Le principe du sponsoring:

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le principe du sponsoring:

Message par Guylaine le Sam 5 Avr - 4:54:33

Sans sponsors, la Formule 1 serait très différente. Pas seulement pour des causes financières, mais aussi pour l’âme du sport/marketing. Car la Formule 1 est un des premiers sports modernes qui c’est ouvert au marketing.

Au départ, le sponsoring était synonyme de publicité mobile avec un autocollant, voir la fourniture d’équipement à des pilotes. Ce type de procédé a été la norme en F1 durant plus de 20 ans. Mais au 21ème siècle, le sponsoring évolue et dépasse le cadre précité pour devenir un projet qui permet aux partenaires d’obtenir le maximum de l’équipe ou d’un pilote, au niveau relationnel surtout.

Dans les années 90, l’arrivé d’un nouveau type de marketing dit de relation publique a permis aux équipes et pilotes d’augmentés la capacité de leur éventail. Allant du simple logo, jusqu’au règlement de note de frais, pour les courses, les essais, des partenariats techniques avec échange de connaissance, présence des pilotes lors de manifestation etc…

Les sponsors, maintenant, ne signe plus un chèque pour juste voir dans la presse leur marque sur une voiture, certain le font encore, certes, mais il faut en donné toujours plus.
En effet ce que le sponsor cherche avant tout, c’est une image. En F1, Ferrari, Mclaren et Williams auront toujours moins de mal a trouvé des sponsors que Minardi voir Spyker à l’époque. L’image de marque des équipes de pointes et leur pouvoir d’attraction est de plus en plus forte. Mclaren par exemple a été la première équipe à avoir un motor-home, non pas pour que ses mécanos et ses pilotes puissent rester à proximiter, mais pour avoir une structure d'acceuil, ce que l'on voit encore maintenant dans le paddock ou le gigantisme de ses structures permet de faire parler de soi.

Les équipes de Formule 1 ont compris qu'un sponsor chouchouté est un sponsor qui signera de gros chèques et c'est pour cela que les motor-homes, jet privée et autre joujou de milliardaires sont d'usage en F1.

Avant une équipe avec un gros palmarès avait plus de chance d'avoir de gros sponsor qu'une petite, mais une nouvelle donne est apparu il y a 10 ans grâce à la mondialisation. Par exemple Jordan à la fin des années 90 était aussi connu que Ferrari de part sa couleur jaune, mais les sponsors ne payait que l’image et non le palmarès de l’équipe irlandaise et c’est à partir de là que « l’image » a pris le pas sur la réalité.

Sachez que Jordan avait dit il y a 9 ans que d’après ses experts marketing, Jordan ne devait pas gagner en F1 pour gagner de l’argent, juste devenir ce que l’on peut appeler maintenant le " Paris Hilton de la F1".

Pour la France, le problème est toujours d'ordre mental. Car dans notre pays, hormis le football et le rugby récemment, le sponsoring est encore au niveau d’y a 30 ans.
Imaginer que le Tour de France avec ses trois semaines d’expositions de sponsors sur les écrans de télévision est encore, dans le concept, au niveau de la Formule 1 des années 80.

Bref pour la France et le monde moderne, la recherche de sponsoring est largement dépendante de l’exposition médiatique. Si vous passez à la télévision, ou que votre sport est médiatisé vous avez plus de chance d’avoir des sponsors. Mais pour cela il faut faire parler de soit. Regardez Laure Manaudou, par exemple, en 2004 la nage était un loisir et elle en a fait un business, alors que ses compétitions ne passent jamais à la télévision en direct sur les grandes chaînes, hors JO. Mais elle a été là au bon moment.

Pour revenir à la Formule 1, le modèle économique est certes obceletes mais toujours aussi efficace car son média de diffusion est le premier média du monde : La télévision.
Récemment les marques utilise la publicité en plus du sponsoring afin de faire connaître à « monsieur tout le monde » ce qu’elle fait. Souvenez vous de la publicité avec Alonso et Hamilton pour Mercedes. Ce procéder date de 20 ans avec les publicités de la final du SuperBowl. Ce qui permet enfin de voir que publicité et sponsoring sont deux armes différentes du marketing.

Echange et partage sont donc les nouveaux domaines du sponsoring en F1, il est fini le temps des dons et de la publicité mobile…
sourcetomorrownews



**********************
BONJOUR Invité PLAISIR DE TE VOIR !!!
Apprendre ce qu'était hier pour savoir aujourd'hui et faire demain... : HISTORIQUE F1.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
MICHAEL SCHUMACHER est le Roi de la F1, jusqu'à preuve du contraire...Il est le plus grand de tous .Il est maintenant = LÉGENDE VIVANTE ...mais dans quelle conditon... ♥♥♥ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Guylaine
Administratrice fondatrice
Administratrice  fondatrice

Messages : 20507
Date d'inscription : 08/03/2008

http://histo.annuaire-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum