Chronologie de l'histoire de l'automobile.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chronologie de l'histoire de l'automobile.

Message par Modena49 le Sam 20 Déc - 2:07:14

Les étapes significatives de l'histoire de la course automobile depuis la première course en France, en 1894, jusqu'à nos jours.



1894
Première course organisée en France

1904
Premier Grand Prix de France

1921
Premier Grand Prix d'Italie

1922
L'introduction de la limite de 2 litres constitue la première règle internationale de la discipline

1925
Premier Grand Prix de Belgique

1926
Capacité des moteurs réduite à 1,5 litre. Premiers Grands Prix d'Angleterre et d'Allemagne

1928
Règle de non-restriction de la capacité des moteurs entre en vigueur

1929
Premier Grand Prix de Monaco

1934
Poids maximum des véhicules limité à 750 kg

1934-1939
Les équipes Mercedes et Auto-Union changent le visage de la course automobile

1938
Dick Seaman remporte le Grand Prix d'Allemagne

1945
le course reprends après l'interruption de la guerre

1946
Les organismes internationaux prennent collectivement le nom de Fédération Internationale de l'Automobile

1948
La nouvelle Formule 1 est adoptée pour les véhicules avec moteur de 1,5 litre à super-carburation et de 4,5 litres atmosphérique. Maserati et la nouvelle marque Ferrari font leur apparition. Achille Varzi se tue au Grand Prix de Suisse. Alfa se retire de la course, pour raisons économiques, malgré une année fructueuse

1949
Juan Manuel Fangio fait ses débuts européens. Introduction du malchanceux V16 de BRM

1950
Premier Championnat du monde de la FIA : Six Grands Prix en Europe, plus la formule Indy 500. Alfa est de retour avec Fangio, Guiseppe Farina et Luigi Fagioli et domine le championnat. Farina prends le titre sous le nez de Fangio

1951
Alfa domine mais Ferrari et Froilan Gonzales font une percée au Grand Prix d'Angleterre. Fangio avec Alfa remporte le titre devant Alberto Ascari sur Ferrari lors de la dernière course. BRM et Girling introduisent les freins à disques.

1952
Le Championnat du monde est disputé sur des véhicules à moteur de 2 litres atmosphérique après le retrait d'Alfa. Ferrari domine avec Ascari qui prends le titre facilement.

1953
Ascari et Ferrari répètent leur performance. Duel classique entre la Ferrari de Hawthorn et la Maserati de Fangio dans le Grand Prix de France qui se termine par la victoire de l'Angleterre pour la première fois depuis 1923

1954
Introduction de la Formule 1 avec le moteur de 2,5 litres atmosphérique, convaincant Mercedes de faire son retour. Fangio remporte son second titre après avoir démarré l'année chez Maserati pour la finir chez Mercedes.

1955
Stirling Moss rejoint Fangio chez Mercedes pour constituer le duo le plus performant de l'année et assurer son troisième titre à Fangio. Mort d'Ascari dans un accident de voitures de sport à Monza. Tony Brooks et Connaught remportent le premier Grand Prix d'Angleterre depuis 1924, au Grand Prix de Syracuse. Mercedes se retire après le désastre du Mans

1956
Fangio domine sur Lancia-Ferrari pour son quatrième titre. L'Angleterre renforce sa position avec Moss et Peter Collins qui remportent des Grands Prix et Vanwall qui trouve sa voie.

1957
Fangio passe chez Maserati pour son cinquème titre. Ses quatre victoires comprennent un combat classique avec les Ferrari de Collins et Hawthorn dans la course du Nurburgring. Moss passe chez Vanwall et remporte les Grands Prix d'Angleterre (avec Brooks), de Pescara et d'Italie.

1958
Mike Hawthorn chez Ferrari devient le premier champion du monde anglais avec une seule victoire de Grand Prix en France. Peter Collins, Stuart Lewis-Evans et Luigi Musso se tuent dans de tragiques accidents cette année-là. Encore sous le choc, Hawthorn se tue dans un accident de la route. Fangio prend sa retraite. Moss prend le volant chez Cooper du premier véhicule avec moteur placé à l'arrière et remporte le Grand Prix. Vanwall gagne la première coupe des constructeurs.

1959
Les voitures à moteur arrière prennent le dessus. Le pilote de série chez Cooper, Jack Brabham, décroche le titre. Cooper remporte la coupe des constructeurs. Lotus effectue ses débuts.

1960
Nouveau doublé signé Brabham-Cooper. Lotus enregistre sa première victoire. Ferrari remporte le Grand Prix d'Italie quand les équipes anglaises boycottent le circuit cabossé. Dernière année de la Formule Indy 500 dans le Championnat du monde

1961
La Formule 1 adopte les moteurs de 1,5 litre atmosphériques en signe de concession à Ferrari. Ferrari domine sur V6 Dino. Phill Hill est le premier champion américain, mais son coéquipier Wolfgang von Trips se tue à Monza.

1962
L'Angleterre a de nouveau la tête sur les épaules, avec Coventry Climax et les V8 de BRM. Le champion du monde Graham Hill (BRM) et Jim Clark (Lotus) sont les nouvelles stars du moment. A Goodwood, Moss est victime d'un accident qui met fin à sa carrière. La monocoque Lotus 25 révolutionne la Formule 1.

1963
Clark et Lotus remportent sept des dix Grands Prix. Les Anglais dominent toujours avec Hill qui remporte deux victoires pour BRM et l'ancien Champion de moto, John Surtees, qui gagne une course chez Ferrari

1964
La domination britannique continue. Bagarre lors de la finale mexicaine entre la Ferrari de Surtees, ma BRM de Hill et la Lotus de Clark. Surtees remporte le titre.

1965
Seconds titres pour Lotus et Clark. Clark remporte six Grands Prix sur dix. Jackie Stewart remporte sa première victoire sur les 27 à venir, tandis que Honda et Goodyear marquent leur premier point avec Richie Ginther à Mexico

1966
Débuts de saison agités pour la formule 3 litres. Jack Brabham champion sur Brabham-Repco

1967
Denny Hulme donne à Brabham son deuxième titre consécutif. Lorenzo Bandini chez Ferrari se tue à Monaco. Le moteur le plus performant de Formule 1, le DFV de Ford Cosworth, fait ses débuts brillament à Zandvoort avec Jim Clark vainqueur dans la Lotus.

1968
Jim Clark, Ludovico Scarfiotti, Mike Spence et Jo Schlesser meurent tous lors de cette saison tragique. L'accident de Clark, dans une course de Formule 2 à Hockenheim, semble inexplicable. Hill restaure le moral de Lotus en remportant la première victoire sur moteur DFV. Les ailerons et l'aérodynamique prennent une nouvelle signification. La Lotus Gold Leaf ouvre une nouvelle ère du sponsoring

1969
Jackie Stewart, les Matra sur moteur DFV et les Tyrrell dominent la scène, remportant la coupe des pilotes et des constructeurs. Graham Hill gagne à Monaco pour la 5e fois.

1970
Rindt devient le premier pilote à décrocher le titre de champion du monde à titre posthume après un accident aux essais du Grand Prix d'Italie. Bruce McLaren se tue en CanAm. La mort de Pierce Courage s'ajoute au bilan atroce de l'année. Jack Brabham prends sa retraite. La première March en Formule 1 et la première voiture construite par Tyrrell font leurs débuts.

1971
Stewart remporte le titre pour la seconde fois, donnant à Tyrrell sa première coupe des constructeurs. Mort de Pedro Rodrigues et de Jo Siffert.

1972
Fittipaldi et Lotus remportent le titre avec cinq victoires au total. Stewart est deuxième, ayant été souffrant. Jo Bonnier se tue au Mans

1973
Stewart décide de disputer sa dernière saison, et remporte son troisième titre. Cinq victoires supplémentaires lui permettent d'obtenir un record de 27 victoires, surpassant la performance de Fangio (24 victoires). Le coéquipier de Stewart, François Cevert, se tue pendant les essais du Grand Prix des États-Unis à Watkins Glen

1974
Fittipaldi remporte le titre après être passé chez McLaren. Peter Revson se tue dans un accident aux essais du Grand Prix d'Afrique du Sud

1975
Cinq fois vainqueur, Niki Lauda remporte son premier titre alors que la renaissance de Ferrari s'accélère. Le DFV a désormais un adversaire redoutable : Le puissant moteur Ferrari V12. Mark Donahue meurt des suites d'un accident au Grand Prix d'Autriche. James Hunt et Hesketh remportent le Grand Prix de Hollande. Graham Hill et son protégé Tony Brise se tuent dans un accident d'avion.

1976
Hunt remporte le titre mondial chez McLaren lors d'une finale sous la pluie au Japon. Lauda manque de laisser sa vie dans un accident au Nurburgring. La bataille pour le titre mondial est entachée de politique.

1977
Lauda et Ferrari remportent à nouveau le titre, mais l'Autrichien passe chez Brabham pour la saison 1978. La RS01 Renault lance les moteur turbo de 1,5 litre en Formule 1. La Lotus 78 innove avec ses jupes qui améliorent l'adhérence. Tom Pryce se tue lors d'une tragédie inexplicable au Grand Prix d'Afrique du Sud.

1978
Mario Andretti devient champion du monde alors qu'avec son coéquipier Ronnie Peterson ils dominent au volant de la Lotus 79 grâce aux jupes. Peterson meurt de complications après avoir été à l'origine d'une collision dans le Grand Prix d'Italie. La Brabham-aspirateur remporte le Grand Prix de Suède et est interdite. Gilles Villeneuve chez Ferrari devient le premier Canadien à remporter un Grand Prix.

1979
Les jupes sont de rigueur. Les Ferrari sont de retour. Jody Scheckter remporte le titre devant son coéquipier Gilles Villeneuve. Clay Regazzoni gagne pour la première fois chez Williams à Silverstone. Alan Jones suit son exemple en remportant quatre victoires. Jean-Pierre Jabouille et Renault signent leur première victoire sur moteur turbo. Lauda et Hunt prenent leur retraite.

1980
Alan Jones et Williams remportent le titre après s'être débarrassés de la Brabham de Nelson Piquet. La guerre FISA/FOCA assombrit la saison. Patrick Depailler se tue pendant les essais à Hockenheim. Regazzoni reste paralysé à la suite d'un accident à Long Beach. Nigel Mansell fait ses débuts sur Lotus.

1981
Piquet et Brabham s'adjugent le titre devant la Williams de Carlos Reutemann dans la finale de Las Vegas. Le turbo chez Ferrari signale le début de la fin pour les moteurs atmosphériques. Alain Prost remporte les trois premières de ses 51 victoires en Grand Prix. La monocoque en fibre de carbone de McLaren révolutionne la construction des véhicules de Formule 1

1982
Une saison turbulente, keke Rosberg sur sa Williams est champion du monde avec une seule victoire, le manque de fiabilité des Renault les empêchant d'accéder au titre. L'année offre 11 vainqueurs différents dont Niki Lauda qui vient de rentrer de sa retraite. Villeneuve se tue pendant les essais en Belgique. Les blessures de Pironi mettent fin à sa carrière au Grand Prix d'Allemagne. Ricardo Paletti se tue au Canada

1983
Renault laisse passer une autre chance alors que Piquet remporte son deuxième titre, grâce à Brabham et à BMW - les premiers champions du monde en turbo. Les jupes sont interdites et les fonds plats introduits. Alboreto remporte la dernière victoire pour le Ford DFV.

1984
Lauda remporte son troisième titre en devançant d'un demi point son coéquipier Alain Prost. Les McLaren sur moteur TAG remportent 12 des 16 Grands Prix. Ayrton Senna s'illustre dans le Grand Prix de Monaco sous des trombes d'eau.

1985
Prost devient le premier Champion du monde français. Ayrton Senna obtient sa première victoire au Portugal sur Lotus. Manfred Winkelhock et Stefan Bellof meurent dans des accidents en voiture de sport. Lauda prends à nouveau sa retraite.

1986
Une crevaison en pleine vitesse à Adelaïde vaut à Mansell d'abandonner le titre à Alain Prost (son deuxième) - c'est le premier champion à décrocher deux titres consécutifs en 26 ans. Elio de Angelis se tue pendant des essais privés.

1987
Nelson Piquet remporte son troisième titre après une saison hésitante chez Williams-Honda. Mansell, avec six victoires est à un cheveux mais doit s'incliner. Les moteurs de 3,5 litres atmosphériques sont introduits aux côté des turbos.

1988
McLaren signe avec Senna et le V6 de Honda domine l'année, remportant 15 des 16 Grands Prix. Champion du monde pour la première fois, Senna en remporte huit et Prost sept. Gerhard Berger sur Ferrari est l'autre vainqueur. Dernière saison de l'ère des turbos

1989
Troisième titre pour Alain Prost chez McLaren. Troisième titre consécutif pour Honda, avec son moteur de 3,5 litres, le V10. Le conflit entre Prost et son coéquipier, Senna, culmine lors d'une collision au Grand Prix du Japon. Prost signe chez Ferrari pour la saison 1990. Berger échappe à un redoutable accident à Imola. Renault fait son retour en Formule 1.

1990
Second titre de Senna avec McLaren et Honda. Des problèmes de licence font planer le doute sur sa participation. Prost et Senna se rentrent à nouveau dedans au Japon. Prost et Mansell se disputent chez Ferrari. Mansell annonce sa retraite puis signe chez Williams. Martin Donnelly est sérieusement blessé au cours des qualifications du Grand Prix d'Espagne.

1991
Senna surmonte le challenge de Mansell et décroche son troisième titre. Septième titre des Pilotes pour McLaren en huit ans ; cinquième consécutif pour Honda. Les politiques chez Ferrari forcent Prost à quitter l'écurie après sa première saison dépourvue de victoires en 11 ans de Formule 1. Michael Schumacher effectue ses débuts.

1992
Nigel Mansell finit par remporter le titre mondial avec Williams après une année de domination mais quitte la Formule 1 pour la formule Indy. Premier titre pour Renault. Schumacher remporte sa première victoire à Spa.

1993
Prost est de retour pour décrocher son quatrième titre avec Williams. Senna court la plus belle course de sa carrière lors d'un Grand Prix d'Europe dans des conditions mixtes humides/sèches à Donington. Prost prends sa retraite. Mansell remporte le titre en formule Indy dès sa première tentative.

1994
Ayrton Senna se tue au Grand Prix de San Marino à Imola, suivant la mort de Roland Ratzenberger pendant les essais. Changements majeurs introduits en conséquence dans les règles de compétition. La Benetton de Michael Schumacher émerge en championne, battant la Williams de Damon Hill à la finale d'Adélaïde.

1995
Le duel Schumacher/Hill se poursuit, avec à la clé de nombreuses collisions. Schumacher décroche le titre à un Grand Prix de la fin de saison. Jean Alesi, Johnny Herbert et David Coulthard tous trois leur première victoire en F1 - pour Alesi, à l'occasion de son 91e Grand Prix. Benetton décroche le titre des constructeurs.

1996
Damon Hill devient le premier champion du monde de deuxième génération. Son coéquipier Jacques Villeneuve, chez Williams, lui mène la vie dure jusqu'à la dernière course de la saison. Schumacher est passé chez Ferrari et redonne de l'espoir aux tifosi, mais l'écurie Williams-Renault domine nettement

1997
Villeneuve remporte sept Grands Prix et devient Champion du monde sur sa Williams, en survivant à une ultime attaque de Schumacher lors de la dernière manche. L'écurie Stewart effectue ses débuts en F1. L'écurie Lola aussi, mais elle disparaît après un seul Grand Prix. Alain Prost rachète Ligier et renomme l'écurie à son nom. Olivier Panis se casse les deux jambes au Grand Prix du Canada.

(Bibliographie : Encyclopédie de la Formule 1)
source [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24967
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum