La controverse d'Imola

Aller en bas

La controverse d'Imola

Message par Modena49 le Mar 7 Juil - 11:28:55

Le Grand Prix de Saint-Marin de 1982 a eu lieu le 25 avril, sur le circuit Dino et Enzo Ferrari à Imola. Ce devait être la dernière course de Gilles Villeneuve.


Seulement 14 voitures étaient en piste pour la course. Les écuries britanniques étaient en grève à cause d'un conflit entre la FISA, le pouvoir sportif, dirigée par Jean-Marie Balestre, et la FOCA, l'association des constructeurs dirigée par Bernie Ecclestone.

Renault et Ferrari étaient les deux seules écuries de pointe à prendre part à la course. Enzo Ferrari avait promis aux organisateurs la participation de ses pilotes à l'épreuve.

René Arnoux avait obtenu la position de tête devant son équipier Alain Prost. En deuxième ligne, on retrouvait les pilotes Ferrari: Gilles Villeneuve (3e) et Didier Pironi (4e).

En raison du peu de voitures en piste, les organisateurs de la course savaient que le spectacle dépendait de la bataille que se livreraient ces quatre pilotes.

Malheureusement, les deux pilotes Renault ont dû abandonner. Alain Prost a disparu au 6e tour en raison d'un bris de moteur. René Arnoux a maintenu sa position de tête devant les pilotes Ferrari. Mais au 44e tour, un problème de turbo survient: il se range sur le côté de la piste.

Gilles Villeneuve était à ce moment devant Didier Pironi. Ce qui a suivi fait l'objet de versions contradictoires. L'histoire a retenu que les deux pilotes se sont livré une bataille féroce, même si l'équipe leur avait indiqué qu'ils devaient ralentir. On s'inquiétait alors de la consommation d'essence et de l'usure des pneumatiques.

Points de vue et vérités

Selon le journaliste britannique Alan Henry, le panneau « slow » a été montré aux deux pilotes lorsque Gilles était en tête. Pironi a tout de même dépassé Gilles, nullement inquiet, pensant qu'il voulait assurer le spectacle pour les gens dans les gradins.

Dans l'avant-dernier tour, Gilles a repris la tête, croyant que Pironi allait ralentir derrière lui. Mais le Français l'a repassé dans la descente vers Tosa, dans une manoeuvre serrée. Gilles Villeneuve a été surpris, et il n'a pas pu reprendre sa place avant le drapeau à damiers. Il était en colère sur le podium. Son visage fermé le confirmait.

Selon le journaliste français Renaud de la Borderie, Enzo Ferrari avait donné l'ordre suivant: « Faîtes le spectacle ». À deux tours de la fin, Mauro Forghieri a brandi le panneau « slow ». Villeneuve en tête s'y est soumis, Pironi aussi, mais dans l'ultime tour, Pironi a dépassé Villeneuve et a gagné la course. Selon le journaliste, Pironi a « dégainé son dépassement comme un tueur », et Villeneuve n'a pas pu riposter.

Piero Ferrari, fils d'Enzo Ferrari, a confirmé plus tard que les instructions dans pareille situation étaient de conserver l'ordre établi et les positions telles qu'elles étaient. Didier Pironi n'aurait donc pas respecté la consigne.

À Radio-Canada Sports, Joann Villeneuve donne sa version:

« Je sais bien ce qui s'est passé, car je notais les temps sur le bord du circuit. Il n'y a pas eu de bataille. L'équipe a demandé aux pilotes de ralentir vers la fin. Gilles a obéi sans se poser de questions. Il a ralenti de cinq secondes au tour, alors que Didier a continué à pousser très fort. C'est facile de dépasser quand on roule cinq secondes plus lentement. Gilles a donc repris le rythme, et en repassant devant les puits, il a encore vu le panneau « slow ». Il a donc ralenti encore, en pensant que Didier allait obéir aux ordres. Ce qui n'a pas été le cas. »

« Il s'est senti trahi par l'équipe, et par un homme avec qui il pensait avoir une réelle amitié. L'équipe aurait pu faire en sorte que les ordres soient respectés. Ça a été ambigu. Ils ont laissé un petit peu la porte ouverte à Didier. Ça aurait dû être beaucoup plus clair. Je crois qu'il s'était développé une amitié entre Didier Pironi et Marco Piccinini (le directeur sportif de l'équipe), ce qui a fait que Marco n'a pas osé être aussi rigide qu'il aurait dû. »

Les intentions de Didier Pironi

Plusieurs sources indiquent que Didier Pironi, arrivé en 1981, avait commencé à placer ses pions chez Ferrari, en fin politicien, tandis que Gilles ne l'était pas du tout.

Il faut dire que Pironi avait séduit Ferrari par sa vitesse. Et il aurait rallié à sa cause quelques personnes, dont le directeur sportif de qui il était proche.

Ce qu'a confirmé à Radio-Canada Sports Patrick Tambay, ami personnel de la famille Villeneuve, celui qui a succédé à Gilles dans la voiture numéro 27.

« Il se trouve que Marco Piccinini était le seul présent à Imola ce jour-là, et il était très proche de Didier. Il avait été témoin au mariage de Didier. Le directeur technique Mauro Forghieri était le porte-parole pour le Commendatore Ferrari et dictait les directives et la stratégie de course. La consommation d'essence était limite, et le panneau est sorti par Marco Piccinini, mais Didier ne l'a pas respecté. C'est comme cela que m'a rapporté les éléments le chef de piste de Didier il y a 15 jours (NDLR: semaine du 17 avril 2007). »

Didier Pironi a-t-il voulu, ce jour-là, affaiblir la position de Gilles au sein de l'équipe? Voulait-il lui ravir le poste de pilote numéro un? S'est-il senti protégé par le fait qu'il avait l'appui de Marco Piccinini?

Joint par Radio-Canada Sports, René Arnoux le suggère:

« Peut-être qu'il se sentait réconforté par le directeur sportif. Il a peut-être fait ce dépassement en se disant: "je ne risque rien, car j'ai une certaine protection". Vous savez, c'est compliqué entre les pilotes. Quand vous vous faites doubler, alors qu'il y a des ordres, ça donne un coup au moral. »

« Didier n'est plus là pour dire ce qui s'est passé dans son âme et conscience, rétorque prudemment M. Tambay. C'était un pilote. Quand les pilotes mettent leur casque sur la tête, certains ne raisonnent plus de la même manière. Pourquoi a-t-il agi de la sorte? On ne le saura jamais. »

(ndlr: Didier Pironi s'est tué le 23 août 1987 dans un accident de bateau au large de l'Île de Wight (sud de l'Angleterre), alors qu'il participait à une course de offshore, à bord du « Colibri »)

« Quand Joann dit que Gilles s'est senti trahi par l'équipe, je ne crois pas, c'est un peu excessif. Moi, quand je suis arrivé, j'ai ressenti un amour profond pour Gilles. Il a peut-être été trahi par une ou deux personnes, mais pas par le Commendatore, pas par les ingénieurs ni les mécaniciens, ni par l'usine. Par Marco Piccinini, peut-être, par un ou deux collaborateurs, peut-être. »

L'état d'esprit de Villeneuve

Pourtant, selon Renaud de la Borderie, Enzo Ferrari a mollement défendu Villeneuve. Il n'a pas osé sanctionner le pilote français. Villeneuve aurait averti la direction qu'en 1983, ce serait lui ou Pironi.

« Ce que m'a dit Gilles (après la course d'Imola), c'est qu'il avait une colère noire, se souvient M. Arnoux. Il ne voulait plus adresser la parole à Pironi. Ce qu'il a mis en application dans la seconde qui a suivi. C'est vrai que l'animosité qui s'est créée ce jour-là ne peut faire que des discordes au sein de l'équipe. Chacun travaille dans son coin, et ça devient délicat. »

La tension est montée, et c'est dans une lourde ambiance que Ferrari a abordé le Grand Prix de Belgique.

Gilles Villeneuve était-il encore aveuglé par sa colère quand il est entré en piste à Zolder? Voulait-il à tout prix être devant son équipier, et désormais adversaire? Pourquoi roulait-il à tombeau ouvert dans son ultime tour, tandis qu'il allait rentrer aux puits?

Sa femme n'était pas à ses côtés à Zolder, elle assistait à la première communion de leur fille, Mélanie, à Monaco.

« Je l'ai eu au téléphone le soir d'avant, se rappelle Joann Villeneuve. Il était calme. Il m'a semblé en colère, mais pas une colère qui le perturbait, une colère comme une déception énorme. Je n'étais pas dans sa tête. À partir de là, on peut extrapoler. C'était dans sa nature de vouloir être le premier. Peut-être qu'il y a eu: "Oui, je veux être plus rapide que Pironi." Mais de là à prendre des risques stupides, je ne crois pas. »

C'est vrai qu'Imola lui est resté gravé dans la tête, ajoute M. Arnoux. C'est vrai qu'après, il avait peut-être plus envie de se démarquer, d'être devant son équipier, mais je n'ai rien remarqué de spécial ce matin-là. »

« L'environnement était difficile, croit Patrick Tambay. Tension, désaccord, trahison à l'égard de Didier. Ce n'était pas un tour de qualif, mais un tour de rentrée aux stands. C'est encore plus dommage. Peut-être y a-t-il eu faute de concentration. L'environnement psychologique l'a peut-être amené à ne pas être aussi vigilant, concentré, appliqué. C'est un douloureux accident. »

Dans toute cette histoire, Gilles Villeneuve a peut-être été piégé par sa confiance aveugle, voire sa naïveté. Après le sacre de Jody Scheckter en 1979, Enzo Ferrari ne lui avait-il pas promis qu'il lui offrirait le titre quel que soit son équipier?

Gilles Villeneuve a pensé que jamais on ne contesterait sa place légitime dans l'équipe, une équipe pour laquelle il a donné son corps, son âme, et à Zolder le 8 mai 1982, sa vie.

source: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La controverse d'Imola

Message par Guylaine le Mar 7 Juil - 18:14:07

Merci Modena c'est extrêmement gentil de se souvenir Gilles...



**********************
BONJOUR Invité PLAISIR DE TE VOIR !!!
Apprendre ce qu'était hier pour savoir aujourd'hui et faire demain... : HISTORIQUE F1.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
MICHAEL SCHUMACHER est le Roi de la F1, jusqu'à preuve du contraire...Il est le plus grand de tous .Il est maintenant = LÉGENDE VIVANTE ...mais dans quelle conditon... ♥♥♥ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Guylaine
Administratrice fondatrice
Administratrice  fondatrice

Messages : 20565
Date d'inscription : 08/03/2008

http://histo.annuaire-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La controverse d'Imola

Message par nickostar le Dim 17 Avr - 5:54:09

Oui grand parmi les grands
avatar
nickostar

Messages : 96
Date d'inscription : 12/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La controverse d'Imola

Message par Guylaine le Dim 17 Avr - 6:43:15

Nickostar je lui dois ma passion par ailleurs Very Happy



**********************
BONJOUR Invité PLAISIR DE TE VOIR !!!
Apprendre ce qu'était hier pour savoir aujourd'hui et faire demain... : HISTORIQUE F1.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
MICHAEL SCHUMACHER est le Roi de la F1, jusqu'à preuve du contraire...Il est le plus grand de tous .Il est maintenant = LÉGENDE VIVANTE ...mais dans quelle conditon... ♥♥♥ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Guylaine
Administratrice fondatrice
Administratrice  fondatrice

Messages : 20565
Date d'inscription : 08/03/2008

http://histo.annuaire-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La controverse d'Imola

Message par nickostar le Dim 17 Avr - 8:00:00

et bien un grand merci a lui sinon peut etre ne pourrais je poster ce message ici
avatar
nickostar

Messages : 96
Date d'inscription : 12/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La controverse d'Imola

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum