Le Casque:

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Casque:

Message par Guylaine le Sam 5 Avr - 4:40:02

Le casque est la seule protection pour la tête du pilote. Il est aussi une possibilité d'identification pour les spectateurs et les commentateurs sur le circuit, le casque est la partie la plus importante dans la sécurité du pilote, il joue également un rôle important dans l’aérodynamique de la F1.

Le secteur du casque est un des point les plus turbulente d'une F1, et c'est le but des concepteurs de casque comme Schubert et Bell de diminuer cet effet secondaire non désiré. La conception d’un casque et étudier de telle manière qu'il guident le plus d'air dans l'airbox au-dessus de la tête du conducteur, ce qui a pour conséquence d’augmenter la puissance du moteur, et ainsi la vitesse globale. Les concepteurs de casque ne doivent pas oublier d'incorporer des breathholes (Trous de souffle), des possibilités de ventilation du casque, l'espace et ouverture pour permettre l'extension d’une paille afin que le pilote puisse boire pendant la course.

Le casque de chaque pilote de F1 est fait sur commande pour s’adapter aux besoins du commenditaire. Après tout, l'ajustement décide non seulement du confort, mais également du niveau de protection. Tandis qu'un casque commun de moto est construit de trois couches de polyester sur l’intérieure et extérieure, un casque de la formule 1 n'a pas moins de 17 couches.

Les différents composants sont un secret et jalousement gardé par les fabriquant, les spécialistes sont persuadés qu’un casque est fait au moins de trois substances principales : fibre de carbone pour la rigidité, l'aramide ignifugé et le polyéthylène, qui sert a rendre le casque impénétrable il est également employé dans la production des gilets à l'épreuve des balles. Ajoutés à ces derniers, l'aluminium, le magnésium et, comme liant, la résine époxyde.

Les composés de fibre de carbone (CFC) employé pour les casques sont extrêmement légers, ce qui rend le poids du casque à environ 1.25kg. Les casques peuvent également résister à des pressions considérables. L'avantages d'un casque léger est clair, il sert entre autre à réduire la contrainte sur les muscles du cou du pilote, particulièrement dans des sections de piste ou les 'G' sont élevés.

Pendant la production d'un casque, 120 nattes de fibre de carbone sont collées ensemble. Dans l'Autoclave, où les différentes couches sont collées les sur une les autre et durcies sous haute pression et à une température constante de 132°C.

Les parties sujettes aux charges exceptionnelles, telles que le dessous et le pare-soleil, sont en plus renforcées en utilisant l'aluminium et le titane. Le remplissage intérieur se compose de deux couches de nomex ignifugé. Le système de ventilation est conçu pour permettre l'écoulement dans l'intérieur du casque jusqu'à cinq litres d'air frais.

Un filtre absorbe les particules, de carbone les plus fines qui proviennent des poussières de frein et filtre les vapeurs d'essence. Une radio dans la partie du menton fournit les moyens de communication avec les stands. Grâce à un effort énorme de recherche et de développement, le niveau de bruit à l'intérieur des casques a été réduit en dessous de 100 décibels.

Une bonne vue même dans les situations les plus difficiles est essentielle pour les pilotes. Celle-ci est fourni par le pare-soleil (ou visière) du casque en polycarbonate ignifugé d'une épaisseur de 3mm. Il s’ajuste en une fraction de seconde au éclairci pour faciliter le travail de l'oeil. Par exemple, à l'entrée du tunnel de Monaco, le pare-soleil s’éclairci, et s’obscurci à la sortie de tunnel, de sorte que les pilotes ne soient pas aveuglés. Le pare-soleil est en outre chauffé pour empêcher l’apparition de bué les jours de pluie et pendant la saison hivernale.

Avant que le Fédération Internationale de l'Automobile (FIA) accorde son approbation pour un casque, il doit passer un certain nombre de tests de crash. Pendant l’essai 'on laisse tomber d'une hauteur de trois mètres un objet pointu en métal d’un poids de 3 kg, le casque doit rester intact. L'ajustement de la sangle est également examinée. Celle-ci est Soumise à une charge de 38kg, la sangle ne doit pas s'étirer de plus de 30mm. Le pare-soleil est bombardé de projectiles à la vitesse de 500km/h. Les points d’impact ne doivent pas être pas plus profonds que 2.5mm. Enfin, le casque est soumis à une flamme d’une température de 800°C pendant 45 secondes. Pendant ce temps, les températures à l'intérieur du casque ne doivent pas excéder 70°C.

Le confort du pilote, pris très au sérieux, devrait bientôt être sujet a d’autre évolution. Le bruit qui gène la concentration des pilote fait partie de cette réflexion et des amélioration ne devraient pas tarder à apparaitre.

Les tests que doivent passer les casques des pilotes de F1 :

Un casque de F1 doit passer au moins l'un des trois test approuvés par la FIA. Ils sont très exigeants et expliquent, en partie, les coûts importants des casques actuels. Passer ces tests tout en minimisant le poids des casques conduit vers des solutions onéreuses.

1) "Le test d'impact Snell". Il peut être menés à nimporte quelle température de –30° à +50°C, et consistent à lâcher un casque de différentes hauteurs, avec un minimum de trois contacts à chaque lieu dimpact. Les casques doivent également résister à un test de pénétration au cours duquel un cône de métal aiguisé est projeté dune hauteur de 3 mètres.

2) "Test de la sangle du menton". Il consiste à tester également les sangles du menton en tirant brutalement dessus avec un poids de 38 kg qui y est attaché. Après quoi, il lance un poids de 5 kg contre la mentonnière pour voir si elle encaisse le choc correctement.

3) "Pénétration de la visière". Des billes de fusil à air comprimé sont tirées sur la visière et si un éclat de plus de 2.5 mm apparaît sur la visière, le casque est "recalé".

4) "Test du feu". Une flamme de propane de 800°C est dirigée sur la coque, sur les sangles du menton et sur la visière pendant 45 secondes au minimum. Le casque peut prendre feu mais lorsque le propane est fermé, toutes les flammes doivent séteindre d'elles-mêmes dans les 10 secondes. On vérifie aussi si la température des matériaux internes en contact avec la tête du pilote nexcède pas 70°C.

Lorsque le casque a répondu à tous les critères, beaucoup d'argent à déjà été dépensé. Un casque de F1 coûte en moyenne plusieurs milliers de dollars. On sait que les pilotes en utilisent une demi-douzaine sur une saison, ce qui représente un part substantielle des budgets dune écurie de F1.

Tout les casques de Formule 1 sont taillés pour répondre aux données dun modèle 3D, défini par ordinateur, du crâne de chacun des pilotes. Les matériaux de constructions sont aussi très avancés. La coque d'un casque de F1 est un alliage de trois matériaux distincts : La fibre de carbone (pour la rigidité et la solidité), l'aramide (matériau proche du kevlar pour la résistance au feu) et un dernier dérivé appelé polyéthylène haute performance (un polymère dur qui résiste à la pénétration). Mais attention, le polyéthylène est instable au-delà de 125°C.

Le composite doit donc être séché pendant une longue période dans un autoclave pressurisée à une température inférieure à la normale par rapport à la fibre de carbone classique... Au final, tout cela offre un casque aussi léger que résistant.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Un émetteur-récepteur radio est intégré dans la mentonnière du casque de pilote de F1 afin de pouvoir communiquer avec les responsables de l'écuries. Il ne pèse que quelques dizaines de grammes, soit à quelques grammes près le poids d'un petit téléphone portable.Les bouchons anti-bruit sont indispenssables pour protéger les tympans des pilotes du bruit assourdissant du moteur.
Sur l'image de gauche, on peut voir la prise micro et le micro en gros plan, puis le tout monté sur son cordon.
Les traditionnels bouchons anti-bruit.
Un kit écouteur avec 3 jeux de rechange de bouchons, les écouteurs sont insérés directement dans les bouchons protecteurs.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
1. masque intérieur
1. coquille de casque
3. élément de silencieux
4. dispositif de boulonnage
5. dispositif de verrouillage en titanuim
6. dispositif de verrouillage en titanuim
7. masque intérieur
8. silencieux pour la raisonance
9. connecteur de ventilation


Différent types de visières sont utilisées selon les conditions climatiques, pluie, soleil, ciel nuageux
etc...Le tear-off (film protecteur de visière) est fixé et réglé en tension grâce aux deux vis excentriques situées à chaque extrémité de la visière. Certains pilotes font monter jusqu'à 6 tear-off sur leur casque.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
source:fourmule1-f1classement.



**********************
BONJOUR Invité PLAISIR DE TE VOIR !!!
Apprendre ce qu'était hier pour savoir aujourd'hui et faire demain... : HISTORIQUE F1.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
MICHAEL SCHUMACHER est le Roi de la F1, jusqu'à preuve du contraire...Il est le plus grand de tous .Il est maintenant = LÉGENDE VIVANTE ...mais dans quelle conditon... ♥♥♥ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Guylaine
Administratrice fondatrice
Administratrice  fondatrice

Messages : 20525
Date d'inscription : 08/03/2008

http://histo.annuaire-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum