Alfa Roméo

Aller en bas

Alfa Roméo

Message par Modena49 le Mar 18 Mar - 0:57:46

Lorsque l’on parle d’Alfa Romeo, on pense immédiatement à compétition. Normal pour une marque qui fait son entrée dans la course un an seulement après sa création !

Le palmarès de la marque : cinq championnats du monde, onze victoires aux Mille Milles, dix à la Targa Florio, quatre aux 24 Heures du Mans, treize championnats d’Europe Tourisme, neuf championnats des constructeurs et quatre des pilotes, dix championnats européens en F3, et de nombreux titres acquis en compétitions nationales, en Tourisme et Supertourisme.

C’est donc en 1911 que Giuseppe Merosi engage des 24 HP et 15 HP, puis des 40/60 HP Corsa. C’est avec cette dernière que les victoires arrivent en 1920 et 1921.

En 1923, les voitures arborent le célèbre trèfle à quatre feuilles. Après un temps où les Alfa Romeo ne sont plus engagées directement par la marque mais par la Scuderia Ferrari, Alfa Romeo revient en 1938 avec Alfa Corse.

Stars des années 20, les P2 et P3 s’imposent et brillent sur tous les circuits. La P2 offre à Alfa Romeo son premier titre mondial en 1925 avec Gastone Brilli-Peri, Antonio Ascari et Giuseppe Campari.

De 1928 à 1938, Alfa Romeo remporte toutes les éditions des Mille Milles à une exception près.

De 1931 à 1934, la 8 C 2300 remporte les 24 Heures du Mans, tandis que la version Monza s’adjuge les deux premières places du Grand Prix d’Italie de 1931.

En 1951, l’Alfetta 159 affiche 425 ch et est chronométrée à 320 km/h ! La même année Juan Manuel Fangio et sa Tipo 159 remportent le titre mondial. A la suite de cette victoire, Alfa Romeo se retire du championnat de Formule 1.

En 1965, développement de la GTA pour le Tourisme Groupe 2. Elle atteint 170 ch contre 115 ch à la version commercialisée, lui permettant de remporter le Challenge Européen des voitures de Tourisme à trois reprises et le Championnat d’Europe de la montagne en 1967.

De 1967 à 1977, l’Alfa Romeo 33 s’affiche dans les courses de Sport Prototype. En 1975, elle gagne sept des huit courses du championnat du monde des constructeurs. En 1977, elle s’impose dans toutes les courses du championnat mondial !

C'est en 1909 qu'un certain Ugo STELLA fonde l'Anonima Lombardo Fabbrica Automobili (ALFA) qui dans un premier temps assemble à Portello
prés de Milan ; des automobiles françaises de marque DARRACQ.A partir de 1910 commence la production des ALFA conçues par Giuseppe MEROSI et dés l'origine ces voitures sont typées sport jusqu'à une monoplace de GP qui voit le jour en 1914 et donc du fait de la guerre ne sera jamais alignée dans une course internationale . Le revers de la médaille c'est que la marque se trouva au bord de la faillite et fut rachetée en 1915 par l'industriel Nicolas ROMEO qui accola son nom au sigle de la marque et continua aprés guerre à produire des voitures de sport avec le succés que l'on sait . ALFA-ROMEO est donc à ma connaissance la seule marque dont le nom est composé d'un sigle et d'un nom propre .

Parmi ses caractéristiques, Alfa Romeo a celle de n'avoir jamais modifié radicalement son logo. En effet, depuis sa naissance, la société a choisi un logo circulaire divisé verticalement en deux parties. Il est constitué des deux symboles milanais : le serpent des Visconti, qui, selon la légende en l'an 800 empoisonnait les enfants d'un simple souffle, sur fond bleu clair (un jeune dessinateur du Bureau Technique en a eu l'idée en observant la couleuvre sur la Tour de Filarete pendant qu'il attendait le tram sur Piazza Castello) et la croix rouge sur fond blanc qui évoque la bannière de la ville de Milan, enfermés dans un cercle métallique avec les inscriptions ALFA ROMEO. Les seules modifications qui ont été opérées concernent la bordure extérieure :
en 1910, avec les inscriptions ALFA et MILANO divisées par deux noeuds de Savoie en l'honneur du Royaume d'Italie.
en 1918, avec l'insertion du nom ROMEO, après l'achat de l'usine par Nicola Romeo.
en 1925, avec l'insertion du logo dans une moulure symbolisant une couronne de laurier en souvenir de la victoire de l'Alfa Romeo P2, pilotée par Gastone Brilli-Peri, lors du premier championnat automobile du monde.
en 1946, avec l'insertion de deux traits ondulants à la place des noeuds de Savoie, après la victoire de la République italienne au référendum du 2 juin.
en 1972, avec la suppression de l'inscription MILANO, des traits ondulants et de la couronne de laurier lors de l'ouverture de l'usine fabriquant les Alfasud à Pomigliano d'Arco.
L'information est assez méconnue, mais le grand Enzo Ferrari s'est tout d'abord fait un nom chez Alfa Romeo, comme essayeur puis pilote de course, ce qui l'a ensuite aidé à créer une grande marque au cheval cabré sur fond jaune, nommée Ferrari.D'ailleurs les premières voitures de son écurie de course (Scuderia Ferrari) étaient des Alfa Romeo.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum