Ecclestone veut que Ferrari gagne, Montezemolo que Bernie s’en aille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ecclestone veut que Ferrari gagne, Montezemolo que Bernie s’en aille

Message par Modena49 le Ven 4 Jan - 12:33:47


Bernie Ecclestone est passé maître dans l’art de l’esbroufe, mais il a trouvé du répondant en s’attaquant à Ferrari. Après avoir vivement critiqué la plainte déposée par la Scuderia suite au Grand Prix du Brésil, le patron de la Formula One Management a reçu de la part de Luca di Montezemolo une réponse pour le moins cinglante.

Toutefois, en cette période de bonnes résolutions, Bernie Ecclestone a décidé de faire table rase de la polémique avec le Président de Ferrari. « Montezemolo reste un ami et je suis certain qu’il ne voulait pas dire ces choses-là sur moi, sur mon âge et sur la qualité de mon travail, » suggère-t-il au Corriere della Sera. « Je suis serein, cela fait partie du jeu. »

« J’ai simplement dit que [Red Bull] méritait de gagner à nouveau et que je n’ai pas partagé la position de Ferrari sur cette irrégularité présumée et inexistante de Vettel à Interlagos, » précise Bernie Ecclestone, n’oubliant pas de rappeler la valeur de l’écurie italienne : « En ce qui concerne Alonso, après trois ans de domination de Red Bull, ce ne serait pas mal qu’il y ait du changement au sommet, peut-être justement en faveur de Ferrari. »

Si le patron de la FOM est plein de bonnes intentions, le discours de Luca di Montezemolo n’a pas varié d’un iota entre la polémique du Grand Prix du Brésil et les fêtes de fin d’année. En marge du Noël de Ferrari, l’Italien a en effet réédité ses critiques à l’encontre d’Ecclestone, avant d’aborder de plein fouet la mutation qu’il jugerait salutaire pour la Formule 1.

« Il a commis une erreur en s’occupant d’affaires qui ne sont pas les siennes, » a martelé le Président de Ferrari, cité par l’Ansa. « Les pères, les patrons, les parrains n’existent plus, et c’est d’autant plus vrai en Formule 1. Cela n’avait rien à voir avec d’éventuelles interprétations de drapeaux jaunes, verts ou bleus, il a employé des expressions que je n’accepte pas. » Et Montezemolo, de 17 ans le cadet de Bernie Ecclestone, d’ajouter : « Le grand âge est souvent incompatible avec certains rôles et certaines responsabilités. »

« Il est évident que nous allons aborder un changement. La gestion actuelle nous pose des problèmes d’immobilisme, » juge Luca di Montezemolo. « Ecclestone est un “one man show”. Nous nous approchons doucement de la fin d’une période caractérisée par le style d’un homme qui a fait des choses importantes, comme ce sera le cas me concernant. Je me poserai cette question dans une dizaine d’année : à 75 ans, pas à 82. »



par Léna Hémery
http://f1.automoto365.com/actualites/news/ecclestone-veut-que-ferrari-gagne-montezemolo-que-bernie-sen-aille-674



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24967
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum