Trophée Andros

Aller en bas

Trophée Andros

Message par Modena49 le Sam 6 Sep - 15:22:30

Le Trophée Andros est une série de courses automobiles et motocyclistes sur glace qui se tient chaque hiver depuis 1990. Malgré quelques incursions à l'étranger (en Andorre ainsi qu'à Sherbrooke au Québec), il s'agit d'un championnat essentiellement français

Historique
La naissance du Trophée Andros tient à la rencontre en 1985, entre l'ancien pilote Max Mamers (champion de France en rallycross 1982 et 1983 avec Talbot Matra Murena) et le président de la société Andros, Frédéric Gervoson. Tous deux passionnés de rugby mais également d'automobile, ils décident de mettre sur pied une série hivernale de courses sur glace, disputées dans les stations de ski françaises.

La première épreuve du Trophée Andros a lieu le 27 janvier 1990 à Serre-Chevalier, et donne le coup d'envoi d'un petit championnat de quatre épreuves. Au fil des ans, le Trophée gagne en notoriété, et le calendrier du championnat se densifie, allant même jusqu'à s'offrir des incursions dans des lieux plus atypiques, comme au Stade de France où la super-finale du Trophée s'est courue 6 fois (1999, 2000, 2001, 2004, 2005 et 2008). Cette dernière épreuve est hors championnat.


Compétitions
Le Trophée Andros se décline en plusieurs championnats.


Championnat Élite
Il s'agit du championnat d'origine, celui dans lequel sont engagés les meilleures équipes les pilotes les plus huppés, issus des horizons les plus divers. On y trouve des pilotes issus du rallye, du rally-cross, des courses de côte, mais également du circuit, qu'il s'agisse des épreuves de tourisme (citons Yvan Muller, qui a dominé la discipline pendant près de dix ans) ou de la monoplace (tels Alain Prost ou Olivier Panis). Alain Prost a remporté ce championnat en 2007 et 2008.

Chaque manche du championnat se compose de deux courses complètes (essais, qualifications et finales). La « Super finale », disputé au Stade de France ne compte pas pour le championnat et correspond à un show de démonstration.

Les automobiles employées sont propulsées par des moteurs de 6 cylindres de trois litres développant 340 ch. Ce sont des quatre roues motrices.

Ce championnat comprend trois sous catégories :

Indépendant pour les espoirs confirmés ;
Féminin pour la 1re féminine ;
Promotion, comme son nom l'indique, à vocation à préparer les jeunes pilotes et à servir d'antichambre à la catégorie élite. Dans les faits, c'est également une catégorie prisée par les personnalités du « show-bizz » amateurs de sensations fortes (citons Henri Leconte, Richard Virenque, David Hallyday, Jean-Pierre Pernaut, Jean-Marie Bigard, Élodie Gossuin, etc.).

Règlement
Le courses Elite se déroulent en trois phases[1] :

Une séance d'essais où chaque pilote est autorisé à effectuer trois tours maximum ;
Les séances qualificatives où quatre pilotes effectuent en même temps quatre tours chronométrés. Le temps cumulé de ces quatre tours sert de base au résultat des qualifications. Chaque pilote effectue deux séances qualificatives, seul le meilleur des deux temps étant conservé. Les résultats de cette phase permettent d'attribuer 80 % des points d'une manche du championnat ainsi que de déterminer les grilles de départ des finales ;
Les finales se disputent sur dix tours en peloton de dix pilotes. Ils permettent d'attribuer 20 % des points d'une manche du championnat. Les vingt meilleurs pilotes des séances qualificatives se disputent les deux finales Elite Sup. Au delà les pilotes participent à des finales Elite.
Au maximum, un pilote pourra remporter 80 points par course, 60 pour les qualifications et 20 pour la finale.
Des handicaps de poids sont attribués aux pilotes ayant réalisé un podium lors de la course précédente. Ainsi, le vainqueur d'une course est pénalisé de 60 kg pour la course suivante, le second de 40 kg et le troisième de 20 kg. Le pilote ayant remporté le précédent Trophée Andros dispose d'un « Lest Trophée » supplémentaire de 20 kg (ou 40 kg s'il a remporté le Trophée Andros plus d'une fois). Ce handicap sera allégé de 10 kg après chaque course où le pilote ne figurera pas sur le podium.

Ce règlement sportif des épreuves n'est pas simple mais est étudié pour donner aux spectateurs un maximum de courses spectaculaires et à enjeux.


Pilot Bike
La « Pilot Bike », introduit dans le Trophée Andros en 1996, est un championnat réservé aux pilotes moto. Il est inscrit au calendrier de la Fédération française de motocyclisme (FFM) et de la Fédération Internationale de Motocyclisme (FIM).

Les motos utilisées sont à une roue motrice et doivent être vendues en France. Elles ont une cylindrée de 125 à 300 cm³ pour les 2 temps et de 125 à 450 cm³ pour les 4 temps. Elles sont équipées de pneus Continental.




Sprint Car et Trophée Andros Féminin
Le championnat Sprint-Car utilise des buggys de 600cm3. Il distingue 2 catégories le Sprint-Car (Pilotes B) et le Trophée Andros Féminin (Pilotes A).

En 2002, les organisateurs ont créé un championnat réservé aux femmes, et destiné à favoriser l'émergence d'entre elles dans les catégories supérieures du Trophée. Le Trophée Andros féminin se dispute au volant de buggys munis de moteur 600 cm3.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
source: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trophée Andros

Message par Invité le Sam 6 Sep - 17:14:20

Pour moi l'Andros c'est un nom et un prénom : Yvan Muller.
10 titres !! Personne n'a jamais fait ça. Et fallait le voir piloter sur la glace.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Trophée Andros

Message par Modena49 le Dim 7 Sep - 0:23:52

Palmarès
1990 4 Eric Arpin (Peugeot 205 Turbo 16)
1991 5 Maurice Chomat (Citroën AX Sport)
1992 7 Dany Snobeck (Mercedes 190 16S)
1993 5 Dany Snobeck (Mercedes 190 16S)
1994 7 François Chauche (Mega)
1995 7 François Chatriot (Opel Astra)
1996 6 Yvan Muller (BMW 318i Compact)
1997 7 Yvan Muller (BMW 318i Compact)
1998 7 Yvan Muller (Opel Tigra)
1999 8 Yvan Muller (Opel Tigra)
2000 8 Yvan Muller (Opel Astra)
2001 8 Yvan Muller (Opel Astra)
2002 8 Yvan Muller (Opel Astra)
2003 8 Marcel Tarres (Citroën Xsara)
2004 8 Yvan Muller (Kia Rio)
2005 8 Yvan Muller (Kia Rio)
2006 9 Yvan Muller (Kia Rio)
2007 8 Alain Prost (Toyota Auris)
2008 8 Alain Prost (Toyota Auris)

Les sites du Trophée Andros [modifier]
Serre Chevalier - 18 fois
Val Thorens - 16 fois
Lans-en-Vercors - 15 fois
Superbesse - 14 fois
Grandvalira - Pas de la Casa - Andorra - 12 fois
Alpe d'Huez - 11 fois
Isola 2000 / Alpes Maritimes - 11 fois
Paris (sur différents sites) - 9 fois
La Bresse - 5 fois
Sherbrooke (Canada) - 4 fois
Chamrousse - 3 fois
Xonrupt Longemer - 3 fois
Saint-Dié-des-Vosges, Géoparc - 2 fois
Noeux-les-Mines - 2 fois
Chamonix - 1 fois
Le Stade de France
source: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Modena49
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE
ADMINISTRATEUR ÉMÉRITE

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trophée Andros

Message par Invité le Dim 7 Sep - 3:14:43

Yvan Muller a toujours été l'homme a battre sur le trophé. D'ailleurs personne ne l'a jamais battu.
Il aurait pu compter 11 titres, mais il s'était accordé une année sabattique en 2003 d'où le sacre de Tarres.
Pour l'anecdote on a pu voir de nombreuses caméras embarquées d'Yvan, un main sur le volant, une main sur le levier de vitesse. Style maintes fois copié par la suite.
Toutefois il a toujours refusé qu'on filme ces pieds. Et même s'il se défend d'en avoir un, le secret de ces victoires doit se situer par là.

En tout cas, comme il l'a également confirmé, la conduite sur neige et sur la glace, ça sert pour le circuit.
Avant d'être pilote en WTCC, Yvan a longtemps participé au BTCC, le fameux championnat de Tourisme Anglais, où il a piloté pour Audi, mais surtout pour Vauxhall. Et l'on moins que l'on puisse dire c'est que les Anglais l'ont chahuté.
Mais quand on est le "roi de la glace", on ne s'en laisse pas compter.
Petite leçon de maitrise :


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Trophée Andros

Message par Asphalte le Dim 7 Sep - 17:57:39

chaque fois que je revois cette vidéo je me dis mais qu'elle maitrise se qui explique son palmarès
avatar
Asphalte
Membre Honorable
Membre Honorable

Messages : 812
Date d'inscription : 14/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trophée Andros

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum