Maîtriser Monaco

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Maîtriser Monaco

Message par Modena49 le Jeu 26 Mai - 11:00:07

Chris Medland / Daniel Bastien
25 mai 2011

Quelques jours seulement après le Grand Prix d'Espagne, la catégorie reine se rend à Monaco - son joyau - pour la sixième manche du championnat 2011.

La course de Barcelone a démontré une fois de plus que les pneus Pirelli et l'aileron arrière ajustable (DRS) se complémentent très bien et offrent un excellent spectacle en 2011. Mais qu'en sera-t-il dans le contexte de Monaco ? Dépasser n'a jamais été facile dans ce superbe décor d'étroites rues urbaines. Toutefois, la dégradation des gommes et les différentes stratégies devraient venir chambouler cette tradition. Le GP de Monaco pourrait être imprévisible.

L'homme à battre sera de nouveau Sebastian Vettel, le leader du championnat. Bien que sa victoire en Espagne ait été difficile et que McLaren se soit montrée à la hauteur, Red Bull a toujours la meilleure voiture du plateau, du moins pour les qualifications. C'est un facteur qui pourrait s'avérer crucial dans les rues de Monte Carlo, car les qualifications qui s'y tiendront seront peut-être les plus importantes de la saison.


En hausse
Sebastian Vettel est toujours en grande forme, et Lewis Hamilton l'est tout autant, mais il ne faudrait pas oublier que Jenson Button a signé une performance remarquable à Barcelone. La seule erreur du pilote McLaren a été un très mauvais départ qui l'a relégué à la 10e place à la fin du premier tour, à 20 secondes des meneurs. Mais Button a exécuté une stratégie à trois arrêts à la perfection, a su très bien préserver ses pneus, et s'est retrouvé sur le podium grâce à une 3e place bien méritée. A l'arrivée, il avait une trentaine de secondes de retard sur Vettel et Hamilton. Autrement dit, si ce n'avait été de son coûteux départ, Button aurait certainement visé la victoire. Il pourrait surprendre à Monaco.


En baisse
Son début de saison était encourageant, mais la performance de Vitaly Petrov laissait à désirer en Espagne. Parti de la 6e place, il grimpait à la 5e dès le départ ; une bonne récolte de points était à prévoir vu son rythme rapide et constant. Mais après son premier arrêt, le pilote Renault s'est mis à perdre beaucoup de terrain. Petrov a franchi la ligne d'arrivée à la 11e place, 38 secondes derrière son coéquipier Nick Heidfeld, qui s'était hissé de la 24e à la 8e place... Il est vrai que Heidfeld, qui n'avait pas participé aux qualifications, disposait de plusieurs trains de pneus neufs. Mais le fait que Kamui Kobayashi ait battu Petrov, et ce malgré une très coûteuse crevaison lors du premier tour, montre a quel point il n'était pas dans le coup. Il devra bien faire à Monaco ou risquer de frustrer son patron de nouveau

À surveiller
Au cours des deux dernières épreuves, Kamui Kobayashi a été en mesure d'accomplir des remontées spectaculaires et récolter quelques points qui semblaient inatteignables. En Turquie, une réserve de pneus neufs a aidé sa cause. Mais en Espagne, une crevaison lors du premier tour lui a immédiatement fait perdre un train de pneus tendres, l'obligeant à attaquer le peloton à partir de l'arrière pour se frayer un chemin jusqu'à la 10e place. Le Japonais impressionne régulièrement. Lors du GP de Monaco 2010, il était parvenu à rejoindre la 5e place avant que sa boîte de vitesses le force à l'abandon. Sa Sauber étant plus compétitive cette année, il est à surveiller.


Points chauds

DRS
La grande majorité des pilotes sont d'accord : l'aileron arrière ajustable (DRS) devrait être interdit à Monaco car son utilisation sera trop dangereuse dans les rues de la principauté. La FIA n'est pas du même avis. Selon le délégué technique Charlie Whiting, il serait illogique de bannir un outil qui favorise les dépassements sur un circuit où il y en a rarement. A la demande expresse des pilotes, la FIA a toutefois accepté de bannir le DRS dans le tunnel. Pendant la course, il sera permis sur la ligne droite des stands, une zone probablement trop courte pour être efficace. L'interdire complètement aurait probablement été la chose à faire. Rappelons que le DRS peut être activé partout sur le circuit (sauf le tunnel) pendant les qualifications. Si un pilote se sent obligé de l'activer pour garder un avantage, s'il rate ensuite un point de freinage et se retrouve contre les rails, il sera tenté de montrer la FIA du doigt.

Protestation anti-diffuseur soufflé
Quelques jours avant le GP d'Espagne, la FIA a soudainement décidé qu'il était illégal pour les équipes de cartographier le moteur pour qu'il continue à souffler les gaz d'échappement sur le diffuseur lorsque le pilote lève le pied. Les directeurs techniques ayant demandé de rencontrer la FIA pour en discuter, l'instance dirigeante a suspendu l'interdiction pour quelques courses. Donc, le système est jugé illégal mais il est toléré pour l'instant. Le patron de l'écurie HRT, Colin Kolles, exige que cette pratique soit interdite immédiatement, puisque la FIA elle-même la considère non conforme aux règlements. Si sa demande n'est pas respectée, Kolles menace de porter plainte au cours du week-end. Et il dit qu'il ne sera pas le seul à le faire. C'est à voir.

Le trafic
Doubler un adversaire à Monaco est une chose très difficile à accomplir. A cela il faudra ajouter les voitures HRT et Virgin qui, bien qu'elles soient plus compétitives que l'an dernier, sont néanmoins beaucoup plus lentes que les écuries de pointe. Drapeaux bleus ou pas, un retardataire ne pourra pas laisser passer les meneurs n'importe où. Lors des qualifications, les pilotes auront des difficultés à effectuer un run tout en ayant le champ libre devant eux. Pendant la course, les arrêts devront être parfaitement planifiés pour éviter qu'un pilote revienne en piste pour se retrouver coincé derrière une voiture plus lente. Les défis sont nombreux. Et la Voiture de Sécurité pourrait tout changer.

Les pneus Pirelli
Les deux types de pneus offerts par Pirelli seront la gomme tendre et (pour la première fois) la gomme super tendre. En théorie, puisque le circuit n'est pas rapide, l'usure des pneus devrait être moindre. Toutefois, le comportement de la gomme super tendre demeure pour l'instant un facteur inconnu. Les pilotes devront profiter au maximum des essais libres de jeudi et samedi pour l'apprivoiser. Si la différence est grande entre les deux types de pneus utilisés, il y aura des dépassements mais aussi des embouteillages à Monaco.


Attaque de stats
•Le premier Grand Prix de Monaco a été couru en 1929. L'édition 2011 sera le 57e GP de Monaco consécutif.
•Parmi les pilotes actifs, Michael Schumacher compte le plus grand nombre de victoires : cinq. Il est à égalité avec Graham Hill. Le record appartient à Ayrton Senna : six victoires à Monaco.
•Le record du tour appartient à Michael Schumacher, qui a bouclé le circuit en 1'14.439 en 2004 avec Ferrari.
•Six des dix derniers GP de Monaco ont été remportés par le poleman.


Autour du Grand Prix
•Le GP de Monaco est reconnu pour le déploiement fréquent de la Voiture de Sécurité, puisque tout accident ou presque sur ce circuit étroit mérite sa présence. En 2010, elle est apparue à quatre reprises. Statistiquement, il y a 60% de chances qu'elle entre en piste.
•Olivier Panis a réalisé sa seule victoire en F1 à Monaco en 1996. Par la même occasion, le Français a établi le record du plus grand nombre de places gagnées par un vainqueur : le pilote Ligier était 14e sur la grille de départ.
•Deux pilotes ont plongé leurs voitures dans la marina : Alberto Ascari en 1955 et Paul Hawkins en 1965.
•Un couvercle de bouche d'égout mal scellé a provoqué le gros accident de Rubens Barrichello l'an dernier, dans la montée vers le casino. Le pilote Williams était tellement frustré qu'il a lancé son volant sur la piste. La HRT de Karun Chandhok a roulé dessus.


Podium 2010
•1. Mark Webber (Red Bull) / 1:50'13.3559
•2. Sebastian Vettel (Red Bull) / 1:50'13.803
•3. Robert Kubica (Renault) / 1:50'15.030


Le circuit
Le circuit de Monaco est unique, c'est certainement le tracé où le talent du pilote fait toute la différence. Le parcours est étroit, sinueux et lent. Une bonne adhérence est donc primordiale. Le tracé ne mesure que 3,340 km et compte peu de lignes droites. Cependant, le tunnel, bien que courbé, voit les pilotes atteindre près de 300 km/h près de la sortie : oui, c'est de la folie. Le plus lent virage se situe au Loews (50 km/h) tandis que le plus rapide se trouve à la première chicane de la Piscine (210 km/h). Puisqu'il s'agit d'un circuit urbain composé de chaussées publiques, la surface de la piste n'est pas très abrasive. Toutefois, elle compte de nombreuses bosses et ondulations qui ne sont pas des plus confortables à naviguer. Évidemment, vu la proximité des rails et le petit nombre de zones de dégagement, la marge d'erreur est minime. Un pilotage imparfait n'est pas toujours pardonné.


Pilote commissaire
Allan McNish, pilote d'Endurance ayant jadis piloté en F1 pour Toyota en 2002, fera ses débuts comme commissaire de course ce week-end. Il remplace Alain Prost qui avait été initialement annoncé.


Météo
Il a déjà plu pendant le Grand Prix de Monaco, mais il est peu probable que ce soit le cas cette année. Une météo agréable est prévue, ce qui fera le bonheur des spectateurs confortablement installés sur les yachts ancrés dans la marina monégasque.


La conclusion d'ESPNF1
La zone de confort de Sebastian Vettel semble se réduire de course en course. Difficile d'affirmer que le champion en titre demeure toujours le favori. Mark Webber a fait mieux que lui lors des qualifications en Espagne tandis que Lewis Hamilton lui a presque raflé la victoire. Jenson Button, avec un meilleur départ, l'aurait probablement menacé aussi. De plus, vu la nature du circuit de Monaco, Ferrari ainsi que les outsiders Renault et Mercedes voient une belle opportunité à saisir. Toutefois, la monoplace Red Bull demeure celle à battre et Webber semble plus à l'aise que son coéquipier dans les secteurs techniques : le vainqueur de l'édition 2010 pourrait s'imposer de nouveau.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24960
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum