Qui pilote où en 2012

Aller en bas

Qui pilote où en 2012

Message par Modena49 le Dim 11 Déc - 13:03:06

Si la saison 2011 a été celle de la confirmation pour Red Bull et pour Sebastian Vettel qui est devenu le plus jeune double champion du monde de l'Histoire, comme en 2010/11 la présente intersaison est marquée par le fait que les trois top teams conservent leur pilotes.

La saison 2012 marque aussi le retour en force des Français. Charles Pic pilotera chez Marussia Virgin et Romain Grosjean chez Lotus Renault qui est parvenu à sortir Kimi Räikkönen de sa carrière de rallyman. Le feuilleton de l'hiver est loin d'être terminé puisque plusieurs volants sont à confirmer... même pour certains pilotes affirmant avoir un contrat.


Dans l'attente de la première course du calendrier 2012, en Australie, ESPNF1 retrace le roman de l'hiver. C'est l'article à lire et à relire avant d'entamer votre saison, la 63e de la Formule 1.

Équipes | Pilotes | nouveaux règlements





Sebastian Vettel, plus jeune double champion de l'Histoire, ici dans sa ville de Heppenheim, conserve le n°1 chez Red Bull en 2012
© Getty Images Agrandir
Red Bull

(Autriche)
1. Sebastian Vettel
2. Mark Webber

Les pilotes
On ne change pas une équipe qui gagne. Pour la quatrième année consécutive, Sebastian Vettel et Mark Webber seront associés au sein de l'équipe championne du monde. Néanmoins, le blason de ce dernier s'est quelque peu terni en 2011. Que ce soit en course ou en qualification, il a été totalement dominé par son coéquipier allemand alors qu'il l'avait souvent battu dans le classement en 2010. Cela ne l'a pas empêché de demander l'égalité en vue de 2012. À bientôt 36 ans, Webber a un contrat qui court jusqu'à la fin de la saison 2012 et plus le temps passe, moins il a de chances de rester en 2013, même s'il prétend le contraire. La file d'attente pour faire équipe avec Vettel, engagé jusqu'en 2014, est sans surprise impressionnante.

Moteur, châssis, personnel
Red Bull a prolongé son contrat avec le motoriste Renault Sport F1 en 2011 et ce jusqu'en 2016. Elle est ainsi devenue la première équipe, outre Ferrari, à s'assurer un groupe propulseur bien après le passage au V6 turbo en 2014. Adrian Newey, l'éminence grise de Red Bull, a réaffirmé, encore récemment, qu'il souhaitait continuer avec Red Bull. Après les succès de 2010, tout le monde a été prolongé et a touché de substantiels bonus mais Helmut Marko, le conseiller de Red Bull pour les sports mécaniques, a rappelé que l'équipe était en permanence à la recherche de talents.

Vodafone McLaren Mercedes

(Grande-Bretagne)
3. Jenson Button
4. Lewis Hamilton


Les pilotes
Troisième année de collaboration pour Jenson Button et Lewis Hamilton au sein de McLaren. On leur avait prédit le pire au début de 2011, mais les deux Anglais sont toujours copains et ont installé McLaren sur la deuxième marche du podium, que ce soit chez les pilotes ou chez les constructeurs. Button a signé pour trois ans de plus (jusqu'en 2014) en septembre dernier. On lui prêtait auparavant le dessein de rejoindre Ferrari à la fin du contrat de Felipe Massa. Au cours de la saison passée, beaucoup a été écrit sur une réunion, au Canada, entre Lewis Hamilton et le patron de Red Bull, Christian Horner. Le champion 2008 est en contrat jusqu'à la fin de 2012 mais pourrait prolonger
Moteur, châssis, personnel
McLaren continue avec son ancien actionnaire majoritaire, Mercedes, en tant que motoriste. En fin d'année 2011, un haut dirigeant de Honda a émis l'hypothèse de reformer un duo à succès, ce que l'équipe a vite démenti. En coulisses, l'écurie se renforce avec l'arrivée de Sam Michael au poste de directeur sportif ; l'Australien vient de passer dix ans chez Williams.

Scuderia Ferrari

(Italie)
5. Fernando Alonso
6. Felipe Massa


Les pilotes
Constamment sur la sellette depuis son arrivée à Maranello en 2006, Felipe Massa n'a pas échappé aux critiques après avoir été dominé, pour la deuxième saison consécutive, par Fernando Alonso. Le Brésilien entre dans sa dernière année de contrat. Il est soutenu par ses dirigeants mais ces derniers lui mettent aussi la pression. Le vice-champion 2008, gravement blessé à un œil en 2009, en a-t-il besoin ? La liste des possibles pour le remplacer à partir de l'année prochaine est longue comme la ligne droite de Yas Marina. Elle va de pilotes confirmés comme Robert Kubica aux jeunes pousses telles que Jules Bianchi, qui est membre du programme de développement de Ferrari.

Moteur, châssis, personnel
Ferrari a connu de gros soucis au début de la saison 2011 avec le calibrage de sa soufflerie. C'est la raison avancée par les dirigeants pour expliquer le retard pris d'entrée de Championnat sur le reste du peloton. Le directeur technique Aldo Costa a quitté la cellule F1, puis l'entreprise Ferrari, en mai dernier. Il a depuis rejoint Mercedes. Pat Fry (châssis), Corrado Lanzone (production) et Luca Marmorini (moteur et électronique) sont aux commandes.

Mercedes GP Petronas F1 Team

(Allemagne)
7. Michael Schumacher
8. Nico Rosberg

Les pilotes
Schumacher, qui a gardé le numéro le plus bas bien qu'il ait terminé deux fois derrière son coéquipier, entame la dernière année du contrat de son retour à la F1. Le pilote le plus titré de l'Histoire n'a toujours pas remporté le moindre podium en deux saisons et, en 2011 comme en 2010, il a subi la loi de son coéquipier Nico Rosberg. Qui aurait pu prévoir cela lorsque le Kaiser est sorti de sa retraite ? Depuis la fin de la saison 2011, l'équipe et le pilote ont laissé la porte ouverte à une prolongation de contrat au-delà de 2012. Selon le patron de l'écurie, Ross Brawn, une décision serait prise au milieu de l'année 2012. Rosberg a prolongé son contrat en novembre dernier. Toujours décrit comme un futur champion du monde, le fils de Keke espère au moins remporter sa première course en 2012.

Moteur, châssis, personnel
C'est le gros chantier depuis mi-2011. Mercedes n'a pas mis longtemps à réaliser qu'elle n'était pas au niveau qu'elle souhaitait atteindre au début de la saison dernière. La marque à l'Étoile a donc décidé d'intensifier son effort pour rattraper les top teams et dans ce but elle a recruté des ingénieurs de premier plan pour seconder Ross Brawn. À la veille de la saison dernière, Bob Bell a pris le poste de directeur technique. En septembre dernier, ce fut au tour d'Aldo Costa, qui était accompagné de Geoff Willis, de rejoindre Mercedes. Chris Dyer pourrait les imiter. Brawn a donné des précisions sur la répartition des tâches. Celui qui a connu le succès le plus total avec Schumacher chez Ferrari et Benetton entend également se porter, tout comme ses concurrents, à la limite de ce que permet le règlement en termes de budget.

Lotus F1 Team

(Grande-Bretagne)
9. Kimi Räikkönen
10. Romain Grosjean

Les pilotes
L'écurie basée à Enstone va changer de nom en 2012, délaissant Renault pour devenir Lotus. Il y aura aussi du changement du côté des pilotes. L'équipe a créé la surprise, deux jours après le dernier Grand Prix de 2011, en annonçant le retour en F1 de Kimi Räikkönen avec qui les discussions s'étaient ouvertes dès le GP d'Abou Dabi. L'équipe, incertaine sur le temps de rééducation de Robert Kubica, avait besoin d'un pilote fort ; le patron Éric Boullier est très fier d'avoir réussi à recruter Iceman.

Le Finlandais fera équipe avec Romain Grosjean. Le Français remplace Vitaly Petrov qui a pourtant signé l'hiver dernier un contrat de deux ans avec l'équipe, pour les saisons 2011 et 2012. Mais comme le disait Bruno Senna, qui a terminé la saison 2011 à ses côtés, après avoir remplacé Nick Heidfeld, "Je n'ai pas lu le contrat de Vitaly". Après quelques coups d'éclat lors de ses premières courses, le neveu d'Ayrton a plutôt été dominé par le Russe, auteur d'un podium en début de saison, cela n'aura pas suffi à lui garantir un volant. Dans le retour de Grosjean à la F1, l'apport du groupe pétrolier Total a été décisif.

Moteur, châssis, personnel
Autour d'Éric Boullier, devenu en 2011 vice-président de la FOTA, l'équipe technique de Lotus espère effacer une fin de saison aussi noire que sa livrée. Le directeur technique James Allison l'a reconnu, l'année passée à été "un échec" malgré la 5e place des constructeurs et deux podiums en début de saison. Pour les troupes d'Enstone, l'audace des échappements avant n'a pas dépassé le succès d'estime. Mais c'est surtout la suite et le manque de développement qui a coûté cher. Le lancement d'un nouveau simulateur, prévu pour mars, et la modernisation de la soufflerie devraient permettre de progresser.


Paul di Resta et Nico Hülkenberg lors du dernier Grand Prix du Brésil. Ils pourraient être les deux pilotes titulaires en 2012
© Sutton Images Agrandir
Sahara Force India

(Inde)
11. À déterminer
12. À déterminer

Les pilotes
Ça devrait bouger chez Force India cet hiver. Rongeant son frein depuis un an au poste de réserviste après avoir fait sa première année de titulaire chez Williams, Nico Hülkenberg a déjà été annoncé en tant que pilote à part entière, ce qu'Adrian Sutil conteste. "Hulk", en tout cas, ne veut plus jouer les doublures. L'ancienne écurie Jordan puis Midland puis Spyker, conduite par la main de fer du richissime Vijay Mallya et récemment alliée au groupe Sahara, reste à la recherche de pilotes qui peuvent apporter plus que leur coup de volant. Celui de Paul di Resta a suscité l'admiration en 2011. La recrue écossaise, protégé de Mercedes, a réussi une très belle entrée en matière et il devrait poursuivre sa carrière en F1. Mais Mallya insiste pour prendre son temps, au grand dam des trois candidats.

Moteur, châssis, personnel
Force India bénéficie depuis quelques années d'un accord fructueux avec McLaren pour la boîte de vitesses et l'hydraulique mais ce dernier vient à échéance à la fin de la saison 2012. C'est en grande partie grâce à cela que l'écurie est parvenue à se hisser dans la première moitié du tableau et à placer au moins un pilote dans les points la majorité du temps. Le moteur Mercedes est également un gage de solidité depuis 2009. Sur le plan des propriétaires, on a noté fin 2011 l'arrivée de Sahara avec une forte part du capital. Une arrivée en bonne et due forme pourtant précédée d'un démenti lui aussi formel de Mallya.

Sauber F1 Team

(Suisse)
14. Kamui Kobayashi
15. Sergio Pérez

Les pilotes
Pour sa deuxième saison complète en F1, Kamui Kobayashi a de nouveau démontré son talent en plus de prouver qu'il y a plus qu'une trajectoire à prendre pour doubler quelqu'un. Sa baisse de performance en fin de saison avait probablement plus à faire avec la compétitivité de sa monture, mais il a néanmoins confirmé la victoire de Sauber sur Toro Rosso lors de la finale. Quant à la recrue Sergio Pérez, membre de l'Académie Ferrari, il a lui aussi fait du beau travail. Dommage qu'il ait raté deux courses suite à son accident à Monaco, mais il est heureux d'avoir "vécu trois années en une", tant il a absorbé la F1 en 2011. Sauber a décidé depuis longtemps - en juillet dernier - de conserver le même duo au sein de l'équipe en 2012.

Moteur, châssis, personnel
Sauber a pris une décision technique et économique qui a fini par lui coûter cher. Puisque la FIA a annoncé en cours de saison que les diffuseurs soufflés seraient interdits à partir de 2012, l'équipe a décidé de concentrer ses énergies dans d'autres domaines de développement... contrairement à ses rivales qui ont continué à miser sur leurs diffuseurs soufflés. Sauber a perdu du terrain et terminé la saison à la 7e place (par trois points), soit une - sinon deux - places sous son potentiel. La perte au niveau des redevances reçues en vertu du classement final est certainement plus importante que les économies réalisées en cessant le développement de son diffuseur. En prévision de 2012, Sauber a renforcé son équipe chargée de l'aérodynamique, un domaine toujours crucial en F1. Ferrari demeure le motoriste de l'équipe suisse.

Toro Rosso

(Italie)
16. À déterminer
17. À déterminer

Pilotes
Depuis toujours chez Toro Rosso, les pilotes apprennent à vivre sur des sièges éjectables. L'écurie satellite de Red Bull sert au développement des pilotes de la marque et pour tout titulaire, la possibilité d'être remplacé par un autre candidat est une Épée de Damoclès perpétuelle. Les patrons ont mis la pression sur Jaime Alguersuari et Sébastien Buemi en 2011, et tout indiquait que Daniel Ricciardo allait remplacer l'un des deux à la mi-saison. Mais l'Espagnol et le Suisse ont si bien progressé que Red Bull a plutôt choisi de payer un volant pour Ricciardo chez HRT. Cependant, ce dernier, ou Jean-Éric Vergne, pourrait néanmoins être titularisé chez Toro Rosso en 2012. À moins qu'ils soient placés ailleurs, au grand bonheur d'Alguersuari et Buemi. Chacun espère un jour être promu chez Red Bull, l'écurie principale, mais les volants sont comblés. Buemi se dit confiant de prolonger. Alguersuari pense aussi être de retour, mais sinon, il pourrait décider de quitter la F1. Pour se concentrer sur une carrière en musique ?

Moteur, châssis, personnel
La monoplace Toro Rosso de 2011 a été la première à être entièrement construite par l'équipe, et elle s'est montrée très compétitive. Des points ont été récoltés une fois sur deux en moyenne, et les deux pilotes se sont rejoints dans le top 10 à quatre reprises. Auparavant, les ingénieurs recevaient le châssis Red Bull de l'année précédente et l'adaptaient à leurs ressources et besoins. Selon Alguersuari, tout concevoir à l'interne aurait fait la différence car cela a permis aux ingénieurs de l'équipe de mettre en œuvre leurs propres concepts. Grâce à l'expérience accumulée en 2011, Toro Rosso parviendra peut-être à marquer des points de façon encore plus régulière en 2012. La voiture italienne sera de nouveau propulsée par un bloc Ferrari.

AT&T Williams

(Grande-Bretagne)
18./19. Pastor Maldonado
18./19. À déterminer

Les pilotes
Maldonado a un contrat pour 2012 mais son poste a dû être confirmé début décembre. L'entente liant son sponsor principal (la pétrolière PDVSA) à l'écurie Williams sera passée à la loupe par des membres du congrès vénézuélien souhaitant s'assurer que cette société d'état n'a commise aucune irrégularité. Si cette entente venait à être annulée, le poste de Maldonado serait logiquement mis en danger malgré sa confirmation. Quant à Rubens Barrichello, le pilote le plus expérimenté de la F1 compte maintenant 19 saisons consécutives dans la catégorie reine et il en veut d'autres. Le Brésilien dit avoir contacté plusieurs équipes mais espère continuer avec Williams. Adrian Sutil, s'il n'est pas retenu par Force India, pourrait lui faire compétition. Valterri Bottas, le pilote de réserve, aurait des sponsors mais n'est pas sûr d'être sur la liste des candidats. En ce qui concerne Kimi Räikkönen, longtemps pressenti pour un volant au sein de l'écurie britannique, il a préféré se tourner vers Lotus (l'ancienne Renault).

Moteur, châssis, personnel
Williams a connu la pire saison de son existence en 2011 : cinq points et la 9e place dans le championnat des constructeurs. Seules les écuries n'ayant marqué aucun point (Virgin, HRT, Team Lotus) ont fait pire. Dès le printemps dernier, les dirigeants ont compris qu'il fallait absolument renverser la vapeur. Une révision complète de toute l'équipe a eu lieu : organigramme, procédures, approche, structure, philosophie, tout a été scruté. Le directeur technique Sam Michael a été remercié après avoir passé une décennie à l'usine de Grove ; il a été remplacé par Mike Coughlan, ancien ingénieur controversé de McLaren (impliqué dans Spygate). Williams a laissé tomber Cosworth et signé une entente de motorisation avec Renault, ce qui génère bien des espoirs vu les gloires passées de cette association. La rumeur dit que Williams serait près de conclure une entente importante avec une banque du Moyen-Orient qui pourrait devenir un sponsor majeur. Chose certaine, l'équipe est déterminée à faire mieux en 2012 ; elle devra se montrer audacieuse et prendre des risques.

Team Caterham

(Malaisie)
20. Heikki Kovalainen
21. Jarno Trulli

Les pilotes
Heikki Kovalainen dit avoir vécu la meilleure saison de sa carrière avec Team Lotus (renommée Caterham en 2012). En effet, le Finlandais semble ravi de participer au projet du patron et propriétaire Tony Fernandes, qui prend son écurie au sérieux. Jarno Trulli a connu une saison parsemée de malchance, mais est lui aussi heureux des progrès de l'équipe. En théorie, ces deux pilotes ont chacun un contrat en main pour 2012, mais la rumeur dit que Fernandes pourrait choisir de remplacer Trulli par un pilote aux sponsors généreux. Daniel Ricciardo et Jean-Éric Vergne, membres du programme Red Bull, seraient des candidats potentiels. Notons que la future Caterham a un contrat de partenariat technique avec Red Bull. Ricciardo évoquait début décembre la possibilité de remplacer Trulli.

Moteur, châssis, personnel
Team Lotus a progressé au point de facilement battre ses rivales initiales Virgin et HRT ; l'équipe s'est rapprochée du milieu du peloton et espère s'y introduire en 2012. Motorisée par Renault, fournie en boîtes de vitesses et en systèmes hydrauliques (et bientôt SREC) par Red Bull, il y a des chances que l'écurie passe à la prochaine étape en 2012. Mike Gascoyne demeure le directeur technique et il mène bien le développement de la voiture. L'aérodynamicien John Iley a choisi de quitter McLaren pour rejoindre Caterham, ce qui vient renforcer l'équipe davantage. Même avec un moteur fourni par Renault, l'écurie Caterham ne se battra pas pour des podiums en 2012, mais qui sait, elle marquera peut-être ses premiers points en F1 si les circonstances sont bonnes.

HRT F1 Team

(Espagne)
22. À déterminer
23. À déterminer

Les pilotes
Comme ce fut le cas en 2010, HRT a fait une rotation parmi ses pilotes en 2011. Seul l'expérimenté Tonio Liuzzi a couru chaque course de la saison (avec l'exception du GP d'Inde). Vu son expérience, ses conseils ont dû aider. Narain Kathikeyan, qui n'avait pas roulé en course depuis 2005, a été remplacé à la mi-saison par la recrue Daniel Ricciardo (un protégé de Red Bull). Pedro de la Rosa, jalon du développement chez McLaren, a été confirmé pour les saisons 2012 et 2013 mais il n'est pas officiellement inscrit sur la première liste de la FIA. L'identité de son futur coéquipier demeure inconnu, mais Liuzzi dit ne pas s'inquiéter. Il est possible que l'équipe continue de faire la rotation parmi ses pilotes au cours de la saison, qu'ils soient payants ou non.

Moteur, châssis, personnel
La saison 2011, comme la précédente, a démarré en catastrophe et dans la plus grande incertitude. Absente des essais hivernaux, c'est au GP d'Australie que la F111 a fait ses premiers tours de roues. Sans surprise, aucun des deux pilotes n'a pu se qualifier. Cependant, dès la course suivante, HRT a fait mieux et la progression s'est poursuivie tout au long de la saison malgré quelques reculs occasionnels. À la boîte de vitesse déjà fournie par Williams s'ajoutera un SREC en 2012, une première pour la petite équipe espagnole qui a été achetée par Thesan Capital au cours de l'été. Cosworth demeure le motoriste même s'il n'est pas sur la première liste officielle de la F1. L'équipe entend participer à tous les essais hivernaux, ce qui ne pourrait lui faire que du bien, mais le temps pourrait de nouveau manquer. Toutefois, avec l'expertise de développement que possède de la Rosa, HRT devrait être plus compétitive. Mais le pilote espagnol est conscient que la tâche est énorme.

Marussia F1 Team

(Russie)
Timo Glock
Charles Pic

Les pilotes
Timo Glock ayant décidé de prolonger son contrat jusqu'en 2014, le pilote allemand semble avoir confiance en l'avenir de l'équipe qui se nommera désormais Marussia, du nom de son propriétaire principal (bien que Virgin demeure comme sponsor). L'autre volant était entre les mains de Jérôme d'Ambrosio, qui a fait un travail honnête souvent louangé par ses patrons. Mais le soir du GP du Brésil, l'équipe a confirmé qu'il était remplacé par Charles Pic, pilote français et illustre inconnu pour Glock. Le pilote de réserve Robert Wickens, qui avait pourtant été plus rapide lors des essais pour jeunes à Abou Dabi, devra passer son tour.

Moteur, châssis, personnel
L'équipe a signé un partenariat technique avec McLaren qui lui donnera accès au simulateur et à la soufflerie de cette écurie de pointe. De plus, les pilotes suivront un programme d'entraînement physique similaire à ceux de Jenson Button et Lewis Hamilton. En cours de saison 2011, le directeur technique Nick Wirth a été remercié alors que l'ancien directeur technique de Renault, l'expérimenté Pat Symonds, a été embauché comme consultant. La prochaine voiture sera toujours motorisée par Cosworth, mais l'équipe devrait - en théorie - faire un important pas en avant en 2012. Mais parviendra-t-elle enfin à quitter la dernière place du classement des constructeurs ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]





**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui pilote où en 2012

Message par Guylaine le Dim 11 Déc - 13:09:23

Ouais comme qui dirait on débutera pas le Forum de la saison 2012 de suite Mettons qu'on va attendre que les pilotes soient confirmés avant



**********************
BONJOUR Invité PLAISIR DE TE VOIR !!!
Apprendre ce qu'était hier pour savoir aujourd'hui et faire demain... : HISTORIQUE F1.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
MICHAEL SCHUMACHER est le Roi de la F1, jusqu'à preuve du contraire...Il est le plus grand de tous .Il est maintenant = LÉGENDE VIVANTE ...mais dans quelle conditon... ♥♥♥ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Guylaine
Administratrice fondatrice
Administratrice  fondatrice

Messages : 20566
Date d'inscription : 08/03/2008

http://histo.annuaire-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum