Le bilan de la saison 2011

Aller en bas

Le bilan de la saison 2011

Message par Modena49 le Dim 4 Déc - 15:04:35

Red Bull Racing
Contrairement à l'an dernier, lorsque des erreurs multiples et des tensions internes ont compliqué le chemin vers la gloire, en 2011 Red Bull a été une écurie confiante et dominante, à l'image de Sebastian Vettel qui a remporté, comme son équipe, un deuxième titre consécutif, avec à la clé le record de pole positions en une saison ravi à Nigel Mansell (15 contre 14). Malheureusement pour Mark Webber, le fait que l'Australien n'aura signé qu'une seule victoire, et ce lors de la finale au Brésil, de plus aidé par un problème mécanique sur la voiture de son coéquipier, est un un constat surprenant. La RB7 s'est montrée fiable comme nulle autre : les deux seuls abandons de l'année sont le résultat d'un accident et d'une crevaison. Les écuries rivales se sont rapprochées en fin de saison et McLaren a réussi à battre Red Bull à six reprises, mais l'équipe championne demeurait néanmoins intouchable dans le classement. Cependant, la tâche risque d'être plus difficile en 2012 puisque ses rivales se concentrent en priorité sur leurs prochaines monoplaces depuis un certain temps déjà.


McLaren
Au cours des essais de pré-saison 2011, l'équipe a perdu beaucoup de temps à tenter de développer une configuration d'échappement finalement jugée trop complexe. Ce projet abandonné, McLaren a ensuite lentement mais sûrement rattrapé Red Bull au point d'être pratiquement à son niveau en fin de saison en termes de performances, ce qui augure bien pour l'an prochain. Lewis Hamilton a connu une mauvaise saison, la pire de sa carrière en F1 : il a été battu par un coéquipier pour la première fois. Il dit cependant que cette annus horribilis a remis ses pendules à l'heure et que 2012 sera "son année". Jenson Button, quant à lui, a brillé pendant la seconde moitié de la saison et aligné des podiums successifs. Hissé au rang de vice-champion, il était très satisfait d'avoir battu au moins un des pilotes aux commandes d'une Red Bull. Sa victoire au Canada dans un Grand Prix de légende, fut peut-être la plus belle de sa


Ferrari
Saison difficile pour les Rouges qui ont avoué avoir été trop conservateurs dans la conception de leur monoplace. De plus, son développement de pré-saison a été affecté par une soufflerie mal calibrée qui a faussé les tests aérodynamiques. Mais comme toujours, Fernando Alonso a été une force rassembleuse et a tout donné sur la piste, parvenant à signer la seule victoire de Ferrari en 2011, en Grande-Bretagne à la mi-saison. Par la suite, en exploitant chaque faiblesse de ses adversaires, il est monté plusieurs fois sur le podium. En général, nous pourrions dire que l'Espagnol a exploité au maximum le potentiel de sa monture. Toutefois, Felipe Massa n'a pas goûté le champagne une seule fois ; il a eu son lot de malchance mais cela n'explique pas tout. Ce contraste n'a fait que mettre davantage en valeur les résultats d'Alonso et c'est probablement pour cette raison que Luca di Montezemolo, le président de l'entreprise Ferrari, a déclaré que Massa devra faire ses preuves en 2012, la dernière année de son contrat.


Mercedes
Pour sa deuxième année, l'écurie Mercedes aura été plus compétitive mais le podium lui a néanmoins échappé. Comme en 2010, Nico Rosberg a régulièrement battu son illustre coéquipier Michael Schumacher qui a, il faut le reconnaître, signé de bons résultats en fin de saison. Soulignons d'ailleurs le podium qui lui a échappé par quelques dixièmes de seconde au Canada, dans des conditions difficiles. Ross Brawn, le patron de l'équipe, a affirmé que la monoplace 2011 aurait gagné des courses en 2010, signe d'une progression relative. L'équipe met beaucoup d'efforts sur la prochaine saison, la dernière du contrat de Schumacher et celle qui pourrait être déterminante pour la suite de son retour en F1. Rosberg, lui, a confiance : il a prolongé son contrat pour plusieurs années. Comme Mercedes, il espère une première victoire une 2012. En ce sens, Mercedes a embauché plusieurs ingénieurs de renom qui étaient auparavant directeurs techniques ailleurs. Avec toute cette matière grise et cette expérience à son service, l'équipe sera peut-être une étoile montante.


Renault
Une année difficile à plusieurs niveaux. Premièrement, le grave accident de Robert Kubica a privé l'équipe d'un pilote expérimenté et très talentueux. Deuxièmement, son remplaçant Nick Heidfeld n'a pas été à la hauteur et Bruno Senna, appelé à le remplacer à la mi-saison, n'avait pas vraiment plus d'expérience que l'autre titulaire, Vitaly Petrov. Troisièmement, le système d'échappement très innovant de la R31, orienté vers l'avant, a été affaibli par les restrictions imposées sur les diffuseurs soufflés et la cartographie moteur en cours de saison. L'équipe qui se nommera bientôt Lotus tentera de faire mieux en 2012. La priorité sera d'avoir une voiture plus compétitive, alors l'expérience derrière le volant sera aussi un facteur de taille. Avoir convaincu Kimi Räikkönen de revenir en F1 est déjà un grand coup, mais l'équipe a promis de faire d'autres annonces importantes au cours des prochaines semaines.


Force India
Pendant un certain temps, cette équipe semblait en mesure de rattraper Renault dans la lutte pour la 5e place du championnat, mais elle a échoué à quelques points de son adversaire. N'empêche, Force India s'est montrée forte et constante en 2011, comme ses pilotes Adrian Sutil et Paul di Resta. Ce dernier, champion DTM en 2010, est une recrue pas comme les autres dont la maturité derrière le volant était évidente. Sutil, quant à lui, semble avoir tout ce qu'il faut pour monter dans les rangs. Cependant, l'incertitude que laisse planer le patron Vijay Mallya sur l'avenir de ses pilotes n'est pas la bienvenue. Le conglomérat indien Sahara a acheté 42,5 % de l'équipe en octobre dernier et investira 100 M$ au cours des prochaines années. Force India pourrait être à surveiller au cours des prochains championnats, surtout si elle continue sur sa lancée en 2012.


Sauber
L'écurie suisse a bien débuté l'année, surtout grâce à Kamui Kobayashi dont les performances étaient souvent excitantes. Mais lorsque l'interdiction sur les diffuseurs soufflés a été annoncée pour 2012, Sauber a arrêté d'investir dans ce domaine dès cette année, contrairement à ses rivales. Cette économie des ressources lui a probablement coûté la 6e place du championnat et des millions de dollars supplémentaires en redevances. La fin de saison a été difficile, la monoplace ayant apparemment perdu sa capacité à bien prendre soin des pneus. L'équipe pourra de nouveau compter sur Kobayashi et son coéquipier Sergio Pérez l'an prochain ; cette stabilité sera bénéfique pour l'équipe comme pour les pilotes.


Toro Rosso
L'écurie satellite de Red Bull a grandement progressé cette saison, et cela relève de deux facteurs. Premièrement, l'équipe technique a conçu sa propre voiture au lieu d'adapter un châssis Red Bull de l'année précédente à ses besoins. Deuxièmement, l'épée de Damoclès constamment suspendue au-dessus des têtes de Jaime Alguersuari et Sébastien Buemi a forcé les deux pilotes à tout donner, et chacun y a gagné en termes de performances. Toutefois, l'équipe aura échappé la 7e place par quelques petits points, la fiabilité ayant connu quelques ratés en fin de saison. Reste à savoir si Toro Rosso conservera ses deux titulaires en 2012 ou choisira plutôt de puiser dans le programme de développement de Red Bull, qui semble compter trop de pilotes pour le nombre de volants disponibles.


Williams
Dans sa longue et vénérable histoire, jamais l'écurie Williams n'avait connue une saison aussi mauvaise. Ce n'est qu'à la 6e course qu'elle a enfin marqué son premier point. À la conclusion du championnat, Williams n'avait récolté que cinq points en 19 Grands Prix : un véritable désastre. Avant même la mi-saison, les patrons de l'équipe avaient compris qu'il fallait agir de façon radicale : l'organigramme a été entièrement revu, le directeur technique éventuellement remplacé et toute l'approche réorientée. Mais il n'y avait rien à faire pour récupérer la saison 2011 : lors des 12 dernières épreuves, un seul point a été marqué. En vue de 2012, Williams a signé un contrat avec le motoriste Renault et a tenté de recruter Kimi Räikkönen, mais le Finlandais a plutôt rejoint Renault (Lotus). Ce plan n'a pas fonctionné, mais il a néanmoins donné une idée des ambitions qui règnent au sein de l'écurie Williams.


Team Lotus
Cette équipe a fait du beau travail en 2011, même si les résultats ressemblaient à ceux de 2010, sa première année dans la catégorie reine. La différence, c'est que Heikki Kovalainen et Jarno Trulli étaient en mesure de se rapprocher du milieu du peloton et à l'occasion, de faire mieux lorsque des voitures plus rapides avaient des ennuis. Et tout cela sans bénéficier du SREC, qui ne sera intégré que l'an prochain. L'équipe devrait donc progresser davantage en 2012, mais elle le fera en portant le nom Caterham : en effet, le conflit entre Team Lotus et le constructeur Group Lotus (sponsor titre de Renault) a finalement été résolu.


HRT
La petite écurie espagnole a de nouveau démarré la saison en catastrophe, n'étant pas arrivée à faire rouler sa voiture lors des essais de pré-saison et n'étant pas parvenue à faire qualifier ses pilotes lors de la manche d'ouverture en Australie. Comme coéquipier pour l'expérimenté Tonio Liuzzi, l'écurie a donné un volant à Narain Kathikeyan et à ses sponsors. Ce dernier a été remplacé par Daniel Ricciardo, un protégé du programme Red Bull, à la mi-saison. HRT a toutefois bien progressé en faisant parfois mieux que sa rivale directe Virgin, qu'elle devance dans le classement grâce à la 13e place de Liuzzi dans le chaotique GP du Canada. Un nouveau propriétaire arrivé en cours de saison, Thesan Capital, augure de meilleurs jours puisque ses dirigeants semblent avoir un plan de match et investissent dans l'équipe. En 2012, HRT aura le SREC de Williams (en plus de la boite de vitesses) et pense participer à tous les essais de pré-saison. Ce serait une première.


Virgin
L'équipe a débuté la saison avec un retard sur le développement de sa monoplace. Ce n'est qu'au 5e Grand Prix que Virgin a atteint le niveau qu'elle espérait avoir d'entrée de jeu ; sa saison 2011 a donc été une longue course contre le temps perdu. En fin de championnat, elle a réussi à reprendre le dessus sur HRT au niveau des performances. La confiance semble régner au sein de l'équipe puisque Timo Glock a choisi de s'engager sur le long-terme ; le nouveau partenariat technique avec McLaren n'y est peut-être pas étranger. L'an prochain, l'équipe deviendra Marussia, du nom de son actionnaire majoritaire, mais Virgin demeurera à titre de sponsor. Le défi de 2012 sera de se hisser dans le top 10 du classement des constructeurs pour la première fois.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Modena49
Administrateur indispensable
Administrateur indispensable

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bilan de la saison 2011

Message par Guylaine le Dim 4 Déc - 16:20:48

Modena encore une fois de plus !!!!



**********************
BONJOUR Invité PLAISIR DE TE VOIR !!!
Apprendre ce qu'était hier pour savoir aujourd'hui et faire demain... : HISTORIQUE F1.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
MICHAEL SCHUMACHER est le Roi de la F1, jusqu'à preuve du contraire...Il est le plus grand de tous .Il est maintenant = LÉGENDE VIVANTE ...mais dans quelle conditon... ♥♥♥ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Guylaine
Administratrice fondatrice
Administratrice  fondatrice

Messages : 20581
Date d'inscription : 08/03/2008

http://histo.annuaire-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum