Tapis rouge au bord de la grande bleue pour Loeb

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tapis rouge au bord de la grande bleue pour Loeb

Message par Modena49 le Sam 11 Oct - 23:52:31

Sébastien Loeb est sur une voie royale pour remporter son 4è rallye de Corse en 4 années. Un succès dans le 52è rallye organisé sur l’île de beauté serait également le 5è consécutif de sa campagne WRC 2008 et le placerait plus que jamais sur l’autoroute d’un 5è titre de champion du monde.



Avec près d’une minute d’avance sur les pilotes Ford et 11 temps scratch sur 11, Sébastien Loeb a enfin consenti à laisser quelques réjouissances à ses adversaires et à jouer la carte de la prudence. « J’ai ralenti un peu. Je ne voulais pas prendre le risque d’une crevaison et j’ai préféré embarquer deux roues de secours. C’est lourd mais ça va » explique Loeb, particulièrement sensible aux routes piégeuses du serpentin Corse et à l’usure excessive des Pirelli dont ont souffert plusieurs concurrents.



« Malgré notre avance, je n’ai pas voulu adopter la tactique du ‘Pas trop vite le matin, doucement le soir’. Le terrain était différent de celui d’hier. Plus tortueuses, plus étroites et plus bosselées, les spéciales proposaient également un goudron plus abrasif. Nous avons aussi rencontré des portions humides, bien signalées par notre équipe d’ouvreurs. J’ai essayé de conserver le même rythme que celui de la veille. C’était la meilleure solution pour rester concentré. Je suis en parfaite osmose avec la voiture. Elle me donne toute la confiance dont j’ai besoin pour rouler vite sans toutefois tutoyer les limites. Cela ne nous a pas empêché d’accentuer encore notre avance. Nous allons pouvoir aborder l’après-midi avec un peu plus de tranquillité. »



L’ES12 est donc tombée dans une autre escarcelle que celle du leader du rallye. François Duval restera celui qui a brisé la toute puissance de Loeb en Corse. Mais le pigiste de luxe de l’écurie officielle Ford ne devance pas pour autant son équipier au classement général. Le Belge s’est fait une raison : Hirvonen sera quoi qu’il arrive le 1er pilote Ford à l’arrivée à Ajaccio. Risquer une sortie de piste pour une gloriole sans lendemain ne serait pas très avisé. « Mikko est bien placé et il est important qu’il conserve sa place. Je continuerai de rouler à mon rythme » explique Duval, « Tout se passe bien mais le plus important est de ne pas quitter précipitamment la route et le rallye. »



Dans la lutte pour la 4è place qui l’oppose à Petter Solberg, Jari-Matti Latvala a pris un avantage chronométrique et psychologique sur le champion du monde 2003 en terminant l’ES11 en qualité de dauphin de Sébastien Loeb. Une autre bagarre à couteaux tirés retiendra l’attention demain : à qui reviendra la dernière place du top 8 ? Au valeureux Tirabassi ou à l’inconstant Matthew Wilson, qui possède ce soir 11,3 secondes de retard sur le pilote Subaru ?

source [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24967
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum