À l'heure des rumeurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

À l'heure des rumeurs

Message par Modena49 le Sam 1 Oct - 0:55:54

GP Week a rencontré Rubens Barrichello. Au menu : la vie chez Williams, le transfert de Sam Michael vers McLaren, et son intention de courir en Formule 1 pour une 20e saison consécutive l'an prochain.

Êtes-vous heureux du progrès de la voiture et de l'équipe Williams ?
C'est difficile à dire car les deux derniers tracés - Spa et Monza - étaient un peu plus rapides que les autres. Je pense que c'est pour cela que nous sommes parvenus à faire un peu mieux, tandis que Singapour est un circuit à basse vitesse. Je ne pourrais dire.

Quelle a été votre réaction lorsque vous avez appris que (le directeur technique) Sam Michael va rejoindre McLaren comme directeur sportif l'an prochain ?
Je suis très heureux pour lui. Ce gars est super. Il était surchargé de travail chez Williams et je crois qu'il pourra démontrer son plein potentiel chez McLaren. Je pense que McLaren va en profiter.

Ceux qui ont travaillé avec lui disent qu'il est dur. Quel est votre point de vue ?
C'est un gars très compétitif. Il était surchargé chez Williams, c'était difficile pour lui de sourire car il en avait trop à faire, trop à voir, jour après jour. Il est très compétent dans tout ce qu'il entreprend. Ce sera au bénéfice de McLaren de rendre sa tâche plus facile. Je pense qu'il aura le temps de décompresser entretemps. Je suis sûr qu'il fera de très bonnes choses là-bas chez McLaren.

Vu le changement de personnel chez Williams, croyez-vous que Mike Coughlan, le remplaçant de Sam, ne sera pas lui aussi surchargé ?
Je pense que ce sera mieux. Mark Gillan (ingénieur-chef des opérations) était au circuit ce week-end. Ce sera mieux réparti entre le personnel qui viendra aux circuits et celui qui restera à l'usine.

Nous avons vu beaucoup de pilotage très agressif cette année. Croyez-vous que les mesures de sécurité mises en place depuis vos débuts en F1, il y a de cela 321 courses, font en sorte que les pilotes prennent des risques toujours plus grands ?
Je pense qu'il faut s'adapter au changement, mais ceux qui sont agressifs ont toujours été agressifs. Je ne crois pas que la situation soit pire. Dans le passé, si vous aviez la chance de doubler quelqu'un, vous la preniez. Le DRS vous donne peut-être trois chances par course maintenant, alors il faut profiter de toutes ces opportunités.

Aimez-vous courir sous la pluie ? Et si oui, pourquoi ?
Oui, j'aime ça, mais je ne sais pas pourquoi. Lorsqu'il pleut, je souris. Depuis le karting, j'ai toujours bien fait sous la pluie. Les choses difficiles de la vie, vous les aimez ou vous ne les aimez pas. Certaines personnes se disent 'ah, ça ce n'est pas bon'. C'est comme un blocage mental. Je n'ai pas cette crainte

Comment progressent les choses en vue d'un volant l'an prochain ?
C'est en train de bouger. Mais pour le moment, c'est la période des rumeurs et je vois sur mon Twitter des gens dire n'importe quoi. Je ne peux porter de crédit aux informations sur les autres pilotes, je ne peux faire confiance qu'à celles que j'ai. Chaque fois que je vois de la famille, ils me posent des questions folles et me demandent des explications sur ce qu'il y a dans la presse. Pour moi d'en rajouter maintenant ne ferait que créer d'autres rumeurs. Je ne peux rien dire, je ne suis pas encore rendu là.

Êtes-vous confiant de faire une 20e saison en F1 ?
Ce qui est sûr, c'est que je veux courir l'an prochain. Je suis mieux préparé que jamais. Malheureusement, Williams ne m'a pas encore donné une bonne voiture. Mais pour progresser il faut continuer ensemble et avoir une meilleure voiture l'an prochain. Moins on change les pilotes, plus la continuité est meilleure. Un bon exemple de cela, c'est Ferrari. Je suis cool. J'ai passé 19 années fantastiques en Formule 1 et j'espère en passer une 20e. Si tout va bien, je ferai ma 20e.

Si le championnat se décide quatre courses avant la fin - et tout indique que ce sera le cas - pensez-vous que les fans auront moins d'intérêt ?
Pas vraiment. Ce sera peut-être un problème pour vous les journalistes car vous ne saurez plus quoi écrire ! Les courses sont toujours amusantes, mais je comprends votre question. Depuis les années 1950, des pilotes gagnent parfois le championnat plus tôt. Aujourd'hui, c'est à nous de freiner Sebastian (Vettel).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Adam Hay-Nicholls
28 septembre 2011



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24967
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum