Déclarations des pilotes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Déclarations des pilotes

Message par Modena49 le Lun 28 Mar - 11:33:40

Suite au Grand Prix d'Australie, première manche du championnat 2011, les pilotes commentent leurs performances.

C'est par une pole position, une stratégie parfaite et un parcours sans faute que le champion en titre Sebastian Vettel a entamé la saison 2011. Et avec cette victoire sur le circuit de l'Albert Park, le pilote Red Bull a également rallié l'arrivée à Melbourne pour la première fois.

La 2e place de Lewis Hamilton est une victoire en soit pour McLaren, qui doutait encore de rejoindre le podium à la fin des essais hivernaux. Quant à Vitaly Petrov, sa 3e place est entièrement méritée et le Russe donne raison à Renault de lui accorder sa confiance. Et encore une fois, comme ce fut le cas lors de la finale 2010 à Abou Dhabi, la Ferrari de Fernando Alonso (plus en retrait que prévu) a terminé juste derrière la fusée de Vyborg.

Mark Webber, 5e chez lui, devance Jenson Button. Ce dernier a effectué un dépassement sur Felipe Massa jugé illégal par les commissaires, mais puisqu'un grand doute existait déjà au moment de la manœuvre, on se demande pourquoi McLaren ne lui a pas ordonné de corriger l'erreur plutôt que risquer la pénalité de passage par les stands.

Pour son GP inaugural, Sergio Pérez a brillé au volant de la Sauber : une 7e place et des points à l'arrivée. Malheureusement, l'équipe a été disqualifiée pour cause d'aileron arrière non conforme. Tous les pilotes derrière le duo Sauber ont ainsi gagné deux places. Sauber ira en appel.

Chez Ferrari, Massa (maintenant 7e) n'a pas fait aussi bien que son coéquipier, tandis que Nick Heidfeld (maintenant 12e) est certainement déçu de sa première prestance pour Renault, sa voiture étant endommagée. Mais il a au moins complété l'épreuve ; ce n'est pas le cas de ses compatriotes Nico Rosberg et Michael Schumacher chez Mercedes. Pour Rubens Barrichello, la course n'a été qu'une embûche après l'autre pour le pilote Williams.

Le résumé du GP d'Australie est ici ; la galerie d'images est ici ; le classement du championnat est ici.

Vainqueur - Sebastian Vettel, Red Bull : "Je suis très satisfait. Ce fut un très bon week-end et j'étais assis dans une très bonne voiture. Je ne dirais pas que ce fut facile aujourd'hui. Le départ était crucial et puisque j'étais du côté propre de la piste ça s'est très bien passé. Je ne savais pas si c'était suffisant, mais j'ai vu Lewis (Hamilton) et Mark (Webber) en train de se battre. Je me suis donné une marge pendant le premier tour et j'ai tenté de maintenir l'écart. Quand les pneus ont dégradé, Lewis m'a rattrapé alors je suis rentré aux stands. C'était le bon moment car je n'aurais pu continuer. Il était ensuite critique que je double Jenson (Button), ce que j'ai fait. Vers la fin de la course, je pouvais mieux contrôler la situation. C'est bon de venir ici après un long hiver et d'imposer le rythme."

2e - Lewis Hamilton, McLaren : "Cette 2e place est un excellent résultat. La voiture a été fantastique, très plaisante à piloter et j'ai pu prendre soin de mes pneus pendant toute la course. Être en mesure de mettre la pression sur Sebastian (Vettel) si tôt en saison est aussi énormément encourageant. Je pense que nous étions assez compétitifs pour viser la victoire si ce n'avait été de mon mauvais départ. Je ne sais pas ce qui s'est passé avec le plancher, Je l'ai scruté après la course, il semblait très endommagé. Je suis content d'avoir rallié l'arrivée. J'ai hâte de voir ce que nous pourrons ajouter à la voiture en termes de performances lors de la prochaine course. Nos ingénieurs savent qu'il y a du potentiel à débloquer. Je crois que nous pourrons nous battre pour la victoire à Sepang."

3e - Vitaly Petrov, Renault : "Je suis ravi de me trouver ici sur le podium, surtout après l'hiver très difficle traversé par l'équipe. Même pendant les essais, noius ne savions pas exactement où nous situer par rapport à la concurrence. Mais nous avons continué à apporter des nouveautés sur la voiture et cela a bien fonctionné. J'ai pris un excellent départ aujourd'hui qui a été probablement la clé de ma course puisque je me suis retrouvé devant Alonso et Button. J'ai pu rouler sur une piste dégagée et attaquer fort, tout en prenant soin de mes pneus. Notre stratégie à deux arrêts était clairement la bonne et elle a parfaitement fonctionné. Je dois dire un grand merci à toute l'équipe qui a fourni de gros efforts et m'a soutenu tout cet hiver. Ce résultat nous récompense tous et je suis vraiment extatique !"

4e - Fernando Alonso, Ferrari : "Si vous regardez le classement, ce n'est pas si mal comme résultat. Oui, nous avons perdu du terrain face à Vettel et Hamilton, mais nous avons mieux fait que Webber et Button. On dirait que je suis abonné à la 4e place ici à l'Albert Park : c'est la troisième fois en quatre ans. Encore une fois, Vettel était sur une autre planète. Pour ce qui est de terminer derrière Petrov, comme à Abou Dhabi, ce n'est qu'une coïncidence. A ce point-ci, c'est plus satisfaisant d'avoir gardé Webber derrière moi car je considère qu'il sera un plus grand rival dans la course au titre que le Russe. Le SREC et l'aileron arrière ajustable ont bien fonctionné, mais les manœuvres de dépassement ne sont pas plus faciles. La stratégie était parfaite et elle m'a aidé à gagner des places. Nous sommes dans la bonne zone pour remporter un titre, mais certainement pas si nous continuons à récolter des 3e ou 4e places."


5e - Mark Webber, Red Bull : "Je n'étais pas assez rapide aujourd'hui, comme hier lors des qualifications, alors il faut comprendre les raisons. Je ne pouvais faire mieux aujourd'hui. J'ai perdu une place à la faveur de Fernando (Alonso) et c'était réglé. C'était très frustrant. Seb (Vettel) a fait une bonne course en termes du potentiel de la voiture, mais ce n'est pas normal que je ne puisse obtenir le même rythme et rouler à l'avant. Je devrais être en mesure de garder le contact, mais aujourd'hui j'étais loin derrière. Je poussais fort mais n'obtenais rien en retour. Ce n'est pas normal d'être si loin derrière mais gardons notre calme. Ce n'est que la première manche. Ma course était différente de celle de Sebastian, alors je devais faire des choses différentes. J'avais des problèmes de pneus avant lui, il faut comprendre pourquoi. J'ai hâte de me rendre en Malaisie, je voudrais que la course soit demain."

6e - Jenson Button, McLaren : "Un bon départ mais j'ai été surpris de voir Vitaly (Petrov) prendre l'intérieur. Il a fait un très bon départ et m'a forcé vers l'extérieur. Ensuite je me suis retrouvé bloqué derrière Felipe (Massa) après avoir mal navigué la sortie du virage 1. Ce fut la pire manœuvre de ma course car il était si lent et difficile à doubler. Il nous a énormément ralenti tous les deux. J'ai tenté de le dépasser au virage 11. J'étais devant lui à l'entrée, mais il a plongé vers l'intérieur et m'a empêché de prendre la trajectoire normale. Après ma pénalité de passage par la voie des stands, j'ai dû me battre pour retrouver ma place, ce qui a été amusant mais aussi frustrant. Nous devrions être très heureux des résultats de ce week-end, mais j'aurais simplement souhaité en retirer plus de points."

7e - Felipe Massa, Ferrari : "Au début tout allait bien avec un bon départ et une bonne défense contre les attaques de Button. Nous avons ensuite devancé le passage aux gommes dures, mais ça n'a pas fonctionné et j'ai dû effectuer un troisième arrêt vers la fin, ce qui m'a coûté quelques places. J'avais de la dégradation sur les pneus arrière et je n'arrivais pas à maintenir un bon rythme. Quant au duel avec Button, c'était très serré. Quand il m'a doublé en coupant la chicane, je m'attendais à ce qu'il soit pénalisé. Je suis un peu déçu de ce résultat et des performances du week-end. Il faut comprendre ce qu'il s'est passé car je ne crois pas que nous ayons démontré notre véritable potentiel."

8e - Sébastien Buemi, Toro Rosso : "C'est pas mal de terminer 10e après avoir participé au Q3 hier, Mais je pense que j'aurais pu faire mieux. Une 8e ou 9e place était possible. Dommage que mon coéquipier et moi sommes entrés en contact au premier virage. Ce n'est pas la première fois alors je crois que nous allons en discuter lorsque j'aurai regardé la vidéo de l'incident ! Vers la fin, je n'arrivais pas à retenir Massa qui était beaucoup plus rapide que moi, mais je suis néanmoins heureux du résultat. Nous sommes certainement plus compétitifs que l'an dernier et maintenant il faut continuer à améliorer la voiture. C'est un bon début et nous apprendrons beaucoup en analysant tout ce week-end. Ensuite nous verrons ce qui peut être accompli en Malaisie."

9e - Adrian Sutil, Force India : "Globalement, ce ne fut pas une mauvaise course. Venant de la 16e place, ça n'a pas été facile. Le départ s'est bien passé et comme d'habitude il y avait beaucoup de voitures au premier virage, mais j'ai gagné plusieurs places pendant le premier tour. Les performances étaient bonnes et ce fut bien pour la première manche de la saison. Dommage de se retrouver juste à l'extérieur du top 10, mais nous espérons avoir un meilleur rythme et marquer des points en Malaisie."

10e - Paul di Resta, Force India : "J'ai fait un bon départ et j'ai eu un bon combat avec Kobayashi, mais c'est ce qui a permis à une des Toro Rosso de passer. Par la suite, j'ai perdu un peu de momentum. Il manquait juste un peu de rythme aujourd'hui, mais espérons que nous comprendrons pourquoi d'ici la Malaisie et que les améliorations nous permettront de faire un peu mieux. Adrian (Sutil) et moi avions des stratégies différentes et j'ai dû conserver du carburant vers la fin, c'est pourquoi l'écart était plus grand. Je vais tenter de faire mieux en Malaisie qu'ici, mais en général je suis relativement satisfait."

11e - Jaime Alguersuari, Toro Rosso : "Au départ je suis monté à la 10e ou 11e place, mais Michael (Schumacher) a coupé le virage 2 alors que j'étais sur l'intérieur. Il ne pouvait m'éviter car j'étais déjà au milieu du virage. Il a touché mon aileron avant et j'ai dû le changer. Cela a signifié un arrêt supplémentaire et la fin de toutes mes chances de signer un bon résultat. Ma voiture a bien fonctionné et le rythme était très bon. Je suis content d'avoir terminé la première course, maintenant il faut voir comment on peut faire mieux en Malaisie."


12e - Nick Heidfeld, Renault : "Course très difficile. Je suis évidemment très déçu de ne pas finir dans les points. Ce n'était simplement pas possible, surtout après avoir été heurté dans le premier tour. C'est vraiment dommage parce que j'avais pris un très bon départ, passant de la 18ème à la 12ème place au premier virage. Le dommage causé à la voiture était assez important, principalement sur le côté droit, carrosserie, ponton et capot moteur. Alors ça n'a pas été une bonne course pour moi. Mais je suis heureux pour l'équipe et pour Vitaly de cet excellent résultat. Cela montre que notre voiture est compétitive et que nous allons nous bagarrer sérieusement en tête cette année."

13e - Jarno Trulli, Lotus : "C'est vraiment bien d'avoir terminé la course et d'avoir démontré qu'il y a de la vitesse dans la voiture malgré les problèmes rencontrés ce week-end. Nous avons maintenant des données très utiles qui pourront être utilisées pour nous faire progresser en Malaisie et en Chine. Je crois qu'une fois ces pépins réglés, nous serons en mesure de montrer les progrès réalisés cette année."

14e - Jérôme d'Ambrosio, Virgin : "Je suis vraiment heureux d'avoir complété mon premier Grand Prix de Formule 1. Je me sentais à l'aise dans la voiture, même si je pense que j'aurais pu être plus rapide vers la fin de l'épreuve. Mais le plus important c'est que nous ayons terminé cette course. J'ai gagné beaucoup d'expérience qui me sera utile lors des prochaines manches. J'aimerais remercier toute l'équipe pour leur excellent travail ce week-end. Ce fut productif et les leçons apprises seront appliquées en Malaisie."

Non classé - Timo Glock, Virgin : "Je pense que notre rythme était bon. J'étais derrière Jarno (Trulli), je l'ai rattrapé et je l'ai ensuite doublé lors d'un arrêt aux stands. Malheureusement, la roue avant gauche était mal attachée alors j'ai dû compléter un tour à basse vitesse avant de revenir aux stands. Malheureusement encore, les tiges étaient endommagées, mais elles ont été réparées et j'ai pu revenir en piste (après sept tours). Les premiers tours se sont bien passés mais ensuite il y avait beaucoup de vibrations, alors j'ai simplement tenté de terminer la course. C'est décevant mais au moins nous avons démontré une bonne fiabilité et les deux voitures étaient à l'arrivée."


Abandons

Rubens Barrichello, Williams (transmission, 48e tour) : "Ce fut une course difficile pour nous. J'avais un bon rythme et j'effectuais beaucoup de dépassements avant l'incident avec Rosberg. Je ne pensais pas le doubler à ce moment-là, je me défendais contre Kobayashi. Un type de pneu a plus de grip que l'autre, alors les points de freinage sont différents. Rosberg a freiné plus tôt et se retrouvait déjà au milieu du virage avant que je puisse arrêter ma voiture. La FW33 était compétitive aujourd'hui, alors c'est positif pour la prochaine course."


Nico Rosberg, Mercedes (hydraulique, 22e tour) :
"Un premier week-end décevant. La course a été dure avant mon abandon car j'étais sous pression. J'ai vu Rubens (Barrichello) dans mes rétroviseurs et il était loin derrière alors j'ai été surpris lorsqu'il m'a frappé. J'ai compris que c'était fini pour moi et j'ai dû me garer sur le côté. C'est triste pour l'équipe qui a travaillé si dur ce week-end et cet hiver. Mais il faut se concentrer sur le positif et il sera intéressant de voir quel niveau de performance nous aurons en Malaisie. Le circuit de Melbourne est atypique, alors nous ne connaîtrons notre véritable potentiel qu'après quelques courses.

Michael Schumacher, Mercedes (suspension, 19e tour) : "Ce n'est pas le début de saison souhaité. Cette course-ci est terminée, concentrons-nous sur la prochaine en Malaisie. Je suis très désolé pour les gens ici et à l'usine car ils ont travaillé si fort cet hiver, mais pour une raison inconnue nous ne sommes pas parvenus à transformer cela en bons résultats ce week-end. Pour ce qui est de la course, j'ai effectué un bon départ mais j'ai été frappé au 3e virage, ce qui a crevé mon pneu arrière droit. Cela a eu comme conséquence d'endommager le plancher. Puisque les dommages étaient importants, nous avons décidé d'arrêter par mesure de sécurité. Nico (Rosberg) aurait pu marquer de bons points pour l'équipe, alors c'est encore plus dommage qu'il ait été frappé. Je crois toujours en notre potentiel, nous nous battrons."

Heikki Kovalainen, Lotus (hydraulique, 19e tour) : "J'étais très heureux de mes performances avant l'abandon. Je suis resté collé à Alguersuari et à Pérez jusqu'au moment où la fuite d'eau à mis un terme à ma course. Ce week-end a probablement été plus difficile que prévu, mais nous avons maintenant le temps d'analyser les raisons pour lesquelles le rythme n'était pas aussi élevé qu'espéré et de travailler sur la fiabilité avant d'arriver en Malaisie. Nous sommes tous prêts à mettre la main à la pâte pour continuer à progresser. C'est encore très tôt dans la vie de Team Lotus. Nous y mettrons les heures nécessaires pour améliorer nos performances en prévision de notre course à domicile en Malaisie."

Pastor Maldonado, Williams (transmission, 9e tour) : "Nous ne savons pas exactement ce qu'il s'est passé avec la voiture. Il faudra trouver le problème en compagnie de nos ingénieurs. Il n'y a eu aucun avertissement, elle s'est arrêtée et c'était fini. Cependant, le départ a été super. Quelques grosses frayeurs dans les deux premiers virages, mais je les ai traversées. Je me concentrais sur la course, tout allait bien dans la voiture, j'étais à l'aise et soudain elle s'est éteinte. J'ai maintenant hâte d'en découdre de nouveau en Malaisie."


Disqualifications

Les dimensions de l'aileron arrière des monoplaces ayant été jugées non conformes, l'écurie Sauber a été disqualifiée du GP d'Australie. Les propos ci-dessous ont été recueillis avant la décision des commissaires.

(7e) - Sergio Pérez, Sauber : "C'est sûr, je n'oublierai jamais cette course ! Après avoir passé des gommes dures aux tendres, je pensais devoir pousser, mais j'ai réalisé que j'arrivais à très bien gérer les pneus. Alors nous avons décidé de rallier l'arrivée sur ce train. Je suis très fier de mon équipe. La stratégie a fonctionné et ce fut une belle surprise de voir les pneus durer aussi longtemps. Je veux remercier tous les gens, en particulier au Mexique, qui m'ont aidé à rejoindre la Formule 1."

(8e) - Kamui Kobayashi, Sauber : "Je suis très heureux que nous soyons parvenus à récolter des points avec les deux voitures. J'ai connu un bon départ et j'ai doublé Alonso, qui m'a dépassé à son tour par la suite. J'ai eu de la difficulté à faire monter en température le premier train de gommes tendres. Le rythme était bon sur le deuxième train de tendres et aussi sur les gommes dures lors du troisième relais. J'ai eu une frousse quand Rubens Barrichello et Nico Rosberg se sont frappés devant moi, mais plus rien d'inquiétant ensuite. C'est un bon début qui me rend heureux dans l'optique de la saison."


A noter
Tonio Liuzzi et Narain Karthikeyan ne s'étant pas qualifiés, l'écurie HRT n'a pas participé au GP d'Australie
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24960
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum