage, et Prost faisait parti de ceux là.

Une Rolex pour Rubinho

En 1997, après quatre ans de bons et loyaux services chez Jordan, Rubens Barrichello donna une nouvelle orientation à sa carrière en signant dans la nouvelle écurie écossaise Stewart, appuyée par Ford pour les moteurs. Paul et Jackie Stewart dirigeaient la petite équipe. Au Grand Prix d’Argentine, Jackie promit à Barrichello une Rolex si ce dernier parvenait à se qualifier parmi les six premiers. Barrichello se qualifia troisième, la montre était à lui!

Et il apporta dès Monaco une deuxième place inespérée à la petite écurie.

Le têtard

En 1980, Alain Prost débuta en F1 chez McLaren Cosworth, auprès de John Watson. Très vite, le Français se montra plus rapide que son expérimenté équipier. En raison de sa nationalité et de sa petite taille, les mécaniciens de McLaren surnommèrent Prost Tadpole (le têtard). Mais ils furent plus durs avec Watson, collant sur sa monoplace un autocollant John, What’s Wrong?, en lieu et place de son nom!

Trouvant cet humour à la limite de l’admissible, Prost, qui n’avait rien à gagner, demanda aux mécaniciens de ne pas s’acharner sur John. Et le Français gagna un deuxième surnom chez McLaren: Napoléon!

Marlène

En 1975, Niki Lauda remporta le championnat du monde avec Ferrari. Cette année là, il fut invité à une soirée chez le célèbre acteur allemand Curd Jurgens, qui joua notamment le rôle de Michel Strogoff au cinéma. Lauda s’éprit de la maîtresse de maison, Marlène, née au Venezuela de père autrichien et de mère espagnole, et l’épousa, vivant avec elle à Ibiza!

Marlène qui partagera tout avec Niki, l’accident de Nürburgring, le divorce avec Ferrari, la création de Lauda Air, le retour chez McLaren ...

La peine de Bjorn Borg

Il n’est pas rare que deux champions d’un même pays soit amis, même si leur discipline est différente. Parmi eux, les Suédois Ronnie Peterson et Bjorn Borg, star du tennis mondial dans les années 70. En 1978, Borg a déjà gagné 3 fois Wimbledon et 3 fois Roland-Garros. Cette année là, Peterson a un contrat de second pilote chez Lotus, derrière Mario Andretti, champion du monde 1978. A Monza, percuté par Patrese, Peterson est grièvement blessé,sur un circuit où il avait gagné trois fois (1973,1974,1976). Il meurt le lendemain matin, le lundi 11 septembre 1978. Lundi en Europe. Mais dimanche soir en Amérique où Borg joue la finale de l’US Open contre Jimmy Connors. Apprenant la terrible nouvelle, Borg n’est que l’ombre de lui-même. Son ami décédé hante sa finale. Connors exécute Borg en trois sets secs: 6-4, 6-2, 6-2. Borg qui ne gagnera jamais l’US Open, battu par la suite par un certain John McEnroe.

La bombe Gachot

En 1991, le pilote belge Bertrand Gachot est titulaire d’un baquet dans la nouvelle écurie irlandaise Jordan. En août, entre les courses de Budapest et Spa, Gachot a une altercation avec un taxi à Londres. Utilisant une bombe lacrymogène contre le chauffeur de taxi, Gachot se retrouve en prison pour quelques temps, en vertu de la loi anglaise. Sachant son pilote condamné pour la fin de saison, Eddie Jordan se met à la recherche d’un nouveau pilote. C’est alors que la nouvelle parvint aux oreilles de Willi Weber et Jochen Neerspach (Mercedes), mentors d’un certain Michael Schumacher. Ces deux hommes vont multiplier les tentatives de lobbying envers Eddie Jordan, en vacances en Espagne, pour offrir sa chance au jeune pilote allemand. Weber dépensera des sommes folles en fax et téléphone pour joindre Jordan, obtenir un essai à Silverstone puis une titularisation à Spa pour Schumacher. Qui fit donc ses débuts en F1 indirectement grâce à l’infortune de Bertrand Gachot.

La chute de Peron

En 1946, le général Juan Peron prit le pouvoir en Argentine. Passionné de sport automobile, il donna à Fangio la possibilité de promouvoir son pays par la course. Impressionnant Varzi et Wimille en 1948, Fangio put accéder au gotha des courses européennes et débuter en F1 en 1950, à la création du championnat du monde. Qu’il domina de 1950 à 1955, avec trois titres mondiaux à la clé. Seul Ascari lui arrivait à la cheville, alors que le jeune Moss pointait son nez. Mais fin 1955, Fangio avait 44 ans, trois titres en poche.Quant à Mercedes, elle se retirait après le terrible accident des 24 heures du Mans (mort du pilote Pierre Levegh et de dizaines de spectateurs de la course sarthoise). On ne devait pas revoir la firme à l’étoile en F1 avant 1993 via Ilmor (chez Sauber).

Fangio voulait se retirer, fortune faite, au sommet de sa gloire, quant Peron perdit le pouvoir fin 1955. Ancien protégé du général, Fangio ne pouvait pas rentrer en Argentine, craignant les représailles du pouvoir en place. Il continua ainsi sa carrière en 1956 et 1957, gagnant deux titres mondiaux de plus, un avec Ferrari et l’autre avec Maserati. Et prit sa retraite en 1958.

L’aviron

Les passionnés de F1 l’auront sans doute remarqué, Damon Hill, à ses débuts en 1992, reprit le même casque que son père Graham en F1. Un casque noir comportant des barres blanches verticales, formant un demi-cercle à l’arrière.

Ce casque reprenait en fait le logo du prestigieux London Rowing Club, club londonien d’aviron dont Graham Hill faisait partie.

La grève de Johannesburg

En 1982, en Afrique du Sud, les pilotes firent grève pour protester contre les mesures prises par le duo Balestre / Ecclestone. Pironi et Lauda furent intronisés porte-paroles du mouvement des pilotes, retirés dans un hôtel de Johannesburg, près du circuit de Kyalami. L’hôtel Sunny Side abrita les pilotes qui par solidarité couchèrent dans un dortoir improvisé, sur des matelas à même le sol. On retrouvait également Prost, Reutemann, Rosberg, Gilles Villeneuve ou encore de Angelis. Pour faire patienter les pilotes, Villeneuve et de Angelis se relayèrent au piano. Quant à Bruno Giacomelli, il expliqua à ses confrères comment fabriquer une bombe! Episode haut en couleurs que regrettait Prost des années plus tard. Nostalgique, Alain Prost expliquait qu’il ne ressentait plus la même solidarité entre pilotes au début des années 1990.

La liaison de Pironi

En 1982, Didier Pironi perdit le titre à Hockenheim et bien plus ... sa carrière fut brisée net par un terrible accident. Frôlant l’amputation des jambes, le Français se reconvertit dans le off-shore, où il trouva la mort en 1987 près de l’île de Wight, non sans avoir tenté (en vain) de retrouver un volant en F1. Son accident de 1982 mit un terme à une relation avec une actrice française qui devait trouver la notoriété plus tard, Véronique Jannot.

La vocation de Hunt

En 1976, James Hunt, dont le père était agent de change, devint champion du monde de F1 chez McLaren. Pilote au caractère trempé, icône des années 70, antithèse de l’ordinateur Lauda, Hunt avait pour devise Sex is the breakfast of champions.

Mais la vocation de pilote ne lui vint pas immédiatement. Il fut même attiré très tard par la course, en assistant lui même à un évènement automobile. En fait, James Hunt voulait devenir médecin. Mais il délaissa le stéthoscope pour le sport, comme bien d’autres (Franz Beckenbauer par exemple).

Changement de nom pour Nelson

Le père de Nelson Piquet (père) était ministre au Brésil. Alors que le jeune Nelson Soutomayor commençait à envisager une carrière sportive, dans le tennis d’abord puis dans le sport auto, son père lui demanda de prendre le patronyme de sa mère, Piquet, d’ascendance française, afin de ne pas pénaliser sa carrière politique en cas d’échec dans la carrière sportive de son fils! Et c’est ainsi que Nelson Soutomayor devint Nelson Piquet.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Modena49 le Mer 1 Mai - 15:27:21, édité 2 fois



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anecdotes sympa du sport auto.

Message par Guylaine le Mar 8 Jan - 4:43:48

j'en veux d'autres comme ça moi



**********************
BONJOUR Invité PLAISIR DE TE VOIR !!!
Apprendre ce qu'était hier pour savoir aujourd'hui et faire demain... : HISTORIQUE F1.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
MICHAEL SCHUMACHER est le Roi de la F1, jusqu'à preuve du contraire...Il est le plus grand de tous .Il est maintenant = LÉGENDE VIVANTE ...mais dans quelle conditon... ♥♥♥ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Guylaine
Administratrice fondatrice
Administratrice  fondatrice

Messages : 20538
Date d'inscription : 08/03/2008

http://histo.annuaire-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anecdotes sympa du sport auto.

Message par Modena49 le Mar 8 Jan - 5:50:32

qu'Eddie Irvine n'avait jamais fait une seule pole, ou encore que Prost avait embauché pas moins de 5 pilotes titulaires en une saison (2001: Alesi, Frentzen, Mazzacane, Burti, Enge), soit autant que Ferrari en 10 ans (1996-2006: Schum, Irvine, Salo, Barrichello, Massa)

Mike Hawtorn et Keke Rosberg sont les pilotes a avoir été champion du monde et a n'avoir remporte qu'une seule course lors de la saison de leur titre.

Stirling Moss est le pilote à avoir remporte le plus de courses (16) et à n'avoir jamais ete champion du monde. Il détient également le plus de 2eme place au championnat (4, devant Mansell avec 3).

Trulli a le record de participation en Gp sans avoir réalisé un meilleur tour en course soit 178 course sans MTC

quelques jours avant de remporter le gp de melbourne, pendant que ses petits copains etaient deja sur place pour s habituer au decalage horaire, kimi raikkonen un peu (beaucoup) emmeché s est inscrit a une course de moto neige en finlande (qu il a gagné !!), sous le nom de ..... james hunt !!

Fuji en 1976 sous des trombes d'eau, James hunt termine 3eme de la course et est champion du monde. Mais en arrivant au stand il se croit 5eme et vaincu et s'apprete a envoyer un pin a son directeur sportif venu le feliciter. Le directeur sportif a tout juste le temps de dire a James qu'il a termine 3eme et de desarmer son poing...

Jean Todt et Prost ont révélé dans une émission que si Schumacher n'avait pas rejoint la Scuderia Ferrari fin 95, Alain aurait été pilote Ferrari en 96...

Suzuka, 12 octobre 2003, 23h30. Après avoir bruyamment célébré sa performance dans le paddock, chemise Toyota sur le dos, esprit embrumé et éthylotest en alerte maximale, Michael Schumacher met les voiles vers les log cabins. Depuis des années, ces petits chalets de bois tout entiers dévolus à la pratique du karaoké sont choisis par le petit monde de la F1 pour marquer la fin de saison. L'allemand fête son sixième titre mondial, acquis il y a quelques heures seulement. Selon la rumeur, qui se propage comme une traînée de poudre dans l'enceinte du Circuit Hotel, il se serait laissé aller, au milieu d'une troupe grouillante, bavarde et titubante, à quelques confidences. "La saison 2004? Je ne sais même pas si j'y participerai, aurait-il lancé à la cantonade. Tout dépendra de mes premiers essais avec la nouvelle gamme de pneumatiques." Les regards se croisent, les murmures ricochent d'une oreille à l'autre. Bientôt, tous les participants hochent gravement la tête et de demandent si la forteresse Ferrari ne seraient pas sur le point de s'effondrer.
Dans les jours et les semaines qui suivront la petite phrase de Suzuka sera farouchement démentie par l'interessé et par son entourage..."

Le Japon en F1 aura marqué deux MTC, mais celui le plus connu est celui que Masahiro Hasemi marquera a Fuji en 1976.

Un MTC fort singulier qu'il marquera lors d'un tour assez spécial, puisque durant ce tour... il se fera dépasser par deux voitures. Inutile de dire que cette faute fut "étrange"... D'autant plus qu'il terminera la course à 7 tours (!!!) de James Hunt.

L'autre MTC japonais est lui tout à fait réussi, et tout à fait remarquable, marqué par Satoru Nakajima, lors du GP d'Australie 1989 sous 80t d'eau.

Coulthard à Monaco 96, avait fait le GP avec le casque de Schumacher, et au Mugello, Heidfeld avait pris le casque de Ralf.

raikkonen n avait fait qu une vingtaine de courses en monoplace avant la f1, aujourd hui, meme hamilton a plus de km que lui en monoplace dans les jambes et les bras..


une amie a moi travaillait dans le paddock dans les années 80 (en 82 je crois), et à été témoin des mauvais rapports qui éxistaient entre prost et pironi dans leurs jeunes années.
en rentrant des essais entre interlagos et l'hotel, prost et pironi se tiraient la bourre sur la route, jusqu'au moment ou le passager de la voiture de pironi sorti un extincteur par la fenetre et le vida sur le parebrise de la voiture de prost, qui, aveuglé, laissa filer pironi.
la premiere chose que fit alain en arrivant à l'hotel fut d'écraser son poing sur la gueule a didier en plein milieu du hall!

De Cesaris a le record du plus grand nombre de monoplaces pulverisees sur une seule saison : 14 en 1980 (ou 81 je sais plus) sur McLaren ! C'est aussi le seul pilote sans victoire a avoir participe a plus de 200 GP.

a la fin 95 schumi aurait pu allé chez williams au lieu de ferrari
il a choisi la dificulté plutot que la voie royale que lui offrait williams
( k7 du resumé de la saison 2000 par tf1 , gp du japon)

Après le Grand Prix de Monaco 2000, Jean a reçu de la visite de la police. La raison : en jetant son casque dans le public, il a déclenché une bagarre dans laquelle une femme s'est cassée le bras. La personne qui a finalement reçu le casque l'a vendu sur place pour $10.000 US à un commercant. Celui-ci a eut le culot d'attendre Jean devant son yacht et de lui demander de signer le casque dans le seul et unique but d'augmenter sa valeur. "Un affront! Je voulais faire plaisir à un fan et lui il le vend tout de suite." a déclaré l'avignonnais. "Le propriétaire d'un magasin de F 1 est venu chez moi et m'a demandé de signer le casque pour augmenter encore plus sa valeur. J'ai eu beaucoup de mal à me contrôler à ce moment là

Massa a été pilote essayeur de Sauber et Ferrari en même temps. D'ailleur Peter Sauber l'avait pas retitulariser car il froissait plus la tôle qu'autre chose

La première chose que font les mécaniciens de Renault en arrivant sur un circuit, c'est repeindre entièrement le sol de leur stand (c'est principalement une question d'image, mais également pour repérer plus facilement les fuites possibles

Luca Badoer est le pilote qui a disputé le plus de Grands Prix sans marquer le moindre point. 49 courses disputées, et son meilleur classement est une 7ème place à Saint Marin en 1993 (pas de bol à l'époque cela ne valait rien) au volant d'une Lola.

Celui-ci doit une grande partie de sa réputation à ses inombrables conquetes féminines plutot qu'a ses talents de pilote. Il a conduit des Ferrari privées, souvent achetées ou pretées par ses différentes maitresses ou épouses ( Marilyn Monroe, Ava Gardner,... entre autres ). Porfirio Rubirosa s'est taillé un tel succès de play-boy en raison d'une particularité toute masculine.... de dimensions ahurissantes. D'ailleurs Harry Schell (Américain, 55 GP) qui n'avait pas son pareil pour blaguer ou pour mettre les restaurants sans dessus-dessous au soir des courses, avait pour habitude de faire rire son ami, le timide Juan Manuel Fangio, en lui disant, à table : "Passe-moi le Rubirosa", désignant alors un énorme moulin a poivre.

En 1970, en Formule Ford, un jeune pilote du nom d'Antonio Brancio fait une excellente saison. Tout le monde commence alors à se poser des questions sur ce pilote, sorti de nul part. Acculé, le pilote dévoile son véritable nom: il se nomme Rikky Von Opel et il est donc l'héritier naturel de toute la dynastie des Opel, et donc futur patron de la marque allemando-transparente. Son identité dévoilée il projette de se lancer en Formule 3, et gagne en 1972 le championnat britannique, ce qui lui fait trouver un volant pour l'El Dorado: la F1. Engagé par Ensign, il aide avec ses forts fonds à créer la nouvelle Ensign puis prend le départ au Castelet et...

... ce fut un bide retentissant.

10 Grand Prix, 5 abandons, 2 9e place. Et en 1974, Brabham l'engage comme pilote, parce que le Von Opel a de l'argent. Mais rien à faire. Au bout de quelques courses, Carlos Pace prend sa place et Von Opel décide enfin de reprendre l'entreprise à papa...

Ah oui, et c'est le seul pilote liechtensteinois de l'histoire de la F1.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anecdotes sympa du sport auto.

Message par dom465 le Mar 8 Jan - 10:44:36

Mmmhhh, j'adore les anecdotes ! Merci Modena ! Vais essayer d'en placer quelques-unes aussi.



**********************
"I remember when sex was safe and Motor Racing dangerous !" Jack Brabham
"Dans le doute, il ne s'abstient jamais !" (Manu Zurini parlant de Gilles Villeneuve)
"Qand tu arrives en haut d'une côte, reste à fond. Il y a peut-être une ligne droite après !" (Willy Mairesse)

« Sais-tu ce qu'il y a de particulièrement beau dans une voiture ? Quand elle ne marche pas bien, on peut la démonter entièrement, mettre ses organes à nu, découvrir la cause précise du mal et ôter la pièce défectueuse pour la remplacer par une neuve.
Si on pouvait en faire autant pour les humains... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
dom465
Administrateur indispensable
Administrateur indispensable

Messages : 2914
Date d'inscription : 16/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anecdotes sympa du sport auto.

Message par dom465 le Mar 8 Jan - 12:28:36

Une toute petite.
Peu avant le départ d'un GP, un journaliste demanda à Mansell quel type de pneus il allait utiliser.
Réponses : "Des pneus ronds et noirs !".



**********************
"I remember when sex was safe and Motor Racing dangerous !" Jack Brabham
"Dans le doute, il ne s'abstient jamais !" (Manu Zurini parlant de Gilles Villeneuve)
"Qand tu arrives en haut d'une côte, reste à fond. Il y a peut-être une ligne droite après !" (Willy Mairesse)

« Sais-tu ce qu'il y a de particulièrement beau dans une voiture ? Quand elle ne marche pas bien, on peut la démonter entièrement, mettre ses organes à nu, découvrir la cause précise du mal et ôter la pièce défectueuse pour la remplacer par une neuve.
Si on pouvait en faire autant pour les humains... »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
dom465
Administrateur indispensable
Administrateur indispensable

Messages : 2914
Date d'inscription : 16/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anecdotes sympa du sport auto.

Message par dom465 le Mar 8 Jan - 12:32:20

Juste pour l'anachronisme de la photo ! (Kyalami 72, de Adamich)
Qu'en penserait aujourd'hui Lewis Hamilton !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
dom465
Administrateur indispensable
Administrateur indispensable

Messages : 2914
Date d'inscription : 16/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anecdotes sympa du sport auto.

Message par dom465 le Mar 8 Jan - 12:37:12

Une petite, racontée par Jack Brabham dans le livre "Jack Brabham" par Günther Molter.
Au GP d'Italie 57, 3 Vanwall en première ligne. Problème, une Ferrari en deuxième ligne n'arrive pas à démarrer son moteur.
Mais, comme on est à Monza, le directeur de course ne veut visiblement pas donner le départ et attend que la Ferrari démarre.
Tony Vandervel, créateur des Vanwall, se rend compte que ses voitures commencent à chauffer.
Que se passa-t'il ensuite Question Question Question

Voyant qu'une de ces voitures commençait à perdre de l'eau, il se précipita vers le directeur de course, attrapa le bras tenant le drapeau, le leva et l'abaissa. Et ainsi, le départ fut donné.
Comme j'aime à le dire, imaginez ça aujourd'hui !!!
avatar
dom465
Administrateur indispensable
Administrateur indispensable

Messages : 2914
Date d'inscription : 16/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anecdotes sympa du sport auto.

Message par dom465 le Mar 8 Jan - 12:42:16

Toujours en 57, GP du Maroc. Jack Brabham abandonne en début de course sur bris de boîte de vitesse. La voiture est poussée derrière le stand.
Mais l'écurie se rend compte que, vu la chaleur, les voitures commencent à abandonner les une après les autres.
D'après Brabham, il décident carrément de changer la boîte et la voiture ne remonte en piste qu'assez près de l'arrivée.
Rappelons que si maintenant, la voiture n'est plus obligée de franchir la ligne pour être classée, il faut qu'elle aie fait un minimum de la distance. A l'époque, c'était l'inverse. Pas de distance minimum mais il fallait passer sous le drapeau d'arrivée. Il y avait moins de voitures et elles étaient bien moins fiable. Lorsque les conditions étaient difficile, il arrivait que seules 4 ou 5 voitures terminent et que tous marquent des points.
Le problème ici, est qu'on avait poussé la voiture derrière les stands, ce qui signifiait l'abandon.
D'après Brabham, il fallu même 2 ou 3 tours avant qu'on ne s'aperçoive que la voiture avait repris la piste.
Mais c'est ce qui arriva ensuite qui est gag !
Et qu'arriva-t'il ???

Les officiels prévinrent Rob Walker que la voiture était mise hors-course. Longues discussions. Refus d'arrêter Brabham. Le directeur de course, Toto Roche himself, pris donc le drapeau noir et se dirigea vers le bord de la piste.
Mais le soleil était très bas et Roche, ébloui, n'arrivait pas à reconnaître les voitures arrivant du début de la ligne droite.
Walker lui, avec son chronomètre, savait quand Brabham allait arriver. Et à chaque fois, il tapait sur l'épaule de Toto pour encore discuter. Roche se retournait .... et ratait le passage de Brabham. Au bout de quelques tours, il comprit quand même le truc. Se retourna vers la piste et, pensant, à l'estime que Brabham allait arriver, baissa le drapeau noir devant la première voiture qui arrivait.
Pas de chance, c'était celle de Fangio !!! Et dans l'énervement, Roche avait oublié de brandir le panneau indiquant le numéro de la voiture concernée !
Et Fangio, en gentleman qu'il était, rentra donc au stand le tour suivant, demandant à son équipe ce qu'il avait bien pu faire pour mériter ce drapeau noir !!!
Il perdit ainsi quelques places et en voulu toujours à Walker et Toto Roche !

Toujours inspiré d'un extrait du même livre "Jack Brabham".
avatar
dom465
Administrateur indispensable
Administrateur indispensable

Messages : 2914
Date d'inscription : 16/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anecdotes sympa du sport auto.

Message par Modena49 le Mar 8 Jan - 15:14:07

En 1975, le jeune Alain Prost parvient à atteindre la finale du Volant Elf , une compétition automobile organisée pour repérer les champions du futur.
Malheureusement , le pilote français effectue son service militaire , en Allemagne , et a épuisé tous ses bons de sortie.

Affecté à un poste administratif , Alain Prost parvient à signer une fausse permission pour quitter ses fonctions militaires et disputer la course !
Bien sûr , il la remportera...

Pareille ruse fut pratiquée par un autre pilote français , Patrick Depailler , au début de sa carrière alors qu'il évoluait en Ford-jeunesse .
Il signa lui-même ses permissions de sortie... avant que son supérieur trouve trace de ses exploits sportifs dans le journal L'Equipe .



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anecdotes sympa du sport auto.

Message par Modena49 le Mar 8 Jan - 15:15:03

En 1992 , Ayrton Senna a probablement sauvé la vie du Français Erik Comas en mettant la sienne en danger , la scène se passe lors des essais libres précédant le Grand Prix de Belgique .

A la sortie d'une courbe , la Ligier de Comas heurte violemment le rail de sécurité , touché à la tête par une des roues de sa monoplace , le jeune pilote perd connaissance .
Sa Formule 1 , immobilisée au beau milieu de la route , risque de s'enflammer à tout moment , en effet , les pieds d'Erik Comas bloquent la pédale d'accélération , le moteur tourne à plein régime...

Ayrton Senna arrive rapidement sur les lieux de l'accident , mais plutôt que d'attendre l'arrivée des secours , le Brésilien bondit hors de son habitacle pour venir en aide au Français .
Aussi courageux que téméraire , Senna traverse la piste malgré l'arrivée des autres bolides , avec sang froid , il active le coupe-circuit , ce qui permet d'éviter le drame .



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anecdotes sympa du sport auto.

Message par Modena49 le Mar 8 Jan - 15:32:23

Cela se passe pendant la Semaine de Brescia (Settimana di Brescia) 1921. Il
y a plusieurs courses sur ce circuit qui accueille notamment le tout premier
Grand-Prix d'Italie. Giulio Masetti remporte le Grand-Prix des Gentlemen sur
une Mercedes datant de 1914 (attendez, ce n'est pas là). Il signe le
meilleur tour en 7'27" (tracé de 17 km). Lors d'un ravitaillement, la Fiat
de Carlo Niccolini prend feu et brûle le pilote qui est incapable de
continuer. Mais la voiture est sauvée. Alors, le mécanicien, qui n'est pas
engagé et dont on ignore le nom, prend le volant et se lance dans la course
pendant 2 tours avant que les officiels le fassent arrêter définitivement.
Il a cependant bouclé un tour en 7'04", soit 23" de mieux que le vainqueur !
Ce temps n'est pas officiel...
Pas mal pour un plouc.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anecdotes sympa du sport auto.

Message par Modena49 le Mar 8 Jan - 15:35:21

Lors de la course de l'Eifel en 1934, Luigi Fagioli (Mercedes-Benz) devance
son équipier Manfred von Brauchitsch sur le Nürburgring. En présence
d'Hitler, les consignes tombent de haut, et on demande à l'Italien Fagioli
de céder sa victoire à l'Allemand Brauchitsch. Alors Fagioli a abandonné !
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anecdotes sympa du sport auto.

Message par dom465 le Mar 8 Jan - 15:50:18

Modena49 a écrit:En 1992 , Ayrton Senna a probablement sauvé la vie du Français Erik Comas en mettant la sienne en danger , la scène se passe lors des essais libres précédant le Grand Prix de Belgique .

A la sortie d'une courbe , la Ligier de Comas heurte violemment le rail de sécurité , touché à la tête par une des roues de sa monoplace , le jeune pilote perd connaissance .
Sa Formule 1 , immobilisée au beau milieu de la route , risque de s'enflammer à tout moment , en effet , les pieds d'Erik Comas bloquent la pédale d'accélération , le moteur tourne à plein régime...

Ayrton Senna arrive rapidement sur les lieux de l'accident , mais plutôt que d'attendre l'arrivée des secours , le Brésilien bondit hors de son habitacle pour venir en aide au Français .
Aussi courageux que téméraire , Senna traverse la piste malgré l'arrivée des autres bolides , avec sang froid , il active le coupe-circuit , ce qui permet d'éviter le drame .

Oui, épisode célèbre et qui montre bien les qualités humaines d'Ayrton, ce que peu d'autres ont ou avait, sans vouloir citer de noms. c'est une des raisons qui font que, pour moi, c'était le plus grand. Pas juste le plus grand champion. Mais aussi le plus grand héros de la F1 moderne !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
dom465
Administrateur indispensable
Administrateur indispensable

Messages : 2914
Date d'inscription : 16/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anecdotes sympa du sport auto.

Message par ascari 9 le Mer 9 Jan - 3:15:45

dom465 a écrit:Une toute petite.
Peu avant le départ d'un GP, un journaliste demanda à Mansell quel type de pneus il allait utiliser.
Réponses : "Des pneus ronds et noirs !".

Finalement, ce n'est pas Raikkonen qui a inventé les réponses idiotes aux questions idiotes Laughing
avatar
ascari 9
Modérateur
Modérateur

Messages : 136
Date d'inscription : 23/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anecdotes sympa du sport auto.

Message par Modena49 le Mer 9 Jan - 3:51:34

ascari 9 a écrit:
dom465 a écrit:Une toute petite.
Peu avant le départ d'un GP, un journaliste demanda à Mansell quel type de pneus il allait utiliser.
Réponses : "Des pneus ronds et noirs !".

Finalement, ce n'est pas Raikkonen qui a inventé les réponses idiotes aux questions idiotes Laughing



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anecdotes sympa du sport auto.

Message par Guylaine le Mer 9 Jan - 4:38:06

Dominique loin de moi l'idée de te relancer en 2002 à Montreal un journaliste pose la question suivante à Michael Schumacher
- Vingt minutes avant le départ des courses on vous voit toujours aller au stand Ferrari qu'allez vous y faire?

-Schumacher- Je vais pisser pour pas faire en course...



**********************
BONJOUR Invité PLAISIR DE TE VOIR !!!
Apprendre ce qu'était hier pour savoir aujourd'hui et faire demain... : HISTORIQUE F1.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
MICHAEL SCHUMACHER est le Roi de la F1, jusqu'à preuve du contraire...Il est le plus grand de tous .Il est maintenant = LÉGENDE VIVANTE ...mais dans quelle conditon... ♥♥♥ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Guylaine
Administratrice fondatrice
Administratrice  fondatrice

Messages : 20538
Date d'inscription : 08/03/2008

http://histo.annuaire-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anecdotes sympa du sport auto.

Message par dom465 le Mer 9 Jan - 12:22:11

Dans le même genre, écoute Kimi à 1'45" ! Et quelques autres réflexions gags !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
dom465
Administrateur indispensable
Administrateur indispensable

Messages : 2914
Date d'inscription : 16/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anecdotes sympa du sport auto.

Message par dom465 le Mer 9 Jan - 12:28:48

Tiens, au fond, est-ce que vous connaissez l'émission "Top Gear" ? C'est une émission de la BBC passant aussi, entre autre, sur Discovery Channel. On y passe surtout des essais de voitures sportives mais d'une façon toujours très originale et souvent gag. Il y a toujours aussi un "défi" plutôt loufoque et un invité vedette qui fais un tour chrono de leur piste d'essai.
Et puis il y a le "Stig" ! C'est un pilote sans visage qui fait les essais des super cars. Il change tous les ans et c'est souvent un ancien pilote de F1 ou un bon pilote anglais du moment.
En 2009, ils ont fait fort ! Le Stig se dévoile en studio !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
dom465
Administrateur indispensable
Administrateur indispensable

Messages : 2914
Date d'inscription : 16/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anecdotes sympa du sport auto.

Message par Modena49 le Jeu 10 Jan - 0:58:23

excellent dom465



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anecdotes sympa du sport auto.

Message par Modena49 le Jeu 10 Jan - 3:03:35

" Vous pensez que vous avez une limite, et vous travaillez pour l'atteindre. Vous atteignez cette limite, vous pouvez l'utiliser ... Et lorsque vous atteignez cette limite, quelque chose se passe en vous, soudainement vous pouvez aller un peu plus loin ... avec votre volonté, votre détermination, votre instinct ... La sensation est extra

Ayrton Senna



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anecdotes sympa du sport auto.

Message par Modena49 le Jeu 10 Jan - 3:04:25

On ne peut pas se permettre de penser qu’on va gagner, sinon il n’y a plus aucune raison de mettre sa vie en jeu dans une voiture de course.» [Mika Hakkinen



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anecdotes sympa du sport auto.

Message par Modena49 le Jeu 10 Jan - 3:05:05

"Je ne sais pas, il n'y a aucun virage difficile a Monaco" Kimi Raikkonen ©2001



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anecdotes sympa du sport auto.

Message par Modena49 le Jeu 10 Jan - 3:06:57

Ayrton Senna sur Piquet " Il m'a snobé. Un jour, je battrai ce salaud. "



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anecdotes sympa du sport auto.

Message par Modena49 le Jeu 10 Jan - 3:07:25

Mike Hawthorn sur Juan Manuel Fangio : « On ne prend pas un tour à cet homme-là. »



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anecdotes sympa du sport auto.

Message par Modena49 le Jeu 10 Jan - 3:08:07

« Quoi que tu fasses, qui que tu sois, n'attends jamais l'aide des autres. Tous les autres, autour de toi, se battent pour leur propre carrière et personne ne sera aussi motivé que toi pour le succès de la tienne. C'est à toi de te faire tout seul, sans l'aide de personne. C'est comme cela que se forment les champions. »
Graham Hill



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anecdotes sympa du sport auto.

Message par Modena49 le Jeu 10 Jan - 3:09:11

"La saison prochaine je serai champion"
D. Coulthard.



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anecdotes sympa du sport auto.

Message par Modena49 le Jeu 10 Jan - 3:09:45

"Webber est gorger de vinasse tiède" Soste



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anecdotes sympa du sport auto.

Message par Modena49 le Jeu 10 Jan - 3:11:09

Je pourrai être ton père" - [Michael Schumacher à Lewis Hamilton sur le podium de Valence].



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anecdotes sympa du sport auto.

Message par Modena49 le Jeu 10 Jan - 3:11:53

"Gagner c'est la moindre des politesses pour qui pilote la meilleur voiture" E.Irvine



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anecdotes sympa du sport auto.

Message par Modena49 le Jeu 10 Jan - 3:12:22

"Attend moi, je ne serai pas long" G.Villeneuve



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anecdotes sympa du sport auto.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum