Berger se souvient de Senna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Berger se souvient de Senna

Message par Modena49 le Ven 1 Mai - 14:06:07

Cela fait 15 ans aujourd'hui que le Brésilien Ayrton Senna nous quittait, victime d'un terrible accident sur le circuit d'Imola. Son ami Gerhard Berger a bien voulu évoquer la mémoire de ce champion d'exception, en exclusivité pour ESPN Racing-Live.com.

C'est dans les pelotons de la F3 que Gerhard Berger rencontra pour la première fois Ayrton Senna. L'ex-pilote autrichien a tout de suite vu en lui un pilote très talentueux, mais Gerhard avait aussi le sentiment de ne pas manquer de talent lui-même. "Bien sûr, à ce stade de votre carrière, vous pensez toujours que vous êtes le meilleur, que les autres sont bons, mais pas imbattables."

"Nous avions de très bonnes relations, car nous avions le même âge. On a appris à se connaître en F3, on a passé du temps ensemble, on prenait nos vacances ensemble, notamment sur mon bateau. Nous avons aussi passé du temps chez lui au Brésil. Nous avons vraiment passé du bon temps. Avant que je ne devienne son équipier, je n'avais aucun problème pour battre mes équipiers qui étaient pourtant très bons," se souvient Berger.

"C'est dans cet état d'esprit que je suis arrivé chez McLaren. Je me suis dit qu'il était très bon, mais que j'allais le battre. Toutefois, j'ai très vite réalisé qu'il était incroyable! Mais je ne suis pas du genre jaloux et je me suis dit que c'était à moi de m'améliorer pour le battre. Je crois qu'il a tout de suite compris que notre duel allait être correct et c'est pour cette raison qu'il y a eu de la place pour notre amitié. Ce fut une très grande amitié tout au long de ces années," poursuit Berger.

La rage de vaincre d'Ayrton Senna était immense et Berger est persuadé qu'il y a très peu de pilotes qui sont animés par une telle énergie intérieure. "Je crois que tous les pilotes sont compétitifs et extrêmement égoïstes. Je me souviens que lorsque j'étais à l'école, j'avais la réputation d'être le plus égoïste, mais en F1, il y avait pire que moi. Ayrton était par exemple dans la division supérieure à ce niveau, mais je pense que ça fait partie de ce sport. Vous ne devez vous occuper que de vous-même. Il faut un instinct de tueur et être égoïste. Un pilote de F1 doit être comme ça."

Gerhard Berger a été l'équipier d'Ayrton Senna durant trois saisons chez McLaren. Gerhard remplaçait Alain Prost. "Les relations entre eux étaient désastreuses. A l'époque, Alain Prost était une superstar. C'était le pilote le plus compétitif, il était très rapide, il a beaucoup gagné, il était vraiment très bon. Mais un jeune Brésilien est arrivé et il l'a battu avec sa pointe de vitesse.
Ce fut une période extrêmement difficile pour une superstar comme Alain Prost."

"Je me souviens de cette période. Ayrton était le plus rapide en qualification. Il était tout simplement le plus rapide et Alain disait que leur monoplace était la meilleure et qu'il pouvait bien se placer en première ligne et laisser la pole position à Ayrton. Ensuite, Alain comptait sur son expérience pour le battre en course," poursuit Berger.

"Alain avait connu une expérience similaire quelques années auparavant avec Niki Lauda. Alain était arrivé chez McLaren en tant que jeune pilote, mais Niki l'avait battu au championnat d'un demi-point. Mais par sa vitesse et son talent, Alain était le nouveau talent. Quelques années plus tard, cette situation s'est reproduite, avec Ayrton dans le rôle du jeune pilote. Alain a dû utiliser tous les tours dans son sac, notamment psychologiques, pour déstabiliser Ayrton. C'était sa seule chance de remporter le championnat."

Alain Prost et Ayrton Senna avaient été équipiers chez McLaren en 1988 et 1989. La première année c'est Ayrton Senna qui remporta le titre mondial, mais l'année suivante, le Français prit sa revanche dans une ambiance détestable, puisque le titre se décida au Japon, à la suite d'un accrochage. Les commissaires avaient estimé qu'Ayrton Senna était responsable de cet incident et le titre alla à Alain Prost.

L'année suivante, en 1990, le duel entre Senna et Prost se poursuivit, mais avec le Français désormais au volant d'une Ferrari. "Je me souviens que nous nous changions avant la course et Ayrton m'a demandé de bien regarder ce qui allait se passer dans le premier virage. Il m'avait dit que j'allais m'amuser. Je savais donc ce qui allait arriver, car il avait ajouté qu'il était temps pour lui de prendre sa revanche."

On connaît la suite: Alain Prost prend le meilleur départ, mais dans le premier virage, Ayrton Senna se rabat sur lui et les deux voitures sont hors course. Ayrton ayant plus de points que Prost avant le départ de cette course au Japon, c'est à lui que revient le titre mondial, le deuxième de sa carrière.
Gerhard Berger a été l'équipier d'Ayrton Senna chez McLaren, entre 1990 et 1992, mais il a aussi été son ami pendant, avant et après cette période. Pour notre plus grand plaisir, Gerhard a bien voulu évoquer la mémoire de son ami, en exclusivité pour ESPN Racing-Live.com.

Titré en 1988 et en 1990, Ayrton Senna ajouta un troisième titre mondial à son palmarès dès la saison 1991, toujours avec McLaren. Le Brésilien resta chez McLaren jusqu'en 1993, mais il a ensuite senti que le moment était venu pour lui de relever un autre défi.

"J'avais quitté McLaren pour aller chez Ferrari et Ayrton était venu me dire qu'il ne croyait plus en McLaren et qu'il voulait lui aussi quitter l'équipe. Il m'avait dit qu'il voulait aller chez Williams, car cette équipe construisait la meilleure voiture, ils avaient les meilleurs ingénieurs et c'est donc là qu'il devait aller. Il a donc commencé à négocier avec Frank, mais il est souvent venu me dire qu'il n'arriverait pas à conclure un accord avec cette équipe. Selon lui, Frank était tellement pénible, qu'il ne croyait pas qu'un jour il piloterait pour lui," raconte Berger.

"Quelques semaines plus tard, il m'avait dit qu'il allait faire une nouvelle tentative, car c'est l'équipe qui avait la meilleure voiture et c'est ce qu'il voulait. Il y a des jours où il me disait que les négociations avançaient bien et d'autres où il était impossible de trouver un accord avec Frank. D'après mes souvenirs, cela a duré six mois avant qu'il me dise que c'était enfin signé," poursuit Gerhard.

Ayrton Senna avait vu juste: la FW16 s'est montrée compétitive, mais il a eu fort à faire avec la Benetton de Michael Schumacher lors des deux premières courses de la saison, puisque c'est l'Allemand qui remporta à chaque fois la victoire.

A Imola, Ayrton était en pole position et bien décidé à mettre un terme à la série victorieuse de Michael Schumacher. Mais la veille de la course, Roland Ratzenberger s'était tué et cela avait fortement ébranlé le champion brésilien.

"Je me souviens que le dimanche matin, lors du briefing des pilotes, il m'avait dit que sa voiture était impossible à piloter. La voiture avait des problèmes avec son aérodynamique. Selon lui la voiture était très performante, mais il n'était pas encore en mesure de pleinement en profiter. Il fallait modifier certaines choses pour la rendre plus efficace. Malgré ça, il avait placé sa voiture en pole position, comme d'habitude. Il était très heureux chez Williams. Il me disait qu'il sentait qu'il était dans la bonne équipe et qu'il allait gagner beaucoup de courses."

"J'étais juste derrière lui lorsqu'il a eu son accident. Je l'ai vu s'écraser dans le mur. Le choc n'avait pas l'air grave, car il avait touché le mur avec un bon angle. J'ai donc pensé que ce n'était rien.
J'avais déjà vu de pires accidents dans ce virage, j'étais déjà sorti moi-même là-bas. Sa voiture était arrivée dans le mur avec un angle pas trop mauvais. Pour moi, il allait donc bien. J'ai donc continué mon tour et je me suis remis sur la grille de départ, car ils avaient arrêté la course," ajoute Gerhard Berger.

"Les commissaires ont commencé à nettoyer la piste et je me souviens que l'ambiance sur la grille de départ était normale. Tout le monde disait qu'il était sorti de sa voiture. Nous ne pensions pas que quelque chose de grave aurait pu arriver. Pour moi, il n'était plus dans sa voiture et tout allait bien. J'attendais qu'ils aient terminé de nettoyer la piste pour repartir. A ce stade, je n'étais donc pas conscient de la gravité de la situation."

"La course a redémarré et ensuite j'ai ressenti quelque chose d'étrange, mais rien d'énorme. J'étais assis dans mon stand après mon abandon et des gens sont venus me dire qu'Ayrton luttait contre la mort à l'hôpital. Ce n'est qu'à ce moment-là que j'ai réellement mesuré toute la gravité de la situation."

Gerhard Berger a donc pris un hélicoptère pour se rendre immédiatement à l'hôpital de Bologne, mais son ami était déjà mort. "Il n'y a pas grand-chose de plus à dire. Il suffit de voir les images d'époque, ses funérailles et la manière dont cela a été traité. C'était très particulier, mais c'était un gars très spécial. Lorsque nous arrivions dans un pays, les gens voulaient nous voir, dîner avec nous. Mais avec Ayrton, c'était le président local qui voulait le rencontrer. Il avait un charisme très particulier que l'on ne peut pas décrire exactement. C'est le genre de chose que vous recevez à votre naissance et lui, il avait ça."

L'ayant longuement côtoyé chez McLaren, Gerhard Berger a longuement observé cet homme qui était hors de sa portée. "Nous savons qu'il est considéré comme l'un des plus grands de tous les temps en F1, mais selon moi, c'était le plus grand de tous. J'ai roulé avec de nombreux pilotes, mais pas avec tous. Il y a eu Jim Clark et d'autres avant lui, mais ce dont je suis sûr, c'est qu'il aurait été au même niveau qu'eux."

"Toutefois, d'un point de vue personnel, en tenant compte de mes sentiments, c'est le meilleur pilote de tous les temps en F1," conclut Gerhard Berger.
source: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24957
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Berger se souvient de Senna

Message par Guylaine le Sam 2 Mai - 2:20:17

[Vendredi 01 Mai - 16:35]
» 15 ans après, Senna est toujours dans nos coeurs
Triple champion du monde 1988, 1990 et 1991

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le dimanche 1er mai 1994, un grand champion nous a quitté. Ayrton Senna, au volant de sa Williams-Renault est victime d'un grave accident lors du Grand Prix de Saint Marin. Le bréisilien trouve la mort a seulement 34 ans.

C'était un week end de Grand prix comme les autres.

Au départ seulement...

Car dès le vendredi, comme un signe annonciateur d'un malheur, Rubens Barrichello perd le contrôle de sa Jordan lors des essais libres. Plus de peur que de mal pour le brésilien. Miraculeusement indemne, Barrichello est transporté à l'hôpital. Son ami, qui ne pouvait pas imaginer ce qui se passerait deux jours plus tard, Ayrton Senna lui rend visite. Les deux brésiliens se rassurent et le week end de course reprend.

La journée des qualifications se déroulent comme d'habitude. Ayrton Senna arrache sa 65e pole position de sa carrière devant Michael Schumacher.

Sa joie fut furtive...

Roland Ratzenberger au volant de la Simtek-Ford perd le contrôle de sa monoplace. Lors des essais qualificatifs, l'autrichien est victime d'une défaillance mécanique. Il semblerait que ce soit un élément aérodynamique qui se soit détaché, probablement à cause d'une touchette survenue quelques instants plus tôt. Le pilote de 34 ans est en totale perdition à 314 km/h et percute le mur. Sur place, il subit un massage cardiaque. Il est ensuite héliporté à l'hôpital Maggiore de Bologne où son décès sera officiellement prononcé. Ce nouveau malheur renforce le mauvais pressentiment d'Ayrton Senna. Le pilote brésilien, champion du monde 1988,1990 et 1991, veut rendre hommage à l'autrichien décédé en piste. La course aurait dû être annulée. En vain. Senna se résigne et accepte de prendre part à la course le lendemain, en pole position.

Une course comme les autres, sur le circuit de Saint Marin, une pole position en poche, Ayrton Senna avait toutes ses chances pour remporter sa 42e victoires de sa carrière. Le départ est lancé. Les pilotes sont aux coudes à coudes et c'est la touchette. Le finlandais JJ Lehto au volant de la Benetton et le portugais Pedro Lamy aux mains de la Lotus se sont heurtés. Des débris volent. Des spectateurs dans les tribunes recoivent des morceaux de l'accident. La voiture de sécurité fait son entrer dans les premiers tours. Après un quart d'heure, elle rentre. Les pilotes peuvent repartir. Décidement, à Imola, tout est de plus en plus chaotique.

Jamais deux sans trois

A peine la safety car rentrée, après 6 tours couverts et un peu plus d'un quart d'heure en piste, c'est le drame. Pourtant leader de la course devant Michael Schumacher, Ayrton Senna perd le contrôle de sa Williams-Renault. A plus de 330 km/h, dans le virage de Tamburello, il percute un mur. Impressionnant ! La monoplace du Pauliste est complétement détruite. Les supporters sont en pleurs, les commentateurs abasourdis. Les médecins font le nécessaire sur place. Rapidement il est transporté en hélicoptère vers l'hôpital Maggiore de Bologne. La course suit son court. Michael Schumacher remporte le GP devant Nicolas Larini et Mika Hakkinen. Quelques heures après, la nouvelle tombe. Ayrton Senna est officiellement déclaré mort. Arrivé en état de mort célébrale, les médecins n'avaient pas grand espoir pour le brésilien. Sa mort est définitivement prononcée à 18h30.

Selon les analystes, ce serait le triangle supérieur de la suspension de sa monoplace, mal fixé qui est s'est s'enfoncé dans son front. Ayrton Senna était plus qu'un pilote, c'était une véritable légendaire du sport automobile. Après 161 GP courus, le triple champion du monde a remporté 41 victoires, arraché 65 pole position, monté sur 80 podiums et a réalisé 19 meilleurs tours.

Aujourd'hui encore, des millions de supporters pleurent encore le pauliste. Sa tombe est devenue un véritable lieu de pèlerinage. Tous les ans, bon nombre de fans viennent lui rendre hommage et se souviennent de cet accident tragique, il y a 15 ans déjà. La mort de l'idole a provoqué une grande émotion dans tout le Brésil et son enterrement avait paralysé Sao Paulo.

Petite rétrospective biographique.

Ayrton Senna était l'un des trois enfants de Milton da Silva et de Neide Senna. Ayrton, né le 21 mars 1960, avait une sœur et un frère. Plutôt volage, il s'est brièvement marié au tout début de sa carrière mais a vite divorcé. Légende mais aussi tombeur, il sortait avec un mannequin brésilien, Adriane Galisteu, lorsqu'il est décédé. Le brésilien n'a jamais eu d'enfants. Toutefois, il a toujours été proche de son neveu Bruno. Bruno Senna officie en sport automobile et a failli intégrer la grille en 2009. Prometteur, le jeune pilote de 25 ans espère entrer en F1 en hommage à son oncle défunt.


SOURCE : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



**********************
BONJOUR Invité PLAISIR DE TE VOIR !!!
Apprendre ce qu'était hier pour savoir aujourd'hui et faire demain... : HISTORIQUE F1.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
MICHAEL SCHUMACHER est le Roi de la F1, jusqu'à preuve du contraire...Il est le plus grand de tous .Il est maintenant = LÉGENDE VIVANTE ...mais dans quelle conditon... ♥♥♥ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Guylaine
Administratrice fondatrice
Administratrice  fondatrice

Messages : 20429
Date d'inscription : 08/03/2008

http://histo.annuaire-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum