Sous les vents de Silverstone

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sous les vents de Silverstone

Message par Modena49 le Dim 10 Juil - 4:37:30

Le circuit de Silverstone a toujours été très populaire parmi les pilotes et les fans de Formule 1, mais l'édition 2011 du Grand Prix de Grande-Bretagne pourrait être un des meilleurs depuis des années.

Le paddock et la voie des stands ont été complètement reconstruits, question d'ajouter une touche de modernité. L'utilisation du DRS (aileron arrière ajustable) devrait très bien convenir au tracé et générer beaucoup d'action en piste, comme ce fut le cas sur plusieurs autres circuits cette saison. Et, bien sûr, la météo estivale en Angleterre est tout sauf prévisible, sans oublier la constante présence de vent à Silverstone. Le potentiel de cette course est très intéressant.

En hausse
Fernando Alonso se dit en meilleure forme que jamais ; ses derniers résultats semblent lui donner raison. Au volant d'une voiture qui n'est de toute évidence pas au même niveau que la Red Bull, il a terminé 2e à Monaco et à Valence, et il se dirigeait vers le podium de Montréal avant son abandon. Ferrari travaille sans relâche pour préparer une monoplace digne du talent de l'Espagnol, qui parvient déjà à pousser sa monture au-delà de ses limites. Une voiture équipée d'améliorations "significatives" sera en piste à Silverstone, avise Alonso. Ce GP sera crucial puisqu'il déterminera la capacité de Ferrari à remporter des courses cette année

En baisse
Après un début de saison remarquable comptant un podium lors des deux premières courses, l'écurie Renault a pris du recul depuis quelque temps. Bien que les résultats demeurent respectables, l'équipe s'attendait à faire mieux ; ou du moins, à conserver son niveau de compétitivité. La grande question, c'est de savoir si Renault sera en mesure de retenir Mercedes, qui menace maintenant sa 4e place dans le classement des constructeurs. Au vu des dernières courses, cet objectif s'annonce difficile. Mais après trois épreuves consécutives sur des circuits urbains (Monaco et Valence) ou semi-urbain (Montréal), un véritable tracé à haute vitesse devrait bien convenir à la R31.


À surveiller
La recrue Paul di Resta, champion DTM en titre, a très bien entamé sa carrière en Formule 1. Et après avoir vu son coéquipier Adrian Sutil rejoindre le top 10 lors des trois dernières épreuves, le pilote Force India a faim de signer d'aussi bons résultats ; surtout pour sa course à domicile. Cette expression prend tout son sens puisque le siège de l'équipe est situé en face du circuit. Bien que la voiture ne semble pas à son meilleur sur les tracés à haute vitesse, Sutil a déjà signé de bons résultats à Silverstone. Di Resta, inspiré devant son public, entend l'imiter.

Points chauds

Diffuseurs soufflés
Le grand sujet de l'heure, c'est l'incertitude créée par les nouvelles restrictions sur les diffuseurs soufflés qui entrent en vigueur ce week-end. Souffler les gaz d'échappement en continu sera dorénavant interdit ; quand le pilote n'actionne pas l'accélérateur, le jet des échappements sera limité à 10 %. Le résultat sera une diminution des appuis à l'arrière de la voiture, en particulier à l'approche des virages et pendant les freinages. Chaque équipe ayant son propre concept de diffuseur soufflé, certaines seront plus affectées que d'autres... mais lesquelles ? Les opinions se contredisent au sein des mêmes écuries, ce qui signifie que personne ne sait vraiment à quoi s'attendre. Ce qui semble certain, c'est que les voitures seront déséquilibrées lors des freinages, alors les ingénieurs ont travaillé sur des solutions visant à compenser la perte d'appuis. Le comportement des monoplaces pourrait faire la différence, mais celui des pilotes aussi : celui qui saura s'adapter rapidement aura un avantage sur les autres.

Choix de gomme
Pirelli va fournir des gommes dures et tendres aux équipes. Le manufacturier italien sait que ses pneus vont souffrir sur les sections très rapides du circuit de Silverstone, mais chaque type de gomme devrait néanmoins tenir le coup. La question, c'est de savoir si les équipes de pointe sauront faire fonctionner la gomme dure. La seule fois qu'elle a été utilisée en course, lors du GP d'Espagne, Red Bull et McLaren ont été en mesure d'exploiter son potentiel tandis que Ferrari n'arrivait pas à la réchauffer convenablement. Les rouges ont terminé la course de Barcelone avec un tour de retard sur leurs rivaux. Espérons que ce soit plus serré à Silverstone.

Le marché des pilotes
Nous sommes arrivés à la traditionelle période de l'année où des rumeurs intéressantes et/ou étranges circulent au sujet des futurs contrats des pilotes. A ce jour, Lewis Hamilton viserait Red Bull et Jenson Button s'intéresserait à Ferrari, tandis que Mark Webber et Felipe Massa seraient remerciés par ces mêmes équipes. Sans oublier les rumeurs entourant Renault, Mercedes et d'autres écuries. En fait, il est probable de voir un statu quo parmi les équipes de pointe en prévision de 2012, même si au moins un transfert pourrait avoir lieu. Mais tant que les contrats ne sont pas signés et les communiqués de presse émis, rien n'est officiel. En attendant, la machine à rumeurs va continuer sa production.


Attaque de stats
•En 1985, aux commandes d'une Williams, Keke Rosberg a décroché la pole position avec une vitesse moyenne de 259 km/h. A l'époque, le circuit de Silverstone devenait ainsi le plus rapide de la F1
•Des pilotes Britanniques ont remporté leur course a domicile 21 fois, plus que toute autre nationalité
•L'enchaînement des virages Maggots-Becketts-Chapel est l'un des plus rapides du calendrier. L'approche se fait à 300 km/h et les pilotes encaissent 5G.


Autour du Grand Prix
•Le nom Silverstone provient du terme "endroit boisé" en vieil anglais
•Lors des premières années du GP, les spectateurs n'avaient pas accès aux secteurs situés à l'intérieur du tracé. Les agriculteurs craignaient de voir leurs terrains endommagés.
•Le premier Grand Prix de Formule 1 de l'Histoire a eu lieu à Silverstone, le 13 mai 1950. Giuseppe Farina a gagné aux commandes d'une Alfa Romeo 158, avec une vitesse moyenne de 146 km/h

Podium 2010
•1. Mark Webber (Red Bull) / 1:24'38''200
•2. Lewis Hamilton (McLaren) / 1:24'39''560
•3. Nico Rosberg (Mercedes) / 1:24'59''507

Le circuit
Favori de longue date parmi les pilotes et le public, les modifications apportées au circuit l'an dernier n'ont pas diminué cet enthousiasme. Les virages à haute vitesse sont toujours en place, et Abbey Corner a même été modifié pour devenir un virage qui se prend presque à fond (malgré une bosse à l'entrée). La nouvelle portion du tracé ajoute 800 mètres et une dizaine de secondes au chrono, tout en offrant une opportunité supplémentaire de dépassement. Sans oublier la zone DRS.

Pilote commissaire
Nigel Mansell, champion du monde 1992 et vainqueur de 31 Grands Prix, se joindra aux commissaires. Au cours de sa carrière en F1, qui s'est échelonnée de 1980 à 1992, et à quelques courses en 1994 et 1995, Mansell a piloté pour Lotus, Williams, Ferrari et McLaren.


Météo
Toute personne familière avec la météo de Silverstone - et le climat estival britannique - sait que prédire les conditions atmosphériques est une perte de temps. Pour l'instant, il y a des risques de pluie vendredi et les nuages gris pourraient également flotter au-dessus du circuit samedi et dimanche. Les vents forts de la région surprenennt souvent les pilotes. Si les essais libres se font sur piste détrempée, les équipes pourraient avoir des difficultés à déterminer l'effet des restrictions sur les diffuseurs soufflés. De plus, récolter des données sur le fonctionnement de la gomme dure, en prévision des qualifications et de la course, s'avérera plus compliqué.


La conclusion d'ESPNF1
Red Bull a signé un doublé à Silverstone en 2009, Sebastian Vettel devant Mark Webber. Ce dernier a ensuite remporté l'édition 2010. L'équipe championne du monde possède toujours la voiture à battre et ses performances sur ce tracé font d'elle la favorite. Il sera toutefois intéressant de voir si Ferrari parviendra à mettre la pression sur Red Bull, sans oublier les énormes efforts investis par McLaren pour gagner devant son public. Et, bien entendu, la météo pourrait transformer la course en loterie...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24967
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum