Gary BRABHAM

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Gary BRABHAM

Message par Modena49 le Jeu 3 Avr - 1:00:21

Source encyclopédie

Le second fils de Sir Jack Brabham est né à Wimbledon, près de Londres. Mais c'est en Australie qu'il fournit ses premières armes, en Formule Ford puis en Formule Atlantic. Il va ensuite revenir vers sa terre natale en participant pendant 3 ans au championnat de Formule Ford puis de F3. Ses résultats dans cette discipline en font un bon pilote mais ne lui permettent pas de réellement éclater : 5ème en 86, 6ème en 87 et, enfin, 2nd en 88. En 1990, il passe à la F3000 britannique et remporte finalement le titre. Cette victoire lui permet de frapper aux portes de la F1.

Ernesto Vita, directeur de la nouvelle écurie Life va embaucher le jeune Gary pour faire débuter sa voiture. Mais cette expérience va tourner au fiasco. Life tente d'introduire un nouveau concept en F1 : le moteur W12, de fabrication maison. Life rejoint donc Ferrari comme constructeur cumulant châssis et moteur, histoire de rendre les débuts encore plus difficiles. Gary débute la saison avec des ambitions modestes, mais la réalité fut encore bien pire ! Pour le premier G.P. de l'année, à Phoenix, Gary est non-préqualifié, comme prévu, mais ce qui ne l'était pas c'est qu'il soit relégué à 38″483 (soit 143%) du temps de la pole de Gerhard Berger. Pour le Grand Prix suivant, ce fut encore bien pire car la Life ne pu terminer le moindre tour et Gary Brabham termina la séance de pré-qualification sans le moindre temps de référence. Devant un tel fiasco, Gary préfère jeter l'éponge afin de ne pas trop écorner son image.

Gary ne reprendra plus jamais le volant d'une F1. Il se tournera alors vers l'endurance où il obtiendra de bons résultats dont une victoire aux 12H de Sebring 1991 en compagnie de Derek Daly et de son frère Geoff. En 1994, on le verra participer à une manche du championnat Indy lors de la manche australienne de Surfers Paradise, au volant d'une Penske. Depuis, il est devenu un fidèle participant du championnat de tourisme australien.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Gary Brabham est l'un des trois fils du triple champion du monde de Formule 1 Jack Brabham. Venu tardivement au sport automobile, il commence à se faire un nom sur la scène internationale en terminant vice-champion de Formule 3 britannique en 1988. Ses succès lui valent d'ailleurs d'obtenir en fin d'année une séance d'essais privés pour le compte de l'écurie de Formule 1 Benetton-Ford. En 1989, Brabham dispute et remporte le championnat britannique de Formule 2. Parallèlement, il effectue de nouveaux tests en F1: chez March, ainsi que chez Brabham (une équipe dans laquelle son père n'est plus impliqué).

Au début de la saison 1990, Gary Brabham accepte de s'engager avec la petite écurie italienne Life Racing, qui débute en Formule 1. Le pilote australien est conscient qu'au sein d'une si modeste structure, il ne pourra guère briller, mais il n'imagine probablement pas qu'il va participer à une véritable pantalonnade. Compte tenu du nombre élevé d'engagés, les plus modestes équipes (dont Life) doivent disputer le vendredi matin une séance de préqualification, destinée à déterminer celles qui pourront participer aux qualifications proprement dites. Brabham ne passera jamais ce cap. Au GP des États-Unis à Phoenix, la Life de Brabham ne boucle que quelques tours au ralenti avant que son moteur ne parte en fumée. Au GP du Brésil, c'est encore pire puisque son moteur casse dans l'allée des stands, et qu'il n'effectue que quelques hectomètres en roue libre. Devant tant d'amateurisme, il préfère claquer la porte. L'équipe Brabham (qui vient de se séparer de Gregor Foitek) cherche à l'engager, mais suite à un quiproquo familial, c'est finalement son frère David qui décroche le volant. Gary termine alors la saison en F3000, justement à la place de David.

Avec une réputation très écornée par ses deux apparitions chez Life, Gary ne peut guère espérer obtenir une nouvelle chance en Formule 1. Il se tourne alors vers les États-Unis, où il effectue quelques apparitions en CART, et surtout en IMSA, le championnat d'endurance. En 1991, il remporte ainsi les 12 heures de Sebring en équipage avec Derek Daly et son frère Geoff.

Il met un terme à sa carrière en 1995 pour se reconvertir en tant que moniteur dans des stages de pilotage en Australie.



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24967
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum