Matra:Merci Modena

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Matra:Merci Modena

Message par Guylaine le Mer 19 Mar - 15:13:35

Matra était une grande société aérospatiale française, dont les produits les plus lucratifs comprenaient les missiles guidés. Cette société possédait toutes les connaissances possibles concernant la construction monocoque par son travail dans l'industrie aéronautique, et elle avait également une division plastique.

Matra fournit des carrosseries à René Bonnet, qui s'occupait des voitures monocoques de Formule junior jusqu'à ce qu'il tombe en faillite. A ce moment-là, le patron de Matra, Jean-Luc Lagardère, décida de constituer Matra Sport pour reprendre là où Bonnet avait arrêté. Les voitures Matra de Formule 3 étaient renommées pour la qualité de leur construction et , lorsque Ken Tyrrell chercha un châssis, il les contacta.

Tyrrell avait déjà obtenu un contrat pour le nouveau moteur Cosworth pour 1968 et il avait déjà engagé Jackie Stewart, avec les fonds et le soutien des pneus Dunlop. Après avoir utilisé pendant deux années le châssis Matra en Formule 2, Tyrrell passa à la Formule 1 avec le MS10 en 1968, ce qui ajoutait le nom de Matra à la liste des prétendants au titre de Champion du monde au Grand Prix des Pays-Bas. Stewart resta dans la compétition pour le Championnat jusqu'au round final à Mexico où sa place lui fut dérobée par la Lotus de Graham Hill.

Matra recevait de l'aide de Elf, et le gouvernement français vota une subvention de 800 000 francs pour que la société mette au point son propre moteur. Les Français construisirent un V12, qui fut piloté dans un châssis MS11 par Jean-Pierre Beltoise. Le V12 n'était pas compétitif par rapport au Cosworth, mais, pour 1969, Beltoise rejoignit Stewart dans l'équipe de Tyrrell dont le moteur était un Ford. Cependant, Matra se concentra sur la course des voitures de sport et sur la mise au point du V12.

La nouvelle Matra MS80 pour 1969 était environ 15 kg plus légère que la MS10 et cela permit à Stewart de dominer la saison. Après avoir gagné en Afrique du Sud avec la MS10, il donna à la MS80 un début réussi dans la course hors Championnat dénommée Race of Champions à Brands Hatch. Il alla ensuite à Barcelone où l'équipe Matra marqua une victoire fortuite quand les deux Lotus 49 eurent de sérieux problèmes en ce qui concerne les nouveaux ailerons arrières nouvellement introduits.

Malheureusement, la Matra se cassa alors que Stewart menait de façon indubitable en tête dans les rues de Monaco, mais heureusement plus tard, aussi bien l'équipe que le pilote dominèrent. Le Grand Prix de Grande-Bretagne, l'une des plus grandes courses de tous les temps, fut la scène d'un duel incroyable entre la Matra de Stewart et la Lotus de Rindt. Des problèmes mécaniques gênèrent Rindt, et Stewart saisit une autre victoire.

Cette année-là, Monza fut une autre bataille épique. Cette piste célèbre n'avait pas de chicane à cette époque et le Grand Prix d'Italie était un classique dans le genre patinoire. Stewart avait sélectionné un rapport de vitesse idéal pour le sprint jusqu'à la ligne en partant du dernier virage. Bien que Rindt le dépassât en abordant le virage, Stewart menait en sortant du virage et vint en tête d'un finish à quatre voitures qui détermina le Championnat.

Bien que Matra puisse nager dans la gloire de la construction d'un châssis gagnant le Championnat, ce fut malgré tout un succès très britannique. Aussi bien l'équipe que le fabricant de moteur était basés en Angleterre et le pilote était écossais. La France n'avait pas été vraiment représentée dans la Formule 1 depuis 1957 et pour la saison 1970, Matra insista sur l'utilisation de son propre moteur V12. Tyrrell et Stewart ne firent pas confiance à cette voiture et achetèrent un châssis March à la place.

La petite société de voitures de sport Matra avait été reprise par Simca et c'est donc une Matra Simca MS120 qui fut pilotée par Beltoise et Henry Pescarolo en 1970, pour réaliser trois troisièmes places. Chris Amon remplaça Beltoise pour 1971 et gagna une course hors Championnat en Argentine. Mais pendant les deux saisons suivantes, malgré leur nom glorieux, les voitures ne gagnèrent jamais de Grand Prix. Matra se concentra alors sur les 24 heures du Mans et se retira de la Formule 1. Les V12 apparurent dans une châssis Ligier et Jacques Laffite gagna le Grand Prix de Suède de 1977 avec l'une de ces voitures, mais l'équipe Matra ne revint jamais.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
_________________



**********************
BONJOUR Invité PLAISIR DE TE VOIR !!!
Apprendre ce qu'était hier pour savoir aujourd'hui et faire demain... : HISTORIQUE F1.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
MICHAEL SCHUMACHER est le Roi de la F1, jusqu'à preuve du contraire...Il est le plus grand de tous .Il est maintenant = LÉGENDE VIVANTE ...mais dans quelle conditon... ♥♥♥ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Guylaine
Administratrice fondatrice
Administratrice  fondatrice

Messages : 20479
Date d'inscription : 08/03/2008

http://histo.annuaire-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum