Quand il est impossible de désigner... le vainqueur d'une course (Mosport 73')

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

confuse Quand il est impossible de désigner... le vainqueur d'une course (Mosport 73')

Message par ascari 9 le Jeu 26 Avr - 7:25:48

Décidément, le circuit de Mosport aura eu son lot de "1ères fois". Après avoir été témoin du 1er drapeau noir pour lenteur excessive (le seul de l'histoire de la F1 pour cette raison burlesque) Shocked (Al Pease en 69', voir le topic "Enigmes F1", dans la rubrique "Jeux"), le circuit de Mosport voit en 73' la toute 1ère apparition en F1 de la Safety-Car (appelée alors Pace-Car), une Porsche 914 jaune, conduite par un certain Eppie Wietzes. (source:http://en.wikipedia.org/wiki/1973_Canadian_Grand_Prix )

Contrairement à son utilité habituelle, le Pace Car n'a pas permis de mettre de l'ordre dans la course, bien au contraire il a contribué à embrouiller un peu plus les officiels en charge de déterminer le résultat final. Comment est-ce possible ? Revivons un peu le fil de la course.

En arrivant en Amérique pour les 2 derniers GP's (Mosport et Watkins Glen), la saison avait déja perdu en enjeu, puisque Jackie Stewart était déja assuré du titre de Champion du Monde depuis la course précédente, à Monza.

Seul le titre constructeurs devait encore être attribué, et pour cela, Tyrell aligne Chris Amon dans une 3ème voiture. On constate également quelques petites modifications d'effectifs: Clay Regazzoni est remplacé par Peter Gethin chez BRM (à cause de différents d'ordres financiers entre "Rega" et Big Stanley), Jacky Ickx a quitté Ferrari et Mc Laren aligne comme 3ème pilote Jody Sheckter pour cette course et la suivante (il portera ainsi le n°0, là encore une première dans l'histoire de la F1)

Les qualifs ont plutôt bien réussi aux Lotus: Ronnie Peterson réalise la pôle position, Emerson Fittipaldi le 5ème temps. Entre eux, on retrouve sur la grille de départ : Peter Revson et Jody Sheckter (Mc Laren) 2ème et 3ème et Carlos Reutemann (Brabham), 4ème. Plus loin, Niki Lauda (BRM) est 8ème, Jackie Stewart (Tyrell) 9ème, Jackie Oliver (Shadow) 14ème, Jean-Pierre Beltoise (BRM) 16ème et Howden Ganley 22ème.

(à suivre)

Sources: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

+ "Confusion totale après la sortie du Safety-Car" écrit par Stewart Williams, F1 Racing de Juin 2007 page 125


Dernière édition par ascari 9 le Jeu 3 Mai - 10:26:56, édité 1 fois
avatar
ascari 9
Modérateur
Modérateur

Messages : 136
Date d'inscription : 23/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

confuse Re: Quand il est impossible de désigner... le vainqueur d'une course (Mosport 73')

Message par ascari 9 le Ven 27 Avr - 7:28:36

Mosport est battu par la pluie le dimanche matin. Les essais libres, qui commencent à 10h, se déroulent donc difficilement: ils sont marqués par sept sorties de route dont une de Beltoise, qui revient à son stand avec une calandre et un radiateur endommagés.

Les torrents d’eau qui s’abattent sur Mosport n’incitent guère à l’optimisme ; on se demande même si le départ aura lieu. La course est annoncée pour 15 heures, et dans les stands on s’active pour déterminer un choix de pneus que la météo, plus qu’incertaine, rend hasardeux.

Le départ a finalement lieu sur piste mouillée, mais en train de s'assécher. Tous les pilotes s'élancent bien sûr en pneus pluie (excepté Jean-Pierre Beltoise en pneus intermédiaires), et à ce petit jeu, c'est Niki Lauda qui s'élance le mieux, remontant de la 8ème à la 3ème place. Il prendra même le commandement au 4ème tour, devant Ronnie Peterson et Jody Sheckter, en bagarre pour la 2ème place. Derrière eux suivent Emmerson Fittipaldi, Jackie Stewart, Carlos Reutemann, Peter Revson et le reste de la meute.

La lutte pour la 2ème place tourne court au 17ème tour lorsque Ronnie Peterson crève un pneu et se retrouve dans les rails de sécurité. Jody Sheckter se fait ensuite rapidement dépasser par Fittipaldi et Carlos Pace (sur Surtees).

Pendant ce temps, Lauda se bâtit une avance de 23 secondes, que l'on pourrait croire confortable. Mais la piste s'assèche et les pneus pluie de Lauda s'usent de plus en plus. Au 20ème tour, l'Autrichien est contraint à ravitailler pour chausser de nouveaux pneus. Fittipaldi prend la tête, suivi à ce moment de Jackie Oliver (sur Shadow) 2ème et François Cevert (Tyrell) 3ème.

Et c'est à ce moment que commence la valse des ravitaillements. A partir du 24ème tour, les pilotes rentrent aux stands pour chausser des pneus plus adaptés aux conditions changeantes de la piste. Le nombre d'arrêts est si important (on en comptera au total 55 !!) qu'on s'y perd un peu pour déterminer le classement réel de la course.

Pour ne rien arranger, François Cevert et Jody Sheckter s'accrochent dans le virage n°2 au 33ème tour, laissant sur la piste pas mal de débris, qu'il faut absolument évacuer. Pour que ce travail se fasse en toute sécurité, le Pace Car entre en piste pour calmer toute la meute.

(à suivre)



Dernière édition par ascari 9 le Jeu 3 Mai - 10:31:29, édité 1 fois
avatar
ascari 9
Modérateur
Modérateur

Messages : 136
Date d'inscription : 23/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

confuse Re: Quand il est impossible de désigner... le vainqueur d'une course (Mosport 73')

Message par Modena49 le Dim 29 Avr - 0:28:05

excellent bravo a toi



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24960
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

confuse Re: Quand il est impossible de désigner... le vainqueur d'une course (Mosport 73')

Message par ascari 9 le Lun 30 Avr - 7:32:11

Et c'est à ce moment que la pagaille atteint son paroxysme.
Eppie Wietzes, pilote du Pace Car, cherche après Jackie Stewart, que l'on croit leader. Stewart est en fait en train de rivatailler, et il ressort des stands juste derrière Howden Ganley, sur Iso-Marlboro.

Eppie Wietzes et son passager, Peter Macintosh, représentant de la FOCA, reçoivent alors cet ordre de la direction de course: "Restez devant la n°25" (la voiture de Ganley, donc). Ce qu'ils firent, à la grande surprise du principal concerné, en fait seulement 8ème et forcément sur le point de se faire prendre un tour par Stewart s'il n'y avait pas eu la voiture de sécurité.

Ceci dit, il semble qu'à ce moment, le leader n'était pas Stewart mais Jean-Pierre Beltoise, sur BRM (quand on vous dit que c'était une grande pagaille !! Laughing ). Son pari de faire la course en pneus intermédiaires s'est avéré payant. Parti 16ème de la grille de départ, il pointe à la 23ème place à la fin du 1er tour, avant d'être pris peu après dans un accrochage sans trop de gravité (puisque, même si son train avant est endommagé, il peut continuer sans problème).

Puis, pendant que ses adversaires changent de pneus, il remonte progressivement vers la tête de la course: 20ème au 6ème tour, 17e au 17e, 11e au 22e tour, 6e au 27e passage. Il prend officieusement la tête au 34ème tour (profitant peut-être de l'arrêt au stand de Stewart, mais ce n'est qu'une supposition personnelle) mais à l'insu de tous ceux qui tentent de faire des classements intermédiaires. Il profitera du relentissement de la course pour changer de pneus au 40ème tour.

(A noter que pour d'autres, le classement était à ce moment le suivant: Jackie Oliver - Peter Revson - JP Beltoise. De toute façon, les arrêts au stands incessants rendent caduque toute tentative de classement intermédiaire)

Avant de se placer devant Howden Ganley, le Pace Car a laissé passer quelques pilotes qui ont pu se dédoubler. Malheureusement, ce ne fut pas le cas d'Emmerson Fittipaldi, bloqué tout comme Jackie Stewart à un tour de Ganley.

La Pace Car libère les pilotes au 48ème tour et apparemment, Jackie Oliver menait la course devant Peter Revson et Jean-Pierre Beltoise. A un tour, Howden Ganley (que l'on croyait leader mais qui ne l'était pas, forcément) se faisait rapidement dépasser par Emerson Fittipaldi et Jackie Stewart.

(à suivre)

avatar
ascari 9
Modérateur
Modérateur

Messages : 136
Date d'inscription : 23/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

confuse Re: Quand il est impossible de désigner... le vainqueur d'une course (Mosport 73')

Message par Modena49 le Mar 1 Mai - 15:15:39

modena49



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24960
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

confuse Re: Quand il est impossible de désigner... le vainqueur d'une course (Mosport 73')

Message par ascari 9 le Jeu 3 Mai - 7:30:58

(suite et fin)

Fittipaldi se lance alors dans une course poursuite impressionnante. A tel point qu'à 6 tours de la fin, il rejoint et dépasse enfin Jackie Oliver. Fittipaldi pense alors être en tête, mais ce qu'on ignore, c'est que Peter Revson avait dépassé Jackie Oliver (qui d'ailleurs ne s'en est pas aperçu !! Shocked ).

Deux tours avant la fin, le duo Fittipaldi - Oliver double Jean-Pierre Beltoise. Le Français devait donc être 2ème derrière Revson (comment s'est-il retrouvé devant Jackie Oliver, autre mystère Suspect ) mais ni lui ni son stand ne le savaient. C'est ainsi qu'il se laissa dépasser sans opposition, croyant qu'il se faisait prendre un tour et perdant bêtement l'occasion de monter sur le podium. Il finira 4ème devant Jackie Stewart et Howden Ganley.

A l'arrivée, Emerson Fittipaldi croit être le vainqueur (Colin Chapman avait d'ailleurs exécuté son légendaire lancer de casquette quand le Brésilien avait franché la ligne): en effet, après le re-start, il avait dépassé Jackie Oliver, le leader supposé alors que personne ne l'avait dépassé, lui.

Il se dirige donc vers le podium mais c'est Peter Revson qui montera sur la plus haute marche. Certains pensaient même que Jackie Oliver étaient le vainqueur. Il fallut recourir à la révision des classements tour par tour pour enfin déterminer, tard le soir, le vainqueur définitif de ce Grand-Prix.

On officialisa donc ce classement: 1. Peter Revson (McLaren - Ford), 2. Emerson Fittipaldi (Lotus-Ford), 3. Jackie Oliver (Shadow-Ford).

Ceci dit, en consultant les différentes sources qui m'ont permis d'écrire ce compte-rendu, il apparaît que les versions diffèrent au sujet de certains détails de la course. On peut donc considérer qu'il restera toujours un doute au sujet du résultat de ce Grand-Prix Shocked (et c'est bien ce qui le rend hors du commun Very Happy )



Dernière édition par ascari 9 le Ven 4 Mai - 7:58:11, édité 1 fois
avatar
ascari 9
Modérateur
Modérateur

Messages : 136
Date d'inscription : 23/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

confuse Re: Quand il est impossible de désigner... le vainqueur d'une course (Mosport 73')

Message par Guylaine le Ven 4 Mai - 6:12:04

WOW je suis mélangée pas à peu près Existe-til un cours pour comprendre cette course ? Si oui OÙÙÙÙÙÙÙÙÙÙÙ ??????



**********************
BONJOUR Invité PLAISIR DE TE VOIR !!!
Apprendre ce qu'était hier pour savoir aujourd'hui et faire demain... : HISTORIQUE F1.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
MICHAEL SCHUMACHER est le Roi de la F1, jusqu'à preuve du contraire...Il est le plus grand de tous .Il est maintenant = LÉGENDE VIVANTE ...mais dans quelle conditon... ♥♥♥ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Guylaine
Administratrice fondatrice
Administratrice  fondatrice

Messages : 20479
Date d'inscription : 08/03/2008

http://histo.annuaire-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

confuse Re: Quand il est impossible de désigner... le vainqueur d'une course (Mosport 73')

Message par ascari 9 le Ven 4 Mai - 6:27:12

J'ai eu moi-même du mal à me représenter ce qui s'est vraiment passé Wink . D'ailleurs, pour certains détails, il y a 2 ou 3 versions possibles. Il vaut mieux les considérer toutes comme plausibles.
avatar
ascari 9
Modérateur
Modérateur

Messages : 136
Date d'inscription : 23/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

confuse Beltoise Canada 73

Message par Modena49 le Mer 23 Mai - 2:55:37

Après un GP d'Italie qu'on oubliera, suivi d'une troisième place à Albi en F2, Jean-Pierre est à Mosport, vendredi 21 septembre. Il fait beau, ce qui, hélas pour l’intégrité sportive de ce GP du Canada, ne durera pas.
Il y a du changement chez BRM. En désaccord avec Regazzoni à propos de ses primes de départ, Big Lou Stanley l'a mis à pied et a demandé à Peter Gethin de conduire à sa place. La conjonction des pneus Firestone, excellents tout le week-end, et du V12 à nouvelles culasses font de Lauda, qui utilise seul ce moteur et n’est pas manchot, le meilleur élément de la firme de Bourne aux essais ; il colle 1’2 à Beltoise sur la grille.

La piste est mouillée mais il ne pleut pas quand la course est lancée. Beltoise a parié sur un sol humide jusqu’à la fin et a monté des pneus mixtes alors que tous les autres ont opté pour des "pluie". On verra que son choix fut le bon et qu’avec un peu de chance, il eût remporté cette course qui restera dans l’histoire comme l’une des plus confuses.

Circuit Mosport Park
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Mosport International Raceway est un complexe consacré aux sports mécaniques situé au nord de Bowmanville en Ontario, Canada. Le complexe comprend un circuit routier de 3,96 km, une piste ovale asphaltée d'un demi mille (0,8 km) pour les courses de stock-car (Mosport Speedway), et un circuit de karting de 1,4 km (Mosport International Karting).

Le nom Mosport est la contraction de « Motor » et « Sport ».

La construction du circuit routier a débuté à la fin des années 1950 et la première course d'importance s'est tenue en 1961, le Player's 200, course de voitures de sport remportée par le légendaire Stirling Moss.

Le Grand Prix automobile du Canada de Formule 1 s'y est tenu en 1967, 1969, 1971, 1972, 1973, 1974, 1976 et 1977.

En 2008, les séries American Le Mans Series et Nascar Canadian Tire Series figuraient notamment au calendrier d'activités.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24960
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

confuse Re: Quand il est impossible de désigner... le vainqueur d'une course (Mosport 73')

Message par Guylaine le Mer 23 Mai - 4:42:50

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Pour tout connaître de l'histoire du GP du Canada .



**********************
BONJOUR Invité PLAISIR DE TE VOIR !!!
Apprendre ce qu'était hier pour savoir aujourd'hui et faire demain... : HISTORIQUE F1.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
MICHAEL SCHUMACHER est le Roi de la F1, jusqu'à preuve du contraire...Il est le plus grand de tous .Il est maintenant = LÉGENDE VIVANTE ...mais dans quelle conditon... ♥♥♥ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Guylaine
Administratrice fondatrice
Administratrice  fondatrice

Messages : 20479
Date d'inscription : 08/03/2008

http://histo.annuaire-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

confuse Re: Quand il est impossible de désigner... le vainqueur d'une course (Mosport 73')

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum