Michelin histoire d'un pneu de F1

Aller en bas

Re: Michelin histoire d'un pneu de F1

Message par Guylaine le Sam 15 Mar - 17:20:53

Mais oui les cartes routières Michelin j'en possèdes une pour ma ville et celle de Montréal!Puis quelles précisions dans ton article digne de Historique F1 excellent travail!!! Very Happy



**********************
BONJOUR Invité PLAISIR DE TE VOIR !!!
Apprendre ce qu'était hier pour savoir aujourd'hui et faire demain... : HISTORIQUE F1.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
MICHAEL SCHUMACHER est le Roi de la F1, jusqu'à preuve du contraire...Il est le plus grand de tous .Il est maintenant = LÉGENDE VIVANTE ...mais dans quelle conditon... ♥♥♥ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Guylaine
Administratrice fondatrice
Administratrice  fondatrice

Messages : 20581
Date d'inscription : 08/03/2008

http://histo.annuaire-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michelin histoire d'un pneu de F1

Message par Karynka le Dim 16 Mar - 4:00:57

Hey c'est bon ça vous parlez même des pneumatiques bravo mon gars!
avatar
Karynka
Membre Honorable
Membre Honorable

Messages : 459
Date d'inscription : 08/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michelin histoire d'un pneu de F1

Message par Servoz-Gavin le Dim 16 Mar - 13:55:29

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Pierre DUPASQUIER avec Edouard MICHELIN, disparu le 26 Mai 2006 ...


La grande histoire de Michelin en sports mécaniques ...
Ils les ont révolutionné avec le projet du pneu radial ...

Que serait Michelin sans parler de Pierre DUPASQUIER ??!!
Pendant 40 ans Patron du Service compétition de Michelin.
30 titres mondiaux en rallyes, 7 en formule 1, 55 en moto, 11 en superbike et 19 en championnat du monde des rallyes tout- terrain !!!

CHA- RIS- MA - TIQUE !!!
avatar
Servoz-Gavin
Membre Honorable
Membre Honorable

Messages : 110
Date d'inscription : 16/03/2008

http://my-formula1-classic.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michelin histoire d'un pneu de F1

Message par Invité le Dim 16 Mar - 14:58:15

Michelin est une grande fierté Française. Ils ont gagné partout où ils sont allés.
Longue vie à Michelin !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michelin histoire d'un pneu de F1

Message par Modena49 le Mer 19 Mar - 13:26:04

L’histoire d’une épopée triomphale !

Pour Michelin, la deuxième épopée en Formule 1 a duré de 2001 à 2006. Six saisons qui ont permis au manufacturier clermontois de remporter 43 victoires et quatre titres mondiaux...

Chez Michelin, la compétition fait partie des gènes de la société. Elle demeure le meilleur laboratoire pour tester les innovations technologiques dans des situations extrêmes, et elle constitue un puissant stimulant pour progresser. Michelin a disputé sa première compétition automobile en 1895, à l’occasion de la course Paris-Bordeaux-Paris, en équipant l’Eclair, première voiture au monde chaussée de pneumatiques. Depuis, la marque n’a cessé d’accroître son avance technologique. C’est ainsi pour démontrer la supériorité des pneus radiaux que Michelin s’est lancé pour la première fois en Formule 1 : Le 16 juillet 1977...

L’histoire est devenue une légende, puisqu’à cette occasion, Michelin a choisi de se plonger dans la F1 en équipant la désormais célèbre "théière jaune", ainsi que l’avaient surnommé ses concurrents britanniques : La Renault Turbo RS01 se posait en voiture révolutionnaire puisqu’elle était équipée d’un moteur turbo et de pneus radiaux, deux technologies qui allaient rapidement s’imposer à toute la F1. Si les moteurs turbo sont désormais bannis par le règlement, les pneumatiques d’aujourd’hui sont d’ailleurs toujours bâtis autour d’une carcasse radiale.

C’est en équipant une Ferrari, en 1978, que Michelin a remporté sa première victoire en F1, au Grand Prix du Brésil. Bien d’autres victoires se succèdent alors jusqu’en 1984, lorsque Niki Lauda est sacré Champion du Monde au terme d’une campagne qui voit Michelin remporter 14 Grands Prix sur 16. La démonstration de la supériorité des produits clermontois étant largement faite, la marque se retire alors une première fois de la F1 fin 1984, après 59 victoires décrochées en 112 Grands Prix. Mais l’esprit de la course n’a jamais cessé de titiller l’esprit des dirigeants de Michelin. C’est ainsi que 15 ans plus tard, en décembre 1999, Edouard Michelin annonçait le retour en F1 du manufacturier clermontois.

La saison 2000, du coup, fut mise à profit pour mettre au point les pneus qui allaient s’aligner sur les grilles de départ du monde entier à partir du Grand Prix d’Australie 2001, à Melbourne. Tom Kristensen et Jorg Müller, les pilotes d’essais Michelin passent ainsi en revue plus de 3000 pneus sur différents circuits et couvrent plus de 10 000 km tout au long de l’année 2000, soit l’équivalent d’une bonne vingtaine de Grands Prix. Pour Michelin, le défi était d’autant plus difficile à relever que de nombreuses écuries prestigieuses avaient fait confiance à la marque de Clermont-Ferrand : BMW WilliamsF1, Renault Sport, Jaguar Racing, Prost Acer et European Minardi se sont tout de suite lancés avec Michelin. A l’issue de la saison 2001, les acteurs de cette aventure pouvaient lâcher un soupir de soulagement : Quatre victoires et quatre pole positions venaient saluer ce retour à la Formule 1.

En 2002, Michelin a terminé la campagne avec "seulement" deux victoires dans son escarcelle mais les progrès techniques réalisés au niveau de l’offre pour sol sec ont évolué de manière positive.

En 2003, pour sa troisième saison, Michelin est passé du rôle de débutant doué à celui de challenger jouant les titres de Champion du Monde. A ce niveau de compétition, les progrès techniques réalisés par Michelin ont relevé d’une performance de très haut niveau. Avec 7 victoires, 30 places sur le podium et le souvenir exaltant du Grand Prix de Hongrie où 7 monoplaces chaussées en Michelin devancent la première voiture équipée par le manufacturier concurrent : Michelin a pleinement démontré sa capacité à produire les meilleurs pneumatiques.

En 2004, la supériorité de la Ferrari n’a permis à Michelin de remporter que trois victoires, mais avec trois pilotes différents, ce qui a démontré une nouvelle fois la capacité des pneus clermontois à s’adapter sur plusieurs voitures.

La saison 2005 a marqué un succès total pour Michelin. 18 victoires en 19 Grands Prix, le titre mondial des pilotes avec Fernando Alonso, celui des constructeurs avec Renault : Le triomphe a été total. A la fin de la saison, la marque a annoncé sa décision de se retirer de la discipline au terme de la campagne 2006. Une saison d’adieux qui se conclut en beauté, puisque Michelin décroche une nouvelle fois les deux titres mondiaux, avec Fernando Alonso et Renault, décrochant au passage neuf victoires supplémentaires.

La deuxième aventure de Michelin en F1 avait commencé à Clermont-Ferrand, par l’annonce du retour faite en décembre 1999. Sept ans plus tard, c’est à nouveau à Clermont-Ferrand que l’aventure se termine, ce 12 décembre 2006, par la démonstration d’Heikki Kovalainen au volant de la Renault R25 Championne du Monde en 2005 avec Fernando Alonso.

Une démonstration qui marque la dernière apparition des pneus Michelin sur une monoplace de F1 : De Clermont à Clermont, la boucle est bouclée !



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Modena49
Administrateur indispensable
Administrateur indispensable

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michelin histoire d'un pneu de F1

Message par Modena49 le Mer 19 Mar - 16:14:53

superbe bravo à toi Wink



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Modena49
Administrateur indispensable
Administrateur indispensable

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michelin histoire d'un pneu de F1

Message par Guylaine le Mer 19 Mar - 16:20:59

Vous vous relancez ou quoi



**********************
BONJOUR Invité PLAISIR DE TE VOIR !!!
Apprendre ce qu'était hier pour savoir aujourd'hui et faire demain... : HISTORIQUE F1.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
MICHAEL SCHUMACHER est le Roi de la F1, jusqu'à preuve du contraire...Il est le plus grand de tous .Il est maintenant = LÉGENDE VIVANTE ...mais dans quelle conditon... ♥♥♥ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Guylaine
Administratrice fondatrice
Administratrice  fondatrice

Messages : 20581
Date d'inscription : 08/03/2008

http://histo.annuaire-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michelin histoire d'un pneu de F1

Message par Invité le Lun 28 Avr - 11:03:50

Chapeau pour vos articles enrichissants.
Je pense personnellement qu'il est dommage que Michelin ne soit plus en F1. Dans des compétitions comme celle-ci, tout doit compter. La voiture, le pilote, le pilotage, les pneus, le chassis et j'en passerai bien d'autres. Certaine assistance éléctroniques ont disparu et il n'en ai que mieux, de retrouver des voitures à conduire et non télécommandées. Quand on pense à nos anciens pilotes, ça, c'était du pilotage avec des conditions de sécurité précaires où ils risquaient leur vie à chaque course, à chaque virage.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michelin histoire d'un pneu de F1

Message par Modena49 le Lun 28 Avr - 12:46:36

tellement vrai



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Modena49
Administrateur indispensable
Administrateur indispensable

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

L’histoire d’une épopée triomphale !

Message par Modena49 le Ven 4 Juil - 12:06:02

Pour Michelin, la deuxième épopée en Formule 1 a duré de 2001 à 2006. Six saisons qui ont permis au manufacturier clermontois de remporter 43 victoires et quatre titres mondiaux...

Chez Michelin, la compétition fait partie des gènes de la société. Elle demeure le meilleur laboratoire pour tester les innovations technologiques dans des situations extrêmes, et elle constitue un puissant stimulant pour progresser. Michelin a disputé sa première compétition automobile en 1895, à l’occasion de la course Paris-Bordeaux-Paris, en équipant l’Eclair, première voiture au monde chaussée de pneumatiques. Depuis, la marque n’a cessé d’accroître son avance technologique. C’est ainsi pour démontrer la supériorité des pneus radiaux que Michelin s’est lancé pour la première fois en Formule 1 : Le 16 juillet 1977...

L’histoire est devenue une légende, puisqu’à cette occasion, Michelin a choisi de se plonger dans la F1 en équipant la désormais célèbre "théière jaune", ainsi que l’avaient surnommé ses concurrents britanniques : La Renault Turbo RS01 se posait en voiture révolutionnaire puisqu’elle était équipée d’un moteur turbo et de pneus radiaux, deux technologies qui allaient rapidement s’imposer à toute la F1. Si les moteurs turbo sont désormais bannis par le règlement, les pneumatiques d’aujourd’hui sont d’ailleurs toujours bâtis autour d’une carcasse radiale.

C’est en équipant une Ferrari, en 1978, que Michelin a remporté sa première victoire en F1, au Grand Prix du Brésil. Bien d’autres victoires se succèdent alors jusqu’en 1984, lorsque Niki Lauda est sacré Champion du Monde au terme d’une campagne qui voit Michelin remporter 14 Grands Prix sur 16. La démonstration de la supériorité des produits clermontois étant largement faite, la marque se retire alors une première fois de la F1 fin 1984, après 59 victoires décrochées en 112 Grands Prix. Mais l’esprit de la course n’a jamais cessé de titiller l’esprit des dirigeants de Michelin. C’est ainsi que 15 ans plus tard, en décembre 1999, Edouard Michelin annonçait le retour en F1 du manufacturier clermontois.

La saison 2000, du coup, fut mise à profit pour mettre au point les pneus qui allaient s’aligner sur les grilles de départ du monde entier à partir du Grand Prix d’Australie 2001, à Melbourne. Tom Kristensen et Jorg Müller, les pilotes d’essais Michelin passent ainsi en revue plus de 3000 pneus sur différents circuits et couvrent plus de 10 000 km tout au long de l’année 2000, soit l’équivalent d’une bonne vingtaine de Grands Prix. Pour Michelin, le défi était d’autant plus difficile à relever que de nombreuses écuries prestigieuses avaient fait confiance à la marque de Clermont-Ferrand : BMW WilliamsF1, Renault Sport, Jaguar Racing, Prost Acer et European Minardi se sont tout de suite lancés avec Michelin. A l’issue de la saison 2001, les acteurs de cette aventure pouvaient lâcher un soupir de soulagement : Quatre victoires et quatre pole positions venaient saluer ce retour à la Formule 1.

En 2002, Michelin a terminé la campagne avec "seulement" deux victoires dans son escarcelle mais les progrès techniques réalisés au niveau de l’offre pour sol sec ont évolué de manière positive.

En 2003, pour sa troisième saison, Michelin est passé du rôle de débutant doué à celui de challenger jouant les titres de Champion du Monde. A ce niveau de compétition, les progrès techniques réalisés par Michelin ont relevé d’une performance de très haut niveau. Avec 7 victoires, 30 places sur le podium et le souvenir exaltant du Grand Prix de Hongrie où 7 monoplaces chaussées en Michelin devancent la première voiture équipée par le manufacturier concurrent : Michelin a pleinement démontré sa capacité à produire les meilleurs pneumatiques.

En 2004, la supériorité de la Ferrari n’a permis à Michelin de remporter que trois victoires, mais avec trois pilotes différents, ce qui a démontré une nouvelle fois la capacité des pneus clermontois à s’adapter sur plusieurs voitures.

La saison 2005 a marqué un succès total pour Michelin. 18 victoires en 19 Grands Prix, le titre mondial des pilotes avec Fernando Alonso, celui des constructeurs avec Renault : Le triomphe a été total. A la fin de la saison, la marque a annoncé sa décision de se retirer de la discipline au terme de la campagne 2006. Une saison d’adieux qui se conclut en beauté, puisque Michelin décroche une nouvelle fois les deux titres mondiaux, avec Fernando Alonso et Renault, décrochant au passage neuf victoires supplémentaires.

La deuxième aventure de Michelin en F1 avait commencé à Clermont-Ferrand, par l’annonce du retour faite en décembre 1999. Sept ans plus tard, c’est à nouveau à Clermont-Ferrand que l’aventure se termine, ce 12 décembre 2006, par la démonstration d’Heikki Kovalainen au volant de la Renault R25 Championne du Monde en 2005 avec Fernando Alonso.

Une démonstration qui marque la dernière apparition des pneus Michelin sur une monoplace de F1 : De Clermont à Clermont, la boucle est bouclée !
sourcedumanufacturierMichelin Sport



**********************
Je n'ai jamais été un grand constructeur .
Je n'ai jamais rêvé de l'être.
Je reste un artisan provincial.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Modena49
Administrateur indispensable
Administrateur indispensable

Messages : 24968
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michelin histoire d'un pneu de F1

Message par Guylaine le Mar 29 Juil - 8:30:07

Au 19ème siècle, il existait à Clermont-Ferrand une petite usine qui fabriquait entre autres choses des balles en caoutchouc et des patins de frein. A la fin des années 80 (du 19ème siècle), les affaires n'allaient pas très bien pour cette petite usine et on fit appel aux frères André et Edouard Michelin pour sauver le patrimoine familial de la débâcle.

André avait fait des études d'architecture à l'Ecole des Beaux-Arts à Paris et avait mis sur pied sa propre entreprise de charpente métallique. Son frère cadet, Edouard, venait d'entamer, après ses études à l'Ecole des Beaux-Arts, une carrière d'artiste peintre.

Des pneus faciles à réparer
En 1891 arriva à Clermont-Ferrand un cycliste dont le pneu était crevé. Il ne roulait pas sur des roues massives, ce qui était encore usuel à l'époque, mais sur des pneumatiques, qui étaient beaucoup plus confortables, mais difficiles à réparer. La réparation durait environ 3 heures, puis il fallait encore laisser le pneu sécher une nuit entière. Ce cycliste avec son problème de crevaison éveilla l'intérêt d'Edouard Michelin pour les pneus. Il comprit que les pneumatiques pouvaient devenir un grand succès à condition d'être faciles à réparer. Il eut l'idée de ne pas fixer entièrement le pneu à la roue et imagina une méthode permettant de démonter facilement le pneu. Au début, il raccourcit le temps de réparation à 15 minutes, puis même à 2 minutes.
Pneus automobiles
Rapidement, l'attention des frères Michelin se porta sur une nouvelle invention prometteuse : l'automobile. André Michelin participa en 1894 à la toute première course automobile, de Paris à Rouen. Durant cette course, il acquit la conviction que l'automobile aurait un avenir fantastique à condition d'être équipée de pneumatiques. A l'époque, Michelin donnait déjà le ton lorsqu'il s'agissait d'innover, et bien d'autres innovations allaient suivre à Clermont-Ferrand.

Le 'Metallic'
Au cours des années 30, Michelin conçut le pneu métallique : pour la première fois, on parvint à utiliser des fils d'acier dans la carcasse. Jusque-là, on n'avait pas réussi à unir le métal et le caoutchouc, et une carcasse se composait de nappes de coton. L'utilisation de métal permit de fabriquer des pneus plus robustes et plus résistants.

Technologie du pneu à carcasse radiale
L'invention de la technologie radiale en 1946 fut une véritable révolution. Dans un pneu traditionnel, la carcasse était entièrement constituée de plusieurs nappes croisées. Une carcasse radiale se compose de fils qui sont perpendiculaires au bourrelet, tandis que la bande de roulement est renforcée par une ceinture stabilisatrice constituée de différentes couches. Ceci permet de séparer les fonctions de la bande de roulement et des flancs : la friction dans le pneu est réduite, ce qui augmente considérablement sa durée de vie.






Pneus verts
Au début des années 90, Michelin introduisit sur le marché le premier pneu vert, le Green X. Ce pneu présentait une résistance au roulement nettement réduite. Durant le parcours, environ 20 % du carburant sont perdus du fait que les pneus sont soumis à des résistances internes et externes. L'utilisation, entre autres choses, d'un mélange caoutchouteux contenant de la silice permit à Michelin de concevoir un pneu dont la résistance au roulement était diminuée de 20 %. Grâce à ce pneu, qui pour le reste offre les mêmes excellentes performances que les autres pneus Michelin, il est possible de diminuer la consommation de carburant. Au cours de la dernière décennie, cette technologie a été perfectionnée et de nos jours, le pneu Energy de Michelin est le produit de plusieurs générations successives.


Système PAX
Il y a quelques années, Michelin a de nouveau présenté une innovation importante : le Système PAX. Il ne s'agit pas d'un pneu, mais d'un ensemble constitué de quatre éléments indissociablement liés:
- une roue asymétrique,
- un pneu,
- un appui qui est fixé sur la roue et sur laquelle le pneu repose lorsqu'il est crevé,
- et enfin un système qui contrôle la pression des pneus et informe le conducteur de toute baisse de la pression, car avec le Système PAX, vous sentez à peine qu'un pneu est crevé.
Le Système PAX a été conçu pour augmenter la mobilité. Les flancs plus courts et la construction optimisée améliorent la tenue de route. Pour le reste, le Système PAX présente les mêmes qualités que tous les autres pneus Michelin. Mais il se distingue par la possibilité de continuer de rouler à pression nulle. Le véhicule peut alors parcourir encore une distance de 200 kilomètres à une vitesse maximale de 80 kilomètres/heure.
La roue de secours devient inutile.
Le Système PAX est proposé en option par différentes marques automobiles, comme Renault, Rolls Royce et Audi.
Michelin a mis la nouvelle technologie du Système PAX aussi à la disposition des autres fabricants de pneus, de façon à ce que son utilisation soit aussi vaste que possible.

Voir aussi le site [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Source: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



**********************
BONJOUR Invité PLAISIR DE TE VOIR !!!
Apprendre ce qu'était hier pour savoir aujourd'hui et faire demain... : HISTORIQUE F1.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
MICHAEL SCHUMACHER est le Roi de la F1, jusqu'à preuve du contraire...Il est le plus grand de tous .Il est maintenant = LÉGENDE VIVANTE ...mais dans quelle conditon... ♥♥♥ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Guylaine
Administratrice fondatrice
Administratrice  fondatrice

Messages : 20581
Date d'inscription : 08/03/2008

http://histo.annuaire-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michelin histoire d'un pneu de F1

Message par EdIrvine le Mar 29 Juil - 17:18:04

Michelin est le fabricant français de pneumatiques par excellence. En 1889 le sfrères André et Edouard Michelin fondela société Michelin & Cie sur a place des Carmes à Clermont Ferrand.
En 1891, les frères Michelin dépose le premier brevet qui n'est autre que la roue démontable pour les bicyclettes e st la première victoire sportive de la société arrive cette même année. Charles Terron gagne Paris-Brest avec des pneus Clermontois.

Le célèbre emblême de la marque le "Bibendum" voit le jour en 1898.
Michelin va aussi très vite se diversifié dans les pneus automobiles, les pneus pour camions créant le premier pneu-jumelé pour poids-lourds. C'est au tout début du XX° siècle que Michelin édite son "Guide Rouge" faisant une synthèse des meilleurs restaurants (d'après eux même). La société est aussi intervenu dans la sécurité routière: plus précision dans la signalisation routière en créant des bornes pour la signalisation des routes, des panneaux d'indication comme "Veuillez Ralentir"......
EN 1905 Michelin invente aussi la roue de secours!!

Très vite les employés dépasse le nombre de 10 000 personnes, de véritables villes naissent aux alentours des sociétés Michelin. ce phénomène fait naître des "Cités Michelin" qui bien qu'ayant était rénovées existe toujours. Michelin connait un véritable succès international: les pneumatiques sont vendus à travers le monde, le guide gatronomique, désormais le "Guide Michelin" a de plus en plus de succès. Michelin édite également des cartes routières. A partir de 1950, Michelin se lance dans l'industrialisation mondiale. Ainsi des usines de production Michelin sont construites en Amérique du Sud puis en Amérique du Nord, ainsi qu'en Asie.
Mais Micheln c'est aussi le sport qui lui a toujours réussi et qui a contribué à la renommé de la marque.

Comme cité précédemment la première victoire de la marque remonte à 1891 avec la victoire de Charles Terron à la course cycliste Paris-Brest: soit seulement 2 ans après la création de l'entreprise! (Fait exceptionnel)
En 1899, la première automobile a dépassé les 100 Km/h était équipée de pneus Michelin!

Première victoire automobile pour Michelin lors des 24h du Mans en 1951 avec deux voitures gagnante dans leur catégorie respectives. ais ce n'est qu'en 1973 que Michelin s'investi réellement dans le sport automobile et motocycliste.
Tout arrive très vite, dès leur première année Michelin obtient un titre de champion du monde grâce aux "Alpines Renault" en Rallye.
Le titre mondiale en moto ne se fait pas attendre, en 1974 Kent Anderson remporte le titre en 125cc.
En 1975, nouveau titre en moto catégorie 125cc auquel s'ajoute un titre en 500cc. C'est alors que Michelin a eu une idée pour augmenter l'adhérence: le pneu slisk fait son apparition et les résultats sont une nouvelle fois au rendez-vous. En 1976, Michelin remporte le titre dans 4 catégories moto: 125cc, 250cc, 350cc et 500cc.
L'année 1977 est celle de la consécration: Michelin est sur le toit du monde! Il s'octroi les 5 titres mondiaux possibles en moto et apparait en F1.

1978, première victoire en F1 avec Ferrari et victoire aux 24H du Mans avec Alpine-Renault.
1979 premier titres mondiaux en F1 avec Ferrari et Jody Scheckter et triplé lors du grand prix de France!
Michelin est énormément investie dans le sport auto est en 1980 l'entreprise accroche un nouvau titre sur une nouvelle surface: Michelin gagne le Paris-Dakar dans la catégorie camion.
1981 est une grande année, 13 victoires sur 15 possibles en F1, le titre moto 500cc, 2 victoires au Paris-Dakar et le titre mondial des Rallyes est loupé pour très peu de points.

Michelin augmente toujours sa présence dans tous les sports et les titres sont encore là, en moto, en F1, en rally, en rallye-raid rien arrête les engins mécaniques chaussés de Michelin.

Cependant Michelin se retire de la F1 en 1984 après avoir obtenu le doublé pilote-constructeur en 1983. La société continu a gagné en moto, au Dakar et en rallye. Mais le bruit des F1 n'est pas très loin. En 2001, après une année de test, Michelin équipe 4 constructeurs et connait immédiatement des victoires!!! Tout au long de son retour en F1, Michelin est revenu peu à peu sur son rival bridgestone et les écuries ne s'y trompent pas. Elles sont de plus en plus nombreuses à vouloir être associé à la marque française.
En 2005, Michelin réussi son pari! La société renou avec les titres mondiaux pilotes et constructeurs avecfernando alono et Renault.

En 2006 les Renault semblent être à nouveau au dessus. Bien que Michelin ait annoncé qu'il n'irait pas au delà de cette saison le but es toujous les titres mondiaux. La cause de ce retrait sont à mettre au crédit de la FIA et de ces règles. La FIA voulait un manufacturier unique pour 2008. ne concevant pas la F1 sans compétition entre manufacturier, Michelin prend la décision de se retirer un an plus tôt.
Les titres sont des objectifs mais des évènements vont changer la pensée de Michelin. C'est en marge du grand prix de Monaco que nous apprenons qu'Edouard Michelin, PDG de la société, est tragiquement disparu en mer. Lors de cette course, tous les employés ont arborés un brassard noir. L'envi de gagner les titres pour les titres n'étaient plus: chaque employés voulait gagné pour Edouard, pour rendre hommage à celui qui a réconcilier Michelin avec la F1.

A présent un petit résumé du palmarès (énorme) de la société Auvergnate Michelin:

MOTO GP de 1973 à 2007:

-26 titres mondiaux en catégorie reine
-357 victoires en catégorie reine

ENDURANCE:

-16 victoires aux 24H du Mans dont 10 consécuives (1998-2007)
-Invaincu pour les titres mondiaux en American Le Mans Series
-Invaincu pour les titres mondiaux en Le Mans Endurance Series

FORMULE 1 de 1977 à 1984 puis de 2001 à 2006:

-215 grand prix courus
-9 titres mondiaux (5 pilotes, 4 constructeurs)
-102 victoires
-111 poles positions
-108 meilleurs temps au tour

CHAMPIONNAT DU MONDE DES RALLYES de 1973 à 2005

-224 victoires
-38 titres mondiaux

DAKAR:

-Auto 15 victoires de 1981 à 2001
-Moto 25 victoires de 1983 à 2007
-Camion 5 victoires de 1981 à 2007

SUPERBIKE de 1988 à 2003

- 12 titres mondiaux

Source EdIrvine
avatar
EdIrvine
Membre Honorable
Membre Honorable

Messages : 321
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michelin histoire d'un pneu de F1

Message par Guylaine le Mar 29 Juil - 17:24:59

EdIrvine excellent article!!!



**********************
BONJOUR Invité PLAISIR DE TE VOIR !!!
Apprendre ce qu'était hier pour savoir aujourd'hui et faire demain... : HISTORIQUE F1.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
MICHAEL SCHUMACHER est le Roi de la F1, jusqu'à preuve du contraire...Il est le plus grand de tous .Il est maintenant = LÉGENDE VIVANTE ...mais dans quelle conditon... ♥♥♥ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Guylaine
Administratrice fondatrice
Administratrice  fondatrice

Messages : 20581
Date d'inscription : 08/03/2008

http://histo.annuaire-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michelin histoire d'un pneu de F1

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum